WELCOME TO INVALUABLE
Be the first to know about
the latest online auctions.
Please enter a valid email address (name@host.com)
Sign Up »
PS: We value your privacy
Thank you!
 
 
Want to learn more
about online auctions?
Take a Quick Tour »
 
Invaluable cannot guarantee the accuracy of translations through Google Translate and disclaims any responsibility for inaccurate translations.
Show translation options

Lot 137: ÉPOQUE XVIIIe SIÈCLE

Dessins & Tableaux Anciens, Mobilier, Objets d'Art, Archéologie, Art d'Asie

by Hôtel des Ventes de Monte-Carlo

December 3, 2016

Monte Carlo, Monaco

Live Auction
Past Lot
  • ÉPOQUE XVIIIe SIÈCLE
  • ÉPOQUE XVIIIe SIÈCLE
  • ÉPOQUE XVIIIe SIÈCLE
Looking for the realized and estimated price?

Description: ÉPOQUE XVIIIe SIÈCLE
EXCEPTIONNELLE TABLE-CONSOLE
En bois doré à plateau de marbre Campan grand mélange de forme
chantournée en bois mouluré, sculpté et doré.
La ceinture ajourée est ornée en son centre d' un médaillon à fond de treilles
présentant une coquille stylisée d' où s' échappe une guirlande de fleurs.
Elle développe un riche répertoire ornemental tels que coquilles,
fond de treilles, guirlandes de fleurs, rinceaux et enroulements.
Elle repose sur quatre pieds fortement galbés déployant le même
vocabulaire ornemental que la ceinture et réunis par une entretoise
ornée en son centre d' une chimère sortant d' un médaillon rocaille.
Dimensions : Hauteur : 92 cm ; Largeur : 200 cm ; Profondeur : 96 cm
Provenance : Allemagne du Sud.
Cette console peut être rapprochée de l' oeuvre du sculpteur allemand Ferdinand HUNDT (vers 1704-1758), qui se distingua par des ouvrages
d' une qualité remarquable. A partir de 1736 il entreprit les décors de la Residenz pour le compte du prince-évêque Friedrich Karl von Schönborn
(1674-1746), sous la direction de l' architecte Balthasar Neumann (1687-1753).
Le Metropolitan Museum of Art de New York conserve de lui un écran de cheminée (inv.35.23.1,2) ;
Elle peut également être rapprochée du travail des architectes ornemanistes Joseph Effner (1687-1745) et François de Cuvillies le vieux (1695-
1768), qui furent tous deux envoyés par l' Electeur de Bavière Max Emmanuel à Paris vers 1715 , ce dernier considérant les Arts décoratifs français
comme un modèle. Ces échanges France-Allemagne donnèrent naissance au début du XVIIIème siècle à un style rococo spécifique à la Bavière,
affichant une certaine exubérance décorative, faite de courbes et contrecourbes, de festons ajourés et déchiquetés, de fleurs, d' entrelacs, et de
dragons ou chimères comme celle présente sur l' entretoise de notre console.
Ces chimères sont récurrents dans nombre d' ouvrages ; cf une paire de consoles argentées par Cuvillies au Schlosser Nymphenburg de Munich
(Langer 2000, pp130-132, cat n°35), une paire de consoles en bois doré au Neues Schloss, Scleissheim, d' après un dessin de Joseph Effner et
Johann Adam Pichler ( idem, p90-92, n°15), un ensemble de quatre consoles dessiné par François Cuvillies pour la Residenz de Munich (Hojer/
Ottomeyer 1996, p1514-154, n°31), et un autre de cinq consoles également conservées à la Residenz Munich (idem p155-162, cat n°32 et 33).

Browse more items
Lot title
$0 (starting bid)
Lot title
$0 (starting bid)
Lot title
$0 (starting bid)
 
Lot title
$0 (starting bid)
Lot title
$0 (starting bid)
Lot title
$0 (starting bid)
 
Lot title
$0 (starting bid)
Lot title
$0 (starting bid)
Lot title
$0 (starting bid)