The world’s premier auctions
 
 
WELCOME TO INVALUABLE
Be the first to know about
the latest online auctions.
Please enter a valid email address (name@host.com)
Sign Up »
PS: We value your privacy
Thank you!
 
 
Want to learn more
about online auctions?
Take a Quick Tour »
WE'VE CHANGED OUR NAME
is now
 
To celebrate, we’ve enhanced our site with
larger images and browsing by category to help
you easily find what you’re passionate about.
Remember to update your bookmarks.
Get Started »
 
Invaluable cannot guarantee the accuracy of translations through Google Translate and disclaims any responsibility for inaccurate translations.
Show translation options

Lot 20: François CHICOYNEAU (1672-1752) médecin, premier médecin du Roi. L.A.S., Versailles 30 juin 1735, à MONTESQUIEU ; 4 pages in-4. [CM 425]

Succession Lally-Tollendal et à divers amateurs

by Le Brech & Associés

December 18, 2012

Paris, France

Live Auction
Sold
Looking for the realized and estimated price?

Description: François CHICOYNEAU (1672-1752) médecin, premier médecin du Roi. L.A.S., Versailles 30 juin 1735, à Montesquieu ; 4 pages in-4. [CM 425]
Au sujet du Jardin botanique de Bordeaux, fondé et dirigé par le médecin Barthélemy-Thomas Grégoire.
Il répond à Montesquieu à propos de Grégoire et des « injustes vexations qu'il éprouve depuis quelque tems de la part de quelques uns de Mrs les Aggregez, au College de Medecine de Bourdeaux, sous prætexte que le jardin destiné à la culture et à la demonstration des Plantes, et fondé par Mrs les jurats est mal entretenu, et qu'il ne s'acquite pas avec exactitude des fonctions de Directeur de ce jardin et de la demonstration des plantes qui luy ont esté confiées ». Il a déjà reçu plusieurs plaintes à ce sujet, mais « dictées par un esprit de party, je vous avoueray ingenument que je n'ay jamais creu devoir entrer dans la discussion de ces plaintes, attendu que la fondation du jardin et l'établissement du Demonstrateur ayant esté faits par Mrs les jurats il n'apartenoit qu'à eux d'examiner si elles etoient legitimes ». Il a fini par faire demander aux jurats de « dresser un procez verbal de l'état du jardin », et il a parlé de l'affaire à M. de Ségur, sous-maire de Bordeaux... « j'ay tousjours esté fort eloigné d'autoriser les mauvaises démarches de certains particuliers de l'Aggregation de Bourdeaux contre Mr Grégoire, dont les bonnes qualitez et le merite dans la Profession m'étoient déjà connus »... Il remercie Montesquieu de ses compliments « sur tout ce qui peut concerner la place dont Sa Majesté a eu la bonté de m'honorer »...
On joint 2 L.A.S. de Barthélemy-Thomas Grégoire à Montesquieu, Bordeaux [début juin] et 22 juillet 1735, au sujet de cette affaire (3 et 1 pages in-4, la seconde à l'adresse de Montesquieu à Paris ; comptes autographes de Montesquieu sur la dernière page de la première lettre) [CM 422 et 427].

Title
Lot title
$0 (starting bid)
Lot title
$0 (starting bid)
Lot title
$0 (starting bid)
 
Lot title
$0 (starting bid)
Lot title
$0 (starting bid)
Lot title
$0 (starting bid)
 
Lot title
$0 (starting bid)
Lot title
$0 (starting bid)
Lot title
$0 (starting bid)