The world’s premier auctions
 
 
WELCOME TO INVALUABLE
Be the first to know about
the latest online auctions.
Please enter a valid email address (name@host.com)
Sign Up »
PS: We value your privacy
Thank you!
 
 
Want to learn more
about online auctions?
Take a Quick Tour »
WE'VE CHANGED OUR NAME
is now
 
To celebrate, we’ve enhanced our site with
larger images and browsing by category to help
you easily find what you’re passionate about.
Remember to update your bookmarks.
Get Started »
 
Invaluable cannot guarantee the accuracy of translations through Google Translate and disclaims any responsibility for inaccurate translations.
Show translation options

Solo Alfa by Artcurial Motorcars

by Artcurial - Briest - Poulain - F. Tajan

Platinum House

48 lots with images

February 8, 2014

Live Auction

Hôtel Marcel Dassault

7 rond-point des Champs-Élysées

Paris, 75008 France

Phone: +33 (0)1.42.99.20.20

Fax: +33 (0)1.42.99.20.21

Email: bids@artcurial.com

48 Lots
Sort by:
Lots with images first
SOLO ALFA d'avant-guerre

Lot 497: SOLO ALFA d'avant-guerre

Estimated Price: Log in or create account to view price data

Description: SOLO ALFA d'avant-guerre Lot exceptionnel et introuvable de documentations et photographies presse, de brochures publicitaires pour les Alfa Roméo d'avant-guerre et juste après-guerre incluant multiples présentations des modèles 6C Gran Sport/Gran Turismo, 8C 2900, 6C 2300, des modèles de Grand Prix… SOLO ALFA pre-war An exceptional collection of documentation and press photographs and advertising brochures on Alfa Romeos from before the war and immediately after the war, including several on the launch of the 6C Gran Sport/Gran Turismo, 8C 2900, 6C 2300, Grand Prix models, etc... - Plaquettes de présentation : 6 C 2500 Gran Turismo (en italien) 6 C Turismo, gran Turismo, 6 C Gran Sport (1931) Soc. An. Alfa Romeo Milano (1930-31) Catalogues : - 6 C Turismo, Gran turismo Sport (1927) - La nouvelle 6 C 2500 2ème série type Sport et Super Sport - Cabriolet (1925) - 6 C 2300 B Mille Miglia (1937) - 8 C 2900B (1936-1937) - 8 C 2900 B (1930) -Cinq feuillets de présentation en couleurs : flèche d'or à toit ouvrant, 6 C 2500 supersport, 6 C 2500 sport 2ème série, conduite intérieure " Freccia d'Oro ", 6 C 2500 Sport, IIème série, coupé sur châssis, 6 C 2500 super sport - Huit feuillets de présentation en couleurs : 40/60 Ricotti - 1914, 8C 2300 Monza 1931-1933, 8 C 2300 Court 1931, 8 C 1935-12 C 1936, 8 C type B (P3), 6 C 2300 B Mille Miglia 1937, 16 C 1938-1939, RL Targa Florio -1923 Six feuillets de présentation en couleurs : 6 C 1750 super sport - 1929, 8 C 2900 B -1937, 159 - 1950, 20-30 HP série E - 1910, 15-20 HP série C - 1912, RL SS -1923 - Dépliant Celer type " luxe " (1927) - Dépliant salon de 1935 - Dépliant carrosserie Worblaufen, Alfa Romeo 1938 (en allemand) Ensemble de coupures de presse Tirages photographiques

View additional info »
Realized: Log in or create account to view price data
SOLO ALFA années 50 et 60

Lot 498: SOLO ALFA années 50 et 60

Estimated Price: Log in or create account to view price data

Description: SOLO ALFA années 50 et 60 Lot exceptionnel et introuvable de documentations et photographies presse, de brochures publicitaires pour les Alfa Roméo des années 50 et 60 (et quelques 70) incluant les différents modèles 1900… Environ une 100e de brochures, documentations diverses et photographies. SOLO ALFA 1950s and 1960s An exceptional collection of documentation and press photographs and advertising brochures for Alfa Romeos from the 1950s and 1960s (and some from the 1970s) including the different models of the 1900… about a 100-odd brochures, documents and photographs. Type 2000, 2 dépliants et 4 plaquettes de présentation Giulietta, 4 catalogues, 9 plaquettes de présentation, 3 dépliants Giulia, 14 plaquettes de présentation des différents modèles (1600, 1300 TI, GT 1300 junior, GT Veloce, GTC, Super), 6 catalogues 1750, 3 catalogues et plaquettes de présentation (GT Veloce et Spider Veloce) 2000, 2 catalogues et 1 plaquette de présentation 1300-1600, 4 catalogues et 1 plaquette de présentation 2600, 2 catalogues 1900, 1 catalogue, 3 plaquettes de présentation et feuillets Dauphine, 1 catalogue Gamme 12 catalogues (en version française, italienne, anglaise), 1 catalogue " véhicules Automobiles et trolleybus ", 7 feuillets de présentation, 12 plaquettes de présentation, grilles tarifaires, 1 dépliant L'Alphista, n°10, octobre 1957 (en italien) tirages photographiques

View additional info »
Realized: Log in or create account to view price data
SOLO ALFA années 60 à 80

Lot 499: SOLO ALFA années 60 à 80

Estimated Price: Log in or create account to view price data

Description: SOLO ALFA années 60 à 80 Lot exceptionnel de documentations et photographies presse, de brochures publicitaires pour les Alfa Roméo des années 60 et 70 incluant les différents modèles Giulietta, Giulia GTV Bertone... Environ une 100e de brochures, documentations diverses et photographies. Environ plus de 150 documentations et photos diverses. SOLO ALFA 1960s and 1980s An exceptional collection of documentation and press photographs and advertising brochures for Alfa Romeos from the 1960s and 1970s including different models of the Giulietta, the Giulia GTV Bertone... some 100-odd brochures, various documents and photographs. More than 150 documents and various pictures. Alfetta, 4 catalogues et 4 plaquettes de présentation Alfa Sud, 3 plaquettes de présentation, 3 dépliants et catalogue Giulietta by Fiorucci, dépliant en perspective Sprint et sprint Veloce, 5 catalogues Giulietta, 11 catalogues et 6 plaquettes Arna, 4 catalogues Alfa 90, 4 catalogues Alfa GTV, 6 catalogues Alfetta, 10 catalogues et 2 plaquettes Spider, 2 catalogues Gamme, 2 catalogues et 8 plaquettes Trois communiqués de presse du salon de Genève 1974, 1975 et 1976

View additional info »
Realized: Log in or create account to view price data
SOLO ALFA années 80/ 90 et 2000

Lot 500: SOLO ALFA années 80/ 90 et 2000

Estimated Price: Log in or create account to view price data

Description: SOLO ALFA années 80/ 90 et 2000 Lot de documentations et photographies presse, de brochures publicitaires pour les Alfa Roméo des années 80, 90 et 2000 incluant les différents modèles de la gamme du constructeur. Environ une centaine de brochures, documentations diverses, dossiers de presse et photographies. Environ plus de 150 documentations et photos diverses. SOLO ALFA 1980s/1990s and 2000s An exceptional batch of documents and press photographs, advertising brochures for Alfa Romeos from the 1980s, 1990s and 2000s including the different models in the range of the carmaker. Approximately 100-plus brochures, various documents, press releases and photographs. More than 150 documents and various pictures. Alfa 33, 5 catalogues et 2 plaquettes de présentation Alfa 6, 4 catalogues Alfa Sud, 12 catalogues et 4 plaquettes Alfa 33, 11 catalogues et 1 plaquette Alfa 145, 4 catalogues et 1 plaquette Alfa 155, 5 catalogues et 3 plaquettes Alfa 75, 10 catalogues et 2 plaquettes Alfa 164, 12 catalogues et 7 plaquettes Alfa 166, 5 catalogues Alfa 156, 7 catalogues et 2 plaquettes Alfa 146, 3 catalogues Alfa spider, 9 catalogues Gamme : catalogues, plaquettes de présentation, dossier de presse grilles tarifaire

View additional info »
Realized: Log in or create account to view price data
1959 Alfa Romeo Giulietta Ti berline Série 1  No reserve

Lot 501: 1959 Alfa Romeo Giulietta Ti berline Série 1 No reserve

Estimated Price: Log in or create account to view price data

Description: 1959 Alfa Romeo Giulietta Ti berline Série 1 No reserve Titre de circulation italien Châssis n° AR1468*13109 Moteur n° 1515*93026 - Belle présentation - Désirable version Ti - Sellerie d'origine, impeccable Cette voiture est restée entre les mêmes mains de 1959 à 2002 ! Sortie d'usine le 7 mars 1959, elle a été immatriculée pour la première fois le 6 avril 1959 à Forli, en Italie. Voiture saine de carrosserie, elle a bénéficié il y a plusieurs années d'une peinture neuve, de sa teinte blanche d'origine. Impeccable, elle est équipée de tous ses accessoires, baguettes et enjoliveurs, de belle présentation. Les jantes sont en bon état également et sont chaussées de pneus Pirelli qui présentent une usure moyenne. L'intérieur est en état d'origine très bien préservé. Les banquettes à sellerie en skaï gris et tissu pied-de-poule sont en bon état, sans défaut notable et les garnitures de contreportes ont encore belle allure. Le tableau de bord ne présente pas d'usure particulière et comporte, sur cette version Ti (Turismo Internazionale) Série 1, deux petits cadrans ronds de part et d'autre du compteur de vitesses : à droite la température d'eau et la température d'huile, et à gauche un compte-tours, ce qui souligne le caractère sportif de cette Giulietta. Le compteur affiche 20 024 km. Cette voiture est équipée de son moteur d'origine, logé dans un compartiment bien soigné. Le coffre, avec sa roue de secours et son tapis de caoutchouc, est impeccable. Cette attrayante version Ti bénéficie du moteur 1300 dans une version plus puissante que la Giulietta normale, et prompte à grimper dans les tours. Avec un poids qui dépasse à peine 900 kg, cette voiture accélère vigoureusement et peut atteindre 155 km/h, ce qui explique ses succès sportifs. C'est cette personnalité séduisante dont pourra profiter son prochain propriétaire, qui en plus goûtera au charme de son intérieur bien préservé et de sa présentation impeccable. Les automobiles de cette collection sont présentées sans contrôle technique. La nouvelle législation nous empêche de faire passer un contrôle technique à un véhicule non immatriculé en France. Italian title Chassis n° AR1468*13109 Engine n° 1515*93026 - Lovely presentation - Desirable Ti version - Impeccable original upholstery This car remained in the same hands between 1959 and 2002! Leaving the factory on 7 March 1959, it was registered for the first time on 6 April 1959 in Forli, Italy. With sound coachwork, this impeccable car had new paintwork several years ago, in the original white colour. It comes with all its accessories, including beautifully presented chrome trim strips and hubcaps. The wheels are also in lovely condition and fitted with Pirelli tyres displaying average wear. The interior is in original condition and has been very well preserved. The bench seats in grey leatherette and hounds-tooth fabric are in good condition with no major blemishes as is the door trim. The dashboard on this Ti (Turismo Internazionale) version, showing no real sign of wear, has two small round dials either side of the speedometer : the water and temperature gauge on the right and the rev-counter on the left, reflecting the sporty character of this Giulietta. The odometer reads 20,024 km. This car is fitted with its original engine in a well-maintained engine compartment. The boot, with spare wheel and rubber mat, is immaculate. This attractive Ti version was a more powerful version than the standard Giulietta, benefitting from a 1300 engine, and revving very freely. With a weight of a little over 900 kg, the car accelerated with ease, reaching speeds of up to 155 km/h, explaining its success in competition. The future owner will be able to enjoy this attractive performance as well as the charm of its well-preserved interior and impeccable presentation. The cars in this collection are all offered without contôle technique (MOT). New legislation prevents us from obtaining an MOT for a vehicle that is not registered in France.

View additional info »
Realized: Log in or create account to view price data
1969 Alfa Romeo Duetto 1750 injection Spider Veloce  No reserve

Lot 502: 1969 Alfa Romeo Duetto 1750 injection Spider Veloce No reserve

Estimated Price: Log in or create account to view price data

Description: 1969 Alfa Romeo Duetto 1750 injection Spider Veloce No reserve Titre de circulation hollandais Châssis n° AR1481194 - État d'origine rare - Moteur à injection - La plus rare et le plus désirable Avec la personnalité sportive de la marque, il fallait s'attendre à ce que la berline Giulia présentée en 1962 soit suivie d'un coupé et d'un cabriolet. Le premier faisait son apparition en 1963, suivi trois ans plus tard d'un Spider nommé "Duetto". Son dessin, signé Pininfarina, est d'une grande élégance et son profil tout en finesse est souvent comparé à un os de seiche. Son moteur double arbre sera décliné en 1600 et 1750, la version destinée aux États-Unis bénéficiant d'une alimentation par injection Spica. Les archives Alfa Romeo confirment que la voiture que nous proposons est une 1750 Spider Veloce version USA (série 105.62), sortie d'usine le 8 septembre 1969 et destinée à être expédiée à Alfa Romeo, à Newark, aux États-Unis. Or, d'après le propriétaire, ce Spider n'a jamais quitté l'Europe : il aurait été en effet acheté par un militaire américain qui souhaitait l'exporter dans son pays lors de son retour, ce qui finalement ne s'est pas produit. La voiture est restée longtemps aux Pays-Bas, et le propriétaire actuel en a fait l'acquisition il y a quatre ans environ pour en faire cadeau à son épouse. Il cherchait un modèle à injection, sachant que, lorsque le moteur est bien réglé, c'est une version très performante. De couleur verte ("Verde Vivo") comme à l'origine, cette voiture a été repeinte mais présente une carrosserie en état d'origine exceptionnellement bien préservée. L'intérieur est celui d'origine, en simili noir, et présente une belle patine. Le beau volant bois est superbe, le tableau de bord est équipé d'un autoradio Philips et le compteur affiche 57 075 miles (91 850 km). Le compartiment moteur et le coffre sont impeccables. A la suite de son achat, cette voiture a bénéficié d'une révision effectuée par le mécanicien du propriétaire. Il n'est guère fréquent de croiser un Spider Duetto dans un tel état d'origine. Plus rare et plus élégante que la version suivante à pan arrière coupé, cette voiture est une occasion de profiter à la fois de la brillante mécanique Alfa Romeo et d'une agréable conduite au soleil. Les automobiles de cette collection sont présentées sans contrôle technique. La nouvelle législation nous empêche de faire passer un contrôle technique à un véhicule non immatriculé en France. Dutch registration Chassis # AR1481194 - Rare original state - Engine with fuel injection - The rarest and most desirable With the sports personality of the brand, it was expected that the Giulia saloon launched in 1962, would be followed by a coupe and a convertible. The first made its appearance in 1963, followed three years later a Spider named "Duetto". Its design, by Pininfarina, was of great elegance and finesse, with the profile often compared to a cuttlebone. Its dual camshaft engines were offered in 1600cc and 1750cc versions, with the version for the United States fitted with a Spica fuel injection system. The Alfa Romeo archives confirm that the car we offer is a 1750 Spider Veloce USA version (105.62 series) and that it rolled out of the factory on the 8th of September, 1969 and was intended to be sent to the Alfa Romeo dealership in Newark, United States. However, according to the owner, this Spider never left Europe: it was, in fact, purchased by an American soldier who planned to take the car back to his country on his return, which ultimately didn't happen. The car remained for long in the Netherlands, and the current owner acquired it there about four years ago as a gift for his wife. He looked for a fuel injected version, knowing that when the engine is set, it's a very powerful version. Green in colour (Verde Vivo) as since the beginning, this car has been repainted, but has a body in original condition which is exceptionally well preserved. The interior is original, in black imitation leather, and has a beautiful patina. The beautiful wooden steering wheel is in superb condition, the dashboard has a Philips radio and the odometer displays just 57,075 miles (91,850km). The engine compartment and the trunk are in immaculate condition. Following the purchase, the car received a service by the engineer of the owner. It is hardly common to encounter a Spider Duetto in such an original condition. Rarer and more elegant than the subsequent version with its chopped-off tail, this car is an opportunity to enjoy both the brilliant Alfa Romeo mechanicals and the pleasure of driving in the sun. The cars in this collection are all offered without contôle technique (MOT). New legislation prevents us from obtaining an MOT for a vehicle that is not registered in France.

View additional info »
Realized: Log in or create account to view price data
1972 Alfa Romeo 2000 GT Veloce coupé Bertone  No reserve

Lot 503: 1972 Alfa Romeo 2000 GT Veloce coupé Bertone No reserve

Estimated Price: Log in or create account to view price data

Description: 1972 Alfa Romeo 2000 GT Veloce coupé Bertone No reserve Titre de circulation italien Châssis n° AR2427632 Moteur n° AK00512*47843 - Beau travail de peinture de carrosserie - Intérieur cuir d'origine, impeccable - Modèle offrant brio et raffinement Sorti d'usine le 30 juin 1972, ce coupé a été livré neuf le 10 juillet 1972 en Italie. Il était alors beige métallisé et, depuis, il a bénéficié d'une remise en état de carrosserie et se présente dans une belle teinte blanche. La carrosserie est très saine, et la présentation globale est superbe. A l'intérieur, la voiture dispose d'une sellerie cuir d'origine de couleur brune très bien préservée, les sièges offrant une agréable patine. La tablette de tableau de bord n'est pas déformée, les placages bois sont impeccables et le volant en bois vernis est une des pièces maîtresse de cet habitacle sportif. Les contreportes sont du même cuir que les sièges et montrent un état d'usage normal. Les seuils de portes équipés d'une plaque affichant l'inscription Alfa Romeo sont très bien préservés et la voiture dispose d'un autoradio Philips 680 et de vitres légèrement teintées. Le compteur affiche 84 428 km. Le compartiment moteur est impeccable lui aussi, traduisant le soin apporté à l'entretien de cette voiture. Le moteur est celui d'origine. Elle est équipée de jantes alliage Alfa Romeo et le dossier comporte un courrier de Fiat autorisant la monte de pneus de 185/70HR14, si bien qu'elle est chaussée de quatre Pirelli P4000 dans cette dimension, en bon état. Accompagné de son manuel d'entretien, ce coupé à la ligne d'une grande pureté dessinée par Giugiaro est prêt à offrir à son prochain propriétaire le brio de son moteur 2 litres 130 ch, capable d'emmener cette voiture à 190 km/h tout en soutenant une vitesse de croisière digne d'une voiture moderne. Son état impeccable n'échappera pas aux yeux des amateurs. Les automobiles de cette collection sont présentées sans contrôle technique. La nouvelle législation nous empêche de faire passer un contrôle technique à un véhicule non immatriculé en France. Italian title Chassis n° AR2427632 Engine n° AK00512*47843 - Excellent paintwork - Impeccable original leather interior - Model offering brio and sophistication This coupé left the factory on 30 June 1972 and was delivered new on 10 July 1972 in Italy. Originally in metallic beige, the body has benefitted from a complete restoration and the car is presented in a stunning white livery. The body is very sound and the overall presentation is superb. The interior displays the original brown leather upholstery in an excellent state of preservation, with the seats displaying a charming patina. The dash top is in good shape, the wooden veneer impeccable and the varnished wooden steering wheel is the highlight of a sporty cockpit. The door linings are fitted with the same leather as the seats and are presented in a condition in keeping with the age of the car. The door-sills, fitted with an Alfa Romeo plaque, have been preserved in good condition and the car comes with a Philips 680 radio and lightly tinted windows. The odometer records 84,428 km. The engine compartment is also impeccable, reflecting the care taken in maintaining this car. It has the original engine. It is equipped with alloy Alfa Romeo wheels and the file includes correspondence from Fiat authorising the use of 185/70HR14 tyres, and it is fitted with four Pirelli P4000 tyres of this size, in good condition. Complete with service book, this coupé, displaying Giugiaro's beautiful and pure styling, is ready to offer its new owner a dynamic performance provided by the 130 bhp, 2-litre engine, with a top speed of 190 km/h, and a cruising speed worthy of a modern car. Its immaculate condition will not go unnoticed by enthusiasts. The cars in this collection are all offered without contôle technique (MOT). New legislation prevents us from obtaining an MOT for a vehicle that is not registered in France.

View additional info »
Realized: Log in or create account to view price data
1956 Alfa Romeo Giulietta Sprint Veloce

Lot 504: 1956 Alfa Romeo Giulietta Sprint Veloce

Estimated Price: Log in or create account to view price data

Description: 1956 Alfa Romeo Giulietta Sprint Veloce Titre de circulation italien Châssis n° 1493.02258 Moteur n° AR1315*59056 Moteur d'origine n° AR1315*30107, livré avec la voiture - Authentique modèle Sprint Veloce - État séduisant - Modèle rare, personnalité sportive - Eligible aux Mille Miglia Véritable chef-d'œuvre esthétique, la Giulietta Sprint n'était pourtant pas une priorité pour Alfa Romeo. Ayant pris du retard sur son projet de berline 1300, la constructeur a lancé d'abord la version coupé, en 1954 au Salon de Turin, pour faire patienter la clientèle. Un dessin de Bertone a été retenu pour accueillir le moteur 1300 double arbre inspiré de celui de la 1900. La Giulietta Sprint bénéficiait de 65 ch, puissance remarquable à l'époque pour une si modeste cylindrée. Séduisante et élégante, elle va attirer les commandes et se révéler un vrai succès. Mais elle ne satisfait pas les clients les plus sportifs, adeptes des courses de côte du week-end ou des compétitions en tous genres qui passionnent l'Italie, la plus célèbre étant les Mille Miglia. Alfa Romeo se penche donc sur la Sprint et, en travaillant sur le moteur, l'ingénieur Busso parvient à faire passer la puissance de 65 à 80 ch. Reste la carrosserie, encore trop lourde. Bertone s'y attèle et gagne 70 kg grâce à des éléments en aluminium et en Plexiglas, ainsi qu'un dépouillement de l'habitacle. Ces opérations permettent au rapport poids/puissance de faire un bond important, passant de 13,1 kg à 8,1kg. La nouvelle voiture, qui prend le nom de Sprint Veloce (SV), fait sa première apparition lors de la course de côte de Coppa della Consuma, le 22 avril 1956 près de Florence, et son pilote signe d'emblée le deuxième meilleur temps. C'est le début d'une brillante carrière pour cette voiture qui trouvera son aboutissement avec la SVZ, à carrosserie Zagato, encore plus légère et sportive. Véritable "compétition-client", la Sprint Veloce connaîtra une production limitée, à peine plus de 3 000 exemplaires. Les archives Alfa Romeo confirment que la voiture que nous présentons est une Giulietta Sprint Veloce sortie d'usine le 24 juin 1956 et vendue le 4 juillet dans la commune d'Ovada, dans la province d'Alexandrie, en Italie. Ces archives précisent également que la voiture était de teinte bleu, ce dont elle n'a pas changé depuis. Elle fait donc partie des tous premiers modèles construits et on peut noter aussi que son enregistrement à l'Automobile Club d'Italia s'est fait sous le type "Giulietta Sport". Son premier propriétaire était M. Stefano Repetto, un préparateur connu. Il est donc très probable que la voiture ait été engagée en compétition à ses débuts. Son "Libretto" de 1964 permet de suivre la chaîne des propriétaires jusqu'à nos jours, sachant qu'elle est entrée en 2003 dans la collection de son propriétaire actuel et qu'elle porte encore ses plaques d'immatriculation d'Alexandrie. Cette Giulietta Sprint Veloce se présente aujourd'hui dans un séduisant état d'usage, comme si elle venait de terminer un rallye et se préparait pour le suivant. La peinture est ancienne mais bien préservée et il se dégage de l'habitacle une ambiance sportive traduisant bien la personnalité de cette voiture. Les sièges ont des tubulures allégées, spécifiques à la Veloce, et sont en simili crème avec passepoils bleu. Les portes, tout comme les ouvrants sont en aluminium et comportent des vitres en Plexiglas coulissantes avec un simple filet faisant office de vide-poches. Les planchers sont dépourvus de tapis et le compteur kilométrique affiche 9 080 km. En plus des portes, le capot arrière est lui aussi en aluminium. Aujourd'hui, la voiture est équipée d'un moteur n° AR1315*59056, avec deux carburateurs Weber 40 DCO3, mais le bloc moteur d'origine n° R1315*30107 sera livré avec la voiture. Eligible aux Mille Miglia, ce modèle rare, superbe à piloter, dans un état "vivant", cette Sprint Veloce parmi les premières construites traduit toute la fougue et le caractère des Alfa Romeo les plus sportives. C'est une opportunité qui ne se présente pas fréquemment. Les automobiles de cette collection sont présentées sans contrôle technique. La nouvelle législation nous empêche de faire passer un contrôle technique à un véhicule non immatriculé en France. Italian registration Chassis # 1493.02258 Engine # AR1315 * 59056 Original engine No. AR1315 * 30107, comes with car - An authentic Sprint Veloce model - In a very 'seductive' condition - Rare model, with sporty personality - Mille Miglia eligible An aesthetic masterpiece, the Giulietta Sprint was not yet a priority for Alfa Romeo. Having fallen behind schedule on its new 1300 saloon, the manufacturer launched the coupe version first in 1954 at the Turin Motor Show, to make customers wait. A design from Bertone was chosen to host the 1300 twin-cam engine inspired by the 1900. The Giulietta Sprint developed 65bhp, which was remarkable power for its time for such a small displacement engine. Seductive and elegant, it attracted orders and became a real success. But it did not quite satisfy the sportier buyers, those into weekends' hill climb races and all kinds of competitions which fascinated Italy, the most famous being the Mille Miglia. Alfa Romeo therefore focused on the Sprint and began working on the engine engineer Busso managed to increase the power from 65 to 80bhp. The body too was seen as too heavy. Bertone managed to make it some 70kg lighter by using aluminum panels and Plexiglas, and by stripping the cabin of the car. These improved the weight-to-power ratio from 13.1kg to 8.1kg. The new car, which took the name of Sprint Veloce (SV), made its first appearance at the hill climb of Coppa della Consuma on April 22, 1956, near Florence, and its driver immediately posted the second best time. This was the beginning of a brilliant career for this car that would eventually culminate with the SVZ, the Zagato bodied, even lighter and sportier. The real "customer competition" car was the Sprint Veloce, which saw limited production of just over 3,000 units. Alfa Romeo archives confirm that the car that we are offering here is a Giulietta Sprint Veloce, which left the factory on June 24, 1956 and was sold on July 4 in the municipality of Ovada, in the province of Alessandria, Italy. These records also indicate that the car was blue in colour, which has not changed since. It is therefore one of the first built models and we can also note that the registration for the Automobile Club d'Italia is done under the "Giulietta Sport" category. Its first owner was Mr. Stefano Repetto, an experienced preparer of cars. It is therefore very likely that the car was engaged in competition in its early years. Its "Libretto" from 1964 track the chain of owners till today, and from that we know that it came into the collection of its current owner in 2003, and that it still bears its registration plates of Alexandria. This Giulietta Sprint Veloce is today in an attractive condition for use, as if it had just finished a rally and was preparing for the next. The paint is old but well preserved and the interior has a sporty ambience reflecting well the personality of this car. The seats have streamlined tubing specific to the Veloce and are in cream leather imitation with blue piping. The doors, as well as the windows, are in aluminum and have sliding Plexiglas panes with a simple net for door pockets. The floors have no carpet and the odometer shows 9,080km. In addition to the doors, the rear boot is also made of aluminum. Today, the car is equipped with engine No. AR1315 * 59056 with two Weber carburetors 40 DCO3, but the original engine block No. R1315 * 30107 will come with the car. Mille Miglia eligible, this rare model indeed, great to drive, this Sprint Veloce is among the very first ones built, a car that reflects the enthusiasm and the character of Alfa Romeo sports cars.This is indeed an opportunity that does not present itself often. The cars in this collection are all offered without contôle technique (MOT). New legislation prevents us from obtaining an MOT for a vehicle that is not registered in France.

View additional info »
Realized: Log in or create account to view price data
1965 Alfa Romeo Giulia Sprint GTA coupé

Lot 505: 1965 Alfa Romeo Giulia Sprint GTA coupé

Estimated Price: Log in or create account to view price data

Description: 1965 Alfa Romeo Giulia Sprint GTA coupé Carte grise française Châssis n° AR 613311 Moteur n° AR00502/A 19211 - État d'origine incroyable - Un des tous premiers modèles importés en France - Modèle rare, performant et recherché - Dans les mains du même propriétaire depuis 1975 D'après les archives Alfa Romeo, cette authentique Alfa Romeo Giulia Sprint GTA est sortie d'usine de 7 juin 1965, et livrée le 10 du même mois à la So.F.A.R., importateur Alfa Romeo en France. Il est intéressant de noter que c'est le châssis AR 613372 livrée à la Sofar le 16 Juin qui sera utilisé pour l'homologation en France du type " 10.502 A ". Notre auto AR 613311 est donc peut-être la toute première GTA livrée en France. A l'époque, la voiture était de teinte blanche, avec intérieur noir. Parmi les propriétaires, on note le docteur Henri Le Savoureux, le propriétaire du château de Malabry, puis Jacques Huhart, ancien ingénieur travaillant pour Matra et résidant à Viry-Châtillon. Il possédait aussi une TZ Switzerland (dans le dossier, une photo montre les deux voitures devant la propriété de ce dernier). La voiture était alors immatriculée 3320 QX 91, et comportait déjà l'autocollant P. Vander au bas des ailes avant. C'est en 1975 que l'actuel propriétaire en a fait l'acquisition, si bien qu'il la possède depuis presque 40 ans ! En 1976, en se rendant au Castellet, il se produit un petit accrochage au niveau de l'aile avant gauche, et on en distingue encore la trace : cela fait partie des éléments traduisant l'étonnante originalité de cette GTA. A cette époque, la caisse étant comme beaucoup de GTA fendue à certains endroits, le propriétaire décide d'entreposer sa voiture dans un garage, sans plus y toucher. L'ensemble boîte-pont est déposé et huilé. Selon le propriétaire, cette voiture bénéficie d'un équipement et d'options particulières, comme : jantes magnésium 6 et 7 pouces, cloche de boite en magnésium, gros carter d'huile magnésium et, à l'intérieur, tableau de bord en plastique léger d'époque. Elle est par ailleurs équipée d'un réservoir d'essence de 60 litres. Sous le capot, le moteur GTA double allumage présente des conduits polis et agrandis, des arbre cames spéciaux et des carburateurs Weber 45 DCOE. Il comporte un récupérateur de vapeurs d'huile Autodelta et un gros radiateur d'huile. La suspension arrière est dotée d'une barre antiroulis, alors que du côté transmission, la boîte est à rapports rapprochés et le pont arrière est frappé des chiffres 8/41. A l'intérieur, l'habitacle présente un arceau d'époque de petite dimension et tout l'ensemble paraît complètement d'origine, non restauré. Les sièges montrent la fatigue propre à une voiture qui a été régulièrement utilisée et le volant bois à trois branches correspond au modèle monté sur les GTA. Dans l'ensemble, la voiture présente un état d'origine rare. Vierge de toute restauration, elle représente une occasion inestimable d'acquérir une des rares toutes premières Giulia Sprint GTA d'une authenticité indiscutable, livrée neuve en France et restée entre les mêmes mains pendant de longues années. Elle a été redémarrée récemment et constitue une base unique pour un fantastique projet de restauration. MERCI DE BIEN VOULOIR NOTER QUE LA VOITURE SERA VENDUE SANS CONTROLE TECHNIQUE. French registration Chassis # 613311 AR Engine # AR00502 / A 19211 - In an incredible original condition - One of the first models imported into France - A rare model, powerful and sought after - In the hands of the same owner since 1975 From the archives of Alfa Romeo we see that this Alfa Romeo Giulia Sprint, an authentic GTA, left the factory on June 7, 1965, and was delivered on the 10th of the same month to So.F.A.R., the Alfa Romeo importer for France. It is interesting to note that chassis AR 613372 was delivered to So.F.A.R. on June 16 to be used for approval in France as a type "10502 A". Thus this car AR 613311 was perhaps the first GTA delivered in France. At the time, the car was white in colour with black interior. Among owners , there was a Dr. Henri Le Tasty, the owner of Castle Malabry, then Jacques Huhart, former engineer at Matra, living in Viry-Châtillon. He also had a TZ Switzerland (in the file a photo shows the two cars in front of the property of the latter). The car was then registered 3320 QX 91 and already had the sticker P. Vander at the bottom of the front fenders. In 1975 the current owner acquired the car, so he's had it for almost 40 years! In 1976, on its way to Castellet, the car received a small splits on the left front fender, and it is still there: this is part of the elements reflecting the astonishing originality of this GTA. At this time, the body was like many GTA with small dents in some places, and the owner decided to store his car in a garage without touching it. The transaxle was dismantled and oiled. According to the owner, this car has equipment and special options, such as magnesium rims of 6 and 7-inches, the cover of the gearbox is in magnesium, the large oil sump is also in magnesium, inside a dashboard in light period plastic. It is also equipped with a fuel tank of 60 liters. Under the hood, we find the GTA twin spark GTA engine with polished and expanded lines, special camshafts and 45 DCOE Weber carburetors. It includes Autodelta oil vapour recovery device and a big oil cooler. The rear suspension has an anti-roll bar, while for the transmission, the 'box is a close ratio and the rear axle is stamped with the numbers 8/41. Inside, the cabin has a small roll bar and everything looks completely original, unrestored. The seats show typical usury of a car that has been regularly used and the wooden three-spoke steering wheel is from GTA style . Overall, this car is of a rare original condition. Devoid of any restoration, it is an invaluable opportunity to acquire a rare Giulia Sprint GTA with unquestionable authenticity, delivered new in France and which has remained in the same hands for many years. It has recently been restarted and provides a unique base for a fantastic restoration project. PLEASE NOTE THAT THE CAR WILL BE SOLD WITHOUT A TECHNICAL INSPECTION.

View additional info »
Realized: Log in or create account to view price data
1953 Alfa Romeo 1900 Berlina  No reserve

Lot 506: 1953 Alfa Romeo 1900 Berlina No reserve

Estimated Price: Log in or create account to view price data

Description: 1953 Alfa Romeo 1900 Berlina No reserve Titre de circulation italien Châssis n° AR 1900.06186 Moteur n° 1306.06200 - Belle présentation - Modèle du renouveau d'Alfa Romeo - Moteur 1900 d'origine, personnalité sportive De teinte marron avec intérieur en drap beige foncé, cette Alfa Romeo 1900 offre une présentation d'une rare qualité. Sa restauration ancienne a magnifiquement résisté au temps et ne laisse transparaître que des défauts mineurs, traduisant l'usage et la "vie" de cette intéressante automobile. D'après les archives Alfa Romeo, elle est sortie d'usine le 30 août 1953 et a été livrée le 15 septembre à Rivarolo Canavese, près de Turin, en Italie. La teinte de la carrosserie porte le nom poétique de "bigio scuro". La voiture est toujours équipée de son moteur d'origine. Le compteur kilométrique affiche 37 034 km et le compartiment moteur est impeccable. Le moteur 1900 présente sa configuration particulière, à mi-chemin entre les mécaniques racées d'avant-guerre et la configuration finale du fameux "double arbre" des Giulietta, Giulia et leurs dérivées. Ainsi, une conduite d'eau passe sous le carter qui relie les deux cache-arbres à cames, ce qui est peu habituel. Ce moteur doté d'un carburateur Weber émet un son rauque et sportif, rappelant qu'il a connu une brillante carrière en compétition. La voiture est accompagnée d'un certificat ASI et de son libretto d'origine, qui permet de constater qu'elle a connu sept propriétaires avant de rejoindre le garage de notre collectionneur. Son mécanicien nous a indiqué que les freins avaient été revus (tambours et maître-cylindre révisés, mâchoires regarnies) et que le réservoir d'essence et la carburation avaient aussi fait l'objet d'un contrôle et d'une mise au point. Cette rare Alfa Romeo 1900, moderne par sa structure monocoque et son moteur en alliage léger, témoigne du renouveau de la marque au lendemain de la guerre. Elle est d'autant plus intéressante dans cet état superbe. Les automobiles de cette collection sont présentées sans contrôle technique. La nouvelle législation nous empêche de faire passer un contrôle technique à un véhicule non immatriculé en France. Italian registration Chassis # AR 1900.06186 Engine # 1306.06200 - In beautiful condition - Renewal of the Alfa Romeo range - Original 1900 engine with strong sporting personality Brown in colour with dark beige cloth interior, this Alfa Romeo 1900 offers a presentation of rare quality. It's older restoration has beautifully withstood the ravages of time and only shows even minor defects, reflecting the use and the "life" of this very interesting car. From the archives of Alfa Romeo we know that it left the factory on August 30, 1953 and was delivered on September 15 at Rivarolo Canavese, near Turin, Italy. The body colour was a poetic "bigio scuro". The car is still equipped with its original engine. The odometer shows 37,034km and the engine compartment is spotless. The 1900 engine has its own particular configuration, halfway between the prewar mechanics and the final configuration of the famous "double overhead" of the Giulietta , Giulia, and their derivatives. Thus, a water pipe passes under the housing that connects the two camshaft covers, which is unusual. This engine has a Weber carburetor that emits a hoarse and sporty sound, recalling its distinguished career in competition. The car comes accompanied with an ASI certificate and the original libretto, which reveals that the car's had seven owners before reaching the garage of our collector. His mechanic told us that the brakes had been serviced (drums and reconditioned master cylinder, the shoes relined) and the fuel tank and the carburetor have also been the subject of a thorough check. This rare Alfa Romeo 1900, modern due to its monocoque structure and its alloy engine, encapsulates the revival of the brand after the war. It is particularly interesting in such a beautiful state. The cars in this collection are all offered without contôle technique (MOT). New legislation prevents us from obtaining an MOT for a vehicle that is not registered in France.

View additional info »
Realized: Log in or create account to view price data
1983 Alfa 6 berline  No reserve

Lot 507: 1983 Alfa 6 berline No reserve

Estimated Price: Log in or create account to view price data

Description: 1983 Alfa 6 berline No reserve Titre de circulation italien Châssis n° ZAR119400*00005176 - Présentation superbe - Etat de préservation rare pour ce modèle - Intérieur luxueux et cossu - Moteur V6 souple et performant L'Alfa 6 que nous présentons est habillée de la belle teinte "bleu hollandais" avec laquelle elle est sortie d'usine, avec sa sellerie en velours beige d'origine. Fabriquée le 21 avril 1980, elle a été livrée neuve le 26 avril à Florence, en Italie. En décembre 1983, elle était immatriculée à Arezzo au nom d'une jeune femme de 25 ans. Elle changeait de mains en 2002 avant d'arriver en 2004 chez notre collectionneur. Elle était à l'époque extrêmement bien préservée mais le propriétaire, soucieux de perfection, a entièrement repris la carrosserie et fait réviser la mécanique, si bien que la voiture se présente aujourd'hui dans un état absolument irréprochable ! Le V6 de 2,5 litres, dernier du genre conçu par le bureau d'études Alfa Romeo, correspond à la version à carburateurs et sa présentation est sans reproche. Même sur une voiture du gabarit de cette Alfa 6, il offre de réjouissantes montées en régime. A l'intérieur, le tableau de bord à placage bois reflète le style en vogue dans les années 1970/1980 et correspond au niveau de standing affiché par cette voiture, qui rivalisait avec les Mercedes et les BMW. Les sièges cossus invitent à y prendre place et l'équipement de bord est très complet, jusqu'à l'autoradio-lecteur de cassettes Blaupunkt d'époque. Les moquettes rouille ne présentent pas d'usure. La voiture est accompagnée de sa boîte à outils d'origine et elle est vendue avec son livret "Uso e Manutenzione" ainsi qu'avec le guide des agents Alfa Romeo d'Europe. Ce type de modèle a généralement mal traversé les années, ayant subi un certain désintérêt après sa période d'utilisation normale. Il est donc rarissime de trouver un exemplaire ayant échappé à ce triste sort et offrant une présentation d'une telle qualité. Cette caractéristique ne saurait échapper aux amateurs du genre. Les automobiles de cette collection sont présentées sans contrôle technique. La nouvelle législation nous empêche de faire passer un contrôle technique à un véhicule non immatriculé en France. Italian title Chassis n° ZAR119400*00005176 - Superb presentation - Rare preserved state for this model - Comfortable, luxury interior - Versatile V6 engine The Alfa 6 on offer is presented in its original " Blu Olandese" dark blue colour, with the original beige velour upholstery. The car left the factory on 21 April 1980, and was delivered new on 26 April to Florence, in Italy. In December 1983 it was registered in Arezzo to a 25-year old woman and changed hands again in 2002 before arriving with our collector in 2004. The car had been extremely well looked after, but in search of perfection, the owner decided to carry out a thorough restoration of the body and all mechanical elements. Consequently, it is offered today in absolutely immaculate condition! The 2-5-litre V6 engine, the last of its type to be designed by the Alfa Romeo design team, is the carburettor version, and is presented in flawless condition. Even in a large car like the Alfa 6, it provides wonderful acceleration. Inside, the wood veneer dashboard represents what was in vogue during the 1970s/1980s for a car of this standing, and a rival to Mercedes and BMW. The luxurious seats are inviting and the car boasts a high level of equipment including the period Blaupunkt radio-cassette player. The rust-coloured carpets show no signs of wear. The car comes with the original toolkit and is sold with the "Uso e Manutenzione" and a guide to Alfa Romeo agents in Europe. This type of model has typically not survived the years very well, having attracted little interest after its initial period of use. It is therefore rare to find an example that has escaped this fate and is presented to such a high standard- a feature that will not escape the notice of enthusiasts of this genre. The cars in this collection are all offered without contôle technique (MOT). New legislation prevents us from obtaining an MOT for a vehicle that is not registered in France.

View additional info »
Realized: Log in or create account to view price data
1968 Alfa Romeo Giulia Super berline  No reserve

Lot 508: 1968 Alfa Romeo Giulia Super berline No reserve

Estimated Price: Log in or create account to view price data

Description: 1968 Alfa Romeo Giulia Super berline No reserve Titre de circulation italien Châssis n° AR872016 Moteur n° AR0056*60040 - 40 ans entre les mêmes mains - Superbe restauration - Intérieur impeccable - Esprit sportif Selon les archives de l'usine, cette berline Giulia est sortie d'usine le 22 mai 1968 et a été livrée neuve le 31 mai de la même année à Ancône, en Italie. Par la suite, elle n'a changé de mains qu'en 2008, ce qui représente 40 ans chez le même propriétaire ! Complètement restaurée, elle a bénéficié d'une peinture dans la belle teinte rouge amarante sur une carrosserie très bien préservée. A l'intérieur, elle présente une sellerie en skaï marron clair en parfait état, tant pour les sièges avant que pour la banquette arrière dotée d'un accoudoir repliable. Le tableau de bord de belle présentation arbore un autoradio Voxson Stereo 8, avec un dispositif audio de quatre haut-parleurs et une antenne électrique. Le compteur affiche 77 856 km et la voiture a très peu roulé depuis sa restauration. Le compartiment moteur (celui-ci étant d'origine) est impeccable et fait apparaître un circuit électrique visiblement refait, l'ensemble des pièces mécaniques affichant une belle propreté. Le coffre est du même acabit et il est équipé de son cric d'origine. La voiture repose sur des jantes en très bon état chaussées de pneus peu usés. Elle est accompagnée de son manuel d'entretien. Cette Giulia bénéficie du moteur 1600 développant 102 ch qui, accolé à la boîte cinq rapports, permet d'excellentes performances et une vitesse de pointe de 170 km/h. A l'époque, c'était une des berlines moyennes les plus brillantes de sa catégorie et elle était capable de tenir tête à des voitures de plus grosse cylindrée, grâce aussi à de très bonnes qualités routières et à une aérodynamique soignée. Parfaitement fidèle à l'esprit sportif de la marque, elle saura apporter à son prochain propriétaire le plaisir d'un exemplaire de très belle présentation, supérieure à la moyenne. Les automobiles de cette collection sont présentées sans contrôle technique. La nouvelle législation nous empêche de faire passer un contrôle technique à un véhicule non immatriculé en France. Italian title Chassis n° AR872016 Engine n° AR0056*60040 - 40 years in the same hands - Superb restoration - Impeccable interior - Essentially sporty According to factory records, this Giulia saloon left the factory on 22 May 1968 and was delivered new on 31 May of the same year to Ancône in Italy. It didn't change hands again until 2008, representing 40 years with the same owner! Completely restored, the well-preserved coachwork has benefitted from new paintwork in the stunning crimson red colour. Inside, the light brown leatherette upholstery is in perfect condition, on both the front seats and the rear bench seat with fold-down central armrest. The well-presented dashboard features a Voxson Stereo 8 radio, an audio system with four speakers and an electric aerial. The odometer records 77,856 km and the car has hardly been driven since its restoration. The engine compartment, with original engine, is impeccable and appears to have a new wiring loom and all mechanical elements in good, clean condition. The boot is the same and comes with original jack. The wheels are in good condition and fitted with little worn tyres. The car comes with its service book. This Giulia has a 102 bhp 1600 engine mated to a five-speed gearbox, giving it a great performance and a top speed of 170 km/h. In period, this was one of the most outstanding mid-range saloons of its type, more than capable of keeping up with more powerful cars, due to its excellent handing and aerodynamic styling. Faithful to the sporting image of the marque, this car will also provide the future owner with the pleasure of owning an example presented to a much higher standard than usual for the model. The cars in this collection are all offered without contôle technique (MOT). New legislation prevents us from obtaining an MOT for a vehicle that is not registered in France.

View additional info »
Realized: Log in or create account to view price data
1976 Alfa Romeo Berlina 2000  No reserve

Lot 509: 1976 Alfa Romeo Berlina 2000 No reserve

Estimated Price: Log in or create account to view price data

Description: 1976 Alfa Romeo Berlina 2000 No reserve Titre de circulation italien Châssis n° AR2378305 Moteur n° AR515*003715 - État d'origine superbe - Intérieur très bien préservé - Excellentes performances - Libretto et immatriculation d'origine Selon les archives Alfa Romeo, cette Berlina 2000 était à l'origine de couleur gris métallisé avec intérieur en velours gris anthracite, ce qui correspond à sa présentation actuelle. Les mêmes archives précisent qu'elle est également équipée de son moteur d'origine et qu'elle a été fabriquée le 23 mars 1976, puis livrée neuve le 1er avril en Italie. Le compteur affiche 62 389 km et l'intérieur se présente dans un état d'origine de grande qualité. La sellerie est très peu usée et les moquettes rouges sont en bon état. Le beau volant bois vernis est encore superbe et le tableau de bord ne présente pas de défaut, ni du côté de la tablette supérieure, ni de celui du placage bois apportant sa touche de luxe à cet intérieur sportif. Les instruments affichent un fond blanc du plus bel effet et la voiture est dotée d'un système d'air conditionné, installé dès l'origine. Sous le capot, le compartiment moteur est impeccable et montre le soin apporté à l'entretien de la voiture. Très bien préservée, la carrosserie se présente en bel état et a probablement bénéficié d'une peinture neuve. D'après les documents qui accompagnent cette voiture, tel le Libretto d'origine, il semblerait qu'elle n'ait eu que trois propriétaires, ce qui pourrait expliquer son état rare, et la voiture comporte toujours son immatriculation bolognaise originale. Dans la lignée des Giulia, la Berlina 2000 présente sa sobre carrosserie Bertone, une finition un peu plus luxueuse et son moteur 130 ch lui permet des performances brillantes : elle peut atteindre 190 km/h et facilement soutenir une vitesse de croisière de 130 km/h. Vendue avec son " Uso e Manutenzione " ainsi que le guide des agences Alfa d'époque, elle apportera à son nouvel acquéreur le plaisir d'utiliser une voiture impeccable, offrant d'excellentes performances tout en restant pratique. Les automobiles de cette collection sont présentées sans contrôle technique. La nouvelle législation nous empêche de faire passer un contrôle technique à un véhicule non immatriculé en France. Italian title Chassis n° AR2378305 Engine n° AR515*003715 - Superb original state - Well preserved interior - Excellent performance - Libretto and original registration According to Alfa Romeo records, this Berlina 2000 was originally liveried as it is today, in metallic grey with anthracite grey velour interior. The same records confirm that it has its original engine, and was built on 23 March 1976 and delivered new on 1 April in Italy. The odometer reads 62,389 km and the interior is presented in remarkably good original condition. The upholstery shows very little sign of use and the red carpets are in very good condition. The varnished wood steering wheel is superb and the dashboard shows no defects, neither one as the dash top nor on the wood veneer which adds a touch of luxury to the sporty cockpit. The white background of the instruments works well with the rest of the interior. The car has an air-conditioning system, fitted from new. Under the bonnet, the engine compartment is impeccable, reflecting how carefully the car has been maintained. The bodywork has also been well preserved and is presented in superb condition, having probably had new paintwork. According to documents that come with the car, including the original Libretto, there appear only to have been three owners, which would explain its rare condition. The car still bears the original Bologna registration. In the style of the Giulia, the Berlina 2000 was given subtle Bertone coachwork with a slightly more luxurious finish. The 130 bhp engine provided an outstanding performance: with a top speed of 190 km/h, the car could maintain a cruising speed of 130 km/h with ease. Complete with the " Uso e Manutenzione " as well as the period guide to Alfa agencies, the car will provide its new owner with the pleasure of driving an impeccable example with an excellent performance that is also practical. The cars in this collection are all offered without contôle technique (MOT). New legislation prevents us from obtaining an MOT for a vehicle that is not registered in France.

View additional info »
Realized: Log in or create account to view price data
1960 Alfa Romeo 2000 Berlina  No reserve

Lot 510: 1960 Alfa Romeo 2000 Berlina No reserve

Estimated Price: Log in or create account to view price data

Description: 1960 Alfa Romeo 2000 Berlina No reserve Titre de circulation italien Châssis n° AR 102.00.01613 Moteur n° 00200.01610 - Modèle rare - Bel état de préservation - Finition luxueuse C'est au Salon de Turin 1957 qu'Alfa Romeo présente la 2000 Berlina, qui vient remplacer la 1900. Dotée d'un moteur de cylindrée légèrement supérieure, elle arbore une carrosserie affichant résolument sa personnalité haut de gamme : elle présente une calandre affirmée et sacrifie aux tendances "américaines" du moment, avec des ailes arrière en pointe, des sorties d'échappement dans le pare-chocs et de généreux enjoliveurs chromés. Elle s'adresse visiblement à une clientèle statutaire d'industriels ou de représentants du gouvernement. De diffusion relativement confidentielle, ce modèle sera produit à moins de 3 000 exemplaires avant d'être remplacé par la version six-cylindres 2600. La voiture que nous présentons est sortie d'usine le 17 juin 1960 et a été vendue le 23 juin à Loro Ciuffenna, près d'Arezzo, en Italie. Sa teinte est alors "griogio alba", qui est encore celle qui l'habille. La carrosserie est saine dans l'ensemble, avec quelques imperfections mineures et des chromes en bon état, légèrement piqués par endroits. L'habitacle est de belle présentation, avec un tableau de bord impeccable, des sièges en drap bleu et simili en très bel état et des tapis en caoutchouc très bien préservés. Le compteur kilométrique affiche 10 478 km et l'équipement comporte un autoradio Voxson. Repeinte il y a une dizaine d'années, cette voiture est restée entre les mêmes mains de 1960 à 2002. Bien entretenue, c'est un exemplaire offrant un état séduisant, fidèle à ce qu'il était à sa sortie d'usine. Il s'agit d'une voiture particulièrement rare, typique d'un haut de gamme des années 1960, avec sa présentation cossue affichant luxe et opulence. Les automobiles de cette collection sont présentées sans contrôle technique. La nouvelle législation nous empêche de faire passer un contrôle technique à un véhicule non immatriculé en France. Italian registration Chassis # AR 102.00.01613 Engine # 00200.01610 - A rare model - In very good state of preservation - Luxurious finish It was at the Turin Motor Show of 1957 that Alfa Romeo unveiled the 2000 Berlina that replaced the 1900. With a slightly larger displacement engine, the new model featured a body that enhanced its resolutely high-end personality: it had an assertive grille and sacrificing to "American" trends, the car featured rear fins, with the exhaust exiting out of the bumper, plus hubcaps chromed generously. The car was designed to obviously cater to industrialists, businessmen and government officials. With a relatively exclusive production run, the total numbers produced was less than 3000 units, before the 2000 was replaced by six-cylindered 2600. The car we offer left the factory on 17th of June, 1960 and was sold on June 23 in Loro Ciuffenna, near Arezzo, in Italy. Its colour then was "griogio alba", which is the colour that the car wears currently too. The body is in a healthy condition overall, with some minor imperfections; the chrome too is in good condition, though slightly pitted in places. The cabin is in beautiful condition, with an array of impeccable seats covered in blue cloth and leather imitation, which are in very good condition, along with very well preserved rubber mats on the floor. The odometer shows 10,478km and the car comes with a Voxson radio. Repainted ten years ago, this car has been in the same hands from 1960 to 2002. Well maintained, this is an exemplary offering in an attractive state, true to what it was like when leaving the factory. This is typical of an upscale 1960s car, which is particularly rare, with its opulent luxury and fine condition and presentation on display. The cars in this collection are all offered without contôle technique (MOT). New legislation prevents us from obtaining an MOT for a vehicle that is not registered in France.

View additional info »
Realized: Log in or create account to view price data
1983 Alfa Romeo Alfetta 1,6 litre berline  No reserve

Lot 511: 1983 Alfa Romeo Alfetta 1,6 litre berline No reserve

Estimated Price: Log in or create account to view price data

Description: 1983 Alfa Romeo Alfetta 1,6 litre berline No reserve Titre de circulation italien Châssis n° ZAR 116B1000008230 Moteur n° AR 01600.383334 - Présentation impeccable - Très bonnes qualités routières - Kilométrage raisonnable Sortie d'usine le 1er avril 1980, cette Alfetta a été vendue le 15 septembre à M. Sandro Castrica, à Perugia, en Italie. Elle a ensuite changé de mains en 1988 et c'est en 2007 qu'elle est arrivée dans "notre" collection. Les archives Alfa Romeo précisent qu'elle était à l'origine beige Capodimonte, teinte qui est encore la sienne aujourd'hui. La carrosserie est d'ailleurs de très belle présentation, ayant visiblement bénéficié d'un entretien soigné. L'habitacle aussi, avec des sièges d'origine en skaï et tissu gris chiné à peine usés et un ensemble de commandes et d'instruments complet et impeccable, typique des années 1980. Le compteur kilométrique affiche 66 507 km, ce qui correspond au kilométrage d'origine puisque le compteur comporte six chiffres. Jantes et accessoires sont en très bon état et le compartiment moteur présente une propreté sortant de l'ordinaire. Il s'agit d'une Alfetta 3e série, donc équipée de phares rectangulaires. Elle est équipée du moteur 1600 (109 ch) robuste et éprouvé et bénéficie des excellentes prestations routières de l'Alfetta, grâce à sa transmission "transaxle" qui permet une très bonne répartition des poids ; ses freins accolés au pont participent de leur côté à réduire le poids non suspendu. Ce n'est pas pour rien qu'Alfa Romeo lui a attribué le nom d'une version légendaire, l'Alfetta 159 ayant remporté le championnat du monde des conducteurs avec Juan Manuel Fangio. Elle était elle aussi équipée d'une transmission "transaxle". Cette Alfetta est vendue avec son carnet d'entretien d'origine. Dans son état enviable, cette berline de caractère fera le bonheur d'un utilisateur cherchant une automobile utilisable régulièrement, fiable et performante. Les automobiles de cette collection sont présentées sans contrôle technique. La nouvelle législation nous empêche de faire passer un contrôle technique à un véhicule non immatriculé en France. Italian registration Chassis # ZAR 116B1000008230 Engine No. AR 01600.383334 - In impeccable condition - Very good handling - Reasonable mileage Having left the factory on April 1, 1980, this Alfetta was sold on 15th September to a Mr Sandro Castrica, in Perugia, Italy. The car then changed hands in 1988 and it was in 2007 that this car arrived in the collection that it is in currently. Records indicate that this Alfa Romeo was originally in a Capodimonte beige tint, a shade that it still has. The body is also very nice condition, obviously having received proper care. The cabin also has its original leatherette and heather gray fabric seats, which is barely worn and a set of commands that is complete with all the instruments typical of the 1980sin perfect condition. The odometer shows just 66,507km, which corresponds to the original mileage as the meter has six digits. Wheels and accessories are in very good condition and the engine compartment is very clean. This is a series 3 Alfetta so comes equipped with rectangular head lamps. It features a robust 1600cc engine (109bhp) and is known for its excellent road dynamics typical of the Alfetta , thanks to its "transaxle" transmission located at the rear, which allows for very good weight distribution. The inboard brakes also reduce unsprung weight. It is not for nothing that Alfa Romeo has given the name of the legendary version of the Alfetta 159, which took the world championship with Juan Manuel Fangio. The 159 too was also equipped with a "transaxle" transmission. The Alfetta is sold with its original maintenance book. In such an enviable condition, this saloon with character will delight the user looking for a car that can be used regularly, with obvious reliability and efficiency. The cars in this collection are all offered without contôle technique (MOT). New legislation prevents us from obtaining an MOT for a vehicle that is not registered in France.

View additional info »
Realized: Log in or create account to view price data
1968 Alfa Romeo Giulia GTA 1300 Junior

Lot 512: 1968 Alfa Romeo Giulia GTA 1300 Junior

Estimated Price: Log in or create account to view price data

Description: 1968 Alfa Romeo Giulia GTA 1300 Junior Titre de circulation italien Châssis n° AR775808 Moteur n° AR 00559 05372 - État exceptionnel - Modèle rare - Véritable compétition-client, conçue comme une vraie machine de course - Modèle qui s'est couvert de gloire en course Pour succéder aux succès de la Giulia TI Super en Groupe 2, la Giulia Sprint GT est pour Alfa Romeo un choix logique. Mais en face des Cortina Lotus profondément modifiées et allégées, elle est encore trop lourde et peu compétitive. Autodelta se charge alors, à partir de 1964, de transformer l'élégant coupé de tourisme en une machine capable de défendre avec succès les intérêts de la marque. Pour commencer, la carrosserie est allégée grâce à l'utilisation extensive d'un alliage spécial dénommé "Peraluman 25" pour l'habillage extérieur, la plateforme restant en acier pour des raisons de rigidité. La voiture est également débarrassée d'éléments jugés superflus comme les insonorisants et l'habitacle est dépouillé par rapport à la version de série, l'aluminium ou le Peraluman 25 remplaçant l'acier là où c'est possible. Cette cure d'amaigrissement permet à la voiture de perdre plus de 200 kg, le poids officiel à sec étant alors de 745 kg. Pour accompagner ce changement radical, le moteur Giulia 1 570 cm3 reçoit une culasse profondément modifiée, et notamment dotée d'un double allumage. Celui-ci n'est pas là uniquement pour favoriser l'inflammation du mélange, mais aussi pour que la position des bougies permette d'augmenter la dimension des soupapes. Le moteur comporte d'autres modifications, dont un taux de compression plus élevé, le tout permettant à la puissance de passer à 115 ch, voire nettement plus en cas de préparation particulière, souvent confiée à Autodelta. La transmission et les suspensions connaissent aussi des modifications permettant d'améliorer le comportement de la voiture, beaucoup plus vive que le modèle de série. En toute logique, la nouvelle voiture prend le nom de Sprint GTA, pour "Alleggerita" [allégée]. Le prix d'une GTA est alors nettement plus élevé que celui d'un coupé Giulia GT normal : plus du tiers du prix de base en plus, et pas très éloignée de celui de la TZ, ce qui souligne l'importance des modifications dont elle bénéficie et qui en transforment complètement la personnalité. La nouvelle GTA est dévoilée le 18 février 1965 à l'Autosalon d'Amsterdam, une date qui marque le début d'une carrière brillante sur tous les terrains. Trois ans plus tard, en 1968, Alfa Romeo lance une version de cylindrée plus modeste, pour concourir dans la nouvelle catégorie moins de 1300 cm3. Les différences que connaît la 1300 Junior par rapport à sa grande sœur concernent principalement le moteur, dont la cylindrée se limite à 1 290 cm3. Il retient la même configuration double allumage et grosses soupapes, sa puissance atteignant 96 ch pour la GTA Junior de base. Alors que la GTA 1600 disparaît en 1969, la 1300 est commercialisée jusqu'en 1972. Chacun de ces deux versions aurait été produite à 500 exemplaires environ (mais l'homologation en groupe 2 nécessitait officiellement la production de 1 000 unités). Les archives Alfa Romeo confirment que le numéro de série de la voiture que nous présentons correspond à une GTA 1300 Junior produite le 30 juillet 1968 et vendue le 6 août à Gênes, en Italie. La carrosserie est alors rouge, avec intérieur noir, ce qui correspond à sa configuration actuelle. On retrouve la voiture plus tard en Sicile : c'est en effet à Catane qu'elle sera découverte par la Scuderia Giovanni, qui l'engage en épreuves historiques à la fin des années 1990 avant que le pilote et préparateur Alfa Romeo Angelo Chiapparini n'en fasse l'acquisition en 2001. C'est en 2004 que la famille cède l'auto à notre collectionneur, celui-ci étant un de ses proches. Comme beaucoup de voitures de la collection, elle va alors bénéficier d'une restauration totale d'un niveau ahurissant. Tout a été remis en état dans la configuration d'origine : qu'il s'agisse de la carrosserie, de l'intérieur, du moteur double allumage et son compartiment, des éléments mécaniques spécifiques, des suspensions et du châssis, cette GTA Junior offre un aspect proche du neuf. Équipée d'un radiateur d'huile additionnel et d'une bâche à huile en aluminium, c'est une voiture extrêmement séduisante, avec son simple grillage de calandre, son capot "boîte aux lettres", ses poignées de portes élégantes et minimalistes et ses jantes en alliage Campagnolo. L'habitacle est sportif sans être austère, avec son volant bois à branches ajourées, ses sièges baquet bien dessinés, ses instruments très complets incluant un thermomètre d'huile. La rigole de coffre arrière reprend le numéro de série, comme il se doit sur une GTA. Authentique GTA 1300, cette voiture sportive et d'une grande rareté offre en plus l'avantage d'un état hors du commun, qui en fait sans doute une des plus belles GTA disponibles. Véritable compétition-client et conçue comme telle, elle présente des qualités routières de haut niveau alliée à l'exclusivité des machines de race. Les automobiles de cette collection sont présentées sans contrôle technique. La nouvelle législation nous empêche de faire passer un contrôle technique à un véhicule non immatriculé en France. Italian title Chassis n° AR775808 Engine n° AR 00559 05372 - Exceptional condition - Rare model - Genuine competition-client car, conceived as an out-and-out race car - Model that achieved enormous success in competition To follow the successes of the Giulia TI Super in Group 2, the Giulia Sprint GT was the logical choice for Alfa Romeo. However, faced with the highly modified and lightened Lotus Cortina, it was too heavy and uncompetitive. From 1964, Autodelta was given the task of transforming the elegant touring car into a machine capable of successfully defending the marque's interests. The body was lightened using a special alloy " Peraluman 25 " for the exterior panels, while the steel platform was retained for rigidity. All superfluous elements such as the soundproofing were removed and the interior was stripped out, with aluminium or Peraluman 25 replacing steel where possible. This weight loss programme allowed the car to shed more than 200 kg, and the official dry weight was 745 kg. Along with this radical change, the 1,570cc Giulia engine received a modified cylinder head, with twin-plug ignition. This not only improved the combustion, but the position of the spark plugs allowed larger valves. There were other modifications to the engine, including an increased compression ratio that raised the power to 115 bhp, with many cars specially prepared by Autodelta offering a much higher figure than this. The transmission and suspension was also modified to improve the handling of a car that was much livelier than the series model. The new car was called the Sprint GTA, for " Alleggerita " (lightened). The price of a GTA was much higher than that of the standard Giulia GT coupé : over a third more expensive than the basic price and not far off that of a TZ, underlining the extent of the modifcations that completely transformed the car's personality. The new GTA was unveiled on 18 February 1965 at the Motor Show in Amsterdam, a date that marked the start of an outstanding career in all areas. Three years later, in 1968, Alfa Romeo launched a smaller version to compete in the new under 1300cc class. The major differences between the 1300 Junior and its big sister concerned the engine, which was reduced to 1,290cc. It had the same twin plug, big valve configuation, and the standard GTA Junior developed 96 bhp. The GTA 1600 ceased production in 1969, but production of the 1300 continued until 1972. Approximately 500 examples of both versions were built (although Group 2 homologation required production of 1000 examples). Alfa Romeo records confirm that the series number of the car on offer corresponds to a GTA 1300 Junior produced on 30 July 1968 and sold on 6 August in Genoa, Italy. It had red coachwork with black interior, and it retains this livery today. The car was later found in Sicily - it was discovered in Catania by the Scuderia Giovanni, who campaigned the car in historic events at the end of the 1990s. The driver and preparer Angelo Chiapparini then bought it in 2001, and it was sold in 2004 to our collector by the Chiapparini family, whom he knew well. Like many cars in the collection, it was then restored to an exceptionally high standard. Everything was returned to the original configuration, and the body, interior, twin-plug engine and engine compartment, particular mechanical elements, suspension and chassis look almost new. Fitted with an additional oil cooler and aluminium sump cover, this is an incredibly attractive car, with its simple grille, step front bonnet, minimalist and elegant door handles and Campagnolo alloy wheels. The interior is sporty without being austere, with wooden steering wheel with perforated spokes, stylish bucket seats, and complete instrumentation including oil temperature gauge. The series number appears in a channel in the boot, as it should on a GTA. A genuine GTA 1300, this sporty and highly rare car has the added attraction of being presented in exceptional condition, making it undoubtedly one of the most stunning GTAs available. A true competition-client machine that was designed as such, it offers top level driving qualities combined with the exclusivity of a racing car. The cars in this collection are all offered without contôle technique (MOT). New legislation prevents us from obtaining an MOT for a vehicle that is not registered in France.

View additional info »
Realized: Log in or create account to view price data
1979 Alfa Romeo Alfetta GTV 2000 coupé  No reserve

Lot 513: 1979 Alfa Romeo Alfetta GTV 2000 coupé No reserve

Estimated Price: Log in or create account to view price data

Description: 1979 Alfa Romeo Alfetta GTV 2000 coupé No reserve Titre de circulation italien Châssis n° AR11636-0036920 Moteur n° AR01655-034192 - État d'une rare qualité - Intérieur superbe, en velours orange - Excellentes performances en version 2000 Du 11 septembre 1979, date de sa vente par le "Concessionaria Auto Ricambi" de Bologne, à 2004, ce coupé Alfetta GTV 2000 est resté entre les mêmes mains, soit 25 ans sans changer de propriétaire. Il était sorti d'usine le 30 août 1979. C'est en partie ce qui explique son état impeccable. Ce coupé présente une superbe carrosserie de couleur noire, sa teinte d'origine, sur laquelle on ne détecte pas de traces visibles de corrosion. La voiture repose sur de belles jantes Alfa Romeo Campanatura en alliage léger, bien chaussées de pneus Firestone Cavallino Wide Oval. L'habitacle comporte une sellerie de sièges et de contreportes en velours orange en parfait état de conservation, dont la couleur chatoyante et chaude est typique des années 1970. Les moquettes sont impeccables également, de même que le tableau de bord, très particulier avec son compte-tours isolé faisant face au conducteur et soulignant le caractère sportif de ce modèle. Le compteur affiche 12 259 km. Ce coupé Alfetta est équipé de son moteur d'origine, logé dans un compartiment moteur d'une présentation supérieure à la moyenne. Le coffre est tout aussi impeccable et la voiture est équipée de son cric. Par ailleurs, il est accompagné de son carnet d'entretien, qui indique une première révision le 1er mars 1980, à 1 170 km, ainsi que de sa notice d'entretien et du guide des agences de réparation de la marque. Il est rare qu'un coupé GTV, modèle longtemps délaissé par les amateurs, offre un état de présentation de cette qualité, tant intérieur qu'extérieur. Ce modèle bénéficie de plus de la version la plus puissante du quatre cylindres double arbre de la gamme Alfetta, parfaitement à l'aise avec la transmission "transaxle", dans la carrosserie effilée tracée par le studio de Giorgetto Giugiaro. Les automobiles de cette collection sont présentées sans contrôle technique. La nouvelle législation nous empêche de faire passer un contrôle technique à un véhicule non immatriculé en France. Italian title Chassis n° AR11636-0036920 Engine n° AR01655-034192 - Rarely seen in such good condition - Superb interior, in orange velour - Version offering excellent performance This Alfetta GTV 2000 belonged to the same owner from 11 September 1979, the date it was sold by the "Concessionaria Auto Ricambi" in Bologna, until 2004 - a period of some 25 years without changing hands. It left the factory on 30 August 1979. This history helps to explain its wonderful condition. The body of this coupé is superb in its original black colour, and shows no visible signs of corrosion. The car boasts excellent alloy Alfa Romeo Campanatura wheels fitted with Firestone Cavallino Wide Oval tyres. Inside, the seats and door linings are upholstered in perfectly conserved velour in a warm and vibrant orange colour typical of the 1970s. The carpets are also in immaculate condition, as is the very distinctive dashboard, with a single rev counter facing the driver underlining the sporty personality of this model. The odometer reads 12,259 km. This Alfetta coupé retains its original engine, nestled in an engine compartment presented in better condition than usually seen. The boot is also impeccable and complete with jack. The car is offered with a guide to repair agencies for the marque and the service book revealing that the first service was carried out on 1 March 1980 at 1,170 km. It is rare to come across a GTV coupé, a model long overlooked by enthusiasts, in such a high standard of presentation both inside and out. This model benefits from being the most powerful version of the four-cylinder twin-cam Alfetta range, with 'transaxle' transmission, and a sleek body designed by the Giorgetto Giugiaro design team. The cars in this collection are all offered without contôle technique (MOT). New legislation prevents us from obtaining an MOT for a vehicle that is not registered in France.

View additional info »
Realized: Log in or create account to view price data
1964 Alfa Romeo 2600 Sprint coupé  No reserve

Lot 514: 1964 Alfa Romeo 2600 Sprint coupé No reserve

Estimated Price: Log in or create account to view price data

Description: 1964 Alfa Romeo 2600 Sprint coupé No reserve Titre de circulation hollandais Châssis n° AR824960 - Restauration de très haut niveau - Modèle puissant, spacieux et cossu - Voiture primée lors de concours aux États-Unis D'après les archives Alfa Romeo, ce coupé 2600 Sprint est sorti d'usine le 10 avril 1964, avant d'être vendu le 14 juin de la même année à Alfa Romeo Inc., à Newark, aux États-Unis. Au cours des années 2000 un des membres actifs du club Alfa Romeo américain va entreprendre une restauration complète de ce coupé Sprint, sans considération de coût. La carrosserie offre donc une présentation superbe et la voiture repose sur des jantes Borrani à rayons, restaurées également et chaussées de pneus Michelin X. L'intérieur a reçu les mêmes soins, avec une sellerie restaurée en cuir noir du plus bel effet, et des surtapis gris avec passepoil noir. Le tableau de bord est impeccable, affichant ses trois gros instruments ronds soulignant la personnalité sportive de cette voiture confortable et spacieuse, dont l'équipement comporte des vitres électriques et un autoradio Alfa Romeo. L'imposant six-cylindres en ligne trouve place dans un compartiment moteur de belle présentation. Ce coupé a été primé en 2007, recevant le "Certificato d'Oro" décerné par l'Alfa Romeo Owners Club pour "l'excellence de la restauration et de la préservation d'une Alfa Romeo". Il a reçu d'autres trophées à d'autres occasions, qui seront fournis avec la voiture. Par ailleurs, il dispose d'un important dossier de factures reflétant les travaux effectués. La 2600 Sprint correspond à la dernière Alfa Romeo bénéficiant d'un six-cylindres en ligne double arbre, une configuration qui a fait les beaux jours de la marque en compétition. Ce moteur puissant et onctueux permettra au futur propriétaire de profiter des sensations offertes par ce modèle cossu, haut de gamme du constructeur à l'époque. Son état superbe y contribuera bien évidemment. Les automobiles de cette collection sont présentées sans contrôle technique. La nouvelle législation nous empêche de faire passer un contrôle technique à un véhicule non immatriculé en France. Dutch title Chassis n° AR824960 - Top-level restoration - Powerful model, spacious and luxurious - Concours-winning car in the US According to Alfa Romeo records, this 2600 Sprint coupé left the factory on 10 April 1964 before being sold on 14 June of the same year to Alfa Romeo Inc., in Newark, US. During the 2000s, an active member of the American Alfa Romeo club carried out a complete and no-expense spared restoration of the car. The coachwork is superb and the car sits on Borrani wire wheels, also restored, and fitted with Michelin X tyres. The interior has been treated to the same care and attention, with beautifully renovated black leather upholstery and floor mats in grey with black piping. The dashboard is immaculate, with three large round dials accentuating the sporty personality of this comfortable and spacious car that features electric windows and an Alfa Romeo radio. The imposing in-line six-cylinder engine sits in a well-presented engine compartment. In 2007, this coupé was awarded the "Certificato d'Oro" by the Alfa Romeo Owners Club for the " excellence of restoration and preservation of an Alfa Romeo ". The car has received various other awards that will be passed on to the new owner. It also comes with a large file of invoices detailing work carried out. The 2600 Sprint was the last Alfa Romeo to have an in-line six-cylinder twin-cam engine, a configuration employed by the marque with great success in competition. The powerful and smooth engine will allow the future owner to experience the wonderful performance offered by this luxurious car, the manufacturer's top-of-the-range model at the time. Its superb condition will obviously add to the enjoyment. The cars in this collection are all offered without contôle technique (MOT). New legislation prevents us from obtaining an MOT for a vehicle that is not registered in France.

View additional info »
Realized: Log in or create account to view price data
1965 Alfa Romeo Giulia TZ coupé

Lot 515: 1965 Alfa Romeo Giulia TZ coupé

Estimated Price: Log in or create account to view price data

Description: 1965 Alfa Romeo Giulia TZ coupé Titre de circulation italien Châssis n° AR750042 Moteur n° AR00511*00089 - Emblématique des succès d'Alfa Romeo - Technique brillante, esthétique sublime - Historique suivi - Exceptionnelles qualités routières - Restauration de haut niveau - Livrée neuve en France Le sport automobile faisant indissociablement partie des gènes d'Alfa Romeo, on pouvait s'attendre à ce que la nouvelle Giulietta, dévoilée en 1955, fasse assez rapidement l'objet de versions plus "pointues". La première Giulietta sortant de la norme est la Sprint Speciale (SS), dotée d'une forme originale dessinée par Franco Scaglione pour Bertone, inspirée des "BAT" et présentée en 1957. Mais, bien que montrant de réelles qualités sportives et une aérodynamique soignée, elle est encore trop lourde et elle est supplantée par la Giulietta Sprint Zagato (SZ), à la forme plus ramassée, plus légère et qui, à partir de 1960, après sa présentation au Salon de Genève, remportera de beaux succès en compétition. Sa production reste beaucoup plus limitée que celle de la SS, autour de 200 exemplaires. L'arrivée de la Giulia, en 1962, bouscule la donne et, si la SS adopte en 1963 le moteur 1600, son potentiel de développement est trop limité pour en faire un cheval de bataille en compétition. De son côté, la SZ se contente d'une évolution esthétique, l'arrière adoptant un pan coupé dit "coda tronca", selon les principes aérodynamiques de Wunibald Kamm. Pour donner une suite à la SZ, tout en profitant de la mécanique de la Giulia, Alfa Romeo prend une voie beaucoup plus radicale et, sous l'autorité de Giuseppe Busso, commence à partir de 1959 la conception d'une nouvelle machine de course. D'après Busso, l'inspiration vient de la "Tipo 750 Competizione" mise au point en 1955 mais dont la structure caissonnée manque de rigidité. C'est peut-être la raison qui incite Busso à adopter un châssis tubulaire complètement nouveau. Il reprend des éléments mécaniques de la Giulia, dont l'excellent moteur 1600 double arbre, mais adopte une suspension arrière à roues indépendantes. Pour la carrosserie, on fait appel en toute logique à Zagato : il dessine une berlinette qui représente un véritable aboutissement esthétique, un peu comme si la SZ Coda Tronca avait été le brouillon de ce futur chef-d'œuvre. Plus que jamais, la fonction crée la forme, dont l'exemplaire sobriété traduit l'efficacité, depuis la fine calandre jusqu'à l'arrière en pan coupé. Le mariage de son châssis tubulaire et de sa carrosserie Zagato donne son nom à cette automobile: TZ, pour Tubolare Zagato. A cette époque, concentrée sur le développement de ses voitures de tourisme, Alfa Romeo souhaite confier la gestion de ses machines de course à une entreprise extérieure et va trouver avec Autodelta un interlocuteur parfait. Créée en 1963 par Carlo Chiti et Ludovico Chizzola, Autodelta a pour vocation la préparation de voitures de compétition. Chiti et Chizzola apprenant le souhait d'Alfa Romeo d'externaliser son activité compétition, un accord est trouvé avec Orazio Satta pour mettre en place un partenariat. Celui-ci s'étend au fil des mois et, après une première prise de participation en 1964, Alfa Romeo devient en 1965 le seul actionnaire de l'entreprise. Autodelta est alors le bras armé d'Alfa Romeo dans le domaine du sport automobile, sous la direction de Carlo Chiti. C'est une bonne nouvelle pour l'avenir de la TZ : prise en charge par Autodelta qui supervise sa production, elle est mise au point et préparée pour la compétition avec compétence et soin. Légère (elle ne pèse environ 650 kg), elle dépasse largement 210 km/h, voire plus en fonction du degré de préparation du moteur 1600 qui peut dépasser 150 ch. Son châssis bien conçu lui procure une agilité qui fait merveille et qui lui permet de se bâtir un palmarès enviable tant sur circuit qu'en rallye. Ainsi, dès 1963, la TZ signe une victoire de catégorie à la Coppa FISA, à Monza, entre les mains de Lorenzo Bandini, suivie d'une autre victoire de catégorie aux 12 Heures de Sebring 1964. En plus d'une victoire au classement général à la Coupe des Alpes 1964 avec Jean Rolland et Gaby Augias, la TZ a remporté à plusieurs reprises sa catégorie, entre 1964 et 1967, dans les épreuves les plus difficiles et les plus prestigieuses comme les 24 Heures du Mans, la Targa Florio, les 1000 Km du Nürburgring, le Tour de France Auto ou les 12 Heures de Sebring. En 1964 commence l'étude d'une version encore plus radicale, la TZ2. Mais c'est une autre histoire... Dans sa première version, la TZ a été produite à 112 exemplaires. Sortie d'usine le 11 mars 1965, l'Alfa Romeo TZ que nous présentons est un rare exemplaire livré neuf en France, le 17 mars 1965, à la SoFAR qui était l'importateur de la marque, à Paris. C'est ce que confirment les archives Alfa Romeo qui précisent aussi que, à l'époque, la couleur extérieure était blanche avec intérieur noir. Fait exceptionnel, la copie de la première carte grise de la voiture de 1966, après que la voiture est été importée et passée au Mines par la Sofar, nous permet de remonter entièrement son historique. Elle fût commandée par Maurice Zadouroff (la carte grise indique Zadourofr), résidant à Bidart, et fût enregistrée 195 KK 1964. Ce dernier était un commerçant important du pays basque comme nous le confirme l'ancien concessionnaire du garage Alfa Romeo de Biarritz, Georges Debussy, qui courrait à l'époque en SZ puis en GTA et que nous avons pu joindre : "J'avais à l'époque un client amateur d'Alfa qui vient me rendre visite: je lui propose la Tubolare Zagato dont je n'avais que la carte postale en modèle et Mr Zadouroff me la commande immédiatement. J'appelle la S.O.F.A.R à Paris qui est l'importateur et le responsable M. de la Charrière me promet une voiture dès disponibilité. Un autre de mes bons clients me commande une Alfa 2600 Zagato toujours sur carte postale, car nous n'avions pas de brochures et je passe une 2ème commande : quelques mois plus tard les deux voitures arrivent par camion de la S.O.F.A.R et la TZ m'est livrée dans une magnifique couleur rouge Alfa. Mr Zadouroff ne veut pas de voiture rouge car on se fait trop remarquer me dit-il et me demande de repeindre la TZ en jaune et de lui greffer 2 ouïes sur les ailes arrières pour pouvoir fixer les cannes à pêche, passe temps favori de mon client qui se rend régulièrement à St Jean Pied de Port avec la voiture. Les années passent et un beau jour début 1970 M. Zadouroff surgit dans mon garage et m'annonce qu'il aimerait me vendre sa TZ qui affiche fièrement 27.000 km: " Tu me donnes 15.000frs et elle est à toi ". Comme je n'avais pas la somme et qu'il insistait, je lui propose un paiement en trois fois et l'affaire est faite. Elle restera longtemps dans le hall de mon garage sans être à vendre jusqu'au jour ou le concessionnaire Alfa Roméo de Carcassonne Roger Debien me supplie de la lui vendre le jour où je serai décidé. Fin 1970, début 1980, à court de trésorerie, je me décide à vendre la voiture et les propositions d'achat ne manquent pas, mais comme je l'avais promis à R.Debien, ce dernier en devient le propriétaire pour la somme de 200.000frs ce qui me permet de réinvestir dans un nouveau projet. Quelques temps plus tard alors que les affaires deviennent de plus en plus difficiles, que la concurrence est rude et que les Alfa se vendent mal, je suis invité à visiter la magnifique collection Alfa Roméo de René Mauriès à Albi (collection qui sera vendue par Maître Poulain à Paris par la suite). Je m'y rends dans ma vieille Alfa 6 Berline que je n'arrivais pas à vendre et M. Mauriès me prenant à part me dit que j'aurais dû garder ma TZ car Roger Debien venait de la vendre pour plus de 3 millions de Frs (environ 500.000Euros) à des étrangers. Le ciel me serait tombé sur la tête je n'aurais pas été plus secoué et le retour à Biarritz dans ma vieille Alfa Berline fut rude. Le lendemain, j'appelais R.Debien sans lui parler de ce fabuleux prix qu'il avait obtenu pour mon ex TZ mais je lui demandais de me dépanner en me rachetant ma vieille Alfa 6; il me proposa de me rappeler et j'attends toujours son coup de fil". Grace au témoignage de M. Debussy on sait donc que la voiture n'a connu que trois propriétaires jusqu'en 1990, qu'elle était très probablement rouge à l'origine et surtout on constate que les prises d'air qu'on retrouve sur les photos de la fin des années 1980 ont une raison pour le moins insolite ! En 1990 à Carcassonne, entre les mains de l'agent Alfa Romeo, le garage Roger Debien, la voiture est immatriculée 4034 MZ 11. En février 1990, elle est cédée à la famille Van der Velden, par l'intermédiaire de Guido Bartolomeo, grand connaisseur de la marque. L'année suivante, elle est vendue à un amateur et négociant suisse de la région de Lausanne (la voiture étant immatriculée dans le canton de Vaud VD) qui la fait restaurer et peindre en rouge et la vend à un collectionneur allemand avant de prendre la direction de l'Italie et de rejoindre le garage de notre collectionneur. Depuis, cette voiture a bénéficié d'une restauration de très haut niveau et a retrouvé l'état proche de ce qu'elle était à sa sortie d'usine, l'arrière a été revu et ne comporte plus de prises d'air. Elle est équipée de son moteur d'origine, impeccablement présenté dans sa structure tubulaire. L'habitacle affiche la sobriété d'une machine de course, avec ses sièges baquet taillés pour le sport, son gros compte-tours sous visière en face du pilote et son compteur de vitesses central, gradué jusqu'à 260 km/h. Dans un état superbe, cette TZ, à l'historique suivi, fait sans doute partie des plus beaux exemplaires disponibles existant. Cette sublime berlinette de compétition, taillée pour le succès, sera bienvenue aux événements historiques majeurs comme le Tour Auto ou Le Mans Classic. Emblématique de la marque au trèfle, représentative du talent des ingénieurs et dessinateurs qui l'ont conçue, elle offrira à son propriétaire un plaisir à la fois esthétique et historique, en plus de ses incomparables sensations de conduite. Les automobiles de cette collection sont présentées sans contrôle technique. La nouvelle législation nous empêche de faire passer un contrôle technique à un véhicule non immatriculé en France. Italian title Chassis n° AR750042 Engine n° AR00511*00089 - Emblem of Alfa Romeo's success - Outstanding engineering, sublime aesthetics - Continuous history - Exceptional driving qualities - Top-level restoration - Delivered new in France Motorsport is in Alfa Romeo's genes, and so it was no surprise that the new Giulietta, unveiled in 1955, would quickly become the subject of more highly developed versions. The first non-standard Giulietta was the Sprint Speciale (SS) presented in 1957, with an original form designed by Franco Scaglione for Bertone, and inspired by the " BAT " cars. However, although it demonstrated real sporting qualities and had good aerodynamics, it was heavy and was supplemented by the Giulietta Sprint Zagato (SZ), a lighter car with a tighter form that was presented at the Geneva Motor Show in 1960 and subsequently enjoyed great success in competition. This model was produced in smaller numbers than the SS, with around 200 examples built. The arrival of the Giulia in 1962 shook things up, but even though the SS adopted a 1600 engine in 1963, the potential for development was too limited for it to lead the way in competition. At the same time, development of the SZ was restricted in line with Wunibald Kamm's principles of aerodynamics. To produce a successor to the SZ that could benefit from the Giulia's engineering, Alfa Romeo took a radical new direction led by Giuseppe Busso, who had begun designing a new racing car in 1959. According to Busso, the inspiration came from the " Tipo 750 Competizione " developed in 1955, but whose box structure lacked rigidity. This is possibly what prompted Busso to adopt a completely new tubular chassis. He used the Giulia's engineering, including the excellent twin-cam 1600 engine, but with independent rear suspension. For the body, it made sense to turn to Zagato who produced a perfectly executed berlinetta design, almost as if the SZ Coda Tronca had been a draft and this was the masterpiece. More than ever before, the purpose dictated the form, its restrained styling communicating efficiency, from the petite grille at the front to the cut-off tail at the rear. The combination of its tubular chassis and its Zagato body gave the automobile its name : TZ for Tubolare Zagato. Focussed on the development of its touring cars at this time, Alfa Romeo looked to entrust the management of its racing cars to an external source, and found a perfect partner in Autodelta. Created in 1963 by Carlo Chiti and Ludovico Chizzola, Autodelta was a race-car preparer. Chiti and Chizzola learnt of Alfa Romeo's desire to outsource its racing activity, and an agreement was struck with Orazio Satta to set up a partnership. This continued for some months before Alfa took a share in the company in 1964, becoming the sole shareholder in 1965. And so for its motorsport activities, Autodelta, led by Carlo Chiti, became Alfa Romeo's armed wing. This was good news for the future of the TZ : with Autodelta in charge and supervising its production, the car was developed with care and competence. Being lightweight (weighing around 650 kg), the car reached speeds of over 210 km/h with ease, and higher speeds in cars where the 1600 engine had been tuned to produce over 150 bhp. The well-designed chassis gave the car great agility, and it worked wonders on both road and track, with an enviable record of success in competition. In 1963, the TZ won its class in the Coppa FISA at Monza, driven by Lorenzo Bandini. It won its class again in the 1964 Sebring 12 Hours. There was also an overall win in the 1964 Coupe des Alpes for Jean Rolland and Gaby Augias. Moreover, the TZ won its class several times between 1964 and 1967 in the most challenging and prestigious events, including Le Mans 24 Hours, the Targa Florio, the Nürburgring 1000km, the Tour de France Auto and the Sebring 12 Hours. In 1964, work began on an even more radical version, the TZ2. However, that's another story....In its first version, 112 examples of the TZ were produced. Leaving the factory on 11 March 1965, the Alfa Romeo TZ on offer was a rare example delivered new in France on 17 March 1965 to the marque importer SoFAR in Paris. This is confirmed in the Alfa Romeo archives that also record the car as being white with black interior. Remarkably, the copy of the first French title in 1966, after the car had been imported by SoFAR and homologated in France, allows us to trace its history. It was ordered by Maurice Zadouroff (the title records it as Zadourofr), living in Bidart, and the car was registered 195 KK 1964. Zadouroff was an important retailer from the Basque country, confirmed to us by Georges Debussy, the former dealer of the Alfa Romeo garage in Biarritz, who used to race in SZ and GTA models. He told us : " At that time I had an Alfa enthusiast client who came to pay me a visit : I offered him the Tubolare Zagato on the strength of a picture on a postcard, and Mr Zadouroff ordered one from me straight away. I called S.O.F.A.R, the importer in Paris, and the boss, M. de la Charrière promised me a car as soon as one became available. Another of my good clients ordered an Alfa 2600 Zagato from me, again from a postcard as we didn't have any brochures, and I put in a second order. Several months later the two cars arrived on a truck from S.O.F.A.R and the TZ was delivered to me in a magnificent Alfa red. Mr Zadouroff told me he didn't want a red car as it would stand out too much. He asked me to have it repainted yellow and to have two vents put in the rear wings to attach his fishing rods to. This was a favourite pastime of his, and he made regular trips to St Jean Pied de Port in the car. A few years went by and then one fine day at the start of 1970 M. Zadouroff showed up at my garage and announced that he would like to sell me his TZ which proudly displayed 27,000 km on the clock. " 15,000frs and it's yours ". I didn't have the money but as he insisted, I offered to pay him in three instalments, and the deal was done. It stayed in the lobby of my garage for a long time, not for sale, until the day when the Alfa Romeo dealer from Carcassone, Roger Debien, begged me to let him buy it when I decided to sell it. At the end of the 1970s or the start of the 1980s, when I was short of cash, I decided to sell the car. I was not short of offers, but as I had promised it to Debien, it was he who became the next owner for the sum of 200,000frs, which allowed me to invest in a new project. Some time later, when business was even tougher, with fierce competition and it was really hard to sell Alfas, I was invited to visit René Mauriès' fantastic Alfa Romeo collection in Albi (which would later be sold by Maître Poulain in Paris). I went there in my old Alfa 6 saloon that I hadn't managed to sell and Mauriès took me aside and told me I should have kept my TZ as Roger Debien had just sold it for over 3 million francs (around 500,000 euros) to a foreigner. I felt the sky fall in on me, I couldn't have been more shaken up, and the return journey to Biarritz in my old Alfa saloon was tough. The next day, I called Debien without talking to him of the fabulous price he had got for my ex-TZ, but I did ask if he could help me out by taking the old Alfa 6 of my hands ; he said he'd call me back and I'm still waiting for that call. " Thanks to Mr Debussy's account, we know that the car only had three owners before 1990, that it was probably red originally, and above all that the air vents seen in photos from the late 1980s were put in for a most unusual reason ! In Carcassone in 1990, in the hands of the Alfa Romeo dealer Roger Debien, the car was registered 4034 MZ 11. In February 1990 it was sold to the Van der Velden family, through the intermediary Guido Bartolomeo, a well-known connoisseur of the marque. The following year it was sold to an enthusiast and Swiss dealer from the Lausanne region (the car was registered in the Vaud VD district), who had the car restored and repainted red. The car was then sold to a German collector before heading to Italy to join the stable of our collector. Since that time, the car has been the subject of a high quality restoration project, emerging in almost the condition it was in the day it left the factory. The rear section has been corrected and no longer has the air vents. It has its original engine, impeccably presented in its tubular structure. The interior has the purposeful appearance of a racing car, with bucket seats in competition trim, large rev counter under a visor, facing the driver, and central speedometer, graduated to 260 km/h. In superb condition and with continuous history, this TZ is undoubtedly one of the most stunning examples available. A sublime racing berlinetta, built to win, it will be welcomed at all the major historic events such as Tour Auto and Le Mans Classic. An icon of the marque, and a witness to the talent of the engineers and designers who built it, it has the aesthetics and the history, in addition to unrivalled driving qualities, to bestow on its new owner. The cars in this collection are all offered without contôle technique (MOT). New legislation prevents us from obtaining an MOT for a vehicle that is not registered in France.

View additional info »
Realized: Log in or create account to view price data
1961 Renault Ondine Alfa Romeo berline  No reserve

Lot 516: 1961 Renault Ondine Alfa Romeo berline No reserve

Estimated Price: Log in or create account to view price data

Description: 1961 Renault Ondine Alfa Romeo berline No reserve Titre de circulation italien Tipo R 1090 A Châssis n° R1084922 - Modèle peu courant - Bon état d'origine - Libretto italien original Cette Ondine Alfa Romeo est un modèle particulièrement original : il date de l'époque où Renault et le constructeur italien avaient signé un accord de coopération (en 1958), au terme duquel la Dauphine était assemblée dans l'usine du Portello. De son côté, le réseau Renault distribuait la marque Alfa Romeo. Plusieurs milliers de petites Renault sont ainsi sorties de l'usine italienne, avant que les relations entre les deux constructeurs ne se dégradent et soient finalement rompues. Entretemps, Renault s'était inspiré du projet 103 pour le dessin de la R8. Aucune différence ne distinguait la version italienne de la version française de la Dauphine, sinon le nom Alfa Romeo accolé à l'appellation française, comme on peut le voir sur cette Ondine en bon état d'origine. Le tableau de bord traduit lui aussi cette origine italienne, les mots "benzina" et "acqua" remplaçant les mentions habituelles. La carrosserie, en bon état, a bénéficié d'une peinture et l'intérieur comporte sa sellerie en skaï et tissu rouge d'origine. Le tableau de bord est en bon état, de même que le volant bicolore. Le compartiment moteur, très propre, témoigne de travaux récents (remplacement de conduites, révision) sur le moteur "Ventoux" qui équipe la voiture. Elle comporte une plaque Renault portant le numéro de série, ainsi qu'une plaque mentionnant "Ondine Alfa Romeo ". D'abord immatriculée à Milan, cette Ondine Alfa Romeo a suivi son deuxième propriétaire à Perugia, en 1971, qui l'a cédée à un collectionneur en 1999 avant qu'elle arrive en 2007 dans la collection du propriétaire actuel. Elle est vendue avec son Libretto original datant de novembre 1961 et représente une occasion peu fréquente d'acquérir une fille des accords entre Renault et Alfa Romeo, ce qui donne une touche d'originalité à la sympathique française. Les automobiles de cette collection sont présentées sans contrôle technique. La nouvelle législation nous empêche de faire passer un contrôle technique à un véhicule non immatriculé en France. Italian title Tipo R 1090 A Chassis n° R1084922 - Unusual model - Good original condition - Original Italian Libretto This Ondine Alfa Romeo is a particularly original model: it dates from the period when the Dauphine was assembled under licence in the Portello factory, following an agreement in 1958 between Renault and the Italian manufacturer. In return, the network of Renault dealers also distributed Alfa Romeos. Thousands of small Renaults emerged from the Italian factory before the relationship between the two manufacturers soured and finally broke down. Meanwhile, Renault had been inspired by project 103 for the design of the R8. There was no difference between the Italian and the French version of the Dauphine other than the addition of the Alfa Romeo name, as here on this Ondine, presented in good, original condition. The dashboard also betrays its Italian origin, with " benzina " and " acqua " replacing the words usually in French. The bodywork is in good condition, with new paintwork and the interior is original with red fabric and leatherette upholstery. The dashboard and two-tone steering wheel are in good condition. The engine compartment is clean and reveals recent work carried out on the " Ventoux " engine (hoses replaced, service). It has a Renault plaque with the serial number and a second plaque bearing the words " Ondine Alfa Renault ". Originally registered in Milan, this Ondine Alfa Romeo was taken to Perugia in 1971 by its second owner, who sold it to a collector in 1999. It joined the collection of the current owner in 2007. It is offered with the original Libretto dated November 1961 and presents a rare opportunity to buy a car born of the agreement between Renault and Alfa Romeo, adding a touch of history to our French friend. The cars in this collection are all offered without contôle technique (MOT). New legislation prevents us from obtaining an MOT for a vehicle that is not registered in France.

View additional info »
Realized: Log in or create account to view price data
1976 Alfa Romeo Giulia Nuova Super 1300 berline  No reserve

Lot 517: 1976 Alfa Romeo Giulia Nuova Super 1300 berline No reserve

Estimated Price: Log in or create account to view price data

Description: 1976 Alfa Romeo Giulia Nuova Super 1300 berline No reserve Titre de circulation italien Châssis n° AR 115.09.0039911 Moteur n° AR S2224 - Présentation exceptionnelle - 16 958 km très probablement d'origine - Berline sportive de caractère D'une façon générale, les voitures de cette collection Alfa Romeo se présentent dans un état d'origine peu commun. Mais celle-ci est encore plus étonnante : l'extérieur est absolument superbe, dans sa teinte rouge foncé "Faggio" ("hêtre) d'origine, et ne présente aucune trace de rouille visible. L'intérieur est du même acabit, avec des sièges en skaï beige avant à peine marqués, des pédales qui ne présentent pas d'usure, un soufflet de levier de vitesses sans accroc, des garnitures impeccables, un tableau de bord et un volant qui donnent l'impression d'avoir été à peine utilisés. A l'arrière, les sièges sont encore enveloppés d'un plastique de protection. C'est à croire que le kilométrage qui s'affiche dans le fond du compte-tours, de 16 958 km, correspond à celui d'origine. D'ailleurs, le carnet d'entretien montre que, en 1978, elle n'avait parcouru que 4 359 km. Sortie d'usine le 27 janvier 1976, cette Giulia 1300 a été vendue le 30 janvier à Bologne, en Italie, et elle est arrivée dans notre collection en 2003. Il s'agit de la version 1300 de la Giulia Nuova Super, dont le moteur de 89 ch lui permet des performances très honorables, dans une ambiance et une sonorité complètement Alfa Romeo. La voiture est encore équipée de son moteur d'origine, elle est accompagnée de son cric d'origine, de son "libretto" original, d'un manuel "Uso e Manutenzione", d'un guide des agences de réparations et de son carnet d'entretien dans lequel on découvre qu'Alfa garantissait ses moteurs 100 000 km. Elle porte encore son immatriculation d'origine, de Bologne. Berline légère et vive, la Giulia Nuova Super 1300 est une voiture pleine de caractère. L'état exceptionnel dans lequel se présente cet exemplaire en fait une voiture tout particulièrement attirante, probablement l'une des plus belles du marché, dans ce modèle. Les automobiles de cette collection sont présentées sans contrôle technique. La nouvelle législation nous empêche de faire passer un contrôle technique à un véhicule non immatriculé en France. Italian registration Chassis # AR 115.09.0039911 Engine # S2224 AR - Exceptional condition - 16,958km most likely from origin - Sport saloon with character In general, this collection of Alfa Romeos has cars that are in a state of origin that is unusually good. But it is even more astonishing to come across this one: the exterior is absolutely beautiful in this dark red colour (Faggio or beech) of origin, and the car shows no trace of rust whatsoever. The interior is of the quality, with beige leatherette seats that are barely marked, pedals that do not have any traces of wear and tear, the boot of the shifter in good condition, immaculate trim, dashboard and steering wheel that give the impression of having been barely used. At the rear, the seats are still wrapped in protective plastic! We believe that the mileage that appears in the bottom of the tachometer, 16,958km, corresponds to that of origin. Moreover, the service record shows that in 1978, the car had covered just 4,359km. Having left the factory on January 27, 1976, this Giulia 1300 was sold on January 30 in Bologna, Italy, and arrived in the current collection in 2003. This is the 1300 version of the Giulia Super Nuova, the 89bhp engine makes for very respectable performance in a mood and a tone that is completely Alfa Romeo . The car is still equipped with its original engine, comes with its original jack, its original "libretto" a manual "Uso e Manutenzione", a guide to the service agencies and its maintenance booklet in which we discover an Alfa guarantee of its engines for 100,000km. It still bears its original registration number from Bologna. A light and fast saloon, the Giulia Nuova Super 1300 is a car full of character. The exceptional state in which this car is in, makes this a particularly attractive car, probably one of the most beautiful in the market ever of such a model. The cars in this collection are all offered without contôle technique (MOT). New legislation prevents us from obtaining an MOT for a vehicle that is not registered in France.

View additional info »
Realized: Log in or create account to view price data
1979 Alfa Romeo 2000 GTV Turbodelta coupé  No reserve

Lot 518: 1979 Alfa Romeo 2000 GTV Turbodelta coupé No reserve

Estimated Price: Log in or create account to view price data

Description: 1979 Alfa Romeo 2000 GTV Turbodelta coupé No reserve Titre de circulation italien Châssis n° AR 11636.0022770 Moteur n° AR 0059285 - Rare version d'homologation (400 exemplaires) - Présentation correcte - Personnalité radicale et sportive En 1979, pour homologuer l'Alfetta turbo en Groupe 4 pour les rallyes, Autodelta a mis au point une version Turbodelta produite à 400 exemplaires comme le préconisait le règlement. Cette voiture recevait un moteur spécial équipé d'un turbocompresseur KKK (une première en Italie sur une version tourisme) relié à des carburateurs Dell'Orto 40H. Elle développait une puissance de 150 ch environ en configuration commercialisée, les versions compétition étant évidemment plus puissantes. En 1980, ces voitures prometteuses ont décroché quelques succès en rallye mais le modèle est resté sans lendemain car en 1981 Alfa Romeo abandonnait cette discipline et se lançait dans la Formule 1. La voiture que nous présentons est en bel état d'origine. Sortie d'usine le 30 décembre 1977, elle a été vendue le 31 octobre 1979 à Florence, en Italie. De teinte rouge avec capot noir mat, elle a bénéficié il y a quelques années d'un voile de peinture et comporte ses badges latéraux Autodelta d'origine. L'habitacle est impeccable, avec une sellerie en velours gris qui ne présente que quelques traces d'usure, et le compteur kilométrique affiche 6 982 km. Très propre, le compartiment moteur a bénéficié d'une réfection et la voiture dispose de son cric d'origine et du nécessaire permettant de remplacer une roue. Son moteur spécial permet à cette voiture à la personnalité sportive affirmée de dépasser 210 km/h et de passer de 0 à 100 km/h en 8 secondes. C'est une version rare, témoin d'un passage d'Alfa Romeo en rallye, et dont la carrière a été trop courte pour qu'elle puisse véritablement montrer tout son potentiel. Dans ce bel état de présentation, elle devrait séduire les alfistes amateurs de versions exotiques et originales. Les automobiles de cette collection sont présentées sans contrôle technique. La nouvelle législation nous empêche de faire passer un contrôle technique à un véhicule non immatriculé en France. Italian registration Chassis # AR 11636.0022770 Engine No. AR 0059285 - Rare homologation version (400 units) - Proper Presentation - Radical car with a strong sports personality In 1979 to get the Alfetta turbo approved in Group 4 for rally car recognized, Autodelta developed the Turbodelta version, producing just 400 units as recommended by the regulations. This car received a special engine equipped with a KKK turbocharger (a first in Italy, on a street legal car), connected to Dell'Orto 40H carburettors. The car developed a max power of 150bhp in the marketed configuration - the competition version obviously was much more powerful. In 1980, these promising cars won some success in rallies, but the model was short-lived, because in 1981 Alfa Romeo abandoned rallying altogether and launched instead into Formula 1. The car that we offer is in good original condition. Having left the factory on December 30, 1977, the car was sold on October 31, 1979 in Florence, Italy. Red in colour, with a matt black bonnet, this car received, a few years ago, a new coat of paint but it still has its original Autodelta side badges. The interior is in spotless gray velvet upholstery which shows only a few signs of wear, and the odometer shows just 6,982km. Very clean, the engine compartment received a repair and car jack is original, and very useful when replacing a wheel. Its special engine allows the car to reflect its true sporting personality by exceeding 210 km/h, with the 0 to 100 km h time dispatched in 8 seconds. This is a rare version of Alfa Romeo's brief flirtation with rallying, a car whose career was too short to really show up its fullest potential. In this good stat, this car should appeal to Alfisti fans of exotic and original versions. The cars in this collection are all offered without contôle technique (MOT). New legislation prevents us from obtaining an MOT for a vehicle that is not registered in France.

View additional info »
Realized: Log in or create account to view price data
1996 Alfa Romeo 164 Super 3.0 V6 24v 4WD berline  No reserve

Lot 519: 1996 Alfa Romeo 164 Super 3.0 V6 24v 4WD berline No reserve

Estimated Price: Log in or create account to view price data

Description: 1996 Alfa Romeo 164 Super 3.0 V6 24v 4WD berline No reserve Titre de circulation italien Châssis n° ZAR16400006328449 - État de préservation impeccable - La version ultime de la 164 - Faible kilométrage - Équipement et performances de haut niveau Les archives Alfa Romeo précisent que cette 164 a été fabriquée le 28 juin 1996 et vendue neuve le 17 juillet à Pellestrina (Venise), en Italie. Dans cette version très spéciale, elle est équipée d'un moteur V6 de 3 litres et 24 soupapes développant 211 ch, et d'une transmission intégrale permanente avec boîte six rapports. En matière de 164, c'est une des versions les plus enviables, combinant puissance et efficacité avec confort et prestige. Le présent exemplaire a appartenu successivement à deux sociétés avant de passer entre les mains de notre collectionneur, séduit par son superbe état d'origine. Son faible kilométrage, de 40 663 km comme l'indique le compteur, explique en partie qu'elle ait été si bien préservée. De teinte rouge bordeaux métallisé, elle est équipée d'une sellerie en cuir fauve impeccable et son équipement est celui d'une voiture haut de gamme de cette époque : autoradio Blaupunkt, vitres électriques, climatisation, suspension réglable, lave-phares, airbags... Le tableau de bord ne présente pas d'usure et l'état montre à quel point la voiture a été correctement traitée. Sous le capot, le moteur superbe avec ses tubulures chromées est d'une propreté exemplaire. Ses jantes Alfa Romeo Speedline et ses projecteurs additionnels magnifient la ligne signée Pininfarina, alors que son V6 brillamment conçu par Giuseppe Busso est prompt à monter dans les tours, accompagné d'un chant aussi grisant que sportif. Aujourd'hui encore, cette voiture est capable de performances étonnantes. Elle comporte ses manuels d'autoradio et de service, ainsi que le "uso e manutenzione". Presque 20 ans après sa sortie d'usine, c'est un modèle hautement collectionnable, surtout dans cette version et dans cet état rare. Les automobiles de cette collection sont présentées sans contrôle technique. La nouvelle législation nous empêche de faire passer un contrôle technique à un véhicule non immatriculé en France. Italian title Chassis n° ZAR16400006328449 - Immaculately preserved condition - Ultimate version of the 164 - Low mileage - Top-level equipment and performance Alfa Romeo records show that this 164 was built on 28 June 1996 and sold new on 17 July to Pellestrina (Venice), in Italy. In this very special version, it features a 24-valve V6 3-litre engine producing 211 bhp, with permanent integrated four-wheel drive transmission and a six-speed gearbox. This is one of the most desirable versions of the 164, combining power and efficiency with comfort and prestige. The example here belonged consecutively to two companies before coming into the hands of our collector, who was attracted by its superb original condition. Its low mileage of 40,663 km, as showing on the odometer, helps to explain its wonderfully preserved condition. Presented in metallic burgundy red, it has flawless tan leather upholstery and equipment in keeping with a top-of-the-range car of this period : Blaupunkt radio, electric windows, air-conditioning, adjustable suspension, headlight washers, airbags...The dashboard shows no sign of wear and its condition reflects how well the car has been looked after. Under the bonnet, the superb engine with chrome tubing is exceptionally clean. The Alfa Romeo Speedline wheels and extra lights accentuate the Pininfarina styling, and the V6 engine designed by Giuseppe Busso revs beautifully, with a sporty and exhilarating sound. This car's performance is still striking today. It comes with its service book, radio manual and "uso e manutenzione". Some 20 years after leaving the factory, this is a highly collectible model, particularly in this version and in such superb condition. The cars in this collection are all offered without contôle technique (MOT). New legislation prevents us from obtaining an MOT for a vehicle that is not registered in France.

View additional info »
Realized: Log in or create account to view price data
1986 Alfa Romeo 75 1.8 i.e Turbo Evoluzione berline  No reserve

Lot 520: 1986 Alfa Romeo 75 1.8 i.e Turbo Evoluzione berline No reserve

Estimated Price: Log in or create account to view price data

Description: 1986 Alfa Romeo 75 1.8 i.e Turbo Evoluzione berline No reserve Titre de circulation italien Châssis n° AR 162B1000059110 - Modèle rare (500 exemplaires produits) - Belle présentation - Performances brillantes L'Alfa 75 succède à la Giulietta et à l'Alfetta, dont elle reprend la configuration "transaxle". Elle présente une ligne "en coin", avec calandre basse et ligne de caisse oblique jusqu'au coffre arrière. La version la plus "méchante" est alors la 75 Turbo, dont les 155 ch permettent des performances particulièrement vigoureuses, et qui a connu une évolution encore plus radicale : lorsqu'Alfa Romeo a souhaité homologuer la 75 Turbo en Groupe A, il a fallu modifier le modèle pour qu'il réponde à la règlementation technique. Ce sera la 75 Turbo Evoluzione, produite à 500 exemplaires pour se conformer aux exigences du règlement. Outre une mécanique modifiée, elle bénéficiait d'attributs aérodynamiques. Sortie d'usine le 9 mars 1987, la 75 Evoluzione que nous présentons a été vendue neuve par Panauto, à Perugia, en Italie. Elle est de couleur rouge, sa teinte d'origine, et dispose de son kit carrosserie complet et en bon état. L'intérieur offre une belle sellerie en tissu d'origine, fort bien préservée, sans trace d'usure, tout comme les moquettes. L'équipement comporte un système d'air conditionné et la voiture dispose de son cric d'origine. La dernière vidange a été effectuée en mars 2013, à 69 196 km, et la voiture n'a quasiment pas roulé depuis car le compteur indique 69 204 km. Les freins sont à réviser. Cette voiture est accompagnée de son carnet d'entretien tamponné jusqu'à 56 000 km (en 1989), de sa carte ASI, de son manuel d'utilisation et du guide d'assistance Alfa Romeo. Avec une personnalité résolument sportive, une vitesse de pointe frôlant 210 km/h et une accélération de 0 à 100 km/h en 7,5 sec, la 75 Evoluzione peut être considérée comme l'ultime Alfa Romeo "classique" à transmission aux roues arrière. Voiture rare, surtout dans cet état de présentation, elle est un témoin magnifique de la génération turbo. Les automobiles de cette collection sont présentées sans contrôle technique. La nouvelle législation nous empêche de faire passer un contrôle technique à un véhicule non immatriculé en France. Italian registration Chassis # AR 162B1000059110 - Rare model (only 500 units produced) - In beautiful condition - Brilliant performance The Alfa 75 succeeded the Giulietta and the Alfetta, from which it took the "transaxle" configuration. It had a sharp wedgy look with a low grille and an oblique line from the front to the boot. The most "evil" version was the the 75 Turbo, the 155bhp allowing particularly strong performance, which evolved even more radically: For Alfa Romeo to get the homologation of the 75 Turbo into Group A, it needed to meet the technical regulations. Thus the 75 Turbo Evoluzione came into being, with production restricted to just 500 units, to comply with regulatory requirements. Other than mechanical modifications, the car received aerodynamic addendas too. Leaving the factory on March 9, 1987, this particular 75 Evoluzione on offer was sold new by Panauto in Perugia, Italy. It is red in colour, which is its original colour, and has a full body kit and is in good condition. The interior offers beautiful original upholstery in fabric, very well preserved, with no trace of wear, and it's the same with the carpets too. Equipment includes an air conditioning system and the car has its original jack. The last servicing was done on March 2013, at 69,196km, and the car has hardly been driven since as the meter reads 69,204km. The brakes were serviced. This car comes with its service book stamped up to 56,000km (1989), its ASI card, its manual and Alfa Romeo service guide. With a sporty personality, a max speed close to 210 km/h and acceleration from 0-100 km/h in 7.5 seconds, the Evoluzione 75 can be considered the ultimate Alfa Romeo with the rear axle transmission. A rare car indeed, especially in this state of condition, it is a beautiful example of the turbo generation. The cars in this collection are all offered without contôle technique (MOT). New legislation prevents us from obtaining an MOT for a vehicle that is not registered in France.

View additional info »
Realized: Log in or create account to view price data
1992 Alfa Romeo 155 Q4 berline  No reserve

Lot 521: 1992 Alfa Romeo 155 Q4 berline No reserve

Estimated Price: Log in or create account to view price data

Description: 1992 Alfa Romeo 155 Q4 berline No reserve Titre de circulation italien Châssis n° ZAR 16700000017970 - Modèle bien préservé - Version la plus typée de la 155 - La génération turbo au mieux de sa forme C'est le Salon de Barcelone 1992 qui eu le premier les honneurs de l'Alfa Romeo 155, remplaçante de la 75. Conçue en collaboration avec Fiat, elle adoptait la technique de la traction avant, pour la première fois sur une Alfa Romeo de ce niveau. Elle recevait un choix de plusieurs mécaniques intéressantes, dont le fameux quatre-cylindres "Twin Spark" et le V6 déjà vu sur les générations précédentes. Mais la version la plus sportive était sans conteste la 155 Q4, dont la mécanique était issue de la Lancia Integrale. Son moteur 2 litres 16 soupapes était doté d'un turbo faisant passer la puissance à 192 ch, et elle disposait d'une transmission intégrale permanente. C'est cette version que nous présentons ici. D'après les archives Alfa Romeo, cette voiture est sortie d'usine le 1er juillet 1992 et a été vendue neuve le 31 décembre à Montottone, Ascoli Piceno, en Italie. Elle porte encore sa teinte rouge d'origine et comporte un magnifique intérieur spécifique, en simili-cuir et tissu (malgré une légère déchirure sur le siège conducteur), avec sièges de profil sportif. Le compartiment moteur est très sain également et la voiture est équipée de jantes Momo spéciales. Le compteur affiche 161 000 km, et cette 155 Q4 a été visiblement préservée avec soin. Pour en témoigner, elle comporte son carnet d'entretien, tamponné jusqu'à 140 000 km, en 2004. Le précédent propriétaire en a fait l'acquisition en 1996, avant de la céder en 2004 à notre collectionneur, charmé par son état et par le soin apporté à l'entretien. Elle est accompagnée également de son manuel Uso et Manutenzione. Puissante, sportive et relativement rare, elle représente sans doute une des versions les plus intéressantes et les plus typées de la 155. C'est une représentante originale de la génération turbo. Les automobiles de cette collection sont présentées sans contrôle technique. La nouvelle législation nous empêche de faire passer un contrôle technique à un véhicule non immatriculé en France. Italian registration Chassis # ZAR 16700000017970 - Well preserved model - The most typical version of the 155 - Generation turbo at its best It was at the Barcelona Show of 1992 where Alfa Romeo 155 - the successor to the 75 - was unveiled. Designed in collaboration with Fiat, the 155 adopted front-wheel-drive for the first time for an Alfa Romeo of this level. The car received a choice of several interesting mechanical elements, including the famous four-cylinder "Twin Spark" engine and the V6 already seen on previous generations. But the sportier version was undoubtedly the 155 Q4 which used the mechanical elements of the Lancia Delta Integrale . Its 2.0-liter 16-valve engine was equipped with a turbo boosting power to 192bhp, and it had a permanent AWD. This is the version we are offering. According to the Alfa Romeo archives, this car left the factory on the 1st of July 1992 and was sold new on December 31, at Montottone, Ascoli Piceno, in Italy. It still has its original red colour and has a beautiful interior in faux leather and fabric (despite a slight tear on the driver's seat), with seats that are of a sporty profile. The engine compartment is also very healthy and the car is equipped with special Momo wheels. The counter shows 161,000km, and this 155 Q4 was obviously carefully preserved. To testify to that, it has its maintenance booklet, with all details up to 140,000km in 2004. The previous owner acquired the car in 1996, before selling it in 2004 to our collector, who was charmed by the car's condition and the careful maintenance. The car comes with its Uso Manutenzione guide book. Powerful, sporty and relatively rare, it is probably one of the most interesting and most typical versions of the 155. This car is an original representative of the turbo generation. The cars in this collection are all offered without contôle technique (MOT). New legislation prevents us from obtaining an MOT for a vehicle that is not registered in France.

View additional info »
Realized: Log in or create account to view price data
1960 Alfa Romeo Giulietta Spider Veloce  No reserve

Lot 522: 1960 Alfa Romeo Giulietta Spider Veloce No reserve

Estimated Price: Log in or create account to view price data

Description: 1960 Alfa Romeo Giulietta Spider Veloce No reserve Titre de circulation français Châssis n° AR 168058 - Rare version Veloce - Belle présentation - Séduisante et brillante - Livrée neuve en France Dans son genre, l'Alfa Romeo Giulietta est un petit chef-d'œuvre mariant une mécanique brillante et nerveuse à une carrosserie légère, élégante et sportive. D'abord présentée en 1954 en coupé, la Giulietta apparaît en version spider un an plus tard, avec une carrosserie signée Pininfarina. Pour satisfaire les clients sportifs, Alfa présente ensuite la version Veloce, dotée d'un moteur 80 ch à deux carburateurs, qui passe à 90 ch en 1959. La production de ce modèle exclusif n'atteindra pas 3 000 exemplaires, ce qui en fait une voiture rare. D'après les archives Alfa Romeo, cette voiture est sortie d'usine le 22 novembre 1960 et a été vendue le 2 septembre à la Régie Nationale des Usines Renault. Elle date en effet de l'époque où Alfa Romeo et Renault avaient signé des accords de distribution, Renault se chargeant de commercialiser la gamme du constructeur italien. Ce Spider Giulietta Veloce est donc d'origine française et, lorsque l'actuel propriétaire en a fait l'acquisition, il était en bon état de préservation. Souhaitant disposer d'une voiture irréprochable, il l'a confiée aux ateliers Mahul Classic pour qu'elle bénéficie d'une peinture neuve (une facture de 5 000 € est jointe au dossier) faite chez le spécialiste ODS, si bien que sa présentation est aujourd'hui de très belle qualité. De teinte rouge, sa couleur d'origine, ce séduisant cabriolet est équipé d'une sellerie en cuir noir impeccable et d'un autoradio d'époque. La capote noire et le couvre-capote ont été refaits, et la voiture est équipée d'une boîte cinq rapports, ce qui permet une conduite plus agréable sur de longs trajets. Le moteur, ne portant pas de numéro, a probablement été remplacé et monte bien dans les tours. De belle présentation, dans sa version qui conserve encore ses élégants petits feux arrières, cette rare et désirable version Veloce saura séduire le cœur des amateurs. French registration Chassis # 168058 AR - Rare Veloce version - In beautiful condition - Attractive and brilliant - Delivered new in France The Alfa Romeo Giulietta is a real masterpiece that married bright and spritely mechanicals to an elegant and sporty, lightweight body. Unveiled in 1954, the spider version of the Giulietta followed the coupé version one year later, featuring Pininfarina bodywork. To satisfy sporting clients, Alfa then unveiled the Veloce version with a 80bhp engine, with two carburetors, and for which max power went up to 90bhp in 1959. Production of this exclusive model did not even get to 3000 units, making it a rather rare car. From the archives of Alfa Romeo, this car left the factory on November 22, 1960 and was sold on September 2 to the Renault distribution system. It actually dates from the time when Alfa Romeo and Renault had signed distribution agreements, with Renault taking the responsibility of distributing the Alfa range in France. This Giulietta Spider Veloce was always in France, till the current owner acquired it, when it was still in a very good state of preservation. Wishing to have a perfect car, he entrusted the workshops of Mahul Classic for a repaint (a bill of € 5,000 is included in the file), done at specialists ODS, so the presentation today is of a very good quality. Red in colour - which is its original colour - this attractive convertible features spotless black leather upholstery and an antique radio. The black top and tonneau cover have been redone too, and the car comes with a five-speed box, which allows for a more comfortable drive on longer trips. The engine, carrying no number, has probably been replaced. In a beautiful condition, this version still retains its elegant small tail lamps. This rare and desirable version of the Veloce will surely seduce lovers of the Alfa brand.

View additional info »
Realized: Log in or create account to view price data
1963 Alfa Romeo Giulietta Ti berline Série 3  No reserve

Lot 523: 1963 Alfa Romeo Giulietta Ti berline Série 3 No reserve

Estimated Price: Log in or create account to view price data

Description: 1963 Alfa Romeo Giulietta Ti berline Série 3 No reserve Titre de circulation italien Châssis n° AR221285 Moteur n° AR00129*22641 - Série 3, la plus aboutie des Giulietta Ti - État d'origine exceptionnel - Berline sportive connaissant peu d'équivalent à l'époque S'agissant d'une Série 3, cette Giulietta Ti se différencie des versions précédentes par certains détails, à commencer par une calandre plus affirmée, où les fines "moustaches" laissent place à une grille qui couvre toute la largeur de la voiture et dans laquelle vient se loger le "cœur" symbolisant la marque. A l'intérieur, cette voiture se caractérise notamment par la présence de deux sièges séparés à l'avant et d'un levier de vitesses au plancher. L'habitacle présente d'ailleurs un état d'origine d'une rare qualité avec une sellerie en skaï bleu et tissu chiné gris impeccable, les filets situés sur les dossiers de sièges avant étant encore intacts. Garnitures, tapis, instruments, tableau de bord, tout est complet et très bien préservé. A l'extérieur, la voiture est parfaitement saine et a bénéficié d'une réfection de peinture, si bien qu'elle présente un aspect superbe. Elle dispose d'un petit rétroviseur Vitaloni d'époque, les jantes ne présentent pas de défauts particuliers et, sous le capot, le moteur est propre et bien présenté. Ses 74 ch donnent à cette voiture des performances lui permettant de s'insérer sans problème dans la circulation actuelle. Selon les archives Alfa Romeo, cette Giulietta Ti est sortie d'usine le 9 janvier 1963 et a été vendue le 18 à Gênes, en Italie. Elle était alors de couleur "azzurro spazio", qui est celle qui l'habille encore aujourd'hui. Elle est accompagnée de son "libretto" d'origine (avec son immatriculation de Gênes d'origine), sur lequel on peut découvrir qu'elle n'a connu que trois propriétaires, ce qui explique son bel état. Elle est arrivée dans notre collection en 2002. De plus, elle bénéficie d'un "Certificat d'homologation" de l'ASI, sous le n°10260. Cette Série 3 correspond à la plus aboutie des Giulietta Ti. Dans cet état, elle est particulièrement désirable. Les automobiles de cette collection sont présentées sans contrôle technique. La nouvelle législation nous empêche de faire passer un contrôle technique à un véhicule non immatriculé en France. Italian registration Chassis # AR221285 Engine # AR00129 * 22641 - Series 3, the most successful of the Giulietta Ti - State of origin exceptional - Sport saloon with very few rivals from the period Being a 3 Series, the Giulietta Ti differs from the earlier versions in some detail, starting with a more assertive front grille, where "whiskers" gave way to a grid that covers the entire width of the car and which houses the "heart" symbol of the brand. Inside, this car is characterized by the presence of two separate front seats with a floor shift lever in-between. The cabin also has a state of origin of a rare quality with blue leatherette upholstery and impeccable gray heather fabric with the threads on the front seatbacks still intact. Fittings, carpets, instruments, dashboard, everything is complete and very well preserved. Outside, the car is perfectly healthy and has received a new coat of paint, so it has a beautiful appearance. It has a small Vitaloni mirror from the period, the rims do not have specific defects and under the hood the engine is clean and well presented. The 74bhp gives this car decent performance allowing it to fit easily into current traffic. According to the archives this Alfa Romeo Giulietta Ti left the factory on January 9, 1963 and was sold in Genoa, Italy. The colour was an "azzurro spazio", which is the one that is still on the car. The car comes accompanied by its original "libretto" (with its original registration of Genoa), which shows that the car had only three owners since new, which explains its good condition. The car arrived in "our" collection in 2002. In addition, it has a "Certificate of homologation" of the UPS, with no. 10260. This Series 3 is the most accomplished of the Giulietta Tis. In this state, it is particularly desirable. The cars in this collection are all offered without contôle technique (MOT). New legislation prevents us from obtaining an MOT for a vehicle that is not registered in France.

View additional info »
Realized: Log in or create account to view price data
1965 Alfa Romeo 2600 Sprint Zagato

Lot 524: 1965 Alfa Romeo 2600 Sprint Zagato

Estimated Price: Log in or create account to view price data

Description: 1965 Alfa Romeo 2600 Sprint Zagato Carte grise française collection Châssis n° AR 856030 - Modèle extrêmement rare et désirable - La griffe d'un grand carrossier - Incroyable "Sortie de grange" - Restauration complète de très haut niveau A la fin des années 1950, Alfa Romeo coiffait sa gamme avec une berline de luxe, la Berlina 2000, déclinée en coupé et cabriolet. En 1962, pour que ces voitures offrent des performances à la hauteur du standing souhaité, elles recevaient un six-cylindres en ligne 2600, le dernier produit par la marque. En plus des carrosseries usine, Alfa Romeo proposait entre 1965 et 1967 une version Sprint Zagato encore plus spécifique. Non seulement elle bénéficiait de quelques chevaux de plus (165), mais surtout elle présentait une forme plus sportive, mieux profilée et plus racée. Particulièrement exclusif et coûteux, ce modèle ne sera produit qu'à 105 exemplaires, il représente la fin des Alfa Romeo de prestige faite selon les désirs de clients sportifs et fortunés dont l'esthétique est aujourd'hui tant plébiscitée. D'après les archives Alfa Romeo, la 2600 SZ que nous présentons est sortie d'usine la 30 novembre 1965 et a été livrée neuve le 2 décembre à Bruxelles, en Belgique. Elle était alors de couleur blanche, avec intérieur en cuir noir. Ensuite, l'histoire de cette voiture est parcellaire jusqu'en 1976 avant qu'elle soit entre les mains d'une Yvonne Meulders, en Belgique, sans que l'on sache depuis combien de temps. En 1982, un M. José Culot, basé en Belgique, cède la voiture à un M. R., et celui-ci l'entrepose dans un box et n'y touche plus. En 2013, l'actuel propriétaire, un alfiste de longue date, ouvre le box, en présence de M. R... et découvre la belle endormie ! Elle est certes marquée par les ans, mais elle est complète avec ses accessoires, sa mécanique et son aménagement intérieur encore très présentable. Depuis, la voiture a bénéficie d'une restauration totale sans aucune considération de coût, avec démontage complet de la caisse, sablage, reprise des parties abîmées, refabrication de panneaux détériorés, tôlerie de forme et finition à l'étain, application anti-gravillon pour les dessous de caisse, couches de préparation et peinture blanche équivalente à celle qu'elle portait à l'origine. La mécanique a connu le même soin de refabrication, avec pour le moteur : rectification et équilibrage vilebrequin et volant-moteur, surfaçage de la culasse, remplacement des segments (les pistons/chemises étaient en très bon état), mise au point de l'équipage mobile, rénovation de la distribution, remplacement de toutes les conduites, rénovation des pompes à huile et eau, réfection des carburateurs, réfection de l'allumage, révision des radiateurs d'eau, huile et chauffage, révision démarreur / alternateur. L'embrayage a été remplacé et la boîte de vitesses a bénéficié d'une réfection complète avec remplacement des baladeurs, synchros et roulements. Le pont arrière a fait l'objet de la même attention, de même que les freins et la suspension, avec remplacement de toutes les pièces qui montraient usure ou fatigue. Les accessoires de carrosserie en mauvais état, ainsi que les joints, ont été remplacés et, à l'intérieur les détails défectueux ou médiocres ont été remplacés. Dans l'habitacle toutefois, la voiture avait été très bien préservée si bien que la sellerie en skaï a été conservée. Sur cette voiture, absolument rien n'a été laissé au hasard et le résultat est édifiant. La présentation est de toute beauté et la mécanique tourne comme au premier jour. Cendrillon est sortie de son box. Il ne lui manque plus qu'un prince charmant pour lui faire battre le cœur, l'emmener sur les routes et vibrer au son du dernier six-cylindres en ligne Alfa Romeo. Dans cette très rare configuration Zagato la Sprint 2600 offre le caractère sportif que n'ont pas les autres versions, plus bourgeoises, la voiture sera vendue avec son rarissime Uso e Manutenzione. MERCI DE NOTER QUE LA DEMANDE D'OBTENTION DE CARTE GRISE DE COLLECTION AUPRES DE LA FFVE EST EN COURS, MERCI DE PREVOIR UN DELAI POUR LA REMISE DE LA CARTE GRISE. French registration Chassis # 856030 AR - Extremely rare and desirable model - Flagship of a great coachbuilder - Incredible "barn find" - Extensive restoration of a very high level In the late 1950s, Alfa Romeo added a luxury saloon to their range, the 2000 Berlina, with coupe and convertible versions also available. In 1962, this range received a bigger capacity 2.6-litre in-line engine to offer performance commensurate with the standards of a flagship model. In addition to the factory standard saloon body style, Alfa Romeo proposed a special version between 1965 and 1967: the Sprint Zagato coupe. It not only enjoyed a few more horsepower (165bhp), but it also had a sportier shape, which was really stylish. Particularly exclusive and expensive, just 105 units were produced of this version, the model represented the end of the Alfa Romeo flagship model range that could be tailored to the requirements of a wealthy, sporting clientele. According to the Alfa Romeo factory archives, this 2600 SZ we offer, left the factory on the 30th of November 1965 and was delivered new on the 2nd of December in Brussels, Belgium. White with black leather interior, the history of this car is rather fragmented till 1976, when it was owned by Yvonne Meulders, in Belgium, although it is not known how long he had had the car for. In 1982, a Mr. José Culot, based in Belgium, sold the car to a Mr. R. who stored it in a lock-up and left it untouched. In 2013, the current owner, a longtime Alfisti opened up the garage with Mr. R. … and discovered this sleeping beauty! There were certainly signs of its age, but it was complete with all accessories, and the mechanicals and interior were still in a very presentable condition. Since then, the car has had a full restoration, without any consideration of cost, with the complete removal of the body, sanding, restoration of the damaged parts, remanufacturing of damaged panels, sheet metal rework and finish, the underbody resealed and retouching of the still original white paint. The mechanical elements have also been taken care of, specifically with the engine: adjustment and balancing of the crankshaft and flywheel, cylinder head skimmed, replacing of segments (pistons/sleeves were in very good condition), adjustment of the moving parts, overhaul of the valve gear, replacement of all hoses, renovation of oil and water pumps, overhaul of the carburettors, ignition, review of the water, oil and heating supply, starter/alternator. The clutch was replaced and the gearbox has undergone a complete refurbishment too with replacement of synchromesh and bearings. The rear axle has been given the same attention, as well as the brakes and suspension, with replacement of all parts that showed wear or tear. Accessories of the body in poor condition were replaced, as well as the seals, and defective or poor details of the interior have also been replaced. In the passenger compartment, however, the car was very well preserved so that the skaï upholstery has been preserved. On this car, absolutely nothing was left to chance and the result is amazing. The condition is beautiful and mechanicals run like new, a Cinderella is out of its box. It just needs a Prince Charming to make its heart beat faster, to take it on the road and to thrill to the sound of the last in-line six-cylinder engine from Alfa Romeo. In this very rare 2600 Sprint Zagato configuration, the car offers the sporty character that is lacking in the other versions, and the car will be sold with its rare Uso e Manutenzione . PLEASE NOTE THE REQUEST TO THE FFVE FOR A FRENCH REGISTRATION IS PENDING, THEREFORE THERE WILL BE A DELAY IN DELIVERING THE ORIGINAL TITLE.

View additional info »
Realized: Log in or create account to view price data
1966 Alfa Romeo

Lot 525: 1966 Alfa Romeo "Quattroruote Gran Sport Zagato" roadster No reserve

Estimated Price: Log in or create account to view price data

Description: 1966 Alfa Romeo "Quattroruote Gran Sport Zagato" roadster No reserve Carte grise française Châssis n° 393025 - Modèle rare et original - Très bel état d'origine - Voiture facilement utilisable, mécanique Alfa Giulia A l'initiative du magazine italien Quattroruote, Alfa Romeo accepte au début des années 1960 de produire une réplique de la fameuse 6C-1750 "Gran Sport" à carrosserie Zagato. Sur une base d'Alfa Giulia dont elle reprend le moteur 1600 double arbre, cette voiture originale est produite à 92 exemplaires. La carrosserie est en aluminium sur une structure tubulaire, ce qui favorise la légèreté de l'ensemble et, pour rester plus fidèle à l'originale, elle comporte des freins à tambour au lieu des disques. La voiture que nous présentons est la 25e produite et les archives Alfa Romeo mentionnent une teinte de carrosserie grigio 16287, qu'elle serait la seule de la série à porter. Immatriculée pour la première fois à Trieste, en Italie, elle est restée entre les mains du même propriétaire jusqu'à son achat en 1989 par David Philips, de Motorcare, qui l'a exportée au Royaume-Uni la même année. Il a ensuite effectué une restauration mineure portant principalement sur les chromes et la mécanique. En août 1991, elle était présentée dans le magazine "Classic & Sports Car" et, en 1992, dans le livre "Alfa Romeo Legends" signé David Sparrow et John Tipler. En 1991, elle changeait de propriétaire et c'est auprès de lui que l'actuel détenteur de la voiture en faisait l'acquisition, en 1995 en Angleterre. En 1997, elle remportait sa catégorie au concours se déroulant pendant la Journée Nationale Alfa Romeo et, l'année suivante, on la retrouvait dans le livre de John Tipler, "Alfa Romeo Spider - The complete story". En 2009, son propriétaire britannique déménageait en France, où il immatriculait la voiture. En dehors des pièces d'usure, cette voiture est en état d'origine, y compris la peinture qui date en grande partie de 1966. C'est ce qui explique son aspect patiné qui lui confère un charme qu'aucune restauration ne saurait imiter. Cette voiture rare, d'origine, offre le charme d'une interprétation "rétro" officielle. Avec sa mécanique Alfa et sa carrosserie ouverte signée d'un grand nom, elle est aussi agréable à utiliser qu'originale à contempler. French registration Chassis # 393025 - A rare and original model - In very good original condition - Car is easily usable as mechanicals are from the Alfa Giulia At the initiative of the Italian magazine Quattroruote, Alfa Romeo accepted in the early 1960s to produce a replica of the famous 6C-1750 "Gran Sport" bodied by Zagato. For mechanical basis they took the engine of the DOHC Alfa Giulia 1600, and as many as 92 examples were made. The aluminum body is underpinned by a tubular structure, which gives lightness to the body, and remains faithful to the original, with drum brakes instead of modern discs. The car that we are offering is the 25th produced and Alfa Romeo archives mention that it had the colour grigio 16287, and it is the only in the series to feature this particular shade. Registered for the first time in Trieste, Italy, it remained in the hands of the same owner until its purchase in 1989 by David Philips, of Motorcare, who exported the car to the UK the same year. He then made a minor restoration work focusing on the chrome and mechanicals. In August 1991, it was featured in the magazine "Classic & Sports Car" and in 1992 in the book "Alfa Romeo Legends" by David Sparrow and John Tipler. In 1991, it changed hands and it is from this third owner that the current owner of the car acquired this very special Alfa in 1995, in England. In 1997, it won its class in the competition held during the Alfa Romeo National Day, and the following year, it was featured in the book by John Tipler: "Alfa Romeo Spider - The complete story". In 2009, the British owner moved to France, where he registered the car. Except for the normal wearing of parts, this car is in original condition, including the paint, which dates largely from 1966. This is what explains its patina which gives it a special charm that no restoration can ever provide. This rare car, original, offers the charm of an official interpretation of a "retro". With its Alfa mechanicals and open bodywork signed by a very prestigious coachbuilder, it is also good fun to use and original to look at.

View additional info »
Realized: Log in or create account to view price data
1970 Alfa Romeo 1750 GTAm

Lot 526: 1970 Alfa Romeo 1750 GTAm

Estimated Price: Log in or create account to view price data

Description: 1970 Alfa Romeo 1750 GTAm Titre de circulation italien Châssis n° AR 1530938 Moteur n° D2 112 66461004 Immatriculation n° MI K91850 - Restauration exceptionnelle - Historique suivi, Libretto original Autodelta - Rare voiture usine - Voiture de piste diabolique - Voiture officielle Autodelta, Ex Zandvoort, Silverstone, Paul Ricard 1973 Contrairement à ce que l'on pense parfois, l'Alfa Romeo GTAm n'est pas dérivée de la GTA, mais de la GTV 1750 version américaine, d'où le "Am" de son nom. Ce moteur présentait en effet une alimentation par injection Spica qui, si elle servait aux États-Unis à réduire les émissions polluantes, offrait avec des calibrages différents un important potentiel de développement pour le moteur double arbre. Il recevait aussi un double allumage et sa cylindrée était portée à 1 985 puis 1 995 cm3 pour concourir en catégorie moins de 2000 cm3, ce qui lui permettait de développer une puissance de 240 ch à 7 500 tr/mn dans sa version la plus aboutie, avec un taux de compression de 11 : 1. Présentée en 1970 sous le nom de 1750, la GTAm adoptait l'appellation 2000 l'année suivante, pour accompagner l'évolution commerciale du modèle, le coupé GTV 1750 laissant place en effet au coupé 2000. Contrairement à la GTA, la GTAm ne faisait pas l'objet d'une recherche de gain de poids aussi poussée, car le règlement de sa catégorie lui imposait un poids minimum supérieur à 900 kg. Certaines GTAm ont reçu des éléments de carrosserie en plastique, d'autres en aluminium, mais l'acier restait encore très présent. Extérieurement, la GTAm se distinguait notamment par des jantes ultra-larges et de spectaculaires extensions d'ailes, souvent rivetées, qui donnaient à cette voiture une allure redoutable. Elle était d'ailleurs beaucoup plus radicale que la GTA, y compris dans son aménagement intérieur sans concession, où l'élégant volant bois laissait généralement place à un volant Momo à jante épaisse. La majorité des GTAm ont été produites par Autodelta (le service course officiel d'Alfa Romeo), mais certaines officines ont fabriqué leur propre version à partir de pièces achetées à Autodelta. On compte en tout un peu moins d'une quarantaine d'exemplaires produits en 1970 et 1971. Parmi les multiples faits de gloire de ce modèle de légende, il a permis à Toine Hezemans de remporter en 1970 le championnat d'Europe des voitures de Tourisme, devant BMW et Ford notamment, et à Alfa Romeo de décrocher le titre constructeurs au même championnat, en 1971 et 1972. Comme nous l'ont confirmé les archives d'Alfa Romeo, la GTAm que nous présentons est à l'origine une 1750 GTV à injection, du type 105.44 sortie d'usine le 26 janvier 1970 et vendue le 11 février à Autodelta qui s'est chargé de sa préparation. Répertoriée dans l'excellent ouvrage de Tony Adriensens et Patrick Dasse, "Alleggerita", elle a été engagée par Autodelta SpA dans de nombreuses courses tout au long de la saison 1973, dont le Zandvoort Trophy, les 6 heures du Castellet sur le circuit Paul Ricard, le RAC Tourist Trophy à Silverstone et le Giro d'Italia Automobilistico avec les pilotes officiels de la maison tels Carlo Facetti, Hans Deen, Walter Dona et surtout Teodoro Zeccoli. Ce dernier participe à la plupart des courses de la saison sur #1530938 et il est fort probable que la voiture est courue avec lui pour la saison 1971/1972. Pour la saison 1974 la voiture participe à l'Autosprint avec Zeccoli et De Adamich. En 1975 la voiture est remise en configuration " GTV 2000 " et participe au 24 heures de Spa-Francorchamps avec Béguin et Ballot-Léna. La voiture est encore engagée par Autodelta SpA jusqu'en 1977 date à laquelle la voiture est mise à la retraite de la compétition, Autodelta s'en sépare et elle passe en 1977 entre les mains d'Angelo Delmonte (Milan) qui l'achète pour le célèbre coureur italien Giorgio Schön. En 1984 elle appartient à Luciano Donzelli avant qu'on ne la retrouve chez le pilote et préparateur italien Angelo Chiapparini qui l'a utilisée en 1998 pour quelques courses du championnat européen, à Zeltweg, Misano et Vallelunga. En 2003, elle entre dans la collection actuelle et fait l'objet d'une restauration complète impressionnante. Elle a retrouvé sa teinte ocre d'origine (Giallo Ocra, référence AR109) et se présente comme lors des courses auxquelles elle prenait part en 1973, avec ses extensions d'ailes rivetées, ses jantes ajourées en alliage, son aménagement intérieur compétition. Elle est équipée d'un moteur GTAm à injection et double allumage, à culasse Testastretta, d'un réservoir de carburant spécial et présente certaines pièces allégées comme les vitres latérales en plexiglas et un capot en fibre de verre. Cette voiture, qui porte encore son immatriculation d'origine MI K91850, est accompagnée de son "Libretto" d'origine, de son passeport technique CSAI et d'un passeport FIA de 1997. Il s'agit d'une pièce exceptionnelle par son histoire documentée et son état : authentique GTAm préparée par Autodelta et engagée avec succès en compétition, elle a bénéficié d'une restauration d'une qualité remarquable. Ces qualités rares n'échapperont pas aux amateurs de sport automobile et d'Alfa Romeo en particulier. Les automobiles de cette collection sont présentées sans contrôle technique. La nouvelle législation nous empêche de faire passer un contrôle technique à un véhicule non immatriculé en France. Italian title Chassis n° AR 1530938 Engine n° D2 112 66461004 Registration n° MI K91850 - Exceptional restoration - Continuous history, original Autodelta Libretto - Rare factory example - Fiendish racing car - Official Autodelta car, Ex Zandvoort, Silverstone, Paul Ricard 1973 Contrary to what is often assumed, the Alfa Romeo GTAm was not derived from the GTA but from the American version of the GTV 1750 - hence the " Am " in its name. The twin-cam engine had Spica fuel injection, used in the US to reduce emissions, with different calibrations and potential for significant development. It was also twin plug, with an engine size of 1,985cc then 1,995cc to compete in the under 2,000cc class. It was capable of 240 bhp at 7,500rpm in its most developed form, with a compression ratio of 11 : 1. The car was presented in 1970 with the name 1750, which became 2000 the following year, in line with commercial development of the GTV 1750 coupé which gave way to the 2000 coupé. Unlike the GTA, it was not as important for the GTAm to keep its weight as low as possible, with regulations for its class allowing an increased minimum weight of 900kg. Some GTAm examples had plastic elements, others aluminium, but steel was always the main component. Externally, the GTAm was identifiable by its ultra-wide wheels and spectacular wing extensions that were often riveted, giving the car a formidable look. It was much more radical than the GTA, including its uncompromising interior which generally lost its elegant wooden steering wheel in favour of a thick rimmed Momo wheel. The majority of GTAms were built by Autodelta (the official Alfa Romeo racing preparer), but certain privateers built their own versions using parts bought from Autodelta. In total there were just under forty examples built during 1970 and 1971. Among many glorious achievements, this legendary model allowed Toine Hezemans to win the European Touring Car Championship, ahead of BMW and Ford in 1970, and Alfa Romeo to win the constructors' title of the same championship in 1971 and 1972. As confirmed by Alfa Romeo archives, the GTAm on offer was originally a 1750 GTV fuel injection example, type 105.44. It left the factory on 26 January 1970 and was sold on 11 February to Autodelta who were responsible for preparing it. Listed in the excellent book by Tony Adriensens and Patrick Dasse, "Alleggerita", Autodelta SpA entered the car in numerous races throughout the 1973 season, including the Zandvoort Trophy, the Castellet 6 Hours on the Paul Ricard circuit, the RAC Tourist Trophy at Silverstone and the Giro d'Italia Automobilistico driven by official team drivers including Carlo Facetti, Hans Deen, Walter Dona and above all Teodoro Zeccoli. Zeccoli took part in #1530938 in most of that season's races and it is probable that he also competed in this car in the 1971/1972 season. During the 1974 season it participated in the Autosprint with Zeccoli and De Adamich. In 1975 the car was reconfigured as a " GTV 2000 " and took part in the Spa-Francorchamps 24 Hours with Béguin and Ballot-Léna. It was run by Autodelta SpA until 1977, when it was then retired from competition, and sold, passing into the hands of Angelo Delmonte from Milan, who bought it for the celebrated Italian racing driver Giorgio Schön. In 1984 it belonged to Luciano Donzelli and later to the driver and preparer Angelo Chiapparini, who competed in it in 1998 in several European championship races at Zeltweg, Misano and Vallelunga. The car joined the present collection in 2003 and benefitted from an impressive and thorough restoration. It has rediscovered its original ochre colour (Giallo Ocra, reference AR109), and is presented in its 1973 racing configuration, with riveted wing extensions, alloy wheels with circular holes and full racing interior. It is fitted with a GTAm injection twin plug engine, Testastretta cylinder head, special fuel tank, and has certain lightweight features such as plexiglass side windows and fibreglass bonnet. This car, which retains its original registration MI K91850, also comes with the original " Libretto ", CSAI technical passport and 1997 FIA passport. Its documented history and condition make this an exceptional car. It is a genuine GTAm prepared by Autodelta that participated successfully in competition and it has benefitted from a remarkably high quality restoration. These rare features are bound to attract the attention of motor racing enthusiasts and fans of Alfa Romeo in particular. The cars in this collection are all offered without contôle technique (MOT). New legislation prevents us from obtaining an MOT for a vehicle that is not registered in France.

View additional info »
Realized: Log in or create account to view price data
1981 Alfa Romeo Alfetta GTV 2.0 coupé série limitée

Lot 527: 1981 Alfa Romeo Alfetta GTV 2.0 coupé série limitée "Grand Prix" No reserve

Estimated Price: Log in or create account to view price data

Description: 1981 Alfa Romeo Alfetta GTV 2.0 coupé série limitée "Grand Prix" No reserve Titre de circulation italien Châssis n° ZAR 11636000052454 Moteur n° AR 076633 - Très rare série limitée Grand Prix - Un vrai collector - Toutes les qualités de la GTV 2.0 Par rapport à ses devancières, les coupés GT "Bertone", l'Alfetta GTV présentait l'avantage de pouvoir transporter deux passagers à l'arrière, de façon nettement plus confortable. Elle correspondait par ailleurs à la génération "transaxle", dont la boîte était accolée au pont arrière, ce qui permettait une meilleure répartition des poids. Pur produit des années 1970, l'Alfetta offrait une ligne racée signée Giorgetto Giugiaro, et un habitacle spacieux et original. Cette GTV correspond à la rare série limitée "Grand Prix", proposée en 1981 pour accompagner le retour d'Alfa Romeo en Formule 1. Sa production sera limitée à 650 exemplaires, et celui que nous proposons porte le n°108, sur une plaque spéciale apposée au tableau de bord. Très particulière, la finition de ce modèle était réalisée dans les ateliers du carrossier Maggiora. Ainsi, cette voiture se présente de couleur rouge (y compris les pare-chocs) avec deux bandes noires soulignant la ceinture de caisse et l'inscription "Grand Prix" au-dessus de la calandre noire. La voiture dispose d'un toit ouvrant d'origine, d'un système de climatisation, d'un autoradio Alfa Pioneer et d'une sellerie spécifique en skaï et velours gris à bandes. D'après les archives Alfa Romeo, elle est sortie d'usine le 6 octobre 1980 et a été livrée le 30 novembre 1981 à Rubano, Florence, en Italie. Son compteur kilométrique affiche 4 505 km et elle offre une présentation tout à fait correcte. Rare occasion d'acquérir cette très série limitée Grand Prix, elle présente par ailleurs toute les qualités du coupé GTV dans sa version 2 litres. Les automobiles de cette collection sont présentées sans contrôle technique. La nouvelle législation nous empêche de faire passer un contrôle technique à un véhicule non immatriculé en France. Italian registration Chassis # ZAR 11636000052454 Engine # 076633 AR - Very rare limited Grand Prix edition - A true collector car - All the qualities of the GTV 2.0 Compared to its predecessors, the GT coupes "Bertone" the Alfetta GTV had the privilege of carrying two passengers in the back, with much greater comfort. It also corresponded to the "transaxle" generation, with the gearbox coupled to the rear axle, allowing for a better distribution of weight. A product of the 1970s, the Alfetta featured a sporty line signed by Giorgetto Giugiaro, and had a spacious interior that was very original in design. The GTV on offer is a rare limited edition "Grand Prix", proposed in 1981 to accompany the return of Alfa Romeo into Formula 1. Its production was limited to just 650 examples, and the one we propose is serial number 108, which is on a special plaque on the dashboard. Very special finishing touches were given to this model in the workshops of the coachbuilder Maggiora. Thus, this car painted a bright red (including the bumpers) with two black stripes highlighting the waistline has the inscription "Grand Prix" above the black grille. The car has a sunroof of origin, an air conditioning system, a Pioneer car stereo for Alfa and specific leatherette upholstery and gray velvet bands. From the archives of Alfa Romeo, we know that the car left the factory on 6th October 1980 and was delivered on 30th November 1981 in Rubano, Florence, Italy. Its odometer shows 4,505km and it provides an overview that is quite correct. A really rare opportunity to acquire this very limited edition Grand Prix, it also has all the qualities of 2.0-litre GTV coupé version. The cars in this collection are all offered without contôle technique (MOT). New legislation prevents us from obtaining an MOT for a vehicle that is not registered in France.

View additional info »
Realized: Log in or create account to view price data
1973 Alfa Romeo 2000 GT Veloce coupé Bertone  No reserve

Lot 528: 1973 Alfa Romeo 2000 GT Veloce coupé Bertone No reserve

Estimated Price: Log in or create account to view price data

Description: 1973 Alfa Romeo 2000 GT Veloce coupé Bertone No reserve Titre de circulation italien Châssis n° AR2438206 Moteur n° AK00512*63700 - Un seul propriétaire pendant 30 ans - Voiture très bien préservée - Le plus puissant des coupés Bertone La particularité de cette voiture est qu'elle est restée entre les mains du même propriétaire jusqu'en 2003, soit 30 ans sans en changer ! C'est en partie ce qui explique son état impeccable. Sorti d'usine le 18 juin 1973, ce coupé a été livré neuf à Novara, en Italie, par le garage E. Gilardi. La carrosserie en état d'origine a bénéficié d'une peinture neuve dans l'élégant coloris "grigio chiaro", qui souligne à merveille le dessin sobre et fluide signé Giugiaro pour Bertone. La voiture est équipée de vitres teintées et de jantes tôles Alfa Romeo en bon état, chaussée de pneus Pirelli P4000 montrant une faible usure. L'habitacle très bien préservé traduit un propriétaire soigneux, comme en témoigne l'état du tableau de bord, des garnitures et des moquettes, peu usées. Les sièges bénéficient d'une sellerie en cuir brun d'origine, dont la patine saura séduire l'amateur, et un autoradio Autovox équipe la planche de bord. L'équipement correspond au niveau le plus élevé de cette gamme de coupés, chez Alfa Romeo. Le compartiment moteur présente un bel état de propreté, de même que le coffre, doté de son cric d'origine. La voiture est accompagnée de son manuel d'utilisation d'origine, du guide des agences de réparation et de son carnet d'entretien. Son prochain propriétaire pourra profiter de ses qualités routières, de son moteur brillant et de sa personnalité sportive riche de l'héritage de la course à travers le fameuses GTA. Par ailleurs, ce modèle est toujours bien accueilli par les organisateurs de rallyes, grâce à son image mêlant sportivité et élégance. Les automobiles de cette collection sont présentées sans contrôle technique. La nouvelle législation nous empêche de faire passer un contrôle technique à un véhicule non immatriculé en France. Italian title Chassis n° AR2438206 Engine n° AK00512*63700 - One owner for 30 years - Well preserved car - The most powerful Bertone coupé What makes this car special is that it remained in the hands of the same owner until 2003, some 30 years! This helps to explain its impeccable condition. Leaving the factory on 18 June 1973, this coupé was delivered new to Novara, in Italy, by the E.Gilardi garage. The body, in original condition, has benefitted from new paintwork in the elegant " grigio chiaro " colour, which enhances the graceful and restrained design by Giugiaro for Bertone. The car is equipped with tinted windows and good condition Alfa Romeo steel wheels fitted with Pirelli P4000 tyres showing little sign of use. The well preserved interior reflects a careful owner, as does the condition of the dashboard, wood trim and carpets, all showing little signs of wear. The seats are in the original brown leather, displaying a wonderful patina, and the dashboard is fitted with an Autovox radio. The equipment is in line with the top of this range of Alfa Romeo coupés. The engine compartment is in good, clean condition, as is the boot which contains the original jack. The car is complete with the original owner's manual, a guide to repair agencies and service book. The new owner will be able to profit from its wonderful driving qualities, exceptional engine and the sporty character derived from the racing heritage of the celebrated GTA. Moreover, rally organisers welcome this model with its mix of sportiness and elegance. The cars in this collection are all offered without contôle technique (MOT). New legislation prevents us from obtaining an MOT for a vehicle that is not registered in France.

View additional info »
Realized: Log in or create account to view price data
1960 Alfa Romeo Giulietta berline  No reserve

Lot 529: 1960 Alfa Romeo Giulietta berline No reserve

Estimated Price: Log in or create account to view price data

Description: 1960 Alfa Romeo Giulietta berline No reserve Titre de circulation italien Châssis n° AR1488-33082 Moteur n° AR1315-523284 - Modèle séduisant et peu commun - Belle présentation - Intérieur d'origine bien préservé Selon les archives Alfa Romeo, cette voiture est sortie d'usine le 24 mars 1960 et a été immatriculée pour la première fois à Milan le 30 mars de la même année. Elle est encore dotée de son immatriculation d'origine ("targa nera"). Entre 1960 et 1995, elle n'a connu que deux propriétaires et offre donc un état très attrayant. La carrosserie a été complètement restaurée dans sa teinte d'origine "grigio alba" et sa présentation est impeccable. Chaque fenêtre est équipée d'un déflecteur accessoire supposé atténuer les remous d'air lorsque la vitre est baissée et typique de cette époque. Les jantes et enjoliveurs sont en excellent état, de même que les pneus Michelin X dont elles sont chaussées. A l'intérieur, l'habitacle est doté de sa sellerie d'origine en drap chiné et skaï gris, très soignée. Les vide-poches ménagés dans le dossier de la banquette avant pour les passagers arrière et le cendrier qui leur est réservé témoignent du soin apporté à la finition de cette berline sportive. La voiture comporte un beau volant noir et ivoire, avec cerclo-avertisseur chromé correspondant à la mode de l'époque. Le levier de vitesses est au volant et la planche de bord porte une plaque du "Registro Alfa Romeo Italiano, n°139". Le compartiment moteur a bénéficié d'une réfection soignée et offre une présentation elle aussi impeccable. Le moteur est le 1300 d'origine, dans sa version 60 ch. Comme la caisse est légère, cette mécanique vivante permet des performances parfaitement honorables pour son époque et pour sa catégorie. Première d'une glorieuse lignée, cette Giulietta apportera à son prochain propriétaire le charme d'une voiture en bon état, peu banale et bienvenue dans les événements historiques. Les automobiles de cette collection sont présentées sans contrôle technique. La nouvelle législation nous empêche de faire passer un contrôle technique à un véhicule non immatriculé en France. Italian title Chassis n° AR1488-33082 Engine n° AR1315-523284 - Attractive and unusual model - Beautiful presentation - Well preserved original interior According to Alfa Romeo records, this car left the factory on 24 March 1960 and was first registered in Milan on 30 March of the same year. It retains the original registration plate (" targa nera "). There were just two owners between 1960 and 1995, and the car is offered in very attractive condition. The coachwork was completely restored and resprayed in the original colour " grigio alba ", and the presentation is impeccable. Each window is fitted with an air-deflector designed to reduce the flow of air when the window is down, an accessory commonly found at the time. The wheels and hubcaps are in excellent condition, as are the Michelin X tyres. Inside, the passenger compartment retains the well-preserved original upholstery in flecked fabric and grey leatherette. The pockets in the back of the front bench seat and ashtray reserved for the rear passengers reveal the attention paid to the finishing touches of this sporty saloon. The car has a lovely black and ivory steering wheel, with chrome horn-ring that was in vogue at the time. The gear shift is on the steering wheel and the dashboard bears the plaque : "Registro Alfa Romeo Italiano, n°139". The engine compartment has been meticulously restored and is also immaculate. It has the original 1300 engine, in the 60 bhp version and with a lightweight body, this provided a very respectable performance for the time and type of car. The first in a glorious line of cars, this Giulietta offers its new owner the charm of an unusual car that is in lovely condition and will be welcomed in historic events. The cars in this collection are all offered without contôle technique (MOT). New legislation prevents us from obtaining an MOT for a vehicle that is not registered in France.

View additional info »
Realized: Log in or create account to view price data
1971 Alfa Romeo GTA 1300 Junior

Lot 530: 1971 Alfa Romeo GTA 1300 Junior

Estimated Price: Log in or create account to view price data

Description: 1971 Alfa Romeo GTA 1300 Junior Titre de circulation italien Châssis n° AR776047 Moteur n° AR 00559 * 00850 - Authentique GTA 1300 Junior - Préparation de haut niveau - Redoutable compétitrice en historique - Superbe restauration La voiture que nous proposons est une authentique Alfa Romeo GTA 1300 Junior (Type105 59). Immatriculée qu'en 1971, elle bénéficiait d'un règlement qui avait évolué par rapport aux premières GTA, ce qui a permis de la modifier de façon plus radicale pour la compétition. C'est ce qui explique que son allure extérieure se rapproche des GTAm, avec larges extensions d'ailes et superbes jantes Campagnolo en magnésium. Le moteur est un GTA 1300 classique, avec double allumage et alimentation par deux carburateurs Weber 45 DCOE. Elle est équipée d'un alternateur course, ainsi que de radiateurs d'huile et d'eau en aluminium. Les capots avant et arrière sont en fibre de verre et la voiture est équipée d'un arceau six points, d'un siège baquet OMP et d'un réservoir de 60 litres. La suspension est complètement pensée pour la course, avec son pont arrière à coulisse et ses bras de suspension allégés. Comme toutes les GTA et GTAm de la collection, cette voiture provient de la collection d'Angelo Chiapparini, qui l'a acheté en 2001 et a entrepris sa restauration. Quelques photos prises à cette époque montrent la voiture complètement démontée, coque mise à nu. C'est en 2004 à la famille Chiapparini que notre collectionneur a ensuite acheté cette voiture. La fiche FIA fournit quelques précisions sur le passé de cette GTA 1300 : elle aurait été produite en 1968, mais immatriculée pour la première fois en 1971. Les GTA étant chères, Alfa Romeo a rencontré certaines difficultés pour les écouler, ce qui peut expliquer ce décalage. Cette GTA 1300 Junior aurait participé en 1973 à la Copa Carri, à Monza, époque à laquelle elle appartenait à un amateur du nom de Latrecchiana Stefano. Toujours d'après la fiche FIA, elle aurait remporté la Coupe Commissione Sportiva Automobilistica Italiana (CSAI) pour la saison 1977 et 1978. En 1981, elle passait entre les mains de Giuseppina Rustichelli, basé à Asti, avant d'être achetée par Angelo Chiapparini. Cette voiture est accompagnée de son Libretto et de ses fiches FIA et CSAI. Avec son historique d'époque, sa restauration particulièrement soignée et sa préparation de haut niveau, c'est une redoutable compétitrice pour les courses historiques. Les automobiles de cette collection sont présentées sans contrôle technique. La nouvelle législation nous empêche de faire passer un contrôle technique à un véhicule non immatriculé en France. Italian registration Chassis # AR776047 Engine No. AR 00559 * 00850 - Authentic GTA 1300 Junior - Very high level preparation - Formidable competition history - Superb restoration The car we offer is a genuine Alfa Romeo GTA 1300 Junior (Type105 59). Registered in 1971, it enjoyed a regulation which had evolved from the first GTA, which allowed it to be changed more radically for competition. This is why its exterior appearance approximates GTAm with wide wings and stunning magnesium Campagnolo rims. The engine is a classic GTA 1300 with dual ignition and powered by two 45 DCOE Weber carburettors. It is equipped with a race alternator, as well as oil and water radiators in aluminum. The front and back covers are in fiberglass and the car is equipped with a six-point roll cage, an OMP bucket seat and a 60 liter tank. The suspension is designed for racing, with its rear axle calipers and lightweight suspension arms. Like all GTA and GTAm in collections, this car comes from the collection of Chiapparini Angelo, who bought it in 2001 and began its restoration. Some pictures taken at that time shows the car completely disassembled and the body shell exposed. In 2004 the family Chiapparini sold the car to our collector. FIA record provides some details about the past of this GTA 1300: it was produced in 1968, but registered for the first time in 1971. The GTA is expensive, and Alfa Romeo had problems selling them, which may explain this date discrepancy. This GTA 1300 Junior took part in 1973 in the Copa Carri at Monza, when it belonged to an amateur racer named Stefano Latrecchiana. As per the FIA records, this car then won the Commissione Sportiva Cup Automobilistica Italiana (CSAI) for the 1977 and 1978 season. In 1981, it passed into the hands of Giuseppina Rustichelli, based in Asti, before being bought by Angelo Chiapparini. This car comes with its Libretto and FIA and CSAI papers. With its historical period history, and particularly its careful restoration and preparation of a very high level, this is a formidable competitor for historic racing. The cars in this collection are all offered without contôle technique (MOT). New legislation prevents us from obtaining an MOT for a vehicle that is not registered in France.

View additional info »
Realized: Log in or create account to view price data
1960 Alfa Romeo Giulietta Sprint  No reserve

Lot 531: 1960 Alfa Romeo Giulietta Sprint No reserve

Estimated Price: Log in or create account to view price data

Description: 1960 Alfa Romeo Giulietta Sprint No reserve Titre de circulation hollandais Châssis n° AR1493.21118 Moteur n° AR1315.011788 - Ligne d'une beauté intemporelle - Restauration de qualité - Modèle emblématique La Giulietta Sprint n'était pas supposée connaître une si longue carrière. Dévoilé en 1954 au Salon de Turin, ce séduisant coupé signé Bertone rencontre pourtant un succès immédiat. Il ne manque pas d'arguments : moteur 1300 double arbre, poids limité à 850 kg et puissance lui permettant de dépasser 160 km/h. Sportive et élégante, cette voiture brillante va marquer de son empreinte l'histoire de la marque. Sortie d'usine le 3 décembre 1959, la Giulietta Sprint que nous présentons a été livrée le 10 février 1960 à Hofman Motor Car Company, à New York. A l'époque, la couleur extérieure était noire. La voiture est ensuite restée une douzaine d'années aux États-Unis avant de revenir en Europe, acquise par le propriétaire d'un atelier de restauration Alfa Romeo bien connu en Hollande. Bien que complète, la voiture a fait l'objet d'une restauration approfondie, menée à bien dans l'atelier du propriétaire. Elle a duré deux ans et a inclus une remise en état du moteur d'origine, avec conversion au carburant sans plomb. La boîte de vitesses a été remplacée par une version à cinq rapports et des freins à disques ont été montés à l'avant (les tambours ont été conservés et seront livrés avec la voiture). Restaurés à neuf, le châssis et la carrosserie ont reçu un traitement antirouille et une peinture neuve de couleur bleu ciel pour l'extérieur, une teinte qui se marie parfaitement avec la ligne sobre de cet élégant coupé. Les accessoires et enjoliveurs sont en excellent état et l'intérieur a été restauré en utilisant des matériaux d'origine. L'ensemble de ces travaux ont été réalisés sans compter, l'objectif étant de faire de cette Giulietta Sprint une des plus belles possibles. La voiture se comporte parfaitement bien dans la circulation moderne, et apportera à son nouveau propriétaire de longues années de plaisir. Dutch registration Chassis # AR1493.21118 Engine # AR1315.011788 - Design of a timeless beauty - High quality restoration - An iconic model The Giulietta Sprint was not planned for such a long career. Unveiled in 1954 at the Turin Motor Show, this attractive Bertone coupe saw immediate success. There is no shortage of arguments for it: double overhead camshaft engine in 1300cc, weight limited to just 850kg and enough power-to-weight to get the car to a top speed in excess of 160 km/h. Sporty and elegant, this delightful car sure enough made its mark on the history of the brand. Having rolled out of the factory on the 3rd of December 1959, the Giulietta Sprint that we are offering was delivered on February 10, 1960 to Hofman Motor Car Company in New York. At that time, the exterior colour was black. The car then remained for 12 years in the United States before returning to Europe, acquired by the owner of an Alfa Romeo restoration workshop, well known in Holland. Although complete, the car has undergone a thorough restoration, carried out in the workshop owner. The restoration lasted two years and included a restoration of the original engine, with conversion to unleaded fuel. The gearbox was replaced by a version with five-speed and disc brakes were fitted to the front (the drums were stored and will be delivered with the car). Restored to new, the chassis and body were treated against rust and a new paint colour of sky blue for the outside was done, a colour that blends perfectly with the clean lines of this elegant coupe. Accessories and trims are in excellent condition and the interior has been restored using original materials. All these works were carried out without any consideration of costs, the aim being to make this Giulietta Sprint one of the finest possible. The car behaves perfectly well in modern traffic, and will surely bring to its new owner many years of driving pleasure.

View additional info »
Realized: Log in or create account to view price data
1978 Alfa Romeo Alfasud Super 1.2 berline  No reserve

Lot 532: 1978 Alfa Romeo Alfasud Super 1.2 berline No reserve

Estimated Price: Log in or create account to view price data

Description: 1978 Alfa Romeo Alfasud Super 1.2 berline No reserve Titre de circulation italien Châssis n° AS5242300-9010 Moteur n° S30102/133598 - Exemplaire correctement préservé - Intérieur en état d'origine - Un seul propriétaire pendant 30 ans Sortie d'usine le 31 mars 1978, cette voiture a été immatriculée pour la première fois le 28 avril 1978 à Rieti, en Italie. Sa première propriétaire l'a conservée jusqu'en 2008, si bien qu'elle est restée exactement trente ans entre les mêmes mains ! En état d'origine, elle présente des traces d'usage mais, globalement, elle est beaucoup mieux préservée que la plupart des exemplaires d'Alfasud ayant survécu jusqu'à aujourd'hui, généralement attaqués par la rouille. L'intérieur en tissu bleu est en bon état d'origine, le tableau de bord ne présente pas de défaut notable et les moquettes marron sont très correctes. Le compteur affiche 18 313 km et le compartiment moteur, très propre, donne une impression d'entretien soigné. Le moteur est d'ailleurs celui d'origine. Dans cette version "Super", l'Alfasud bénéficie d'une boîte de vitesses à cinq rapports, précieuse pour les trajets sur autoroute. De teinte "Rosso Alfa", cette voiture repose sur des jantes Cromodora et elle est accompagnée de son manuel d'entretien ainsi que de sa trousse et son cric d'origine. Elle représente un exemplaire bien préservé de ce modèle économique mais doté d'un tempérament intéressant et d'excellentes qualités routières, grâce à son moteur quatre-cylindres à plat favorisant un centre de gravité bas. C'est une occasion peu onéreuse de se faire plaisir, voire de mettre pour la première fois un pied dans le monde Alfa Romeo. Les automobiles de cette collection sont présentées sans contrôle technique. La nouvelle législation nous empêche de faire passer un contrôle technique à un véhicule non immatriculé en France. Italian title Chassis n° AS5242300-9010 Engine n° S30102/133598 - Correctly preserved example - Interior in original condition - One owner for 30 years Leaving the factory on 31 March 1978, this car was first registered on 28 April 1978 in Rieti, in Italy. The car remained in the hands of its first owner until 2008, a period of exactly 30 years! In original condition, it shows some signs of use but has been preserved in much better condition than most Alfasuds, that can be prone to rust. The blue fabric interior is in good original condition, the dashboard has no serious faults and the brown carpets are good. The odometer reads 18,313 km and the clean engine compartment gives an impression of a well-maintained car. It has the original engine. In this " Super " version, the Alfasud benefitted from a five-speed gearbox, a valuable feature for motorway driving. In " Rosso Alfa " livery, the car is fitted with Cromodora wheels, and comes with its maintenance manual, original toolkit and jack. It represents a well-preserved example of this economical model with an engaging character and great driving qualities, thanks to its flat four-cylinder engine which gives the car a low centre of gravity. Here is an inexpensive opportunity to have fun, and perhaps take a first step into the world of Alfa Romeo. The cars in this collection are all offered without contôle technique (MOT). New legislation prevents us from obtaining an MOT for a vehicle that is not registered in France.

View additional info »
Realized: Log in or create account to view price data
1978 Alfa Romeo Alfetta 1,6 litre berline  No reserve

Lot 533: 1978 Alfa Romeo Alfetta 1,6 litre berline No reserve

Estimated Price: Log in or create account to view price data

Description: 1978 Alfa Romeo Alfetta 1,6 litre berline No reserve Titre de circulation italien Châssis n° AR 11600.0064326 Moteur n° AR 01600.075299 - Présentation impeccable - Un seul propriétaire jusqu'à 2002 - Excellentes qualités routières Cette voiture n'a connu que trois propriétaires. Sortie d'usine le 13 mars 1978, elle a été vendue le 26 avril à Ravenne, en Italie. Son premier propriétaire l'a conservée jusqu'en 2002, à la suite de quoi elle est passée entre les mains d'un M. Sullini puis, en 2006, a rejoint notre collection. C'est une des raisons pour lesquelles elle se présente en si bon état. A l'extérieur, la peinture est vraisemblablement d'origine, dans le beige "Capodimonte" correspondant à la teinte avec laquelle elle est sortie d'usine. L'habitacle est tout aussi impeccable, avec des sièges en velours bleu peu marqués, des tapis ne présentant pas d'usure particulière, un tableau de bord, un volant, un pommeau de levier de vitesses et des commandes de belle présentation. Le compteur affiche 13 741 km, peut-être d'origine. Compartiment moteur et coffre sont dans le même excellent état et présentent une propreté sans faille, le moteur étant d'ailleurs celui d'origine. Grâce à sa conception, avec sa boîte de vitesse accolée au pont arrière et ses freins arrière "inboard", la berline Alfetta offre un excellent comportement routier doublé d'un confort de bon aloi. C'est la fameuse "génération transaxle". Cet exemplaire reçoit l'ancien moteur 1600 de la Giulia, développant 109 ch et, s'agissant d'une deuxième série, il bénéficie de la calandre quatre phares des versions de plus grosse cylindrée. Cette voiture est en outre accompagnée du manuel "Uso e Manutenzione", d'un Guide des agences de réparation et de ses carnets d'entretien. Elle sera vendue avec son Libretto italien d'origine et comporte encore son immatriculation originale de Ravenne. Avec sa personnalité sportive et son état impeccable, cette voiture fera le bonheur d'un amateur recherchant une voiture originale pour ses trajets réguliers. Les automobiles de cette collection sont présentées sans contrôle technique. La nouvelle législation nous empêche de faire passer un contrôle technique à un véhicule non immatriculé en France. Italian registration Chassis # AR 11600.0064326 Engine No. AR 01600.075299 - Impeccable condition - One owner till 2002 - Excellent dynamic qualities This car has had only three owners. Leaving the factory on March 13, 1978, the car was sold on April 26 in Ravenna, Italy. Its first owner had the car till 2002, after which it passed into the hands of a Mr Sullini and then in 2006, the car joined the current collection. This is one reason why it is in such a good condition. The paint is probably original, in beige "Capodimonte " matching the colour with which it left the factory. The interior is also spotless, with the seats in blue velvet, the carpet with very little wear, the dashboard, the steering wheel, the shift knob all in beautiful condition. The counter shows 13,741km from origin. The engine compartment and trunk are in the same excellent condition and have a clean flawless look about it, the engine being the original one. Thanks to its design, with its gearbox in line with the rear axle and rear brakes inboard, the Alfetta saloon offers excellent comfort coupled with very good handling. This is the famous "transaxle generation." This car features the old 1600 Giulia engine, developing 109bhp and, in the case of the second series, it has the grille and headlamps of the four circular versions of the larger displacement models. This car is also accompanied by the manual "Uso e Manutenzione", a service agencies guide and the maintenance logbook. It will be sold with its Libretto of Italian origin and it still has its original registration from Ravenna. With its sporty personality and impeccable condition, this car would be perfect for an enthusiast looking for an original car for regular use. The cars in this collection are all offered without contôle technique (MOT). New legislation prevents us from obtaining an MOT for a vehicle that is not registered in France.

View additional info »
Realized: Log in or create account to view price data
1974 Alfa Romeo Berlina 2000  No reserve

Lot 534: 1974 Alfa Romeo Berlina 2000 No reserve

Estimated Price: Log in or create account to view price data

Description: 1974 Alfa Romeo Berlina 2000 No reserve Titre de circulation italien Châssis n° AR 2368360 - Superbe présentation - Séduisant thème de couleurs - Climatisation et autoradio d'origine Les archives Alfa Romeo confirment que cette Berlina 2000 est sortie d'usine le 24 janvier 1974, et un autocollant qui est encore sur la voiture précise qu'elle était "Blu Pervinca", avec intérieur beige. Sa teinte bleue lui sied d'ailleurs à merveille et souligne le dessin tendu et sobre de Bertone, pour ce modèle qui succédait à la Giulia et qui proposait un intérieur un peu plus cossu. Dans cette version 2000, elle était également plus puissante et pouvait atteindre 190 km/h, idéal pour se déplacer rapidement sur les autostradas. Sur la voiture que nous présentons, le compartiment moteur est impeccable et le moteur de cette voiture est équipé de carburateurs Dell'Orto. L'habitacle est à la hauteur de la présentation extérieure : il est superbe, la sellerie en tissu beige invitant à y prendre place. Le tableau de bord est complet et en bel état lui aussi, de même que le beau volant en bois vernis à trois branches comportant les boutons de l'avertisseur. Cette voiture est particulièrement bien équipée puisqu'elle dispose d'un système d'air conditionné et d'un autoradio Blaupunkt. Le compteur kilométrique indique 93 817 km. Elle est accompagnée de son libretto italien, de son manuel Uso e Manutenzione, de son guide des agences de réparation et elle porte encore ses plaques de Mantoue (MN) d'origine. Le mécanicien du propriétaire nous a précisé que la carburation et le circuit d'essence avaient été révisés récemment. De belle présentation, cette voiture constitue une occasion intéressante d'acquérir le haut de gamme Alfa des années 1970, dans un mariage de couleurs séduisant et dans un état enviable. Les automobiles de cette collection sont présentées sans contrôle technique. La nouvelle législation nous empêche de faire passer un contrôle technique à un véhicule non immatriculé en France. Italian registration Chassis # 2368360 AR - Superb condition - Attractive colour scheme - Air conditioned and with original radio The Alfa Romeo Berlina archives confirm that this 2000 left the factory on January 24, 1974, and a sticker that is still on the car says the car was "Blu Pervinca" with beige interior. Its blue colour also suits the car perfectly and highlights the tense and sober Bertone design, a fine representation of the model that succeeded the Giulia and offered a slightly more opulent interior. In this 2000 version, it was also more powerful and could get to 190 km/h, ideal for high speed duty on the autostradas. The car that we present, the engine compartment is spotless and the engine of this car features Dell'Ortos carburetors. The cabin is of the same quality as the exteriors: it is beautiful, the beige upholstery fabric inviting to sit. The dashboard is complete and in good condition too, as well as the beautiful wooden steering wheel with three spokes featuring the horn buttons. This car is particularly well equipped because it has an air conditioning system and a Blaupunkt radio. The odometer indicates 93,817km. The car comes with Italian libretto, its manual Uso e Manutenzione, its service repair guide and it still bears its original registration plates from Mantua (MN). The mechanic of the owner explained that the carburetion and the fuel system had recently been overhauled. In beautiful condition, this car is an interesting opportunity to acquire an upscale Alfa from the 1970s, in a combination of attractive colors and in an enviable condition. The cars in this collection are all offered without contôle technique (MOT). New legislation prevents us from obtaining an MOT for a vehicle that is not registered in France.

View additional info »
Realized: Log in or create account to view price data
1965 Alfa Romeo Giulia 1300 berline  No reserve

Lot 535: 1965 Alfa Romeo Giulia 1300 berline No reserve

Estimated Price: Log in or create account to view price data

Description: 1965 Alfa Romeo Giulia 1300 berline No reserve Titre de circulation italien Châssis n° AR 571308 Moteur n° AR 00506 - Présentation correcte - Première version de la Giulia 1300 - Un seul propriétaire probable de 1960 à 2006 A côté de la Giulia 1600 présentée en 1963, Alfa Romeo propose à partir de 1964 une version de cylindrée plus modeste. Son moteur 1 290 cm3 est dérivé de celui de la Giulietta Ti et développe 78 ch à 6 000 tr/mn, ce qui à l'époque la place encore dans la catégorie des berlines sportives. Bien qu'un peu simplifiée par rapport à la 1600, la version 1300 bénéficie de la présentation attrayante propre à la marque milanaise. Produite à un peu plus de 28 000 exemplaires jusqu'à 1971, elle est plus rare que la Giulia Super. Selon les archives Alfa Romeo, cette berline Giulia 1300 (Tipo 105.06) est sortie d'usine le 27 août 1965 et a été vendue le 21 avril 1966 à Fermo, près d'Ascoli Piceno, en Italie. Il s'agit de la première version de la Giulia 1300, avec le décrochement de coffre caractéristique, ses feux arrière fins et le graphisme arrière en lettres romaines, avant la typographie italique. Elle est de teinte blanche, qui correspond à sa couleur d'origine, et a bénéficié d'une peinture neuve il y a quelques années. Affichant quelques imperfections mineures, elle est équipée de son intérieur d'origine en tissu à carreaux, qui présente quelques accrocs. Le tableau de bord est en état d'origine, et nous avons noté que certains petits accessoires, comme les baguettes de tableau de bord, manquaient. Affichant aujourd'hui 84 100 km, cette voiture serait restée entre les mains du premier propriétaire jusqu'en 2006, ce qui est assez exceptionnel ! Les automobiles de cette collection sont présentées sans contrôle technique. La nouvelle législation nous empêche de faire passer un contrôle technique à un véhicule non immatriculé en France. Italian registration Chassis # 571308 AR Engine No. AR 00506 - Proper Presentation - First version of the 1300 Giulia - One owner probably from 1960-2006 Besides the Giulia 1600 introduced in 1963, Alfa Romeo also offered from 1964 a version with a more modest displacement. Its 1290cc engine derived from that of the Giulietta Ti and developing 78bhp at 6000rpm, which at that time still place the car in the category of sports saloons. Although somewhat simplified compared to the 1600, the 1300 version benefits from the Milanese brand's attractive style and presentation. With a little over 28,000 units made till 1971, it is rarer than the Giulia Super. According to the archives of Alfa Romeo, this Giulia saloon 1300 (Tipo 105.06) left the factory on August 27, 1965 and was sold on April 21, 1966 in Fermo , near Ascoli Piceno, Italy. This is the first version of the Giulia 1300, with the characteristic truck shape, its thin rear lamps and rear graphic in Roman letters before the Italics typography. White in colour (which is its original colour), this car received a new coat of paint a few years ago. Showing some minor imperfections, it is equipped with its original interior in plaid fabric. The dashboard is in original condition, and we have noted that some small accessories, such as wands in the dashboard, are missing. Now showing 84,100km, this car in all likelihood remained in the hands of the first owner till 2006, which is quite exceptional! The cars in this collection are all offered without contôle technique (MOT). New legislation prevents us from obtaining an MOT for a vehicle that is not registered in France.

View additional info »
Realized: Log in or create account to view price data
2010 Alfa Romeo 8C Spider

Lot 536: 2010 Alfa Romeo 8C Spider

Estimated Price: Log in or create account to view price data

Description: 2010 Alfa Romeo 8C Spider Titre de circulation italien Châssis n° ZAR ZAR92000000053830 - Ultime exemplaire des 500 produits - 104 km d'origine, état proche du neuf - Ligne et mécanique d'exception - Documentation exceptionnelle Un Spider Alfa Romeo 8C, c'est exceptionnel ; et quand en plus il s'agit du tout dernier produit et que son compteur kilométrique n'affiche que 104 km, alors il devient véritablement hors norme et, en fait, le plus désirable de tous. Cette voiture a été commandée le 6 novembre 2008 pour un total de 234 180,40 euros, et le propriétaire tenait à obtenir le dernier exemplaire des 500 produits, comme en témoigne la correspondance qu'il a échangée avec Alfa Romeo et qui sera fournie avec la voiture. Ce Spider 8C porte une plaque indiquant "N°500 - End production". Il est donc quasiment neuf, dans sa belle teinte "Bianco Madreperla" mettant en valeur ses courbes félines. Il est équipé d'une capote rouge foncé, teinte originale soulignant le caractère peu banal de ce Spider 8C, alors que les jantes élégantes à fins rayons laissent entrevoir les étriers de freins de teinte rouge. A l'intérieur, les sièges et garnitures en cuir rouge rehaussent un habitacle sportif dont l'aménagement répond au statut de supercar de cette machine d'exception. Elle dispose évidemment de toutes les commandes propres à ce type de voiture, telles que les palettes de boîte de vitesse et les boutons permettant de choisir le mode de réglage de suspension et d'assistance électronique. Le capot dissimule un V8 de 4,7 litres développant 450 ch, puissance suffisante pour approcher le chiffre magique de 300 km/h. Compte tenu de ses spécifications, ce n'est évidemment pas par hasard qu'Alfa Romeo lui a attribué une des appellations les plus prestigieuses de son histoire : les 8C des années 1930 ont en effet forgé la réputation sportive de la marque. Cette voiture sera vendue avec tous les documents qui la concernent : copie de la facture d'achat, carnet de commande original, certificat d'authenticité, guide rapide, carnet de garantie et d'entretien, manuel d'assistance, "Uso e Manutenzione", guide Becker de l'autoradio. Elle dispose en outre d'un porte-carte en cuir Schedoni comportant les cartes et codes des clés, ainsi que les deux jeux de clés. N'ayant pratiquement jamais roulé, dans un état proche du neuf, elle cumule tout ce qui fait une voiture d'exception : ligne fantastique, mécanique d'une puissance hors du commun, carrosserie cabriolet, documentation très fournie, état impeccable. Des caractéristiques qui ne manqueront pas d'attirer l'intérêt des amateurs. Les automobiles de cette collection sont présentées sans contrôle technique. La nouvelle législation nous empêche de faire passer un contrôle technique à un véhicule non immatriculé en France. Italian registration Chassis # ZAR ZAR92000000053830 - The very last of the 500 produced - 104km since origin, as good as new - Line and mechanically exceptional - Exceptional Documentation A Spider Alfa Romeo 8C is exceptional , and when in addition it is the latest product and that its odometer shows just 104km, it becomes truly extraordinary and, in fact, the most desirable for everyone. This car was commissioned on November 6, 2008 for a total of Euros 234,180.40, and the owner wanted to get the very last of the 500 produced, as evidenced by his correspondence with Alfa Romeo who provided the car. The 8C Spider carries a placard "No. 500 - End of production." It is almost new, in its beautiful colour of "Bianco Madreperla" highlighting its feline curves. It comes with its original dark red hardtop, highlighting the rather unusual nature of the 8C Spider, while stylish ray like rims allows a peek into the red calipers of the brakes. Inside, the seats and trim in red leather enhances the supercar status of this exceptional machine. The car has all controls specific to this type of car, such as shift pallets to work the gearbox and buttons to select the setting of the suspension, plus electronic assistance. The hood hides a 4.7-liter V8 developing 450bhp, enough power to approach the magic figure of 300km/h. Given its specifications, it is obviously not by chance that Alfa Romeo has assigned one of the most prestigious names in its history: the 1930s 8Cs indeed contributed to making the brand's sporting reputation . This car will be sold with all documents concerning it: a copy of the purchase invoice, the original order book, a certificate of authenticity, a quick start guide, warranty card and maintenance manual, "Uso e Manutenzione", even the guide to the Becker car radio system. It also has a leather card holder Schedoni with maps and key codes, as well as two sets of keys. Virtually never driven and in near new condition, this car combines everything that makes an exceptional car with fantastic mechanical power that is out of the ordinary, a convertible bodywork, extensive documentation and immaculate condition. Features that are sure to attract the interest of fans worldwide. The cars in this collection are all offered without contôle technique (MOT). New legislation prevents us from obtaining an MOT for a vehicle that is not registered in France.

View additional info »
Realized: Log in or create account to view price data
1975 Alfa Romeo Giulia Nuova Super berline  No reserve

Lot 537: 1975 Alfa Romeo Giulia Nuova Super berline No reserve

Estimated Price: Log in or create account to view price data

Description: 1975 Alfa Romeo Giulia Nuova Super berline No reserve Titre de circulation italien Châssis n° AR10526*0010591 Moteur n° AR00526/A62171 - Même propriétaire jusqu'en 2001 - Voiture très bien préservée - Excellentes performances pour sa catégorie Après être sortie d'usine le 5 mars 1975, cette Giulia Nuova Super a été livrée neuve à Autovomero, à Naples, et n'a ensuite changé de main qu'en 2001. De belle présentation, elle présente une teinte rouge "Prugna" peu banale et qui sied bien à sa ligne sportive. La carrosserie est saine et ne présente pas de corrosion visible. La voiture repose sur des jantes en tôle de bonne présentation, chaussées de pneus Michelin MXL en très bon état. Elle est équipée d'un protège-carter inférieur, précieux pour éviter de heurter la chaussée si le conducteur est surpris par un dos d'âne qui lui a échappé. A l'intérieur, les tapis et les sièges en skaï noir sont visiblement d'origine et ils sont bien préservés, la banquette arrière comportant un accoudoir central repliable. Équipé d'un autoradio Philips avec antenne électrique, le tableau de bord présente l'attrait d'une voiture peu usée, le beau volant en bois vernis constituant à lui seul une invitation à prendre place à bord. Le compteur affiche 64 653 km. La voiture est équipée de son moteur d'origine et le compartiment moteur présente une propreté de bon aloi. La voiture est dotée de son cric et son dossier comporte deux dépliants publicitaires d'époque et son carnet d'entretien. Dans cette version Nuova Super, la Giulia est dotée du moteur 1600 développant 102 ch, accolé à la boîte cinq rapports de sa devancière. Elle offre donc les mêmes performances brillantes, ce qui lui permettait à l'époque de correspondre parfaitement à la voiture familiale du conducteur sportif. Aujourd'hui encore, la Giulia est parfaitement à son aise dans le trafic actuel et quand, en plus, elle est dans un état de préservation tel que celui de cet exemplaire, elle constitue une rareté que saura reconnaître son prochain propriétaire. Les automobiles de cette collection sont présentées sans contrôle technique. La nouvelle législation nous empêche de faire passer un contrôle technique à un véhicule non immatriculé en France. Italian title Chassis n° AR10526*0010591 Engine n° AR00526/A62171 - One owner until 2001 - Well preserved car - Excellent performance for its type Having left the factory on 5 March 1975, this Giulia Nuova Super was delivered new to Autovomero, in Naples, and didn't change hands again until 2001. Superbly presented in an unusual " Prugna " red which enhances the sporty styling perfectly. The body is sound and shows no visible sign of corrosion. The car rests on well-presented steel wheels fitted with Michelin MXL tyres in very good condition. It is fitted with a sump guard, invaluable protection for the bottom of the car for when the driver is caught unawares by a speed bump. Inside, the carpets and black leatherette seats are original and well preserved, and the rear bench seat has a fold-down central armrest. Equipped with a Philips radio with electric aerial, the dashboard has the appeal of a little-used car and the steering wheel alone - in varnished wood - is an invitation to climb aboard. The odometer reads 64,653 km. The car is fitted with the original engine in a well-presented, clean engine compartment. It comes with its jack and a file containing two period publicity brochures and service book. In this Nuova Super version, the Giulia had a 1600cc engine producing 102bhp, mated to its predecessor's five-speed gearbox. It therefore offered the same excellent performance, making it the perfect family car for the sporting driver at that time. Today, the Giulia is still completely at ease in modern traffic, and rarely seen in such a well-preserved condition as this example, which will undoubtedly be recognised by its future owner. The cars in this collection are all offered without contôle technique (MOT). New legislation prevents us from obtaining an MOT for a vehicle that is not registered in France.

View additional info »
Realized: Log in or create account to view price data
1959 Alfa Romeo Giulietta berline  No reserve

Lot 538: 1959 Alfa Romeo Giulietta berline No reserve

Estimated Price: Log in or create account to view price data

Description: 1959 Alfa Romeo Giulietta berline No reserve Titre de circulation italien Châssis n° AR 1488.23680 Moteur n° AR 1315.73746 - Présentation de bon aloi - Un seul propriétaire de l'origine à 2000 - Première version de la Giulietta berline Cas rare dans l'histoire de l'automobile, l'Alfa Romeo Giulietta berline est sortie en 1955 après la version coupé, la fameuse Giulietta Sprint. Cette toute nouvelle voiture va participer au renouveau d'Alfa Romeo d'après-guerre, grâce à sa carrosserie monocoque moderne et son moteur en alliage léger à double ACT dont la cylindrée modeste permet une consommation raisonnable, sans pour autant sacrifier les performances. Moins chère que les Alfa 1900, elle est accessible à un plus grand nombre d'utilisateurs et va permettre à Alfa Romeo de passer au stade de grand constructeur automobile. Cette voiture (Tipo 750 C) offre une présentation d'origine saine. Sortie d'usine le 23 mars 1959 et vendue le 28 avril de la même année à Noto, près de Syracuse, en Sicile, elle est restée entre les mains du même propriétaire de l'origine à 2000, ce qui est un gage d'entretien suivi et de soin apporté à la conduite et à l'utilisation. D'ailleurs, son état en témoigne : les chromes sont bien préservés et, à l'intérieur, la sellerie en tissu est en état d'origine. Le compteur kilométrique affiche 47 981 km, le compartiment moteur est correct et la voiture est en état de fonctionnement. Il s'agit d'une première série, avec les petits feux arrière oblongs et les ailes arrière arrondies qui lui donnent une allure délicieusement désuète. Elle affiche tout de même la personnalité affirmée du modèle, avec son moteur double arbre développant 53 ch à 5 500 tr/mn. Dans cette version, la production est restée inférieure à 30 000 unités et les survivantes en bon état sont rares. C'est ce qui rend cet exemplaire particulièrement attrayant. Les automobiles de cette collection sont présentées sans contrôle technique. La nouvelle législation nous empêche de faire passer un contrôle technique à un véhicule non immatriculé en France. Italian registration Chassis # AR 1488.23680 Engine No. AR 1315.73746 - In good condition - One owner till 2000 - First version of the Giulietta saloon A rare case in the history of the car, the Alfa Romeo Giulietta saloon was released in 1955, after the coupe version, the famous Giulietta Sprint, had been launched. This new car contributed to the renewal of Alfa Romeo during the postwar period thanks to its modern monocoque and its light alloy DOHC engine whose displacement, which gave the car a very reasonable consumption, without sacrificing performance. Cheaper than the Alfa 1900, the Giulietta was more accessible to a larger number of users and helped Alfa Romeo to transform itself into a large scale car manufacturer. This car (a Tipo 750 C) is in very sound and original condition. Having left the factory on March 23, 1959 and sold on April 28 of the same year in Noto, near Syracuse, in Sicily, the car remained in the hands of the same owner since new, till 2000, who made sure that the car was maintenance properly and the use was careful. Most importantly, the state says it all: the chrome is well preserved and, inside, the cloth upholstery is in original condition. The odometer shows 47,981km, the engine compartment is in a good state and the car is in working condition. This is the first series saloon, with small oblong tail lamps and rounded rear fenders that gives it a delightfully outdated look. It still displays the strong personality of the model though, with its dual camshaft engine developing 53bhp at 5500rpm. In this version, the production was less than 30,000 units and cars surviving in good condition are very rare. This is what makes this on a particularly attractive example. The cars in this collection are all offered without contôle technique (MOT). New legislation prevents us from obtaining an MOT for a vehicle that is not registered in France.

View additional info »
Realized: Log in or create account to view price data
1969 Alfa Romeo 1750 GTV transformée GTAm

Lot 539: 1969 Alfa Romeo 1750 GTV transformée GTAm

Estimated Price: Log in or create account to view price data

Description: 1969 Alfa Romeo 1750 GTV transformée GTAm Titre de circulation italien Châssis n° AR 1368261 Moteur n° CH 002 Immatriculation d'origine n° BG 207024 - Véritable GTAm "privée", intéressant passé en course - Préparation extrêmement soignée - Superbe présentation - Voiture rare, spectaculaire et efficace Comme l'attestent les archives Alfa Romeo, cette voiture est une 1750 GTV sortie d'usine le 28 mai 1969 et vendue le 4 juillet 1969 dans la commune de Brignano Gera d'Adda, près de Bergame, en Italie. Le registre de l'Automobile Club d'Italia permet de constater que le premier client est M. Ourat-Treviglio, suivi en 1971 par Gianpetro Sommariva. Le 19 juillet 1982, elle passe entre les mains de Silvana Papparella, qui l'immatricule dans la région de Come. Cette voiture va connaître une histoire en course particulièrement intéressante, qui s'articule sur deux périodes. Dans un premier temps, elle est homologuée comme GTV 1750 en Groupe 1 et, dans cette configuration, elle participe le 24 août 1969 au Trofeo Valle Camonica, entre les mains de Duilio Ghislotti, sous le numéro de course 107 D. Le 5 octobre de la même année, elle est engagée au Trofeo Castione-Presolana (numéro 161). On peut la voir sur des photos d'époque la voiture restant extérieurement proche de son aspect originel. En 1970, la règlementation change et la GTV 1750 est homologuée en Groupe 2 : c'est l'époque où Autodelta transforme pour Alfa Romeo les GTV 1750 à injection (versions américaines à l'origine) en leur donnant la configuration GTAm (moteur passé en 2 litres, carrosserie modifiée avec extensions d'ailes...). Parallèlement, les pilotes amateurs font eux aussi évoluer leur propre voiture vers le Groupe 2, en adoptant les mêmes modifications (parfois avec des pièces fournies par Autodelta), mais sans forcément choisir l'injection. C'est le cas de cet exemplaire, qui est modifié en GTAm pour la saison 1970 avec notamment des extensions d'ailes et un moteur 2 litres. Ainsi, entre les mains du pilote Duilio Ghislotti, et toujours avec son immatriculation de Bergame d'origine, elle participe le 23 août 1970 au Trofeo Valle Camonica (numéro 36), le 12 septembre au Trofeo Deserti (numéro 305), le 20 septembre au Trofeo Castione-Presolana (numéro 156 - son capot porte des damiers). Plus tard, on retrouve cette voiture entre 1979 et 1981 en possession d'Elio Casagrande. Pour le Trofeo Sachs Coppa Intereuropa, qui se déroule le 28 septembre 1980 à Monza, une copie de la feuille d'engagement de la voiture permet de constater qu'elle est toujours homologuée en Groupe 2. Au milieu des années 1990, le préparateur et pilote italien Angelo Chiapparini en fait l'acquisition. Après l'avoir restaurée, et minutieusement préparée il l'engage de 1999 à 2002 sur diverses des épreuves historiques, notamment sur les circuits de Misano, Varano et Vallelunga. Elle rejoint ensuite notre collection et, grâce à des travaux de remise à niveau approfondie, elle se présente aujourd'hui dans un état superbe. Elle est dans sa dernière configuration Groupe 2 et, parmi l'équipement spécifique dont elle dispose, on peut noter : capot arrière en aluminium et avant en polyester avec attaches rapides, extensions d'ailes rivetées, système anti-incendie dans l'habitacle, réservoir de 100 litres, siège baquet Sparco, harnais OMP, arceau de sécurité six points, pont arrière à coulisse (permettant un meilleur guidage), barre antiroulis arrière, pompe à essence électrique. Le moteur 2 litres est équipé d'une culasse testastretta avec double allumage et carburateurs Dell'Orto 48 DHLH : Angelo Chiapparini, qui avait préparé ce moteur, avait confié à notre collectionneur que ce choix d'alimentation certes plus gourmand en carburant fournissait de meilleures performances que l'injection. Sur sa fiche d'identité FIA, cette voiture est enregistrée comme 1750 GTAm, Type 105.44, cylindrée 2 000 cm3, et elle est aussi accompagnée de son passeport technique CSAI. Superbe dans sa livrée rouge et blanche, sa présentation impeccable faisant ressortir le soin apporté à la préparation, cette voiture, prête pour la compétition historique, traduit magnifiquement la passion des pilotes amateurs, qui faisaient évoluer leur voiture en fonction du règlement pour toujours rester au meilleur niveau. Cette pièce superbe devrait séduire les pilotes d'événements historiques, attirés par une machine peu ordinaire, d'allure spectaculaire et dotée d'un passé historique. Les automobiles de cette collection sont présentées sans contrôle technique. La nouvelle législation nous empêche de faire passer un contrôle technique à un véhicule non immatriculé en France. Italian registration Chassis # 1368261 AR Engine # CH 002 Original registration No. 207024 BG - A genuine "private" GTAm, with racing history - Very thorough preparation - In superb condition - Rare, impressive and very effective car As would be obvious from the Alfa Romeo archives, this car is a 1750 GTV that left the factory on May 28, 1969 and was sold on July 4, 1969 in the municipality of Brignano Gera d'Adda, near Bergamo, Italy. The register of the Automobile Club d'Italia shows that the first customer was a Mr. Ourat-Treviglio, followed in 1971 by Mr Gianpetro Sommariva. On July 19, 1982, the car passed into the hands of Silvana Papparella, who registered it in the region of Como. This car then went on to experience a particularly interesting history in motorsport, which focuses on two periods. At first, the car was certified as a GTV 1750 Group 1 and in this configuration, it participated on August 24, 1969 at the Trofeo Valle Camonica in the hands of Duilio Ghislotti, racing under the number 107 D. On 5th October of the same year, the car was campaigned in the Trofeo Castione Presolana (No. 161). It can be seen from the photos from then that the car has remained very close to its original aspect. In 1970 the regulation changed and the 1750 GTV was approved for Group 2: this was the time when Autodelta was transforming Alfa Romeo 1750 GTV injection (the American version) into GTAm configuration (with 2.0-liters motors, the body modified with fender extensions, etc ). Meanwhile, enthusiast drivers were also changing their own car to Group 2, by adopting the same changes (sometimes with parts supplied by Autodelta), but not necessarily choosing the fuel injection option. This is the case with this car, which was modified to GTAm for the 1970 season and that included extensions to the wings and a 2.0-liter engine. Thus, in the hands of the racer Duilio Ghislotti, and always with its original registration of Bergamo, it participated in August 23, 1970 at the Trofeo Valle Camonica (number 36), and then on 12th September in the Trofeo Deserti (No. 305), on September 20th at the Trofeo - Castione Presolana (number 156 - with the hood in a chequered design). Later, between 1979 and 1981 the car was in possession of Elio Casagrande. For Trofeo Coppa Intereuropa Sachs, which took place on September 28, 1980 in Monza, a copy of the certification of the car sheet reveals that it was still approved in Group 2. In the mid-1990s, the Italian driver and tuner Angelo Chiapparini acquired the car. After restoring and meticulously preparing the car, he campaigned the car on various historical events from 1999 to 2002, including the Misano circuit and also at Vallelunga and Varano. Then the car joined our collector's collection and, thanks to extensive restoration work, it is in a superb condition today. It is in its final configuration in Group 2 that is, including some specific equipment include a rear aluminum boot lid, and front hood in FRP with quick action clips, the fenders feature riveted extensions, an anti-fire system for the cockpit, a tank of 100 litres, Sparco bucket seats, OMP harness, six points rollbar, rear axle slides (for better guidance), rear anti-roll bar, electric fuel pump, etc. The 2.0-litre engine is equipped with a cylinder head with dual ignition and four choke Dell'Orto 48 DHLH carburetors: Angelo Chiapparini, who had prepared the engine, explained to our collector that the choice was made as he believed that this fuel system was better for greater performance than the injection system. On its FAI identity, this car is recorded as a 1750 GTAm, Type 105.44, with displacement of 2000cc, and the car comes with CSAI technical passport too. Beautiful in its red and white livery, with impeccable presentation highlighting the care taken in preparing this car, which is all ready for the historic competition, translates beautifully the passion for amateur racers, who were always modifying the car according to the regulations to keep them at their very best. This superb piece should appeal to drivers of historical events, attracted by an unusual machine with a spectacular look and historical past. The cars in this collection are all offered without contôle technique (MOT). New legislation prevents us from obtaining an MOT for a vehicle that is not registered in France.

View additional info »
Realized: Log in or create account to view price data
1961 Alfa Romeo Giulietta Ti berline Série 2  No reserve

Lot 540: 1961 Alfa Romeo Giulietta Ti berline Série 2 No reserve

Estimated Price: Log in or create account to view price data

Description: 1961 Alfa Romeo Giulietta Ti berline Série 2 No reserve Titre de circulation italien Châssis n° AR132210 Moteur n° PCO111-21419 - Modèle peu courant en France - Présentation attrayante, intérieur d'origine - Performances brillantes pour sa catégorie Les archives Alfa Romeo précisent que cette voiture est sortie d'usine le 21 janvier 1961 et a été livrée neuve le 4 septembre à Collegno, près de Turin. Elle présente une carrosserie très saine, qui a bénéficié d'une peinture dans sa teinte bleu pâle d'origine. Elle affiche des détails de finition particulièrement attrayants, comme le support d'éclairage de plaque chromé élégamment façonné et comportant la mention "Alfa Romeo" entre trois petites bandes. Une étiquette "In rodaggio" est apposée sur la vitre arrière. Les jantes sont en bel état et laissent entrevoir, à l'avant, les tambours ailetés de grande dimension. Sur cette Série 2, les "moustaches" de calandre présentent une ouverture plus généreuse que sur la Série 1, ce qui favorise le refroidissement du compartiment moteur. Celui-ci offre une présentation correcte, tout comme le coffre doté de son tapis en caoutchouc, de la housse de protection de la roue de secours et du cric d'origine. L'intérieur est à l'avenant, avec sa séduisante sellerie en skaï et tissu très soignée et en bel état d'origine, avec une teinte légèrement passée par endroits. Elle témoigne du souci apporté par le constructeur à la finition de cette petite berline sportive, faite pour rendre agréable le séjour à bord. Les contreportes sont dotées d'un vide-poche et, sur l'élégant volant noir et ivoire, la commande d'avertisseur s'effectue par un cerclo chromé. La commande de vitesses s'effectue au volant. Le compteur de vitesses linéaire, flanqué à gauche d'un compte-tours et à droite d'un combiné température d'eau/température d'huile, est gradué jusqu'à 180 km/h, le compteur kilométrique affichant 30 419 km. Avec son moteur 1300 développant 74 ch, cette voiture légère offre un brio supérieur aux voitures de sa catégorie. Dans son habitacle soigné et bien préservé, son nouvel acquéreur saura profiter des sensations procurées par cette voiture légère et sportive. Italian title Chassis n° AR132210 Engine n° PCO111-21419 - Model rarely found in France - Attractive presentation, original interior - Outstanding performance for its class The Alfa Romeo records state that this car left the factory on 21 January 1961 and was delivered new on 4 September to Collegno, near Turin. With very sound bodywork, the car has been repainted in the original pale blue colour. It offers wonderful finishing touches such as the chromed support for the plate lights elegantly shaped with the words " Alfa Romeo " between three small stripes. A sticker " In rodaggio " is attached to the rear window. The wheel rims are in great condition and reveal, at the front, the large finned brake drums. On this series 2, the "moustaches" on the grille are wider apart than on the Series 1, improving the air-flow to the engine compartment. This example is presented correctly, including the boot complete with rubber mat, cover for the spare wheel and original jack. The interior is in the same condition, with wonderful fabric and leatherette upholstery in original condition, slightly faded in places. It demonstrates the attention to the finishing of this small sporting saloon by the manufacturer. The door linings are fitted with storage pockets and on the elegant black and ivory steering wheel, the horn is on a chrome ring. The gearshift is also on the steering wheel. The linear speedometer, graduated to 180 km/h is flanked on the left by a rev counter and the right by a combined water and oil temperature gauge, and the odometer records 30,419 km. With a 1300 engine producing 74 bhp, this lightweight car offered a better performance than other cars in its class. With its neat and well-preserved interior, the new owner will enjoy driving this nimble and sporty car.

View additional info »
Realized: Log in or create account to view price data
1977 Alfa Romeo Giulia Nuova Super Diesel berline  No reserve

Lot 541: 1977 Alfa Romeo Giulia Nuova Super Diesel berline No reserve

Estimated Price: Log in or create account to view price data

Description: 1977 Alfa Romeo Giulia Nuova Super Diesel berline No reserve Titre de circulation italien Châssis n° AR 115.40.0005459 - Version rare et peu connue de la Giulia - Un seul propriétaire de 1979 à 2004 - Voiture économique et familiale La crise pétrolière des années 1970 n'a laissé personne indemne, et certainement pas les constructeurs automobiles. Pour répondre à la hausse des prix du pétrole, ils ont travaillé sur la consommation et se sont notamment penchés sur la technique du diesel, par principe moins gourmand que les moteurs à essence, en plus de la moindre taxation du gas-oil. Chez Alfa Romeo, on se tourne vers Perkins, spécialiste de ce genre de mécanique, pour équiper la Giulia Nuova Super. Mais l'époque est encore à l'ancienne génération, et les moteurs diesel rapides ne sont pas encore répandus. Le Perkins de la Giulia, pour une cylindrée de 1 760 cm3, se contente de 55 ch et d'un caractère adapté aux véhicules utilitaires, ce qui ne permet guère d'espérer de brillantes performances... Il compense ce caractère débonnaire par une consommation basse et une robustesse à toute épreuve, mais les acheteurs d'Alfa Romeo ne se laissent pas convaincre et la production va rester limitée à 6 500 exemplaires environ. La caractéristique particulière de la Giulia Diesel que nous présentons est que, de 1979 à 2004, elle n'a connu qu'un seul propriétaire, avant de rejoindre le garage de notre collectionneur. Cet historique est un gage d'entretien soigné, et la voiture est accompagnée de son libretto d'origine. Les archives Alfa Romeo indiquent que, sortie d'usine le 17 mars 1977, cette voiture a été vendue le 30 du même mois à Faenza, Ravenna, en Italie. Elle a conservé la teinte ivoire qui était la sienne à l'époque, de même que l'intérieur en simili noir. Le compteur kilométrique indique 51 958 km. Elle représente une version originale, rare et peu connue de la fameuse Giulia. Les automobiles de cette collection sont présentées sans contrôle technique. La nouvelle législation nous empêche de faire passer un contrôle technique à un véhicule non immatriculé en France. Merci de noter que contrairement à ce qui est indiqué au catalogue, le numéro de série de la voiture est AR11540 0005459, et non AR132010. Italian registration Chassis # AR 115.40.0005459 - Rare and little known version of the Giulia - One owner from 1979 to 2004 - An economical and family car The oil crisis of 1970 left no unscathed, and certainly harmed the car manufacturers. To meet the rising oil prices, they worked on the fuel consumption aspect and the contributions focused on the technique of diesel by being less greedy than gasoline engines, other than the tax benefits of diesel fuel. Alfa Romeo turned to Perkins, a specialist in diesels, to equip the Giulia Super Nuova with a diesel powerplant. But then it was still the older generation of diesels, and high speed diesel engines were not yet widespread. The Perkins engine for the Giulia featured a displacement of 1760cc and developed only 55bhp, a simple engine with character more suitable for commercial vehicles, which made it difficult to expect stellar performances... It compensated for this rather debonair character with low fuel consumption and robustness, but buyers of Alfa Romeos were not very convinced and production was limited to just 6500 units. The particular feature of the Giulia Diesel we present is that from 1979 to 2004, the car had only one owner before joining the garage of our collector. This history is a guarantee of careful maintenance, and the car comes with its original libretto. Records indicate that this Alfa Romeo left the factory on March 17, 1977, and the car was sold on the 30th of the same month in Faenza, Ravenna, in Italy. The car retained its ivory colour from then, as well as the interior, which is in black imitation leatherette. The odometer indicates 51,958km. It represents an original, a very rare and little known version of the famous Giulia saloon. The cars in this collection are all offered without contôle technique (MOT). New legislation prevents us from obtaining an MOT for a vehicle that is not registered in France. Please note that contrary to what is written in the catalog, the serial number of this car is AR11540 0005459 and not AR132010.

View additional info »
Realized: Log in or create account to view price data
1986 Alfa Romeo 33 1.3 S berline  No reserve

Lot 542: 1986 Alfa Romeo 33 1.3 S berline No reserve

Estimated Price: Log in or create account to view price data

Description: 1986 Alfa Romeo 33 1.3 S berline No reserve Titre de circulation italien Châssis n° AR 905A1005228277 - Belle présentation - Version 1.3 S, plus puissante - Encore utilisable quotidiennement On ne change pas une formule qui marche : le succès de l'Alfasud a incité Alfa Romeo à conserver la même configuration pour le modèle qui lui a succédé, mais en lui attribuant un nom plus prestigieux. La 33 est en effet un clin d'œil aux fameux prototypes Tipo 33 qui ont fait les belles heures de la marque en compétition d'endurance. La 33 reprend donc un moteur quatre-cylindres à plat avec transmission aux roues avant, sous une carrosserie plus anguleuse, modernisée et remise au goût du jour, dotée d'un hayon arrière dont la berline Alfasud était dépourvue. La 33 recevait un choix de plusieurs moteurs, dont un 1300 de base de 79 ch. En version 1.3 S, qui est celle que nous présentons ici, elle bénéficiait d'un 1 351 cm3 équipé d'un carburateur double corps et qui développait 86 ch, avec une finition plus soignée et la présence d'un déflecteur arrière. Très saine de carrosserie, cette voiture a été repeinte il y a plusieurs années dans sa teinte d'origine, "grigio chiaro metallizzato". L'intérieur est de belle facture également, avec des sièges en tissu en bon état et un autoradio-lecteur de K7 de marque Autovox, le compteur kilométrique affichant 86 746 km. La voiture est équipée de son cric d'origine et du nécessaire permettant de remplacer une roue. D'après les archives Alfa Romeo, cette 33 1.3 S est sortie d'usine le 19 mai 1986 et vendue le 19 juin à Desio, près de Milan, en Italie. Voiture de grande diffusion et d'usage quotidien pour des milliers d'utilisateurs, la 33 a souvent subi les affres d'un usage intensif. Il est donc rare d'en trouver un exemplaire dans un état de préservation tel que celui-ci, ce qui ne saurait échapper à l'œil des amateurs. Les automobiles de cette collection sont présentées sans contrôle technique. La nouvelle législation nous empêche de faire passer un contrôle technique à un véhicule non immatriculé en France. Italian registration Chassis # AR 905A1005228277 - In beautiful condition - Version 1.3 S, which is more powerful - Still usable daily You do not change a formula that works well: the success of the Alfa Romeo Alfasud prompted the carmaker to keep the same configuration for the model that succeeded it, but gave the model a more prestigious branding. The 33 is indeed a reference to the famous Tipo 33 prototype that made the brand famous in the heydays of endurance racing of the 1960s. The 33 therefore features a flat four-cylinder engine with transmission to the front wheels, but in a more angular bodywork , modernized and brought up-to-date with a hatchback tailgate that the Alfasud saloon lacked . The 33 was given a choice of engines, including a 1300cc base version developing 79bhp. The version 1.3 S, which we offer here, enjoyed a more powerful 1351cc featuring a double -barrel carburetor and developing 86bhp, aided with a neater finish complemented with the presence of a rear spoiler. In a very healthy state, this car has been repainted several years ago in its original colour of "grigio chiaro metallizzato". The interiors are also in a beautiful state, with cloth seats in good condition and a radio-cassette player (an Autovox), and the odometer reading 86,746km. The car is equipped with its original jack. From the archives of Alfa Romeo 33 1.3 S this particular car left the factory on May 19, 1986 and was sold on June 19 the same year, in Desio, near Milan, Italy. Most 33s have been run into the ground with intensive use. It is rare to find one in such a state of preservation as this one, which, we are sure, will not escape the eyes of fans. The cars in this collection are all offered without contôle technique (MOT). New legislation prevents us from obtaining an MOT for a vehicle that is not registered in France.

View additional info »
Realized: Log in or create account to view price data
1986 Alfa Romeo Arna berline  No reserve

Lot 543: 1986 Alfa Romeo Arna berline No reserve

Estimated Price: Log in or create account to view price data

Description: 1986 Alfa Romeo Arna berline No reserve Titre de circulation italien Châssis n° ZAR 920A0005053310 - Excellent état d'origine - Modèle peu commun - Témoin d'une page particulière de l'histoire d'Alfa Romeo Le lancement de la Volkswagen Golf et le succès qu'elle a rencontré, a pris les autres constructeurs par surprise. Certains avaient dans les cartons un modèle en cours de préparation et ont pu réagir rapidement, et d'autres ont eu plus de mal à trouver la réplique. Celle qui devait succéder à l'Alfasud n'étant pas encore au point, Alfa Romeo a passé un accord avec Nissan pour produire la Pulsar équipée d'une mécanique d'Alfasud, sous le nom Arna. Sa ligne anguleuse et son hayon arrière étaient au goût du jour, et le quatre cylindres à plat apportait sa personnalité italienne. Ce modèle bénéficiait en plus d'un traitement anticorrosion, ce qui constituait un avantage par rapport à l'Alfasud dont la rouille était une maladie chronique. Sortie d'usine le 23 avril 1985, cette Alfa Romeo Arna a été livrée à San Donà di Piave, à Venise en Italie. Sa couleur d'origine était "Bianco Capodimonte", teinte blanche qui a été conservée lorsque la voiture a bénéficié d'une couche de peinture neuve. Il s'agit d'une version 1,2 litre cinq portes. Extrêmement saine, cette voiture est en bel état d'origine et il est probable que le kilométrage qu'indique le compteur - 50 139 km - corresponde au total couvert depuis que la voiture est neuve. L'intérieur en tissu gris est très soigné également. L'Arna étant une voiture utilitaire par excellence, il est rare d'en trouver une dans un tel état de conservation. Intéressant témoin d'une page particulière de l'histoire d'Alfa Romeo, parfaitement représentative du style des années 1980, elle présente le charme d'une mécanique Alfa sous une robe inhabituelle. Les automobiles de cette collection sont présentées sans contrôle technique. La nouvelle législation nous empêche de faire passer un contrôle technique à un véhicule non immatriculé en France. Italian registration Chassis # ZAR 920A0005053310 - Excellent original condition - Unusual Model - Witness to a particular page in the history of Alfa Romeo The launch of the Volkswagen Golf and the success it met took other manufacturers by surprise. Some had models under development and they were able to respond quickly, whereas others had greater difficulty in developing something similar. The car that was to succeed the Alfasud was not yet ready, so Alfa Romeo got into an agreement with Nissan to produce Pulsar powered by the Alfasud's mechanicals and sold under the brand name of Arna. Its angular line and lift-up tailgate were up to date, and the four-cylinder boxer brought along its specific Italian personality. This model, was improved by an anti-corrosion treatment, therefore had a major advantage over the Alfasud, a car notorious for its easy rusting proclivities. Having left the factory on April 23, 1985, this Alfa Romeo Arna was delivered to San Dona di Piave, in Venice, Italy. Its original colour was a "Bianco Capodimonte", a white colour which was retained when the car received a new coat of paint. Our car is a 1.2-litre five doors version. An extremely healthy, this car is in good original condition and it is likely that the mileage indicated by the meter - 50139km - corresponds to the actual total covered since the car was new. The gray cloth interior is very neat too. The Arna is a typical utility car so it is rare to find one in such a condition. An interesting witness to a special page in the history of Alfa Romeo, the car is perfectly representative of the style of the 1980s, plus the charm of Alfa mechanicals in an unusual body. The cars in this collection are all offered without contôle technique (MOT). New legislation prevents us from obtaining an MOT for a vehicle that is not registered in France.

View additional info »
Realized: Log in or create account to view price data
1972 Alfa Romeo Giulia Super 1.6 Familiare par Giorgetti  No reserve

Lot 544: 1972 Alfa Romeo Giulia Super 1.6 Familiare par Giorgetti No reserve

Estimated Price: Log in or create account to view price data

Description: 1972 Alfa Romeo Giulia Super 1.6 Familiare par Giorgetti No reserve Sans titre de circulation Châssis n° AR 1984636 Moteur n° T/86 - Modèle rare - "Sortie de grange" - Break sportif très original Ce break Alfa Romeo Giulia est une véritable "sortie de grange", à restaurer complètement, souffrant d'une corrosion importante en multiples endroits. Mais cette voiture est complète (à l'exception du pare-brise), équipée d'un toit ouvrant et toujours revêtue de sa couleur verte d'origine. D'après les archives Alfa Romeo, elle est sortie d'usine le 18 octobre 1972 et a été vendue à la Societa Autostrade, à Rome, en Italie. Le compteur affiche 14 758 km et tout est à refaire, tant la mécanique que la carrosserie et l'intérieur en simili brun. Il s'agit toutefois d'un modèle rare. La Giulia Familiare, également appelée "Promiscua", a été produite par plusieurs carrossiers, et principalement les ateliers Colli, mais aussi Grazia et Giorgetti comme c'est le cas ici, en quantité très limitée. La Polizia Stradale en a utilisé, et il semblerait que certains exemplaires aient été transformés en ambulance. Il existe diverses subtilités entre les différentes versions, les plus visibles étant la présence d'un hayon arrière plus ou moins long et d'une vitre sur le compartiment arrière - ici, nous sommes en présence d'une version tôlée. Hormis sa carrosserie spécifique dans la partie arrière, cette voiture offre exactement les mêmes prestations que la Giulia Super 1600, dont elle partage les pièces. Modèle rare, cette Familiare mérite l'intérêt d'un amateur qui s'attachera à lui rendre son aspect d'origine. Les automobiles de cette collection sont présentées sans contrôle technique. La nouvelle législation nous empêche de faire passer un contrôle technique à un véhicule non immatriculé en France. Sold without registration Chassis # 1984636 AR Engine # T/86 - Rare model - A barn find - A very original sports estate This Alfa Romeo Giulia estate is a true "barn find" requires a complete restoration, suffering from severe corrosion in multiple locations. But this car is complete (except for the windshield), and still has its original green colour roof. According to the Alfa Romeo archives we know that the car left the factory on October 18, 1972 and was sold to Societa Autostrade in Rome, Italy. The counter shows 14,758km and it needs a complete restoration, for the mechanics as well as the body and interior in brown imitation leather. However, this is a rare model. The Giulia Familiare, also called the "promiscua" was produced by several bodybuilders, mainly the workshops of Colli, but also Grazia and Giorgetti, in very limited numbers. The Polizia Stradale used them, and it seems that some specimens were used as ambulances too. There are various subtleties between the different versions, the most visible being the presence of a more or less long rear tailgate and glass on the rear compartment - here we are in the presence of a hard top version. Apart from its specific body at the rear, this car offers exactly the same benefits as the Giulia Super 1600, which it shares common parts with. A rare model, this Familiare deserves the interest of an amateur who will work to restore it back to its original appearance. The cars in this collection are all offered without contôle technique (MOT). New legislation prevents us from obtaining an MOT for a vehicle that is not registered in France.

View additional info »
Realized: Log in or create account to view price data