The world’s premier auctions
 
 
WELCOME TO INVALUABLE
Be the first to know about
the latest online auctions.
Please enter a valid email address (name@host.com)
Sign Up »
PS: We value your privacy
Thank you!
 
 
Want to learn more
about online auctions?
Take a Quick Tour »
WE'VE CHANGED OUR NAME
is now
 
To celebrate, we’ve enhanced our site with
larger images and browsing by category to help
you easily find what you’re passionate about.
Remember to update your bookmarks.
Get Started »
 
Invaluable cannot guarantee the accuracy of translations through Google Translate and disclaims any responsibility for inaccurate translations.
Show translation options

Lot 15: Alexander CALDER Autoportrait en pirate, [1926]

Books & Manuscripts

Platinum House

by Artcurial - Briest - Poulain - F. Tajan

December 13, 2012

Paris, France

Live Auction
Sold
  • Alexander CALDER  Autoportrait en pirate, [1926]
  • Alexander CALDER  Autoportrait en pirate, [1926]
Looking for the realized and estimated price?

Description: Alexander CALDER
Autoportrait en pirate, [1926]
S.l.n.d. [cachet Paris XIV e, 13 déc. 1926]. 1 p. in-4, avec grand dessin à l'encre de chine. Ecriture au pinceau, avec précision d'une date au crayon. Enveloppe conservée, illustrée, avec l'adresse de Calder au verso.

Les menaces d'un pirate. Très belle lettre illustrée adressée à l'acteur puis antiquaire Marcel Gizardin (1891-1976), connu sous le nom de scène Girardin. C'est dans un français encore approximatif (1926 est l'année de son arrivée en France) que Calder fixe rendez-vous à son ami Gizardin :

" Si vous serez pas ici demain soir, je changerai mon nom à "Gizardin'" (c'est un mot anglais). Et c'est meilleur que vous changerez votre nom à "dodge" (aussi un mot anglais). "

Le patronyme de son correspondant, Gizardin, évoque pour Calder un verbe anglais caractéristique de l'imaginaire des pirates : en piraterie, " to gizzard ", c'est " égorger ", " étriper ". En d'autres termes, il menace donc son ami de l'égorger s'il ne vient pas au rendez-vous fixé ; Gizardin, lui, sera, obligé d'" esquiver " (" to dogde ") ses coups.
Du mot à l'image : l'univers de piraterie que lui évoque le nom de son ami l'incite à illustrer ses propos d'un amusant autoportrait en pirate. Bottes noires, sabre, boucles d'oreilles en or : le pirate Calder menace un fuyard apeuré. Notons encore les deux drapeaux croisés, français et américain, qui signent le lancement des hostilités.
L'enveloppe jointe n'est pas anodine. Au dessus des coordonnées de son ami, Calder représente un porte étendard ; il utilise ingénieusement les couleurs des timbres (bleu et rouge) pour composer un drapeau aux couleurs de son ennemi. Un quatrième drapeau, peint en noir, porte le mot " pneumatique ".

Une invitation au Cirque de Calder. Ces dessins sont à rapprocher du travail de Calder à cette époque : le Cirque de Calder. Dès son arrivée à Paris en 1926, à 28 ans, Calder crée en miniature ces personnages de cirque, faits de métal fin, articulés pour marcher comme des funambules, danser, faire de l'haltérophilie et des acrobaties. Calder donnait lui-même des représentations de son petit théâtre devant toute l'avant-garde parisienne, dans son atelier (au 22 rue Daguerre, adresse qui figure au verso de l'enveloppe). La présente lettre, illustrée de personnages proches de ces figurines en fil de fer, était certainement une invitation à l'une de ses représentations.
D'abord acteur (il avait joué dans " L'enfant roi ", 1923 ; " L'aube de sang ", 1924 ; " La joueuse d'orgue ", 1925), Marcel Gizardin s'était lancé dès 1926 dans une nouvelle activité en créant la société " Gizardin & Cie " spécialisée dans le commerce d'antiquités et objets d'arts. Il deviendra un antiquaire renommé.

Exceptionnel document.

Bibliographie :
J.-Fr. Camus, " Marcel Gizardin, un limousin à l'affiche ", in "Généalogie en Limousin", n° 71 (déc. 2010).



Title
Lot title
$0 (starting bid)
Lot title
$0 (starting bid)
Lot title
$0 (starting bid)
 
Lot title
$0 (starting bid)
Lot title
$0 (starting bid)
Lot title
$0 (starting bid)
 
Lot title
$0 (starting bid)
Lot title
$0 (starting bid)
Lot title
$0 (starting bid)