WELCOME TO INVALUABLE
Be the first to know about
the latest online auctions.
Please enter a valid email address (name@host.com)
Sign Up »
PS: We value your privacy
Thank you!
 
 
Want to learn more
about online auctions?
Take a Quick Tour »
 
Invaluable cannot guarantee the accuracy of translations through Google Translate and disclaims any responsibility for inaccurate translations.
Show translation options

Lot 89: Pendentif ronde-bosse en or ciselé et émaillé,émeraudes et perle baroque ; émaux vert, bleu

Haute Epoque

by Piasa

December 9, 2016

Paris, France

Live Auction
Past Lot
  • Pendentif ronde-bosse en or ciselé et émaillé,émeraudes et perle baroque ; émaux vert, bleu
  • Pendentif ronde-bosse en or ciselé et émaillé,émeraudes et perle baroque ; émaux vert, bleu
  • Pendentif ronde-bosse en or ciselé et émaillé,émeraudes et perle baroque ; émaux vert, bleu
  • Pendentif ronde-bosse en or ciselé et émaillé,émeraudes et perle baroque ; émaux vert, bleu
Looking for the realized and estimated price?

Description: Pendentif ronde-bosse en or ciselé et émaillé,
émeraudes et perle baroque ; émaux vert, bleu,
rouge, blanc, violet, noir. Sur une branche
portant des feuilles lancéolées, certaines
recourbées, deux animaux imaginaires, un
écureuil ailé au dos souligné d''une crête et
un lézard à la tête huppée se font face à face ;
corps du reptile quadrillé au dos orné de cinq
cabochons d''émeraude alternant la forme ronde
et losangée ; suspendue à la partie supérieure du
rameau, une perle montée sur une petite feuille
émaillée ; anneau de suspension.
Frandres ?, fi du XVIe/début du XVIIe siècle
Hauteur 3,4 cm (sans l''anneau de suspension)
Poids : 15,6 g
(légers manques d''émaux)
Provenance : Ancienne collection d''Anne-MarieLouise de Médicis, Electrice Palatine (1667-1743)
Ancienne collection Famille Colonna, Rome
Collection privée, Luxembourg
Ce bijou est d''une typologie peu courante puisqu''en complète ronde-bosse, il peut se regarder
sous tous les angles. Le thème animalier est un des thèmes de prédilection des orfèvres de la
Renaissance et du XVIIe siècle. On sait que l''Electrice palatine, Anne-Marie-Louise, dernière
des Médicis a tout particulièrement apprécié les bijoux représentant des animaux réels ou
fantaisistes. Celui-ci, avec son écureuil mi-dragon et son lézard, est réputé avoir appartenu à
la fabuleuse collection de la dernière des Médicis. A sa mort, fut dressé un inventaire après
décès qui ne répertorie pas moins de 789 objets en or et pierres précieuses. Parmi les bijoux
conservés aujourd''hui au Museo degli Argenti de Florence, qui ne représente qu''une infie
partie de ces objets précieux, on peut voir plusieurs petites «bestioles» réalisées dans le même
esprit (fi. a et b)
La manière de fiurer les écailles d''un reptile mais également d''un animal marin en une
résille losangée se voit sur quelques exemples, notamment sur un dauphin de la Walters
Ar Gallery de Baltimore ou sur un pendentif au lézard, daté de la fi du XVIe siècle, ayant
appartenu à la Galerie Kugel de Paris (fi. c et d). Sur ce dernier bijou, le dos de l''animal est
également orné de cabochons d''émeraude.
Ouvrages consultés : P. E. Muller, Jewels in Spain 1500-1800, New York, 1972 ; I gioielli
dell''Elettrice Palatina al Museo degli Argenti, Florence, 1988 ; C. Acidini Luchinat, Trésors des
Médicis, Florence-Paris, 1997 ; A. Kugel, Joyaux de la Renaissance – Une splendeur retrouvée,
catalogue, Paris, 2000.


Lot title
$0 (starting bid)
Lot title
$0 (starting bid)
Lot title
$0 (starting bid)
 
Lot title
$0 (starting bid)
Lot title
$0 (starting bid)
Lot title
$0 (starting bid)
 
Lot title
$0 (starting bid)
Lot title
$0 (starting bid)
Lot title
$0 (starting bid)