The world’s premier auctions
 
 
WELCOME TO INVALUABLE
Be the first to know about
the latest online auctions.
Please enter a valid email address (name@host.com)
Sign Up »
PS: We value your privacy
Thank you!
 
 
Want to learn more
about online auctions?
Take a Quick Tour »
WE'VE CHANGED OUR NAME
is now
 
To celebrate, we’ve enhanced our site with
larger images and browsing by category to help
you easily find what you’re passionate about.
Remember to update your bookmarks.
Get Started »
 
Invaluable cannot guarantee the accuracy of translations through Google Translate and disclaims any responsibility for inaccurate translations.
Show translation options
Auction Description for Osenat: L'Empire à Fontainebleau
Viewing Notes:
DIMANCHE 15 JUIN 2014 À 14H00

5, RUE ROYALE77300 FONTAINEBLEAU - FRANCE

L'EMPIRE À FONTAINEBLEAU

OSENAT
EMAIL : CONTACT@OSENAT.COM
TÉL. : GÉNÉRAL 01 64 22 27 62

Expositions publiques:
Fontainebleau
Vendredi 13 juin de 14 h à 18 h
Samedi 14 juin de 10 h à 18 h
Dimanche 15 juin de 9 h à 12 h
Sale Notes:
DIMANCHE 15 JUIN 2014 À 14H00

5, RUE ROYALE77300 FONTAINEBLEAU - FRANCE

L'EMPIRE À FONTAINEBLEAU

OSENAT
EMAIL : CONTACT@OSENAT.COM
TÉL. : GÉNÉRAL 01 64 22 27 62

Expositions publiques:
Fontainebleau
Vendredi 13 juin de 14 h à 18 h
Samedi 14 juin de 10 h à 18 h
Dimanche 15 juin de 9 h à 12 h

L'Empire à Fontainebleau

by Osenat

Platinum House

283 lots | 251 with images

June 15, 2014

Live Auction

Hôtel des ventes de Fontainebleau

5, rue Royale

Fontainebleau, 77300 France

Phone: +33 (0)1 64 22 27 62

Fax: +33 (0)1 64 22 38 94

Email: contact@osenat.com

283 Lots
Sort by:
Lots with images first
Next »
Per page:
ADIEUX DE FONTAINEBLEAU. - Deux manuscrits de la même main. [Probablement 1814]. Chacun une page in-folio sur le même papier vergé, filigrané l'un au monogramme « LR » et l'autre à l'aigle impériale. 1 000/1 500 € MANUSCRITS RELATANT LE DEPART

Lot 1: ADIEUX DE FONTAINEBLEAU. - Deux manuscrits de la même main. [Probablement 1814]. Chacun une page in-folio sur le même papier vergé, filigrané l'un au monogramme « LR » et l'autre à l'aigle impériale. 1 000/1 500 € MANUSCRITS RELATANT LE DEPART

Estimated Price: Log in or create account to view price data

Description: ADIEUX DE FONTAINEBLEAU. - Deux manuscrits de la même main. [Probablement 1814]. Chacun une page in-folio sur le même papier vergé, filigrané l'un au monogramme « LR » et l'autre à l'aigle impériale. 1 000/1 500 € MANUSCRITS RELATANT LE DEPART DE NAPOLEON Ier APRES SON ABDICATION, PROBABLEMENT DE CEUX QUI CIRCULERENT DES LES JOURS AYANT SUIVI LA CEREMONIE DES ADIEUX. - Le premier récit s'attache plus à la cérémonie elle-même, et donne une version du discours de l'empereur - il existe plusieurs versions différentes : « ... Officiers et sous-officiers de la Vieille Garde, je vous fais mes adieux. Depuis 20 ans je suis comptent de vous. Je vous ai toujours vue sur le chemain de la gloire. Les puissances alliés ont armé toute l'Europe contre moi, une partie de l'armée a trahi ces devoirs et la France elle-même... Mais d'autres destinés lui étoit réservées... » - Le second récit résume les adieux (en se trompant sur le nom du général Petit devenu Friant] et décrit plus longuement le convoi qui quitta Fontainebleau : « ... Je fus en cabriolet l'atendre sur la route de Nemours, à la première montagne , il étoit dans la segonde voiture avec un officier français, il étoit d'une pâleur extraordinaire, il avoit l'air abattu, mais calme, il court à 6 chevaux, les armes des voitures sont effacés, il voyage en uniforme, sans épaulettes, sans décoration... »

View additional info »
Realized: Log in or create account to view price data
No Image Available

Lot 2: BERNADOTTE (Jean-Baptiste Jules). Pièce signée. Paris, 8 fructidor an VII [25 août 1799]. 1 p. in-folio, en-tête imprimé avec vignette gravée sur cuivre, déchirures marginales restaurées. Certificat de nomination au grade de lieutenant-colonel en

Estimated Price: Log in or create account to view price data

Description: BERNADOTTE (Jean-Baptiste Jules). Pièce signée. Paris, 8 fructidor an VII [25 août 1799]. 1 p. in-folio, en-tête imprimé avec vignette gravée sur cuivre, déchirures marginales restaurées. Certificat de nomination au grade de lieutenant-colonel en faveur de l'adjudant-général Édouard Walkiers, envoyé à l'armée d'Italie. Portrait joint. « NOUS SOMMES A MOSCOU MAIS NOUS N'AVONS PLUS QUE DES RUINES... » (le maréchal Bessières, le 20 septembre 1812)

View additional info »
Realized: Log in or create account to view price data
BESSIÈRES (Jean-Baptiste). Correspondance de 138 lettres, 1805-1813, soit 135 lettres adressées à son épouse Adèle, 2 lettres à son fils Napoléon Bessières (volume III, n° 250 et 254), et une lettre à son beau-père (volume III, n° 241). S'y ajoutent

Lot 3: BESSIÈRES (Jean-Baptiste). Correspondance de 138 lettres, 1805-1813, soit 135 lettres adressées à son épouse Adèle, 2 lettres à son fils Napoléon Bessières (volume III, n° 250 et 254), et une lettre à son beau-père (volume III, n° 241). S'y ajoutent

Estimated Price: Log in or create account to view price data

Description: BESSIÈRES (Jean-Baptiste). Correspondance de 138 lettres, 1805-1813, soit 135 lettres adressées à son épouse Adèle, 2 lettres à son fils Napoléon Bessières (volume III, n° 250 et 254), et une lettre à son beau-père (volume III, n° 241). S'y ajoutent 140 lettres et pièces, dont 133 de sa femme à lui adressées sur l'ensemble de la période. Soit au total 278 lettres et pièces, montées sur onglets dans 3 volumes in-folio, chagrin vert sombre, dos lisses filetés avec aigles impériales dorées, filet doré encadrant les plats, étui (reliure moderne). IMPORTANTE ET MAGNIFIQUE CORRESPONDANCE D'UN MARECHAL EN OPERATIONS, DONT DE RARISSIMES LETTRES DE RUSSIE Le maréchal Bessières relate la longue pénétration du territoire russe face à des troupes ennemies refusant d'abord la bataille, puis écrit LE SOIR MEME DE LA BATAILLE DE BORODINO, et envoie des lettres de MOSCOU DONT IL DECRIT L'INCENDIE. Il évoque également ses autres campagnes, principalement en AUTRICHE en 1805 et 1809 (il annonce la mort de Lannes) et en ESPAGNE en 1808 et 1811. LE MARECHAL BESSIERES OU LA « BRAVOURE FROIDE » (NAPOLEON IER) Remarqué pour ses hauts faits dès 1792, Jean-Baptiste Bessières (1768-1813) fut un des maréchaux sortis du rang. Remarqué par Bonaparte en Italie, il se vit dès lors confier la direction de troupes d'élite, d'abord la compagnie des Guides, puis la cavalerie de la Garde qui mena des charges légendaires, notamment à Wagram : il y fut blessé d'une chute quand son cheval fut tué sous lui par un boulet, ce qui fit dire à Napoléon : « Bessières, voilà un beau boulet, il a fait pleurer ma Garde ». En Russie, il se distingua particulièrement à Malo-Jaroslavetz, le 24 octobre 1812, en chargeant les Cosaques pour dégager le quartier impérial menacé. Il fut tué durant une reconnaissance, la veille de la bataille de Lützen, alors qu'il venait d'être placé à la tête de l'ensemble de la Cavalerie de la Grande Armée. Maréchal dès 1804, Jean-Baptiste Bessières était un homme sûr et de sang-froid, intègre, sévère mais juste, soucieux d'être utile et évitant la bravoure de parade. Dans ses « dictées de Sainte-Hélène » Napoléon Ier revint sur ce « soldat, homme de bien et citoyen honnête homme », dont il appréciait les vertus antiques de courage, de loyauté et d'intégrité : « Bessières était d'une bravoure froide, calme au milieu du feu , il avait de très bons yeux, il était fort habitué aux manaeuvres de cavalerie [...]. Bessières était un officier de réserve plein de vigueur, mais prudent et circonspect. On le verra dans toutes les grandes batailles rendre les plus grands services ». L'empereur lui fut particulièrement reconnaissant de la manière dont il remplit la tâche difficile qui fut la sienne en 1808 : « Bessières a mis mon frère Joseph sur le trône d'Espagne ». Campagne de Russie, 1812 (volume III, n° 237 à 270) - Mayence, 12 mai [1812] : « ... NOUS VOILA A MAYENCE, MALGRE LA CHALEUR ET LA POUSSIERE. L'EMPEREUR Y EST ARRIVE LONGTEMPS AVANT TOUT LE MONDE, parce qu'il y a eu des réparations à faire en route aux autres voitures... Nous allons dans un pays où le climat pourra bien être quelquefois variable... » (volume III, n° 239). - Dresde, 17 mai 1812 : « ... On attend demain l'empereur et l'impératrice d'Autriche, tout nous annonce quelques jours de Cour et de fêtes. Je suis fort aise de toutes ces entrevues , l'impératrice a très bien supporté le voyage. J'avoue que je craignois qu'elle n'en fût indisposée. L'EMPEREUR EST BIEN PORTANT. QUANT A NOUS DONT LA SANTE EST SANS CONSEQUENCE, NOUS NOUS PORTONS BIEN OU MAL, SELON QUE NOUS SOMMES BIEN OU MAL TRAITES... » (volume III, n° 240). - Dresde, 26 mai [1812] : « ... Le séjour de Dresde a été plus long que l'on ne croyait, il est probable que l'arrivée du roy de Prusse retardera le départ jusques à la fin de la semaine... » (volume III, n° 241, avec apostille autographe signée du beau-père du maréchal). - Dresde, 28 mai [1812] : « ... Cette marque d'estime m'a infiniment flatté de la part de l'empereur d'Autriche. L'impératrice Marie-Louise restera à Dresde encore quelques jours, elle ira ensuite à Prague où elle restera quelque temps... » (volume III, n° 244). - Dresde, 29 mai [1812] : « ... Nous partons aujourd'hui. L'empereur m'a permis de passer quelques jours dans ma terre pendant le temps qu'il séjournera à Thorn [Bessières avait reçu une dotation à Kruszwica en Pologne]... » (volume III, n° 243). - Thorn [Torun, dans l'actuelle Pologne], 6 juin [1812] : « ... J'ai été passer quelques jours à Crucewice [Kruszwica dans la Pologne actuelle]. C'est une vaste terre grande comme une province, et qui ne rapporte rien... L'EMPEREUR PART CE SOIR POUR DANTZIG. MOY JE N'Y VAIS PAS, JE VAIS ATTENDRE SA MAJESTE A OSTERODE. Jusques à ce que nous soyons arrivés à Conisberg [Königsberg, c'est-à-dire Kaliningrad dans l'actuelle Russie], il y aura des lacunes dans ma correspondance, parce que les estafettes ne partent pas régulièrement, et que le passage de l'armée a interrompu momentanément le service des postes... » (volume III, n° 246). - Schippenbeil [Powiat Bartoszycki dans l'actuelle Pologne], 15 juin [1812] : « Je ne t'ai pas écrit depuis Torhrn [Torun dans l'actuelle Pologne] , il m'eût été difficile de te faire parvenir ma lettre, parce que n'ayant pas accompagné l'empereur à Dantzig et à Königsberg [Dansk dans l'actuelle Pologne et Kaliningrad dans l'actuelle Russie], je me suis trouvé éloigné de la ligne des estafettes. JE NE DOIS REJOINDRE SA MAJESTE QU'A INSTERBURG [TCHERNIAKHOVSK dans l'actuelle Russie] le 8... » (volume III, n° 247). - Gumbinnen [Goussev dans l'actuelle Russie], 19 juin [1812] : « ... J'AI REJOINT HIER L'EMPEREUR... » (volume III, n° 248). - Kowno [Kaunas dans l'actuelle Lituanie], 24 juin [1812] : « NOUS AVONS PASSE LE NIEMEN CE MATIN... J'espère que cette campagne sera bientôt finie... Je ne t'écris pas aussi souvent que je le désirerois, le passage de l'armée influe momentanément sur les communications , nous restons nous-mesme quelquefois trois ou quatre jours sans nouvelles de Paris... » (volume III, n° 249). - Wilna [Vilnius dans l'actuelle Lituanie], 4 juillet [1812] : « ... Tu te plains de ce que je t'écris rarement. C'est l'effet des circonstances , les communications sont souvent interrompues à cause de la marche des troupes... » (volume III, n° 251). - Wilna [Vilnius], 8 juillet [1812] : « ... L'ENNEMI EST DE L'AUTRE COTE DE LA DUINA. JUSQU'ICI IL N'A FAIT QUE BATTRE EN RETRAITE. Vous devez bien politiquer à Paris , ici nous laissons la politique, et nous nous occupons beaucoup de soigner nos estomacs qui, sans être difficiles plus qu'à l'ordinaire, craignent toujours de manquer du nécessaire... » (volume III, n° 252). - Gloubokoïé, [juillet 1812] : « Je te donne de mes nouvelles... Depuis mon départ de Vilna je n'ai pu t'écrire parce qu'en route on n'expédie pas des estafettes... Je me porte très bien. J'arrive un peu fatigué... » (volume III, n° 268). - Witebsk, 1er août [1812] : « ... Toujours en marche, et continuellement à cheval depuis notre départ de Vilna, je n'ai pu te donner de mes nouvelles aussi souvent que je l'aurois voulu. NOUS VOILA A VITEBSK. NOUS ESPERIONS UNE BATAILLE , LES RUSSES SE SONT ENCORE RETIRES , AINSI, A L'EXCEPTION DE QUELQUES AFFAIRES PARTIELLES, TOUT S'EST PASSE EN MANŒUVRES ET EN MARCHES... » (volume III, n° 255). - Witebsk, 6 août [1812] : « ... IL FAIT ICI UNE CHALEUR EXCESSIVE... nous nous reposons depuis huit jours et nous en avions besoin. L'ENNEMI SE RETIRE TOUJOURS... » (volume III, n° 256). - Witebsk, 11 août [1812] : « ... JE VAIS MONTER A CHEVAL POUR ALLER SUR LE NIEPER OU L'EMPEREUR PORTE SON QUARTIER GENERAL. Mais je vous écrirai dans trois jours parce que alors nous serons arrivés, et que tant que nous marchons il faut renoncer à donner et recevoir des nouvelles... Sçais-tu que nous sommes bien loin l'un de l'autre... il faut espérer que ce ne sera pas long , nous le désirons autant que vous, mais NOUS N'AVONS DE VOLONTE QUE CELLE DU MAITRE... » (volume III, n° 257). - Smolensk, 24 août [1812] : « ... J'aurois voulu t'écrire longuement, mais je ne le puis encore aujourd'hui, JE VAIS MONTER A CHEVAL AVEC SA MAJESTE... » (volume III, n° 258) - Dorogobouj, 27 août 1812 : « NOUS VOILA TOUT A FAIT SUR LA ROUTE DE MOSCOU... Je t'écris à 60 lieux de cette capitale. Il y a loin d'ici à Paris. Je supporte très bien la fatigue et quoique je couche au bivouac le plus souvent, cela ne fait rien à ma santé... JE T'ECRIS SOUS UN HANGARD, ASSIS SUR UN BANC ET SUR UNE TABLE QUI SE RESSENTENT L'UN ET L'AUTRE DU PAYS. J'AI MES CHEVEAUX A DROITE ET A GAUCHE SOUS LE MEME TOIT, ET J'ATTENDS APRES LE DINER... que je trouve paresseux quand j'ai faim. SA MAJESTE A DES BONTES POUR MOY, AUQUELLES J'AI ETE TRES SENSIBLE. EN ARRIVANT DE SMOLENSK J'AVOIS MES EQUIPAGES EN ARRIERE. SA MAJESTE ME FAISOIT APPELLER POUR DEJEUNER ET DINER AVEC ELLE. ON NOUS PROMET QUE NOUS SERONS BIEN A MOSCOU. IL ME SEMBLE QUE C'EST LA OU DOIT FINIR CETTE GUERRE... L'armée défile , nous partirons probablement cette nuit. Demain je serai de 8 lieux plus loin de toy. J'espère que nous faisons assés la guerre et du chemin pour que nos enfants restent tranquilles et en repos... » (volume III, n° 260). - Gjat, 2 septembre 1812 : « ... Tu es ingénieuse à te tourmenter. Il faut cependant être raisonnable et ne pas croire que les boulets tombent toujours, là où on ne tire pas le canon, car je t'avoue en vérité que j'ai fait trois cents lieux sans en avoir vu un seul... IL SEROIT BIEN SINGULIER QUE NOUS ARRIVIONS A MOSCOU SANS BATAILLE. NOUS N'EN SOMMES PLUS QU'A QUARANTE LIEUX. JE TE DIRAI QUE TOUT LE MONDE DESIRE UNE BATAILLE, PARCE QUE L'ON CROIT QU'ELLE FINIROIT LA GUERRE... » (volume III, n° 261). Sur le champ de bataille de Borodino - « DU BIVOUAC », 8 septembre [1812], « A 4 HEURES DU MATIN » : « NOUS AVONS EU HIER UNE GRANDE BATAILLE... Je me porte très bien. Je t'ai dit souvent que je fairois l'épitaphe du monde. Touts les maréchaux se portent bien. Mon frère [le général Bertrand Bessières] a été blessé légèrement à l'épaule. Il est avec moy et montera à cheval dans quelques jours. Ecris à ma saeur , rien ne lui manque, il va très bien, sa blessure ne signifie rien quoiqu'il ait un peu de playe. Tout ce qui m'entoure se porte bien. La Garde n'a pas donné. LES RUSSES ONT EU UNE BONNE FROTTEE... » (volume III, n° 262). À Moscou - Moscou, 17 septembre [1812] : « Je ne t'ai pas écrit depuis notre arrivée à Moscou... parce que, LA VILLE ETANT EN FLAMMES, IL A FALLU DEMENAGER BIEN SOUVENT, et être longtemps à cheval. FIGURES-TOI PARIS EN FLAMMES , ON NE PEUT SE FAIRE UNE IDEE D'UNE PAREILLE HORREUR. Il faut que ce gouverneur soit un grand scélérat... » (volume III, n° 263). - Moscou, 20 septembre 1812 : « ... NOUS SOMMES A MOSCOU MAIS NOUS N'AVONS PLUS QUE DES RUINES, A L'EXCEPTION DE QUELQUES QUARTIERS ECHAPPES AUX FLAMMES. IL FAUT QUE CES GENS-LA SOIENT BIEN BARBARES POUR BRULER LEUR CAPITALE. J'ai pris un parti que tu goûteras. Je n'ai presque plus d'équipages, je me suis décidé à m'en défaire. Le vice-roy [Eugène de Beauharnais, vice-roi d'Italie] les prendra probablement. Je ne garde qu'un fourgon et une caisse d'argenterie. Si cela s'arrange, cela te sera payé à Paris. Il faut... sçavoir se passer de ce qui n'est pas nécessaire. Je suis assés mécontent de ma Maison. LE PILLAGE DEMORALISE TOUT, ET MOY, JE N'AIME PAS QUE MES GENS S'EN MELENT. Si je revois bientôt les bords du Rhin je te promets maison nette... » (volume III, n° 264). - Krasnoïé, 2 octobre 1812 : « Je ne t'ai pas écrit depuis le 20 7bre... parce que J'AI ETE DETACHE PENDANT QUELQUES JOURS AVEC UN CORPS D'ARMEE... J'espère rentrer ces jours-ci à Moscou et je te dédommagerai de mon silence... Le vice-roy [Eugène de Beauharnais, vice-roi d'Italie] a pris une partie de mes équipages et de mon argenterie. La notte a dû être envoyée à Paris. Je pense que le tout se monte à quarante mille francs au moins. Il faudra avoir soin de faire retirer cet argent... Ces fonds me serviront à remplacer ce que j'ai cédé... Il a dû être envoyé un inventaire des objets cédés. Les deux voitures ont été prises pour 10,000 ff. chacune... » (volume III, n° 265). - Smolensk, 10 novembre [1812] : « Voilà bien longtemps que je ne t'ai écrit... Depuis le départ de Moscou, c.-à-d. depuis près d'un mois, je n'en ai pas eu l'occasion. NOUS AVONS APPRIS LES FOLIES ET LES EXTRAVAGANCES DE QUELQUES BRIGANDS A PARIS [LA CONSPIRATION DU GENERAL MALET]. Tu sens l'impression que cela nous a fait , nous trouvons fort extraordinaire que tout cela soit arrivé sans qu'on l'ait sçu. Nous voilà à Smolensk, et bientôt plus rapprochés, j'espère. IL FAIT UN TEMPS AFFREUX, NEIGE ET GLACE SONT LES ROSES DU PAYS... » (volume III, n° 266). - Witebsk, 16 décembre 1812 : « Je me porte très bien... il me tarde beaucoup de t'embrasser, toy, mon fils et notre famille... » (volume III, n° 267). - Posen [Poznan dans l'actuelle Pologne], 27 janvier [1812] : « ... Je te prie... de te tranqquiliser sur mon compte. Je me porte bien, et tu sçais bien que je ne suis pas de complexion à faire de fortes maladies. J'ai vu que le Corps législatif devoit être convoqué le 1er février. J'espère que cette fois-ci je pourrai voir messieurs les députés de Prayssac à mon aise [lieu de naissance du maréchal]... LE PAUVRE FAJOL EST MORT A KONISBERG [Königsberg, Kaliningrad dans l'actuelle Russie]... » (volume III, n° 269). - Posen, 29 janvier 1813 : « Le général Lanusse [Pierre dit Robert Lanusse] est parti hier pour Paris... il te remettra probablement cent louis que je lui ai prêté pour son voyage parce qu'il n'avoit que du papier et n'avoit pas pu se procurer de l'argent. Ainsi j'augmente mon petit trésor, comme tu vois, et je suis sûr de ma gardienne. Ce qui ne m'empêche pas de dormir. Je n'ai pas voulu de reçu, comme tu sens bien... LE PRINCE EUGENE, QUI A MILLE AMITIES POUR MOY, VEUT QUE JE TE DISE QU'IL ME PARLE QUELQUEFOIS DE TOY, ET QU'IL T'ESTIME ET T'AIME BEAUCOUP... » (volume III, n° 270). Couronnement de Napoléon en Italie, 1805 (volume I, n° 1 et 2) - Préparatifs du couronnement de l'empereur comme roi d'Italie à Milan en avril 1805, et revues des troupes et dîners avec l'empereur. Campagne d'Autriche, 1805 (volume I, n° 3) - Nördlingen, 20 vendémiaire an XIV-7 octobre 1805 : « ... Une partie de l'armée a passé le Danube. L'empereur est [à] Donauwett [Donauwörth] où nous allons demain... » Premier séjour en Espagne, 1808 (volume I, n° 79 à 98, 100 à 102, 104 , volume II, n° 105 à 110, 139, 140) - Observations sur le pays et ses habitants, railleries contre les prêtres et moines (volume I, n° 85 et 93), bataille de Medina del Rio Secco (15 août 1808, volume I, n° 95), Duroc et sa femme (s.d., volume II, n° 140). Campagne d'Autriche, 1809 (volume II, n° 111 à 132) - Vienne, 1er [juin] 1809 : « ... NOUS VENONS DE FAIRE UNE GRANDE PERTE... LE MARECHAL LANNES EST MORT HIER DE SES BLESSURES. L'ÉTAT A PERDU UN GRAND SOUTIEN, L'ARMEE UN DE SES BONS GENERAUX, ET L'EMPEREUR UN DE SES MEILLEURS AMIS... » (volume II, n° 112). - S.l., probablement 1809 : « ... NOUS MARCHONS TOUJOURS , NOUS AVONS EU HIER UNE BELLE AFFAIRE : LES AUTRICHIENS ONT ETE ROSSES... » (volume II, n° 120). - Wolkersdorf, 9 juillet 1809, trois jours après Wagram où Bessières fut blessé : « ... Nous sommes à Volkersdorf où le quartier général de l'empereur est établi. L'on poursuit l'ennemi qui se retire en désordre... Je ne me sens presque plus de ma contusion... » (volume II, n° 123). - S.l., 10 juillet 1809, quatre jours après Wagram : « ... Demain nous serons probablement à Brünn. ON RAMASSE DES PRISONNIERS DE TOUS LES COTES. Les affaires vont au mieux. Ma contusion ne me fait presque plus soufrir, et pour mieux dire je ne m'en apperçois que lorsque je descends de cheval... » (volume II, n° 124). - SUR LE CHAMP DE BATAILLE DE ZNAÏM, 12 juillet 1809, le lendemain des combats : « ... Je me porte très bien, et suis entièrement rétabli. Il vient d'être signé une suspension d'armes d'un mois pendant lequel temps on traitera sans doute de la paix... » (volume II, n° 125). - Vienne, 27 juillet 1809 : « Voilà deux jours que nous dînons ensemble avec le vice-roi [le prince Eugène] et le maréchal Duroc... aujourd'hui j'ai eu le plaisir de les avoir chez moy... cela nous a rappellé à touts trois notre jeune temps. Il y a six ans que nous ne nous étions pas trouvé réunis. Nous avons ensuite été prommener, à pied en habit bourgeois, et nous SOMMES CONVENUS QUE LES PLAISIRS DE VIENNE NE VALOIENT PAS CEUX DE PARIS... Je ne me suis jamais mieux porté. je traîne un peu ma cuisse en marchant, mais du reste cela va très bien. Je ne m'en sentirai pas du tout, j'espère, dans quinze jours... » (volume II, n° 130) - Il dément les rumeurs de blessure concernant son aide de camp Élie Baudus (juin 1809, volume II, n° 117), dément les rumeurs sur l'état de santé de l'empereur (juin 1809, volume II, n° 118), évoque la reine Hortense (août 1809, volume II, n° 131). À Lille et sur les côtes flamandes, 1809 (volume II, n° 133 à 137, 142 à 149). Second séjour en Espagne, 1811 (volume II, n° 138, 141, 150 à 158, 160 à 176) - Bayonne, 24 janvier 1811 : « ... L'EMPEREUR... VIENT DE ME DONNER UN GRAND COMMANDEMENT... ON M'Y VERRA ARRIVER AVEC PLAISIR EXCEPTE LES FRIPONS , j'ai été d'autant plus sensible à cette marque de confiance de la part de S. M. qu'outre le commandement militaire il m'a donné un très grand pouvoir dont je ne me servirai que pour ses intérêts et le bien du pays qu'occupe mon armée... » (volume II, n° 155). - Il parle également de ses efforts d'apaisement auprès de la population (17 février 1811, volume II, n° 157), évoque le roi d'Espagne Joseph Bonaparte (10 juillet 1811, volume II, n° 167). En Allemagne avant la campagne de Saxe, 1813 (volume III, n° 271 à 276) - Francfort, 17 avril [1813] : « L'empereur est arrivé à Mayence... » (volume III, n° 274). Lettre écrite deux semaines avant sa mort. Une superbe correspondance de la maréchale Bessières à son mari offre ici un passionnant complément - BESSIERES (Marie-Jeanne Adèle Lapeyrière, maréchale). 133 lettres à son mari, sur l'ensemble de la période (volume I, n° 4 à 78 , volume II, n°177 à 190, 192 à 226 , volume III, n° 227 à 233, 235, 236). « Modèle parfait de toutes les vertus de la femme et de la mère, de la fille et de la saeur », selon la duchesse d'Abrantès, Marie-Jeanne Adèle Lapeyrière épousa le futur maréchal Bessières en 1801, et lui donna un fils unique baptisé Napoléon. ELLE LIVRE ICI SES ANGOISSES DURANT LES CAMPAGNES DU MARECHAL, notamment après AUERSTÆDT (octobre 1806, volume I, n° 22 à 25), après EYLAU (février 1807, visites, à l'impératrice pour s'enquérir du maréchal et à la femme du colonel DAHLMANN mort à la bataille, volume I, n° 9 à 12), ironise amèrement sur l'enchaînement interminable des campagnes (novembre 1806, volume I, n° 39), encourage son mari qui dit avoir perdu la confiance de l'EMPEREUR à la suite d'une injustice (probablement 1811, volume II, n° 184), évoque DUROC et sa femme (27 février 1811, volume II, n° 196), annonce la naissance du ROI DE ROME et parle des échos parisiens des exploits de Bessières (mars 1811, volume II, n° 208), évoque le roi de Rome, l'impératrice MARIE-LOUISE et PAULINE BONAPARTE (26 mars 1811, volume II, n° 209), évoque la reine HORTENSE (22 juin 1811, volume II, n° 222). Lettres et pièces diverses - BESSIERES (Jean-Baptiste). Note comptable autographe. S.d. 1 p. in-12 (volume II, n° 159). - BESSIERES (Mathurin). Lettre autographe signée à la maréchale Bessières. S.l., [mai ou juin 1813]. SUR LA MORT DE SON FILS LE MARECHAL : « Que puis-je vous dire, ma chère, ma bien chère Adelle, de consolant d'après la perte que nous venons de faire vous et moy... Personne n'est moins propre que moy à donner des conseils dans une pareille circonstance. Je vous reporterai ceux qu'on me donne jusques à satiété, pris de la raison et de la religion, tout cella est bien bon sans doutte , mais mon fils a été tué, ma chère fille, quel sacriffice... » (volume III, n° 277). - BESSIÈRES (Napoléon). 2 lettres autographes signées adressées à son père le maréchal. S.d. (volumes II, n° 191, et volume III, n° 234). - BESSIERES (Bertrand). Lettre autographe signée au père de la maréchale Bessières. Naumburg, 14 juin 1813. 3/4 p. in-4, adresse au dos. SUR LA MORT DE SON FRERE LE MARECHAL : « Je suis bien sensible aux sentiments exprimés dans votre letre. J'ai fait une grande perte... mais j'ai peu conu le boneur , mais ma belle-saeur pauvre femme. Jusqu'à présent je n'ai pas eu le courage de lui écrire. Je vous prie de lui remetre la letre ci-jointe. Je crains encore son extrême sensibilité... » (volume III, n° 278). - DUROC (Géraud-Christophe-Michel). Lettre autographe signée « le Dc de Frioul » à la maréchale Bessières (volume I, n° 103). - [NAPOLEON Ier]. Manuscrit intitulé « Poème en faveur du héros de l'Europe [Napoléon] » (volume I, n° 99).

View additional info »
Realized: Log in or create account to view price data
No Image Available

Lot 4: BONAPARTE (Joseph). Apostille autographe signée « Joseph » (s.l.n.d.) sur une pièce à lui adressée par un ministre de son royaume (s.l.n.d., 1 p. in-folio). « Sire, en exécution de vos ordres, J'AI NEGOCIE A PARIS AVEC DIDOT... UN ACHAT DE TOUTES LES

Estimated Price: Log in or create account to view price data

Description: BONAPARTE (Joseph). Apostille autographe signée « Joseph » (s.l.n.d.) sur une pièce à lui adressée par un ministre de son royaume (s.l.n.d., 1 p. in-folio). « Sire, en exécution de vos ordres, J'AI NEGOCIE A PARIS AVEC DIDOT... UN ACHAT DE TOUTES LES PLANCHES STEREOTIPES QU'IL A FAITES JUSQU'A AUJOURD'HUI, et j'ai traité en même tems pour les planches qu'il fera dorénavant. Il a consenti à livrer les unes et les autres au prix de trois livres par feuille. J'ai cru devoir accepter ce marché parce qu'il est raisonnable et juste... » Le roi joseph a inscrit de sa main « Approuvé » puis a apposé sa signature. JOINT, UNE LETTRE AUTOGRAPHE SIGNEE DE SON EPOUSE JULIE CLARY à monsieur Rey, Gènes, « 6 juillet » : « ... Parlés-moi de vos plaisirs. Pour moi, j'aurai bien à vous parler de mes peines mais souffrés que je me taise, mon bon ami, ce sera lorsque j'aurai le bonheur de vous revoir que le caeur de Julie s'épanchera dans le sein de son frère et ami... » (1 p. in-4, taches et déchirures restaurées). Les « travaux de la citoyenne Bonaparte »

View additional info »
Realized: Log in or create account to view price data
BONAPARTE (Letizia). Apostille autographe signée par l'architecte Samuel-Étienne MEURON (4 lignes), contresignée par Letizia Bonaparte, sur une pièce autographe signée par l'ouvrier Delle Piane (3/4 p. in-folio, une petite brûlure marginale avec

Lot 5: BONAPARTE (Letizia). Apostille autographe signée par l'architecte Samuel-Étienne MEURON (4 lignes), contresignée par Letizia Bonaparte, sur une pièce autographe signée par l'ouvrier Delle Piane (3/4 p. in-folio, une petite brûlure marginale avec

Estimated Price: Log in or create account to view price data

Description: BONAPARTE (Letizia). Apostille autographe signée par l'architecte Samuel-Étienne MEURON (4 lignes), contresignée par Letizia Bonaparte, sur une pièce autographe signée par l'ouvrier Delle Piane (3/4 p. in-folio, une petite brûlure marginale avec atteinte à quelques mots), avec également une apostille autographe signée du même Delle Piane (une ligne 1/2). Ajaccio, vendémiaire an VI [octobre 1797]. RESTAURATION DE LA MAISON BONAPARTE A AJACCIO, PILLEE PAR LES PAOLISTES ET OCCUPEE PAR LES ANGLAIS. Complétée et embellie par l'oncle et le père de Napoléon Bonaparte, cette maison fut entièrement ravagée en mai 1793 par les partisans de Paoli (adversaires des Bonaparte) et occupée par des militaires anglais qui utilisèrent le rez-de-chaussée pour entreposer du fourrage. Après la fin de l'occupation anglaise, Napoléon Bonaparte donna des instructions en décembre 1796 pour restaurer sa demeure familiale : Joseph Bonaparte s'occupa de cette tâche, remplacé en juin 1797 par sa mère LETIZIA BONAPARTE assistée à partir d'octobre 1798 par son oncle Joseph FESCH. Les travaux de réfection furent suivis par le fondé de pouvoir de la famille Bonaparte Francesco BRACCINI, et menés dans le détail par l'entrepreneur Samuel-Étienne MEURON, Suisse établi à Ajaccio. Dans la première partie du présent document, l'ouvrier et probablement entrepreneur Delle Piane rend compte des travaux effectués du 6 au 9 vendémiaire an VI [27-30 septembre 1797] par une vingtaine d'ouvriers cités nommément avec leurs temps de travail et les sommes qui leur sont dues : maçons, manaeuvres, charpentiers-menuisiers, charretier... Meuron a ensuite inscrit un visa cosigné avec Madame Mère : « Vu le présent état de dépences faites pour les maisons des citoyen Bonaparte, mont[a]nt à la somme de trois cent sept livres, trois sol, neuf deniers... » Delle Piane a enfin inscrit et signé un reçu : « Pour aquit au citoyen Braccini... » RARISSIME SOUVENIR DE LA PRESENCE DE BONAPARTE EN CORSE AU DEBUT DE LA REVOLUTION

View additional info »
Realized: Log in or create account to view price data
BONAPARTE (Napoléon). Pièce autographe signée « Buonaparte ». [Corse], s.d. 5 lignes sur une p. in-4 sur papier vergé azuré filigrané « Al. Ponte » et armoiries au cor avec initiales « G L C ». De la main de Napoléon Bonaparte : « Le citoyen

Lot 6: BONAPARTE (Napoléon). Pièce autographe signée « Buonaparte ». [Corse], s.d. 5 lignes sur une p. in-4 sur papier vergé azuré filigrané « Al. Ponte » et armoiries au cor avec initiales « G L C ». De la main de Napoléon Bonaparte : « Le citoyen

Estimated Price: Log in or create account to view price data

Description: BONAPARTE (Napoléon). Pièce autographe signée « Buonaparte ». [Corse], s.d. 5 lignes sur une p. in-4 sur papier vergé azuré filigrané « Al. Ponte » et armoiries au cor avec initiales « G L C ». De la main de Napoléon Bonaparte : « Le citoyen Buonaparte prie le citoyen Vanucci de vouloir bien, une fois arrivé à Corte, passer chez Mr Pochon où il trouvera une valise à lui. C'est celle qui a 3 cadenat parmis les 3 qui sont arrivés chez Pochon avec la valise de Meuron. Il obligera infiniment son très humble serviteur... » Suivent 4 lignes de la main de Carlo Vannucci : « Le pédon [facteur à pied] n'ayant pu se charger du porte-manteau du cen Bonnaparte, ce matin, je prie le vicaire Arrighi de vouloir bien faire faire cette commission par le premier courier... » UNE EVOCATION DE PERSONNALITES CORSES LIES AUX BONAPARTE, qui toutes appartenaient au parti français de l'île : les ARRIGHI, alliés aux Bonaparte, qui comptaient entre autres deux ecclésiastiques et le futur duc de Padoue , la famille MEURON, d'origine suisse, qui comprenait notamment un architecte du roi et un ami de Napoléon Bonaparte (Jean-Paul Meuron, qui joua un rôle politique en Corse en 1793 et devint ensuite consul à Ancône), Carlo VANNUCCI, qui serait maire de Bastia en 1814-1815, l'aubergiste POCHON de Corte, connu pour avoir aidé les officiers français prisonniers des Anglais pendant l'occupation de l'île. LES SIGNATURES « BUONAPARTE » SONT TRES RARES. Lettre absente de la Correspondance générale de Napoléon Bonaparte. LA MISE EN DEFENSE DU GOLFE D'AJACCIO

View additional info »
Realized: Log in or create account to view price data
BONAPARTE (Napoléon). Pièce autographe. [Corse, vers la fin d'avril 1793]. 1 p. in-4 oblong sur papier vergé. UN RARISSIME TEMOIGNAGE DE L'ACTIVITE MILITAIRE DE BONAPARTE EN CORSE. Napoléon Bonaparte fit un cinquième séjour en Corse, de décembre 1792

Lot 7: BONAPARTE (Napoléon). Pièce autographe. [Corse, vers la fin d'avril 1793]. 1 p. in-4 oblong sur papier vergé. UN RARISSIME TEMOIGNAGE DE L'ACTIVITE MILITAIRE DE BONAPARTE EN CORSE. Napoléon Bonaparte fit un cinquième séjour en Corse, de décembre 1792

Estimated Price: Log in or create account to view price data

Description: BONAPARTE (Napoléon). Pièce autographe. [Corse, vers la fin d'avril 1793]. 1 p. in-4 oblong sur papier vergé. UN RARISSIME TEMOIGNAGE DE L'ACTIVITE MILITAIRE DE BONAPARTE EN CORSE. Napoléon Bonaparte fit un cinquième séjour en Corse, de décembre 1792 à juin 1793 : débarqué à Ajaccio, il gagna Corte où se trouvait son régiment, et participa en février 1793 à l'expédition malheureuse contre l'île de La Maddalena en Sardaigne. Quand intervint la rupture entre Paoli et la Convention nationale (mars 1793), Bonaparte choisit le camp républicain français : il fut menacé d'une tentative d'assassinat puis fut fait prisonnier par les paolistes, parvint à s'évader, et participa aux luttes armées alors engagées. La maison Bonaparte fut dévastée le 23 mai, et Napoléon quitta l'île avec sa famille le 11 juin. BONAPARTE INSPECTEUR DE L'ARTILLERIE DE CORSE. Quand son bataillon de volontaires corses fut dissout, en avril 1793, Napoléon Bonaparte fut nommé inspecteur général de l'artillerie de Corse à titre provisoire. C'est durant la courte période où il remplit ces fonctions d'inspection qu'il produisit deux projets de mise en défense de l'île, l'un concernant le golfe d'Ajaccio et l'autre le golfe de Saint-Laurent. Ils furent publiés par Frédéric Masson dans Napoléon inconnu. Papiers inédits (1786-1793), Paris, 1895, pièce n° LVIII, pp. 448-450 (Ajaccio) et pièce n° LXIX, pp. 451-461 (Saint-Florent). LA DEFENSE D'AJACCIO. Cet exceptionnel document historique conserve ainsi des notes préparatoires au rapport sur la mise en défense d'Ajaccio au moyen de l'installation d'une batterie d'artillerie : « Batterie du parc. La batterie du parc sera composé de 3 facces, l'une regardant le passage entre Aspreto et la citadelle, le second l'entré du port, le 3ème l'intérieur du port. Elle aura 9 pièces de canons montés sur des affus de côtes. Il y a une maison qui servira de corp de garde. » [Biffé :] Batterie du. L'on peut construire une batterie pour battre les bâtimens qui s'embosseroient contre la citadelle, et deffendre le débarquement dans la plage de St-Francesco. Elle auroit l'avantage d'obliger les bâtimens de se tenir au large de la côte. Elle sera de 4 pièces de canons placés sur des affus de côtes. » ADRESSE AUX SOLDATS DE SON ARMEE D'ORIENT DEMEURES EN ÉGYPTE

View additional info »
Realized: Log in or create account to view price data
No Image Available

Lot 8: BONAPARTE (Napoléon). Pièce signée « Bonaparte » adressée « à l'armée d'Orient ». Paris, 11 frimaire [an VIII - 2 décembre 1799]. 2 pp. in-4. Bonaparte était revenu d'Égypte en France le 9 octobre 1799, laissant sur place, sous le commandement de

Estimated Price: Log in or create account to view price data

Description: BONAPARTE (Napoléon). Pièce signée « Bonaparte » adressée « à l'armée d'Orient ». Paris, 11 frimaire [an VIII - 2 décembre 1799]. 2 pp. in-4. Bonaparte était revenu d'Égypte en France le 9 octobre 1799, laissant sur place, sous le commandement de Kléber, une armée qui ne conservait plus comme espoir que son propre retour en France. Il venait de réussir son coup d'État le 9 novembre 1799 et d'être désigné consul le 11 novembre. « SOLDATS ! LES CONSULS DE LA REPUBLIQUE S'OCCUPENT SOUVENT DE L'ARMEE D'ORIENT. La France connaît toute l'influence de vos conquêtes pour la restauration de son commerce et la civilisation du monde. L'Europe entière vous regarde. Je suis souvent en pensée avec vous... SOYEZ TOUJOURS LES SOLDATS DE RIVOLI ET D'ABOUKIR, VOUS SEREZ INVINCIBLES. Portez à Kléber cette confiance sans bornes que vous aviez en moi , il la mérite. Soldats ! Songez au jour où, victorieux, vous rentrerez sur le territoire sacré. Ce sera un jour de joie et de gloire pour la nation entière... » Belle signature bien entière.

View additional info »
Realized: Log in or create account to view price data
No Image Available

Lot 9: BONAPARTE (Pauline). Lettre autographe signée. Gréoux-les-Bains [Alpes de Haute-Provence], « 29 7bre ». 2 pp. 3/4 in-12. « Je pars... le 5 8bre par un chemin de traverse qui me mènera en 5 jours à Nice. Les eaux m'irritaient beaucoup, et me faisaient

Estimated Price: Log in or create account to view price data

Description: BONAPARTE (Pauline). Lettre autographe signée. Gréoux-les-Bains [Alpes de Haute-Provence], « 29 7bre ». 2 pp. 3/4 in-12. « Je pars... le 5 8bre par un chemin de traverse qui me mènera en 5 jours à Nice. Les eaux m'irritaient beaucoup, et me faisaient beaucoup de mal depuis quelque tems, ce qui m'a décidé à partir si promptement... ON M'ECRIT DE PARIS QU'ON VA M'ENVOYER VOTRE CROIX DE DIAMANS , je vous l'enverrai de suite, et vous prie de la recevoir comme un souvenir... Je vous prie de garder les 10.000 ff. à ma disposition, et avec les 480 ff. qui restent vous payerés le cachet et la garniture de corail. [Je] désirerais que le cachet tout empaqueté fût remis à Mde de Barral [Zoé Le Roy de Mondreville fut la dame de compagnie de Pauline Bonaparte et l'épouse de Paulin de Barral, chambellan de Joseph Bonaparte]... » AU DUC DE WELLINGTON, QUELQUES JOURS APRES WATERLOO

View additional info »
Realized: Log in or create account to view price data
FOUCHÉ (Joseph). Minute autographe signée « le duc d'Otrante », d'une lettre adressée en qualité de chef du Gouvernement provisoire au duc de Wellington. Paris, 27 juin 1815. 2 pp. in-folio, ratures et corrections, quelques fentes dont une restaurée,

Lot 10: FOUCHÉ (Joseph). Minute autographe signée « le duc d'Otrante », d'une lettre adressée en qualité de chef du Gouvernement provisoire au duc de Wellington. Paris, 27 juin 1815. 2 pp. in-folio, ratures et corrections, quelques fentes dont une restaurée,

Estimated Price: Log in or create account to view price data

Description: FOUCHÉ (Joseph). Minute autographe signée « le duc d'Otrante », d'une lettre adressée en qualité de chef du Gouvernement provisoire au duc de Wellington. Paris, 27 juin 1815. 2 pp. in-folio, ratures et corrections, quelques fentes dont une restaurée, petit manque angulaire sans atteinte au texte. PRECIEUSE LETTRE REVELANT LA REDOUTABLE HABILETE MANAEUVRIERE DE FOUCHE. Il y appelle à la concorde entre la France et l'Angleterre et y défend le principe d'une monarchie constitutionnelle, cherchant à asseoir sa stature d'homme d'État, à flatter en Wellington l'homme le plus puissant du moment, et à donner en France des gages aux royalistes comme aux républicains. FOUCHE ET WELLINGTON FURENT LES PRINCIPAUX ACTEURS DU RETOUR DE LOUIS XVIII, qui entrerait dans Paris le 8 juillet. « MILORD, VOUS VENEZ D'AGRANDIR VOTRE NOM PAR DE NOUVELLES VICTOIRES REMPORTEES SUR LES FRANÇAIS, c'est donc par vous surtout que les Français sont connus et appréciés. Vous voterez pour leurs droits au milieu des puissances de l'Europe. Dans ce conseil de souverains votre crédit et votre influence ne peuvent pas être moindres que votre gloire. Les vaeux des nations qui ne calomnient ni ne flattent ont fait connaître votre caractère. Dans toutes vos conquêtes votre droit des gens a été la justice, et votre politique a parue la voix de votre conscience. Vous trouverez les demandes que nous vous fesons par nos plénipotentiaires conformes à la justice la plus rigoureuse. LA NATION FRANÇAISE VEUT VIVRE SOUS UN MONARQUE, ELLE VEUT AUSSI QUE LE MONARQUE REGNE SOUS L'EMPIRE DES LOIX. LA REPUBLIQUE NOUS A FAIT CONNAITRE TOUT CE QU'ONT DE FUNESTE LES EXCES DE LA LIBERTE, L'EMPIRE TOUT CE QU'A DE FUNESTE L'EXCES DU POUVOIR. Notre vaeu, et il est immuable, est de trouver, à égale distance de ces excès, l'indépendance, l'ordre et la paix de l'Europe. Tous les regards en France sont fixés sur la Constitution de l'Angleterre , nous ne prétendons pas être plus libres qu'elle, nous ne consentirons pas à l'être moins. Les représentans du peuple français travaillent à son pacte social. Les pouvoirs seront séparés, mais non divisés, c'est de leur séparation même qu'on veut faire naître leur harmonie. Dès que le traité aura reçu la signature du souverain qui sera appellé à gouverner la France, ce souverain recevra le sceptre et la couronne des mains de la nation. DANS L'ETAT ACTUEL DES LUMIERES DE L'EUROPE, UN DES PLUS GRANDS MALHEURS DU GENRE HUMAIN CE SONT LES DIVISIONS DE LA FRANCE ET DE L'ANGLETERRE , UNISSONS-NOUS POUR LE BONHEUR DU MONDE. Milord, nul homme en ce moment ne peut aussi puissamment que vous concourir à mettre l'humanité toute entière sous un meilleur génie et dans une meilleure condition... » UNE EPOQUE D'INCERTITUDE POLITIQUE ET MILITAIRE : l'invasion de la France se poursuivait, les troupes alliées étaient aux portes de Paris, la capitale se trouvait dans une situation quasi-insurrectionnelle, les Chambres s'étaient instituées comme seul pouvoir légitime, La Fayette intriguait avec les Républicains, Vitrolle et Pasquier avec les royalistes, Talleyrand auprès de Louis XVIII... NAPOLEON ABDICATAIRE, ENCORE RECLUS A LA MALMAISON. Après la bataille de Waterloo, le 8 juin 1815, l'empereur était rentré à Paris où, face aux pressions politiques, il avait abdiqué le 22 juin en faveur de son fils le roi de Rome, sans que les Chambres reconnussent celui-ci. Le 25 juin, il s'était installé à La Malmaison, essayant en vain d'obtenir un commandement militaire pour retourner se battre contre les Prussiens. Se voyant signifier le 27 juin la nécessité de son éloignement, il quitterait le château deux jours après et se dirigerait vers l'Océan : il embarquerait sur un navire anglais le 15 juillet, et serait emmené à Sainte-Hélène. FOUCHE A LA MANAEUVRE, DEVENU CHEF DE L'ÉTAT. Trois fois ministre de la Police générale sous le Consulat et l'Empire, l'ancien régicide avait été en relations avec Metternich et Wellington dès 1810, s'était vu offrir un ministère (qu'il avait refusé) par le comte d'Artois en 1814, et avait mené une politique modérée durant les Cent Jours. Après Waterloo, il poussa l'empereur à l'abdication, et exerça une influence déterminante auprès des Chambres. Celles-ci, le 23 juin, le nommèrent président d'une commission de gouvernement provisoire comprenant entre autres Carnot et Caulaincourt. Le 27 juin, il appuya une proposition de Cambacérès de nommer des émissaires pour négocier la paix avec les Alliés, et écrivit la présente lettre au duc de Wellington. Après avoir un temps pensé au duc d'Orléans, Fouché prit fait et cause pour Louis XVIII, parvint à s'adjoindre des personnalités comme Davout, négociateur en chef auprès des Alliés, et à maintenir l'équilibre dans les Chambres. WELLINGTON, MAITRE DU JEU MILITAIRE ET POLITIQUE : le vainqueur de Waterloo avait acquis une gloire immense et, se préoccupant de politique au contraire de Blücher, en vint à jouer un rôle essentiel sur l'échiquier français. Homme d'ordre, il favorisa le retour de Louis XVIII, s'opposa à l'attaque de Paris voulue par Blücher, et, séduit par les qualités d'homme d'État de Fouché, appuya l'action de celui-ci en lui faisant obtenir un ministère dans le premier Gouvernement de la Restauration (9 juillet). Cette lettre fut publiée originellement en 1816 dans le Précis de la vie publique du duc d'Otrante, parfois attribué à Fouché lui-même, à Londres chez Colburn, et à Leipzig et Amsterdam chez Brockhaus et Sülpke (pp. 115-117).

View additional info »
Realized: Log in or create account to view price data
No Image Available

Lot 11: HORTENSE DE BEAUHARNAIS. Pièce signée en 3 endroits (s.l., 13 mai-19 juin 1815), écrite de la main de l'intendant de sa Maison, le baron Michel-Victor-Frédéric Devaux-Moisson, qui a signé (s.l., mai-16 juillet 1815). Environ 3 pp. in-8. Relative à

Estimated Price: Log in or create account to view price data

Description: HORTENSE DE BEAUHARNAIS. Pièce signée en 3 endroits (s.l., 13 mai-19 juin 1815), écrite de la main de l'intendant de sa Maison, le baron Michel-Victor-Frédéric Devaux-Moisson, qui a signé (s.l., mai-16 juillet 1815). Environ 3 pp. in-8. Relative à des sommes reçues du Trésor impérial, et écrite en plusieurs fois, avant et après Waterloo. Joint, une enveloppe. LA MERE DE JOSEPHINE DE BEAUHARNAIS EVOQUE SA FILLE IMPERATRICE

View additional info »
Realized: Log in or create account to view price data
[JOSÉPHINE]. - TASCHER DE LA PAGERIE (Rose-Claire Des Vergers de Sannois, madame de). Lettre signée au capitaine général de La Guadeloupe le général Jean-Augustin Ernouf. Fort-de-France, 15 août 1805. 1/2 p. in-4, adresse au dos, infimes rousseurs

Lot 12: [JOSÉPHINE]. - TASCHER DE LA PAGERIE (Rose-Claire Des Vergers de Sannois, madame de). Lettre signée au capitaine général de La Guadeloupe le général Jean-Augustin Ernouf. Fort-de-France, 15 août 1805. 1/2 p. in-4, adresse au dos, infimes rousseurs

Estimated Price: Log in or create account to view price data

Description: [JOSÉPHINE]. - TASCHER DE LA PAGERIE (Rose-Claire Des Vergers de Sannois, madame de). Lettre signée au capitaine général de La Guadeloupe le général Jean-Augustin Ernouf. Fort-de-France, 15 août 1805. 1/2 p. in-4, adresse au dos, infimes rousseurs TRES RARE LETTRE DE LA MERE DE JOSEPHINE, ECRITE A LA MARTINIQUE. « Je vous saurai bon gré toute ma vie, général, de la manière honnête avec laquelle vous avez bien voulu vous charger de me rendre service dans les petites affaires que j'ai à La Guadeloupe, mais pour y mettre fin, et ne plus longtems abuser de votre complaisance, je vous prie en grâce, puisque LA FAMILLE BOUILLE NE FAIT POINT HONNEUR AU BILLET OU A LA LETTRE DE CHANGE TIREE SUR ELLE, malgré le délai que vous avez accordé, de le redemander avec son refus au bas pour que je le renvoye à MA FILLE QUI A EU LE PLAISIR D'OBLIGER CETTE FAMILLE... » LE MARQUIS DE BOUILLE ET SA FAMILLE, POSSESSIONNES AUX ANTILLES. Comme les Tascher de La Pagerie, les Bouillé s'étaient implantés aux Antilles. Le plus célèbre membre de cette famille de vieille noblesse auvergnate, le marquis de Bouillé, y occupa de hautes fonctions : gouverneur de La Guadeloupe (1768-1771), lieutenant général de La Martinique et de Sainte-Lucie (1777), etc. Il se rendit célèbre en 1791 pour son rôle dans la fuite du roi à Varennes, aidé de son fils qui devint par la suite général d'Empire.

View additional info »
Realized: Log in or create account to view price data
No Image Available

Lot 13: MONCEY (Bon Adrien Jeannot de). Lettre autographe signée « le mal duc de Conégliano », adressée au maire de Besançon le baron Antoine Louis Daclin. Paris, 18 juin 1810. 1 p. in-4 sur papier filigrané au portrait de Napoléon Ier et à l'aigle

Estimated Price: Log in or create account to view price data

Description: MONCEY (Bon Adrien Jeannot de). Lettre autographe signée « le mal duc de Conégliano », adressée au maire de Besançon le baron Antoine Louis Daclin. Paris, 18 juin 1810. 1 p. in-4 sur papier filigrané au portrait de Napoléon Ier et à l'aigle impériale. « Vous avez un brave neveu à pleurer, et je partage vivement la douleur de sa famille. MONNOT EST MORT SUR LE CHAMP D'HONNEUR, IL A ETE TUE D'UN COUP DE FEU EN ETABLISSANT UNE TETE DE PONT DEVANT LA PLACE DE LERIDA, et toute l'armée a pleuré cet estimable et valeureux capitaine. Le gl La Riboysière [Jean-Ambroise Baston de La Riboisière] et un officier supérieur du gl en chef SUCHET, arrivant de Lérida, viennent de me témoigner combien l'artillerie le regrette... » LE LENDEMAIN DE LA CAPITULATION DE VIENNE, NAPOLEON IER DISSOUT LA MILICE NATIONALE AUTRICHIENNE

View additional info »
Realized: Log in or create account to view price data
NAPOLÉON IER. Pièce signée « Napole » avec 7 MOTS AUTOGRAPHES, dont le quantième du mois. « En notre camp impérial de Schönbrunn », 14 mai 1809. In-folio étroit, 310 x 117 mm, montage postérieur sur feuillet de papier de l'époque filigrané à l'aigle

Lot 14: NAPOLÉON IER. Pièce signée « Napole » avec 7 MOTS AUTOGRAPHES, dont le quantième du mois. « En notre camp impérial de Schönbrunn », 14 mai 1809. In-folio étroit, 310 x 117 mm, montage postérieur sur feuillet de papier de l'époque filigrané à l'aigle

Estimated Price: Log in or create account to view price data

Description: NAPOLÉON IER. Pièce signée « Napole » avec 7 MOTS AUTOGRAPHES, dont le quantième du mois. « En notre camp impérial de Schönbrunn », 14 mai 1809. In-folio étroit, 310 x 117 mm, montage postérieur sur feuillet de papier de l'époque filigrané à l'aigle impériale. ORDRE ECRIT DANS LE PALAIS VIENNOIS DES EMPEREURS D'AUTRICHE. Après la manaeuvre de Landshut, Napoléon Ier était parvenu le 10 mai devant Vienne et y était entré le 12, obtenant la capitulation de la ville le 13 après un intense bombardement nocturne. Cependant, l'armée Autrichienne s'étant réunie sur la rive gauche du Danube, il chercha à traverser le fleuve pour clore sa campagne sur une victoire décisive : il se fixa sur l'île de Lobau et tenta le passage à deux reprises, la première fois sans succès lors de la bataille d'Essling (21-22 mai), la seconde fois victorieusement lors de la bataille de Wagram (5-6 juillet 1809). Un précieux document historique corrigé par l'empereur NAPOLEON Ier, EDIFIE PAR L'EXEMPLE ESPAGNOL, AVAIT BIEN COMPRIS L'IMPORTANCE DES MILICES NATIONALES ANIMEES D'UN FORT SENTIMENT ANTI-FRANÇAIS. « ORDRE. 1°. LA MILICE DITE LANDWEHR EST DISSOUTE. 2°. Une amnistie générale est accordée à tous ceux de la dite milice qui se retireront dans leurs foyers, dans le délai de quinze jours au plus tard après l'entrée de nos troupes dans les pays auxquels ils appartiennent. 3°. FAUTE PAR LES OFFICIERS [Napoléon a biffé « eux » et inscrit de sa main « les officiers »] DE RENTRER DANS LEDIT DELAI, LEURS MAISONS SERONT BRULEES, LEURS MEUBLES ET LEURS PROPRIETES CONFISQUEES. 4°. Les villages qui ont fourni des hommes à la milice dite Landwehr sont tenus de les rappeler et de livrer les armes qui leur ont été remises. 5°. Les commandans des diverses provinces sont chargés de prendre les mesures pour [Napoléon a biffé « tenir la main à » et inscrit de sa main « prendre les mesures pour »] l'exécution du présent ordre... » LA LANDWEHR, PREMIERE ARMEE PATRIOTIQUE AUTRICHIENNE. Milice nationale composée de corps provinciaux levés sur la base du volontariat, elle fut organisée à partir de 1808 par l'archiduc Charles et par le comte Stadion désireux d'éloigner le spectre d'Austerlitz : il s'agissait de doubler le dispositif offensif de l'armée de métier par un dispositif défensif reposant sur des troupes nombreuses de volontaires. Provenant de toutes les classes sociales, comprenant aussi des personnalités célèbres comme l'écrivain Franz Arnold Gräffer, ces hommes avaient dans l'ensemble assez peu d'expérience de la chose militaire, mais tiraient leur force morale d'être l'image de la Nation en armes. PARFAIT EXEMPLE DES MOUVEMENTS NATIONALISTES ISSUS DES GUERRES NAPOLEONIENNES EN EUROPE, à l'instar des miqueletes catalans ou du Freikorps prussien, la Landwehr était un corps franc dont Napoléon Ier ne voulut pas reconnaître le statut militaire : il accorda donc ici l'amnistie aux volontaires acceptant de quitter cette milice et menaça les autres de mesures de rétorsion. La Landwehr participa activement à la défense de Vienne puis aux batailles d'Essling et de Wagram.

View additional info »
Realized: Log in or create account to view price data
NAPOLÉON IER. Pièce signée « Napole », avec apostilles signées par l'archichancelier Jean-Jacques Régis CAMBACERES, le secrétaire général du Conseil du sceau des titres Claude-Ambroise REGNIER, et le chancelier du Sénat Simon de LAPLACE. Paris, 23

Lot 15: NAPOLÉON IER. Pièce signée « Napole », avec apostilles signées par l'archichancelier Jean-Jacques Régis CAMBACERES, le secrétaire général du Conseil du sceau des titres Claude-Ambroise REGNIER, et le chancelier du Sénat Simon de LAPLACE. Paris, 23

Estimated Price: Log in or create account to view price data

Description: NAPOLÉON IER. Pièce signée « Napole », avec apostilles signées par l'archichancelier Jean-Jacques Régis CAMBACERES, le secrétaire général du Conseil du sceau des titres Claude-Ambroise REGNIER, et le chancelier du Sénat Simon de LAPLACE. Paris, 23 février 1811. 4 pp. in-folio sur parchemin, sceau manquant, une déchirure sans manque, encre passée, quelques salissures. LETTRES DE NOBLESSE OCTROYANT LE TITRE DE BARON à Jacques Marie Chapelain Du Brosseron, accompagné d'armoiries et d'un majorat comprenant des biens immobiliers (cités ici nommément) parmi lesquels le château de Sorel près de Compiègne. BELLE REPRESENTATION HERALDIQUE PEINTE, 6 x 4 cm. Magistrat et homme d'affaires lié au milieu de la finance, Jacques-Marie Chapelain Du Brosseron (1766-1845) était le fils d'un officier du duc d'Orléans et conseiller secrétaire du roi. Il fut membre du conseil électoral de l'Oise et conseiller général de ce département. LE PLAN D'INVASION GENERAL DE LA RUSSIE CORRIGE DE LA MAIN DE L'EMPEREUR

View additional info »
Realized: Log in or create account to view price data
NAPOLÉON IER. Lettre signée « Napole » avec 14 MOTS AUTOGRAPHES, adressée au PRINCE EUGENE de Beauharnais. Dantzig, 10 juin 1812. 4 pp. 1/2 in-4. Peu avant de passer le Niémen EXCEPTIONNELLE LETTRE STRATEGIQUE D'ENSEMBLE DE L'EMPEREUR, ECRITE EN

Lot 16: NAPOLÉON IER. Lettre signée « Napole » avec 14 MOTS AUTOGRAPHES, adressée au PRINCE EUGENE de Beauharnais. Dantzig, 10 juin 1812. 4 pp. 1/2 in-4. Peu avant de passer le Niémen EXCEPTIONNELLE LETTRE STRATEGIQUE D'ENSEMBLE DE L'EMPEREUR, ECRITE EN

Estimated Price: Log in or create account to view price data

Description: NAPOLÉON IER. Lettre signée « Napole » avec 14 MOTS AUTOGRAPHES, adressée au PRINCE EUGENE de Beauharnais. Dantzig, 10 juin 1812. 4 pp. 1/2 in-4. Peu avant de passer le Niémen EXCEPTIONNELLE LETTRE STRATEGIQUE D'ENSEMBLE DE L'EMPEREUR, ECRITE EN POLOGNE A LA VEILLE DU DEPART POUR LA PLUS VASTE DE SES CAMPAGNES. Placé à la tête du 4e corps de la Grande Armée durant la campagne de Russie, le prince Eugène était le fils de Joséphine de Beauharnais, et le fils adoptif de Napoléon Ier qui l'avait fait vice-roi d'Italie. « Je vois par votre lettre que vous ne serez arrivé que le 18 à Rastenbourg. Le 12, le 3e corps sera à Gerdauen, le quartier général sera à Schippenbeil , le grand quartier gal de la cavalerie (du roi de Naples [Murat]), à Gumbinnen , le 2e corps de cavalerie à Goldapp [Goldapp, Rastenburg et Schippenbeil sont aujoud'hui Goldap, Ketrzyn et Sepopol dans l'actuelle Pologne, Gerdauen et Gumbinnen sont aujourd'hui Zheleznodorozhny et Goussev dans l'actuelle Russie.] Je pars demain matin pour être à la pointe du jour à Kaenigsberg [Kaliningrad dans l'actuelle Russie]. J'y resterai le 13, le 14, le 15. Je crois que je serai le 16 à Insterbourg [Tchernyakhovsk dans l'actuelle Russie]. VOUS VOUS TROUVEREZ, DANS VOTRE POSITION DE RASTENBOURG, A 20 LIEUES DE KŒNIGSBERG, A 24 LIEUES DE NOWOGROD [Nowogród dans l'actuelle Pologne], et à une 50aine de lieues de Varsovie. Le général S.-Cyr qui se réunit à Ostelsbourg [Szczytno dans l'actuelle Pologne] sera à moins de 18 lieues de Nowogrod, et à 15 lieus de Johannisbourg [Pisz dans l'actuelle Pologne]. Il est nécessaire que vous sachiez ce que fait le prince Poniatowski et les nouvelles qu'il a, afin d'être informé constamment de ce qu'il y a de nouveau sur la droite de l'armée. Passé le 14, si vous aviez des nouvelles importantes, il faudrait me les envoyer par deux directions, Insterbourg et Kaenigsberg. Nous sommes encore en paix avec la Russie, cependant nous voilà au dernier moment. SI L'ENNEMI PRENAIT L'OFFENSIVE SUR VOUS, vous vous feriez appuyer par le général S.-Cyr. Le 2e corps, le 3e corps, la Garde qui sera à Schippenbeil le 14, et même le 1er corps qui est sur la Pregel, viendraient facilement à votre secours. Changez votre ligne d'opération : ne la prenez plus par Plock et par Weissemberg, mais par Thorn & Osterode [Plock, Biala Góra, Torun, et Ostróda dans l'actuelle Pologne] sur Rastenbourg , cela ne doit pas vous empêcher de tirer toutes les ressources que vous pouvez avoir de Plock. SI L'ENNEMI PRENAIT L'OFFENSIVE SUR LE 1er CORPS, vous recevriez des ordres sur ce que vous auriez à faire. S'IL PRENAIT L'OFFENSIVE SUR VOTRE DROITE, c'est-à-dire sur le 5e corps, qui, jusqu'à ce jour, est toujours derrière l'Annlew [UNE LIGNE RATUREE PAR L'EMPEREUR], vous tomberiez facilement sur le flan droit de l'ennemi. S'il le fallait même, le 5e corps pourrait faire des marches rétrogrades pour se joindre aux 7e et 8e corps et attirer l'ennemi sur Paltusk [Pultusk dans l'actuelle Pologne]. Vous pourriez, si cela était nécessaire, être appuyé par quelques corps de la gauche, et tomber sur la droite de l'ennemi. Entendez bien cela avec le roi de Westphalie [Jérôme Bonaparte] et le prince Poniatowski. [L'EMPEREUR A RATURE QUELQUES MOTS ET INSCRIT 7 MOTS DE SA MAIN :] La marche de l'armée est un mouvement que je fais par ma gauche, en refusant constamment ma droite, PUISQUE LE 7e CORPS QUI MARCHE EN PARTIE SUR LUBLIN POUR FAIRE CROIRE A L'ENNEMI QU'IL VA SE REUNIR AUX AUTRICHIENS POUR MARCHER EN VOLHYNIE, va, le 12, se reployer rapidement sur Varsovie, ce qui rendra disponible le 8e corps qui renforcera le 5e. Le 7e corps lui-même sera bientôt disponible par l'arrivée des Autrichiens sur Praga [actuel faubourg de Varsovie] : DE SORTE QUE VERS LE 20, LE 1er, LE 2e & LE 3e CORPS, LA GARDE IMPERIALE, ET DEUX CORPS DE CAVALERIE MANŒUVRERONT POUR PASSER LE NIEMEN, SOIT ENTRE KOWNO ET GRADNO, SOIT ENTRE KOWNO ET TILSIT [Kaunas dans l'actuelle Lituanie, Hrodna dans l'actuelle Biélorussie, et Sovietsk dans l'actuelle Russie] : le 4e et le 6e corps qui sont sous vos ordres, et un corps de cavalerie, formant le centre, manaeuvreront, ayant leur ligne d'opération sur Thorn & la Basse-Vistule, pour être toujours liés avec ma gauche, inquiéter l'ennemi du côté de Gradno, & lorsque le passage sera effectué, [L'EMPEREUR A CORRIGE UN MOT DE SA MAIN :] venés à marche forcée pour passer au même pont, ou bien passer sur Olitta & Merescz [Alytus et Merkine dans l'actuelle Lituanie] si l'ennemi ne fait point de résistance. [L'EMPEREUR A AJOUTE 6 MOTS DE SA MAIN :] Je donnerai des ordres pour cela. VERS LE 18, LE 5e ET LE 8e CORPS SE PLACERONT A NOWOGROD , QUELQUES JOURS PLUS TARD, ILS SERONT SOUTENUS PAR LE 7ème CORPS. CETTE DROITE EST DESTINEE A GARDER VARSOVIE, à se tenir appuyée toujours à la Narew, en communiquant toujours avec vous par la gauche, mais gardant sa ligne d'opération sur Varsovie. Et en cas que l'ennemi fût tellement fort sur Novogrod que le roi de Westphalie crût devoir reculer de quelques marches, il reculerait sur Pultusk, et l'ennemi vous prêterait son flanc droit à vous qui avez votre ligne d'opération sur la basse Vistule, et qui devez rester réuni avec la gauche. L'armée ayant passé le bas Niémen, toute la droite pourra se porter sur Grodno ou Bialistock [Bialystok dans l'actuelle Pologne], selon la circonstance, où elle serait jointe par le corps autrichien. Je vous fais connaître ainsi les différentes combinaisons de ma marche, pour que vous connaissiez bien le rôle que vous avez à remplir, et que vous preniez toutes les mesures pour changer votre ligne d'opération qui, après avoir reculé sur Thorn, reculerait, s'il le fallait, sur Dantzick, c'est-à-dire sur Marienbourg [Malbork dans l'actuelle Pologne]... » UN PRECIEUX SOUVENIR DE SAINTE-HELENE : L'HISTOIRE DU PREMIER EMPEREUR ROMAIN, PROVENANT DE LA BIBLIOTHEQUE DU PREMIER EMPEREUR FRANÇAIS

View additional info »
Realized: Log in or create account to view price data
[NAPOLEON IER]. - CREVIER (Jean-Baptiste-Louis). Histoire des empereurs romains. À Amsterdam, chez J. Wetstein, 1750. In-12, veau brun jaspé, dos lisse cloisonné orné de motifs géométriques et de vases avec pièces de titre et de tomaison noires, fin

Lot 17: [NAPOLEON IER]. - CREVIER (Jean-Baptiste-Louis). Histoire des empereurs romains. À Amsterdam, chez J. Wetstein, 1750. In-12, veau brun jaspé, dos lisse cloisonné orné de motifs géométriques et de vases avec pièces de titre et de tomaison noires, fin

Estimated Price: Log in or create account to view price data

Description: [NAPOLEON IER]. - CREVIER (Jean-Baptiste-Louis). Histoire des empereurs romains. À Amsterdam, chez J. Wetstein, 1750. In-12, veau brun jaspé, dos lisse cloisonné orné de motifs géométriques et de vases avec pièces de titre et de tomaison noires, fin encadrement doré sur les plats avec armoiries dorées au centre, coupes filetées, tranches marbrées, reliure un peu frottée avec coins usagés , avec un croquis à la mine de plomb en marge de la page 157 (reliure vers 1810). La vie de l'empereur Auguste Volume complet en soi, mais formant le premier seul d'une série de douze couvrant l'histoire de l'Empire romain jusqu'à Constantin. L'Histoire des empereurs romains remporta un grand succès et fut rééditée jusqu'au XIXe siècle, connaissant même une traduction anglaise au XVIIIe siècle. Continuateur de l'Histoire romaine de Charles Rollin, Jean-Baptiste-Louis Crevier (1693-1765) fut l'auteur de nombreux ouvrages historiques, rhétoriques et pédagogiques, en latin et en français. L' exemplaire de Napoléon à Sainte-Hélène provenant du château de Rambouillet LE VOLUME PORTE LE CACHET DE LA BIBLIOTHEQUE DE LONGWOOD. Le Mémorial du comte de Las Cases et les Cahiers de Sainte-Hélène du grand-maréchal Bertrand livrent l'opinion parfois critique, parfois admirative de l'empereur sur les aeuvres de Crevier, auteur qui demeura pour lui, avec Rollin, une lecture fréquente depuis l'École militaire. Une note dictée à Gourgaud en 1817 à Sainte-Hélène montre qu'il tenait fermement à compléter son exemplaire de l'Histoire des empereurs romains auquel manquait le volume VII. Napoléon Ier prit grand soin de se constituer une bibliothèque à Longwood, qu'il composa de plusieurs groupes d'ouvrages. Dès après Waterloo, il avait souhaité emporter en exil un vaste ensemble de livres, comme il le fait écrire le 25 juin 1815 à son bibliothécaire Antoine-Alexandre Barbier. Le Gouvernement provisoire dirigé par Fouché s'y opposa, puis concéda l'enlèvement de la bibliothèque de Trianon, avec accord de la Chambre, mais ce furent les Prussiens qui cette fois s'y opposèrent. Napoléon Ier ne put finalement emporter qu'environ 400 volumes prélevés au château de Rambouillet, dont le présent volume relié à ses armes. À Sainte-Hélène, ce premier noyau fut complété principalement par des envois du Gouvernement anglais, mais aussi par des dons de particuliers parmi lesquels la célèbre Lady Holland. L'ensemble forma une bibliothèque d'environ 3500 volumes au total, qui fut confiée aux soins de Louis-Étienne Saint-Denis, dit le mameluk Ali. Un livre légué à son fils le duc de Reichstadt, passé entre les mains de Madame Mère puis de Caroline Bonaparte IL PORTE UN EX-DONO AUTOGRAPHE SIGNE DE CAROLINE BONAPARTE, au verso de la première garde volante : « Paris, 16 décembre 1836. OUVRAGE LAISSE PAR L'EMPEREUR A SON FILS ET QUI M'EST ECHU EN PARTAGE APRES LE DECES DE MA MERE, héritière de son petit-fils. Ce de Lipona. Donné par moi à Monsieur le chevalier d'Hautmesnil. » La reine de Naples déchue avait adopté en 1815 le nom de « comtesse de Lipona », anagramme formé sur « Napoli ». Dans son testament, le duc de Reichstadt avait été désigné par Napoléon Ier comme le légataire des livres lui appartenant en propre : « 1° Quatre cents volumes choisis de ma bibliothèque parmi ceux qui ont le plus servi à mon usage. 2° Je charge Saint-Denis de les garder, et de les remettre à mon fils quand il aura seize ans. » (titre VI de l'état A qui y est joint au texte du 15 avril 1815). Le Gouvernement anglais respecta cette volonté quant aux volumes venus de France en 1815, mais fit saisir ceux qui étaient venus de Londres, les céda en bloc au libraire londonien Bossange qui en revendit une partie aux enchères chez Sotheby le 23 juillet 1823. Tous les autres livres furent partagés entre les compagnons de Napoléon. La part des livres qui revenait au duc de Reichstadt quitta l'île avec Saint-Denis qui les remit au duc de Padoue, lequel les transmit à Letizia Bonaparte. Le pouvoir autrichien refusa néanmoins qu'aucun souvenir de Napoléon Ier ne parvienne au duc de Reichstadt (Guillaume-Isidore de Montbel, Le Duc de Reichstadt, Paris, Le Normant, Dentu, Versailles, Angé, 1832, p. 491). À la mort de Madame Mère, en 1836, les livres furent partagés entre les héritiers, et le présent volume échut à Caroline Bonaparte. PROVENANCE : LE CHEVALIER D'HAUTMESNIL, INTENDANT D'ÉLISA, DE PAULINE PUIS DE CAROLINE BONAPARTE. Pierre Antoine d'Hautmesnil, fut d'abord au service d'Élisa Bonaparte dans la principauté de Lucques et Piombino et demeura ensuite auprès d'elle comme intendant. Après la mort de la princesse, en 1820, il passa au service de Pauline Bonaparte, puis, après la mort de celle-ci en 1825, fut employé par Caroline Bonaparte, toujours en qualité d'intendant. Son épouse, Sylvie Boucot, fut dans le même temps dame de compagnie de Pauline puis de Caroline Bonaparte. Le chevalier d'Hautmesnil a lui même inscrit ici un ex-dono autographe signé en faveur d'un ami, au recto de la dernière garde volante. Le dessin de la page 157 est probablement de sa main : il figure en marge d'un passage relatant la clémence d'Auguste à l'égard d'un financier corrompu sauvant sa vie en offrant à l'empereur le fruit de ses rapines - le chevalier d'Hautmesnil avait été en charge du budget dans la principauté de Lucques et Piombino. « L' empereur aimait infiniment la lecture » (Saint-Denis) Grand lecteur dès sa jeunesse, Napoléon Ier fit toujours montre d'une volonté encyclopédique, avec une forte prédilection pour l'histoire. Ses goûts le portaient plutôt vers les classiques grecs, latins et français, les « nouveautés » ne l'attirant qu'autant qu'elles l'informaient de l'état de l'opinion, principalement en matière politique. Pour sa distraction, il recourait plutôt au théâtre, surtout aux tragédies, et rarement aux romans, bien qu'il en ait lu beaucoup dans ses jeunes années - et qu'il en ait écrit lui-même. Les poètes l'intéressaient peu, hormis Homère et Ossian/Macpherson. Durant ses années d'activité, il considéra les livres comme un outil au service de ses tâches militaires et régaliennes, un moyen de préparer ses grands projets. Aussi, il ne fut pas un bibliophile attaché à la beauté de l'objet, mais bien plutôt désireux de s'entourer de volumes commodes, généralement de petits formats faciles à transporter et modestement reliés. Il fut très attentif à l'établissement de bibliothèques à son usage, officielles et particulières, comme général en Italie et en Égypte, puis comme chef d'État, dans ses différents châteaux : Fontainebleau, Laeken, Malmaison, Rambouillet, Saint-Cloud, Les Tuileries... Il demanda également à se former des bibliothèques portatives de voyage. À Longwood, il ajouta simplement à ses lectures habituelles celle de la Bible, et développa d'autant plus sa pratique des livres historiques qu'il rédigeait ses mémoires. Les témoignages les plus intéressants sur cette période sont ceux de Louis-Étienne Saint-Denis, et de madame de Montholon. L'empereur avait conservé une excellente mémoire, une lecture rapide et efficace, et le désir d'approfondir tout sujet d'intérêt qu'il abordait. Auguste et Napoléon Ier, ou les vies parallèles de deux hommes illustres LA PROVENANCE DU PRESENT VOLUME INVITE A UNE RELECTURE DE LA VIE D'AUGUSTE A LA LUMIERE DE CELLE DE NAPOLEON, A LA MANIERE DE PLUTARQUE : « Auguste ne s'attribua pourtant aucun titre qui le caractérisât monarque. Il témoigna toujours une extrême horreur, non seulement pour le nom de roi, qui, depuis l'expulsion des Tarquins, étoit détesté des Romains, mais même pour celui de dictateur, qu'une loi d'Antoine avoit aboli aussitôt après la mort de César. Il usa d'adresse : & son art consista à accumuler sur sa tête différens titres, tous déjà usités, tous républicains par eux-mêmes, & à déguiser ainsi sous des noms anciens une forme nouvelle de Gouvernement. LE PREMIER DE CES TITRES EST CELUI D'IMPERATOR, dont nous avons fait le nom d'empereur. Ce titre avoit été employé du tems de la République en deux sens : premièrement pour signifier simplement un GENERAL D'ARMEE, & en second lieu comme un NOM D'HONNEUR & DE GLOIRE accordé à un chef de guerre qui avoit vaincu les ennemis dans une action importante. Auguste en prenant ce même titre, lui donna une bien autre étendue [...]. L'empereur, en cette qualité, étoit le généralissime de toutes les forces de l'Empire [...] : privilège assurément royal dans cette universalité de commandement [...]. CE TITRE, AUQUEL ETOIENT ATTACHES DE SI GRANDS DROITS [...] DECELOIT L'ORIGINE DE CE NOUVEAU GOUVERNEMENT, FONDE PAR LA FORCE DES ARMES. Il tempéra aussi la terreur du titre militaire d'empereur par d'autres titres, ou mixtes, ou purement civils. Il géra plusieurs fois le consulat [...]. Il reçut aussi dans les mêmes circonstances la puissance du tribunat [...]. Cette puissance tribunitienne lui étoit d'une extrême importance. Premièrement elle le mettoit en droit d'empêcher qu'il ne se passât rien contre sa volonté ni dans le Sénat, ni dans les assemblées du peuple [...]. De plus, en vertu de ce titre, [sa] personne devenoit sacrée & inviolable [...]. Auguste & ses successeurs s'approprièrent encore la puissance de la censure. TANT DE TITRES REUNIS EN LEUR PERSONNE LES METTOIENT EN POSSESSION DE TOUTE LA PUISSANCE CIVILE & MILITAIRE. Ils y joignirent celle de la religion [...]. LES ROMAINS, EN PERDANT UNE LIBERTE TUMULTUEUSE, & QUI DEGENEROIT EN UNE HORRIBLE LICENCE, NE PERDIRENT A PROPREMENT PARLER QU'UN BIEN IMAGINAIRE , & ILS EN FURENT ABONDAMMENT DEDOMMAGES [...]. Les guerres civiles finies au bout de vingt ans, les guerres étrangères ou terminées par la victoire [...], la paix rétablie [...], les loix remises en vigueur, l'autorité rendue aux tribunaux, la culture aux campagnes, le respect & l'honneur aux choses saintes [...], voilà quels furent les fruits du changement introduit par Auguste [...]. Les excellents poètes ses contemporains, honorés de ses bontés & de son estime, se sont plu à peindre la félicité publique dont on lui étoit redevable [...]. Ainsi la sagesse d'Auguste fut comme une source féconde d'où la félicité coula & se répandit sur toutes les parties de l'univers : grand ouvrage sans doute, & seul digne d'un véritable héros. IL AVOIT COUTUME DE DIRE AU SUJET D'ALEXANDRE QU'IL S'ETONNOIT QUE CE CONQUERANT CRAIGNIT DE N'AVOIR PLUS RIEN A FAIRE LORSQU'IL N'AUROIT PLUS DE PEUPLES A VAINCRE : COMME SI GOUVERNER UN VASTE EMPIRE N'ETOIT PAS QUELQUE CHOSE DE PLUS GRAND QUE DE LE CONQUERIR » (pp. 27-32 et 49-52). Cf. Jacques Jourquin, « La bibliothèque de Sainte-Hélène », dans Sainte-Hélène, île de mémoire (Chevallier, Dancoisne-Martineau et Lentz, dir.), Fayard, 2005, pp. 121-125.

View additional info »
Realized: Log in or create account to view price data
No Image Available

Lot 18: NAPOLÉON IER. Lettre signée « Np » au duc de Feltre. Dresde, 23 juillet 1813. 1 p. in-4. LETTRE ECRITE PENDANT L'OCCUPATION DE DRESDE, ENTRE LES DEUX PHASES DE LA CAMPAGNE DE SAXE, c'est-à-dire après les premiers succès de Lützen et Bautzen (mai

Estimated Price: Log in or create account to view price data

Description: NAPOLÉON IER. Lettre signée « Np » au duc de Feltre. Dresde, 23 juillet 1813. 1 p. in-4. LETTRE ECRITE PENDANT L'OCCUPATION DE DRESDE, ENTRE LES DEUX PHASES DE LA CAMPAGNE DE SAXE, c'est-à-dire après les premiers succès de Lützen et Bautzen (mai 1813), mais avant la victoire de Dresde (août 1813) suivie des défaites de Gross Beeren, Katzbach, Kulm (août 1813) et Leipzig (octobre 1813). « Je vois que les 12 quatrièmes escadrons de cuirassiers, qui doivent former la brigade de Hambourg, arriveront à Hambourg depuis le 6 jusques au 30 août. IL SERAIT CONVENABLE D'ACCELERER UN PEU LE DEPART DE TOUS CES ESCADRONS en les fesant embarquer sur le Rhin et qu'ils pussent arriver avant le 18 ou le 20 août à Hambourg afin d'y être AVANT LA REPRISE DES HOSTILITES... »

View additional info »
Realized: Log in or create account to view price data
[NAPOLÉON IER]. Manuscrit, en italien. 6 pp. in-folio, marges légèrement effrangées.   LE TESTAMENT DE L'EMPEREUR et de ses deux premiers codicilles, en copie ancienne.2

Lot 19: [NAPOLÉON IER]. Manuscrit, en italien. 6 pp. in-folio, marges légèrement effrangées. LE TESTAMENT DE L'EMPEREUR et de ses deux premiers codicilles, en copie ancienne.2

Estimated Price: Log in or create account to view price data

Description: [NAPOLÉON IER]. Manuscrit, en italien. 6 pp. in-folio, marges légèrement effrangées. LE TESTAMENT DE L'EMPEREUR et de ses deux premiers codicilles, en copie ancienne.2

View additional info »
Realized: Log in or create account to view price data
[NAPOLÉON IER]. - JOLY (Hippolyte). Manuscrit intitulé « Itinéraire de Napoléon Bonaparte pendant ses voyages et campagnes ». 1841. Environ 1000 pp., sur feuillets reliés en 2 volumes in-4, demi-maroquin vert à grain long, dos à nerfs cloisonnés et

Lot 20: [NAPOLÉON IER]. - JOLY (Hippolyte). Manuscrit intitulé « Itinéraire de Napoléon Bonaparte pendant ses voyages et campagnes ». 1841. Environ 1000 pp., sur feuillets reliés en 2 volumes in-4, demi-maroquin vert à grain long, dos à nerfs cloisonnés et

Estimated Price: Log in or create account to view price data

Description: [NAPOLÉON IER]. - JOLY (Hippolyte). Manuscrit intitulé « Itinéraire de Napoléon Bonaparte pendant ses voyages et campagnes ». 1841. Environ 1000 pp., sur feuillets reliés en 2 volumes in-4, demi-maroquin vert à grain long, dos à nerfs cloisonnés et ornés d'aigles et abeilles impériales dorées, avec nom de l'auteur « Hte Joly » doré en queue (reliure de l'époque). SUPERBE MANUSCRIT D'UN OUVRAGE PIONNIER SUR NAPOLEON Ier, achevé peu après le retour des Cendres, par un employé au Dépôt de la Guerre qui indique « jour par jour... le lieu où il s'est trouvé et les principaux événemens militaires et politiques qui ont signalé cette époque... » Il appuie son travail sur les correspondances de l'empereur, des maréchaux et des généraux, ainsi que sur des sources imprimées comme le Bulletin de la Grande Armée ou le Moniteur. Belle ornementation calligraphiée aux titres. L'EXEMPLAIRE DE L'AUTEUR, ENRICHI D'UNE LETTRE SIGNEE D'ADOLPHE THIERS à celui-ci : « J'ai reçu les cahiers de l'Itinéraire de Napoléon que vous avez bien voulu m'adresser. Je vous prie d'agréer mes remerciemens pour la communication de cet intéressant travail que je compte consulter avec fruit. Cette table des actes et des événemens d'une vie si bien remplie, dressée par vous avec un soin consciencieux sur des documents officiels, pourra me servir à contrôler quelques points de l'histoire qui ne sont pas encore complètement éclaircis. Je m'empresserai de vous renvoyer votre travail aussitôt que j'en aurai fait usage... » L'historien et homme politique Adolphe Thiers est notamment l'auteur des célèbres Histoire de la Révolution et Histoire du Consulat et de l'Empire. BEAUX VOLUMES ORNES DES EMBLEMES IMPERIAUX.

View additional info »
Realized: Log in or create account to view price data
PREMIER EMPIRE et divers. - Ensemble de 13 lettres et pièces. Le grand chancelier de l'Ordre de la légion d'Honneur Étienne de La Ville de LACEPEDE, le maréchal Étienne Jacques Joseph MACDONALD, le grand-chambellan Élisabeth-Pierre de

Lot 21: PREMIER EMPIRE et divers. - Ensemble de 13 lettres et pièces. Le grand chancelier de l'Ordre de la légion d'Honneur Étienne de La Ville de LACEPEDE, le maréchal Étienne Jacques Joseph MACDONALD, le grand-chambellan Élisabeth-Pierre de

Estimated Price: Log in or create account to view price data

Description: PREMIER EMPIRE et divers. - Ensemble de 13 lettres et pièces. Le grand chancelier de l'Ordre de la légion d'Honneur Étienne de La Ville de LACEPEDE, le maréchal Étienne Jacques Joseph MACDONALD, le grand-chambellan Élisabeth-Pierre de MONTESQUIOU-FEZENSAC, le peintre et conservateur du musée du Luxembourg Jean NAIGEON, etc. Avec des factures et papiers commerciaux à en-tête, dont un devis pour service d'orfèvrerie de Jean-Baptiste-Claude ODIOT, etc. JOINT, 7 pièces imprimées, dont le prospectus d'un statuaire figuriste en cire (vers 1812). NAPOLEON IER IMPOSE A SES SŒURS DE PORTER LA TRAINE DE JOSEPHINE

View additional info »
Realized: Log in or create account to view price data
SÉGUR (Louis-Philippe de). Lettre autographe signée en qualité de grand-maître des Cérémonies, adressée à une des saeurs de Napoléon Ier. S.l., 6 frimaire an XIII [27 novembre 1804]. 3/4 p. in-folio. LES PREPARATIFS DU SACRE DE NAPOLEON Ier et les

Lot 22: SÉGUR (Louis-Philippe de). Lettre autographe signée en qualité de grand-maître des Cérémonies, adressée à une des saeurs de Napoléon Ier. S.l., 6 frimaire an XIII [27 novembre 1804]. 3/4 p. in-folio. LES PREPARATIFS DU SACRE DE NAPOLEON Ier et les

Estimated Price: Log in or create account to view price data

Description: SÉGUR (Louis-Philippe de). Lettre autographe signée en qualité de grand-maître des Cérémonies, adressée à une des saeurs de Napoléon Ier. S.l., 6 frimaire an XIII [27 novembre 1804]. 3/4 p. in-folio. LES PREPARATIFS DU SACRE DE NAPOLEON Ier et les querelles personnelles qui l'entachèrent : les belles-saeurs de Joséphine refusaient obstinément de porter sa traîne, et il fallut toute la fermeté de Napoléon Ier pour le leur imposer. « J'AI L'HONNEUR D'ADRESSER A VOTRE ALTESSE IMPERIALE DES EXEMPLAIRES DU CEREMONIAL relati[fs] à la marche du cortège impérial. Elle recevra successivement les autres parties du cérémonial qui sont à l'impression. SA MAJESTE M'A CHARGE D'INFORMER VOTRE ALTESSE QUE... LES PRINCESSES DOIVENT SUIVRE L'IMPERATRICE DANS TOUTES LES MARCHES DE LA CEREMONIE, ET SOUTENIR LE MANTEAU DE SA MAJESTE. Le manteau de Votre Altesse Impériale doit être soutenu par un officier de Sa Maison qu'elle voudra bien désigner... » L'AEIL D'AIGLE DU VAINQUEUR DE NAPOLEON IER

View additional info »
Realized: Log in or create account to view price data
WELLINGTON (Arthur Wellesley, duc de). Lettre autographe signée, en anglais, à Miguel-Ricardo de Álava. Londres, 13 avril 1831. 5 pp. in-4, une pliure légèrement renforcée. Portrait gravé sur cuivre joint. PUISSANTE ANALYSE STRATEGIQUE SUR LA GUERRE

Lot 23: WELLINGTON (Arthur Wellesley, duc de). Lettre autographe signée, en anglais, à Miguel-Ricardo de Álava. Londres, 13 avril 1831. 5 pp. in-4, une pliure légèrement renforcée. Portrait gravé sur cuivre joint. PUISSANTE ANALYSE STRATEGIQUE SUR LA GUERRE

Estimated Price: Log in or create account to view price data

Description: WELLINGTON (Arthur Wellesley, duc de). Lettre autographe signée, en anglais, à Miguel-Ricardo de Álava. Londres, 13 avril 1831. 5 pp. in-4, une pliure légèrement renforcée. Portrait gravé sur cuivre joint. PUISSANTE ANALYSE STRATEGIQUE SUR LA GUERRE RUSSO-POLONAISE, consécutive à l'insurrection de novembre 1830 : débutée en janvier 1831, cette guerre sanglante prendrait fin avec la prise de Varsovie en septembre 1831 et l'annexion du pays par la Russie, provoquant une vague de protestations en Europe émanant de personnalités éminentes comme Chopin ou Daumier (sa lithographie L'ordre règne à Varsovie)... « Mi querido Alava... I HAVE NEVER BEEN MISTAKEN ABOUT THIS POLISH CAMPAIGN. THE RUSSIANS BEGAN TOO LATE OR TOO EARLY. They were too late for the frosts of the winter, which would have given them good roads, dry though cold bivouacques for their troops, horses, &c., and would have facilitated the passage of the rivers. They were too early for the spring and summer. Their first successes were stopped by the state of the rivers which were absolutely unpassable, that is fully covered with ice not stony enough to bear the passage of troops. In this state no bridge can be made till the débâcle of the ice takes place, till the river is cleared of floating ice , and moreover till the waters, increased by the general thaw will have collided with the natural bed of the river. DURING THIS INTERVAL THE RUSSIAN ARMY WAS UNDER THE NECESSITY OF HALTING. Their first successes which brought them up to the Vistula, and had driven the Poles out Warsaw, left the latter in possession of the tête de pont of Praga [sur la rive droite de la Vistule face à Varsovie] , and the Russians in possession of the suburb of Praga itself. The Poles made two or more attempts to dislodge them but in vain , and the Russians continued to the last, I believe, in possession of Praga. In the meantime the Russian army could not remain en corps. It could not bivouaque on the same ground during the thaw. If men or horses could have held out against the evils of such a residence, the general could not have fed them. The roads in this season are impracticable for his horses and carriages , the rivers could not be navigated or used for transport by sledges. He was under the necessity therefore of separating them in cantonments as well to give them dry lodging as food. There, cantonments were necessarily extended , and he ventured to extend them under cover of his pontoon in Praga. IN THIS STATE OF THINGS, THE POLES HAVE TAKEN ADVANTAGE OF THE FIRST DISAPPEARANCE OF THE ICE - and before probably the river has collided within its banks - to cross the Vistula by bridges laid above or below the bridge of Praga, or they may have crossed by boats. THEY HAVE FALLEN UPON THE RUSSIAN ARMY IN ITS EXTENDED CANTONMENTS , AND HAVE MOST PROBABLY DONE IT A GREAT DEAL OF MISCHIEF. It is not impossible that the troops in the suburbs of Praga may be cut off altogether. The Poles must, with their collected force, have fallen upon separate companies, battallions & regiments , the confusion must have been great , and no man at this distance can venture to guess what the loss really has been. I SHOULD NOT HOWEVER THINK THE SUCCESS SO IMPORTANT IF THE REPORT OF IT WAS NOT ACCOMPANIED BY A REPORT OF THE INSURRECTION OF THE LITHUANIANS. This insurrection will be assisted and encouraged by the success of the Poles , at the same time that the insurrection will be encouraged and promoted by the same events. La duchessa esta mejor , pero siembre en mal estado. Siempre su más fiel y afectisimo W. » ANCIEN OFFICIER DE LIAISON AUPRES DE WELLINGTON DURANT L'EMPIRE, MIGUEL-RICARDO DE ÁLAVA (1770-1843) fut placé deux fois par les Cortès auprès du général anglais, d'abord à la fin de la guerre en Espagne, puis durant la campagne de Waterloo. Il servit également comme ambassadeur d'Espagne aux Pays-Bas, à Londres et Paris, mais l'histoire agitée de son pays lui valut plusieurs disgrâces intermittentes, et il mourut en exil en France. LIVRES

View additional info »
Realized: Log in or create account to view price data
No Image Available

Lot 24: ALBUM DU BOURGEOIS DE HAMBOURG - Représentation des uniformes de toutes les troupes qui ont été casernées à Hambourg, de l'année 1806 à l'année 1815. Paris, l'auteur, 1902 , in-4 en ff. sous chemise de l'éditeur demi-percaline rouge à coins. Suite

Estimated Price: Log in or create account to view price data

Description: ALBUM DU BOURGEOIS DE HAMBOURG - Représentation des uniformes de toutes les troupes qui ont été casernées à Hambourg, de l'année 1806 à l'année 1815. Paris, l'auteur, 1902 , in-4 en ff. sous chemise de l'éditeur demi-percaline rouge à coins. Suite très rare de 158 lithographies en couleurs d'après Terrel des Chênes. Elle constitue une importante source documentaire pour les costumes militaires européens : France (58), Hollande (35), Espagne (30), Italie, Russie, Westphalie, etc... Tirage limité à 150 exemplaires.- Colas, 9 : « Plusieurs rééditions ont vu le jour, mais aucune n'égale en qualité celle de Terrel des Chênes ». Deux ex-libris.

View additional info »
Realized: Log in or create account to view price data
BEAUMONT Albanis. Travels from France to Italy, through the Lepontine Alps, or a Itinerary of the road from Lyons to Turin... Londres, William Nickolson, 1806 , in-folio demi-basane moderne dos lisse orné de faux-nerfs dorés. Traduction anglaise du

Lot 25: BEAUMONT Albanis. Travels from France to Italy, through the Lepontine Alps, or a Itinerary of the road from Lyons to Turin... Londres, William Nickolson, 1806 , in-folio demi-basane moderne dos lisse orné de faux-nerfs dorés. Traduction anglaise du

Estimated Price: Log in or create account to view price data

Description: BEAUMONT Albanis. Travels from France to Italy, through the Lepontine Alps, or a Itinerary of the road from Lyons to Turin... Londres, William Nickolson, 1806 , in-folio demi-basane moderne dos lisse orné de faux-nerfs dorés. Traduction anglaise du récit d'un ingénieur géographe savoyard. Cette édition est particulièrement intéressante pour sa carte dépliante (ici aquarellée) et ses 26 vues au lavis : lacs, villages, glaciers, passages, etc. Rousseurs.

View additional info »
Realized: Log in or create account to view price data
BOUHOURS Dominique. Histoire de P. d'Aubusson-La-Feuillade, grand maître de Rhodes. Paris, Goujon et Brunot, 1806 , in-4 de [2] ff dont le frontispice gravé, xii-352 pp., reliure de l'époque, maroquin à long grain rouge, roulette dorée en encadrement

Lot 26: BOUHOURS Dominique. Histoire de P. d'Aubusson-La-Feuillade, grand maître de Rhodes. Paris, Goujon et Brunot, 1806 , in-4 de [2] ff dont le frontispice gravé, xii-352 pp., reliure de l'époque, maroquin à long grain rouge, roulette dorée en encadrement

Estimated Price: Log in or create account to view price data

Description: BOUHOURS Dominique. Histoire de P. d'Aubusson-La-Feuillade, grand maître de Rhodes. Paris, Goujon et Brunot, 1806 , in-4 de [2] ff dont le frontispice gravé, xii-352 pp., reliure de l'époque, maroquin à long grain rouge, roulette dorée en encadrement sur les plats, dos lisse orné d'un semé de trèfles et d'étoiles dans des croisillons, roulettes intérieures dorées, doublures et gardes de soie bleue, tranches dorées (Rel. P. Meslant). Édition parue 150 ans après la première, augmentée de Notices sur quelques-uns des personnages de la Maison de P. d'Aubusson par M. de Billy, qui a dédié le livre à l'Impératrice Joséphine. Grand-maître des hospitaliers de Jérusalem, Pierre d'Aubusson s'illustra contre les Turcs durant le siège de Rhodes en 1480. Frontispice gravé par Gantrel d'après Seuin. L'exemplaire a été enrichi d'un portrait pour la notice sur François d'Aubusson (1625-1691). Bel exemplaire relié pour le commentateur en maroquin rouge. Il porte en effet le cachet héraldique du cardinal et historien Nicolas-Antoine Labbey de Billy. Après avoir été évêque de Langres puis cardinal sous l'Ancien Régime, il avait émigré pour ne pas avoir à jurer et se livra à des occupations d'historien. Coins un peu émoussés.- Cachet du docteur Ledoux-Lebard. Saffroy, I, 5960.

View additional info »
Realized: Log in or create account to view price data
No Image Available

Lot 27: BRUCALASI Louis. Celebrandosi le nozze di Sua Maesta l'imperatore de'Francesi, e rè d'Italia Napoleone il Grande con Sua Altezza Imperiale l'archiduchessa Maria Luisa d'Austria. Manheim, Kaufmann, 1810 , in-4 cousu de [1] f., 24 pp. Édition

Estimated Price: Log in or create account to view price data

Description: BRUCALASI Louis. Celebrandosi le nozze di Sua Maesta l'imperatore de'Francesi, e rè d'Italia Napoleone il Grande con Sua Altezza Imperiale l'archiduchessa Maria Luisa d'Austria. Manheim, Kaufmann, 1810 , in-4 cousu de [1] f., 24 pp. Édition originale.- Curieux ouvrage, outrancièrement lyrique et laudatif, où l'on peut lire en filigranes la désapprobation de l'auteur envers la politique de Napoléon. Il fut pour cette raison aussitôt interdit et retiré du commerce. Ce titre est extrêmement rare (2 exemplaires recensés dans les bibliothèques publiques en France).

View additional info »
Realized: Log in or create account to view price data
CAMBRY Jacques. Description du département de l'Oise. Paris, Delahays, 1803 , 2 volumes in-8 et un atlas in-4 oblong, reliures du second Empire demi-chagrin rouge, dos à nerfs ornés de fleurons dorés, têtes dorées. Ouvrage très rare. Il forme une

Lot 28: CAMBRY Jacques. Description du département de l'Oise. Paris, Delahays, 1803 , 2 volumes in-8 et un atlas in-4 oblong, reliures du second Empire demi-chagrin rouge, dos à nerfs ornés de fleurons dorés, têtes dorées. Ouvrage très rare. Il forme une

Estimated Price: Log in or create account to view price data

Description: CAMBRY Jacques. Description du département de l'Oise. Paris, Delahays, 1803 , 2 volumes in-8 et un atlas in-4 oblong, reliures du second Empire demi-chagrin rouge, dos à nerfs ornés de fleurons dorés, têtes dorées. Ouvrage très rare. Il forme une étude détaillée sur l'Oise, son histoire, sa géographie et ses habitants. Frontispice, carte, 2 tableaux repliés et 43 planches (sur 44, la dernière manque) gravées à l'eau-forte ou à l'aquatinte. Les vues sont gravées d'après les dessins de Thomas-Charles Naudet Exemplaire avec titre de relai imprimé par Delahays qui avait racheté les invendus. Il porte l'ex-libris du château de Montataire, l'un des plus importants de l'Oise, acheté au milieu du XIXe siècle par le baron de Condé, historien de la région.

View additional info »
Realized: Log in or create account to view price data
CLOUZOT Henri. Tableaux-tentures de Dufour & Leroy. Paris, Librairie des Arts décoratifs, 1920 , in-4 en ff. sous chemise cartonnée vieux rose avec étiquette imprimée. Texte, par le conservateur du musée Galliera, sur le papier peint - panoramiques

Lot 29: CLOUZOT Henri. Tableaux-tentures de Dufour & Leroy. Paris, Librairie des Arts décoratifs, 1920 , in-4 en ff. sous chemise cartonnée vieux rose avec étiquette imprimée. Texte, par le conservateur du musée Galliera, sur le papier peint - panoramiques

Estimated Price: Log in or create account to view price data

Description: CLOUZOT Henri. Tableaux-tentures de Dufour & Leroy. Paris, Librairie des Arts décoratifs, 1920 , in-4 en ff. sous chemise cartonnée vieux rose avec étiquette imprimée. Texte, par le conservateur du musée Galliera, sur le papier peint - panoramiques et grisailles - de la période Empire.- 54 planches en couleurs ou en noir.- Piqûres. CLOUZOT Henri. Tableaux-tentures de Dufour & Leroy. Paris, Librairie des Arts décoratifs, 1920 , in-4 en ff. sous chemise cartonnée vieux rose avec étiquette imprimée. 150 / 200 € Texte, par le conservateur du musée Galliera, sur le papier peint - panoramiques et grisailles - de la période Empire.- 54 planches en couleurs ou en noir.- Piqûres. CLOUZOT Henri. Tableaux-tentures de Dufour & Leroy. Paris, Librairie des Arts décoratifs, 1920 , in-4 en ff. sous chemise cartonnée vieux rose avec étiquette imprimée. 150 / 200 € Texte, par le conservateur du musée Galliera, sur le papier peint - panoramiques et grisailles - de la période Empire.- 54 planches en couleurs ou en noir.- Piqûres.

View additional info »
Realized: Log in or create account to view price data
No Image Available

Lot 30: COMOLLI J.-B. Projet d'une fontaine publique. Parme, Bodoni, 1808 , in-folio de frontispice, [2] ff., 9 pp., [1] p. bl., 15 planches hors texte, reliure de l'époque, demi-maroquin rouge à petits coins, dos à nerfs orné du chiffre AS doré dans un

Estimated Price: Log in or create account to view price data

Description: COMOLLI J.-B. Projet d'une fontaine publique. Parme, Bodoni, 1808 , in-folio de frontispice, [2] ff., 9 pp., [1] p. bl., 15 planches hors texte, reliure de l'époque, demi-maroquin rouge à petits coins, dos à nerfs orné du chiffre AS doré dans un soleil, pièce de titre verte. Ouvrage tiré à très petit nombre sur beau papier fort, décrivant un projet de fontaine en l'honneur de Napoléon.- Dédicace imprimée à la princesse de Lucques et Piombino (Elisa Bacciochi).- Texte en italien et en français. Portrait de l'auteur dessiné et gravé par Boucheron et 15 planches hors texte gravées par Boucheron d'après les dessins du sculpteur Comolli, dont 2 à double page. Exemplaire très grand de marges et d'une blancheur immaculée. La jolie reliure en demi-maroquin porte le chiffre d'Albert de Saxe Teschen. Après une vie politique et militaire bien remplie, le duc se consacra durant les 20 premières années du XIXe siècle à ses collections d'art et de livres. Monglond, VII, 1159.

View additional info »
Realized: Log in or create account to view price data
No Image Available

Lot 31: GRANDS PALAIS DE FRANCE (LES). Fontainebleau. - Première, deuxième et troisième séries. Paris, Librairie Centrale d'art et d'architecture, [1910] , 3 vol. in-folio de [2] ff., 9 pp., 120 planches , [2] ff., 7 pp., [1] f. de plan, 80 planches , [2]

Estimated Price: Log in or create account to view price data

Description: GRANDS PALAIS DE FRANCE (LES). Fontainebleau. - Première, deuxième et troisième séries. Paris, Librairie Centrale d'art et d'architecture, [1910] , 3 vol. in-folio de [2] ff., 9 pp., 120 planches , [2] ff., 7 pp., [1] f. de plan, 80 planches , [2] ff., 6 pp., [1] f., 80 planches, demi- vélin de l'époque, dos lisse, pièce brune. Rare document publié dans la collection Les Palais de France. Il est constitué de 3 volumes renfermant 280 photographies montées sur onglets : les appartements de Napoléon Ier, de Marie-Antoinette, la salle de bal, la chapelle Saint-Saturnin, etc., etc. Bon exemplaire.

View additional info »
Realized: Log in or create account to view price data
GUILLAUMOT Fils. Costumes anglais de la Révolution et du Premier Empire 1795-1806. Paris, Lévy, 1878 , in-folio en feuilles de 2 ff., 25 planches hors texte en couleurs, chemise en percaline chocolat de l'époque, titre doré sur le premier plat, dos

Lot 32: GUILLAUMOT Fils. Costumes anglais de la Révolution et du Premier Empire 1795-1806. Paris, Lévy, 1878 , in-folio en feuilles de 2 ff., 25 planches hors texte en couleurs, chemise en percaline chocolat de l'époque, titre doré sur le premier plat, dos

Estimated Price: Log in or create account to view price data

Description: GUILLAUMOT Fils. Costumes anglais de la Révolution et du Premier Empire 1795-1806. Paris, Lévy, 1878 , in-folio en feuilles de 2 ff., 25 planches hors texte en couleurs, chemise en percaline chocolat de l'époque, titre doré sur le premier plat, dos lisse, lacets. Recueil de 25 planches gravées sur cuivre d'après des compositions de Guillaumot fils, toutes aquarellées à la main avec soin. Elles représentent des costumes civils anglais, masculins et féminins, sous le Directoire et l'Empire. Colas, Bibliographie du costume et de la mode, 1357.

View additional info »
Realized: Log in or create account to view price data
No Image Available

Lot 33: GUYOT Raymond. Napoléon. Paris, Floury, 1921 , in-folio de [2] ff., 27-[1] pp., [3] ff., reliure de l'époque, demi-maroquin vert à larges coins, dos à nerfs orné d'aigles couronnées, tête dorée, couverture illustrée (Petitot). Nombreuses

Estimated Price: Log in or create account to view price data

Description: GUYOT Raymond. Napoléon. Paris, Floury, 1921 , in-folio de [2] ff., 27-[1] pp., [3] ff., reliure de l'époque, demi-maroquin vert à larges coins, dos à nerfs orné d'aigles couronnées, tête dorée, couverture illustrée (Petitot). Nombreuses reproductions en couleurs ou en noir et documents en fac-similés. Tirage limité à 500 exemplaires numérotés, celui-ci sur beau vélin porte le n°47. Le dos de la reliure, signée Petitot, est orné d'aigles dorées couronnées.

View additional info »
Realized: Log in or create account to view price data
HENSCHEL. Les Gardes imp(ériales) et roy(ales). 1810. [Paris, vers 1880] , petit in-folio de 12 pl. sous portefeuille, demi-percaline verte à coins. Réimpression d'une suite de costumes publiée par les frères Henschel à Berlin en 1810, introuvable.

Lot 34: HENSCHEL. Les Gardes imp(ériales) et roy(ales). 1810. [Paris, vers 1880] , petit in-folio de 12 pl. sous portefeuille, demi-percaline verte à coins. Réimpression d'une suite de costumes publiée par les frères Henschel à Berlin en 1810, introuvable.

Estimated Price: Log in or create account to view price data

Description: HENSCHEL. Les Gardes imp(ériales) et roy(ales). 1810. [Paris, vers 1880] , petit in-folio de 12 pl. sous portefeuille, demi-percaline verte à coins. Réimpression d'une suite de costumes publiée par les frères Henschel à Berlin en 1810, introuvable. Elle contient 12 très belles planches aquarellées à la main.- Feuillet de table en fac-similé.

View additional info »
Realized: Log in or create account to view price data
INDE - ALBUM DE PHOTOGRAPHIES vers 1910 , in-4, demi-basane moutarde, dos lisse, pièce noire. Recueil de 65 photographies (dont quelques héliogravures), contrecollées sur papier fort monté sur onglets : 55 au format in-4 et 10 au format in-8. Elle

Lot 35: INDE - ALBUM DE PHOTOGRAPHIES vers 1910 , in-4, demi-basane moutarde, dos lisse, pièce noire. Recueil de 65 photographies (dont quelques héliogravures), contrecollées sur papier fort monté sur onglets : 55 au format in-4 et 10 au format in-8. Elle

Estimated Price: Log in or create account to view price data

Description: INDE - ALBUM DE PHOTOGRAPHIES vers 1910 , in-4, demi-basane moutarde, dos lisse, pièce noire. Recueil de 65 photographies (dont quelques héliogravures), contrecollées sur papier fort monté sur onglets : 55 au format in-4 et 10 au format in-8. Elle contient des vues de temples et monuments indous, des détails architecturaux et quelques vues et scènes, dont la prière du vendredi à Delhi. Légende insérée dans l'image ou manuscrite au dos. Le volume faisait partie d'un ensemble plus vaste sur le monde entier d'après les annotations au dos.

View additional info »
Realized: Log in or create account to view price data
No Image Available

Lot 36: LEDOUX-LEBARD. La Décoration et l'ameublement de la chambre de Madame Récamier sous le Consulat. Paris, La Gazette des Beaux-Arts,1952-1955 , in-4 de pp. 175-192, pp. 299-312 et pp. 219-336, reliure de l'époque, chagrin rouge à long grain, dentelle

Estimated Price: Log in or create account to view price data

Description: LEDOUX-LEBARD. La Décoration et l'ameublement de la chambre de Madame Récamier sous le Consulat. Paris, La Gazette des Beaux-Arts,1952-1955 , in-4 de pp. 175-192, pp. 299-312 et pp. 219-336, reliure de l'époque, chagrin rouge à long grain, dentelle dorée en encadrement sur les plats, dos lisse muet, dentelle intérieure, doublures de soie moirée rouge, couverture bleue illustrée, chemise et étui (Y. Joussemet). Intéressante étude consacrée à la décoration et au mobilier de Madame Récamier sous le Consulat, abondamment illustrée de photographies dans le texte. Le texte en français est accompagné d'une traduction en anglais (pp. 219-336). Il s'agit d'un tiré à part de la Gazette des beaux-arts rédigé en collaboration par René, Guy et Christian Ledoux-Lebard. Exemplaire de l'auteur, bien relié. Se trouvent, volants dans le livre, un article de presse, des photocopies de revues, et deux lettres de l'atelier de reliure adressées au Docteur Ledoux-Lebard. Notes manuscrites marginales à la mine de plomb.

View additional info »
Realized: Log in or create account to view price data
LACROIX Silvestre-François. Traité du calcul différentiel et du calcul intégral. Paris, Duprat, an V (1797) , 2 vol. in-4 de xxxij-519-[1] pp., 8 pp., [2] ff. et [1] f., viij-732 pp., reliures de l'époque, veau blond moucheté, roulettes dorées en

Lot 37: LACROIX Silvestre-François. Traité du calcul différentiel et du calcul intégral. Paris, Duprat, an V (1797) , 2 vol. in-4 de xxxij-519-[1] pp., 8 pp., [2] ff. et [1] f., viij-732 pp., reliures de l'époque, veau blond moucheté, roulettes dorées en

Estimated Price: Log in or create account to view price data

Description: LACROIX Silvestre-François. Traité du calcul différentiel et du calcul intégral. Paris, Duprat, an V (1797) , 2 vol. in-4 de xxxij-519-[1] pp., 8 pp., [2] ff. et [1] f., viij-732 pp., reliures de l'époque, veau blond moucheté, roulettes dorées en encadrement sur les plats, armes d'Empire dorées sur les plats supérieurs, écusson de livre de prix sur les plats inférieurs, dos lisse orné, pièces rouges, tranches dorées. Rare édition originale de cet ouvrage de mathématique considéré comme « l'ouvrage le plus remarquable de M. Lacroix, et dans lequel l'auteur a réuni tout ce qui avait été écrit de plus profond sur cette matière... » (Quérard). L'ouvrage est illustré de 6 planches hors texte numérotées et de 2 tableaux dépliants. Lacroix publia séparément en 1800 un troisième volume intitulé Traité des différences et des séries. C'est seulement dans la seconde édition (1810-1819) que les 3 volumes furent publiés ensemble. Bel exemplaire en reliure de présent. Il porte l'inscription dorée Prix donné au nom de S. M. L'Empereur par S. Ex. Mr de Champagny, Ministre de l'Intérieur. 19 août 1806. Le Traité des différences et des séries dans la même reliure et avec les mêmes inscriptions est passé dans la vente Gérard Souham (Osenat Fontainebleau, 7 décembre 2008, n° 178). Ex-libris manuscrit du docteur Jules Cerf-Mayer (1834-1900). Médecin chef de la marine et chirurgien, il se distingua lors de l'épidémie de choléra à Brest en 1866. Il manque le faux-titre dans le premier volume.- Réparation en marge du feuillet de titre.- Restaurations aux charnières. Honeyman collection, V, 1875

View additional info »
Realized: Log in or create account to view price data
LOUVOIS Auguste de. Nice et ses environs, ou 20 vues dessinées d'après nature... Paris & Genève, Remoissenet & Paschoud, 1814 , très grand in-4 oblong, demi-maroquin vert moderne, à coins, dos lisse orné. Jolie suite sur la Côte d'Azur constituée de

Lot 38: LOUVOIS Auguste de. Nice et ses environs, ou 20 vues dessinées d'après nature... Paris & Genève, Remoissenet & Paschoud, 1814 , très grand in-4 oblong, demi-maroquin vert moderne, à coins, dos lisse orné. Jolie suite sur la Côte d'Azur constituée de

Estimated Price: Log in or create account to view price data

Description: LOUVOIS Auguste de. Nice et ses environs, ou 20 vues dessinées d'après nature... Paris & Genève, Remoissenet & Paschoud, 1814 , très grand in-4 oblong, demi-maroquin vert moderne, à coins, dos lisse orné. Jolie suite sur la Côte d'Azur constituée de 20 planches sur papier fort accompagnées de légendes : îles Sainte Marguerite, Monaco, La Madrague, etc. Les dessins de Louvois sont gravés à l'eau-forte par Mlle Boquet

View additional info »
Realized: Log in or create account to view price data
MARMONTEL Jean-François. Contes Moraux. Paris, J. Merlin, 1765 , 3 vol. in-8, reliures du début du XIXe siècle, veau blond glacé, roulette dorée en encadrement sur les plats, dos lisses ornés, pièces brunes, tranches dorées (P. Lefebvre). Premier

Lot 39: MARMONTEL Jean-François. Contes Moraux. Paris, J. Merlin, 1765 , 3 vol. in-8, reliures du début du XIXe siècle, veau blond glacé, roulette dorée en encadrement sur les plats, dos lisses ornés, pièces brunes, tranches dorées (P. Lefebvre). Premier

Estimated Price: Log in or create account to view price data

Description: MARMONTEL Jean-François. Contes Moraux. Paris, J. Merlin, 1765 , 3 vol. in-8, reliures du début du XIXe siècle, veau blond glacé, roulette dorée en encadrement sur les plats, dos lisses ornés, pièces brunes, tranches dorées (P. Lefebvre). Premier tirage du portrait de l'auteur gravé d'après Cochin, des titres et des 23 figures, le tout gravé d'après Gravelot, selon Cohen « les plus jolies que ce maître ait produites ». Bel exemplaire relié par Lefebvre, excellent artisan parisien sous l'Empire, provenant de la bibliothèque de la reine Hortense, avec son cachet H couronné sur les pages de titre, ainsi que de celui du château de Gottlieben près du lac de Constance, où s'était installé le futur Napoléon III après le décès de sa mère. L'ouvrage passa ensuite dans la collection de Max Fabrice (ex-libris)et du docteur Ledoux-Lebard (cachet). Rousseurs éparses. Cohen 687.

View additional info »
Realized: Log in or create account to view price data
MÉMORIAL DE SAINTE-HÉLÈNE - Recueil de planches. [sans lieu, sans nom, vers 1824], in-4 de 5 planches, reliure de l'époque, demi-basane, dos lisse orné de roulette dorée (frottements). Recueil de planches tirées des tomes I et VII du Mémorial de

Lot 40: MÉMORIAL DE SAINTE-HÉLÈNE - Recueil de planches. [sans lieu, sans nom, vers 1824], in-4 de 5 planches, reliure de l'époque, demi-basane, dos lisse orné de roulette dorée (frottements). Recueil de planches tirées des tomes I et VII du Mémorial de

Estimated Price: Log in or create account to view price data

Description: MÉMORIAL DE SAINTE-HÉLÈNE - Recueil de planches. [sans lieu, sans nom, vers 1824], in-4 de 5 planches, reliure de l'époque, demi-basane, dos lisse orné de roulette dorée (frottements). Recueil de planches tirées des tomes I et VII du Mémorial de Sainte-Hélène. Il contient 4 vues gravées à l'eau-forte par Aubert d'après Fortier et une carte dépliante d'après Hacq. Vue de Sainte-Hélène et de James-Town prise du mouillage.- Vue de la rade de Sainte-Hélène, prise des hauteurs derrière James Town.- Vue de la cascade de Briars.- Vue de Longwood prise de Balcomb's cottage. - Carte de l'ile de Sainte-Hélène dressée pour le Mémorial de Ste Hélène.

View additional info »
Realized: Log in or create account to view price data
[MADOU Jean-Baptiste]. Vie de Napoléon. [Bruxelles, lithographie royale de Jobert, 1827] , 2 tomes en un volume in-4 oblong, demi-maroquin à long grain rouge à coins étiquette de maroquin rouge avec titre doré sur le plat supérieur, filets dorés, dos

Lot 41: [MADOU Jean-Baptiste]. Vie de Napoléon. [Bruxelles, lithographie royale de Jobert, 1827] , 2 tomes en un volume in-4 oblong, demi-maroquin à long grain rouge à coins étiquette de maroquin rouge avec titre doré sur le plat supérieur, filets dorés, dos

Estimated Price: Log in or create account to view price data

Description: [MADOU Jean-Baptiste]. Vie de Napoléon. [Bruxelles, lithographie royale de Jobert, 1827] , 2 tomes en un volume in-4 oblong, demi-maroquin à long grain rouge à coins étiquette de maroquin rouge avec titre doré sur le plat supérieur, filets dorés, dos à nerfs orné d'aigles dorées, tête dorée. Deux pages de titre ornementées et 144 scènes et portraits lithographiés en couleurs. Cette suite qui accompagne généralement une biographie de Napoléon se trouve très rarement en couleurs. Chaque scène est accompagnée d'une légende. Très bel exemplaire.

View additional info »
Realized: Log in or create account to view price data
PERRAULT-MAYNAND Aloys. Napoléon, 4e dynastie. Napoléoniens, leurs ancêtres et les princes qui en descendent, par A. P. M.. Lyon, Storck, vers 1856 , grand arbre généalogique de 811 x 158 mm, composé de 20 ff. in-8 entoilés et repliés, contenus dans

Lot 42: PERRAULT-MAYNAND Aloys. Napoléon, 4e dynastie. Napoléoniens, leurs ancêtres et les princes qui en descendent, par A. P. M.. Lyon, Storck, vers 1856 , grand arbre généalogique de 811 x 158 mm, composé de 20 ff. in-8 entoilés et repliés, contenus dans

Estimated Price: Log in or create account to view price data

Description: PERRAULT-MAYNAND Aloys. Napoléon, 4e dynastie. Napoléoniens, leurs ancêtres et les princes qui en descendent, par A. P. M.. Lyon, Storck, vers 1856 , grand arbre généalogique de 811 x 158 mm, composé de 20 ff. in-8 entoilés et repliés, contenus dans un portefeuille en forme de livre à dos de chagrin bleu nuit, dos lisse orné de faux nerfs dorés. Généalogie extrêmement rare de la famille Bonaparte depuis 1183 jusqu'au Prince impérial né en 1856. On sait combien Napoléon Ier avait toujours cherché à démontrer son appartenance à une vieille maison. Les meilleurs généalogistes s'étaient mis en quête d'archives permettant de reconstituer son lignage depuis le bas moyen âge. L'arbre est lithographié, avec 3 portraits en médaillon gravés sur acier, 2 blasons aquarellés et des écus relevés de couleurs différentes selon les branches. Seulement deux exemplaires repérés : un à la bibliothèque Diderot de Lyon et un à la BnF.- Beau document, bien conservé.

View additional info »
Realized: Log in or create account to view price data
POSTES IMPÉRIALES. État général des postes et relais de l'Empire français, dressé par ordre du conseil d'administration, suivi de la carte géométrique des routes... pour l'an 1808. Paris, Imprimerie Impériale, 1808 , in-8 de 220 pp., reliure de

Lot 43: POSTES IMPÉRIALES. État général des postes et relais de l'Empire français, dressé par ordre du conseil d'administration, suivi de la carte géométrique des routes... pour l'an 1808. Paris, Imprimerie Impériale, 1808 , in-8 de 220 pp., reliure de

Estimated Price: Log in or create account to view price data

Description: POSTES IMPÉRIALES. État général des postes et relais de l'Empire français, dressé par ordre du conseil d'administration, suivi de la carte géométrique des routes... pour l'an 1808. Paris, Imprimerie Impériale, 1808 , in-8 de 220 pp., reliure de l'époque, maroquin rouge, roulette dorée en encadrement sur les plats, armes impériales au centre, dos lisse orné de filets et de fleurons dorés, doublures de soie bleu ciel, roulette intérieure, tranches dorées. Tarif des postes et tableaux pour les 360 routes, avec les horaires des relais du royaume. Le volume est bien complet de la carte de France repliée et aquarellée, qui manque très souvent (600 x 605 mm). Splendide exemplaire conservé dans une éclatante reliure en maroquin aux armes de Napoléon.- Ex-libris italien non idenfié.

View additional info »
Realized: Log in or create account to view price data
REDOUTE Pierre Joseph. Le Bouquet royal, aeuvre posthume dédiée à Sa Majesté la Reine des Français. Paris, chez les Marchands de Nouveautés, 1843 , in- folio (310 x 467 mm) de [3] ff., 5 pl., reliure de l'époque chagrin rouge, trois filets dorés en

Lot 44: REDOUTE Pierre Joseph. Le Bouquet royal, aeuvre posthume dédiée à Sa Majesté la Reine des Français. Paris, chez les Marchands de Nouveautés, 1843 , in- folio (310 x 467 mm) de [3] ff., 5 pl., reliure de l'époque chagrin rouge, trois filets dorés en

Estimated Price: Log in or create account to view price data

Description: REDOUTE Pierre Joseph. Le Bouquet royal, aeuvre posthume dédiée à Sa Majesté la Reine des Français. Paris, chez les Marchands de Nouveautés, 1843 , in- folio (310 x 467 mm) de [3] ff., 5 pl., reliure de l'époque chagrin rouge, trois filets dorés en encadrement sur les plats, titre doré et chiffre MA couronné sur le plat supérieur, tranches dorées. Édition originale présentée par la veuve de Redouté, Joséphine, à la reine Marie-Amélie. Le volume contient un portrait de Redouté lithographié par François-Fortuné-Antoine Férogio d'après Marie Eléonore Godefroy et 4 planches de roses gravées en couleurs par N. Rémond d'après les dessins de Redouté et rehaussées à la main, toutes sous serpentes : la rose Clémentine, la rose Amélie, la rose Adélaide, la rose Hélène. Le portrait de Redouté est imprimé sur Chine appliqué. Reliure au chiffre de la dédicataire, Marie-Amélie de Bourbon Sicile, duchesse d'Orléans puis reine des Français. On ne peut rêver meilleure provenance pour ce titre.- Quelques rousseurs peu graves au texte. An Oak Spring flora, 61, Nissen, 1590, Dunthorne, 236.

View additional info »
Realized: Log in or create account to view price data
RELATION GENERALE DES CEREMONIES relatives au mariage de Sa Majesté l'Empereur Napoléon III avec Son Excellence Mademoiselle Eugénie de Gusman, comtesse de Téba. Paris, Imprimerie Impériale, 1853 , in-4 de [2] ff., 71 pp., reliure de l'époque veau

Lot 45: RELATION GENERALE DES CEREMONIES relatives au mariage de Sa Majesté l'Empereur Napoléon III avec Son Excellence Mademoiselle Eugénie de Gusman, comtesse de Téba. Paris, Imprimerie Impériale, 1853 , in-4 de [2] ff., 71 pp., reliure de l'époque veau

Estimated Price: Log in or create account to view price data

Description: RELATION GENERALE DES CEREMONIES relatives au mariage de Sa Majesté l'Empereur Napoléon III avec Son Excellence Mademoiselle Eugénie de Gusman, comtesse de Téba. Paris, Imprimerie Impériale, 1853 , in-4 de [2] ff., 71 pp., reliure de l'époque veau glacé vert, encadrements de 5 et 3 filets dorés sur les plats avec armes au centre, tranches dorées. Édition originale de cette relation officielle du mariage impérial les 29 et 30 janvier 1853. Elle a été imprimée hors commerce sur les presses de l'Imprimerie Impériale sur beau papier vélin à grandes marges. Le récit commence par le discours de Napoléon III devant les grands corps de l'Etat pour l'annonce du mariage : « J'ai préféré une femme que j'aime et que je respecte à une femme inconnue dont l'alliance eût eu des avantages mêlés de sacrifices... ». Exemplaire conservé dans sa belle reliure de présent aux armes de Napoléon III.

View additional info »
Realized: Log in or create account to view price data
SAINT- GERMAIN Léonard de. Album de la famille Bonaparte - Reproduction des portraits originaux légués à la ville d'Ajaccio par Madame Mère. Nice, 1866 , in-folio de 41 ff., reliure de l'époque, percaline rouge, armes au centre des plats, tranches

Lot 46: SAINT- GERMAIN Léonard de. Album de la famille Bonaparte - Reproduction des portraits originaux légués à la ville d'Ajaccio par Madame Mère. Nice, 1866 , in-folio de 41 ff., reliure de l'époque, percaline rouge, armes au centre des plats, tranches

Estimated Price: Log in or create account to view price data

Description: SAINT- GERMAIN Léonard de. Album de la famille Bonaparte - Reproduction des portraits originaux légués à la ville d'Ajaccio par Madame Mère. Nice, 1866 , in-folio de 41 ff., reliure de l'époque, percaline rouge, armes au centre des plats, tranches dorées. Rare album entièrement monté sur onglet composé d'un titre, d'une reproduction des armoiries de la Corse, de 38 épreuves sur papier albuminé et de la reproduction de l'aigle impériale. Les photographies représentent des aeuvres des documents ou des lieux de Corse relatifs à la famille Bonaparte. Bon exemplaire malgré la reliure salie et restaurée aux charnières et aux coins.

View additional info »
Realized: Log in or create account to view price data
SAINTE-MARIE Louis-Marie Rapine-Dumezet de. Essais historiques sur l'effusion continuelle du sang humain par la guerre. Nevers, Lefebvre, 1807 , in-8 de 180 pp. mal chiffrées 179, reliure de l'époque maroquin à long grain rouge, encadrement de

Lot 47: SAINTE-MARIE Louis-Marie Rapine-Dumezet de. Essais historiques sur l'effusion continuelle du sang humain par la guerre. Nevers, Lefebvre, 1807 , in-8 de 180 pp. mal chiffrées 179, reliure de l'époque maroquin à long grain rouge, encadrement de

Estimated Price: Log in or create account to view price data

Description: SAINTE-MARIE Louis-Marie Rapine-Dumezet de. Essais historiques sur l'effusion continuelle du sang humain par la guerre. Nevers, Lefebvre, 1807 , in-8 de 180 pp. mal chiffrées 179, reliure de l'époque maroquin à long grain rouge, encadrement de roulettes dorées sur les plats, dos lisse orné, tranches dorées. Édition originale de toute rareté. On connaît deux exemplaires dans les collections publiques à la bibliothèque de Nevers et à la BnF à Paris.- La seconde édition, publiée en 1820, est également introuvable. Il fallait un certain courage pour publier un tel titre en 1807, d'autant que l'ouvrage est dédié au général Garnier-Laboissière, chambellan de l'Empereur. L'auteur était député de la Nièvre. Monglond, VII, 567. Bel exemplaire en maroquin rouge de l'époque.- Dos très légèrement fané.

View additional info »
Realized: Log in or create account to view price data
No Image Available

Lot 48: SIMON Henry. Armorial général de l'Empire français... Paris, chez l'Auteur, 1812 , 2 vol. in-plano de [1] f. (titre gravé), viii pp., 70 planches, 79 pp. , [1] f. (titre gravé), 70 planches, 94 pp., demi-basane blonde, dos lisses ornés de filets

Estimated Price: Log in or create account to view price data

Description: SIMON Henry. Armorial général de l'Empire français... Paris, chez l'Auteur, 1812 , 2 vol. in-plano de [1] f. (titre gravé), viii pp., 70 planches, 79 pp. , [1] f. (titre gravé), 70 planches, 94 pp., demi-basane blonde, dos lisses ornés de filets dorés, pièces noires, chiffre couronné en queue. Bel armorial, le premier dressé pour la noblesse impériale. On le rencontre très rarement, surtout bien complet des 140 planches de blasons représentant en tout près de 1500 armes issues du nouveau code héraldiques gravées en taille-douce. L'ouvrage de ce graveur, qui devait au départ comporter 4 volumes, « n'a pas été continué » (Brunet). Il a été repris et complété un siècle plus tard par le travail de Révérend. Titre des deux volumes gravés sur cuivre en caractères de civilités.- Petit départ de fente à un mors. Brunet V, 394.

View additional info »
Realized: Log in or create account to view price data
No Image Available

Lot 49: SIREY Jean-Baptiste. Recueil général des lois et des arrêts, en matière civile, criminelle, commerciale et de droit public depuis l'avènement de Napoléon. Paris, 1800-1825 , 15 vol. in-4, reliure de l'époque, basane racinée, dos lisses ornés, pièces

Estimated Price: Log in or create account to view price data

Description: SIREY Jean-Baptiste. Recueil général des lois et des arrêts, en matière civile, criminelle, commerciale et de droit public depuis l'avènement de Napoléon. Paris, 1800-1825 , 15 vol. in-4, reliure de l'époque, basane racinée, dos lisses ornés, pièces brunes. Ensemble de 15 volumes de droit et jurisprudence : Tome I à VI : an X - an XIV, Tome XI à XV : 1811 - 1815, Tome XVIII : 1818 , Tome XX : 1820 , Tome XXIII : 1823 , Tome XXV: 1825 Quelques différences de fers aux reliures selon les années, mais l'ensemble reste homogène et dans état correct de conservation. On joint du même auteur : CODE CIVIL ANNOTE des dispositions et Décisions ultérieures de la Législation et de la jurisprudence... Paris, [vers 1815] , in-4, basane mouchetée. Abondantes notes manuscrites à la plume de l'époque dans les marges.- Une charnière abîmée, réparée avec du scotch.

View additional info »
Realized: Log in or create account to view price data
TARDIEU Ambroise. Portraits des généraux français pendant les guerres de la Révolution et de l'Empire. [Paris, Tardieu, 1818] , in-8 de 120 ff. et 119 pl., reliure de l'époque maroquin à long grain rouge, roulette dorée en encadrement sur les plats,

Lot 50: TARDIEU Ambroise. Portraits des généraux français pendant les guerres de la Révolution et de l'Empire. [Paris, Tardieu, 1818] , in-8 de 120 ff. et 119 pl., reliure de l'époque maroquin à long grain rouge, roulette dorée en encadrement sur les plats,

Estimated Price: Log in or create account to view price data

Description: TARDIEU Ambroise. Portraits des généraux français pendant les guerres de la Révolution et de l'Empire. [Paris, Tardieu, 1818] , in-8 de 120 ff. et 119 pl., reliure de l'époque maroquin à long grain rouge, roulette dorée en encadrement sur les plats, étoiles aux angles, dos lisse orné, tranches dorées. Très rare suite de portraits de tous les principaux généraux de la Révolution et de l'Empire. Les figures sont gravées au pointillé, souvent par Forestier ou par Lambert, sous la direction d'Ambroise Tardieu. La suite contient 119 figures (sur 120) chacune accompagnée d'un feuillet de légende qui donne des appréciations parfois très personnelles sur les hauts faits ou la mort glorieuse des personnages : Berthier, Lannes, Bessières, Poniatowski, Dessolle, Junot, Davout, etc... Une table manuscrite à la fin indexe les noms. Un feuillet préliminaire porte une inscription à l'encre qui indique le prix de la suite (75 livres) et de la reliure (6 livres). Le dos de la jolie reliure en maroquin est légèrement défraîchi.

View additional info »
Realized: Log in or create account to view price data
Per page:
1
2
3
4
5
6
Next »