WELCOME TO INVALUABLE
Be the first to know about
the latest online auctions.
Please enter a valid email address (name@host.com)
Sign Up »
PS: We value your privacy
Thank you!
 
 
Want to learn more
about online auctions?
Take a Quick Tour »
 
Invaluable cannot guarantee the accuracy of translations through Google Translate and disclaims any responsibility for inaccurate translations.
Show translation options

Lot 50: 1939 Delahaye 135 MS Cabriolet par Figoni & Falaschi

Rétromobile 2017 by Artcurial Motorcars

by Artcurial

February 10, 2017

Paris, Ile de France, France

Live Auction
Past Lot
  • 1939 Delahaye 135 MS Cabriolet par Figoni & Falaschi
  • 1939 Delahaye 135 MS Cabriolet par Figoni & Falaschi
  • 1939 Delahaye 135 MS Cabriolet par Figoni & Falaschi
  • 1939 Delahaye 135 MS Cabriolet par Figoni & Falaschi
  • 1939 Delahaye 135 MS Cabriolet par Figoni & Falaschi
  • 1939 Delahaye 135 MS Cabriolet par Figoni & Falaschi
  • 1939 Delahaye 135 MS Cabriolet par Figoni & Falaschi
  • 1939 Delahaye 135 MS Cabriolet par Figoni & Falaschi
  • 1939 Delahaye 135 MS Cabriolet par Figoni & Falaschi
  • 1939 Delahaye 135 MS Cabriolet par Figoni & Falaschi
  • 1939 Delahaye 135 MS Cabriolet par Figoni & Falaschi
  • 1939 Delahaye 135 MS Cabriolet par Figoni & Falaschi
  • 1939 Delahaye 135 MS Cabriolet par Figoni & Falaschi
  • 1939 Delahaye 135 MS Cabriolet par Figoni & Falaschi
  • 1939 Delahaye 135 MS Cabriolet par Figoni & Falaschi
  • 1939 Delahaye 135 MS Cabriolet par Figoni & Falaschi
  • 1939 Delahaye 135 MS Cabriolet par Figoni & Falaschi
  • 1939 Delahaye 135 MS Cabriolet par Figoni & Falaschi
  • 1939 Delahaye 135 MS Cabriolet par Figoni & Falaschi
  • 1939 Delahaye 135 MS Cabriolet par Figoni & Falaschi
  • 1939 Delahaye 135 MS Cabriolet par Figoni & Falaschi
  • 1939 Delahaye 135 MS Cabriolet par Figoni & Falaschi
  • 1939 Delahaye 135 MS Cabriolet par Figoni & Falaschi
  • 1939 Delahaye 135 MS Cabriolet par Figoni & Falaschi
  • 1939 Delahaye 135 MS Cabriolet par Figoni & Falaschi
  • 1939 Delahaye 135 MS Cabriolet par Figoni & Falaschi
  • 1939 Delahaye 135 MS Cabriolet par Figoni & Falaschi
  • 1939 Delahaye 135 MS Cabriolet par Figoni & Falaschi
  • 1939 Delahaye 135 MS Cabriolet par Figoni & Falaschi
  • 1939 Delahaye 135 MS Cabriolet par Figoni & Falaschi
  • 1939 Delahaye 135 MS Cabriolet par Figoni & Falaschi
  • 1939 Delahaye 135 MS Cabriolet par Figoni & Falaschi
  • 1939 Delahaye 135 MS Cabriolet par Figoni & Falaschi
  • 1939 Delahaye 135 MS Cabriolet par Figoni & Falaschi
  • 1939 Delahaye 135 MS Cabriolet par Figoni & Falaschi
  • 1939 Delahaye 135 MS Cabriolet par Figoni & Falaschi
  • 1939 Delahaye 135 MS Cabriolet par Figoni & Falaschi
  • 1939 Delahaye 135 MS Cabriolet par Figoni & Falaschi
  • 1939 Delahaye 135 MS Cabriolet par Figoni & Falaschi
  • 1939 Delahaye 135 MS Cabriolet par Figoni & Falaschi
  • 1939 Delahaye 135 MS Cabriolet par Figoni & Falaschi
  • 1939 Delahaye 135 MS Cabriolet par Figoni & Falaschi
  • 1939 Delahaye 135 MS Cabriolet par Figoni & Falaschi
  • 1939 Delahaye 135 MS Cabriolet par Figoni & Falaschi
  • 1939 Delahaye 135 MS Cabriolet par Figoni & Falaschi
  • 1939 Delahaye 135 MS Cabriolet par Figoni & Falaschi
   
Looking for the realized and estimated price?

Description: 1939 Delahaye 135 MS Cabriolet par Figoni & Falaschi
Carte grise française
Châssis n° 60173
Moteur n° 60173
Carrosserie Figoni n° 727

- Histoire exceptionnelle
- Carrosserie, moteur, châssis d''origine
- Un des cabriolets français d''avant-guerre les plus fameux
- Récompensé par deux fois à Pebble Beach

Ce remarquable cabriolet portant le n° de châssis 60173, est équipé de son moteur 135 MS d''origine n° 60173. Ces numéros correspondent bien à l''année 1939 dans la production des usines Delahaye. À cette période, le type 135 MS représente le modèle le plus performant dans la gamme tourisme, avec son moteur de 3,557 litres de 20 cv, alimenté par trois carburateurs et équipé de l''excellente boîte de vitesses électro-magnétique Cotal, permettant un passage rapide des quatre vitesses.
# 60173 est un cabriolet carrossé par l''atelier Figoni & Falaschi établi à Boulogne-Billancourt. C''est une commande spéciale portant le n° de carrosserie 727, livrée neuve le 17 mars 1939 pour Madame Lucienne Benitez-Rexach. La voiture sera immatriculée 4294 YC 2 en juin 1939 dans le département de la Seine et Oise, à son nom et à son domicile de l''époque : 21, rue de Bellevue in Mesnil-le-Roi.
Sa propriétaire Lucienne Benitez-Rexach est née Lucienne Suzanne Dhotelle le 15 janvier 1908. A l''instar du surnom de Môme Piaf que portait Edith Piaf, Lucienne Benitez-Rexach sera beaucoup plus connue par son surnom de Môme Moineau qui restera son nom de scène. Elle épousera en 1929 l''ingénieur et richissime homme d''affaires portoricain Felix Benitez-Rexach. Elle en fera sa connaissance à New York, alors qu''elle était une des vedettes de Broadway, devenue chanteuse à succès grâce au couturier Paul Poiret qui la remarque en 1925 dans les rues de Paris. Suite à ce mariage, elle deviendra l''une des femmes les plus riches du monde, détenant somptueuses propriétés, voitures de luxe, yachts de luxe et même un avion Douglas DC3, menant conjointement une vie hautement mondaine, côtoyant et recevant fastueusement les célébrités de l''époque.
Dès la livraison de sa voiture, la Môme Moineau participe au concours d''élégance de L''Auto au Bois de Boulogne le 9 juin 1939 et remporte à cette occasion le 3ème prix dans la catégorie " voitures transformables dont la carrosserie se couvre d''une capote mobile et n''ayant que deux portes, à partir de 11 cv ".
Le 26 mai 1941, la voiture est immatriculée 4453 RN 1 sur Paris, toujours sous son nom, puis le 28 juillet 1942, la voiture est enregistrée au nom de l''un des amis du couple, Porfirio Rubirosa, chargé d''affaires de la République Dominicaine qui épousa Danièle Darieux. Pilote de course et playboy, il eut des aventures sentimentales avec Marilyn Monroe, Ryta Hayworth, Kim Nowak, Eva Peron… Suite à ce changement, la voiture est immatriculée CD 143 NH, immatriculation spéciale pour le corps diplomatique établie par la préfecture du Puy-de-Dôme à Clermont-Ferrand, d''où les lettres NH. Ainsi, du 16 août 1940 au 10 janvier 1945, le gouvernement provisoire de Vichy fera immatriculer de cette façon 289 véhicules de CD 1 NH à CD 289 NH.
Les tracas de la guerre dissipés, le 16 mai 1947, la voiture est de nouveau immatriculée 7709 YC 8 en Seine et Oise, au nom de Lucienne Benitez-Rexach domiciliée dans sa nouvelle somptueuse propriété Villa Carmen à Maisons-Laffitte. Le mois suivant, le 19 juin 1947, la voiture est enregistrée sous le même numéro, mais au nom de Gilberto Benitez-Rexach, fils de Felix, né d''un premier mariage. Puis, de nouveau retour sur Paris et enregistrement à la préfecture de Paris le 19 mars 1948, immatriculation 8993 RQ 1, s''en suivra probablement un autre propriétaire parisien à partir du 23 décembre 1948, puisque l''on retrouve cette nouvelle date en tant que récépissé précédent sur la future immatriculation dans le département de la Gironde, établie le 18 janvier 1955 avec le numéro 2181 AB 33, au nom de Raoul Robert, électricien à Bègles.
Il est important de signaler que le propriétaire parisien en date du 23 décembre 1948 au 17 janvier 1955 sera très certainement le commanditaire des modifications de carrosserie apportées sur notre Delahaye. En effet, nous retrouvons # 60173 comme voiture principale du film de René Clément Le Château de verre sorti en décembre 1950 avec Michèle Morgan et Jean Marais comme acteurs principaux. La voiture se présente alors avec un nouvel avant, une calandre fine plus moderne, les marchepieds n''ont pas encore été supprimés. La transformation de l''avant correspond parfaitement au style retrouvé sur d''autres modèles Delahaye carrossés par Figoni & Falaschi entre 1946-1948, il s''agira, comme assez souvent, d''une volonté de modernisation. Ainsi, nous connaîtrons cette voiture sous cette nouvelle présentation modernisée de 1950 à 2012.
À la suite de son départ pour le département de la Gironde, notre Delahaye y restera jusqu''au 19 mai 1970, changeant de mains à trois reprises. A cette dernière date, la voiture se retrouve dans le département du Tarn, sous le numéro 588 KP 81 au nom de Joseph Brunet de La Biche. Le 15 décembre 1971, la voiture est acquise par le Baron François d''Huart, grand collectionneur belge. Immatriculée en Belgique sous le numéro ASH 518, il la gardera jusqu''au 11 septembre 1986. Ce dernier se sert régulièrement de la voiture pour descendre sur la côte d''Azur, et c''est à la suite d''un voyage à la cadence probablement trop soutenue qu''il fera revoir le bloc moteur de l''auto. Puis, la voiture reviendra en France dans une grande famille de collectionneurs qui s''en séparera au profit du propriétaire actuel, en septembre 2012.
Après avoir été mise sur le marché au début de l''année 2010 sans recherche historique approfondie, c''est la parution du livre de référence Delahaye et Figoni 1934-1954 de Jean-Paul Tissot qui va enthousiasmer le nouveau propriétaire. En effet, des informations majeures et des photos d''époque sont révélées dans cet ouvrage sur l''histoire de # 60173. Le vendeur, un exigeant collectionneur du nord de la France, va alors entreprendre une restauration de haut niveau et une remise en conformité de sa présentation originelle, respectant la commande initiale de la Môme Moineau. De la carrosserie d''origine, dont on retrouvera le numéro Figoni 727 dans divers éléments de boiserie, tout sera préservé. Seules les ailes devront être légèrement modifiées pour accueillir les marchepieds. La menuiserie sera intégralement revue mais tous les éléments pouvant être conservés l''ont été. La sellerie, le tableau de bord et les boiseries intérieures ont été refaits conformément aux réalisations de Figoni de 1939.
Ces travaux importants seront effectués scrupuleusement et méthodiquement par des mains expertes aux Ateliers de Touraine dirigé par Patrick Delage. L''ensemble retrouve notamment ses couleurs d''origine, bien notifiées dans les registres Figoni & Falaschi, à savoir le gris clair pour l''ensemble de la carrosserie et le bleu foncé pour la sellerie et la capote. Satisfait de cette parfaite restauration, le nouveau propriétaire engagera sa voiture au prestigieux concours de Pebble Beach, qui se tiendra le 21 août 2016, la marque Delahaye étant marque à l''honneur avec 26 voitures présentées. Ce cabriolet y sera logiquement par deux fois récompensé. En effet les membres du jury lui attribueront le 3ème prix dans la classe huppée Figoni d''avant-guerre et la voiture remportera la prestigieuse French Cup.

Jean-Paul TISSOT

Merci de noter que la voiture est vendue sans contrôle technique.


French title
Chassis n° 60173
Engine n° 60173
Body Figoni n° 727

- Exceptional history
- Original body, engine and chassis
- One of the most famous pre-war French cabriolets
- Double prize-winner at Pebble Beach

This remarkable cabriolet, chassis number 60173, still has its original 135MS engine, no. 60173. These numbers correspond to 1939 in production at Delahaye factories. At the time, the Type 135 MS was the most powerful touring model in the range, fitted with a 20 bhp 3,557-litre engine with three carburettors and an excellent electro-magnetic Cotal gearbox that offered a swift change through the four gears.
Chassis 60173 was a cabriolet bodied by Figoni & Falaschi, the workshop based at Boulogne-Billancourt. The body no. 727 was a special order, and the car was delivered new on 17 March 1939 to Madame Lucienne Benitez-Rexach. It was registered 4294 YC 2 in June 1939 in the Seine et Oise department, in her name and address at that time: 21, rue de Bellevue au Mesnil-le-Roi.
The car''s first owner, Lucienne Benitez-Rexach, was born Lucienne Suzanne Dhotelle on 15 January 1908. In the same way Edith Piaf became known as Môme Piaf, Lucienne Benitez-Rexach would become better known by her stage name Môme Moineau. In 1929 she married the engineer and wealthy Puerto Rican businessman Felix Benitez-Rexach. She had made his acquaintance in New York as a star on Broadway, having become a successful singer after being spotted on the streets of Paris by the fashion designer Paul Poiret in 1925. Following her marriage, she became one of the richest women in the world, owning a long list of luxurious properties, cars, yachts and even a Douglas DC3 plane. She led a very worldly life rubbing shoulders with all the celebrities of the day.
Môme Moineau took part in her newly delivered car in the concours d''élégance de L''Auto in the Bois de Boulogne on 9 June 1939, winning 3rd prize in the class for " two-door convertible cars with a removable hood, 11bhp and over ".
On 26 May 1941 the car was registered 4453 RN 1 in Paris, still in her name. Then, on 28 July 1942, it was registered in the name of the couple''s friend, Porfirio Rubirosa, the chargé d''affaires for the Dominican Republic who was married to Danièle Darieux. A racing driver and playboy, he had a string of romantic adventures with Marilyn Monroe, Rita Hayworth, Kim Nowak, Eva Peron and others. It was registered CD 143 NH, a special diplomatic registration set up by the Puy-de-Dôme prefecture in Clermont-Ferrand, represented by the letters NH. Between 16 August 1940 and 10 January 1945 the provisional Vichy government registered some 289 vehicles from CD 1 NH to CD 289 NH.
Once the troubles of the war were over, the car was re-registered 7709 YC 8 in Seine et Oise on 16 May 1947, in the name of Lucienne Benitez-Rexach, then living in her sumptuous new property Villa Carmen in Maisons-Laffitte. The following month, the car, still with the same number, was registered to Gilberto Benitez-Rexach, Felix''s son from his first marriage. Registered again in Paris under registration 8993 RQ 1 on 19 March 1948, it was owned in all likelihood by another Parisian from 23 December 1948, as this date appears on the subsequent registration 2181 AB 33, on 18 January 1955, for Raoul Robert, an electrician from Bègles in the Gironde Department.
It is important to note that between 23 December 1948 and 17 January 1955, the Parisian owner must have been responsible for various modifications to the bodywork of our Delahaye. Chassis # 60173 was the principal car in the René Clément film Le Château de verre that was released on December 1950, starring Michèle Morgan and Jean Marais. The car appeared with a new front, featuring a more modern, slender-shaped grille, and the running boards had not been removed yet. The new front design corresponded to other Delahaye models bodied by Figoni & Falaschi between 1946-1948. This was simply a case of updating the styling. The car was known in this new modernised form between 1950 and 2012.
Having departed for the Gironde, our Delahaye stayed there until 19 May 1970, changing hands three times. Then, in 1970, we find the car in the department of Tarn, with the number 588 KP 81 and registered in the name of Joseph Brunet de la Biche. On 15 December 1971, the car was bought by Baron François d''Huart, an important Belgian collector. Registered ASH 518 in Belgium, d''Huart kept the car until 11 September 1986, using it regularly to drive to the Côte d''Azur. It was following such a trip, probably taken a little too enthusiastically, that he had to have the engine block rebuilt. After that, the car returned to France to join a large family of collectors who sold it to the current owner in September 2012.
Having been put on the market at the start of 2010 without any serious research undertaken, it was the publication of the reference book Delahaye et Figoni 1934-1954 by Jean-Paul Tissot that inspired the new owner. Detailed information and period photos on the history of # 60173 were reproduced in this book. Consequentially, the vendor, a demanding collector from the north of France, undertook a top level restoration in order to return the car to its original configuration, in respect of Môme Moineau''s initial order. The original body, displaying the number Figoni 727 on various wooden elements, was preserved. Only the wings were altered slightly to accommodate the running boards. The joinery was completely restored, and as many of the original elements as possible were retained. The upholstery, dashboard and interior wood trim was redone in line with Figoni''s creations of 1939.
This major restoration was carried out scrupulously and methodically by expert hands at the Ateliers de Touraine, led by Patrick Delage. The car was returned to its original colour scheme, as noted in the Figoni & Falaschi register, with light grey paintwork and dark blue hood and upholstery. Delighted with this perfect restoration, the new owner entered his car in the prestigious Pebble Beach Concours on 21 August 2016, featuring a special display of 26 Delahayes. It comes as no surprise that this cabriolet returned home with two awards: 3rd prize in the pre-war Figoni class and winner of the highly regarded French Cup.

Jean-Paul TISSOT

Photos: Copyright Christian Martin









Lot title
$0 (starting bid)
Lot title
$0 (starting bid)
Lot title
$0 (starting bid)
 
Lot title
$0 (starting bid)
Lot title
$0 (starting bid)
Lot title
$0 (starting bid)
 
Lot title
$0 (starting bid)
Lot title
$0 (starting bid)
Lot title
$0 (starting bid)