The world’s premier auctions
 
 
WELCOME TO INVALUABLE
Be the first to know about
the latest online auctions.
Please enter a valid email address (name@host.com)
Sign Up »
PS: We value your privacy
Thank you!
 
 
Want to learn more
about online auctions?
Take a Quick Tour »
WE'VE CHANGED OUR NAME
is now
 
To celebrate, we’ve enhanced our site with
larger images and browsing by category to help
you easily find what you’re passionate about.
Remember to update your bookmarks.
Get Started »
 
Invaluable cannot guarantee the accuracy of translations through Google Translate and disclaims any responsibility for inaccurate translations.
Show translation options

Lot 4: Triumph TR3 - 1956 Numéro de châssis : #TS12750L C'est à l'occasion du Salon Automobile de Londres 1952 que la vénérable Triumph Motor Company présenta un séduisant prototype baptisé Standard Vanguard 20TS (rappelons qu'en 1945, la marque avait été

Automobiles de Collection

Platinum House

by Leclere

December 16, 2012

Cannes, France

Live Auction
Sold
  • Triumph TR3 - 1956 Numéro de châssis : #TS12750L C'est à l'occasion du Salon Automobile de Londres 1952 que la vénérable Triumph Motor Company présenta un séduisant prototype baptisé Standard Vanguard 20TS (rappelons qu'en 1945, la marque avait été
  • Triumph TR3 - 1956 Numéro de châssis : #TS12750L C'est à l'occasion du Salon Automobile de Londres 1952 que la vénérable Triumph Motor Company présenta un séduisant prototype baptisé Standard Vanguard 20TS (rappelons qu'en 1945, la marque avait été
  • Triumph TR3 - 1956 Numéro de châssis : #TS12750L C'est à l'occasion du Salon Automobile de Londres 1952 que la vénérable Triumph Motor Company présenta un séduisant prototype baptisé Standard Vanguard 20TS (rappelons qu'en 1945, la marque avait été
  • Triumph TR3 - 1956 Numéro de châssis : #TS12750L C'est à l'occasion du Salon Automobile de Londres 1952 que la vénérable Triumph Motor Company présenta un séduisant prototype baptisé Standard Vanguard 20TS (rappelons qu'en 1945, la marque avait été
Looking for the realized and estimated price?

Description: Triumph
TR3 - 1956
Numéro de châssis : #TS12750L
C'est à l'occasion du Salon Automobile de Londres 1952 que la vénérable Triumph
Motor Company présenta un séduisant prototype baptisé Standard Vanguard
20TS (rappelons qu'en 1945, la marque avait été rachetée par le constructeur
Standard), et qui prenait la forme d'un roadster aux lignes sportives rappelant la
Jaguar XK120 présentée au même endroit 4 ans plus tôt.
Dénommée Triumph TR1 en interne, la voiture dessinée par Walter Belgrove
était certes jolie, mais techniquement à la peine, son moteur issu de la Standard
Vanguard peinant à la propulser au-delà de 130 km/h et son châssis peu rigide
n'offrant pas la tenue de route attendue.
Après quelques mois de mise au point, la voiture, rebaptisée TR2, fut officiellement
commercialisée en juillet 1953. Si le moteur était toujours celui de la
Standard Vanguard, mais réalésé à 1991cm3, l'ajout de 2 carburateurs SU et d'un
arbre à cames plus pointu offrait maintenant une puissance de 90cv qui propulsaient
sans mal les 900 kilos de la voiture à près de 175 km/heure, performance
remarquable pour l'époque.
En octobre 1955, la TR2 devint TR3 par de très légères retouches esthétiques, et
une puissance portée à 95cv SAE avec des carburateurs plus gros, puis 100cv à
partir de 1956 avec une culasse modifiée. Elle sera remplacée à l'été 1957 par la
TR3A, reconnaissable à sa calandre « grande bouche ».
����La voiture présentée est une TR3 de 1956. Peinte en un très élégant « Primrose
Yellow », elle fut vendue neuve aux Etats-Unis, comme beaucoup de ses consoeurs
et totalise aujourd'hui 39 000 miles au compteur.
Elle a bénéficié d'une importante restauration mécanique et cosmétique en 2010 ;
les photos prises durant la réfection de la voiture permettent de mesurer l'étendue
du travail.
Elle est équipée de roues à rayons, d'une capote en vinyle noir, d'un couvre-tonneau
et de side-screens. On note également la présence de phares antibrouillard et
d'une véronique sur le coffre ainsi qu'une ligne d'échappement en inox.
Le propriétaire a eu la bonne idée de ne pas succomber au « diktat » du volant bois
et de conserver ainsi l'élégant volant à branches souples d'origine.
C'est une voiture élégante, sportive et bien restaurée, très amusante à conduire et
performante. Avec un peu plus de 13 000 exemplaires construits, c'est une voiture
bien plus rare que les quelques 58 000 TR3A suivantes...

MOTEUR : Quatre cylindres en ligne avant, longitudinal. ALÉSAGE-COURSE : 83mm x 92mm, soit 1991cm3. DISTRIBUTION : Soupapes en tête actionnées par tiges et
culbuteurs, arbre à cames latéral. ALIMENTATION : 2 carburateurs SU. TAUX DE COMPRÉSSION : 8.5 : 1. PUISSANCE MAXIMUM : 100cv à 5000 tr/min. CHÂSSIS : A
longerons et entretoises en tôle d'acier de section carrée. CARROSSERIE : Roadster 2 portes, 2 places. EMPATTEMENT : 2238 mm. POIDS : 904 kg en marche. BOÎTE
DE VITESSE : Mécanique à 4 rapports + MA. SUSPENSIONS : Indépendantes à l'avant, essieu rigide à l'arrière. FREINS : A tambours sur les 4 roues. ROUES : A rayons
à serrage central de 15'. NOMBRE D'EXEMPLAIRES PRODUITS : 13 377 exemplaires de 1955 à 1957. CARTE GRISE FRANÇAISE DE COLLECTION.

Bid Now on Items for Sale

(view more)
View more items for sale »