The world’s premier auctions
 
 
WELCOME TO INVALUABLE
Be the first to know about
the latest online auctions.
Please enter a valid email address (name@host.com)
Sign Up »
PS: We value your privacy
Thank you!
 
 
Want to learn more
about online auctions?
Take a Quick Tour »
WE'VE CHANGED OUR NAME
is now
 
To celebrate, we’ve enhanced our site with
larger images and browsing by category to help
you easily find what you’re passionate about.
Remember to update your bookmarks.
Get Started »
 
Invaluable cannot guarantee the accuracy of translations through Google Translate and disclaims any responsibility for inaccurate translations.
Show translation options

Lot 2: Charles de Secondat, baron de La Brède et de MONTESQUIEU. L.A. (minute), [Paris fin février-début mars 1734, à Henriette, marquise de RENEL] ; 2 pages in-4 avec ratures. [CM 379]

Succession Lally-Tollendal et à divers amateurs

by Le Brech & Associés

December 18, 2012

Paris, France

Live Auction
Sold
Looking for the realized and estimated price?

Description: Charles de Secondat, baron de La Brède et de MONTESQUIEU. L.A. (minute), [Paris fin février-début mars 1734, à Henriette, marquise de Renel] ; 2 pages in-4 avec ratures. [CM 379]
Jolie lettre galante à la marquise de Renel ; la fille du maréchal de Berwick séjournait alors dans son château de Cheverny.
« Jay senti pour vous seule une flame parfaite. Ma princesse est donc une bergere et je pourray lui dire tout mais estant habitant de la ville elle nattend de moy que des nouvelles. Quarante mille alemans arrivés a Mantoüe avec le g[énéral] Merci [Claude Florimond de Mercy, général autrichien, qui sera battu le 30 juin devant Parme à la tête des Impériaux], la promotion toujours differée ce qui fait enrager beaucoup de monde, monsieur le marquis de Vilars brigadier pour servir de planche a monsieur de Renel. Que vous diray je vint trois compagnies de gardes qui partiront le cinq. J'ay oui dire des merveilles de votre chateau de Chiverni [Cheverny] je les croy toutes car vous y estes. Excusés ce moment de fadeur. Je vis hier monsieur labé [de Fitz-James, frère de Mme de Renel] qui me laissa un heure dans sa chambre avec un rituel pour mamuser. Mais vous scavez quavec le foible que jay pour lui je me reduirois a bien d'autres epreuves. Adieu Madame il n'y a que mon admiration qui approche du respect avec lequel je suis »...

Bid Now on Items for Sale

(view more)
View more items for sale »