WELCOME TO INVALUABLE
Be the first to know about
the latest online auctions.
Please enter a valid email address (name@host.com)
Sign Up »
PS: We value your privacy
Thank you!
 
 
Want to learn more
about online auctions?
Take a Quick Tour »
 
Invaluable cannot guarantee the accuracy of translations through Google Translate and disclaims any responsibility for inaccurate translations.
Show translation options

Lot 74: CABINET D''ÉPOQUE LOUIS XIII

Furniture & Works of Art

by Artcurial

December 12, 2016

Paris, France

Live Auction
Past Lot
  • CABINET D''ÉPOQUE LOUIS XIII
  • CABINET D''ÉPOQUE LOUIS XIII
Looking for the realized and estimated price?

Description: CABINET D''ÉPOQUE LOUIS XIII
En ébène et placage d''ébène à décor floral gravé, ornementation de bronze repoussé et vernis, la façade ouvrant par un tiroir en partie haute, deux vantaux ornés de bas-reliefs représentant respectivement l''Enlèvement d''Amymone par Neptune et la naissance de Venus, découvrant un intérieur muni de dix-sept tiroirs et deux petits vantaux, la ceinture ouvrant par un tiroir, reposant sur un piétement soutenu par six montants de forme balustre réunis par une tablette d''entretoise et terminés par des pieds en boule ; petits accidents
H. : 168,5 cm (66 1/4 in.)
l. : 114 cm (44 3/4 in.)
P. : 151 cm (59 1/2 in.)

Bibliographie comparative:
D. Alcouffe, "La naissance de l''ébénisterie", Catalogue d''exposition, Un temps d''exubérance, les arts décoratifs sous Louis XIII et Anne d''Autriche, 9 avril-8 juillet 2002, Galeries nationales du Grand Palais, Paris, pp. 212-217.

A Louis XIII repoussé-bronze and ebony cabinet-on-stand

Meuble d''apparat, le cabinet en placage d''ébène apparaît en France dans la première moitié du XVIIème siècle. De lui vient le mot ébénisterie, désignant les meubles ornés de placage, à la différence des ceux de menuiserie faits de bois massif. Il marque aussi le début de la suprématie des arts décoratifs et du luxe français sur les autres cours européennes.

Sa composition est invariable. La partie supérieure, surmontée de tiroirs dans la corniche, ouvre à deux vantaux et dissimule une multitude de tiroirs agencés autour d''un compartiment central à deux portes. Il repose sur un piétement amovible souvent fait de bois noirci étant donné le coût très élevé de l''ébène.

Ici le décor sculpté tiré de gravures s''inscrit dans des réserves imbriquées délimitées par des moulures ondulées. Autour se répand un décor de végétaux traité de façon naturaliste. Il correspond à la deuxième phase dans l''évolution du décor selon le classement émis par Daniel Alcouffe qui en distingue trois.

Considéré comme une oeuvre d''art, ce type de cabinet fut très populaire jusqu''au milieu des années 1640, date à laquelle les plus grands collectionneurs se tournent vers les majestueux cabinets de pierres dures venus d''Italie et que d''autres techniques se développent, utilisant les bois de couleur, l''ivoire, ou l''écaille permettant plus de fantaisie dans le décor.





Lot title
$0 (starting bid)
Lot title
$0 (starting bid)
Lot title
$0 (starting bid)
 
Lot title
$0 (starting bid)
Lot title
$0 (starting bid)
Lot title
$0 (starting bid)
 
Lot title
$0 (starting bid)
Lot title
$0 (starting bid)
Lot title
$0 (starting bid)