The world’s premier auctions
 
 
WELCOME TO INVALUABLE
Be the first to know about
the latest online auctions.
Please enter a valid email address (name@host.com)
Sign Up »
PS: We value your privacy
Thank you!
 
 
Want to learn more
about online auctions?
Take a Quick Tour »
 
Invaluable cannot guarantee the accuracy of translations through Google Translate and disclaims any responsibility for inaccurate translations.
Show translation options

Lot 16: Charles de Secondat, baron de La Brède et de MONTESQUIEU. L.A., La Brède 17 décembre 1734, [au Président Jean BARBOT] ; 2 pages et demie in-4 (lég. mouill.). [CM 416]

Succession Lally-Tollendal et à divers amateurs

by Le Brech & Associés

December 18, 2012

Paris, France

Live Auction
Sold
Looking for the realized and estimated price?

Description: Charles de Secondat, baron de La Brède et de MONTESQUIEU. L.A., La Brède 17 décembre 1734, [au Président Jean Barbot] ; 2 pages et demie in-4 (lég. mouill.). [CM 416]
Belle lettre à son ami Jean Barbot (1695-1771, président à la Cour des Aides de Bordeaux, et directeur de l'Académie de Bordeaux).
« Je reçois vos beaux livres avec bien de la reconoissance mon cher president. Je vay monter dans ma bibliotheque pour vous envoyer les miens. Je vous renvoy la theorie des vaisseaux que j'ay deja et vous pourrés en faire plaisir a quelque autre ».
Puis il évoque la candidature à l'Académie de Bordeaux de Paradis de Moncrif (1687-1770), secrétaire du comte de Clermont et auteur de l'Histoire des chats (d'où l'orthographe Mongrife), et fait allusion à l'emprisonnement de Crébillon fils à la suite de son roman Tanzaï et Néadarné : « Je ne serois pas faché que le compte de Clairmond eut disgracié Mongrife avant de nous en faire present quoy quil soit bon garçon il est encore trop plat pour nous. Il me semble que la porte du Parnasse est la meme que celle de la Bastille. Je croy que ce Crebillon fils est Macarty le cadet et Voltaire l'aîné ».
Il fait allusion à l'article du Mercure de France (novembre 1734) sur les Considérations sur les Romains : « Scachés que les louanges donées dans un Mercure ne dedomagent point des critiques faites sur le tabouret d'une duchesse surtout lors quelles sont aidées dun signe de la grosse teste de Navarre et dun air affectueux du visage affilé de la contesse ».
Puis il évoque les affaires de Bordeaux : la mort du premier président Gillet de La Caze, le sous-maire Joseph de Ségur, et l'Académie de Bordeaux : « Je ne crains point Segur parce que quand il verra pour lui un interest de six francs il fera ce que je voudray sur l'affaire des jurats. Jaime les ames basses a la folie. Je serois transporté de voir a La Brède notre president quoy quil en soit je le verray a Bordeaux. Pour la place d'assossié vous pouvés disposer de moy. Vous devriez bien en faire donner une au pere Castel le Cimbalum Mundi ».
Il termine : « Mon cher president tandis que je vivray je vous aimeray cest une chose qu'on ne doit pas dire à sa maitresse »...

Title
Lot title
$0 (starting bid)
Lot title
$0 (starting bid)
Lot title
$0 (starting bid)
 
Lot title
$0 (starting bid)
Lot title
$0 (starting bid)
Lot title
$0 (starting bid)
 
Lot title
$0 (starting bid)
Lot title
$0 (starting bid)
Lot title
$0 (starting bid)