The world’s premier auctions
 
 
WELCOME TO INVALUABLE
Be the first to know about
the latest online auctions.
Please enter a valid email address (name@host.com)
Sign Up »
PS: We value your privacy
Thank you!
 
 
Want to learn more
about online auctions?
Take a Quick Tour »
WE'VE CHANGED OUR NAME
is now
 
To celebrate, we’ve enhanced our site with
larger images and browsing by category to help
you easily find what you’re passionate about.
Remember to update your bookmarks.
Get Started »
 
Invaluable cannot guarantee the accuracy of translations through Google Translate and disclaims any responsibility for inaccurate translations.
Show translation options

Lot 50: Georges DUVAL DE LEYRIT (1717-1764) employé de la Compagnie française des Indes, gouverneur de Pondichéry. 4 L.S. et 3 P.S., Pondichéry 1756, aux syndics et directeurs de la COMPAGNIE DES INDES à Paris ; 98 pages grand in-fol. ou in-fol., dont 4

Succession Lally-Tollendal et à divers amateurs

by Le Brech & Associés

December 18, 2012

Paris, France

Live Auction
Sold
  • Georges DUVAL DE LEYRIT (1717-1764) employé de la Compagnie française des Indes, gouverneur de Pondichéry. 4 L.S. et 3 P.S., Pondichéry 1756, aux syndics et directeurs de la COMPAGNIE DES INDES à Paris ; 98 pages grand in-fol. ou in-fol., dont 4
  • Georges DUVAL DE LEYRIT (1717-1764) employé de la Compagnie française des Indes, gouverneur de Pondichéry. 4 L.S. et 3 P.S., Pondichéry 1756, aux syndics et directeurs de la COMPAGNIE DES INDES à Paris ; 98 pages grand in-fol. ou in-fol., dont 4
  • Georges DUVAL DE LEYRIT (1717-1764) employé de la Compagnie française des Indes, gouverneur de Pondichéry. 4 L.S. et 3 P.S., Pondichéry 1756, aux syndics et directeurs de la COMPAGNIE DES INDES à Paris ; 98 pages grand in-fol. ou in-fol., dont 4
Looking for the realized and estimated price?

Description: Georges duval de leyrit (1717-1764) employé de la Compagnie française des Indes, gouverneur de Pondichéry. 4 L.S. et 3 P.S., Pondichéry 1756, aux syndics et directeurs de la Compagnie des Indes à Paris ; 98 pages grand in-fol. ou in-fol., dont 4 cahiers liés d'un ruban bleu.
Intéressante correspondance sur la situation de Pondichéry et des comptoirs de la Compagnie des Indes.
12 février. Les Anglais ont la supériorité dans le Carnatek, et Bussy cherche à ménager celle du Décan, mais les Anglais travaillent à s'y affermir et à s'y étendre, « au préjudice même du traitté de treve »... Leyrit donne des nouvelles des Maldives, et rend compte de l'état du prisonnier Papiapouley, qui refuse de restituer de l'argent en se prévalant d'une décharge de Dupleix... Il est d'accord que le rétablissement du comptoir est nécessaire, et il s'étonne que Dupleix ait pensé autrement... Il a fait passer des renforts à Bussy, et il explique l'affaire des quatre cerkars donnés à Bussy par le fouba du Décan pour la solde et les frais de ses troupes... Il parle aussi de l'établissement de Néliceram, et des revenus qu'on peut en espérer... Le bénéfice que le caissier ici fait par la conversion des roupies et des pagodes a fait l'objet de ses réflexions, mais il n'a pu encore y remédier... Leyrit joint : 1° la copie de sa lettre à Godeheu du 3 janvier 1756 (plus de 50 p.), dans laquelle il répond article par article aux informations et instructions de son prédécesseur. Il y est question de la trève conclue par Godeheu, des revenus et forces d'Arcate, Portenove, Careikal, Mahé, Nélicéram, les Maldives, le Pégu, Bengale, d'affaires avec les Hollandais et des Rajas du pays, et entre eux, et de l'excellent travail de Bussy dans le Décan... « L'armée de Mr de Bussy continüe de soutenir l'honneur de la nation »... Tant que cet officier maintiendra son crédit dans le Décan, « il lui sera toujours facile de détruire les cabales qui pourroient se former contre lui »... Précisions sur les troupes, les travaux civils et militaires, la marine, l'artillerie, les magasins de marchandises et de vivres, la police intérieure, la monnaie, le commerce, etc. - 2° la copie d'un mémoire de Panon, chef d'Yanaon (22 décembre 1755), avec des remarques de Leyrit en regard, sur les informations nécessaires à l'établissement d'un comptoir... 13 février. Leyrit rend compte des mesures prises en faveur du chevalier de Martené, auquel s'intéresse le comte d'Argenson... 17 avril. Il va faire garnir les remparts de « la même artillerie qui y étoit lors du der siege », réparer les fossés, les glacis et les fortifications, et munir la place « de toutes les provisions et subsistances nécessaires »... Les Anglais agissent avec si peu de ménagement « qu'il faudra bientôt en venir à quelques extrémités facheuses »... 19 octobre. Exposé de la situation commerciale et financière de Pondichéry, et des mesures administratives prises par le Conseil. Il déplore l'augmentation des dépenses, notamment pour les travaux de l'artillerie ; la situation de Chandernagor n'est pas moins à plaindre... Alors que la rupture avec Salabetzingue faisait craindre la perte de tout ce qu'ils possédaient dans le Décan, ce nabab a demandé la paix... Il joint la copie d'une lettre à lui adressée par M. Louet, directeur commandant à Mayé, 9 juillet 1756, à propos du comptoir de Mahé...

Bid Now on Items for Sale

(view more)
View more items for sale »