The world’s premier auctions
 
 
WELCOME TO INVALUABLE
Be the first to know about
the latest online auctions.
Please enter a valid email address (name@host.com)
Sign Up »
PS: We value your privacy
Thank you!
 
 
Want to learn more
about online auctions?
Take a Quick Tour »
WE'VE CHANGED OUR NAME
is now
 
To celebrate, we’ve enhanced our site with
larger images and browsing by category to help
you easily find what you’re passionate about.
Remember to update your bookmarks.
Get Started »
 
Invaluable cannot guarantee the accuracy of translations through Google Translate and disclaims any responsibility for inaccurate translations.
Show translation options

Lot 32: Charles CAMOIN (1879-1965) peintre

Cartes et Manuscrits

Platinum House

by Piasa

December 11, 2012

Paris, France

Live Auction

Charles Camoin (1879-1965) Please Register/Login to access your Invaluable Alerts

Sold
Looking for the realized and estimated price?

Description: Charles CAMOIN (1879-1965) peintre. 8 L.A.S., 1949-1953 et s.d., à Raymond NACENTA ; 12 pages formats divers, trous de classeur.
INTERESSANTE CORRESPONDANCE AU DIRECTEUR DE LA GALERIE CHARPENTIER, dans laquelle il parle de son travail, de son maître Paul CEZANNE, du milieu de l'art, de la préparation de ses expositions…
28 avril 1949. Il veut tenter de conjurer le marasme actuel " en violant la bourse des amateurs ou le cul des amatrices ". Il souhaite faire l'exposition de L'Enfance, " attendu que vu mon âge, sur le point d'y retourner, je n'en suis en réalité jamais sorti ". Même s'il pense comme CEZANNE " que si l'artiste doit s'élever autant que possible, l'homme doit rester obscur ", il se voit contraint d'exposer " pour tâcher de gagner ma croute et celle des miens ". Nacenta verra, lorsqu'il viendra manger l'aïoli, qu'il a des toiles assez grandes : il veut " en boucher un coin " au " gratin de la Critique et des experts " qui ont déclaré " que je n'avais jamais fait de chef d'œuvre, mais qui en ont tout de même découvert un, parce qu'ils y avaient lu la fausse signature de GAUGUIN ". Il faut leur pardonner " comme le fit Notre Seigneur Jésus Christ à une bande d'inconscients et d'assassins "parce qu'ils ne savent pas ce qu'ils disent" et qu'ils n'entendent rien à la peinture, que le seul nom de Gauguin les fait tomber en extase et qu'à la manière dont pourrait les représenter leur PICASSO ils ont une oreille à la place de l'œil, phénomène qu'a voulu sans doute expliquer Paul Claudel en écrivant L'Œil écoute "… Dimanche. Au sujet de la toile qui est chez DURAND-RUEL : " c'est une combinaison de couleurs un peu folle (on fait des folies à tout âge et surtout en peinture c'est toujours permis). Je crois qu'en en demandant 5500f un amateur ne serait pas trop volé "… 28 mai 53. Il le prie d'exposer " le Nu assis se reflétant dans une glace, à défaut de la grande toile que vous ne pouvez accrocher […]. C'est ce nu assis qui représentera le mieux ce que j'ai essayé de réaliser, jusqu'à présent, en peinture "… Vendredi soir. En écoutant COLETTE, il a essayé de faire son portrait : " Elle en était tellement contente que je le lui ai offert ", et elle a pensé à lui pour illustrer La Retraite sentimentale : " Elle a raison, c'est un sujet qui à mon âge me convient hélas très bien "… Mercredi. Le Conservatoire du Musée d'Aix veut lui réserver une place de choix dans la salle de l'École provençale, " vis-à-vis de Paul CEZANNE. […] Alors j'ai pensé que la Nature morte qui a figuré au Salon des Tuileries pourrait peut-être remplir, timidement, ce trôle difficile "… Saint-Tropez 19 novembre. Il revient d'Aix, où il a passé une période de travail très pénible, mais d'un enseignement précieux : " C'est sans doute l'esprit de Cézanne qui flottait dans l'air et qui me disait : "non mon petit tu n'y es pas ce n'est pas comme ça qu'il faut la prendre cette grande garce de montagne". […] une œuvre d'art qui donne une sensation de joie, de bonheur, de félicité, et même de facilité est en réalité le résultat de longs efforts ". Le Musée d'Aix s'est enrichi de deux aquarelles de Cézanne, dons d'un Américain, " alors tant pis pour la Nature morte, dans 50 ans ce sera peut-être un étranger qui lui rendra la place que je lui souhaitais "… Jeudi. Il explique le mal qu'il a eu à faire une exposition, ayant dû faire appel à beaucoup de toiles anciennes, qu'il ne renie pas, " bien qu'elles ne correspondent pas toujours à ce que je désire faire actuellement ". Il considère certaines pièces nécessaires à la tenue générale de l'exposition : " j'ai l'impression que si on les enlève tout le reste en souffre (et moi surtout) ". Si des décrochages s'imposaient, il préfèrerait réduire la durée de l'exposition…
ON JOINT une L.A.S. à Mlle Rolando, 19 novembre 1956, à propos du retour d'une toile d'une exposition à Munich...



Title
Lot title
$0 (starting bid)
Lot title
$0 (starting bid)
Lot title
$0 (starting bid)
 
Lot title
$0 (starting bid)
Lot title
$0 (starting bid)
Lot title
$0 (starting bid)
 
Lot title
$0 (starting bid)
Lot title
$0 (starting bid)
Lot title
$0 (starting bid)