WELCOME TO INVALUABLE
Be the first to know about
the latest online auctions.
Please enter a valid email address (name@host.com)
Sign Up »
PS: We value your privacy
Thank you!
 
 
Want to learn more
about online auctions?
Take a Quick Tour »
 
Invaluable cannot guarantee the accuracy of translations through Google Translate and disclaims any responsibility for inaccurate translations.
Show translation options

Lot 2: Paul Gauguin (1848-1903)Lettre autographe signée à George-Daniel de Monfreid, [Tahiti], décembre 1900

Art Moderne, Contemporain, Sculptures, Art Hellénique

by Piasa

November 30, 2016

PARIS, France

Live Auction

Paul Gauguin (1848-1903) Please Register/Login to access your Invaluable Alerts

Past Lot
  • Paul Gauguin (1848-1903)Lettre autographe signée à George-Daniel de Monfreid, [Tahiti], décembre 1900
  • Paul Gauguin (1848-1903)Lettre autographe signée à George-Daniel de Monfreid, [Tahiti], décembre 1900
Looking for the realized and estimated price?

Description: Paul Gauguin (1848-1903)
Lettre autographe signée à George-Daniel de Monfreid, [Tahiti], décembre 1900

AUTRE LETTRE AUTOGRAPHE SIGNÉE DE L''EXILÉ DU PACIFIQUE À GEORGE-DANIEL DE MONFREID, AMI ET CONFIDENT DU PEINTRE

"CELA PROUVE UNE FOIS DE PLUS COMBIEN IL EST INTÉRESSÉ À AVOIR DE MES TOILES ET COMBIEN IL SERA FACILE DE LES FAIRE MONTER"

4 pages in-8 (227 x 176 mm), soit un bifeuillet vergé à petits carreaux filigrané "Angoulême" où figurent les armes de la ville

"Mon cher Daniel, Votre départ subit de Paris est en effet de la guigne car c''est justement en ce moment qu''on fait les affaires à Paris. Je vous dirai que sur certains points votre lettre écrite à la hâte est incompréhensible. Ainsi vous me dites que vous avez vendu à Mr Fayet 1200 fr. de peintures (2 toiles), et que cet argent va me permettre de me soigner (...) Pourquoi, puisque je vous ai dit qu''il fallait toujours traiter de suite : il y a si loin entre une lettre et une réponse. D''un autre côté, Vollard me flanche constamment ainsi il vous dit qu''il m''envoie 700 fr. et que ça fait le compte : il m''envoie 400 fr. et fait semblant de m''avoir envoyé 300 fr. quelques jours auparavant. Il ment car si son envoi de 300 fr. était égaré, le Crédit Lyonnais qui avise toujours en même temps et qui n''a pas avisé serait aussi égaré (...) J''écris à Mr Fayet une lettre mais très vague ne sachant pas du tout s''il a acheté et si c''est lui ou vous qui devez m''envoyer les 1200. En tous cas vous avez bien travaillé de ce côté et je crois qu''il y a dans l''avenir un bon coin chez Fayet (...) Vous me dites que Vollard prendra mes toiles à 250 fr. : il ne m''en parle pas aussi je fais le mort, mais cela prouve une fois de plus combien il est intéressé à avoir de mes toiles et combien à un moment donné il sera facile de les faire monter (...) Tout à vous de cœur (...) à la dernière heure (stupidité de la poste) elle me remet une lettre de Mr Fayet avec 1200 fr. lettre très aimable. Tout se comprend. Quel dommage que les amis de Mr Fayet aillent chez Vollard au lieu de chez vous cela vaudrait mieux pour les prix ! Un juge de Béziers qui est à Tahiti me dit que Mr Fayet a 30 millions !!!"

Lettre insolée

Paul Gauguin n''a pas reçu l''argent de deux toiles vendues à Gustave Fayet, argent dont il a besoin pour se soigner. Le peintre s''inquiète des agissements du marchands Ambroise Vollard envers lui. Cette lettre a été publiée dans Lettres de Paul Gauguin à Georges-Daniel de Monfreid en 1918. Gustave Fayet (1865-1925) fut un très grand collectionneur d''art, l''un des premiers à acheter les œuvres de Gauguin et d''autres, notamment sur le conseil de leur ami commun, George-Daniel de Monfreid. Il fut aussi le mécène des meilleurs peintres français des années 1890-1910. Riche exploitant viticole, banquier (sa fortune avoisinait les 30 millions de francs) et propriétaire d''un hôtel particulier à Béziers, sa ville natale, Fayet programma une exposition Gauguin, chez lui, en 1903, mais la mort du peintre mit fin au projet. Monfreid fut en quelque sorte l''intermédiaire artistique et financier entre Gauguin et son collectionneur biterrois, qui continuera à acheter ses toiles.

RÉFÉRENCES : Lettres de Paul Gauguin à Georges-Daniel de Monfreid, Paris, 1918, pp. 300-304 -- George-Daniel de Monfreid 1856-1929. Le Confident de Gauguin, Paris, 2003



Lot title
$0 (starting bid)
Lot title
$0 (starting bid)
Lot title
$0 (starting bid)
 
Lot title
$0 (starting bid)
Lot title
$0 (starting bid)
Lot title
$0 (starting bid)
 
Lot title
$0 (starting bid)
Lot title
$0 (starting bid)
Lot title
$0 (starting bid)