The world’s premier auctions
 
 
WELCOME TO INVALUABLE
Be the first to know about
the latest online auctions.
Please enter a valid email address (name@host.com)
Sign Up »
PS: We value your privacy
Thank you!
 
 
Want to learn more
about online auctions?
Take a Quick Tour »
WE'VE CHANGED OUR NAME
is now
 
To celebrate, we’ve enhanced our site with
larger images and browsing by category to help
you easily find what you’re passionate about.
Remember to update your bookmarks.
Get Started »
 
Invaluable cannot guarantee the accuracy of translations through Google Translate and disclaims any responsibility for inaccurate translations.
Show translation options

Lot 38: Jean-Léon Gérôme,Vesoul 1824 - Paris 1904 Corinthe, vers 1903/04 plâtre polychrome avec éléments rapportés en cire colorée sur fil métallique

19th Century Paintings and Drawings

by Sotheby's

June 25, 2008

Paris, France

Jean-Leon Gerome (1824-1904) Please Register/Login to access your Invaluable Alerts

Sold
Looking for the realized and estimated price?

Description: plâtre polychrome avec éléments rapportés en cire colorée sur fil métallique

Notes: Corinthe, plâtre original polychrome, provient directement de l'atelier de Jean-Léon Gérôme. Réalisé par l'artiste juste avant sa mort en 1903/04, ce plâtre lui servit de modèle pour la réalisation du marbre et constitue la seule version aboutie du sujet réalisée du vivant de Gérôme.
Resté inachevé à sa mort, le marbre de Corinthe sera complété par son assistant Emile Decorchement, pour être exposé au Salon de 1904, où il fut décrit sous le n° 2922 : 'une femme nue couverte de véritables bijoux est assise sur le chapiteau d'une colonne corinthienne en marbre vert'. L'inventaire après décès de Gérôme mentionne 'La Corinthe en plâtre polychrome sur une colonne', ainsi que 'La Corinthe' en marbre blanc, en cours de réalisation, sur un socle en bronze'....
'La Peinture insuffle la Vie à la Sculpture...' (Gérôme, 1892)
Gérôme est l'un des rares artistes à maîtriser aussi bien la peinture que la sculpture, jusqu'à mélanger ces deux disciplines dans ses aeuvres. Il peut alors isoler des personnages de ses tableaux pour les recréer en marbre ou en bronze, ou se représenter lui-même sur une peinture en train de tailler un marbre dans son atelier : ainsi, son tableau Le Travail du marbre (1890-93) montre l'artiste en train de tailler la Tanagra (1890) d'après un modèle vivant.
Gérôme est surtout virtuose de la sculpture polychrome, comme en témoigne le portrait qu'il réalise de Sarah Bernhardt en 1895. En référence à l'Antiquité grecque, il 'insuffle la Vie à la sculpture' en peignant ses marbres : 'Je me suis tout d'abord occupé de la coloration des marbres, car j'ai toujours été effrayé par la froideur des statues.'
Son corps parfaitement modelé et délicatement teinté d'une couleur chair soulignant sa nudité, Corinthe est exceptionnelle par son modelé et sa polychromie qui donnent, en effet, l'impression d'un être vivant. Le regard dirigé dans le lointain, ses yeux maquillés soulignant leur forme en amande et les lèvres rehaussées de rouge, elle est assise les jambes croisées en tailleur sur le sommet d'une colonne corinthienne (la colonne aujourd'hui perdue). Fils d'orfèvre, Gérôme apprécie les matières précieuses et a apporté une attention particulière aux bijoux de la jeune courtisane richement parée. S'inspirant certainement de modèles antiques qu'il a pu étudier lors de ses voyages en Syrie et en Turquie, Gérôme a soigneusement modelé en cire et rehaussé de peinture polychrome chaque élément de la parure : un diadème majestueux vert et or à feuilles d'acanthes couronne sa tête et se détache de sa chevelure sombre attachée en chignon, des boucles d'oreilles en forme d'oiseaux et des médaillons de fleurs émaillées encadrent son visage. Un double collier de dents d'ivoires et de masques de lion avec au centre une grande pierre verte sertie orne son décolleté. Enfin, elle arbore plusieurs bracelets à perles de couleurs variées au poignet et son avant bras, et elle porte des bagues aux doigts des mains et du pied.
Personnification de la ville antique du même nom, Corinthe illustre à merveille la "femme fatale" symboliste et se distingue par son réalisme et sa modernité. À la recherche de nouveaux sujets, Gérôme s'inscrit dans ce nouveau courant néo-grec, faisant référence à l'Antiquité, tant apprécié par Théophile Gautier. Comme Tanagra que Gérôme expose au Salon de 1890, Corinthe commémore la découverte spectaculaire de cette ville lors de fouilles archéologiques en 1896. Corinthe était l'une des villes les plus florissantes de la Grèce antique sur la mer Ionienne, un véritable lieu de plaisir et de luxe, où l'on pouvait s'amuser sans limites. Le proverbe était inscrit sur la colonne 'Non licet omnibus adire Corinthum' (Tout le monde ne peut se permettre d'aller à Corinthe), rappelant que les plaisirs coûteux de Corinthe n'étaient pas accessibles à tous.
Le marbre final de Corinthe excelle par la variété des matières et de couleurs employées : du marbre blanc se détachent les bijoux en bronze, argent, or et émail, ses cheveux, ses yeux et sa bouche sont peints, et elle repose sur un chapiteau en bronze enchâssé dans une colonne en marbre vert. Deux versions en marbre, légèrement plus grandes que le plâtre (haut. 68 cm) , sont connues aujourd'hui : celle exposée en 1974 à la Galerie Tanagra, ensuite dans la collection Nourhan Manoukian, et vendue à Drouot Montaigne en 1996 serait le marbre du Salon de 1904 (coll. part.). Un deuxième marbre, appartenant à une collection privée américaine, aurait jadis été en dépôt au Los Angeles County Museum (localisation actuelle inconnue). Corinthe est parfois confondue avec la Femme assise en marbre polychrome, réalisée par Gérôme vers 1890/95 et provenant de la collection du peintre Aimé Morot (1850-1913), gendre de Gérôme (aujourd'hui au Detroit Institute of Arts, inv. 1997.1). D'une composition entièrement différente, elle représente une femme assise en tailleur sur un coussin appuyant son coude droit sur son genou gauche. Ce marbre n'est pas sans rappeler l'Odalisque peinte par Gérôme. Elle figure également sur une peinture de Gérôme intitulé Mon Portrait, montrant l'artiste en train de tailler le modèle en marbre (le tableau aujourd'hui perdu).
G. Ackerman a répertorié six fontes en bronze doré ou argenté (haut. 73 cm), pour la plupart fondues par Siot, dont un bronze doré jadis dans la collection Geraldine Rockefeller Dodge (vente Sotheby's New York, 20 février 1976, lot 46), qui se trouve aujourd'hui dans la collection Stuart Pivar à New York, et une autre version en bronze doré vendue chez Sotheby's New York, le 23 Octobre 1990, lot 56.
Chef-d'aeuvre de la sculpture polychrome, ce plâtre original d'une extrême rareté constitue le véritable testament artistique de Gérôme : femme fatale symboliste, Corinthe donne chair aux principales préoccupations de l'artiste, conjuguant son goût pour l'Antiquité et sa fascination pour le nu féminin. Bibliographie :
Jean-Léon Gérôme, 'Notes et fragments des souvenirs inédits du Maître', in Les Arts, n° 26 ; février, 1904.
Cat. exp. J. L. Gérôme, sculpteur et peintre de l'Art Officiel, Paris, 1974, n° 19.
G. Ackerman, Jean-Léon Gérôme, Monographie révisée. Catalogue raisonné mis à jour, Paris, 2000, p. 402, cat. S63.
H. Lafont-Couturier, Jean-Léon Gérôme, Paris, 1998, p. 98
Cat. exp. Jean-Léon Gérôme 1824-1904, peintre, sculpteur, graveur. Ses aeuvres conservées dans les collections françaises publiques et privées, Musée Garret, Vesoul, 1981, n° 199
P. Fusco, H.W. Janson, The Romantics to Rodin, French Nineteenth Century Sculpture from North Americain Collections, Los Angeles County Museum, p. 291-292, cat. no 157.
Cat. exp. D'après l'Antique, Paris, musée du Louvre, 16 oct. 2000 - 15 janvier 2001, no. 34 Veuillez consulter le catalogue séparé dédié à l'oeuvre pour une description complète.

Provenance: Atelier de l'artiste et conservé depuis dans sa descendance

Dimensions: measurements haut. 47,5 cm; larg. 33 cm; prof. 30 cm alternate measurements height 18 2/3 in; width 13 in; depth 11 3/4 in

Exhibited:

Title
Lot title
$0 (starting bid)
Lot title
$0 (starting bid)
Lot title
$0 (starting bid)
 
Lot title
$0 (starting bid)
Lot title
$0 (starting bid)
Lot title
$0 (starting bid)
 
Lot title
$0 (starting bid)
Lot title
$0 (starting bid)
Lot title
$0 (starting bid)