The world’s premier auctions
 
 
WELCOME TO INVALUABLE
Be the first to know about
the latest online auctions.
Please enter a valid email address (name@host.com)
Sign Up »
PS: We value your privacy
Thank you!
 
 
Want to learn more
about online auctions?
Take a Quick Tour »
WE'VE CHANGED OUR NAME
is now
 
To celebrate, we’ve enhanced our site with
larger images and browsing by category to help
you easily find what you’re passionate about.
Remember to update your bookmarks.
Get Started »
 
Invaluable cannot guarantee the accuracy of translations through Google Translate and disclaims any responsibility for inaccurate translations.
Show translation options

Lot 38: François, comte de BULKELEY (1686-1756) lieutenant général au service de France. L.A., Londres 20 mai 1737, au Président de MONTESQUIEU à Paris ; 3 pages in-4, adresse avec cachet cire rouge (brisé). [CM 468]

Succession Lally-Tollendal et à divers amateurs

by Le Brech & Associés

December 18, 2012

Paris, France

Live Auction
Sold
Looking for the realized and estimated price?

Description: François, comte de BULKELEY (1686-1756) lieutenant général au service de France. L.A., Londres 20 mai 1737, au Président de Montesquieu à Paris ; 3 pages in-4, adresse avec cachet cire rouge (brisé). [CM 468]
Il a été heureux d'avoir une lettre « aprez un si long oubly ; je m'en suis vanté à une douzaine de nos belles ou soy disant telles. My Lady Hervey vous aime bien mieux depuis qu'elle sçait que vous partagez son amour pour Mr le Duc [de Bourbon] dont elle est affollée. Mrs les Ducs de Richmond et de Montagu ont été tres aises de recevoir des marques de votre souvenir et Horace [Walpole] en a éclaté de joye. [...] j'eus hier une longue conversation avec Mr Schaub, où vous ne futes pas oublié, je crois qu'il vous connoit, et par consequent vous aime ». Il incite Montesquieu à venir le chercher en Angleterre : « aprez tout ce n'est pas un voyage, nous irions parcourir quelques provinces et nous nous en retournerions gayement en France ; vous pouvez croire que nos papiers n'ont pas laissé ignorer les grands effets de la fumigation, mais le mal est éteint en Angleterre, au point que votre amie Lady Mary Wortley est redevenüe fraiche comme une rose, je crois que vous pourriez succeder au Signor Algarotty si vous veniez icy, car depuis son depart, elle n'a eu tout au plus que quelques passades ». Il évoque encore « la deconfiture du Custos » (disgrâce de Chauvelin, garde des sceaux), la santé de la pauvre Mme de Renel (sa nièce), etc.

Bid Now on Items for Sale

(view more)
View more items for sale »