WELCOME TO INVALUABLE
Be the first to know about
the latest online auctions.
Please enter a valid email address (name@host.com)
Sign Up »
PS: We value your privacy
Thank you!
 
 
Want to learn more
about online auctions?
Take a Quick Tour »
 
Invaluable cannot guarantee the accuracy of translations through Google Translate and disclaims any responsibility for inaccurate translations.
Show translation options

Lot 113: MOBILIER DE SALON DONT UNE SUITE DE QUATRE FAUTEUILS D''ÉPOQUE DIRECTOIRE Estampille de Jacob Frères rue Meslée

Furniture & Works of Art

by Artcurial

December 12, 2016

Paris, IDF, France

Live Auction
Past Lot
  • MOBILIER DE SALON DONT UNE SUITE DE QUATRE FAUTEUILS D''ÉPOQUE DIRECTOIRE Estampille de Jacob Frères rue Meslée
  • MOBILIER DE SALON DONT UNE SUITE DE QUATRE FAUTEUILS D''ÉPOQUE DIRECTOIRE Estampille de Jacob Frères rue Meslée
  • MOBILIER DE SALON DONT UNE SUITE DE QUATRE FAUTEUILS D''ÉPOQUE DIRECTOIRE Estampille de Jacob Frères rue Meslée
  • MOBILIER DE SALON DONT UNE SUITE DE QUATRE FAUTEUILS D''ÉPOQUE DIRECTOIRE Estampille de Jacob Frères rue Meslée
  • MOBILIER DE SALON DONT UNE SUITE DE QUATRE FAUTEUILS D''ÉPOQUE DIRECTOIRE Estampille de Jacob Frères rue Meslée
   
Looking for the realized and estimated price?

Description: MOBILIER DE SALON DONT UNE SUITE DE QUATRE FAUTEUILS D''ÉPOQUE DIRECTOIRE Estampille de Jacob Frères rue Meslée
En bois sculpté, laqué gris et en partie doré, le dossier légèrement cintré à motif de palmettes, les supports d''accotoir à décor de tête d''Egyptienne, reposant sur des pieds en griffe à l''avant et en sabre à l''arrière, garniture de tapisserie de Beauvais à décor d''oiseaux et animaux inscrits dans des médaillons entourés des fleurs, les quatre fauteuils estampillés "JACOB FRERES/RUE MESLEE" sous la traverse antérieure, portant la marque "P.ls DES/TUIL.es" sous la traverse arrière et une étiquette inscrite à l''encre "Chambre à Coucher/du Consul Lebrun" ; on y joint deux fauteuils, deux bergères et un canapé de style du même modèle ensuite
Dimensions des fauteuils :
H. : 93 cm (36 1/2 in.)
l. : 63,5 cm (25 in.)
Dimensions des bergères :
H. : 92,5 cm (36 1/2 in.)
l. : 63 cm (24 3/4 in.)
Dimensions du canapé :
H. : 93 cm (36 1/2 in.)
l. : 142 cm (56 in.)
(9)

L''estampille Jacob Frères rue Meslée fut utilisée par François-Honoré-Georges et Georges II Jacob entre 1796 et 1803.

Provenance :
Hotel de Noailles, Palais du Troisième Consul puis de l''architrésorier de l''Empire (1800-1814).
Garde-Meuble Royal en 1814 et Palais des Tuilieries probablement après cette date.
Vente à Paris, Hôtel Drouot, les 15-16 mai 1946, lot 220. (reproduit, comprenant huit fauteuils, deux bergères et un canapé),
Christie''s Monaco, le 2 décembre 1994, lot 125.

Bibliographie : D.Ledoux-Lebard, « Le Mobilier Français du XIXe siècle », les Editions de l''Amateur, 2000, Paris, p. 301.

A salon suite comprising a set of four Directoire grey-lacquered and parcel-gilt fauteuils, stamped by Jacob Freres rue Meslée, together with two Directoire style fauteuils, two Directoire style Bergeres and a Directoire style sofa of the same model en suite

Cette élégante série de fauteuils fut probablement livrée par Georges et François-Honoré Georges Jacob pour le troisième Consul Charles-François Lebrun (1739-1824) vers 1800-1801, date à laquelle ce dernier quitte la Pavillon de Flore au Palais des Tuileries pour s''installer à l''Hôtel de Noailles, rue Saint-Honoré.

Sous le Consulat, Lebrun demeurait en effet rue Saint-Honoré à l''ancien hôtel de Noailles. Selon ses mémoires, Moré y fut introduit par des huissiers, et à travers les valets de chambre en grande tenue, dans un beau et vaste salon où Lebrun se tenait… ".
En 1806, Lebrun, devenu prince architrésorier de l''Empire et croyant que le mobilier remis entre ses mains après le 18 brumaire appartenait au garde-meuble ", demanda un inventaire des meubles garnissant son hôtel. Celui-ci révéle que ces fauteuils étaient assortis à quatre causeuses à trois dossiers et d''un lit orné de têtes de chimères. Pendant la Restauration, en juin 1814, les quatre fauteuils revinrent au garde-meuble, devenu royal. Nous en perdons la trace à ce moment.

Le mobilier de l''Hôtel de Noailles fut en partie utilisé pour meubler le Palais des Tuileries et notre série de fauteuils traversa probablement la rue de Rivoli pour y être entreposée. Hélas, l''absence de numéro d''inventaires nous indique qu''ils n''y figuraient plus au moment de leur rédaction.

La fine tapisserie de Beauvais à décor d''animaux et oiseaux qui recouvrenotre ensemble est à mettre en relation avec celle garnissant un ensemble livré par Boulard en 1805 pour le Petit Trianon, puis placé sous Louis-Philippe dans le Salon des Aides de Camp au Château de Fontainebleau (cfr. " Fontainebleau la vraie demeure des rois, la maison des siècles ", Swan éditeur, Paris, 2015, pp. 263-264). On la retrouve aussi sur une paire de canapés d''époque Empire livrée par Jacob Desmalter en 1810 pour le troisième salon de l''apparteme

Lot title
$0 (starting bid)
Lot title
$0 (starting bid)
Lot title
$0 (starting bid)
 
Lot title
$0 (starting bid)
Lot title
$0 (starting bid)
Lot title
$0 (starting bid)
 
Lot title
$0 (starting bid)
Lot title
$0 (starting bid)
Lot title
$0 (starting bid)