WELCOME TO INVALUABLE
Be the first to know about
the latest online auctions.
Please enter a valid email address (name@host.com)
Sign Up »
PS: We value your privacy
Thank you!
 
 
Want to learn more
about online auctions?
Take a Quick Tour »
 
Invaluable cannot guarantee the accuracy of translations through Google Translate and disclaims any responsibility for inaccurate translations.
Show translation options

Lot 19: Sainte Agnès en bois de résineux sculpté enapplique, polychromé et doré. Debout, la tête

Primitivi italiani d'une collection privée

by Piasa

December 9, 2016

PARIS, France

Live Auction
Past Lot
  • Sainte Agnès en bois de résineux sculpté enapplique, polychromé et doré. Debout, la tête
  • Sainte Agnès en bois de résineux sculpté enapplique, polychromé et doré. Debout, la tête
Looking for the realized and estimated price?

Description: Sainte Agnès en bois de résineux sculpté en
applique, polychromé et doré. Debout, la tête
couronnée, elle porte un agneau sur la main
gauche ; visage ovale avec yeux aux extrémités
tombantes, bouche entrouverte laissant voir
la dentition et menton rond ; chevelure aux
longues mèches ondulées descendant sur les
épaules ; elle est vêtue d''une robe ceinturée à
l''encolure en V et d''un manteau dont les pans
reviennent sur le devant formant des plis cassés.
Souabe, Ulm, entourage de Daniel Mauch, (Ulm,
1477 - Liège, 1540) vers 1510 / 1520
H 95,3 cm
(légers éclats, petits manques à la couronne)
Le sculpteur Daniel Mauch, principal maître de sa
génération, a exercé son activité dans sa ville natale
jusque dans les années 1525. Durant cette période,
il réalise avec son atelier de nombreuses sculptures
pour des retables dans un style réaliste du gothique
fiissant, caractérisé par un soucis du détail, une
polychromie des visages aux joues rougies et
au teint laiteux, des chevelures abondantes, des
costumes raffis aux grands plis complexes et
cassés, visibles sur cette sculpture mais aussi sur
celle conservée à Amiens au musée de Picardie,
inv.MP 3057-214 (fi).
Il abandonnera ce style vers les années 1520 pour
entrer plus avant dans les canons de la Renaissance
avec des drapés aux longs plis parallèles à l''antique.
Ouvrage consulté : S. Guillot de Suduiraut,
Dévotion et séduction, sculptures souabes des musées de
France vers 1460-1530, Paris, 2015.



Lot title
$0 (starting bid)
Lot title
$0 (starting bid)
Lot title
$0 (starting bid)
 
Lot title
$0 (starting bid)
Lot title
$0 (starting bid)
Lot title
$0 (starting bid)
 
Lot title
$0 (starting bid)
Lot title
$0 (starting bid)
Lot title
$0 (starting bid)