WELCOME TO INVALUABLE
Be the first to know about
the latest online auctions.
Please enter a valid email address (name@host.com)
Sign Up »
PS: We value your privacy
Thank you!
 
 
Want to learn more
about online auctions?
Take a Quick Tour »
 
Invaluable cannot guarantee the accuracy of translations through Google Translate and disclaims any responsibility for inaccurate translations.
Show translation options

Lot 87: SECRÉTAIRE À ABATTANT D''ÉPOQUE LOUIS XV

Furniture & Works of Art

by Artcurial

December 12, 2016

Paris, IDF, France

Live Auction
Past Lot
  • SECRÉTAIRE À ABATTANT D''ÉPOQUE LOUIS XV
  • SECRÉTAIRE À ABATTANT D''ÉPOQUE LOUIS XV
Looking for the realized and estimated price?

Description: SECRÉTAIRE À ABATTANT D''ÉPOQUE LOUIS XV
En placage d''amarante, marqueterie florale sur fond de satiné, ornementation de bronze ciselé et doré, dessus de marbre jaune rapporté, la façade à décor de bouquets fleuris dans des réserves ouvrant par un abattant découvrant une écritoire gainée de cuir, sept tiroirs et six compartiments, deux vantaux en partie basse, flanquée de montants arrondis, reposant sur une plinthe
H. : 148 cm (58 1/4 in.)
l. : 122,5 cm (48 1/4 in.)
P. : 48 cm (19 in.)

Provenance :
Vente à Paris, hôtel Drouot, le 15 décembre 1993, lot 121.

A Louis XV ormolu-mounted, amaranth and floral marquetry secretaire a abattant

L''élégante marqueterie florale qui orne ce secretaire permet d''en situer la réalisation autour de 1765 ; quant à sa fome, elle reflète davantage des modèles d''amoires monumentales de la première moitié du XVIIIème siècle.

Les ornements en bronze doré sont à mettre en relation avec l''oeuvre de Charles Cressent ; on y retrouve en effet un certain nombre d''affinités stylistiques avec les bronzes qui décorent armoires et bibliothèques attribuées avec certitude à ce célèbre ébèniste. Ce meuble ne saurait cependant lui être attribué dans la mesure où il n''a, à notre connaissance, produit aucun sécrétaire à abattant, ni utilisé la marqueterie de fleurs.

Un certain nombre de bronzes de Cressent furent rachetés par des confrères lors de la vente de son atelier en mars 1765 et réutilisés par la suite ; c''est par exemple le cas pour le secrétaire à abattant estampillé par Philippe-Claude Montigny, conservé au Musée des Arts Décoratifs, qui présente un bronze doré en façade représentant Danae et l''aigle, d''un modèle assez connu de Cressent.

Notre sécretaire appartient à un corpus de pièces très restreint ; dont celui de la collection Edouard Larcade, vente Christie''s à Paris, collection d''un amateur, le 19 décembre 2007, lot 752.

Ce dernier présente la même marqueterie florale en façade et sur les côtés ; néanmoins, il comporte un tiroir en partie haute et des côtés ayant une forme légèrement plus cintrée que le nôtre. Il comporte les mêmes bronzes ornés de rosaces mosaïquées dans des entrelacs et les mêmes moulures encadrants les panneaux de la façade. Enfin, les quatre fleurons ponctuant la partie basse sont substitués par des tournesols.




Lot title
$0 (starting bid)
Lot title
$0 (starting bid)
Lot title
$0 (starting bid)
 
Lot title
$0 (starting bid)
Lot title
$0 (starting bid)
Lot title
$0 (starting bid)
 
Lot title
$0 (starting bid)
Lot title
$0 (starting bid)
Lot title
$0 (starting bid)