WELCOME TO INVALUABLE
Be the first to know about
the latest online auctions.
Please enter a valid email address (name@host.com)
Sign Up »
PS: We value your privacy
Thank you!
 
 
Want to learn more
about online auctions?
Take a Quick Tour »
 
Invaluable cannot guarantee the accuracy of translations through Google Translate and disclaims any responsibility for inaccurate translations.
Show translation options

Lot 24: Charles LEBRUN (Paris 1619-1690)

Friday 2 December 2016

by Crait-Muller

December 2, 2016

Paris, France

Charles LeBrun (1619-1690) Please Register/Login to access your Invaluable Alerts

Past Lot
Looking for the realized and estimated price?

Description: Etude de figure pour la voûte de la galerie de l’Hôtel Lambert
Sanguine et rehauts de blanc sur papier beige.
35,5 x 21,3 cm
Porte en bas à gauche le cachet de l’Alliance des Arts (Lugt n° 61)

Notre dessin est une étude pour l’une des figures portant un trophée d’armes, sans doute une Victoire, destinées
au décor de la voûte de la Galerie d’Hercule de l’Hôtel Lambert à Paris.

L’Hôtel Lambert a été construit par Le Vau vers 1640 pour le financier Jean – Baptiste Lambert, sur la pointe
orientale de l’Ile Saint Louis. La réalisation du décor intérieur fut confiée vers 1649 aux peintres Eustache Le
Sueur et Charles Lebrun, par le frère et héritier du financier, Nicolas Lambert. Les travaux devaient s’étendre
jusqu’en 1662. Le Brun réalisa notamment la célèbre galerie d’Hercule qui préfigure pour de nombreux historiens
de l’Art, la Galerie des Glaces de Versailles.
Lors de cette commande, Le Brun était rentré d’Italie depuis trois ans. La Galerie d’Hercule occupe une place
particulière dans son œuvre. Il s’agit à la fois de la première galerie sur laquelle il travaille, et de l’unique
commande de ce type qu’il réalise pour un particulier.
Le Brun développa un programme décoratif ambitieux, portant nettement la marque de ses années italiennes. La
galerie est en effet entièrement peinte. Les caissons, voûtes, sculptures, tapisseries et divers éléments
architecturaux sont feints. L’ensemble s’organise autour de la figure d’Hercule. Afin de respecter le cycle
iconographique et le principe d’unité de temps, lieu et sujet, Le Brun divise le plafond en plusieurs compartiments
narratifs.

Notre étude de figure ailée présente quelques variantes avec les modèles réalisés dans la Galerie de l’Hôtel
Lambert, notamment l’absence d’ailes. Selon Madame Jennifer Montagu qui a authentifié notre dessin sur photo
en 1990, la Victoire ailée joue un rôle dans l’agencement décoratif. Placée sur les moulures bordant la voûte, elle
contribue, par un effet de trompe l’œil, à éloigner le ciel du spectateur. La hauteur du plafond parait plus
importante qu’en réalité.

Browse more items
Lot title
$0 (starting bid)
Lot title
$0 (starting bid)
Lot title
$0 (starting bid)
 
Lot title
$0 (starting bid)
Lot title
$0 (starting bid)
Lot title
$0 (starting bid)
 
Lot title
$0 (starting bid)
Lot title
$0 (starting bid)
Lot title
$0 (starting bid)