The world’s premier auctions
 
 
WELCOME TO INVALUABLE
Be the first to know about
the latest online auctions.
Please enter a valid email address (name@host.com)
Sign Up »
PS: We value your privacy
Thank you!
 
 
Want to learn more
about online auctions?
Take a Quick Tour »
WE'VE CHANGED OUR NAME
is now
 
To celebrate, we’ve enhanced our site with
larger images and browsing by category to help
you easily find what you’re passionate about.
Remember to update your bookmarks.
Get Started »
 
Invaluable cannot guarantee the accuracy of translations through Google Translate and disclaims any responsibility for inaccurate translations.
Show translation options
Auction Description for Osenat: L'EMPIRE À FONTAINEBLEAU
Viewing Notes:
Expositions publiques:
Fontainebleau
Vendredi 21 mars de 14 h à 18 h
Samedi 22 mars de 10 h à 18 h
Dimanche 23 mars de 9 h à 12 h
Sale Notes:
DIMANCHE 23 MARS 2014 À 14H00

5, RUE ROYALE77300 FONTAINEBLEAU - FRANCE

L'EMPIRE À FONTAINEBLEAU

OSENAT
EMAIL : CONTACT@OSENAT.COM
TÉL. : GÉNÉRAL 01 64 22 27 62

L'EMPIRE À FONTAINEBLEAU

by Osenat

Platinum House

402 lots | 400 with images

March 23, 2014

Live Auction

Hôtel des ventes de Fontainebleau

5, rue Royale

Fontainebleau, 77300 France

Phone: +33 (0)1 64 22 27 62

Fax: +33 (0)1 64 22 38 94

Email: contact@osenat.com

402 Lots
Sort by:
Lots with images first
Next »
Per page:
Louis XVI et Marie Antoinette  Les deux bustes en habits d'apparat  médaille en argent du graveur B. Duvivier.  Ø 41.43 mm (29.93 g).TNG 54,1  Très beau.  Ancienne collection Bertrand - de Boëry

Lot 1: Louis XVI et Marie Antoinette Les deux bustes en habits d'apparat médaille en argent du graveur B. Duvivier. Ø 41.43 mm (29.93 g).TNG 54,1 Très beau. Ancienne collection Bertrand - de Boëry

Estimated Price: Log in or create account to view price data

Description: Louis XVI et Marie Antoinette Les deux bustes en habits d'apparat médaille en argent du graveur B. Duvivier. Ø 41.43 mm (29.93 g).TNG 54,1 Très beau. Ancienne collection Bertrand - de Boëry

View additional info »
Realized: Log in or create account to view price data
Marie Louise Duchesse de Parme,  Plaisance et Guastalla épouse  de napoléon ier (1815-1847)  40 lire or 1815. (12.93g)  Très beau.  Ancienne collection Bertrand - de Boëry

Lot 2: Marie Louise Duchesse de Parme, Plaisance et Guastalla épouse de napoléon ier (1815-1847) 40 lire or 1815. (12.93g) Très beau. Ancienne collection Bertrand - de Boëry

Estimated Price: Log in or create account to view price data

Description: Marie Louise Duchesse de Parme, Plaisance et Guastalla épouse de napoléon ier (1815-1847) 40 lire or 1815. (12.93g) Très beau. Ancienne collection Bertrand - de Boëry

View additional info »
Realized: Log in or create account to view price data
Napoléon 1er et marie Louise 1810. Têtes accolées à droite de Napoléon Ier lauré et de Marie-Louise diadémée, signature Andrieu F. R/ NAPOLEON EMP. ET ROI. - M. LOUISE D'AUTRICHE. Les époux auprès d'un autel signature Galle et à l'exergue : 1810.

Lot 3: Napoléon 1er et marie Louise 1810. Têtes accolées à droite de Napoléon Ier lauré et de Marie-Louise diadémée, signature Andrieu F. R/ NAPOLEON EMP. ET ROI. - M. LOUISE D'AUTRICHE. Les époux auprès d'un autel signature Galle et à l'exergue : 1810.

Estimated Price: Log in or create account to view price data

Description: Napoléon 1er et marie Louise 1810. Têtes accolées à droite de Napoléon Ier lauré et de Marie-Louise diadémée, signature Andrieu F. R/ NAPOLEON EMP. ET ROI. - M. LOUISE D'AUTRICHE. Les époux auprès d'un autel signature Galle et à l'exergue : 1810. médaille en or (avec bélière et anneau de suspension) du mariage 1810. Ø 15.36 mm (3.39g) Très beau. Ancienne collection Bertrand - de Boëry

View additional info »
Realized: Log in or create account to view price data
Napoléon 1er Bataille de WaGram 6 juillet 1809 Légende : NAPOLEON LE GRAND entre deux branches de feuillage chêne et laurier surmontée d'une couronne impériale. Dessous, F.L. R/. légende circulaire : BATAILLE DE WAGRAM 6 JUILLET 1809 et en 12 lignes

Lot 4: Napoléon 1er Bataille de WaGram 6 juillet 1809 Légende : NAPOLEON LE GRAND entre deux branches de feuillage chêne et laurier surmontée d'une couronne impériale. Dessous, F.L. R/. légende circulaire : BATAILLE DE WAGRAM 6 JUILLET 1809 et en 12 lignes

Estimated Price: Log in or create account to view price data

Description: Napoléon 1er Bataille de WaGram 6 juillet 1809 Légende : NAPOLEON LE GRAND entre deux branches de feuillage chêne et laurier surmontée d'une couronne impériale. Dessous, F.L. R/. légende circulaire : BATAILLE DE WAGRAM 6 JUILLET 1809 et en 12 lignes : LES TROPHÉES DE CETTE BAT : ETOI :ENT 10 DRAP :40 PIèCES DE CANON : 20000 PRISONN :DONT 350 OFFICIÉRS. TOUS LES BLESSÉS DE L'ENNEMI. LES AUTRICH : ONT PERDUS AU MOINS 60000 HOMMES. Ne fi gure dans aucune collection telle que Prince d'Essling, Bramsen, Julius Jeton en or. Ø 24.57mm (7.61 g) Très beau. collection comtesse pelletier de chambure (1902-1975)

View additional info »
Realized: Log in or create account to view price data
Napoléon 1er Pendentif en or composé de deux plaques maintenues par un cercle en or fermé par une bélière et représentant le portrait de l'empereur lauré à gauche en repoussé par le graveur George. Au revers,légende : « TOUT POUR L'EMPIRE ». Ø

Lot 5: Napoléon 1er Pendentif en or composé de deux plaques maintenues par un cercle en or fermé par une bélière et représentant le portrait de l'empereur lauré à gauche en repoussé par le graveur George. Au revers,légende : « TOUT POUR L'EMPIRE ». Ø

Estimated Price: Log in or create account to view price data

Description: Napoléon 1er Pendentif en or composé de deux plaques maintenues par un cercle en or fermé par une bélière et représentant le portrait de l'empereur lauré à gauche en repoussé par le graveur George. Au revers,légende : « TOUT POUR L'EMPIRE ». Ø 27.63mm (13.88g) Très beau. collection comtesse pelletier de chambure (1902-1975)

View additional info »
Realized: Log in or create account to view price data
Bonaparte Premier Consul attentat à la vie de Bonaparte près de l'Opéra le 24 décembre 1800 Légende : BONAPARTE. REIP. ITAL. PRAESES (Bonaparte, président de la république Italienne) Tête de Bonaparte. Dans le champ, une étoile. Dessous ANNO III. R/.

Lot 6: Bonaparte Premier Consul attentat à la vie de Bonaparte près de l'Opéra le 24 décembre 1800 Légende : BONAPARTE. REIP. ITAL. PRAESES (Bonaparte, président de la république Italienne) Tête de Bonaparte. Dans le champ, une étoile. Dessous ANNO III. R/.

Estimated Price: Log in or create account to view price data

Description: Bonaparte Premier Consul attentat à la vie de Bonaparte près de l'Opéra le 24 décembre 1800 Légende : BONAPARTE. REIP. ITAL. PRAESES (Bonaparte, président de la république Italienne) Tête de Bonaparte. Dans le champ, une étoile. Dessous ANNO III. R/. DVx TVTVS AB INSIDIIS (Le chef est en sureté contre les embûches). Les trois Parques Nona ou Clotho chez les grecs, Decima ou Lachesis et Morta ou Atropos devant elles, le destin assis sous les traits d'un vieillard. Essling 862 ; TNG 70,3 médaille en argent due au graveur Luigi Manfredini Ø 60.26 mm (69.11g) Superbe. collection comtesse pelletier de chambure (1902-1975)

View additional info »
Realized: Log in or create account to view price data
Napoléon 1er Couronnement de l'empereur à milan le 23 mai 1805 NAPOLEO GALLORVM IMPERATOR ITALIAE REx Sa tête laurée à gauche. R/. VLTRO. L'Italie debout tenant une corne d'abondance et posant la couronne de fer sur la tête de l'empereur debout vêtu

Lot 7: Napoléon 1er Couronnement de l'empereur à milan le 23 mai 1805 NAPOLEO GALLORVM IMPERATOR ITALIAE REx Sa tête laurée à gauche. R/. VLTRO. L'Italie debout tenant une corne d'abondance et posant la couronne de fer sur la tête de l'empereur debout vêtu

Estimated Price: Log in or create account to view price data

Description: Napoléon 1er Couronnement de l'empereur à milan le 23 mai 1805 NAPOLEO GALLORVM IMPERATOR ITALIAE REx Sa tête laurée à gauche. R/. VLTRO. L'Italie debout tenant une corne d'abondance et posant la couronne de fer sur la tête de l'empereur debout vêtu à l'antique. Entre eux, un autel portant la Constitution. A l'exergue : D.xxIII MAII A MDCCCV. TNG 7,7 ; Bramsen 420 médaille en argent due au graveur Luigi Manfredini 1805. Ø 42.09mm (44.04g) Coup sur la joue sinon très bel exemplaire. 250/350 € collection comtesse pelletier de chambure (1902-1975)

View additional info »
Realized: Log in or create account to view price data
Napoléon 1er serment de l'armée d'angleterre à l'empereur 23 août 1804 HONNEUR LEGIONAIRE AUx BRAVES DE L'ARMÉE. Napoléon sur une estrade, assis sur une chaise curule, distribuant des légions d'honneur à quatre militaires debout devant lui. A

Lot 8: Napoléon 1er serment de l'armée d'angleterre à l'empereur 23 août 1804 HONNEUR LEGIONAIRE AUx BRAVES DE L'ARMÉE. Napoléon sur une estrade, assis sur une chaise curule, distribuant des légions d'honneur à quatre militaires debout devant lui. A

Estimated Price: Log in or create account to view price data

Description: Napoléon 1er serment de l'armée d'angleterre à l'empereur 23 août 1804 HONNEUR LEGIONAIRE AUx BRAVES DE L'ARMÉE. Napoléon sur une estrade, assis sur une chaise curule, distribuant des légions d'honneur à quatre militaires debout devant lui. A l'exergue, A BOULOGNE LE xxVIII THERM. AN xII/ xVI AOUT MDCCCIV et signatures Denon D. Jeuff roy F. R/ SERMENT. DE. L'ARMEE. D'ANGLETERRE/ A. L'EMPEREUR. NAPOLEON. Plan fi guré de la position de chacun des corps de l'armée au camp de Boulogne, autour du trône de l'Empereur. à l'exergue sur six lignes, le nom de chaque arme et signature Jaley F. Bramsen 318 ; Essling 1017 médaille en argent 1804. Ø 40.71mm (36.08g)Superbe. collection comtesse pelletier de chambure (1902-1975)

View additional info »
Realized: Log in or create account to view price data
Napoléon 1er Bataille d'austerlitz 11 décembre 1805 BATAILLE D'AUSTERLITz Tête laurée de l'empereur par Andrieu. Dessous, 11 décembre 1805. R/. Bustes laurés et en regard d'Alexandre de Russie et de François d'Autriche. Andrieu F. et Denon D.

Lot 9: Napoléon 1er Bataille d'austerlitz 11 décembre 1805 BATAILLE D'AUSTERLITz Tête laurée de l'empereur par Andrieu. Dessous, 11 décembre 1805. R/. Bustes laurés et en regard d'Alexandre de Russie et de François d'Autriche. Andrieu F. et Denon D.

Estimated Price: Log in or create account to view price data

Description: Napoléon 1er Bataille d'austerlitz 11 décembre 1805 BATAILLE D'AUSTERLITz Tête laurée de l'empereur par Andrieu. Dessous, 11 décembre 1805. R/. Bustes laurés et en regard d'Alexandre de Russie et de François d'Autriche. Andrieu F. et Denon D. médaille en argent 1805. Ø 40.75mm (37.05g) Superbe. collection comtesse pelletier de chambure (1902-1975)

View additional info »
Realized: Log in or create account to view price data
Bonaparte Victoires pendant la Campagne d'italie 1796 BUONAPARTE GENERAL EN CHEF DE LA BRAVE ARMEE D'ITALLIE. Buste de Bonaparte à droite. R/. VOILA SOLDATS VALEUREUx LE FRUIT DE VOS TRAVAUx. Minerve assise, appuyée sur un bouclier orné d'un

Lot 10: Bonaparte Victoires pendant la Campagne d'italie 1796 BUONAPARTE GENERAL EN CHEF DE LA BRAVE ARMEE D'ITALLIE. Buste de Bonaparte à droite. R/. VOILA SOLDATS VALEUREUx LE FRUIT DE VOS TRAVAUx. Minerve assise, appuyée sur un bouclier orné d'un

Estimated Price: Log in or create account to view price data

Description: Bonaparte Victoires pendant la Campagne d'italie 1796 BUONAPARTE GENERAL EN CHEF DE LA BRAVE ARMEE D'ITALLIE. Buste de Bonaparte à droite. R/. VOILA SOLDATS VALEUREUx LE FRUIT DE VOS TRAVAUx. Minerve assise, appuyée sur un bouclier orné d'un faisceau, tenant des rameaux d'olivier et de chêne. A l'exergue, 1796. Hennin 767 Jeton en argent 1796. Ø 32.48mm (9.99g)Superbe. collection comtesse pelletier de chambure (1902-1975)

View additional info »
Realized: Log in or create account to view price data
Bonaparte Victorieux an 6 (1797-1798) BUONAPARTE NÉ à AJACCIO LE 15 AOÛT 1769. Buste de Bonaparte à gauche. R/. Légende en quatre lignes dans une couronne de laurier : LA FRANCE LUI DEVRA LA VICTOIRE ET LA PAIx. A l'exergue, AN 6 DE LA RÉPUBLIQUE.

Lot 11: Bonaparte Victorieux an 6 (1797-1798) BUONAPARTE NÉ à AJACCIO LE 15 AOÛT 1769. Buste de Bonaparte à gauche. R/. Légende en quatre lignes dans une couronne de laurier : LA FRANCE LUI DEVRA LA VICTOIRE ET LA PAIx. A l'exergue, AN 6 DE LA RÉPUBLIQUE.

Estimated Price: Log in or create account to view price data

Description: Bonaparte Victorieux an 6 (1797-1798) BUONAPARTE NÉ à AJACCIO LE 15 AOÛT 1769. Buste de Bonaparte à gauche. R/. Légende en quatre lignes dans une couronne de laurier : LA FRANCE LUI DEVRA LA VICTOIRE ET LA PAIx. A l'exergue, AN 6 DE LA RÉPUBLIQUE. Hennin 836 Jeton en argent an 6. Ø 33.14mm (14.85g)Superbe. collection comtesse pelletier de chambure (1902-1975)

View additional info »
Realized: Log in or create account to view price data
Napoléon 1er mariage avec marie Louise à Vienne 11 mars 1810 NAPOLEONIS GALL IMP ET M.LVDOV. FRANC. A. IMP. F.A.A. Deux fl ambeaux allumés. A l'exergue, FELICIBVS NVPTIIS. R/. Légende en deux lignes VOTA PVBLICA dans une couronne de palme et de

Lot 12: Napoléon 1er mariage avec marie Louise à Vienne 11 mars 1810 NAPOLEONIS GALL IMP ET M.LVDOV. FRANC. A. IMP. F.A.A. Deux fl ambeaux allumés. A l'exergue, FELICIBVS NVPTIIS. R/. Légende en deux lignes VOTA PVBLICA dans une couronne de palme et de

Estimated Price: Log in or create account to view price data

Description: Napoléon 1er mariage avec marie Louise à Vienne 11 mars 1810 NAPOLEONIS GALL IMP ET M.LVDOV. FRANC. A. IMP. F.A.A. Deux fl ambeaux allumés. A l'exergue, FELICIBVS NVPTIIS. R/. Légende en deux lignes VOTA PVBLICA dans une couronne de palme et de roses. Dessous, VINDOB xI MART. MDCCCx. Bramsen 942 ; Essling 1280 Jeton en argent 1810. Ø 28.80mm (8.81g) Très beau. collection comtesse pelletier de chambure (1902-1975)

View additional info »
Realized: Log in or create account to view price data
Napoléon 1er mariage avec marie Louise à Paris 1810. Les deux têtes accolées à droite. Andrieu F. R/.Napoléon et Marie Louise vêtus à l'antique, debout près d'un autel allumé. A l'exergue, MDCCCx. Brenet F et Denon D. Essling 1288 ; Bramsen 954

Lot 13: Napoléon 1er mariage avec marie Louise à Paris 1810. Les deux têtes accolées à droite. Andrieu F. R/.Napoléon et Marie Louise vêtus à l'antique, debout près d'un autel allumé. A l'exergue, MDCCCx. Brenet F et Denon D. Essling 1288 ; Bramsen 954

Estimated Price: Log in or create account to view price data

Description: Napoléon 1er mariage avec marie Louise à Paris 1810. Les deux têtes accolées à droite. Andrieu F. R/.Napoléon et Marie Louise vêtus à l'antique, debout près d'un autel allumé. A l'exergue, MDCCCx. Brenet F et Denon D. Essling 1288 ; Bramsen 954 médaille en argent 1810. Ø 32.38mm (17.47g) Superbe. collection comtesse pelletier de chambure (1902-1975)

View additional info »
Realized: Log in or create account to view price data
Napoléon 1er Délivrance de Dantzig 28 mai 1807 Tête laurée de l'empereur à droite. R/. L'empereur debout à gauche relève la ville de Dantzig à demiagenouillée à droite. Andrieu F. et Denon D. A l'exergue : LIBERTAS DANTISCO RESTITVTA et MDCCCVII.

Lot 14: Napoléon 1er Délivrance de Dantzig 28 mai 1807 Tête laurée de l'empereur à droite. R/. L'empereur debout à gauche relève la ville de Dantzig à demiagenouillée à droite. Andrieu F. et Denon D. A l'exergue : LIBERTAS DANTISCO RESTITVTA et MDCCCVII.

Estimated Price: Log in or create account to view price data

Description: Napoléon 1er Délivrance de Dantzig 28 mai 1807 Tête laurée de l'empereur à droite. R/. L'empereur debout à gauche relève la ville de Dantzig à demiagenouillée à droite. Andrieu F. et Denon D. A l'exergue : LIBERTAS DANTISCO RESTITVTA et MDCCCVII. Bramsen 652 ; Essling 1179 médaille en bronze 1807. Ø 40. 64mm (35.78g) Superbe. collection comtesse pelletier de chambure (1902-1975)

View additional info »
Realized: Log in or create account to view price data
Lot de trois refrappes en argent de médailles à l'effigie de Louis XVi : Abandon de tous les privilèges ASSEMBLÉE NATIONALE IV. AOUT MDCCLxxxIx (1789), naissance du Dauphin, les Six Corps des marchands de Paris complimentent le roi pour la naissance

Lot 15: Lot de trois refrappes en argent de médailles à l'effigie de Louis XVi : Abandon de tous les privilèges ASSEMBLÉE NATIONALE IV. AOUT MDCCLxxxIx (1789), naissance du Dauphin, les Six Corps des marchands de Paris complimentent le roi pour la naissance

Estimated Price: Log in or create account to view price data

Description: Lot de trois refrappes en argent de médailles à l'effigie de Louis XVi : Abandon de tous les privilèges ASSEMBLÉE NATIONALE IV. AOUT MDCCLxxxIx (1789), naissance du Dauphin, les Six Corps des marchands de Paris complimentent le roi pour la naissance du sérénissime Dauphin présenté par le Duc de Cossé, gouverneur de la ville. Nouvel espoir d'assurance pour le commerce 1781, Prémices de l'or tiré des mines d'allemont off ertes au roi par Monsieur 1786. Superbes.

View additional info »
Realized: Log in or create account to view price data
Bonaparte Premier Consul négociations qui précédèrent la rupture du traité d'amiens 1803 ARMÉ POUR LA PAIx Tête de Bonaparte à droite coiff é d'un casque orné d'une victoire portant un trophée. R/. A BONAPARTE. Un ibis symbolisant la vigilance, entre

Lot 16: Bonaparte Premier Consul négociations qui précédèrent la rupture du traité d'amiens 1803 ARMÉ POUR LA PAIx Tête de Bonaparte à droite coiff é d'un casque orné d'une victoire portant un trophée. R/. A BONAPARTE. Un ibis symbolisant la vigilance, entre

Estimated Price: Log in or create account to view price data

Description: Bonaparte Premier Consul négociations qui précédèrent la rupture du traité d'amiens 1803 ARMÉ POUR LA PAIx Tête de Bonaparte à droite coiff é d'un casque orné d'une victoire portant un trophée. R/. A BONAPARTE. Un ibis symbolisant la vigilance, entre un rameau d'olivier et un foudre. Signature : V. DENON DIR G. D. MUSÉE C.D.ARTS. médaillette en PLatine. Ø 13.58mm (3.06g) Superbe. collection comtesse pelletier de chambure (1902-1975)

View additional info »
Realized: Log in or create account to view price data
Lot de quatre refrappes en argent de médailles émises sous le règne de Louis XViii et Charles X : Translation des cendres de Louis xVI et de Marie Antoinette à Saint Denis 1815 Chapelle expiatoire de Louis xVI et Marie Antoinette (1826) Naissance du

Lot 17: Lot de quatre refrappes en argent de médailles émises sous le règne de Louis XViii et Charles X : Translation des cendres de Louis xVI et de Marie Antoinette à Saint Denis 1815 Chapelle expiatoire de Louis xVI et Marie Antoinette (1826) Naissance du

Estimated Price: Log in or create account to view price data

Description: Lot de quatre refrappes en argent de médailles émises sous le règne de Louis XViii et Charles X : Translation des cendres de Louis xVI et de Marie Antoinette à Saint Denis 1815 Chapelle expiatoire de Louis xVI et Marie Antoinette (1826) Naissance du Duc de Bordeaux (1820) La ville de Pau à Madame, la mère du nouvel Henri (1828). Superbes.

View additional info »
Realized: Log in or create account to view price data
Lot de trois médailles en bronze du XiXe siècle cerclées de laiton : Henri IV et les augustes membres de la famille royale victimes de la Révolution 1820 Baptême du duc de Bordeaux 1821 Charles Ferdinand duc de Berry à la mémoire des Bourbons 1820.

Lot 18: Lot de trois médailles en bronze du XiXe siècle cerclées de laiton : Henri IV et les augustes membres de la famille royale victimes de la Révolution 1820 Baptême du duc de Bordeaux 1821 Charles Ferdinand duc de Berry à la mémoire des Bourbons 1820.

Estimated Price: Log in or create account to view price data

Description: Lot de trois médailles en bronze du XiXe siècle cerclées de laiton : Henri IV et les augustes membres de la famille royale victimes de la Révolution 1820 Baptême du duc de Bordeaux 1821 Charles Ferdinand duc de Berry à la mémoire des Bourbons 1820. Très beaux.

View additional info »
Realized: Log in or create account to view price data
Lot de quatre médailles en bronze du XiXe siècle Mariage du duc de Berry et de Caroline de Bourbon-Sicile 1816 Ø 50mm Charles Emmanuel Joseph Pierre, marquis de Pastoret (1755-1840) : devise « Nulli impar fortunæ» 1830 Visite des hôpitaux général,

Lot 19: Lot de quatre médailles en bronze du XiXe siècle Mariage du duc de Berry et de Caroline de Bourbon-Sicile 1816 Ø 50mm Charles Emmanuel Joseph Pierre, marquis de Pastoret (1755-1840) : devise « Nulli impar fortunæ» 1830 Visite des hôpitaux général,

Estimated Price: Log in or create account to view price data

Description: Lot de quatre médailles en bronze du XiXe siècle Mariage du duc de Berry et de Caroline de Bourbon-Sicile 1816 Ø 50mm Charles Emmanuel Joseph Pierre, marquis de Pastoret (1755-1840) : devise « Nulli impar fortunæ» 1830 Visite des hôpitaux général, civil et militaire de Charles x à Amiens 18 et 19 sept.1827 Rétablissement en 1817 de la statue d'Henri IV au Pont Neuf qui avait été fondue pour faire des canons. Beaux. T.B. Très beaux.

View additional info »
Realized: Log in or create account to view price data
série de 20 jetons de jeux octogonaux en argent « heUr et maLheUr » Graveur : Raymond Gayrard (1777-1858) anobli en 1825 par Charles x et Jean Pierre Casimir de Marcassus, Baron de Puymaurin directeur de la Monnaie de Paris entre 1816 et 1830 A

Lot 20: série de 20 jetons de jeux octogonaux en argent « heUr et maLheUr » Graveur : Raymond Gayrard (1777-1858) anobli en 1825 par Charles x et Jean Pierre Casimir de Marcassus, Baron de Puymaurin directeur de la Monnaie de Paris entre 1816 et 1830 A

Estimated Price: Log in or create account to view price data

Description: série de 20 jetons de jeux octogonaux en argent « heUr et maLheUr » Graveur : Raymond Gayrard (1777-1858) anobli en 1825 par Charles x et Jean Pierre Casimir de Marcassus, Baron de Puymaurin directeur de la Monnaie de Paris entre 1816 et 1830 A l'avers, buste bifrons de femme, l'une souriante est couronnée de fruits, l'autre ayant des serpents dans la chevelure exprime la douleur. Les revers portent 20 devises diff érentes avec les allégories correspondantes : 1.Disciple de Cérès je répands ses bienfaits ; 2.Toujours fi dèle ; 3.La ruse ne peut le sauver; 4.Mon règne est celui des lois ; 5.Plus le tour est bizarre et plus elle est contente ; 6.N'attendons pas le retour de l'aurore ; 7.Qui que tu sois voici ton maître, il l'est le fut ou le doit être ; 8.Sans devise, l'Amour conduit par la Fortune, les yeux bandés ; 9.Le foible sauve le fort ; 10.Unis pour guérir nos maux prolonger notre vie ;11.J'ai travaillé je recueille ; 12.Craigniez d'un vain plaisir les trompeuses amorces ;13.Le commerce fait prospérer l'agriculture ; 14.Le plus vigilant est trompé ; 15.Calme au milieu des orages ; 16.Point de roses sans épines ; 17.L'art dirige la nature ; 18.La nuit ramène les jeux et les plaisirs ; 19.Sans légende, les Trois Grâces personnifi ant les Beaux-Arts; 20.Heureux qui peut deviner ; poinçons : corne d'abondance sur la tranche (1880) Frappes postérieures. Flans mâts. Superbes.

View additional info »
Realized: Log in or create account to view price data
de Kamennoï-Ostroff [résidence d'été du tsar, sur une île de la Neva face à Saint-Pétersbourg], 19/31 juillet 1819. 2 pp. 1/2 in-4. Le tsar Alexandre Ier, qui eut de l'amitié pour l'impératrice Josephine et la reine Hortense, demeura un fidèle

Lot 21: de Kamennoï-Ostroff [résidence d'été du tsar, sur une île de la Neva face à Saint-Pétersbourg], 19/31 juillet 1819. 2 pp. 1/2 in-4. Le tsar Alexandre Ier, qui eut de l'amitié pour l'impératrice Josephine et la reine Hortense, demeura un fidèle

Estimated Price: Log in or create account to view price data

Description: de Kamennoï-Ostroff [résidence d'été du tsar, sur une île de la Neva face à Saint-Pétersbourg], 19/31 juillet 1819. 2 pp. 1/2 in-4. Le tsar Alexandre Ier, qui eut de l'amitié pour l'impératrice Josephine et la reine Hortense, demeura un fidèle soutien des Beauharnais après la chute de l'Empire. « Votre Altesse Royale a bi en voulu me donn er, par sa lettre du mois de mars derni er, un nouveau témoigna ge d'affection, auquel j'attacherai toujours un prix réel. J'étois sur le point d'y répondre, après en avoir été trop longtemps empêché par des occupations multipliées, lorsque j'ai reçu celle du 4 juin. Elle me rappèle itérativement et avec un intérêt auquel je suis bien sensible, un projet dont la réalisation me tient vivement à coeur. J'aurois voulu y souscrire dès à présent ; j'éprouve des regrets d'autant plus sincères de voir ce moment reculé encore par des circonstances qu'il n'a pas été en mon pouvoir d'écarter. Des considérations admini strativ es, trop grav es pour être perdues de vue, réclament ma présence dan s plusieurs provinces de mes États, que je n'ai point visitées depuis quelque temps [le tsar s'occupait activement de réformes administratives et sociales et devait faire face à des révoltes]. En m'y rendant sous peu, je ne prévois guère la possibilité de pouvoir revenir à St-Pétersbourg avant le mois d'octobre. La saison seroit alors moins favorable au voyage de Votre Altesse Royale. C'est donc pour l'ann ée prochain e que je dois me réserver le plai sir de la recevoir ici. Je m'empresserai de lui en marquer d'avance l'époque qui me paroîtra la plus opportune. Ce retard, quelque pénib le qu'il me soit, aura peut-être d'un autre côté l'avan tage de préveni r des conjectures politiques que le voyage de Votre Altesse Royale, effectué dan s le moment actuel, ne man quera pas de fai re na ître, et dont elle ne voudroit sans doute ni devenir elle-même, ni me rendre l'objet. Un inconvénient de cette nature ou n'existera pas, un an plus tard, ou, j'aime du moins à l'espérer, n'aura point l'effet qui pourroit en résulter aujourd'hui. Votre Altesse Royale ne sauroit qu'apprécier ces considérations ; en les exposant sans réserve et avec une entière franchise, je crois lui fournir une nouvelle preuve des sentiments d'estime et d'attachement que je lui ai voués à jamais... »

View additional info »
Realized: Log in or create account to view price data
BONAPARTE (Famille). Manuscrit, vers 1825. Environ 200 feuillets, reliés en une vingtaine de cahiers, texte calligraphié dans un double filet d'encadrement, quelques déchirures avec manques. Vies des membres de la famille Bonaparte : copie manuscrite

Lot 22: BONAPARTE (Famille). Manuscrit, vers 1825. Environ 200 feuillets, reliés en une vingtaine de cahiers, texte calligraphié dans un double filet d'encadrement, quelques déchirures avec manques. Vies des membres de la famille Bonaparte : copie manuscrite

Estimated Price: Log in or create account to view price data

Description: BONAPARTE (Famille). Manuscrit, vers 1825. Environ 200 feuillets, reliés en une vingtaine de cahiers, texte calligraphié dans un double filet d'encadrement, quelques déchirures avec manques. Vies des membres de la famille Bonaparte : copie manuscrite des notices sur Napoléon Ier et sa famille, telles qu'imprimées dans la Biographie nouvelle des contemporains (1820-1825), ouvrage collectif rédigé par des auteurs tels qu'Antoine-Vincent Arnault, Étienne-François Bazot, Antoine Jay, Étienne de Jouy ou Jacques Marquet de Montbreton de Norvins. Joint, le feuillet de titre d'un autre manuscrit (une biographie de Napoléon), et d'une autre main.

View additional info »
Realized: Log in or create account to view price data
BONAPARTE (Famille). Correspondance de 13 lettres et cartes autographes signées au comte de Girardin, soit 11 du prince Victor Napoléon et deux de son épouse Clémentine de Belgique . 1894-1923 et s.d. Correspondance amicale. Joint , 6 lettres de

Lot 23: BONAPARTE (Famille). Correspondance de 13 lettres et cartes autographes signées au comte de Girardin, soit 11 du prince Victor Napoléon et deux de son épouse Clémentine de Belgique . 1894-1923 et s.d. Correspondance amicale. Joint , 6 lettres de

Estimated Price: Log in or create account to view price data

Description: BONAPARTE (Famille). Correspondance de 13 lettres et cartes autographes signées au comte de Girardin, soit 11 du prince Victor Napoléon et deux de son épouse Clémentine de Belgique . 1894-1923 et s.d. Correspondance amicale. Joint , 6 lettres de secrétaires et employés du prince et de la princesse Napoléon.

View additional info »
Realized: Log in or create account to view price data
BONAPARTE (Famille). Ensemble d'environ 80 pièces concernant des membres de la famille Bonaparte. - 12 Portraits photographiques : le prince Victor Napoléon (dont un dédicacé, encadré sous verre), la princesse Clémentine de Belgique, le prince Louis

Lot 24: BONAPARTE (Famille). Ensemble d'environ 80 pièces concernant des membres de la famille Bonaparte. - 12 Portraits photographiques : le prince Victor Napoléon (dont un dédicacé, encadré sous verre), la princesse Clémentine de Belgique, le prince Louis

Estimated Price: Log in or create account to view price data

Description: BONAPARTE (Famille). Ensemble d'environ 80 pièces concernant des membres de la famille Bonaparte. - 12 Portraits photographiques : le prince Victor Napoléon (dont un dédicacé, encadré sous verre), la princesse Clémentine de Belgique, le prince Louis Bonaparte (légende avec légende manuscrite, datant le portrait de 1883), Louis Bonaparte (dont un portrait signé et daté de 1928, en état médiocre), etc. - Environ 70 cartes , feuillets et enveloppe à en-tête du Prince impérial, du prince Roland Bonaparte, du prince Victor Napoléon, de la princesse Clémentine de Belgique, du duc de Morny, etc. Joint , une lettre de Napoléon Bonaparte-Wyse, 2 lettres du secrétaire du prince Roland Bonaparte, deux faire-part de décès.

View additional info »
Realized: Log in or create account to view price data
BONAPARTE ( Joseph). Lettre autographe signée « Joseph »en qualité de roi d'Espagne, adressée au général Henri Gatien Bertrand . Madrid, 24 octobre 1810. 1/2 p. in-4. « Je fais donner l'ordre à M. le chef de battaillon Beauvais comandant à Illescas

Lot 25: BONAPARTE ( Joseph). Lettre autographe signée « Joseph »en qualité de roi d'Espagne, adressée au général Henri Gatien Bertrand . Madrid, 24 octobre 1810. 1/2 p. in-4. « Je fais donner l'ordre à M. le chef de battaillon Beauvais comandant à Illescas

Estimated Price: Log in or create account to view price data

Description: BONAPARTE ( Joseph). Lettre autographe signée « Joseph »en qualité de roi d'Espagne, adressée au général Henri Gatien Bertrand . Madrid, 24 octobre 1810. 1/2 p. in-4. « Je fais donner l'ordre à M. le chef de battaillon Beauvais comandant à Illescas [au Sud de Madrid], et à M. le l'adjudant comandant Forestier [les futurs généraux Charles Théodore Beauvais de Préau et Gaspard François Forestier] de se rendre à l'armée du Midi. Veuillés les remplacer dans leurs comandements... » Provenance : Bibliotheca Lindesiana (estampille). Célèbre collection de livres et manuscrits réunie par Alexander William, comte de Crawford et de Balcarres (1812-1880, appelé presque toute sa vie Lord Lindsay), complétée par son fils James Ludovic (1847-1913).

View additional info »
Realized: Log in or create account to view price data
BONAPARTE (Mathilde). Lettre autographe signée « Bonaparte de Demidoff », adressée à la reine Marie-Amélie. Saint-Pétersbourg, 30 juillet 1842. 3 pp. in-4. Condoléances pour la mort du duc Ferdinand -Philippe d'Orléans , fils aîné de Louis- Philippe

Lot 26: BONAPARTE (Mathilde). Lettre autographe signée « Bonaparte de Demidoff », adressée à la reine Marie-Amélie. Saint-Pétersbourg, 30 juillet 1842. 3 pp. in-4. Condoléances pour la mort du duc Ferdinand -Philippe d'Orléans , fils aîné de Louis- Philippe

Estimated Price: Log in or create account to view price data

Description: BONAPARTE (Mathilde). Lettre autographe signée « Bonaparte de Demidoff », adressée à la reine Marie-Amélie. Saint-Pétersbourg, 30 juillet 1842. 3 pp. in-4. Condoléances pour la mort du duc Ferdinand -Philippe d'Orléans , fils aîné de Louis- Philippe Ier et de la reine Marie-Amélie. « Il est des douleurs communes à tous ; celle que Votre Majesté vient d'éprouver est de ce nombre, et je me reprocherais de voir renouveler le chagrin de Votre Majesté si je ne croyais de mon devoir de déposer à ses pieds mes respectueuses condoléances et de lui représenter la part profonde et sincère que j'ai prise au coup affreux qui vient de la frapper et comme mère et comme reine... » Joint, une minute manuscrite de la réponse de la reine.

View additional info »
Realized: Log in or create account to view price data
CAMPAGNE DE RUSSIE . - Montesquiou-FEZENSA C (Ambroise Anatole Augustin de). Correspondance de 39 lettres autographes à son épouse Élodie. Mai 1812-octobre 1813. Environ 90 pp. de formats divers. Extraordinaire correspondance qui comprend de tr ès

Lot 27: CAMPAGNE DE RUSSIE . - Montesquiou-FEZENSA C (Ambroise Anatole Augustin de). Correspondance de 39 lettres autographes à son épouse Élodie. Mai 1812-octobre 1813. Environ 90 pp. de formats divers. Extraordinaire correspondance qui comprend de tr ès

Estimated Price: Log in or create account to view price data

Description: CAMPAGNE DE RUSSIE . - Montesquiou-FEZENSA C (Ambroise Anatole Augustin de). Correspondance de 39 lettres autographes à son épouse Élodie. Mai 1812-octobre 1813. Environ 90 pp. de formats divers. Extraordinaire correspondance qui comprend de tr ès rares lettres de Russie . Dans cet exceptionnel et captivant témoignage, Anatole de Montesquiou décrit ses difficiles conditions de vie et son état psychologique, la situation de l'armée après la bataille de la Moskova, son admiration pour la magnificence de Moscou, son indignation contre l'incendie de cette capitale... Ces lettres de Russie sont d'une rareté insigne , le courrier durant cette campagne ayant été réduit pour les Français au service de l'estafette réservé à l'empereur et au haut commandement : Anatole de Montesquiou eut le privilège d'en bénéficier comme fils du grand-chambellan et aide de camp du maréchal Berthier. D'où le fait qu'il transmet des nouvelles pour les familles d'autres officiers de la campagne ne bénéficiant pas de ce privilège. D'autres lettres , écrites durant la campagne d'Allemagne de 1813, évoquent les troupes russes et allemandes , la bataille de Lützen (lettre écrite sur le champ de bataille ), la victoire de Leip zig ... Futur général et pair de France , Anatole de Montesquiou (1788-1878) appartenait à une famille de la plus haute noblesse française ralliée à la Révolution et à l'Empire : il était le fils du grand-chambellan de l'empereur Élisabeth-Pierre de Montesquiou et de la gouvernante du roi de Rome Louise-Charlotte Françoise Le Tellier, et le petit-fils du général et homme politique Anne-Pierre de Montesquiou-Fezensac. Il avait épousé sa cousine germaine Élodie Marie Joséphine de Montesquiou-Fezensac, destinataire des présentes lettres. Ayant choisi la carrière des armes, il fut lieutenant en 1808, capitaine en 1810, chef d'escadron en mars 1812, colonel en novembre 1813, et participa aux campagnes d'Autriche en 1809, de Russie en 1812 et d'Allemagne en 1813, comme aide de camp du maréchal Davout (12 octobre 1808-27 mars 1809), officier d'ordonnance de l'empereur (28 mars 1809- 13 mars 1812), aide de camp du maréchal Berthier (14 mars 1812-17 janvier 1814) et aide de camp de l'empereur (18 janvier-6 avril 1814). Il s'illustra notamment à Essling et Hanau, obtenant grades et décorations pour sa belle conduite, ainsi que le titre de baron de l'Empire en 1810. Après avoir sollicité en vain l'honneur d'accompagner l'empereur à l'île d'Elbe, il se retira à Vienne et figura un temps sur la liste des proscrits. Quand il put rentrer en France, il attacha sa fortune au sort de la famille d'Orléans, devenant chevalier d'honneur de la duchesse en 1823, et remplit une mission diplomatique à Naples en 1830 pour Louis-Philippe Ier qui le fit général en 1831. Plusieurs fois député à partir de 1834, il entra à la Chambre des pairs en 1841, puis suivit en Angleterre le roi déchu en 1848 et ne rentra en France qu'à la mort de ce dernier. Anatole de Montesquiou publia des oeuvres de littérature, des traductions de Pétrarque et Michel-Ange, et laissa surtout d'intéressants Souvenirs concernant entre autres la campagne de Russie, publiés seulement en 1961. Cette veine littéraire se maintiendrait dans la famille jusqu'à son petit-fils Robert de Montesquiou, ami intime de Marcel Proust. - Vilnius, dans l'actuelle Lituanie, 28 juin 1812 : « À notre gran d étonn ement, nous sommes entrés aujourd'hui dan s cette vi lle... et nous y av ons remplacé les Russes qui s'éloignent toujours san s av oir l'ai r de vouloir résister. Nous ne nous attendions pas à passer av ec tan t de facilité le Niémen, et à entrer dan s cette capitale. L'empereur y a été reçu av ec tout l'enthousia sme dont les Polonai s sont capab les, et c'est beaucoup dire. Au milieu de tous ces événemens brillans vous ne sentez peut-être que l'inquiétude qu'ils vous causent. Elle sera, j'espère, dissipée par l'éclat et la rapidité de nos succès et par une paix que nous n'attendrons pas longtemps... » 20 / Osenat / 27 Dimanche 23 Mars 2014 / Osenat / 21 - Vilnius, 7 juillet 1812 : « Nous fesons un long séjour dans cette ville... Nous aimerions mieux terminer promptement les affaires qui nous ont amenés si loin, et retourner chez nous... Les Russes continuent à nous éviter, et nous espérons peut-être de les poursuivre après avoir obtenu à bon marché de vastes États. Je voudrais que mes chevaux fussent en meilleur état qu'ils ne sont. Sur 9 j'en ai un en arrière ; j'ai été obligé de l'y laisser pour quelque temps, parce qu'il était très dangereusement malade ; un autre est depuis deux jours dans un état beaucoup plus inquiétant encore ; et j'apprends à l'instant qu'un 3me commence à souffrir, et a les mêmes symptômes que les autres. Ce qu'il y a de plus fâcheux, c'est que ce sont mes plus beaux chevaux qui sont atteints de cette maladie. Elle est causée par la mauvaise nourriture... » - Vitebsk, dans l'actuelle Biélorussie, 29-30 juillet 1812 : « ... À notre grand étonnement, tout le quartier impérial est revenu aujourd›hui dans cette ville. Les Russes s›éloignent toujours, mais c'est maintenant avec une telle vitesse que nous les abandonnerons peut-être pour occuper paisiblement l'immense pays qu'ils nous ont si facilement cédé... Nous aurions voulu une gran de batai lle, parce qu'elle aurait amené la paix, et les ennemis l'évitent, afin de nous faire le chagrin de voir longtemps encore leur affreux pays... Il y a quelques jours... j'étais malade ; j'avais la fièvre et un mal de tête très fort. je me suis remis entre les mains d'Yvan [le chirurgien de l'empereur Alexandre Yvan] qui a eu pour moi tous les soins possibles, et m'a guéri... À peine ce vomitif avait-il fait son effet que j'ai été obligé de monter à cheval et de faire douze lieues fort vite, et sans m'arrêter. Le grand maréchal [le général Géraud Christophe Michel Duroc] m'a donné une grosse bouteille de vin de Malaga qui a achevé de rétablir mon estomac... » - Vitebsk, 4 août 1812 : « ... Nous sommes pour un an peut-être confinés à Witebsk. On y forme un véritable établissement, cela fait frémir ; l'hyver approche, et l'hyver le plus rigoureux et le plus long et nous sommes à 660 lieues de vous !... » - Vitebsk, 9 août 1812 : « ... Je suis si occupé des choses que je regrette, que sans cesse je dis un nom pour un autre. Par exemple, il m'arrive continuellement d'apeller Tuileries le château que l'empereur habi te à Witebsk. Nous av ons tous les diman ches la messe dan s l'appartement de l'empereur ; cela fait illusion, parce que c'est comme on fait à Paris... » - Vitebsk, 10 août 1812 : « ... Je suis étab li dan s une petite mai son de bois assez jolie avec... deux aides de camp du prince de Neuchâtel [le maréchal Berthier] pour cette campagne seulement... On étend par terre un peu de foin que l'on couvre avec deux chabraques mises l'une au bout de l'autre ; je me fourre dans un sac de toile qui monte jusque par dessus ma tête ; et je me couche n'ayant pour couverture que ma petite redingotte, car un de mes gens a perdu il y a quelques jours mon excellent manteau. C'est sur ce triste lit que je passe la nuit... à être dévoré par des nuées de puces de punaises... Audelà de cette chambre se trouve un petit cabinet où j'ai une chaise, une table et tous les coffres de ma voiture... » - Smolensk, 23 août 1812 : « ... Quelle bienheureuse vie vous devez mener... Vous ne vous faites pas l'idée de celle que nous menons ici. Vous nous croyez dans l'abondance... L'on ne se doute pas à Paris de l'état dans lequel nous sommes. Comment veut-on que nous trouvi ons dan s ce pays si déva sté, si malheureux, autre chose que le triste nécessai re ?... » - « Route de Moscou à 30 lieues de Smolensk », 27 août 1812 : « ... Je suis malheureux, je suis triste, surtout pendant de longs repos. Lorsque l'on est en marche, lorsque l'on se bat, il y a quelque chose qui soutient ; mais lorsque cela est fini, on retombe, et c'est alors que l'on souffre... On vient de nous donner l'ordre de partir pour nous approcher encore de Moscou... » - Viazma, entre Smolensk et Moscou, 30 août 1812 : « ... Vous recevriez plus souvent de mes nouvelles si ce malheureux encrier portatif existait encore... Plus je m'éloigne, et plus je m'apperçois de l'énorme dépense que cette campagne exige ; un de nos chevaux de voiture est mort de fatigue hier, ma calèche est dans un état vraiment ridicule, je ne conçois pas comment elle peut encore être traînée... » - Mojaïsk, 10-11 septembre 1812 : « ... Après vous avoir écrit hier, je suis parti pour le quartier gal du roi de Naples. Je l'ai trouvé à 17 lieues de Moscou. J'en suis revenu ce matin, et je continue cette lettre... Vous n'avez donc pas encore pu vous faire l'idée de notre dénuement ? Vous croyez que nous trouvons ici les logemens les plus commodes, les ameublemens les plus complets ? Songez donc que toute la partie de la Russie que nous av ons parcourue jusqu'à 22 / OSENAT / préseNt est NoN seulemeNt déserte, mAIs rAVAgée et Brûlée... J'ai vu... mr d'harcour dont le gal a le corps d'armée que commandait le gal montbrun [Louis-Pierre Montbrun, tué à la bataille de la MOSKOVA le 7 septembre 1812]. Je vous envoie une lettre du colonel romeuf dont le fr ère qui était auprès du pce d'eckmühl a été tué [le général Jean-Louis Romeuf fut blessé à mort à la bataille de la MOSKOVA, son frère le futur général Jacques-Alexandre Romeuf servant également dans la Grande Armée en Russie]. oN N'eNteNd pArler IcI que de morts et de mourANs. mAIs c'est BIeN pIre dANs l'Armée russe ; elle A horrIBlemeNt souffert, et ses pertes soNt éNormes... » - Moscou, 19 septembre 1812 : « uN INceNdIe terrIBle, quI A détruIt lA moItIé de cette VIlle Nous eN A chAssé peNdANt deux Jours. Nous y sommes rentrés hier matin. oN espère AVoIr eNfIN Arrêté tous les russes INceNdIAIres lAIssés IcI pAr cette Armée BArBAre, et chArgés de réduIre eN ceNdre lA plus Belle cApItAle que J'AIe Vue. Ils croyaient ainsi nous ôter les ressources immenses qu'elle renferme, mais nous avons sauvé des magasins inépuisables. on ne peut se faire l'idée des pertes énormes que les particuliers ont faites. dans aucun pays je n'ai vu autant de goût et de magnifi cence qu'à moscou. je m'attendais à trouver une ville antique dont l'aspect devait être sombre ; au lieu de cela, à chaque pas l'on rencontre les palais les plus élégans et les plus somptueux. cette capoue déserte ne diminue pas le désir que nous avons de sortir de ce pays pour n'y jamais rentrer, quand même elle serait habitée par les plus aimables gens du monde. mais il n'est pas encore question même d'armistice... » - Moscou, 4-5 octobre 1812 : « ... J'hABIte IcI uNe mAIsoN Assés grANde où me voilà établi pour y passer l'hiver. J'ai engagé Arthur de lA BourdoNNAye à venir y demeurer avec moi ; il y est depuis hier. Il est parfaitement bien maintenant, mais il nous a donné beaucoup d›inquiétude. Il souffrira longtemps encore de sa jambe [le futur général et futur député Arthur de La Bourdonnaye avait été blessé à la jambe lors de la bataille de la MOSKOVA]... » - Moscou, 7 octobre 1812 : « ... Nous avons eu à notre arrivée à moscou quelques jours de fr oid, et la température est devenue depuis très douce ; le petit nombre d'habitans restés ici disent que c'est sans exemple ; ils croyent sérieusement que l›empereur en est cause... » - Viazma, 1er novembre 1812 : « enfi n nous avons un instant de repos après une marche de plusieurs jours... sur neuf chevaux que j'ai amenés de paris, dont le moins cher m'avait coûté 35 louis, j'en ai laissé quatre sur la route, celui que je vous réservais mourra probablement, et un autre qui n'est pas moins joli ni moins bon n'est pas en état de faire plus de dix lieues ; ainsi il ne m'en restera que trois fort éclopés. J'ai été obligé de laisser ma calèche à moscou. J'en ai acheté une autre. Je fais des voeux pour n'être pas obligé de la brûler avec tout ce qu'elle renferme, comme beaucoup de personnes ont été obligées de le faire. une fois arrivés à smolensk nous irons moins vite, et nous serons plus tranquilles... cette cAmpAgNe Nous AurA pour loNgtemps ruINés... mr de mAIlly est pArfAItemeNt BIeN. Il est AVec mr de BeAuVeAu dANs uNe cAlèche de l'empereur. on ne peut être mieux soignés qu'ils ne le sont [le comte Adrien de Mailly, futur pair de France, le futur prince Charles Just François Victurnien de Beauvau-Craon, blessés l'un à KALOUGA, l'autre à la MOSKOVA]. mr de Gramont d›Aster est parfaitement rétabli [le comte et futur colonel et pair de France Antoine Louis Raymond Geneviève de Gramont d'Aster, blessé à la bataille de la MOSKOVA]... »

View additional info »
Realized: Log in or create account to view price data
EUGENIE (Impératrice). Ensemble de 10 lettres et une pièce autographes. 1875-1918. BEL ENSEMBLE SUR SES PROCHES ET SUR LE MOUVEMENT BONAPARTISTE. - « ... J'ai une raison qui ne me permet pas d'intervenir personnellement, et c'est celle-ci. Je vous ai

Lot 28: EUGENIE (Impératrice). Ensemble de 10 lettres et une pièce autographes. 1875-1918. BEL ENSEMBLE SUR SES PROCHES ET SUR LE MOUVEMENT BONAPARTISTE. - « ... J'ai une raison qui ne me permet pas d'intervenir personnellement, et c'est celle-ci. Je vous ai

Estimated Price: Log in or create account to view price data

Description: EUGENIE (Impératrice). Ensemble de 10 lettres et une pièce autographes. 1875-1918. BEL ENSEMBLE SUR SES PROCHES ET SUR LE MOUVEMENT BONAPARTISTE. - « ... J'ai une raison qui ne me permet pas d'intervenir personnellement, et c'est celle-ci. Je vous ai dit bien des fois que m. de kératry m'avait rendu des services le 4 sepbre [Émile de Kératry fut préfet de police de Paris du 4 septembre au 6 octobre 1870], depuis, il m'a encore fait remettre des papiers qui intéressaient l'empereur. Je l'en ai fait remercier chaudement, aussi je tiens, si le duc [l'homme politique Ernest Arrighi de Casanova, duc de Padoue] se présente, que nous combattions m. de kératry courtoisement mais énergiquement... ce que je désire c'est qu'on prie notre presse d'être modérée vis-à-vis de la personne de mr de kératry, car lorsqu'oN Veut NoIrcIr le dIABle, Il Vous reste touJours du NoIr Après les doIgts... les journaux nous apportent la composition de la commission d'enquête parlementaire sur l'élection de la Nièvre [l'élection à la députation du bonapartiste Philippe La Beaume de Bourgoing dans la Nièvre allait être annulée par cette commission présidée par Albert Grévy]. elle est une preuve de plus que tout le monde est d'accord sur le chapitre de la «haine»... c'est uN comIté de sAlut puBlIc quI fINIrA pAr tout fAIre. Je ne me soucie pas que ma correspondance tombe dans leurs mains, je n'aime pas qu'on lise en commission ce que j'écris à un seul... Je suis très inquiète, dites-moi comment on envisage cette recrudesceNce de hAINe... » (lettre autographe signée au secrétaire particulier du Prince impérial, Jean-Baptiste Franceschini-Pietri, vers le début de 1875, 12 pp. in-8). - Lettres au docteur Arthur Hugenschmidt, au comte Baciocchi, etc., sur la mort du duc de Bassano, la mort du fi ls du comte Clary, sur la maladie de Franceschini-Pietri, etc. - Une pièce dans laquelle l'impératrice indique ses noms et titres ainsi que ceux de sa mère.

View additional info »
Realized: Log in or create account to view price data
CHAMPIONNET ( Jean-Étienne Vachier, dit). Lettre signée au général François Parra . Embrun, 15 fructidor an VII [1er septembre 1799]. 2 pp. in-folio, en-tête imprimé « Armée des Alpes [...] Championnet, général en chef ]. 200/300 € « Le

Lot 29: CHAMPIONNET ( Jean-Étienne Vachier, dit). Lettre signée au général François Parra . Embrun, 15 fructidor an VII [1er septembre 1799]. 2 pp. in-folio, en-tête imprimé « Armée des Alpes [...] Championnet, général en chef ]. 200/300 € « Le

Estimated Price: Log in or create account to view price data

Description: CHAMPIONNET ( Jean-Étienne Vachier, dit). Lettre signée au général François Parra . Embrun, 15 fructidor an VII [1er septembre 1799]. 2 pp. in-folio, en-tête imprimé « Armée des Alpes [...] Championnet, général en chef ]. 200/300 € « Le Directoire exécutif... vient de réunir l'armée des Alpes à l'armée d'Italie dont il m'ordonne de prendre le commandement. J'obéis moins par le sentiment de mes forces que par celui de mon dévouement sans borne à la cause sacrée que nous deffendons depuis huit ans les armes à la main ; la nouvelle lutte qui s'est ouverte est devenue terrible : nous ne reculerons pas au bout de la carrière, La liberté ou la mort, voilà notre devise ; des souvenirs déchirants en nous donnant un grand exemple à suivre nous rappellent encore plus fort les devoirs qui restent à remplir aux soldats républicains : Joubert vient d'être enlevé à la na tion... Fai sons triompher la République, il sera vengé [le général Joseph Joubert venait d'être tué à la bataille de Novi, le 15 août 1799, en chargeant à la tête de ses grenadiers]. Pour remplir avec succès la tache honorable, mais bien pénible qui m'est imposée, j'ai besoin... du concours et du courage et de toutes les facultés de mes frères d'armes ; je les réclame au nom de la patrie. Je compte sur le vôtre, il ne s'est jamais démenti. Loin de nous tout sentiment qui tendroit à jetter la désunion dans nos rangs et prépareroit encore des nouveaux revers à la France. Le soldat républicain ne connoit d'autre passion que celle de la gloire et de la liberté ; ce sont là... les deux passions favorites qui vous ont constamment guidées dans votre carrière militaire. Je vous préviens que le général de division Grenier, dont vous connaissez les talens et le républicanisme, et qui a combattu toujours valeureusement dans les rangs républicains, commande l'aile gauche de l'armée d'Italie formée des mêmes troupes et occupant les mêmes positions que l'armée des Alpes, il est chargé de diriger tous les mouvemens et de donner tous les ordres dans cette partie. Vous voudrez bien lui adresser vos rapports... »

View additional info »
Realized: Log in or create account to view price data
JOURDAN ( Jean-Baptiste). Lettre autographe signée « Le Ml Jourdan » au maréchal Berthier. Miranda de Ebro [entre Burgos et Vitoria], 13 septembre 1808. 3 pp. in-folio. Longue et importante lettre de stratégie militaire : le maréchal Jourdan, alors

Lot 30: JOURDAN ( Jean-Baptiste). Lettre autographe signée « Le Ml Jourdan » au maréchal Berthier. Miranda de Ebro [entre Burgos et Vitoria], 13 septembre 1808. 3 pp. in-folio. Longue et importante lettre de stratégie militaire : le maréchal Jourdan, alors

Estimated Price: Log in or create account to view price data

Description: JOURDAN ( Jean-Baptiste). Lettre autographe signée « Le Ml Jourdan » au maréchal Berthier. Miranda de Ebro [entre Burgos et Vitoria], 13 septembre 1808. 3 pp. in-folio. Longue et importante lettre de stratégie militaire : le maréchal Jourdan, alors chef d'étatmajor de l'armée d'Espagne, défend le dispositif défensif articulé en plusieurs corps adopté par le roi Joseph Bonaparte, contre l'avis de l'empereur qui demandait que les troupes ne s'éparpillent pas. « ... Jusqu'à ce moment le roi n'a eu d'autre but que de rester sur la défensive, car..., dans l'état où sont les choses, il y aurait de l'inconvénient à ce que l'armée se portât en avant, puisqu'elle ne serait pas sûre de s'y maintenir, et qu'il est préférable qu'elle conserve ses positions en attendant les renforts qui mettront à même de reprendre l'offensive. Mais S.M., en restant sur la défensive, a le projet de marcher sur tout corps ennemi qui s'approchera de trop près de la ligne... L'ennemi a deux grandes routes par lesquelles il peut arriver en corps d'armée sur la ligne... : celle de Saragosse et celle de Burgos ; le front de la ligne est couvert à trois ou quatre lieues par des montagnes et des défilés qui ne permettent pas d'y conduire de l'artillerie... Dans cette situation, le roi pense qu'il doit être toujours à même de porter à sa volonté, et le plus promptement possible, ses principales forces ou à la droite ou à la gauche de la ligne, et c'est pourquoi S.M. a ordonné que le corps de M. le mal Ney se porterait aux environs de Najera et qu'elle a le projet de se porter avec sa réserve à Logroño ; alors, Mr le mal Moncey pourra occuper Tudela, ou au moins s›en approcher s›il persiste à croire que cette position n›est pas tenable. Le roi pourra se porter en trois marches avec sa réserve et le corps de M. le mal Ney, ou aux environs de Tudela, pour faire sa jonction avec M. le mal Moncey, et combattre l'armée qui viendrait par la route de Saragosse, ou aux environs de Bribiesca [Briviesca], pour faire la jonction avec M. le mal Bessières et combattre le corps qui viendrait par Burgos. Dans l›un ou l›autre cas, S.M. se présenterait devant l'ennemi avec une armée de trente mille hommes. Le roi a pensé que si les principales forces de l'armée étaient réunies sur Burgos, l'ennemi pourrait forcer M. le mal Moncey, avant qu›elle eût pu le secourir, et que par la suite de ce événement la Navarre se soulèverait, et que les communications de l›armée seraient coupées, que si au contraire elles étaient vers la Navarre, Mr le mal Bessières pourrait être forcé, ce qui amènerait l›insurrection de la Biscaie et compromettrait l'armée... »

View additional info »
Realized: Log in or create account to view price data
[LETTRE D'OFFICIER ]. - OUDET ( Jacques-Joseph). Lettre autographe signée à Jean-Pierre Emmanuel Tamisier de Bart. [Valence], 19 thermidor an VIII [7 août 1800]. 1 p. 1/2 in-8, petite déchirure sans atteinte au texte due à l'ouverture. « Je te

Lot 31: [LETTRE D'OFFICIER ]. - OUDET ( Jacques-Joseph). Lettre autographe signée à Jean-Pierre Emmanuel Tamisier de Bart. [Valence], 19 thermidor an VIII [7 août 1800]. 1 p. 1/2 in-8, petite déchirure sans atteinte au texte due à l'ouverture. « Je te

Estimated Price: Log in or create account to view price data

Description: [LETTRE D'OFFICIER ]. - OUDET ( Jacques-Joseph). Lettre autographe signée à Jean-Pierre Emmanuel Tamisier de Bart. [Valence], 19 thermidor an VIII [7 août 1800]. 1 p. 1/2 in-8, petite déchirure sans atteinte au texte due à l'ouverture. « Je te préviens que le général en chef vient de me nommer au commandement du 1er bataillon de la Drôme. Si ton intention est de reprendre du service, écris-moi de suite à Valence... en m'envoyant copie de tes titres de service. Hâte-toi si tu veux m'accorder l'agrément de servir avec moi. Je serois on ne peut plus flatté que tu prisses cette détermination... J'ai plein pouvoir du général en chef... à choisir les officiers de mon bataillon... » Le futur colonel Oudet, qui avait participé au siège de Mayence et aux guerres de Vendée, s'illustrerait à Friedland et à Wagram, où il recevrait une blessure mortelle. Le futur colonel Tamisier de Bart, alors capitaine, servirait en Allemagne (1805), en Prusse (1806), en Pologne (1807), en Espagne (1808), puis en Russie (1812) et en Prusse (1813).

View additional info »
Realized: Log in or create account to view price data
LETTRES DE SOLDAT ILLUSTR ÉES . - MAUBERT ( Joseph). 2 lettres autographes signées, chacune illustrée au verso d'un dessin en couleurs (plume et encre avec rehauts d'aquarelle). Strasbourg, 15 janvier 1806 et Magdebourg, 12 juin 1809. Le tout monté

Lot 32: LETTRES DE SOLDAT ILLUSTR ÉES . - MAUBERT ( Joseph). 2 lettres autographes signées, chacune illustrée au verso d'un dessin en couleurs (plume et encre avec rehauts d'aquarelle). Strasbourg, 15 janvier 1806 et Magdebourg, 12 juin 1809. Le tout monté

Estimated Price: Log in or create account to view price data

Description: LETTRES DE SOLDAT ILLUSTR ÉES . - MAUBERT ( Joseph). 2 lettres autographes signées, chacune illustrée au verso d'un dessin en couleurs (plume et encre avec rehauts d'aquarelle). Strasbourg, 15 janvier 1806 et Magdebourg, 12 juin 1809. Le tout monté ensemble anciennement sur carton ajouré, textes tronqués par un découpage respectant le dessin. - « Vue des bord du Rhin et d'un château fortifié qui est bâtie au milieu du Rhin, la vue duquellle est price de la ville de Bacara [BAcharach ] où nous couchâmes une nuit. Les deux rives du fleuve sont bordée de longue et haute montagnes au bas duquelle sont des villes et villages de distance en distances. Ces montagnes sont ausi droite et ausi haute que les tours de Notre-Dame de Paris. Les hommes desus ils paraise des nains. Nous voyagames 8 jours dans ces désert où l'on ne voi que des roché érisé de forts et de vieux chataux qui tombe en ruine. La ville de Bacara est à 10 lieues de Coblentz. » - Monument à son monogramme peint en convalescence à l'hôpital de Magdebourg : « Notre régiment partit de Stralsund le 5 de mars pour rejoindre la Grande Armée. J'étoit alors à l'hôpital le 11 février. J'y restoit 1 mois juste et sortit le 14 du mois de mars... Je logoit 10 jours chez le bourgois, mais l'on recevoit les vivres au magasin... La fièvre s'empara encore de moi... je réentroit encore une fois à l'hôpital où je restoit 15 jours... et nous partîmes le 12 [avril]... L'on nous dirigames sur Stetin sur l'Oder où nous arrivâmes le 17 (c'est pour la cinquième fois que je passe dans cette ville). De là nous partîmes pour Magdebourg... »

View additional info »
Realized: Log in or create account to view price data
MENOU ( Jacques de). Lettre signée « Abd. J. Menou », adressée à Moallem Yacoub , général copte au service des Français. Alexandrie, 25 germinal an IX [15 avril 1801]. 1 p. 1/2 in-folio, en-tête imprimé et gravé sur bois « Armée d'Orient [...] Menou,

Lot 33: MENOU ( Jacques de). Lettre signée « Abd. J. Menou », adressée à Moallem Yacoub , général copte au service des Français. Alexandrie, 25 germinal an IX [15 avril 1801]. 1 p. 1/2 in-folio, en-tête imprimé et gravé sur bois « Armée d'Orient [...] Menou,

Estimated Price: Log in or create account to view price data

Description: MENOU ( Jacques de). Lettre signée « Abd. J. Menou », adressée à Moallem Yacoub , général copte au service des Français. Alexandrie, 25 germinal an IX [15 avril 1801]. 1 p. 1/2 in-folio, en-tête imprimé et gravé sur bois « Armée d'Orient [...] Menou, général en chef », adresse au dos, déchirure due à l'ouverture sans atteinte au texte, fente à une pliure, quelques rousseurs. « Tous les contes qu'on vous fai t sont de la derni ère ab surdité. Mettez-vous bi en dan s la tête... que je ne capitule ja mai s et que je me défendrai jusqu'à la mort contre tous enn emis quelconques. Ceux qui vous diront le contraire sont des malveillans, des ennemis de la chose publique et de leur patrie. Il est important que vous sachiez la vérité. Ici les retranchements que j'ai fait faire sont inattaquables, aussi l'ennemi changet- il de batterie et a marché du côté de Rosette. Je vais aller l'y attaquer. Il faut que vous sachiez aussi qu'en Angleterre le ministère qui ne vouloit pas la paix a été chassé, qu'à Constantinople l'empereur de Russie a fait signifier au Grand Seigneur qu'il eût à rappeler toutes ses troupes, soit de terre, soit de mer, qui marchoient contre les Français en égypte ; qu'il est certain qu'il a été envoyé des firmans par le Grand Seigneur pour empêcher ces troupes de marcher, mais que quelques mers gagnées par l'argent des Anglais n'ont point eu égard aux firmans ; que les Russes ont déclaré la guerre aux Anglais et ont actuellement une escadre devant Constantinople... »

View additional info »
Realized: Log in or create account to view price data
NAPOLÉON Ier. Lettre signée « Napole », adressée à Jean-Baptiste de Nompère de Champagny. Paris, 15 ventôse an XIII [6 mars 1805]. 1 p. in-4. L'empereur avait décidé par décret du 19 mai 1802 que le canal de l'Ourcq devait servir à

Lot 34: NAPOLÉON Ier. Lettre signée « Napole », adressée à Jean-Baptiste de Nompère de Champagny. Paris, 15 ventôse an XIII [6 mars 1805]. 1 p. in-4. L'empereur avait décidé par décret du 19 mai 1802 que le canal de l'Ourcq devait servir à

Estimated Price: Log in or create account to view price data

Description: NAPOLÉON Ier. Lettre signée « Napole », adressée à Jean-Baptiste de Nompère de Champagny. Paris, 15 ventôse an XIII [6 mars 1805]. 1 p. in-4. L'empereur avait décidé par décret du 19 mai 1802 que le canal de l'Ourcq devait servir à l'approvisionnement en eau du bassin de la Villette, et allait finalement décider de le rendre navigable jusqu'à Paris. « ... Je ne me suis pas trouvé suffisamment persuadé pour adopter le prin cipe de ne se servi r de l'Ourcq que pour alimenter les fontain es de Pa ris et il ne m'a pas paru qu'il fût démontré qu'il n'est poin t possib le de s'en servi r comme cana l de petite navi gation. Nous n'avons aucun principe démontré sur le rapport qu'il y a entre la salubrité et la vitesse de l'eau.Les ingénieurs ne sont point d'accord sur le jaugeage. L'Ourcq serait d'une grande utilité lorsqu'il ne serait navigable que dix mois de l'année et pendant les hautes eaux où la Marne et la Seine ne le sont point. Aussi il paraîtrait qu'en prenant les moyennes eaux, de l'avis général, elles seraient suffisantes pour un canal de petite navigation. Enfin, une ou deux écluses ne seraient point chères et ne ralentiraient point tellement le cours de l'eau qu'elle pût, dans un volume aussi considérable, devenir marécageuse. Dans une ville comme Paris, on ne saurait multiplier les moyens d'approvisionnement ; et je désirerais connaître par apperçu des personnes qui connaissent les localités, s'il serait possible de joindre l'Ourcq à l'Aisne, et de se servir de l'Ourcq pour communiquer avec l'Oise, projet sans doute très coûteux, mais qui n'est point à dédaigne, si l'on pouvait concevoir l'espoir d'établir un canal de petite navigation dans l'intérieur des terres à vingt ou trente lieues, en traversant des pays de froment et de bois. Je désire que vous vous rendiez aux Thuileries vendredi à 10 h. du soir avec Mr Cretet, l'ingénieur en chef du canal de l'Ourcq [Pierre-Simon Girard] et un ingénieur de la commission, munis de tous les papiers et plans relatifs au canal de l'Ourcq, et que vous vous fassiez accompagner des sénateurs Monge et Laplace et de Mr Prony [le directeur des Ponts-et-Chaussées Emmanuel Cretet, futur ministre de l'Intérieur, les scientifiques et sénateurs Gaspard Monge, Pierre-Simon de Laplace, et Gaspard de Prony, ce dernier ingénieur en chef des Ponts-et-Chaussées]... »

View additional info »
Realized: Log in or create account to view price data
NAPOLÉON Ier. Lettre signée « Nap », adressée à Jean-Baptiste de Nompère de Champagny. Strasbourg,  6 vendémiaire an XIV [28 septembre 1805]. 1/2 p. in-4.  Lettre écrite au début de la campagne qui s'achèverait à Austerlitz.

Lot 35: NAPOLÉON Ier. Lettre signée « Nap », adressée à Jean-Baptiste de Nompère de Champagny. Strasbourg, 6 vendémiaire an XIV [28 septembre 1805]. 1/2 p. in-4. Lettre écrite au début de la campagne qui s'achèverait à Austerlitz.

Estimated Price: Log in or create account to view price data

Description: NAPOLÉON Ier. Lettre signée « Nap », adressée à Jean-Baptiste de Nompère de Champagny. Strasbourg, 6 vendémiaire an XIV [28 septembre 1805]. 1/2 p. in-4. Lettre écrite au début de la campagne qui s'achèverait à Austerlitz.

View additional info »
Realized: Log in or create account to view price data
NAPOLÉON Ier. Lettre signée « Nap » à Jean-Baptiste de Nompère de Champagny. Paris, 1er février 1806. 1/2 p. in-4. « Je désire que vous fassiez fai re l'état de situation des compagni es départementales qui sont sous les ordres des préfets, et que

Lot 36: NAPOLÉON Ier. Lettre signée « Nap » à Jean-Baptiste de Nompère de Champagny. Paris, 1er février 1806. 1/2 p. in-4. « Je désire que vous fassiez fai re l'état de situation des compagni es départementales qui sont sous les ordres des préfets, et que

Estimated Price: Log in or create account to view price data

Description: NAPOLÉON Ier. Lettre signée « Nap » à Jean-Baptiste de Nompère de Champagny. Paris, 1er février 1806. 1/2 p. in-4. « Je désire que vous fassiez fai re l'état de situation des compagni es départementales qui sont sous les ordres des préfets, et que vous m'en remettiez tous les quinze jours l'état, effectif et présens sous les armes. J'apprends que la plus part de ces réserves ne s'in struisent pas et n'en sont pas encore à l'école de bataillon. Stimulez à cet égard le zèle des préfets... »

View additional info »
Realized: Log in or create account to view price data
NAPOLÉON Ier. Lettre signée « Np », adressée à Jean-Baptiste de Nompère de Champagny. Paris, 22 février 1806. 1/2 p. in-4. « On m'assure que l'ancien château de Charrette [Fonteclause, entre Machecoul et La Garnache en Vendée] qui avait coûté 80

Lot 37: NAPOLÉON Ier. Lettre signée « Np », adressée à Jean-Baptiste de Nompère de Champagny. Paris, 22 février 1806. 1/2 p. in-4. « On m'assure que l'ancien château de Charrette [Fonteclause, entre Machecoul et La Garnache en Vendée] qui avait coûté 80

Estimated Price: Log in or create account to view price data

Description: NAPOLÉON Ier. Lettre signée « Np », adressée à Jean-Baptiste de Nompère de Champagny. Paris, 22 février 1806. 1/2 p. in-4. « On m'assure que l'ancien château de Charrette [Fonteclause, entre Machecoul et La Garnache en Vendée] qui avait coûté 80 mille francs en assignats a été acheté cent dix mille francs en argent pour servir à l'établissement d'un haras, qu'on a été trompé et que l'estimateur du Gouvernement a reçu 30 mille francs de cadeaux... »

View additional info »
Realized: Log in or create account to view price data
NAPOLÉON Ier. Lettre signée « Napole », adressée à Jean-Baptiste de Nompère de Champagny. Saint-Cloud, 22 avril 1806. 1 p. in-4, traces de colle au verso. « ... J'ai accordé 500,000 francs pour les trava ux à fai re à Ste-Geneviève. Comme il serait

Lot 38: NAPOLÉON Ier. Lettre signée « Napole », adressée à Jean-Baptiste de Nompère de Champagny. Saint-Cloud, 22 avril 1806. 1 p. in-4, traces de colle au verso. « ... J'ai accordé 500,000 francs pour les trava ux à fai re à Ste-Geneviève. Comme il serait

Estimated Price: Log in or create account to view price data

Description: NAPOLÉON Ier. Lettre signée « Napole », adressée à Jean-Baptiste de Nompère de Champagny. Saint-Cloud, 22 avril 1806. 1 p. in-4, traces de colle au verso. « ... J'ai accordé 500,000 francs pour les trava ux à fai re à Ste-Geneviève. Comme il serait possible que cette année vous ne dépensiez pas toute cette somme, je désire que ce que vous ne pouvez pas consommer vous le dépensiez à St-Deni s. Présentez-moi mercredi un rapport qui me fasse connaître ce qui sera fait à Ste-Geneviève et à S.-Denis avec les 500,000 francs. Je vous ai accordé... 500,000 francs pour l'arc de triomphe de l'entrée du bouleva rd St-Antoin e. Portez-moi également mercredi projet pour savoir s'il est possible d'arrêter quelque chose sur cet objet. J'ai décidé que pr faire les fonds de ces dépenses, vingt-cinq pour cent seraient pris sur les coupes de bois. Faites-moi connaître pour combien il y a de rescription pour coupes de bois à la Caisse d'amortissement, ainsi que leur emploi. Je désire en employer une partie à établir une fontain e sur la place de la Concorde, & savoir s'il restera une somme assez notable pour pouvoir être employé à d'autres travaux utiles & d'embelissement pour la capitale... »

View additional info »
Realized: Log in or create account to view price data
NAPOLÉON Ier. Lettre signée « Nap », adressée à Jean-Baptiste de Nompère de Champagny. Saint-Cloud, 5 juin 1806. 1/2 p. in-4, traces de colle au verso. « Le roi de Hollan de, devan t se rendre dan s la semain e en Hollan de, passera par Bruxelles, et

Lot 39: NAPOLÉON Ier. Lettre signée « Nap », adressée à Jean-Baptiste de Nompère de Champagny. Saint-Cloud, 5 juin 1806. 1/2 p. in-4, traces de colle au verso. « Le roi de Hollan de, devan t se rendre dan s la semain e en Hollan de, passera par Bruxelles, et

Estimated Price: Log in or create account to view price data

Description: NAPOLÉON Ier. Lettre signée « Nap », adressée à Jean-Baptiste de Nompère de Champagny. Saint-Cloud, 5 juin 1806. 1/2 p. in-4, traces de colle au verso. « Le roi de Hollan de, devan t se rendre dan s la semain e en Hollan de, passera par Bruxelles, et s'arrêtera deux jours au palai s de La cken. Je désire que vous en préveniez le préfet, pour que ce prince soit reçu d'une manière convenable... »

View additional info »
Realized: Log in or create account to view price data
NAPOLÉON Ier. Lettre signée « Nap », adressée à Jean-Baptiste de Nompère de Champagny. Saint-Cloud, 21 septembre 1806. 2/3 p. in-4, traces de colle au verso avec petit manque de papier sans atteinte au texte. « On m'assure que les Ma ltai s qui sont

Lot 40: NAPOLÉON Ier. Lettre signée « Nap », adressée à Jean-Baptiste de Nompère de Champagny. Saint-Cloud, 21 septembre 1806. 2/3 p. in-4, traces de colle au verso avec petit manque de papier sans atteinte au texte. « On m'assure que les Ma ltai s qui sont

Estimated Price: Log in or create account to view price data

Description: NAPOLÉON Ier. Lettre signée « Nap », adressée à Jean-Baptiste de Nompère de Champagny. Saint-Cloud, 21 septembre 1806. 2/3 p. in-4, traces de colle au verso avec petit manque de papier sans atteinte au texte. « On m'assure que les Ma ltai s qui sont en Corse sont dan s la plus gran de misère. Je désire que vous m'apportiez mercredi un rapport qui me fasse connaître ce que je leur avais accordé & pourquoi ils ne sont pas payés. Je désirerais que vous m'apportiez également mercredi une note qui me fît connaître ce qu'il faudrait faire pour encourager la culture du coton en Corse où l'on dit qu'il vient très bien. Ce serait un moyen de donner du travail à ces Maltais qui ont l'usage de ces cultures... »

View additional info »
Realized: Log in or create account to view price data
NAPOLÉON Ier. Lettre signée « Napole » à Jean-Baptiste de Nompère de Champagny. Château de Finckenstein [actuellement Kamieniec en Pologne, entre Dantzig et Varsovie], 18 avril 1807. 1/2 p. in-4. « Vous recevrez des notes relatives aux renseignements

Lot 41: NAPOLÉON Ier. Lettre signée « Napole » à Jean-Baptiste de Nompère de Champagny. Château de Finckenstein [actuellement Kamieniec en Pologne, entre Dantzig et Varsovie], 18 avril 1807. 1/2 p. in-4. « Vous recevrez des notes relatives aux renseignements

Estimated Price: Log in or create account to view price data

Description: NAPOLÉON Ier. Lettre signée « Napole » à Jean-Baptiste de Nompère de Champagny. Château de Finckenstein [actuellement Kamieniec en Pologne, entre Dantzig et Varsovie], 18 avril 1807. 1/2 p. in-4. « Vous recevrez des notes relatives aux renseignements dont j'ai besoin pour former mon opinion sur les projets qui ont été distingués pour le concours que j'ai ordonné... Il convient de faire à l'architecte qui a remporté le prix ainsi qu'aux trois autres qui ont eu l'accessit un don qui non seulement soit pour eux une marque d'approbation, mais qui les couvre largement de tous leurs frais... L'auteur des plan s que j'aurai adoptés sera chargé de l'exécution du monument... » La nouvelle église de la Madeleine : Napoléon Ier décida de transformer l'église de La Madeleine en temple à la gloire de la Grande Armée, et fit organiser un concours. Il ne suivit cependant pas la décision du jury, l'avis de l'architecte Fontaine lui parvenant tardivement en Pologne, et porta son choix sur Pierre-Alexandre Vignon qui n'avait reçu qu'un premier accessit : il estimait que le projet de celui-ci était le seul conforme à ses intentions et susceptible de conserver une harmonie avec la façade du Corps législatif (palais Bourbon). Malgré les réticences du ministre de l'Intérieur Champagny, Vignon débuta finalement les travaux après avoir apporté quelques modifications à ses plans à la demande de Fontaine. Il dut les interrompre en 1812, mais les reprit sous la Restauration quand l'église fut rendue au culte catholique. Le chantier ne fut achevé qu'en 1842, après sa mort.

View additional info »
Realized: Log in or create account to view price data
NAPOLÉON Ier. Apostille autographe signée « Napo » (Moscou, 16 octobre 1812, 1 mot) sur une pièce signée « Alexandre » par le maréchal Louis-Alexandre Berthier (mêmes lieu et date, 1 p. in-folio). Le major-général de la Grande armée rapporte : « Le

Lot 42: NAPOLÉON Ier. Apostille autographe signée « Napo » (Moscou, 16 octobre 1812, 1 mot) sur une pièce signée « Alexandre » par le maréchal Louis-Alexandre Berthier (mêmes lieu et date, 1 p. in-folio). Le major-général de la Grande armée rapporte : « Le

Estimated Price: Log in or create account to view price data

Description: NAPOLÉON Ier. Apostille autographe signée « Napo » (Moscou, 16 octobre 1812, 1 mot) sur une pièce signée « Alexandre » par le maréchal Louis-Alexandre Berthier (mêmes lieu et date, 1 p. in-folio). Le major-général de la Grande armée rapporte : « Le génal de Wredde [le général bavarois Charles Philippe Joseph de Wrede, alors employé à la Grande Armée], commandant le corps bavarois me mande que S.M. le roi de Bavière envoie à ce corps un renfort de 11,000 homes dont la 1re colonne a dû partir le 8 de Bayreuth, la 2de le 14 et la 3e doit en partir le 20. Il désirerait que ces colonnes fussent dirigées sur Polotsk par la route directe de Glogau, Kalisch, Varsovie, Grodno, au lieu de suivre la route de Posen, Thorn, Koenigsberg et Vilna. Je demande à cet égard les ordres de Votre Majesté. Le gal de Wredde demande aussi l'approbation de Votre Majesté pour l'établissement qu'il forme à Balwierziski sur la rive gauche du Niémen d'un dépôt d'habillement et d'un hôpital pour les malades et blessés du corps bavarois susceptibles d'une convalescence de longue durée... » Les noms de lieux cités correspondent à G?ogów, Kalisz, Varsovie, Pozna?, Toru? dans l'actuelle Pologne ; Hrodna dans l'actuelle Biélorussie ; Kaliningrad dans l'actuelle Russie ; Balbieri?kis et Vilnius dans l'actuelle Lituanie L'empereur a écrit de sa main : « approuvé ».

View additional info »
Realized: Log in or create account to view price data
NAPOLÉON Ier. Lettre signée « Np », à son fils adoptif et vice-roi d'Italie le prince Eugène de Beauharnais . Palais de Trianon, 17 mars 1813, « à 4 heures après midi ». 3 pp. in-4. Le prince Eugène participa avec honneur à la campagne de Russie,

Lot 43: NAPOLÉON Ier. Lettre signée « Np », à son fils adoptif et vice-roi d'Italie le prince Eugène de Beauharnais . Palais de Trianon, 17 mars 1813, « à 4 heures après midi ». 3 pp. in-4. Le prince Eugène participa avec honneur à la campagne de Russie,

Estimated Price: Log in or create account to view price data

Description: NAPOLÉON Ier. Lettre signée « Np », à son fils adoptif et vice-roi d'Italie le prince Eugène de Beauharnais . Palais de Trianon, 17 mars 1813, « à 4 heures après midi ». 3 pp. in-4. Le prince Eugène participa avec honneur à la campagne de Russie, notamment à la Moskova et à la Bérézina, et fut chargé de diriger la retraite de la Grande Armée de Posen à Leipzig du 24 janvier au 2 mai 1813. Il servit ensuite dans la campagne d'Allemagne puis sur le front italien. « Mon fils, je vous envoie un bulletin de Hambourg du 12. Vous y verrez que 200 Cosaques vont s'emparer de toute la 32e divi sion militai re ! [Cette division, dont le commandemant se situait à Hambourg, regroupait en Allemagne les trois départements de l'Empire français des Bouches-de-l'Elbe, des Bouches-du-Weser, et de l'Ems-supérieur.] On a coulé beaucoup de chaloupes can onni ères ; ils me font un tort de plusieurs millions ; ils portent l'in surrection sur tous les derrières de la ligne de l'Elbe. Cela est le résultat de ce que, vous tenant sur la défensive derrière la rive gauche, vous n'avez plus aucune action sur l'ennemi. Je vous ai tant répété cela, et je vous l'ai fait dire avec tant de détail par le général Flahaut [le général comte Charles-Auguste- Joseph de Flahaut de La Billarderie] que j'espère enfin que vous avez senti la nécessité d'occuper un camp en avant de magdebourg, et de menacer de couper tous les partis ennemis qui s'enfonceraient du côté de Hambourg à 80 lieues du gros de leur armée. Cela est d'autan t plus importan t que ce qui se passe dan s la 32ème divi sion va probab lement attirer des déba rquemens d'Anglai s, de Suédois et peut-être même de Russes ; et lorsque l'ennemi sera établi sur le bas-Elbe, s'il fait sur Dresde un mouvement en force auquel vous n'aurez rien à opposer, vous vous trouverez sans ligne d'opération. En réunissant toute votre cavalerie au camp en avant de Magdebourg, l'ennemi serait obligé de rappeler toute la sienne pour la tenir en échec et vous aurez protéger le retour du général Morand de la Poméranie suédoise [Charles Antoine Louis Alexis Morand]. D'après le bulletin ci-joint, son retour paraît devoir éprouver bien des obstacles. Comment ce général ne s'est-il mis en mouvement que le 11, tandis que vous aviez quitté Berlin dès le 4 ?... La gran de affai re, c'est la 32e divi sion militai re et la Westphalie puisque de là dépend la Hollande. Tout cela ne peut être gardé que par une position offensive en avant de Magdebourg. Toutes les remontes qui devai ent av oir lieu dan s la 32e divi sion, les voilà perdues ! Voilà vos moyens de cava lerie paralysés, et cela par deux ou trois cents hommes !!... Votre affectionné père... »

View additional info »
Realized: Log in or create account to view price data
[NAPOLÉON Ier]. Manuscrit, en italien. 6 pp. in-folio, marges légèrement effrangées.  Copie ancienne du testament de l'empereur et de ses deux premiers codicilles.

Lot 44: [NAPOLÉON Ier]. Manuscrit, en italien. 6 pp. in-folio, marges légèrement effrangées. Copie ancienne du testament de l'empereur et de ses deux premiers codicilles.

Estimated Price: Log in or create account to view price data

Description: [NAPOLÉON Ier]. Manuscrit, en italien. 6 pp. in-folio, marges légèrement effrangées. Copie ancienne du testament de l'empereur et de ses deux premiers codicilles.

View additional info »
Realized: Log in or create account to view price data
NAPOLÉON III. Manuscrit signé avec 2 corrections autographes. [ Juin 1859]. 1 p. 1/2 in-folio, entête « Armée d'Italie. Service du cabinet de l'empereur », petites fentes aux pliures. ADRESSE à L'ARMÉE VICTORIEUSE, datée de Milan le 8 juin 1859.

Lot 45: NAPOLÉON III. Manuscrit signé avec 2 corrections autographes. [ Juin 1859]. 1 p. 1/2 in-folio, entête « Armée d'Italie. Service du cabinet de l'empereur », petites fentes aux pliures. ADRESSE à L'ARMÉE VICTORIEUSE, datée de Milan le 8 juin 1859.

Estimated Price: Log in or create account to view price data

Description: NAPOLÉON III. Manuscrit signé avec 2 corrections autographes. [ Juin 1859]. 1 p. 1/2 in-folio, entête « Armée d'Italie. Service du cabinet de l'empereur », petites fentes aux pliures. ADRESSE à L'ARMÉE VICTORIEUSE, datée de Milan le 8 juin 1859. NAPOLÉON III SUR LES TRACES DE SON AÏEUL NAPOLÉON Ier : fasciné par l'Italie, où brillait la légende napoléonienne et où s'était inscrit déjà une part de son histoire personnelle, Napoléon III y voyait également le lieu où il pourrait soutenir son idéal d'une Europe des nations et poursuivre l'oeuvre entamée en Crimée visant à rompre l'équilibre défavorable à la France créé par le traité de Vienne en 1815. Il soutint donc l'action du roi de Piémont-Sardaigne Victor-Emmanuel II et de son ministre Cavour en faveur de l'unifi cation de l'Italie, avec comme visée un aff rontement avec l'Autriche (puissance tutélaire d'une partie de l'Italie) qui permettrait la constitution d'une fédération de quatre royaumes sous présidence pontifi cale dont un reviendrait à son cousin le prince Napoléon. Après une campagne en direction de l'opinion française, et quelques atermoiements liés au jeu diplomatique, des provocations amenèrent l'Autriche à passer le Tessin à la fi n d'avril 1859 et donnèrent à la France le prétexte à intervenir. Bien que fort impréparée, l'armée franco-italienne bénéfi cia des hésitations du général autrichien Gyulai : ce dernier lui laissa le temps de se concentrer puis se laissa déborder par une off ensive au Nord qui, après quelques succès mineurs, aboutit à la victoire de Magenta le 4 juin 1859. La campagne allait ensuite se poursuivre jusqu'à la victoire de Solferino le 24 juin 1859, l'armistice le 8 juillet et les préliminaires de paix de Villafranca le 11 juillet. « soldAts ! Il y A uN moIs que, coNfIANt dANs les efforts de lA dIplomAtIe, J'espérAIs eNcore lA pAIx, lorsque tout à coup l'INVAsIoN du pIémoNt pAr les troupes AutrIchIeNNes Nous AppelA Aux Armes. Nous n'étions pas prêts : les hommes, les chevaux, le matériel, les approvisionnements manquaient, et nous devions, pour secourir nos alliés, déboucher à la hâte par petites fr actions au-delà des Alpes devant un ennemi redoutable préparé de longue main. le dANger étAIt grANd : l'éNergIe de lA NAtIoN et Votre courAge oNt suppléé à tout. la france a retrouvé ses anciennes vertus et unie dans un même but comme en seul sentiment [de sa main, Napoléon III a corrigé « désir » en « sentiment »], elle a montré la puissance de ses ressources et la force de son patriotisme [de sa main, Napoléon III a corrigé « activité » en « patriotisme »]. Voici dix jours que les opérations ont commencé et déjà le territoire piémontais est débarrassé de ses envahisseurs. l'Armée AllIée A lIVré quAtre comBAts heureux et remporté uNe VIctoIre décIsIVe qui lui ont ouvert les portes de la capitale de la lombardie ; vous avez mis hors de combat plus de 35,000 Autrichiens, pris 17 canons, deux drapeaux, 8,000 prisonniers, mais tout n'est pas terminé : nous aurons encore des luttes à soutenir, des obstacles à vaincre. Je compte sur vous... »

View additional info »
Realized: Log in or create account to view price data
NAPOLÉON III. Ensemble de 8 lettres et pièces. 1848-1870 et s.d. - Dépêche autographe signée « Napoleon » au général Pierre-Charles Dejean. Metz, 1er août 1870. « l'ImpérAtrIce N'AVAIt pAs le droIt de Nommer uN géNérAl à l'Armée. la nomination du gl

Lot 46: NAPOLÉON III. Ensemble de 8 lettres et pièces. 1848-1870 et s.d. - Dépêche autographe signée « Napoleon » au général Pierre-Charles Dejean. Metz, 1er août 1870. « l'ImpérAtrIce N'AVAIt pAs le droIt de Nommer uN géNérAl à l'Armée. la nomination du gl

Estimated Price: Log in or create account to view price data

Description: NAPOLÉON III. Ensemble de 8 lettres et pièces. 1848-1870 et s.d. - Dépêche autographe signée « Napoleon » au général Pierre-Charles Dejean. Metz, 1er août 1870. « l'ImpérAtrIce N'AVAIt pAs le droIt de Nommer uN géNérAl à l'Armée. la nomination du gl grandchamp doit être annulée... » Le général de division Jules-Barthélemy Grandchamp commanda une division lors de la guerre franco-prussienne, et fut présent à Sedan. LETTRE ÉCRITE PAR L'EMPEREUR DURANT LA RÉGENCE D'EUGÉNIE, tandis qu'il dirigeait les opérations militaires contre les Prussiens. La guerre avait été déclarée le 19 juillet 1870, et Eugénie avait reçu une régence de parade qu'elle tenta d'exercer avec sérieux et dignité quand vinrent les épreuves. Non soutenue, elle devrait quitter presque seule la France le 4 septembre 1870. En marge inférieure, apostille autographe signée du baron Gustave Amiot, chef du service télégraphique de la Maison de l'empereur. - Lettre autographe signée « louis Napoléon B » au colonel de Sérionne. Place Vendôme à Paris, 30 octobre 1848, enveloppe. Lettre amicale évoquant madame Davilliers. - Lettre signée « Napoléon » à l'épouse du général et sénateur Auguste Pierre Walbourg Gémeau. Palais des Tuileries, 26 janvier 1868, enveloppe. Condoléances pour la mort de son mari, vétéran des campagnes du Premier Empire, - Minute autographe d'une lettre [AU ROI GUILLAUME III DES PAYS-BAS]. [S.l., 1870]. Condoléances pour la mort de la tante du roi des Pays-Bas, Louise de Prusse (1808-1870), fi lle du roi Frédéric-Guillaume 46 34 / Osenat / III de Prusse, épouse du prince Frédéric d'Orange-Nassau (1797-1881), le fils du roi Guillaume Ier des Pays-Bas. - Minute autographe par Napoléon III d'une lettre d'un secrétaire ou d'un proche. S.l.n.d. « L'emp[ereur] est d'accord avec vous sur le fond. Tout dépend, comme je vous l'ai déjà dit, de nuances. Il me charge de vous dire qu'il croit comme vous qu'il faut donn er du courage à ses partisan s, frapper sur ses enn emis mai s distin guer entre ceux qui ne font que crier et ceux qui se ba ttent. Dans tous les cas, ménager les expressions. Il répète souvent cette phrase de Casimir Delavigne, «la raison qui s'emporte a le sort de l'erreur». Tout en frappant sur ses adversaires, il ne faut blesser aucune classe particulière. Ainsi, en voulant séparer les officiers sortant des écoles de ceux sortant des rangs, on rend à l'emp[ereur] le plus mauvais service en créant des animosités inutiles. Il faut aussi éviter des articles blessan ts pour le roi de Prusse... » - Minute autographe signée dans le texte d'une lettre. Angleterre, [1871 ou 1872]. « Quoique l'empereur Napoléon ne veuille opposer que le mépris aux calomni es dont il est l'objet, les personnes qui lui sont attachées ne peuvent laisser sans réfutation quelques-unes des faussetés qu'on vient débiter journellement sur son compte. Parmi les plus monstrueuses il faut signaler à l'indignation des honnêtes gens cette ineptie du journal le Daily News qui prétend qu'une des causes de la guerre a été l'embarras de la liste civi le et que tous les ans l'empereur empruntait des millions au me de la Guerre... Le Pall Mall Gazette dit qu'il est connu de tout le monde à Amsterdam... Un journal allemand prétend que l'empereur à Sedan était tellement privé de ressources que l'état-major russe lui a prêté 2000 thalers... » - Billet autographe signé à l›impératrice Eugénie (sous son pseudonyme de comtesse de Pierrefonds). Camden Place à Chislehurst, s.d. « J'ai demandé que B. passe par ici - qu'il attende la réponse. Démentez le manifeste... » - Minute autographe d'une lettre. S.l.n.d. « On répond à ma demande que M. B. s'est présenté comme ayant une mission de vous, que, le messager reconnu, on l'a renvoyé du quartier gl. J'ai demandé qu'on permît à B. de retourner. » Joint : Napoléon III, 4 lettres en copies manuscrites postérieures, soit 2 lettres à Hortense Cornu sur les négociations d'un mariage princier concernant le prince de Hohenzollern, et 2 lettres au général Auguste Pierre Walbourg Gémeau pour le féliciter sur le succès de la répression menée contre la quatrième révolte des canuts lyonnais (dite des « Voraces », à la Croix-Rousse).

View additional info »
Realized: Log in or create account to view price data
RÉVOLUTION ET PREMIER EMPIRE . - Ensemble de 20 lettres et pièces. Les généraux Boisserolle -Boisvilliers (Zara, dans les provinces Illyriennes, 1810), Caffin (Chemillé, 1795), Campredon (Naples, 1807), Chemineau (Zara, dans les provinces

Lot 47: RÉVOLUTION ET PREMIER EMPIRE . - Ensemble de 20 lettres et pièces. Les généraux Boisserolle -Boisvilliers (Zara, dans les provinces Illyriennes, 1810), Caffin (Chemillé, 1795), Campredon (Naples, 1807), Chemineau (Zara, dans les provinces

Estimated Price: Log in or create account to view price data

Description: RÉVOLUTION ET PREMIER EMPIRE . - Ensemble de 20 lettres et pièces. Les généraux Boisserolle -Boisvilliers (Zara, dans les provinces Illyriennes, 1810), Caffin (Chemillé, 1795), Campredon (Naples, 1807), Chemineau (Zara, dans les provinces Illyriennes, 1811), Donzelot (à Corfou, dans les îles Ioniennes), Duhesme (Kanne près de Maestricht, 1794), Eblé (Bâle, 1800), Gaspard Amédée Gardanne (Paris, 1801), Gouvion Saint -Cyr (Barletta, sur la côte italienne de la mer Adriatique, 1804, avec apostille du maréchal Berthier, concernant Corfou), Mainoni (s.l., 1798), Marescot (Paris, 1801), Marmont (Paris, janvier 1815, avec apostille du maréchal Bessières), Hugues Alexandre Joseph Meunier (Paris, 1799), Quiot du Passage (La Haye, 1803, concernant la Guyane), Rampon (Paris, 1803 et Paris, 1820), Santerre (Paris, 1793), Vial (s.l., sous l'Empire, provenance Crawford). Le ministre de la Justice Abrial , le prince de Talleyrand (comme président du Conseil de Louis XVIII, septembre 1815). Joint , un certificat signé par le commandant du bataillon de Popincourt (Paris, 1793, en-tête gravé rehaussé de couleurs « Section des citoyens armés de Popincourt », mouillures et taches), une lettre, une signature du général Boisserolle-Boisvillier découpée dans un document, et un portrait gravé du général Duhesme.

View additional info »
Realized: Log in or create account to view price data
Ancien Régime. - Ensemble de 18 lettres et pièces. Une pièce signée par l'aumônier du roi Nicolas de Castille et par sa soeur Charlotte de Castille , veuve du comte de Chalais Henri de Talleyrand (1640), une lettre autographe signée du chevalier Du

Lot 48: Ancien Régime. - Ensemble de 18 lettres et pièces. Une pièce signée par l'aumônier du roi Nicolas de Castille et par sa soeur Charlotte de Castille , veuve du comte de Chalais Henri de Talleyrand (1640), une lettre autographe signée du chevalier Du

Estimated Price: Log in or create account to view price data

Description: Ancien Régime. - Ensemble de 18 lettres et pièces. Une pièce signée par l'aumônier du roi Nicolas de Castille et par sa soeur Charlotte de Castille , veuve du comte de Chalais Henri de Talleyrand (1640), une lettre autographe signée du chevalier Du Barry (Messine, 1631), une pièce avec apostille signée du contrôleur général des Finances Louis Le Tonnelier de Breteuil (1659), un certificat de bonne conduite signé par le marquis de Monthyon (1687), une lettre signée par Daniel-Charles Trudaine en qualité d'intendant d'Auvergne (1733), un placet manuscrit au roi d'un commissaire de la Marine de Ponant, un manuscrit intitulé « Mémoire pour servir d'instruction à monsieur le marquis de Gamache chevalier des ordres du roy et lieutenant général en la cérémonie qui se doit faire au nom de Sa Majesté en donnant le colier de l'ordre de St-Michel au sr George de Couroin cy-devant agent pour le service de Sa Majté auprez des Estats généraux des Provinces-Unies des Pays-Bas », etc.

View additional info »
Realized: Log in or create account to view price data
[BRIN VILLIERS (Marquise de)]. - AUVRY (Claude). Lettre autographe signée. Paris, 25 avril [1676]. 3 pp. in12. Lettre écrite le jour de l'emprisonnement de la marquise de Brinvilliers à la Conciergerie . Ami d'Arnauld d'Andilly et protégé de Mazarin

Lot 49: [BRIN VILLIERS (Marquise de)]. - AUVRY (Claude). Lettre autographe signée. Paris, 25 avril [1676]. 3 pp. in12. Lettre écrite le jour de l'emprisonnement de la marquise de Brinvilliers à la Conciergerie . Ami d'Arnauld d'Andilly et protégé de Mazarin

Estimated Price: Log in or create account to view price data

Description: [BRIN VILLIERS (Marquise de)]. - AUVRY (Claude). Lettre autographe signée. Paris, 25 avril [1676]. 3 pp. in12. Lettre écrite le jour de l'emprisonnement de la marquise de Brinvilliers à la Conciergerie . Ami d'Arnauld d'Andilly et protégé de Mazarin , l'év êque de Coutances Claude Auvry (vers 1607-1687) mena une brillante carrière ecclésiastique : l'origine de sa fortune remonte à son séjour à Rome où il fit ses études et se fit remarquer d'abord du cardinal Barberini (par qui il obtint des responsabilités à la Curie) puis du futur cardinal de Mazarin : ce dernier le prit à son service et l'appela en France où il le fit nommer évêque de Coutances en 1646. Auvry mena dans son diocèse une action qui lui valut l'amitié de saint Jean Eudes, mais y résida en fait assez peu, s'employant régulièrement à des missions au service de Mazarin, notamment dans les affaires politiques de la Fronde et dans les affaires religieuses : il se conforma aux avis pontificaux concernant le jansénisme, mais se lia avec Robert Arnauld d'Andilly auprès de qui il représentait le cardinal, et plaida en faveur du libraire et de l'imprimeur des Lettres provinciales embastillés. C'est Auvry qui négocia la démission du cardinal de Retz de l'archevêché de Paris en 1662. Ses succès lui valurent de nombreux bénéfices et la charge lucrative de trésorier de la Sainte-Chapelle. Auvry inspira à Boileau -Despréau x son cél èbre po ème « Le lutrin », récit satirique de sa dispute en 1667 avec un chantre de la Sainte-Chapelle. « Vous apprendrez, Monseigneur, par la Gazette que le roy est devan t Condé av ec la plus gran de partie de son armee, et l'on ne croit pas que cette place puisse soutenir longtemps le siège. Elle est donc [de] trés grande consequence, d'autant qu'elle empesche la communication avec Cambray, Vallancienne, et Bouchain, et Monts. Si l'on pouvoit prendre cette place avec celle de Sainct-Guillain, qui est encore d'importance, et ensuite aller jecter des vivres et des munitions dans Philisbourg, ce seroit un beau commancement de campagne. Le roy est si heureux, et l'on fait tant de prieres en ceste ville pour la prosperité de ses armes qu'il fault esperer que tout luy reussira. Le bruit a couru icy depuis deux jours que Condé avoit esté pris d'assault, et que M. le mareschal de La Feuilladde y avoit esté tué, mais il ne s'est pas trouvé veritable. La dame de Brinvi lliers est à present dan s mon voisina ge, ayant esté mise ceste aprés-disnee dans la tour de Mongromy [Montgomery, nom d'une des tours de la Conciergerie dans les bâtiments du Parlement de Paris, actuel Palais de justice], et je ne scé pas comme elle en sortira. L'on parle div ersement de ses complices, et l'on y mesle un de vos languedociens, mais je ne puis pas croire que Mrs les prelats voulussent se servir d'une personne qui se mellast d'une telle marchandise et j'en serois bien fasché pour leurs honneur. Un peu de temps nous esclairsira de toutes choses... » 36 / Osenat / Claude Auvry évoque également l'évêque de Saint-Papoul François-Barthélemy de Gramont (« un homme d'importance » venu à Paris « pour quelque grande negotiation »), l'évêque de Fréjus Antoine de Clermont-Tonnerre (« un prelat de vertu et de merite » qui l'a invité à son sacre), la dédicace de la Sainte-Chapelle dont il est trésorier, le cardinal de Bouillon Emmanuel- Théodose de La Tour d'Auvergne (qui, incommodé, se trouve à Pontoise et va se rendre auprès de Louis XIV), et le comte de Marsan Charles de Lorraine (qui s'est vu ôter sa pension). Une des plus cél èbres criminelles de l'histoire , la marquise de Brinvilliers (1630-1676), née Marie-Madeleine d'Aubray, fut victime d'un viol et d'incestes dans sa jeunesse, et mena ensuite une vie dissolue. Ruinée, elle empoisonna son père et ses frères, avec l'aide de son amant du moment, un aventurier alchimiste. Quand celui-ci fut retrouvé mort dans son atelier en 1672, la police découvrit son matériel chimique et un procès fut engagé par la veuve d'un des frères assassinés. La Brinvilliers s'enfuit à l'étranger, et, condamnée par défaut en 1673, ne put être arrêtée qu'en mars 1676 dans un couvent de Liège où elle s'était cachée. Écrouée à la Conciergerie le 25 avril 1676, elle fit l'objet d'un nouveau procès du 29 avril au 16 juillet 1676, et fut à nouveau condamnée à avoir la tête tranchée. Cette affaire permit à la police de mettre au jour un réseau de fournisseurs de poison qui éclaboussa bientôt jusqu'à la haute aristocratie et la maîtresse de Louis XIV, madame de Montespan.

View additional info »
Realized: Log in or create account to view price data
CHARLES IX. Lettre signée « Charles » au comte de Matignon . Château de Vincennes, 9 avril 1574. 1/2 p. in-folio, adresse au dos, plis renforcés et pâle mouillure marginale. Lettre signée par le roi dans les derniers jours de sa vie , alors qu'il

Lot 50: CHARLES IX. Lettre signée « Charles » au comte de Matignon . Château de Vincennes, 9 avril 1574. 1/2 p. in-folio, adresse au dos, plis renforcés et pâle mouillure marginale. Lettre signée par le roi dans les derniers jours de sa vie , alors qu'il

Estimated Price: Log in or create account to view price data

Description: CHARLES IX. Lettre signée « Charles » au comte de Matignon . Château de Vincennes, 9 avril 1574. 1/2 p. in-folio, adresse au dos, plis renforcés et pâle mouillure marginale. Lettre signée par le roi dans les derniers jours de sa vie , alors qu'il souffrait de la tuberculose qui allait l'emporter le 29 mai 1574, à l'âge de 24 ans. Un épisode des guerres de religion . Le comte de Matignon commandait alors les troupes chargées de lutter contre l'insurrection des réformés en Basse-Normandie, et plus particulièrement contre le comte de Montgomery, qu'il allait bientôt obliger à se rendre, en mai 1574. Charles IX demande ici à Matignon de prendre le sieur de Saint-Léger sous ses ordres : « ... Le sr de Sain ct-Leger, present porteur, fai san t congneoistre en toutes occasions sa bonn e volunté et affection à s'employer pour le bi en de mon servi ce, s'est offert à mettre ensemble ung bon nombre de gentilz hommes ses amys avec lesquelz il s'en va vous trouver pour me faire service prés de vous en Normandye. Et luy sai chan t ung in fin y gré de ceste sienn e bonn e affection pour laquelle il merite d'estre grandement estimé et bien recueilly, je vous prye que, arivant luy et sa trouppe prés de vous vous, vous le faictes accommoder de logis et toutes choses le plus favorablement que vous sera possible, l'employant aulx belles occasions qui se pouront presenter pour le bien de mondit service... » La confiance de Charles IX ne fut pas trompée : Louis de Taveau, sieur de Saint-Léger et baron de Mortemer, gentilhomme ordinaire de la chambre du roi et du duc d'Alençon, se distingua en effet lors de cette mission en Basse-Normandie. Grand homme de guerre , de pai x et de lettres , le comte de Matignon Jacques de Goyon (15251597) était issu d'une des plus illustres familles de Bretagne, et fut élevé aux côtés du futur Henri II. Il mena une brillante carrière militaire qui lui valut d'être nommé gouverneur de Normandie (1561), maréchal de France (1579), puis lieutenant général de Guyenne (1580). À partir de 1572, il joua un rôle plus politique, et révéla une stature peu commune : dans le tourbillon des guerres de religion, il fit preuve de modération et d'un remarquable loyalisme envers la royauté. Ainsi, catholique mais d'une famille ayant des attaches protestantes, il empêcha en 1572 le massacre des réformés à Saint-Lô et Alençon, mais combattit leurs troupes armées à plusieurs reprises. En Guyenne, il parvint à maintenir un équilibre précaire, et fut deux fois maire de Bordeaux après Montaigne. Ami des lettres, il fit la carrière du poète Jean Bertaut comme de l'érudit et futur cardinal Jacques Davy Du Perron. Rare et beau document avec une ample signature .

View additional info »
Realized: Log in or create account to view price data
Per page:
1
2
3
4
5
6
7
8
9
Next »