The world’s premier auctions
 
 
WELCOME TO INVALUABLE
Be the first to know about
the latest online auctions.
Please enter a valid email address (name@host.com)
Sign Up »
PS: We value your privacy
Thank you!
 
 
Want to learn more
about online auctions?
Take a Quick Tour »
WE'VE CHANGED OUR NAME
is now
 
To celebrate, we’ve enhanced our site with
larger images and browsing by category to help
you easily find what you’re passionate about.
Remember to update your bookmarks.
Get Started »
 
Invaluable cannot guarantee the accuracy of translations through Google Translate and disclaims any responsibility for inaccurate translations.
Show translation options

Lot 24: Pierre-Jean de BERANGER (1780-1857)

Cartes et Manuscrits

Platinum House

by Piasa

December 11, 2012

Paris, France

Live Auction
Sold
No Image Available
Looking for the realized and estimated price?

Description: Pierre-Jean de BERANGER (1780-1857). 22 L.A.S., 1852-1855, [à la poétesse Malvina BLANCHECOTTE] ; 40 pages formats divers.
BELLE CORRESPONDANCE AMICALE ET LITTERAIRE. 16 juin 1852. " Il y a peu de jours, j'ai fait mes adieux à MICHELET et à sa femme, partant pour aller se réfugier dans un coin de la Bretagne, où ils se figurent pouvoir vivre plus économiquement qu'à Paris. J'ai vu aussi le logis de la famille HUGO, dévasté par la proscription. Et ce qui est plus triste, c'est au milieu de ces misères l'absence de toutes les prétendues grandes amitiés dont on faisait tant de bruit dans le monde "… 20 septembre, il demande des nouvelles de LAMARTINE ; il a appris " que vous teniez un journal de tous vos faits et gestes "… [1852] : " il faut aussi que je travaille, malgré mes 92 ans ou pour mieux dire, parce que j'ai 72 ans et qu'il me faut corriger et mettre au net le peu que je laisserai après moi "… 8 janvier [1853 ?] : " Je vous envoie l'Oncle Thom et les contes de CHAMPFLEURY "… 25 février, malgré un salaire modique, il conseille " de tenir bon du côté où vous ont forcé d'aller vos mécomptes passés. La bohème littéraire ne vous valait rien "… 4 mai [1855 ?]. Il va quitter la barrière d'Enfer pour le quartier Beaujon : " il m'a fallu aller choisir mon gîte et je me suis juché au 5ème. Ne sera-ce pas un peu haut pour votre pauvre cœur ? "… Dimanche matin : " Vos vers me semblent bien beaux et bien touchans. Diable de poésie ! Elle me fait toujours peur pour vous "… Jeudi soir : " Oubliez un moment vos vers pour écouter la raison, dans l'intérêt de votre mari et de votre enfant "… Samedi. " Lam. [LAMARTINE] m'est venu voir, il y a deux jours : il m'a paru plus satisfait de la marche de ses affaires "… 31 décembre : " J'ai parlé de vous avec Mme COLET "… Mardi soir, sur un entretien avec LAMARTINE… Vendredi : " Vous êtes une terrible écriveuse "… Etc.



Title
Lot title
$0 (starting bid)
Lot title
$0 (starting bid)
Lot title
$0 (starting bid)
 
Lot title
$0 (starting bid)
Lot title
$0 (starting bid)
Lot title
$0 (starting bid)
 
Lot title
$0 (starting bid)
Lot title
$0 (starting bid)
Lot title
$0 (starting bid)