The world’s premier auctions
 
 
WELCOME TO INVALUABLE
Be the first to know about
the latest online auctions.
Please enter a valid email address (name@host.com)
Sign Up »
PS: We value your privacy
Thank you!
 
 
Want to learn more
about online auctions?
Take a Quick Tour »
WE'VE CHANGED OUR NAME
is now
 
To celebrate, we’ve enhanced our site with
larger images and browsing by category to help
you easily find what you’re passionate about.
Remember to update your bookmarks.
Get Started »
 
Invaluable cannot guarantee the accuracy of translations through Google Translate and disclaims any responsibility for inaccurate translations.
Show translation options

« Automobiles sur les Champs 6 »

by Artcurial - Briest - Poulain - F. Tajan

Platinum House

77 lots with images

October 20, 2013

Live Auction

Hôtel Marcel Dassault

7 rond-point des Champs-Élysées

Paris, 75008 France

Phone: +33 (0)1.42.99.20.20

Fax: +33 (0)1.42.99.20.21

Email: bids@artcurial.com

77 Lots
Next »
1972 Fiat 500 L  No reserve

Lot 1: 1972 Fiat 500 L No reserve

Estimated Price: Log in or create account to view price data

Description: 1972 Fiat 500 L No reserve Carte grise française Châssis n° 110F 2977653 - Sans réserve - Restauration poussée - Désirable version Luxe - Bel historique Vendue à l'origine neuve en France, cette voiture se distingue par une qualité de restauration peu commune. Elle a été achetée il y a plus de cinq ans par son actuel propriétaire, un des derniers garagistes parisiens, qui en assurait l'entretien pour l'un de ses clients âgés habitant le 15e arrondissement. Lorsque ce garagiste a pris sa retraite, il s'est lancé dans une restauration complète de la voiture, ne laissant rien au hasard. Comme le montre le dossier de photos de la restauration, la coque a été complètement mise à nue et repeinte, les trains roulants et les freins ont été revus, de même que toute la mécanique dont la distribution a bénéficié d'une réfection. L'intérieur a été également refait, avec moquettes, sièges et panneaux de portes neufs. Lorsqu'une pièce lui manquait, le propriétaire n'hésitait pas à la commander, neuve, comme le montrent les factures d'achat qui totalisent près de 1 500 €. Les photos de la restauration témoignent de l'importance des travaux effectués. Cette voiture est vendue avec sa notice d'entretien d'origine et ses manuels Fiat. Par ailleurs, elle présente l'avantage d'être une version "L", dotée d'un équipement plus luxueux avec notamment des pare-chocs avec barre de protection, un volant spécial, un tableau de bord de Fiat 850 et de la moquette. De teinte bleue avec intérieur beige, c'est une petite voiture urbaine d'un irrésistible chic. French title Chassis n° 110F 2977653 - No reserve - High level restoration - Desirable luxury version - Wonderful history Sold new in France, this car stands out for the exceptional quality of its restoration. It was bought more than five years ago by the current owner, one of the last Parisian garagistes, who used to look after the car for an elderly client living in the 15th arrondissement. On retiring, he threw himself into a thorough restoration of the car, leaving nothing to chance. As the file of restoration photos show, the shell was completely stripped and repainted, the running gear and brakes refurbished, as were all mechanical components including the top end of the engine. The interior has also been completely restored, with new door cards, seats and carpets. When a part was missing, the owner didn't hesitate in ordering a new one, as evidenced in the receipts amounting to nearly €1,500. The restoration photos clearly show the extent of the work carried out. The car will be sold with the original maintenance and Fiat manuals. This car has the added attraction of being an " L " version, with a higher degree of luxury. This includes bumpers with protection bar, special steering wheel, Fiat 850 dashboard and carpets. Painted blue with beige interior, this petite urban car exudes an irresistible charm.

View additional info »
Realized: Log in or create account to view price data
1950 Hudson Commodore 8 limousine  No reserve

Lot 2: 1950 Hudson Commodore 8 limousine No reserve

Estimated Price: Log in or create account to view price data

Description: 1950 Hudson Commodore 8 limousine No reserve Titre de circulation français Châssis n° 50485482 - Belle présentation - Modèle rare et original - Utilisée par l'équipe du film "Sur la route" - Sans réserve Hudson s'est souvent distingué par l'originalité de ses modèles et la Commodore présentée en 1948 en témoigne. Elle est dotée d'une audacieuse carrosserie dite "step-down", dans laquelle le plancher est placé entre les longerons de la plateforme. La Commodore que nous présentons a été bien préservée, avec un intérieur d'origine en tissus en bel état (sauf petite déchirure sur l'assise conducteur) et son autoradio d'époque. La carrosserie a été repeinte il y a une dizaine d'années et le compteur affiche 78 940 km. Dotée d'une boîte manuelle et du huit-cylindres en ligne des voitures haut de gamme de la marque, elle bénéficie de l'intéressante option Drive-Master. Conservée en état de fonctionnement mais ayant peu circulé ces derniers temps, cette Hudson devra faire l'objet d'une révision de principe. Elle a été achetée par l'équipe de production du film Sur la route, réalisé à partir de l'ouvrage de Jack Kerouac. Un modèle identique, de teinte marron, apparaît en effet dans le film et la Commodore que nous présentons a été utilisée à des fins promotionnelles, transportant notamment les acteurs jusqu'aux fameuses marches du Festival de Cannes, en 2012. French registration Chassis # 50485482 - In very good condition - Rare and original Model - Used by the film crew "Sur la route" - No reserve Hudson has often been distinguished by the originality of its models and the Commodore launched in 1948 demonstrated that in no uncertain terms. It had a bold body style called "step-down" in which the floor was placed between the rails of the chassis. The Commodore presented here has been well preserved, with original interior fabric in good condition (except for a small tear on the driver seat) and period radio. The body has been repainted about ten years ago and the counter shows just 78,940kms. With a manual gearbox and an eight-cylinder in-line engine the Hudson was a top-of-the-range model. It has the interesting option of a Drive-Master. Maintained in working condition, but with very little recent use, the car needs to be overhauled. It was bought by the production team of the film 'On the Road', derived from the work of Jack Kerouac. A similar model, in brown color, is in the film and the Commodore we offer has been used for promotional purposes, including transporting the actors to the red carpet steps of the Cannes Film Festival in 2012.

View additional info »
Realized: Log in or create account to view price data
1968 Morris Mini Moke quatre places  No reserve

Lot 3: 1968 Morris Mini Moke quatre places No reserve

Estimated Price: Log in or create account to view price data

Description: 1968 Morris Mini Moke quatre places No reserve Titre de circulation italien Châssis n° 1135647 - Sans réserve - Présentation attractive - Collector ludique et amusant - Rare première version conduite à gauche Aussi curieux que cela puisse paraître, la Mini Moke de BMC avait été conçue au départ pour un usage militaire, ce qui explique sa construction simple et robuste. N'ayant pas conquis les autorités britanniques, elle est devenue une voiture civile qui a connu une vogue inattendue grâce au succès de la Mini dont elle était dérivée et à sa présence dans la série-culte "Le Prisonnier". Avec son moteur 850, la Mini Moke a été produite jusqu'en 1968 en Grande-Bretagne, mais d'autres marchés s'en sont emparés et, par exemple, elle a été fabriquée en Australie jusqu'en 1981. La Mini Moke que nous présentons était utilisée depuis 1998 par une jeune femme, pour sa résidence secondaire située du côté de Foggia, en Italie. Pour que sa voiture puisse remplir fidèlement son office, elle a été restaurée il y a une dizaine d'années en Italie, la peinture et l'intérieur ayant été refaits. Aujourd'hui, elle offre une présentation très attractive avec sa carrosserie verte et ses coussins assortis. De plus, il n'est pas fréquent de rencontrer aujourd'hui une Mini Moke fabriquée en Angleterre avec conduite à gauche. Ludique et robuste, amusante à conduire et ne déclenchant que sourires et surprise sur son passage, c'est une voiture qui est à la fois facile à utiliser et hautement collectionnable. Merci de noter que la voiture est accompagné d'un titre circulation hollandais et non français comme indiqué dans le catalogue. Italian registration Chassis # 1135647 - No reserve - Attractive presentation - Playful and fun car - Rare LHD version As strange as it may seem, the BMC Mini Moke was originally designed for military use, which explains its simple and robust construction. Not having won over the British authorities, it became a civilian car, which had an unexpected success as the car became very fashionable after the success of the Mini, from which it was derived, and also because of its presence in the cult TV series "The Prisoner." With the 850cc engine, the Mini Moke was produced until 1968 in Britain, but other markets soon took to it, and the car was manufactured elsewhere, including Australia, till 1981. The Mini Moke we offer, was used since 1998, by a young woman for her second home on the other side of Foggia, Italy. For this car to faithfully carry out its activie life, it was restored about ten years ago in Italy, with the paint and interior redone. Today, it offers a very attractive presentation with its green body and matching cushions. Moreover, it is not common to find a Mini Moke, made in England, in LHD form. Playful, yet sturdy, fun to drive and a car that gets people to smile, this is a car that is both easy to use and is also highly collectible. Please note that the car is coming with a Dutch title and not an Italian title.

View additional info »
Realized: Log in or create account to view price data
1975 Citroën CX 2000 berline Pallas  No reserve

Lot 4: 1975 Citroën CX 2000 berline Pallas No reserve

Estimated Price: Log in or create account to view price data

Description: 1975 Citroën CX 2000 berline Pallas No reserve Titre de circulation hollandais Châssis n° 04MB5547 - Sans réserve - État d'origine exceptionnel - Un seul propriétaire pendant 37 ans - Modèle emblématique - Intérieur somptueux Vendue neuve en Italie, cette voiture est restée entre les mains du même propriétaire jusqu'à l'an dernier. C'était une voiture de famille, qui ne servait que le week-end, si bien qu'elle se présente dans un état d'origine rare. A l'extérieur, elle a bénéficié d'une peinture dans sa belle teinte anthracite d'origine et ses accessoires ne présentent ni lacune, ni défaut. A l'intérieur, la sellerie en cuir beige est impeccable, de même que les garnitures de portes qui ne sont pas ternies et les moquettes, qui ne présentent pas de traces d'usure. La présentation est telle que l'on peut raisonnablement supposer que les quelques 24 000 km apparaissant au compteur correspondent au kilométrage parcouru depuis l'origine. Il s'agit d'une version 2000 dotée de la finition Pallas, qui rend cette voiture extrêmement agréable à vivre. Les qualités routières de la CX comportaient notamment un confort peu commun, grâce à sa suspension oléopneumatique ayant amplement fait ses preuves sur la DS qui la précédait. Modèle peu conformiste, la CX a marqué son époque et constitue, comme sa devancière, un jalon de l'histoire de Citroën. Dans cet état, elle est en plus un irremplaçable et rare témoin. Dutch title Chassis # 04MB5547 - No reserve - State of origin exceptional - One owner for 37 years - An iconic model - Sumptuous Interior Sold new in Italy, the car remained in the hands of the same owner until last year. It was a family car, which served only on weekends, so it appears in a state of unusual origin. Outside, she received a re-spray in its original beautiful anthracite shade and accessories show no defect at all. Inside, the beige upholstery in leather is in impeccable state, as are the door trims, which are not tarnished and the carpets do not show any signs of wear. The presentation is such that it can be reasonably assumed that the 24,000 km that appear on the odometer matches is genuinely so. This is a 2000 version with the Pallas finish, which makes this car extremely pleasant. The driving characteristics of the CX included amazing ride comfort, what with its hydropneumatic suspension that had already proven itself on the DS that preceded it. An unconventional model, the CX was significant for its time and is, like its predecessor, a milestone in the history of Citroen. In this state, it is even more rare being such a fine example.

View additional info »
Realized: Log in or create account to view price data
1972 Citroën SM coupé

Lot 5: 1972 Citroën SM coupé

Estimated Price: Log in or create account to view price data

Description: 1972 Citroën SM coupé Titre de circulation français Châssis n° 00SB6830 - Belle présentation d'origine - Voiture avant-gardiste - Dans la même famille pendant 40 ans ! Chez Citroën, la SM reste un cas à part, dont l'originalité reste fascinante. Alliant une ligne sportive à la technologie d'avant-garde du constructeur, elle offrait un comportement routier qui ne sacrifiait pas le confort. Son V6 de 170 ch, conçu chez Maserati, l'emmenait à 170 km/h en toute sécurité. La SM que nous présentons a été achetée neuve par un Citroëniste domicilié à Aurillac en février 1972. Elle est restée dans la même famille jusqu'en 2012. Pour maintenir la voiture en bon état et pouvoir la conduire en toute sécurité, quelques travaux ont été effectués en 1982: remplacement des plaquettes de freins et des cardans, révision de la climatisation, pose de pneus neufs. Cette Citroën a parcouru près de 127 000 km depuis l'origine comme l'atteste son carnet d'entretien. Une remise en route a été effectuée au début des années 2010, après plusieurs années de sommeil. La peinture a également bénéficié d'un rafraîchissement récent. La voiture appartient aujourd'hui à la société de ventes volontaires Artcurial Briest F. Tajan Poulain. Une révision a été effectuée en juin 2013 par le Garage de la Poste, au Vésinet, consistant au remplacement de l'alternateur, au remplacement de flexibles haute pression et en une vidange. Il est rare de voir une SM avec une si belle présentation d'origine. Avec sa sellerie en cuir brun et sa peinture gris métallisé, cette SM représente une intéressante occasion de se glisser dans l'habitacle cossu de ce modèle d'avant-garde comme une invitation à revisiter la créativité à la française. Merci de noter que la voiture est livrée avec une attestation FFVE et non avec une carte grise française et n'a pas un contrôle technique à jour. French title Chassis n° 00SB6830 - Nice original presentation - Avant-garde car - In the same family for 40 years ! For Citroën, the SM is special, and its originality remains of great interest. Combining a sporting style with the manufacturer's avant-garde technology, it offered handling that did not sacrifice comfort. With a 170 bhp V6 engine, designed by Maserati, it was capable of travelling safely at speeds of up to 170 km/h. The SM on offer was sold new to a Citroën enthusiast, living in Aurillac, in February 1972. It has been conserved in the same family until 2012. To maintain the car in good and safe condition, some work was carried out in 1982: the brake pads and universal joints were replaced, the air conditioning was serviced and it was given new tyres. This Citroën has covered 127,000 km from new and has its service book. Before being put on the road at the beginning of 2010s, after several years of sleep. the battery was changed, as well as the plugs and alternator. The paintwork was also refreshed. Today this car belong to Artcurial Briest F. Tajan Poulain. A service has been done in June 2013 by the Garage de La Poste, in Le Vésinet: alternator changed, oil change, high pressure hoses changed... In very nice original condition, with brown leather upholstery and metallic grey paintwork, this SM offers a rare opportunity to slide into the plush interior of an avant-garde model. Please note that the car is coming with a FFVE certificate, a French title can be delivered after a short delay.

View additional info »
Realized: Log in or create account to view price data
1974 Citroën DS 23 ie Pallas berline  No reserve

Lot 6: 1974 Citroën DS 23 ie Pallas berline No reserve

Estimated Price: Log in or create account to view price data

Description: 1974 Citroën DS 23 ie Pallas berline No reserve Titre de circulation italien Châssis n° 01FG8566 - Sans prix de réserve - Voiture mythique - Une des versions les plus désirables de la DS - Deuxième main - Restauration de haut niveau Achetée neuve en 1974 pour la somme de 4 045 000 lires italiennes, cette DS 23 à injection a la particularité d'être une première main. Elle a été utilisée régulièrement pendant une quinzaine d'années, parcourant à l'époque un total de 84 000 km avant d'être entreposée au sec à partir de 1989. Vingt ans plus tard, en 2009, le propriétaire décidait de la faire complètement remettre en état : menée à bien par un atelier agréé par Citroën à Milan, la restauration a duré deux ans et le total des dépenses s'est élevé à 50 000 €. Cette opération s'est effectuée dans un respect total de l'authenticité de la voiture et de son intégrité : aucun élément de carrosserie n'a eu besoin d'être remplacé ou réparé, seule la peinture ayant été refaite et les accessoires complétés. L'intérieur a été remis en état et, du côté mécanique, tout a été soigneusement revu : châssis, moteur, suspensions, pneus... De couleur sable métallisé avec vitres teintées, il s'agit d'une 23 ie avec la finition Pallas, le haut de gamme absolu en matière de DS. Celle-ci bénéficie en plus de l'option boîte manuelle cinq rapports et d'une climatisation "Autoclima". Elle est accompagnée de son "libretto" d'origine, ainsi que de son carnet d'entretien, de son manuel d'utilisation et du mode d'emploi de la climatisation. Un dossier de factures et un DVD permettent de constater le sérieux de la restauration, depuis laquelle la voiture n'a parcouru que 3 000 km. Elle a été exposée au salon Autoclassica de Milan, en 2011, et les experts italiens de la restauration de la DS se sont accordés à la considérer comme une des cinq plus belles DS d'Italie. Véritable jalon de l'histoire de l'automobile, cette grande routière hors du commun a ici l'avantage d'une présentation de haut niveau. Italian title Chassis n° 01FG8566 - No reserve - Iconic car - One of the most sought-after versions of the DS - Two owner - Top level restoration Bought new in 1974 for the sum of 4,045,000 Italian lira, this DS 23 with fuel injection has the special feature of being a one-owner car. It was used regularly for some fifteen years, covering a total of 84,000 km during this period, before being dry stored in 1989. Twenty years later, in 2009, the owner decided to have the car completely restored. This took two years and was carried out by an authorised Citroën workshop in Milan. Costing €50,000, the restoration was undertaken with a desire to respect the authenticity and integrity of the car : there was no need to repair or replace any part of the body. The only cosmetic work required was a repaint and the addition of certain accessories. The interior was refurbished, and mechanically, the car was completely overhauled : chassis, engine, suspension, tyres... Presented in metallic sand with tinted windows, this 23 ie finished by Pallas was the absolute top of the DS range. This example also benefits from the five-speed manual gearbox and " Autoclima " air-conditioning. The car comes with the original " libretto ", its service book, owner's manual and instructions for the air-conditioning. A file of invoices and a DVD testifies to the scale of the restoration, the car having covered just 3,000 km since the work was carried out. It was exhibited at the Autoclassica in Milan in 2011, and Italian DS restorers agreed that it was one of the five most beautiful DSs in Italy. A true gem in the history of the motor car, this unusual grand tourer is all the more special in this top-of-the-range presentation.

View additional info »
Realized: Log in or create account to view price data
1977 Citroën HY plateau 1600 kg  No reserve

Lot 7: 1977 Citroën HY plateau 1600 kg No reserve

Estimated Price: Log in or create account to view price data

Description: 1977 Citroën HY plateau 1600 kg No reserve Titre de circulation hollandais Châssis n° HYIN25465125 - Sans réserve - Véhicule emblématique - État de préservation rare pour un utilitaire - Version diesel, robuste et économique Le HY de Citroën se caractérise par une durée de vie exceptionnelle: né en 1947, il a disparu du catalogue en 1981, faisant partie intégrante du paysage français pendant toutes ces années. Et il n'est pas rare d'en voir encore circuler, en activité. Cette longévité s'explique par une conception intelligente : sa configuration monocoque traction avant permet de dégager et d'abaisser le plancher, pour ménager un volume de chargement maximum, tout en s'adaptant à de multiples carrosseries. Sa simplicité et sa robustesse en font par ailleurs un engin fiable et économique. Ce Citroën HY en version plateau a été livré neuf en 1977 à Castelnau-Montratier à un certain M. Ressejac Sirejol dans le département du Lot. En 2000, il rejoint la collection d'un amateur Citroën hollandais charmé par son bel état d'origine, qui lui-même le cède il y a un peu plus d'un an à son propriétaire actuel. Il s'agit d'une version 1 600 kg dotée du moteur diesel Indénor 2 litres à culasse aluminium. Il a bénéficié d'un entretien soigné et fait rare, son carnet de service et de garantie l'accompagne, de même que sa notice d'utilisation. Avec un compteur affichant 69 180 km, il est remarquablement bien préservé et présente une peinture et des jantes en bon état, des sièges sans accrocs et son tableau de bord de 2 CV intact. Il est rare qu'un véhicule utilitaire traverse les ans sans être plus marqué, ce qui n'échappera pas à l'œil exercé des amateurs du genre. Dutch registration Chassis # HYIN25465125 - No reserve - Iconic car - State of preservation rare for a utility - Robust diesel version, and very economical The Citroën HY is characterized by an exceptionally long life: unveiled in 1947, the vehicle finally went off the catalogue in 1981, forming a significant part of the French landscape over many years. And it is not uncommon to see one still in circulation. This longevity is due to a very intelligent design: its monocoque front-wheel drive configuration allowed the floor to be lowered and for the maximum of load volume possible, while being adaptable to multiple body styles. Its simplicity and robustness also made the vehicle reliable and economical. This flat deck HY version was delivered new in 1977 to Castelnau-Montratier to a certain Mr Ressejac Sirejol in the Lot department. In 2000, the vehicle joined the collection of a Dutch Citroen enthusiast who was charmed by its beautiful condition, and the vehicle changed hands a little more than a year ago to its current owner. It is a version 1 with a 600 kg payload and features a Indénor 2 liter diesel engine with the cylinder head in aluminum. It received proper care and scarce, its logbook of service and warranty details comes with it, as well as its manual. With a counter that shows just 69,180 km, it is in a remarkably well preserved state and its paint and rims are in good condition, the seats are smooth and the dashboard intact. It is rare for a utility vehicle through the years that remains in such a good state, and this vehicle should not escape the trained eyes of the fans of this genre.

View additional info »
Realized: Log in or create account to view price data
1966 Matra Jet V Luxe coupé

Lot 8: 1966 Matra Jet V Luxe coupé

Estimated Price: Log in or create account to view price data

Description: 1966 Matra Jet V Luxe coupé Carte grise française Châssis n° 10558 Moteur n° 688-56 369 - Modèle rare - Dans la même famille depuis l'origine - 43 000 km d'origine - Restauration de grande qualité Sortie d'usine en 1966 et achetée neuve en février 1967, cette Matra Jet V Luxe affiche une histoire peu banale. Pour commencer, elle a été remise en cadeau par l'acheteur à son épouse, pour célébrer la naissance de leur fille. Et ensuite, quarante ans plus tard, cette même voiture a été donnée par la mère à sa fille à l'occasion de son quarantième anniversaire. La fille va alors la confier aux ateliers EPAF, spécialistes bien connus de la marque Matra, pour une restauration complète dont la facture totale s'élève à 30 000 €. Cette version Luxe se différencie de la version de base par son tableau de bord bois et ses pare-chocs à la place de simples bananes. Elle affiche 43 000 km correspondant au kilométrage parcouru depuis son achat neuve, et se présente donc en parfait état et conforme à l'origine, ce qui est rare pour ce modèle. Un autoradio moderne a été installé, mais le montage est réversible. Encore équipée de son premier moteur, elle est accompagnée de son manuel d'entretien. Voiture rare, elle l'est encore plus dans cet état et avec un tel historique. Une telle occasion, qui permet de bénéficier d'une voiture quasiment comme à sa sortie d'usine, ne risque pas de se représenter de sitôt, ce qui ne saurait échapper aux amateurs. French title Chassis n° 10558 Engine n° 688-56 369 - Rare model - Same family ownership from new - 43 000 km from new - High quality restoration Leaving the factory in 1966 and bought new in February 1967, this Matra Jet V Luxe has an unusual history. The original buyer gave the car to his wife as a gift to celebrate the birth of their daughter. Exactly forty years later, the mother gave it to her daughter to mark her fortieth birthday. The daughter then entrusted the car to the well-known Matra specialist, EPAF, for a thorough restoration that cost €30,000. This Luxe version can be differentiated from the standard version by its wooden dashboard and bumpers rather than simple nudge bars. The recorded mileage of 43,000km is believed to be genuine, and the car is presented in perfect condition, conforming to the original, which is very rare for this model. A modern radio has been installed, which can easily be removed if desired. Still fitted with its original engine, the car comes with its service manual. Here is a rare car, particularly so in this condition and with such a wonderful history. An opportunity to acquire a car such as this, so close to the condition it left the factory in, will not come round again soon, and this will not go unnoticed by enthusiasts.

View additional info »
Realized: Log in or create account to view price data
1972 Maserati Indy 4,7 litres America coupé

Lot 9: 1972 Maserati Indy 4,7 litres America coupé

Estimated Price: Log in or create account to view price data

Description: 1972 Maserati Indy 4,7 litres America coupé Carte grise française Châssis n° AM116471474 - Belle présentation, entretien suivi - Habitacle quatre places - Performances et aménagement de haut niveau L'Indy 4,7 litres que nous présentons a été achetée en 2000 par l'actuel propriétaire, ancien vice-président du Club Maserati France. Elle appartenait alors à un concessionnaire Renault de Tulle qui en avait fait l'acquisition en 1997 auprès de M. Duclos-Grenet, président du Club Aston Martin dans les années 1990. La voiture a fait l'objet d'une remise en état à la fin des années 1980 dans les ateliers Campana et Candini à Modène, en Italie : tôlerie, traitement des corps creux à la cire, moteur dans sa partie haute avec soupapes au chrome dur. La peinture Pino Verde a été refaite en 2012 par les établissements Delpippo, à Montreuil et, d'une façon générale, cette voiture a toujours été entretenue par des professionnels de la marque, et connus du club. L'habitacle bien équipé est lui aussi en bel état de présentation avec sa sellerie en cuir beige agréablement patinée. Elle est équipée de la climatisation, de la direction assistée et d'un autoradio K7 Alpine. Il s'agit donc d'un bel exemplaire d'une des classiques du Grand Tourisme des années 1970, encore sous-estimée malgré des prestations qui la placent au niveau des meilleures. French title Chassis n° AM116471474 - Superb presentation, regularly maintained - Four seats - High specification and performance The Indy 4,7 litres presented was bought by the current owner, the former vice-president of Club Maserati France, in 2000. It had previously belonged to a Renault dealer from Tulle, who acquired the car in 1997 from M. Duclos-Grenet, the president of Club Aston Martin during the 1990s. It was restored at the end of the 1980s in the workshops of Campana and Candini in Modena, Italy. On the body, this included wax treatment to the box sections, and the engine had a top-end re-build with hardened valves. The Pino Verde paintwork was redone in 2012 by Delpippo in Montreuil, and generally speaking, the car has always been maintained by marque specialists known to the club. The interior is well equipped and in excellent condition with nicely patinated beige leather upholstery, and has air conditioning, power steering and a K7 Alpine radio. This is a wonderful example of a classic 1970s GT car, that remains undervalued, with a performance that rivals the very best.

View additional info »
Realized: Log in or create account to view price data
1987 Mercedes Benz 560 SEL berline

Lot 10: 1987 Mercedes Benz 560 SEL berline

Estimated Price: Log in or create account to view price data

Description: 1987 Mercedes Benz 560 SEL berline Carte grise française Châssis n° WDB1260391A376786 - Sans réserve - Très faible kilométrage - Entretien suivi, excellent état - Version la plus puissante de la Classe S de l'époque - Équipement luxueux Chez Mercedes, la classe S est le haut de gamme en matière de berlines de luxe et, dans cette famille exclusive, la 560 SEL constitue le haut du panier. Elle est équipée du moteur le plus puissant, un V8 de 5,6 litres développant 279 ch et offrant un couple hors du commun, ce qui permet une conduite douce et coulée, avec une rassurante réserve de puissance. Vendue neuve en Allemagne, cette berline Mercedes 560 SEL aurait eu deux propriétaires dans ce même pays avant de passer en 2011 entre les mains de l'actuel propriétaire qui l'a fait immatriculer en France. Elle a, depuis, été conduite par un chauffeur et se caractérise par un faible kilométrage et un excellent état de présentation et de fonctionnement. Ainsi, le compteur affiche 30 500 km et les carnets d'entretien tamponnés témoignent des travaux effectués régulièrement, dont la révision des 30 000 km réalisée à 25 000 km en 2010 en Allemagne. De teinte bleu nuit, la voiture présente une sellerie en velours bleu en parfait état avec moquette assortie et son équipement inclut une climatisation automatique, des sièges chauffants, un toit ouvrant électrique, des sièges et rétroviseurs, électriques également. Un superbe exemplaire du haut de gamme d'une des marques les plus renommées dans ce domaine. Le kilomètrage compteur est justifié par l'état de la voiture et non par un carnet d'entretien tamponné depuis l'origine. French title Chassis n° WDB1260391A376786 - No reserve - Very low mileage - Regularly maintained, excellent condition - The most powerful version of the S Class in its day - Luxuriously equipped At Mercedes, the S class is the top of the range luxury saloon, and within this exclusive family, the 560 SEL sits at the very top. It is equipped with the most powerful engine, a 5.6-litre V8 producing 279 bhp with extraordinary torque, providing a smooth and comfortable drive, with a reassuring amount of power in reserve. Sold new in Germany, this Mercedes 560 SEL saloon had two German owners before passing into the hands of the current owner in 2011, who registered the car in France. It has subsequently been driven by a chauffeur, and is presented in excellent condition and working order and with a low mileage. The odometer reads 30,500 km and the stamped service books document the regular work that has been carried out, including the 30,000 km service completed at 25,000 km in Germany in 2010. Presented in midnight blue, the car has blue velour upholstery in perfect condition with matching carpets. Equipment includes automatic air-conditioning, heated seats, electric sunroof and electric seats and mirrors. From one of the most renowned marques in this field, this is a superb example of the top of the range model. The milage of the car is justified by the condition of the car and not by a stamped service book from the beginning.

View additional info »
Realized: Log in or create account to view price data
1977 Rolls Royce Corniche coupé

Lot 11: 1977 Rolls Royce Corniche coupé

Estimated Price: Log in or create account to view price data

Description: 1977 Rolls Royce Corniche coupé Carte grise française Châssis n° CRX30465 - Rare version européenne conduite à gauche - Récents travaux d'entretien, bel état - Modèle luxueux et exclusif Ce coupé Rolls Royce Corniche de première série est d'origine européenne, à conduite à gauche et compteur en km/h, ce qui est rare. Il a été acheté en 2011 par son actuel propriétaire à un utilisateur allemand, avant d'être confié à XG Automobiles, à Asnières-sur-Seine, pour une révision générale dont le montant s'est élevé à plus de 12 000 €. Les travaux comportaient le remplacement des flexibles de freins et des sphères, une recharge de la climatisation, le remplacement de la ligne d'échappement et divers petits travaux permettant le meilleur fonctionnement possible. En 2012, le même spécialiste a procédé au remplacement des amortisseurs arrière, des silentblocs de suspension et des pneus. Il a également effectué un réglage du train avant, les travaux totalisant alors 5 500 € comme en témoignent les factures jointes au dossier. Aujourd'hui, le compteur affiche 121 000 km. D'une élégante livrée bleu nuit métallisé avec sellerie cuir bleu fort bien préservée, la voiture comporte un volant Nardi et se présente en bon état de présentation et de fonctionnement, grâce notamment à l'entretien régulier dont elle a bénéficié. C'est un bel exemple d'une Rolls Royce particulièrement exclusive, carrossée chez Mulliner Park Ward et très désirable dans cette version conduite à gauche. French title Chassis n° CRX30465 - Rare LHD European version - Recent work, excellent condition - Exclusive and luxurious model This first series Rolls Royce Corniche coupé is a European model, being left-hand drive and with kilometric speedometer, making it very rare. The current owner bought it from Germany in 2011, and had work carried out by XG Automobiles, in Asnières-sur-Seine, costing more than €12,000. This included replacing brake hoses and discs, recharging the air-conditioning, a new exhaust and various other minor jobs to ensure the car was performing at its best. In 2012, the same specialist replaced the rear shock absorbers, the suspension mountings and tyres. He also adjusted the front axle, with the work totalling €5,500, as shown in the invoices that come with the car. Today, the odometer records 121,000km. Elegantly presented in metallic midnight blue with well-preserved blue leather upholstery, the car features a Nardi steering wheel. Having benefitted from regular maintenance, it is offered in good working order and presentation. Here is a wonderful example of a particularly exclusive Rolls Royce, bodied by Mulliner Park Ward, and highly desirable in this rare left-hand drive version.

View additional info »
Realized: Log in or create account to view price data
1972 Dino 246 GT berlinette

Lot 13: 1972 Dino 246 GT berlinette

Estimated Price: Log in or create account to view price data

Description: 1972 Dino 246 GT berlinette Titre de circulation belge Châssis n° 03716 - Chef-d'œuvre esthétique - Voiture vive et performante - Très bel état, intérieur d'origine La Dino est née d'un ensemble de circonstances favorables et non pas d'un projet pensé dès le départ par Ferrari. Le Commendatore souhaitait au début des années 1960 s'ouvrir à des modèles de moindre cylindrée et de plus grande diffusion, comme il avait tenté de le faire avec la Mille (future ASA 1000), mais il n'était pas prêt à la formule du moteur central. C'est Sergio Pininfarina qui a initié le premier projet dans ce sens, la Dino 206 Berlinetta Speciale présentée au Salon de Paris 1965. Puis, au Salon de Turin 1966, le même Pininfarina proposait une évolution avec la Dino Berlinetta GT, dotée d'un nouveau châssis tubulaire et d'un V6 longitudinal en position centrale. En septembre 1967 apparaissait la version quasi-définitive de la Dino 206 GT. Elle tenait son nom de son moteur, Enzo Ferrari souhaitant la différencier de ses modèles à mécanique V12. C'était un hommage à son fils Dino, qui avait participé à la mise au point du V6 quatre arbres équipant la monoplace 156 qui avait remporté le Championnat du Monde 1961 avec Phil Hill. Assagi par l'ingénieur Aurelio Lampredi, c'est ce même moteur tout aluminium que l'on retrouvait sous le capot de la 206 GT. Assez rapidement, il a été décidé d'en extrapoler une version encore mieux adaptée à un usage routier. Lampredi a donc étudié un bloc en fonte qui, avec sa cylindrée 2,4 litres, était plus souple que le précédent. Ainsi équipée, avec une carrosserie acier remplaçant l'aluminium, la Dino prenait le nom de 246 GT et trouvait sa véritable homogénéité. Première Ferrari de route à moteur central, elle ouvrait la voie à une nouvelle famille dont le succès se confirme encore aujourd'hui avec les F430 à moteur V8. La Dino 246 que nous présentons, version US, a quitté l'usine de Maranello en avril 1972 et a été vendue neuve en novembre 1973 à Michael T. Dorris, dans l'État du Tennessee, aux États-Unis. Depuis 1985, cette voiture n'a connu que quatre propriétaires dont le collectionneur californien Arthur H. Miller, de 1995 à 2011. De couleur jaune avec intérieur noir, elle est équipée de vitres électriques et de son autoradio Becker Grand Prix d'époque, fonctionnel. Elle a bénéficié en 2000 d'une peinture neuve dans sa teinte d'origine et se présente en superbe état, avec vitrages impeccables et très bons ajustages des panneaux de carrosserie. Elle est équipée d'un échappement Ansa et ses jantes Cromodora sont chaussées de pneus Michelin XWX. L'habitacle est également sans reproche, avec des sièges en cuir noir en état d'origine qui présentent une séduisante patine. Les garnitures intérieures, d'origine également, ne présentent pas de défaut. Le compteur affiche 23 200 miles, soit 37 340 km environ. En bon état de fonctionnement, la voiture est accompagnée de son carnet de garantie, son manuel d'utilisation, son manuel d'entretien, le manuel additionnel des modèles US, ainsi que le manuel et le schéma de câblage de l'autoradio Becker. Par ailleurs, elle est équipée de sa trousse à outils, de son cric avec une cale de roue, d'une clé de démarrage et de deux clés de portières. La Dino 246 GT reste un chef-d'œuvre esthétique reconnu. Avec son V6 compact en position centrale, c'est une voiture vive et agile, d'un tempérament résolument sportif. En complément des sensations qu'elle procure au volant, elle offre une satisfaction esthétique de tous les instants. Quand elle est en plus dans un état n'attirant aucun reproche, l'achat se justifie pleinement. Belgian registration Chassis # 03716 - A design masterpiece - A strong and powerful car - In very good condition, with original interior The Dino was born from a combination of favourable circumstances and some serious thinking on part of Ferrari. Il Commendatore had wanted in the early 1960s to look at models of smaller capacity with a wider reach as he had tried to do with the Mille (which became the ASA 1000), but he was not ready for a second go at it. It was Sergio Pininfarina who initiated the first project in this direction, with the 206 Dino Berlinetta Speciale unveiling at the Paris Salon of 1965. Then, at the Turin Motor Show in 1966, Pininfarina once again proposed another concept, the Dino Berlinetta GT with a new tubular chassis and a longitudinal located V6 amidship. It was in September 1967 that the almost final version of the Dino 206 GT was unveiled. It took its name from its engine, with Enzo Ferrari wishing to differentiate this car from the V12 Ferraris. It was a tribute to his son Dino, who had participated in the development of double overhead camshaft V6 that powered the car that won the F1 World Championship in 1961 with Phil Hill. Detuned by engineer Aurelio Lampredi, this all aluminum engine found its way under the hood of the GT 206. Soon enough, it was decided that a bigger engine would be more suited as the 2.0-litre unit was deemed a little underpowered. Lampredi therefore develop a cast iron block with a 2.4-liter displacement, an engine that was more flexible than the previous one. Thus equipped with a steel body replacing the aluminum, the Dino 246 GT became Ferrari's first mid-engined road car to sell in volumes, paving the way for a new family whose success has been once again confirmed today with the F430 V8. This 246 Dino that we present is an US version which left the factory in Maranello in April 1972 and was sold new in November 1973 to Michael T. Dorris, in the state of Tennessee, United States. Since 1985 this car has had only four owners with the California collector Arthur H. Miller as its owner from 1995 to 2011. Yellow with black interior, the car is equipped with power windows and a Becker Grand Prix radio from the era, and it works. The car received in 2000 a new paint coat in its original colour and is presented in a superb condition, with flawless glass and very good adjustments to the body panels. It is equipped with an Ansa exhaust system and the Cromodora rims are shod with Michelin XWX. The interior is flawless, with black leather seats in original condition presenting an attractive patina. The inserts are also original with no defect. The counter shows 23,200 miles or 37,340km approximately. In good working condition, the car comes with its warranty booklet, its manual, maintenance manual, the additional manual for the US model, as well as a manual and wiring diagram of the Becker radio. In addition, it is equipped with a toolkit, its jack with a wheel nut, key start and two keys for the doors. The Dino 246 GT is an aesthetic masterpiece. With its compact V6 in a central position, it is a quick and agile car, with a sporty temperament. In addition to the driving sensations the car provides, it offers an aesthetic satisfaction that is timeless. When it is one in such a state the car becomes even more attractive.

View additional info »
Realized: Log in or create account to view price data
1988 Ferrari 328 GTS berlinette toit amovible

Lot 14: 1988 Ferrari 328 GTS berlinette toit amovible

Estimated Price: Log in or create account to view price data

Description: 1988 Ferrari 328 GTS berlinette toit amovible Titre de circulation belge Châssis n° ZFFCA20S000081069 - Présentation superbe - Faible kilométrage - Modèle performant et élégant Sortie des usines de Maranello en juillet 1988, cette Ferrari 328 GTS a été vendue neuve en Suisse en juin 1989. Version européenne de couleur rouge (réf FER 300) avec intérieur caramel, elle est équipée de vitres et rétroviseurs électriques, ainsi que de la climatisation. Son compteur affiche 27 834 km, chiffre confirmé par le carnet d'entretien. Elle est accompagnée de tous ses documents: carnet de garantie, manuel d'utilisation et d'entretien, manuel de l'autoradio Blaupunkt d'origine, ainsi que d'une attestation de conformité délivrée le 9 janvier 2013 par Ferrari à Maranello. La voiture comporte sa trousse à outils et son cric. La dernière révision, en novembre 2012 chez Modena Motors, totalisant 3 700 €, fait état de: vidange des fluides, changement des courroies de distribution et joints spi d'arbres à cames, réglage mécanique. N'ayant subi aucun dommage depuis l'origine, ayant bénéficié d'un entretien suivi et attentif, cette voiture offre une présentation d'une rare qualité. Elle est prête à offrir à son nouveau propriétaire toutes les joies de sa ligne signée Pininfarina et de son V8 de 270 ch dont le bruit, allié aux qualités dynamiques de la voiture, permet des sensations rarement égalées. Belgian registration Chassis # ZFFCA20S000081069 - In superb presentation - Low mileage - Powerful, stylish design After having rolled out of Maranello in July 1988, this Ferrari 328 GTS was sold new in Switzerland in June 1989. A European version in red (ref 300 FER) with caramel inside, it comes equipped with power windows and mirrors and air conditioning. The counter shows 27,834km only, confirmed by the maintenance log number. It comes with all documents: warranty card, user manual and maintenance manual of the Blaupunkt, which is original, as well as a certificate of compliance, issued on January 9, 2013 by Ferrari in Maranello. The car has its tool kit and jack. The last service was in November 2012 done by Modena Motors, with bills totaling € 3,700, and following aspects were looked into: fluids and oils drained and refilled, timing belt was changed as was the oil seal, plus mechanical adjustments were made. Having suffered no damage from the outset, and having benefited from careful monitoring and maintenance, this car offers a state of preservation of a rare quality. The car offers its new owner all the joys of its Pininfarina design along with the 270bhp V8 with that glorious noise, combined with the dynamic qualities of a true sports car - sensations that can rarely be equaled.

View additional info »
Realized: Log in or create account to view price data
1960 Rolls Royce Silver Cloud 2 berline

Lot 15: 1960 Rolls Royce Silver Cloud 2 berline

Estimated Price: Log in or create account to view price data

Description: 1960 Rolls Royce Silver Cloud 2 berline Titre de circulation US, dédouanée UE Châssis n° LSPA284 - Présentation irréprochable - Modèle emblématique - Moteur V8, équipement raffiné Restaurée il y a huit ans à grands frais, cette Rolls Royce Silver Cloud est élégamment habillée de ses teintes brun et sable d'origine. Conduite à gauche, elle est impeccable à tous les niveaux. La peinture, les chromes et tous les joints ont été refaits ou remplacés, alors qu'à l'intérieur la sellerie en cuir beige clair a fait l'objet de tous les soins, de même que les boiseries. Le moteur et la transmission automatique ont été restaurés, les trains roulants aussi et la voiture est équipée d'un échappement neuf et de pneus neufs. Ce modèle extrêmement raffiné comporte des tablettes dans le dossier des sièges avant, une climatisation fonctionnant correctement, des vitres électriques et des vitres teintées. Le long capot surmontant la haute calandre classique et soulignant la silhouette distinguée dissimule le V8 de 6,2 litres qui remplaçait le six-cylindres de la première version, et qui apportait un réel progrès en terme de performances et d'agrément de conduite. Adoptée à l'époque par les chefs d'État et les stars, cette voiture était une des plus chères du marché et sa production est restée inférieure à 2 500 exemplaires. Très désirable dans cet état et ce thème de couleur, cet exemplaire ne manquera pas de séduire les amateurs. U.S. registration, cleared for EU Chassis # LSPA284 - In perfect condition - An iconic Model - V8 engine, very refined Restored over eight years at great expense, this Rolls-Royce Silver Cloud is in a very elegant brown and sand, its original colours. A LHD model that is impeccable on all counts. The paint, chrome and all joints have been redone or replaced, while inside the light beige leather upholstery has been taken good care of, as has the wooden bits. The engine and automatic transmission have been restored, as well as the running gear and the car is also equipped with a new exhaust and new tyres. This model includes highly refined picnic tables in the front seatbacks, a properly functioning air-conditioning, electric windows and tinted windows. The long hood with the classical high grille and that distinguished flying lady figurine conceals the 6.2-liter V8 that replaced the six-cylinder of the first version, which brought about real progress in terms of performance and driveability. Adopted at that time by the heads of state and celebrities, this car was one of the most expensive in the market and its production run totaled less than 2,500 units. Very desirable in this state and in this colour theme, this particular car is sure to appeal to fans.

View additional info »
Realized: Log in or create account to view price data
1965 Jaguar Type E 3.8L Série I coupé

Lot 16: 1965 Jaguar Type E 3.8L Série I coupé

Estimated Price: Log in or create account to view price data

Description: 1965 Jaguar Type E 3.8L Série I coupé Carte grise française de collection N° de série : 889421 N° de moteur : RA 4097-9 - Ligne époustouflante - Importants travaux récents - La plus désirable des type E C'est exactement 13 ans après que William Lyons renouvelait son coup médiatique en présentant le 15 mars 1961 au Salon de Genève sa Jaguar type E, et non à Londres pour bien marquer la volonté d'une carrière internationale. Ce fut le départ d'un engouement qui dure encore, cette voiture symbole fut très vite élue plus belle voiture du monde par les journalistes spécialisés. Le dessin de la carrosserie est dû à Malcom Sawyer, auquel on devait également la Jaguar D, couverte de gloire avec ses victoires au Mans. La voiture de la vente a été restaurée dans les ateliers de GTSouvenirs chez Frédéric Thym, la carrosserie et la peinture, " Old english white " ont été refaites avec un démontage complet. Tous les chromes sont neufs ainsi que les joints de carrosserie. Le moteur et la culasse sont d'origine et ont reçus une grosse révision ainsi qu'un remplacement de tous les joints. Le radiateur, la pompe à eau sont neufs, tous les éléments du train avant ont été remplacés ainsi que ceux du complexe mais robuste train arrière. Les freins et leur tuyauterie sont neufs ainsi que la ligne d'échappement en inox, les pneus et également les tapis. French collector registration Serial No.: 889421 Engine: RA 4097-9 - Stunning design - Important recent restoration - The most desirable version of the E-Type It is exactly 13 years after William Lyons renewed his stunt presenting on March 15, 1961 at the Geneva Motor Show the Jaguar E-type, and not in London to mark the desire of an international career. This was the start of a craze that still lasts, this car acknowledged as one of the most beautiful cars in the world by journalists. The design of the body was thanks to Malcolm Sawyer, who had also designed the Jaguar D-Type, covered in glory with its victories at Le Mans. The car on sale was restored in the workshops of GTSouvenirs at Frederick Thym's, with the bodywork and painting, in "Old English White" all redone with a complete disassembly. All the chrome parts is new and the body joints. The engine and head are original and have received a major service and replacement of all seals. The radiator, the water pump is new, all elements of the front axle have been replaced as well as the complex but robust rear axle. Brakes and their piping are new and the stainless steel exhaust, the tyres and also the carpets.

View additional info »
Realized: Log in or create account to view price data
1963 Chevrolet Corvette Stingray Split Window

Lot 17: 1963 Chevrolet Corvette Stingray Split Window

Estimated Price: Log in or create account to view price data

Description: 1963 Chevrolet Corvette Stingray Split Window Carte grise française de collection N° de série : 30837S118118 N° de Moteur : F313D - Rare Coupé Split Window - Ligne de " Show Car " - Voiture très soignée Le millésime 1963 marque un brusque tournant pour la lignée des Chevrolet Corvette qui apparaisse complètement modifiées en structure et dans leur aspect extérieur. Si l'arrière de la voiture avait déjà fait son apparition sur les modèles 1962, l'avant est cette fois nouveau avec ses phares rétractables. Pour la première fois, le Corvette 63 est proposée en coupé et en convertible. Le châssis est nouveau avec une suspension arrière à roues indépendantes. Ce nouveau châssis demeurera à peu près inchangé jusqu'en 1982. Le look de la nouvelle Corvette avait été vu sur la " Mitchell Sting Ray ". La voiture présentée est un coupé " Split Window " avec sa lunette arrière partagée en deux, de couleur " Saddle ", intérieur cuir d'origine. Il s'agit du premier modèle de Corvette Coupé et le plus recherché dans cette version. Le tableau de bord est équipé d'instruments Hurst Sport Competition et d'un levier de vitesses de la même marque, actionnant une boîte automatique. Un gros collecteur Edelbrock coiffé d'un carburateur assure l'admission des gaz. 250 ch à 4400 tr/mn et une vitesse de 200 km/h représentent des performances alléchantes encore aujourd'hui. French title Chassis: 30837S118118 Engine: F313D - Rare split window coupe - Looks of a "Show Car" - A very neat car The year 1963 marked a turning point to the design of the Chevrolet Corvette, with a completely changed structure and appearance. If the rear of the car had already appeared on the 1962 models, the front changed once again to retractable headlights. For the first time, the '63 Corvette was available in both coupe and convertible form. The new chassis also featured rear independent suspension. The new chassis remained virtually unchanged until 1982. The look of the new Corvette was seen on the "Mitchell Sting Ray". The car we offer is a "Split Window" coupe in two-tone and with a "Saddle" coloured leather interior, which is original. This is the early version coupe and the most sought after. The dashboard is equipped with Sport Hurst Competition instruments and a shifter from the same brand, operating an automatic. A big Edelbrock manifold with a carburetor ensures good breathing. 250bhp at 4400rpm and a top speed of 200 km/h are performance figures that are still enticing.

View additional info »
Realized: Log in or create account to view price data
1941 Cadillac Series 62 Convertible

Lot 18: 1941 Cadillac Series 62 Convertible

Estimated Price: Log in or create account to view price data

Description: 1941 Cadillac Series 62 Convertible Titre de circulation USA + Dédouané en l'UE Châssis n° 8349946 - Superbe présentation - Modèle de 1941 rarissime - Cabriolet 4 places - Équipement luxueux pour l'époque Cadillac représentant le haut du panier chez General Motors, la Series 62 des années 1940 se devait d'offrir des prestations supérieures à celles de ses marques sœur. Dotés d'un moteur V8 de 5,7 litres, ces modèles étaient luxueusement équipés et bénéficiaient d'une ligne élégante. La rare Series 62 Convertible 1941 que nous présentons a été importée des États-Unis aux Pays-Bas. En excellent état intérieur et extérieur (même le compartiment moteur est impeccable), elle comporte une rare boîte de vitesses manuelle à commande au volant. La restauration effectuée aux Etats-Unis du véhicule est de haut niveau, à la mesure de la rareté de ce modèle De teinte bleu foncé avec sellerie en cuir rouge et moquettes assorties, elle est équipée d'un autoradio d'époque dont la grande grille chromée évoque les postes de radio anciens. Les chromes sont impeccables et la voiture est équipée de tous ses accessoires. Elle a participé au très exclusif concours d'élégance de Boca Raton, qui a lieu tous les ans au mois de février en Floride et qui ne réunit que des voitures d'un haut niveau de présentation. Avec son pare-brise en V, sa calandre imposante et ses roues arrière carénées, elle affiche une personnalité affirmée doublée d'une réelle élégance. Capable de transporter confortablement quatre personnes, pouvant profiter du soleil lorsque la capote est baissée, cette Cadillac Convertible représente une occasion unique d'acquérir en France ce type de modèle. US title with EU customs clearance Chassis n° 8349946 - Superb presentation - Rare 1941 model - Four-seater cabriolet - Luxurious level of equipment for the period With Cadillac representing the prestige brand at General Motors, the Series 62 had to offer a higher specification than its sister marques in the 1940s. Boasting a 5.7-litre V8 engine, these cars were luxuriously equipped and elegantly styled. The rare 1941 Series 62 Convertible on offer was imported into the Netherlands from the United States. In excellent condition inside and out (even the engine bay is pristine), it features a rare manual gearbox with control on the steering column. The car was restored in the US to a very high standard, which is a measure of the rarity of this model. Presented in dark blue with red leather upholstery and matching carpets, it features a period radio with large chrome grille, reminiscent of the old transistor radios. The chromework is stunning and the car is complete with all its accessories. It has participated in the prestigious Boca Raton concours d'élégance that takes place in Florida every February that only opens its doors to cars in exceptional condition. With its V-shaped windscreen, imposing radiator grille and streamlined rear styling, it has real character that is not lacking in elegance. Capable of carrying four passengers in comfort, with the chance to enjoy the sun with the hood down, this Cadillac convertible offers an opportunity that rarely arises in France to acquire such a model.

View additional info »
Realized: Log in or create account to view price data
1966 Chevrolet C 10 Pick up

Lot 19: 1966 Chevrolet C 10 Pick up

Estimated Price: Log in or create account to view price data

Description: 1966 Chevrolet C 10 Pick up Carte grise de collection N° de châssis : 6C1534626782A - Engin très ludique - Accélérations décoiffantes - Préparation soignée En 1960 le groupe GM introduisit un nouveau style de pick up truck, décliné chez Chevrolet et GMC en version courte ou longue, à 2 ou 4 roues motrices, avec un châssis surbaissé permettant à la cabine d'être enfin à hauteur d'homme. Le train avant à roues indépendantes assurait un confort et une tenue de route proche de celle des voitures. Ils étaient disponibles en 6 cylindres en ligne ou en V8 et le modèle 1967 fut à nouveau remodelé. La voiture de la vente, badgé GMC, a été largement modifiée mécaniquement, le moteur de 454 cv d'origine Chevrolet soit 7,4 L accouplé à une boîte automatique développe une puissance phénoménale via un gros carburateur Holley. Des freins à disques avant et une direction assistée ont été montés ainsi qu'un collecteur tubulaire et une ligne d'échappement inox double. Une grosse batterie Optima assure le démarrage et les informations remontent au pilote vers des instruments très précis Auto Meter. L'allumage est confié à un allumage électronique MSD et le refroidissement à une hélice en inox Flexfan. Ce pick-up ultra puissant est l'engin idéal pour amateur de jouet musclés mais sa vocation utilitaire est restée intacte. French registration Chassis No.: 6C1534626782A - Very flexible engine very - Hair-raising acceleration - Careful restoration In 1960 the GM group introduced a new style pick-up truck, available at Chevrolet and GMC in short or long version, 2 or 4-wheel drive, with a lowered chassis allowing the cab to finally be at eye level. The front wheel independent suspension system ensured comfort and handling similar to that of cars. They were available in either inline 6 or V8 power and the 1967 model was redesigned with new look. The car on sale, badged a GMC, was substantially changed mechanically, the engine a 454bhp original Chevrolet in 7.4 L form was mated to an automatic transmission developing phenomenal power through a big Holley carburetor. Front disc brakes and power steering were added and a tubular manifold and a double stainless steel exhaust system put in. A large Optima battery provides start-up and information back to the driver to very precise Auto Meter instruments. Ignition is by MSD electronic ignition and cooling to a stainless steel Flexfan propeller. This pick-up is an ultra powerful machine that is ideal for enthusiasts who appreciate a muscular toy, but with its utilitarian purpose still intact.

View additional info »
Realized: Log in or create account to view price data
1974 Austin Princess 1300 Vanden Plas  No reserve

Lot 20: 1974 Austin Princess 1300 Vanden Plas No reserve

Estimated Price: Log in or create account to view price data

Description: 1974 Austin Princess 1300 Vanden Plas No reserve Carte grise française de collection Châssis n° VAS239712M - Sans réserve - Finition de grand luxe - Restaurée et entretenue avec soin - la Citadine chicissime ! Fruit du travail de Pininfarina et de Sir Alec Issigonis, cette jolie carrosserie lancée en 1963 habille un moteur transversal à transmission aux roues avant et une suspension par système Hydrolastic avec sphères sous pression. Née dans le groupe BMC, cette voiture originale va connaître la valse des badges, étant commercialisée sous le nom Austin, Morris, MG, et même Riley et Wolseley ! Mais c'est la Princess Vanden Plas qui offre la finition la plus raffinée, avec placage bois sur le tableau de bord et les portes, tablettes rabattables à l'arrière et sellerie cuir. A l'époque, elle est vendue plus cher qu'une Citroën DS ! L'exemplaire de la vente, conduite à droite, boite mécanique, a été acheté en 1987 en Angleterre par un collectionneur lyonnais d'Aston Martin. Depuis, il lui a fait bénéficier d'une restauration approfondie, avec réfection du moteur 1300 et de la carrosserie et de la peinture, les moquettes étant confiées aux ateliers Baron, bien connus à Lyon tout en conservant la belle sellerie d'origine. Le propriétaire actuel a refait dans les deux dernières années : la peinture complète, le vernis des boiseries, la boîte de vitesses, changé une suspension Hydrolastic et les freins. Elle est équipée de ceintures à enrouleurs et de son manuel de bord. French registration Châssis n° VAS239712M - Very luxurious - Restored and maintained with care - With a lot of urban chic! Fruit of the work of Pininfarina and Sir Alec Issigonis, this compact, yet spacious car was launched in 1963 and featured a transverse engine and transmission that send power to the front wheels; suspension was by innovative Hydrolastic, fluid-filled dispenser units. Born in the BMC Group, this car was also badged a Morris, as well as MG, Riley and even Wolseley! But it is the Princess Vanden Plas that offered the finest in quality and finish, with walnut wood veneer dashboard and door trims, picnic tables at the back of the front seats and leather for all the seats. And at a price which was more than a Citroën DS! The car on offer, a right hand drive version, fitted with a manual gearbox, was purchased in 1987 from the UK, by a Lyon-based collector of Aston Martins. Since then, the car went through a thorough restoration, with the 1300 engine completely rebuilt along with a full overhaul of the bodywork and brand new paint, new carpets by the workshop Baron, well-known in Lyon for their quality execution retaining the nice original upholstery. The last owner continued to treat her with great care by doing a complete bodywork and paintjob, restoration of the woodwork, brakes, replaced one Hydrolastic suspension. It is fitted with roll on seatbelts and comes with its owner's manual.

View additional info »
Realized: Log in or create account to view price data
1982 Rolls Royce Silver Spur  No reserve

Lot 21: 1982 Rolls Royce Silver Spur No reserve

Estimated Price: Log in or create account to view price data

Description: 1982 Rolls Royce Silver Spur No reserve Carte grise française Châssis n° CCX 04734 - Sans réserve - Voiture soignée - Une Rolls classique au prix d'une citadine - Entretien rigoureux En 1980, la Silver Spirit marque l'introduction de la remplaçante de la Silver Shadow, avec une nouvelle caisse plus basse et plus large, dotée d'une surface vitrée agrandie et d'une calandre plus basse. La nouvelle Rolls bénéficie également d'une nouvelle géométrie des suspensions arrière. Présentée en même temps, la Silver Spur en est une version allongée de 11 cm (à 537 cm) au bénéfice des passagers arrière. La voiture présentée, une Silver Spur de 1982 est en très bon état de fonctionnement et de présentation. Peinte en deux tons de gris métallisé, toit recouvert de vinyl noir, avec intérieur gris, elle offre une belle patine. Achetée par son propriétaire actuel en novembre 2010 alors qu'elle avait 59 000km, son compteur en affiche aujourd'hui 68000. Elle fut l'objet d'une révision sérieuse en juillet 2012, d'un échange du compresseur de climatisation et d'un montage de 4 pneus Contact neufs. Elle est accompagnée de ses carnets d'entretien, de sa boîte à outils complète et de sa housse faite à la mesure par " La Housse à l'Ancienne ". French registration Châssis n° CCX 04734 - No reserve - Well cared automobile - Classic Rolls Royce for the price of a city car - Very good maintenance In 1980, the Silver Spirit marked the introduction of the replacement of the Silver Shadow, with a new lower and wider bodywork with expanded windscreen area and a lower radiator grille. The new Rolls also had new rear suspension geometry. Presented at the same time, the Silver Spur is a version lengthened by 11cm (to 537cm) to give extra rear-passenger room. The car presented, a 1982 Silver Spur, is in very good running order and condition. Weighing about two tons, she is painted in metallic grey with a roof recovered in black vinyl and with grey interior, she has a beautiful patina. Bought by her current owner in November 2010, she had only 59,000 km on the odometer and now shows less than 68,000 km. She had a serious service in July 2012, a new air conditioning compressor and 4 new Contact tires in 2013. She has her servicing booklets, a complete original toolbox and her dust cover custom made by the firm La Housse A l'Ancienne.

View additional info »
Realized: Log in or create account to view price data
1987 Autokraft AC Cobra MkIV roadster

Lot 22: 1987 Autokraft AC Cobra MkIV roadster

Estimated Price: Log in or create account to view price data

Description: 1987 Autokraft AC Cobra MkIV roadster Titre de circulation anglais Châssis n° SA9AK3020HA017211 Châssis AC n° AK 1211 - Bel état d'origine, rare conduite à gauche - Accélérations époustouflantes - Les sensations d'une Cobra pour une fraction du prix - Véritable héritière de la Cobra originelle En 1982, Autokraft a réussi à obtenir la licence d'utilisation du nom AC sur sa propre Cobra. Celle-ci différait de l'originale par son moteur, une ligne un peu différente et un confort accru. Les MkIV comportaient une suspension indépendante, une boîte Borg-Warner cinq vitesses, un pont Salisbury autobloquant et des freins assistés. Les Cobra Autokraft sont répertoriées au Shelby Registry, la production totale s'élevant à 450 exemplaires environ. La MkIV que nous présentons a été produite en août 1987 et a pris le chemin des États-Unis. Elle en est revenue en juillet 2012 et a, depuis, bénéficié d'une révision du système d'injection. Comme les MkIV, elle est équipée d'un V8 Ford 302 ci (4 942 cm3) à injection dont les 250 ch permettent de passer de 0 à 100 km/h en 5,2 secondes, un temps digne des meilleures, et d'atteindre une vitesse de pointe de 215 km/h. Ce séduisant roadster, dont le compteur affiche approximativement 18 000 miles (29 000 km) arbore sa peinture noire d'origine, ainsi que sa sellerie d'origine, noire également et en fort bel état. Sa capote et son couvre-tonneau ont été eux aussi très bien préservés, et l'équipement inclût la clé de démontage des écrous de roues et sa trousse à outils. De belle présentation et affichant un faible kilométrage, cette voiture permet de s'offrir le look et les sensations d'une Cobra authentique, pour une fraction de son prix tout en perpétuant l'histoire de ce modèle mythique. English V5 Chassis # SA9AK3020HA017211 AC Chassis No. AK 1211 - Good original condition in rare LHD form - Stunning acceleration - The thrill of a Cobra for a fraction of the price - A true heir to the original Cobra In 1982, Autokraft managed to get the license to use the name on its own AC Cobra. It differed from the original by its engine, a slightly different bodyline and comfort. The MkIV featured independent suspension, a five-speed Borg-Warner gearbox, a Salisbury limited slip differential and power brakes. Cobra Autokraft are listed in the Shelby Registry, with a total production run of approximately 450 units. The MkIV we are offering was produced in August 1987 and has gone the way of the United States. The car came back in July 2012 and has since received a revised injection system. As a MkIV, it is equipped with a Ford 302 V8 (4942cc) injection with 250bhp and can go from 0 to 100 km/h in 5.2 seconds, a time worthy of the very best, whilst reaching a top speed of 215 km/h. This attractive roadster, with the counter showing approximately 18,000 miles (29,000 km) wears its original black paint and its original upholstery, also black and in very beautiful state. The hood and tonneau cover are also very well preserved, and equipment includes a key for dismantling the wheel nuts and a toolkit. In beautiful condition and with a low mileage, this car can afford the look and feel of an authentic Cobra, for a fraction of the price, while perpetuating the history of this legendary model.

View additional info »
Realized: Log in or create account to view price data
2002 Porsche 996 GT2  No reserve

Lot 23: 2002 Porsche 996 GT2 No reserve

Estimated Price: Log in or create account to view price data

Description: 2002 Porsche 996 GT2 No reserve Carte grise française Châssis n° WPOZZZ99Z2S695464 - Sans réserve - Une ultra-sportive au sang (très) chaud - Utilisable et civilisée - Futur Collector ! - Vendue neuve en France Apparue en 1998, la Porsche 996 constitue la première génération de 911 dont le moteur n'est plus refroidi par air, mais par un circuit d'eau plus conventionnel. En parallèle de la version de base plutôt civilisée, se doit d'exister une extrapolation sportive; en l'occurrence, ce sera la GT2 qui arrive au Salon de Detroit en 2001. Pour ce qui relève de la motorisation, Porsche retient l'alimentation par turbocompresseur, et développe 462 ch avec un couple maximum en nette augmentation. La voiture a subi une cure d'amaigrissement, en perdant plus de 150 kg. La voiture que nous présentons est un modèle 2002 qui a été vendu neuf en France. Elle affiche 51500 km au compteur et se présente dans un bel état général. Un certificat de garantie Porsche nous apprend qu'en 2006 elle avait parcouru 24 707 km et la voiture sera vendue avec ses manuels techniques en français. Pour une utilisation plus polyvalente, des suspensions réglables de marque Moton clubsport ont été montées sur les quatre roues .Une révision a été effectuée en juillet 2012 ainsi que des amortisseurs neufs. C'est une fantastique voiture de course qui à l'immense avantage d'être fiable et facile à vivre. French title Chassis n° WPOZZZ99Z2S695464 - Ultra-sporty model - Civilised and usable - Future collectors car - Sold new in France - No reserve Appearing in 1998, the Porsche 996 was the first 911 to switch from an air-cooled engine to a more conventional water-cooled system. More sporty extrapolations were produced alongside standard, civilised models and in this case it was the GT2 which first appeared at the Detroit Motor Show in 2001. For the engine, Porsche retained the turbo, this development increased the horsepower to 462 bhp and more torque. The car's weight was trimmed by more than 150 kg, without compromising security or comfort. Air conditioning, airbags and electric windows were included. The car offered is a 2002 model sold new in France. The car shows 51500 km on the odometer and is in excellent overall condition. A Porsche guarantee certificate tells us that in 2006 it had covered 24,707 km. The car will be sold with its technical manuals in French. To make the car more versatile, new adjustable Moton clubsport suspension has been fitted on the wheels. A service has just been completed. This is a fantastic sports car with the huge advantage of being reliable and easy to use.

View additional info »
Realized: Log in or create account to view price data
1961 Porsche 356 B 1600 coupé

Lot 24: 1961 Porsche 356 B 1600 coupé

Estimated Price: Log in or create account to view price data

Description: 1961 Porsche 356 B 1600 coupé Titre de circulation italien Châssis n° 115273 - Trois propriétaires seulement - Modèle classique, utilisation facile - Éligible pour de nombreux évènements historiques Cette Porsche 356 B 1600 est équipée d'un quatre-cylindres 1600 développant 75 ch qui équipait le modèle Super 75. Elle comporte la carrosserie plus moderne de la B, mais avec la simple grille arrière et le capot avant arrondi. Cette voiture a vécu presque toute sa carrière en Sicile après avoir été vendue neuve à Palerme, par Porsche Floridia, distributeur officiel de la marque. Par un amusant concours de circonstance, l'actuel propriétaire est un cousin du premier. En effet, au bout de quelques années d'utilisation, ce dernier a vendu la voiture à un utilisateur de Catania, en Sicile également, qui l'a lui-même plus tard cédée au propriétaire actuel. En 2007, alors que la voiture affichait 95 000 km, celui-ci l'a confiée à Fillipone Racing, un spécialiste Porsche de Palerme, pour une restauration de qualité. Moteur et boîte de vitesses ont été complètement revus, de même que les freins. Pour ce qui concerne l'extérieur, l'atelier a conservé les chromes d'origine, qui ne présentaient pas de défaut, et a repeint la carrosserie, qui brille maintenant comme un miroir. Le kilométrage actuel de cette Porsche 356 est de 97 000 km et elle ne présente ni trace d'accident, ni points de corrosion. Elle fonctionne très bien et offre des performances brillantes, encore parfaitement d'actualité. Merci de noter que contrairement à ce qui est indiqué au catalogue, il s'agit d'une Porsche 356 B 1600 Super 75, matching numbers. Italian registration Chassis # 115273 - Three owners since new - Classic design, easy to use - Eligible for many historical events This Porsche 356 B 1600 has a four-cylinder 1600 75 bhp engine, fitted the 1961 Super 75 model. It has the more modern body B, but with the single rear window and the rounded front cover. This car has lived almost its entire life in Sicily, in Palermo, sold new by Porsche Floridia, the official distributor of the brand there. For an amusing combination of circumstances, the current owner is a first cousin of the original. Indeed, after a few years of use, the latter sold the car to an enthusiast from Catania, Sicily, who in turn sold it to the current owner. In 2007, when the car had 95,000 km on the clock, it was entrusted to Fillipone Racing - a Porsche specialist in Palermo - for a quality restoration. The engine and the gearbox have been completely overhauled, as well as the brakes. Regarding the exterior, the original chrome has been retained, which showed no defect when the body was repainted, the chrome still shining like a mirror. The current mileage of this Porsche 356 is 97,000 km and it exhibits no trace of any accident or corrosion. It drives very well and delivers brilliant performance, still perfectly usable. Please note that contrary to what was written in the catalog, this is a Porsche 356 B 1600 Super 75, matching numbers.

View additional info »
Realized: Log in or create account to view price data
1991 Alfa Romeo SZ (Sprint Zagato) coupé

Lot 25: 1991 Alfa Romeo SZ (Sprint Zagato) coupé

Estimated Price: Log in or create account to view price data

Description: 1991 Alfa Romeo SZ (Sprint Zagato) coupé Titre de circulation hollandais Châssis n° ZAR16200003000798 - Modèle de carrossier, rare et exclusif - Performances de haut niveau - Belle présentation et bel historique - Ex voiture du pilote hollandais H. Van Putten Avec sa forme audacieuse, l'Alfa Romeo SZ (aussi appelée Experimental Sportscar 3.0 litres) résultait d'un partenariat entre Alfa Romeo, Fiat et Zagato. Elle était basée sur la plateforme de l'Alfa 75, avec un V6 développant 210 ch, des suspensions et freins dérivées de la version Groupe A et un ensemble boîte-pont à l'arrière. La production s'est limitée à 1 036 exemplaires, plus 284 exemplaires de la version spider. Cette Alfa Romeo SZ est une des rares ayant été livrée neuve aux Pays-Bas, en 1991. D'après le registre RZ/SZ, cette voiture appartenait à la fin des années 1990 au pilote automobile H. van Putten. Le registre nous apprend aussi que, en 2009, elle était entre les mains d'un célèbre pilote hollandais et que son kilométrage atteignait 48 000 km. Ce modèle présentant un bouclier avant incisif, il n'est pas rare qu'il souffre de coups et rayures. Le dernier propriétaire, souhaitant disposer d'une voiture impeccable, a donc procédé à une réfection complète de la peinture, dans la teinte rouge d'origine. L'intérieur est encore en très bon état d'origine et se marie magnifiquement avec la superbe carrosserie. D'un point de vue mécanique, le moteur (d'origine) fonctionne bien et les vitesses passent avec douceur. La voiture, qui affiche aujourd'hui 50 000 km, a bénéficié récemment d'une révision complète. C'est un modèle rare, exclusif et radical, qu'il est intéressant de pouvoir acquérir en bon état comme cet exemplaire. Dutch title Chassis n° ZAR16200003000798 - Rare and exclusive model by coachbuilder - High-level performance - Lovely presentation and history - Formerly belonging to Dutch racer H. Van Putten With its radical styling, the Alfa Romeo SZ (also known as Experimental Sportscar 3.0 litres) was born of a partnership between Alfa Romeo, Fiat and Zagato. It was based on the platform of the Alfa 75, with a 210 bhp V6 engine and suspension and brakes taken from the Group A version, with transmission at the rear. Production was limited to 1,036 examples, and 284 examples of the spider version. This Alfa Romeo SZ is one of the very rare cars to have been delivered new in Holland in 1991. According to the RZ/SZ register, this car belonged to racing driver H. van Putten at the end of the 1990s. The register states that it was in the hands of a well-known Dutch driver in 2009, and that its mileage was 48,000 km. As this model has a deep front bumper it is not unusual for it to suffer bumps and scratches. The previous owner, wanting to have an impeccable car therefore had the paintwork completely refinished in the original red colour. The interior remains in excellent original condition and complements the bodywork perfectly. Mechanically, the original engine works well and the gear change is smooth. The car, which has covered 50,000 km, has recently had a major service. Here is a rare model, with dramatic styling, making this a great opportunity to buy an example in good condition.

View additional info »
Realized: Log in or create account to view price data
1972 Alfa Romeo Junior 1600 Zagato coupé

Lot 26: 1972 Alfa Romeo Junior 1600 Zagato coupé

Estimated Price: Log in or create account to view price data

Description: 1972 Alfa Romeo Junior 1600 Zagato coupé Titre de circulation italien Châssis n° AR3060043 - 402 exemplaires seulement - Signature Zagato, forme exclusive - Bel état d'origine, deuxième main - Travaux récents C'est au Salon de Turin 1967 que le président d'Alfa Romeo, Giovanni Luraghi, se rapproche de Zagato pour évoquer la réalisation d'une carrosserie plus légère et compacte sur base Giulia, destinée à une clientèle éprise d'esthétique. Le résultat original, d'abord proposé en 1300, passe à 1600 en 1972. Dans cette configuration, la production se limite à 402 exemplaires, sans doute à cause d'un prix nettement plus élevé que le coupé standard. La 1600 Junior Zagato que nous présentons n'a connu que deux propriétaires. Elle est encore équipée de son moteur d'origine et sa teinte "Blu Francia" est celle qu'elle portait lors de sa sortie d'usine. La carrosserie a été repeinte en 2010, avec une réalisation très soignée ayant totalisé 12 000 €. La mécanique a fait aussi l'objet de travaux, avec une réfection moteur dont la facture s'élève à près de 7 500 €. L'intérieur est en bel état d'origine et comporte encore ses tapis Zagato d'époque, impossibles à trouver de nos jours. La voiture est équipée de jantes GTA alliage neuves, et elle est accompagnée de ses documents d'immatriculation originaux. Il s'agit donc d'un exemplaire bien préservé d'une des versions les plus rares de la fameuse Giulia : un coupé exclusif et très désirable. Italian registration Chassis # AR3060043 - Only 402 made - Exclusive Zagato design - In good original condition, secondhand It was at the Turin Motor Show of 1967 that the President of Alfa Romeo, Giovanni Luraghi, met with Zagato to discuss the creation of a more compact and lightweight body based on the Giulia for a clientele that appreciated aesthetics. The distinctive and handsome design was first launched in 1300 form, then going up to 1600 in 1972. In this configuration, the production was limited to just 402, probably due to the much higher price of this exclusive coupe. The 1600 Junior Zagato that we present has had only two owners. It is still equipped with its original engine and its colour "Blu Francia" that the car received at the factory. The body was repainted in 2010, with a very careful restoration that totaled € 12,000 in costs. The mechanicals was also the subject to refurbishment, with an engine repair bill which amounted to nearly € 7,500. The interior is in good original condition and still has its Zagato carpet from the period, impossible to find nowadays. The car is equipped with new GTA alloy wheels, and comes with its original registration documents. It is therefore a well preserved and one of the rarest of the famous Giulia coupes: an exclusive and highly desirable car indeed.

View additional info »
Realized: Log in or create account to view price data
1971 Lancia Fulvia Sport 1.3 S Zagato coupé

Lot 27: 1971 Lancia Fulvia Sport 1.3 S Zagato coupé

Estimated Price: Log in or create account to view price data

Description: 1971 Lancia Fulvia Sport 1.3 S Zagato coupé Documents de circulation hollandais Châssis n° 818650001635 - Modèle original et rare, carrosserie Zagato - Plaisir sportif garanti - Présentation sans reproche Chez Lancia, rien n'est banal. Mécaniquement, la Fulvia comporte un V4 très compact et une transmission aux roues avant, formule qui lui a souri puisqu'elle a remporté le titre mondial en rallye, en 1972. Le moteur 1,3 litres a évolué au fil des ans, atteignant la puissance confortable de 90 ch dans sa version 1.3 S. La version Sport était encore plus radicale, recevant une carrosserie Zagato, d'abord en aluminium, puis en acier sur la deuxième série pour des raisons de solidité. Dans cette configuration, la production n'a pas dépassé 2 000 exemplaires. La Fulvia Sport Zagato que nous présentons est une deuxième série vendue neuve en Italie. Importée aux Pays-Bas, elle a bénéficié récemment d'une remise à niveau complète chez le spécialiste Altena Classic Car Service (facture d'avril 2012 pour 6 000 €) et chez Vere Lancia (facture de mai 2012 pour 1 500 €). Le dossier comporte des factures et des documents provenant de ses séjours en Italie et en Allemagne. Dénuée de rouille, la carrosserie de teinte bleu foncé est dans un état enviable et l'intérieur est impeccable. Mécaniquement, cette Lancia Sport Zagato ne présente pas de défaut notable. Avec son moteur vif et sa carrosserie légère, elle saura donner à son nouveau propriétaire le plaisir sportif pour lequel elle a été conçue. Dutch registration Chassis # 818650001635 - Original and rare model, bodywork by Zagato - Guaranteed pleasure - In excellent condition At Lancia, nothing was trivial. Mechanically, the Fulvia V4 had a very compact unit with front-wheel drive, a formula that obviously worked very well as Lancia went on to win the world title in rallying in 1972. The 1.3 litre engine evolved over the years, reaching the comfortable power of 90bhp in the 1.3 S version. The Sport version was even more radical, receiving a Zagato body, first in aluminum and then in steel in the second series for reasons of strength. In this configuration, the production did not exceed 2,000 units. The Fulvia Sport Zagato that we present is from the second series sold new in Italy. Imported into the Netherlands, it has recently received a total restoration from specialists Altena Classic Car Service (bills in April 2012 totalling to to € 6000) and in Vere Lancia (bills in May 2012 adding up to € 1500). The file includes invoices and documents from its stay in Italy and Germany. Devoid of rust, with dark blue body colour the car is in an enviable condition and the interior is impeccable too. Mechanically, this Lancia Zagato Sport does not have any noticeable problem. With its lively engine and lightweight body, it will give its new owner sporting pleasures for which it was designed.

View additional info »
Realized: Log in or create account to view price data
1959 Lancia Appia GTE Zagato coupé

Lot 28: 1959 Lancia Appia GTE Zagato coupé

Estimated Price: Log in or create account to view price data

Description: 1959 Lancia Appia GTE Zagato coupé Titre de circulation italien Châssis n° 812 .01-2388. - Modèle rare - Carrosserie Zagato très réussie - Bel état d'origine - Voiture vive et agréable Sa légèreté procurait à la Lancia Appia un caractère vif, malgré son petit moteur 1100. C'est encore plus vrai pour ce qui concerne le coupé dessiné par Zagato, qui a connu plusieurs versions. Celle qui nous intéresse ici est la GTE (Gran Turismo Esportazione), présentée au Salon de Turin 1958, produite à partir de 1959 et dérivée de l'Appia deuxième série. Dotée d'une élégante forme profilée et d'une calandre évoquant la Flaminia Sport du même carrossier, elle comportait notamment un moteur plus puissant, développant 53 ch au lieu des 43,5 ch de la berline. On estime à une centaine le nombre d'exemplaires produits dans cette version. L'exemplaire que nous présentons a été immatriculé neuf à Rome en 1961. Il a changé de mains en 1979, puis en 1988, tout en restant à Rome comme en atteste le libretto d'origine et les plaques d'immatriculation qu'elle porte. Cette Appia n'a jamais été restaurée et se présente en bel état d'origine. L'intérieur est bien préservé avec ses sièges en tissu gris et simili bleu clair, la même teinte que le tableau de bord recouvert également de simili. Remis en état, le moteur fonctionne bien et émet le son rageur caractéristique de son compact V4. Par ailleurs, les freins ont été refaits et les pneus remplacés. Voiture rare, originale, vive et dans un état d'origine peu courant, les exemplaires sont rares sur le marché, ce dont il faut savoir profiter. Note : Merci de noter que la voiture n'est pas vendue sans prix de réserve Italian registration Chassis # 812 .01-2388. - A very rare model - Stunning Zagato body - Good original condition - Lively and pleasant car Its lightness gave the Lancia Appia a very lively character, despite its small engine size of just 1100cc. This was especially true with the coupe version designed by Zagato, which had several versions. One that interests us here is the GTE (Gran Turismo Esportazione), unveiled at the Turin Motor Show in 1958, and which went into production in 1959 and was derived from the Appia second series. Featuring an elegant streamlined shape and a grille reminiscent of the Flaminia Sport from the same bodybuilder, it had a fairly powerful engine, developing 53bhp instead of the more modest 43.5bhp of the saloon. The number of examples produced in this version is estimated at about a hundred only. The example we offer was registered new in Rome in 1961. It changed hands in 1979 and again in 1988, while staying on in Rome as evidenced by the original license plates and papers. This Appia has never been restored and is presented in good original condition. The interior is well preserved with its seats in grey and light blue faux fabric, the same colour as the dashboard, which is also covered in imitation leather. Restored, the engine works well and makes the characteristic sound of an angry compact V4. In addition, the brakes have been redone and tyres replaced. A rare car and very original, what more do you need to know to enjoy? Important note : Please note that the car is not sold without reserve

View additional info »
Realized: Log in or create account to view price data
1984 BMW M635 CSI  No reserve

Lot 29: 1984 BMW M635 CSI No reserve

Estimated Price: Log in or create account to view price data

Description: 1984 BMW M635 CSI No reserve Titre de circulation monégasque Châssis n° WBAEE310X01051276 - Sans réserve - Seule BMW de tourisme dépassant 250 km/h - Trois propriétaires seulement - Kilométrage raisonnable, entretien suivi - Performances de haut niveau Sortie des usines en décembre 1984, cette BMW M635 CSI a été livrée neuve à BMW Italie qui l'a ensuite vendue au directeur de Pirelli Italie. C'est auprès de lui que l'actuel propriétaire en a fait l'acquisition, ce qui en fait une troisième main. Aujourd'hui, le compteur affiche 99 968 km, ce qui est très raisonnable pour ce modèle. De plus, un important dossier de factures accompagne la voiture. Elle est donc très bien préservée, avec sa carrosserie gris métallisé, sa sellerie en cuir noir et ses moquettes de protection. L'équipement très complet inclut une climatisation, un régulateur de vitesse, un autoradio lecteur de cassettes. Les jantes BBS sont également bien conservées et bien chaussées de pneus Michelin TRX en bon état. A son époque, ce coupé confortable et spacieux représentait le haut de gamme sportif de la gamme, un des rares modèles bénéficiant de la lettre "M", pour Motorsport. Elle était nettement plus performante que la 635 CSI "normale", grâce à un moteur six-cylindres 3,5 litres 24 soupapes développant 286 ch. Pour la petite histoire, c'est la seule BMW de tourisme dépassant 250 km/h, car les modèles ultérieurs ont été bridés électroniquement. Dans cet état et avec cet historique suivi, c'est un exemplaire particulièrement attractif, et un modèle dont la cote ne cesse de progresser. Monaco registration Chassis # WBAEE310X01051276 - No reserve - Only BMW tourer with a top speed over 250 km/h - Three owners only - Reasonable mileage, with proper service record - High-level performance Produced in December 1984, this BMW M635 CSI was delivered new to BMW Italia, who then sold the car to the Director of Pirelli Italy. It is from him that the current owner acquired the car, making it a third hand only. Today, the counter shows just 99,968 km, which is indeed very reasonable for this model. In addition, an important invoice file comes with the car. It is very well preserved, with its metallic grey body, its black leather upholstery and carpet protection. The complete equipment includes air-conditioning, cruise control and a radio cassette player. The BBS wheels are also very well preserved and are shod with Michelin TRX tyres in good condition. In its time, this comfortable and spacious coupe represented the high end of the sports car range, and was one of the few models to receive the letter "M", for Motorsport. It was significantly better than the 635 CSI "normal" with a six-cylinder 3.5-liter 24-valve 286bhp. For the record, this is the only BMW tourer that tops 250 km/h, as the latter models were restricted electronically. In this state and with such fine maintenance, this car is a particularly attractive specimen, and is a model, which is increasing in popularity over the years.

View additional info »
Realized: Log in or create account to view price data
1968 Maserati Ghibli 4,7 litres coupé

Lot 30: 1968 Maserati Ghibli 4,7 litres coupé

Estimated Price: Log in or create account to view price data

Description: 1968 Maserati Ghibli 4,7 litres coupé Carte grise française Châssis n° AM115/216 Moteur n° AM115/216 - Ligne magistrale, moteur puissant - Dans la même famille depuis 35 ans - Entretien suivi, bon état d'origine - Matching numbers Avec la Ghibli, Giugiaro signe chez Ghia un dessin magistral. Ce modèle racé représente l'aboutissement des Maserati à moteur V8 avant, à la fin des années 1960. Elle est équipée du moteur quatre arbres conçu par Giulio Alfieri, puissant et endurant. Dans sa version 4,7 litres qui nous concerne ici, il développe 310 ch qui emmènent à plus de 250 km/h cette voiture dont la présentation raffinée est à la hauteur de ses performances élevées. La Maserati Ghibli présentée ici fut vendue neuve en France et immatriculée à Paris le 26 juin 1968. Elle rejoint ensuite une famille parisienne le 17 mai 1976 et pour ne la quitter qu'en 2012. Elle fut entretenue de manière très régulière et attentive par l'Officine Alfieri Maserati SpA à Modène. Elle est équipée d'un pot inox et de pneus Michelin XWX en bon état. La peinture d'une belle teinte bleue et récemment refaite, se marie bien avec la ligne racée de la carrosserie. Elle repose sur des jantes Borrani en alliage, à fixation centrale. A l'intérieur, la sellerie en cuir rouge foncé d'excellente qualité est très bien conservée, les moquettes ne sont guère usées et le tableau de bord est sans défaut. Vitres électriques et autoradio Blaupunkt font partie de l'équipement très complet de cette voiture très bien finie. Son compteur affiche 66030 km et le propriétaire nous indique que l'embrayage a été remplacé il y'a peu. Il s'agit donc d'une occasion rare d'acquérir ce chef-d'œuvre de style en état d'origine, conservé depuis de longues années entre des mains attentionnées. Merci de noter que contrairement à ce qui est indiqué au catalogue, l'embrayage a été révisé et non remplacé. Le contrôle technique présente une contre visite pour efficacité globale du frein de service insuffisante et divers disfonctionnements electriques mineurs. French registration Chassis # AM115/216 Engine No. AM115/216 - Line masterful and powerful - In the same family for 35 years - Proper service monitoring, in original good condition - Matching numbers With Ghibli, Giugiaro penned at Ghia, a real masterful design. This sleek model was the culmination of the Maserati V8 engine with its lineage going back to the earlier decade. Powered by the four overhead camshaft engine designed by Giulio Alfieri, the Ghibli was powerful and enduring. The 4.7-litres version is what concerns us here, developing 310bhp and good for more than 250 km/h, but the car always very refined all the way up to its top speed. The Maserati Ghibli presented here was sold new in France and registered in Paris on 26 June, 1968. The car became a part of a Parisian family in May 17, 1976 and stayed with the family till 2012. It was maintained in a very regular and careful manner by Officine Alfieri Maserati SpA in Modena. It is equipped with a stainless steel exhaust and Michelin XWX tyres in good condition. The beautiful blue colour was recently redone and blends very well with the elegant lines of the body. It has Borrani alloy rims, with centre locking. Inside, the dark red leather upholstery of excellent quality is very well preserved, the carpets are hardly worn and the dashboard is flawless. Power windows and Blaupunkt are part of the complete equipment of the car, which is indeed very well finished. The counter shows 66,030 km and the owner informed us that the clutch has been replaced fairly recently. So this is a really rare opportunity to acquire this masterpiece of style in very original condition, stored for many years in caring hands. Please note that contrary to what was written in the catalog, the cluth was serviced and not changed. The technical inspection mentionned an insufficient efficiency of the service brake and minor electrical malfunctions.

View additional info »
Realized: Log in or create account to view price data
¤ 1962 Maserati 3500 GTi cabriolet Vignale avec Hard top

Lot 31: ¤ 1962 Maserati 3500 GTi cabriolet Vignale avec Hard top

Estimated Price: Log in or create account to view price data

Description: 1962 Maserati 3500 GTi cabriolet Vignale avec Hard top Titre de circulation suisse Châssis n° AM101 1407 Moteur n° AM101 1407 - Modèle rarissime, seulement 242 exemplaires - Restauration suisse de très haut niveau - Matching Numbers - Livrée neuve en Allemagne D'une certaine façon, la 3500 GT est à Maserati ce que la 250 GT est à Ferrari. Pour prendre la suite des Maserati A6G 2000, qui sont quasiment des voitures de course en habit de ville, Adolfo et Omer Orsi savent qu'il faut une automobile plus confortable, capable de plaire à une clientèle d'amateurs opulents. L'époque s'y prête et la marque a le vent en poupe, forte des succès de la 250 F entre les mains de Juan-Manuel Fangio. Giulio Alfieri, ingénieur talentueux entré chez Maserati en 1953, place dans un châssis tubulaire un six cylindres en ligne en aluminium, dérivé de celui de la 350 S. Comportant deux ACT et un double allumage, il est à la fois souple, puissant et fiable. La voiture débute sa carrière sous la forme d'un coupé carrossé par Touring, selon sa technique "Superleggera". A l'intérieur, le luxe est de mise pour aménager un habitacle raffiné. Présenté en 1957, le coupé 3500 GT va plaire et les commandes affluent. Fort de ce succès, Maserati présente au Salon de Genève 1960 une version cabriolet. Réalisée par Vignale sur un dessin de Michelotti, sa ligne est plus moderne que le coupé, avec une calandre plus affirmée et un élégant décrochement de l'aile arrière au-dessus des passages de roues. Sa carrosserie est en acier, sauf le capot et le couvercle de coffre en aluminium, et elle est légèrement plus courte que le coupé. Ce cabriolet a connu des clients célèbres, comme le roi du Maroc ou l'acteur Dean Martin. Vendue un prix élevée, sa production est restée plus limitée que celle du coupé. Avec 242 exemplaires, c'est aujourd'hui une voiture beaucoup plus rare et recherchée. Le modèle va connaître plusieurs améliorations, dont une alimentation par injection Lucas, du type de celle vue sur les Jaguar Type D. Elle fait passer la puissance à 235 ch et la vitesse de pointe à 220 km/h. Comme nous l'a confirmé le département historique de Maserati, ce somptueux cabriolet a été livré neuf en Allemagne après être sorti d'usine en juin 1962. Il était à l'origine de couleur "Verde Parioli" (vert très clair métallisé) avec intérieur cuir beige et comportait des options telles que les roues fils, ou le hard-top, dont elle dispose encore aujourd'hui. Achetée en 2007 par son actuel propriétaire, un important collectionneur suisse, ce dernier s'est lancé dans une restauration complète en la confiant aux meilleurs artisans suisses. L'intérieur beige a été refait avec d'anciens stocks de cuir Connolly dénichés par son propriétaire. L'équipement comporte des vitres électriques et les contreportes et moquettes sont impeccables, de même que le tableau de bord avec ses instruments Jaeger siglés Maserati, élégants et sportifs, et que le volant à trois branches ajourées. La carrosserie en excellent état est d'une teinte "gun metal grey" qui sied à ce dessin sobre et équilibré. La capote est refaite également et le coffre est habillé d'un revêtement molletonné de belle facture. Le moteur d'origine (la voiture est donc "matching numbers", pour reprendre l'expression consacrée) est alimenté par une injection Lucas, système qui a fait ses preuves lorsqu'il est correctement réglé et qui se marie bien avec le double allumage qui caractérise ce six-cylindres racé, de présentation impeccable. Comme à sa sortie d'usine, la voiture est équipée d'une boîte de vitesses ZF à cinq rapports. Elle dispose de cinq jantes Borrani restaurées, chaussées de pneus Michelin en bon état et les freins bénéficient des quatre disques apparus sur les dernières versions de ce modèle. Ce magnifique exemplaire constitue une rare occasion d'acquérir une des Grand Tourisme les plus prestigieuses et performantes de son époque, pour un prix qui est encore loin de celui atteint par certaines de ses concurrentes comparables. Swiss registration Chassis # 1407 AM101 Engine No. 1407 AM101 - Very rare model, only 242 made - Swiss maintenance of very high level - Matching Numbers - Delivered new in Germany The Maserati 3500 GT was an answer to the Ferrari 250 GT. To follow up the Maserati A6G 2000, which is almost a race car 'dressed' for the city, Adolfo and Omer Orsi knew that it took a more comfortable car to please wealthy enthusiast customers. The time was appropriate and the brand had the necessary wind in its sails, what with strong successes with the F250 in the hands of Juan Manuel Fangio. Giulio Alfieri, a very talented engineer joined Maserati in 1953, and he placed in a tubular chassis a six-cylinder aluminum engine, derived from the 350S. Featuring two overhead camshafts and dual ignition, the car was flexible, yet powerful and reliable. The car began its production run as a coupe bodied by Touring, according to their technique of Superleggera, or lightweight construction. Inside the car became more luxurious with a more refined interior. Introduced in 1957, the 3500 GT coupe became a sales success. With this success, Maserati at Geneva in 1960 unveiled a convertible version. Another Vignale execution, with a design from Giovanni Michelotti, the line was more modern than the coupe, with a more assertive grille and a stylish shoulder of the rear fender above the wheel arches. The body was made of steel, except for the hood and trunk lid made of aluminum and the car was slightly shorter than the coupe. The convertible had many famous owners including the King of Morocco and actor Dean Martin. Sold at a high price, its production was even more limited than that of the coupe. With just 242 made, this is now a much rarer and much sought after car. The model underwent several improvements, including a fuel injection system from Lucas, of the type seen on the Jaguar D-Type, which increased max power to 235bhp and top speed to 220 km/h. As confirmed by the history department of Maserati this sumptuous convertible was delivered new from the factory in Germany after being produced in June 1962. It was originally painted a "Parioli Verde" (a very light green metallic) with beige leather interior and included options such as sports wheel and removal hardtop, which it still has today. Purchased in 2007 by its current owner, an important Swiss collector, the car received a full restoration by the best Swiss craftsmen. The beige interior has been redone with old stocks of Connolly leather unearthed by its owner. Equipment includes power windows and the door panels and carpets are spotless, as well as the dashboard with Maserati branded instruments, which are sporty and elegant Jaegers, and the steering wheel features three drilled spokes. The body is in excellent condition with a gun-metal gray shade, befitting its simple and balanced design. The hood is also redone and the trunk has a fleece lining, which is beautifully crafted. The original engine (the car has "matching numbers") is powered by a Lucas injection, a system that has proven that when it is properly adjusted it works very well, plus the dual ignition that characterizes this racy six -cylinder machine. The car comes with a factory-fitted ZF five-speed gearbox. It has five restored Borrani wheels, all shod with Michelin tyres in good condition and the brakes are four discs that were on the last version of the model. This magnificent example is a rare opportunity to acquire one of the most prestigious of GT cars, for a price that is still far from that what some of its comparable rivals cost today.

View additional info »
Realized: Log in or create account to view price data
1982 Peugeot 504 2L cabriolet Chapron, hard-top

Lot 32: 1982 Peugeot 504 2L cabriolet Chapron, hard-top

Estimated Price: Log in or create account to view price data

Description: 1982 Peugeot 504 2L cabriolet Chapron, hard-top Titre de circulation hollandais Châssis n° VF3504B12C3699505 Moteur n° P76532VA - Modèle unique, finition spéciale Henri Chapron - Historique suivi - État d'origine superbe Unique, ce cabriolet 504 a été profondément modifié dans les ateliers Chapron, à la demande de Hugo Ross, son premier propriétaire, diplomate résidant à Monaco. En plus de la facture d'achat, qui s'élève à 62 595 francs, il a déboursé 60 181 francs supplémentaires pour le travail du carrossier ! Parmi les modifications, on peut noter : peinture bicolore noir et brun, sièges et garnitures de portes en cuir brun assorti, couvre-tonneau également en cuir brun, plafonnier ajouté au rétroviseur. Pour apporter à l'ensemble une dernière touche de luxe, le propriétaire a fait peindre à la main, sur chaque porte, le blason de la famille Ross. Le propriétaire suivant, Marc de Coninck, a fait fabriquer un hard-top spécial équipé d'un dégivrage de lunette arrière et de plafonniers. La voiture est équipée de projecteurs additionnels d'origine Peugeot et la capote, en parfait état, a été remplacée en 1990. L'actuel propriétaire a acheté ce cabriolet en 1992 et l'a immatriculé en Hollande en 1993. Accompagné de ses factures d'achat, modifications et entretien, ainsi que des copies des documents d'immatriculation précédents, il est aujourd'hui dans un très bel état d'origine. A l'élégance de la ligne de Pininfarina, il ajoute l'exclusivité d'une finition personnalisée, par un des plus grands carrossiers français. Dutch title Chassis n° VF3504B12C3699505 Engine n° P76532VA - Unique model, special finishing by Henri Chapron - Continuous history - Superb original condition This unique cabriolet 504 was completely modified in the Chapron workshops, as commissioned by its first owner, Hugo Ross, a diplomat living in Monaco. In addition to the purchase invoice of 62,595 francs, the owner spent a further 60,181 francs on work carried out by the coachbuilder ! Noteworthy modifications included : two-tone black and brown paintwork, seats and door trim in matching brown leather, tonneau cover also in brown leather and a ceiling light fitted by the rear-view mirror. To add a final touch of luxury to the car, the owner had the Ross coat of arms hand-painted on both doors. The second owner, Marc de Coninck, had a special hardtop made, equipped with a heated rear window and interior lights. The car has additional, original Peugeot driving lights, and the hood, which was replaced in 1990, is in perfect condition. The current owner bought this cabriolet in 1992 and registered it in Holland in 1993. Complete with the sales invoice, bills for the modifications and maintenance and copies of previous registration documents, the car is offered today in beautiful original condition. It displays the elegance of a Pininfarina design, with the added exclusivity of a personalised finish by one of the most celebrated French coachbuilders.

View additional info »
Realized: Log in or create account to view price data
1934 Citroën Traction 7B cabriolet

Lot 33: 1934 Citroën Traction 7B cabriolet

Estimated Price: Log in or create account to view price data

Description: 1934 Citroën Traction 7B cabriolet Carte grise française Châssis n° 16315 Caisse n° AC198 - Un des premiers cabriolets Traction - Restauration très soignée, dans le respect de l'origine - Modèle mythique, robuste et facile à utiliser Révolutionnaire lors de son lancement, la Traction va devenir un succès universel, prouvant le bien-fondé des choix d'André Citroën : traction avant, carrosserie monocoque, quatre roues indépendantes, le tout sous une ligne de carrosserie basse et élancée. Ses qualités n'ont fait que se confirmer au fil des ans et de son évolution, sur plus de 20 ans de production. La Traction est présentée aux concessionnaires au mois de mars 1934 et fait son apparition dans les magasins d'exposition dès le mois suivant. Elle plaît d'emblée au public, grâce à l'excellente habitabilité que permet son absence de châssis, pour un prix qui reste raisonnable. La 7A, première version de la Traction, laisse place, au mois de juin, à la 7B qui adopte un moteur 1 529 cm3 développant 35 ch, tout en remédiant à plusieurs défauts de jeunesse. C'est justement une de ces 7B que nous proposons, dans sa rare carrosserie cabriolet. Vendue neuve le 17 août 1934, il s'agit donc d'un des tout premiers modèles de Traction. Cette voiture a été achetée par son actuel propriétaire dans la région de Poitiers, alors qu'elle venait précédemment du département de Seine-Maritime. Il s'est alors lancé dans une restauration minutieuse qui a duré douze ans et qui n'a été achevée que récemment, au point que la voiture n'a parcouru qu'une centaine de kilomètres depuis sa remise en état. De la caisse à l'habitacle, tout a été soigneusement refait en respectant la configuration d'origine, et les soubassements sont impeccables. Sa découpe de peinture n'était pas proposée à l'époque, mais le propriétaire souligne qu'il était possible en 1934 de commander sa voiture en apprêt et de la faire ensuite peindre à sa convenance, si bien que ce choix de présentation a très bien pu exister. La voiture dispose des nombreux accessoires spécifiques aux premiers modèles, est accompagnée de la notice d'entretien d'origine et les éléments d'éclairage sont corrects. Du côté mécanique, le moteur a été entiérement refait chez "Tous les moteurs" et la voiture est équipée d'une ligne d'échappement en acier inoxydable. Un dossier photo de la restauration l'accompagne. Authentifié par le Conservatoire Citroën, ce cabriolet 7B correspond à un des premiers exemplaires de cette voiture légendaire et, qui plus est, il se présente dans un état irréprochable. Il s'agit probablement d'un des plus beaux cabriolets 7B en existence, promesse de plaisir au volant, en profitant des rayons de soleil et des qualités routières de cette automobile en avance sur sont temps. French title Chassis n° 16315 Body n° AC198 - One of the first Traction cabriolets - Fastidious restoration respecting the original - Iconic model, robust and easy to use Revolutionary when launched, the Traction became a universal success, confirming André Citroën's choices: front wheel drive, monocoque body, all-round independent suspension, presented in a low, elegantly styled body. These distinctive qualities continued to prove themselves over the years and through the development of a car that was in production for more than 20 years. The Traction was first shown to dealers in March 1934 and made its appearance in the showroom the following month. The public took to it immediately, impressed by the roominess afforded by the absence of a chassis, and the reasonable price. By June, the first 7A version had given way to the 7B, featuring a 1,529cc engine producing 35 bhp, which addressed various teething problems experienced by the first model. It is a 7B that is on offer, in a rare cabriolet body. Sold new on 17 August 1934, this is one of the earliest Tractions to be built. This car was bought by the current owner in the region of Poitiers, although it had previously spent time in the Seine-Maritime department. The owner launched into a painstaking restoration that took some twelve years. This has only been completed recently and the car has covered just a hundred kilometres since. Every aspect of the body and the interior has been meticulously refurbished in line with the original configuration of the car, and the underbody is faultless. The special paintwork was not offered in period, but the owner has pointed out that it was possible to order a car primed and have it painted subsequently, so that this choice could well have existed. This car has various accessories specific to the earliest models, and comes with the correct lights and original maintenance record. Mechanically, the engine has been completely rebuilt by " Tous les moteurs ", and it is fitted with a stainless steel exhaust. There is a file of photos documenting the restoration accompanying the car. Authenticated by the Conservatoire Citroën, this 7B cabriolet is one of the earliest examples of a legendary car, offered in perfect condition. It is undoubtedly one of the most beautiful 7B cabriolets in existence, promising endless pleasure behind the wheel, open to the sunshine, and the road-going qualities of a car that was ahead of its time.

View additional info »
Realized: Log in or create account to view price data
1938 Simca Huit Camerano Spéciale Réplica

Lot 34: 1938 Simca Huit Camerano Spéciale Réplica

Estimated Price: Log in or create account to view price data

Description: 1938 Simca Huit Camerano Spéciale Réplica Carte grise française Châssis n° 807325 - Voiture prête pour Le Mans Classic - Préparation soignée - Pilotée par Jean-Pierre Jaussaud, ancien vainqueur des 24 Heures - Capital sympathie inégalé Quand on habite près du Mans sur la ligne droite des Hunaudières, comment ne pas rêver de courir un jour sur le circuit des 24 Heures ? C'est ce qui est arrivé à Evelyne Heise, ancienne pilote de rallycross, qui s'est donc mise en quête d'une voiture abordable pour prendre part au Mans Classic. En fouillant l'histoire du circuit, elle a découvert qu'une Simca Huit avait participé à la course mancelle en 1938, préparée par Vittorio Camerano. La petite berline avait même terminé onzième au classement général, belle performance pour une si modeste automobile. Evelyne va donc se lancer dans la réalisation d'une réplique, avec l'accord de la famille Camerano, pour pouvoir l'engager au Mans Classic. Avec son mari, ils trouvent une caisse de 1938 qu'ils déshabillent complètement et qu'ils préparent pour la course. La préparation de la mécanique est confiée au petit-neveu de Vittorio Camerano, qui abaisse le moteur pour améliorer la position du centre de gravité et qui effectue diverses modifications : pipe d'admission à deux carburateurs Solex, collecteur d'échappement direct, vilebrequin nitruré, pistons spéciaux... La puissance approcherait alors de 60 ch. La voiture est engagée au Mans Classic 2008 et, pour donner un peu de panache à l'opération, Evelyne fait appel à Jean-Pierre Jaussaud : le double vainqueur des 24 Heures accepte non seulement d'être le parrain de la voiture, mais en plus il décide de faire équipe avec la maîtresse d'œuvre. Au cours de l'épreuve, ils vont casser le moteur spécial mais auront le temps entre deux séries de remonter une mécanique Aronde normale qui les mènera jusqu'à l'arrivée. Depuis, cette voiture a retrouvé son moteur spécial et a participé deux autres fois à la fameuse rétrospective, terminant en 2012 huitième à l'indice de performance de son plateau. Sympathique automobile s'attirant systématiquement les faveurs du public, elle est accompagnée de son passeport FIA et constitue une occasion rêvée de prendre part au Mans Classic avec un budget limité : tourner sur le circuit des 24 Heures, sur les traces de plus grands, est une expérience qui reste à jamais gravée dans la mémoire... Copyright photos 1 et 2: Daniel Denis French title Chassis n° 807325 - Car prepared for Le Mans Classic - Meticulous preparation - Raced by Jean-Pierre Jaussaud, former winner of the 24 Hour Race - Unrivalled charisma Living near Le Mans on the Hunaudières straight, who would not dream of driving the 24 Hours circuit ? This is what inspired Evelyne Heise, a former rallycross driver, to search for an affordable car to take part in Le Mans Classic. On delving into the history of the circuit, she discovered that a Simca 8 had competed at Le Mans in 1938, prepared by Vittorio Camerano. This small saloon finished eleventh overall, an impressive result for such a modest automobile. Evelyne set about building a replica, with the agreement of the Camerano family, to realise her dream of participating at Le Mans Classic. She found a 1938 body and, with the help of her husband, completely stripped down and prepared the car for racing. The mechanical work was carried out by Vittorio Camerano's great nephew, who lowered the engine to improve the car's centre of gravity. Other modifications included the addition of an intake manifold with Solex carburettors, direct exhaust, nitrided crankshaft and special pistons, which boosted the car's power to almost 60 bhp. The car was duly entered for the 2008 Le Mans Classic, and to add a little flamboyance to the occasion, Evelne put a call in to Jean-Pierre Jaussaud, twice winner of the 24 Hours, who agreed not only to be the patron, but also to be her team-mate. During the course of the race, the special engine broke, and was replaced with a standard Aronde engine between stages, allowing them to cross the finish line. Since that event, the car has been re-united with its special engine and has taken part twice more in this famous historic meet, finishing 8th in its grid in the index of performance in 2012. This is a nice car that has never failed to charm the public. It comes with its FIA passport, ready to fulfil the dream of taking part in Le Mans Classic on a limited budget. Here is a chance to lap the 24 Hours circuit on the trail of the greatest cars, an experience that would never be forgotten... Copyright photos 1 and 2: Daniel Denis

View additional info »
Realized: Log in or create account to view price data
1950 Siata Amica Tubolare cabriolet Bertone

Lot 35: 1950 Siata Amica Tubolare cabriolet Bertone

Estimated Price: Log in or create account to view price data

Description: 1950 Siata Amica Tubolare cabriolet Bertone Titre de circulation italien Châssis n° ST38947 - Voiture extrêmement rare - Restauration de qualité - Typiques du raffinement des petites sportives italiennes des années 1950 - Produite par un des plus grands carrossiers italien Ce cabriolet Siata Amica est un des rares produits par la marque. Selon le vendeur, il a été livré neuf au patron de Siata, M. Ambrosini, avant d'être restauré dans les années 1990 par son dernier propriétaire. De couleur verte avec intérieur ivoire, il est en bel état de présentation. Basée sur un châssis tubulaire périmétrique, cette voiture mise au point par Siata ("Società Italiana Applicazioni Tecniche Auto-Aviatorie" puis, après la guerre, "Società Italiana Auto Trasformazioni Accessori") recevait un moteur de Fiat 500 Topolino amélioré, développant près de 22 ch. Sa jolie carrosserie avait été dessinée par le comte Revelli de Beaumont, et elle était fabriquée par Bertone. Cette voiture offrait un caractère sportif, comme en témoigne l'aménagement intérieur, digne d'une vraie petite GT avec ses sièges bas, ses élégantes contreportes avec poignées chromées et ses deux compteurs ronds posés sur la planche de bord en acier peint de la couleur de la caisse. A l'avant du capot, le badge de la marque mentionne " Siata Fiat Derivata" et, selon le vendeur, ce modèle n'aurait été produit qu'à quatorze exemplaires, entre 1948 et 1952. Avec un poids limité à 580 kg, cette voiture pouvait atteindre 100 km/h, vitesse qui était hors de portée de la Fiat de série. Certaines versions de l'Amica ont été modifiées pour la compétition, participant aux grandes courses italiennes comme les Mille Miglia. Ce cabriolet présente donc une occasion rare d'acquérir une petite sportive telles que les Italiens savaient les produire, avec compétence et panache. Italian registration Chassis # ST38947 - Extremely rare car - Quality restauration - Typically refined small Italian sports from the 1950s - Produced by a leading Italian coachbuilder This convertible Siata Amica is one of the few products in the brand. According to the seller, it was delivered new to Siata boss, Mr. Ambrosini, before being restored in the 1990s by its last owner. Green with ivory interior, it is in good condition. Based on a perimeter tubular chassis, the car was developed by Siata ("Società Italiana Applicazioni Tecniche Auto Aviatorie" then, after the war, "Società Italiana Auto Trasformazioni Accessori") and had as powerpack the engine of the Fiat 500 Topolino reworked, developing almost 22bhp. The car's pretty body was designed by Count Revelli de Beaumont, and was built by Bertone. This car offers a sporty character, as evidenced by the interior worthy of a true small GT with low seats, door panels with elegant chrome handles and two sub-dials placed on the painted steel dashboard. At the front of the hood, the badge of the brand mentions "Fiat Siata Derivata" and, according to the seller, this model was produced in just a short series of 14 units between 1948 and 1952. With the weight limited to just 580 kg, the car can reach a top speed of 100 km/h - a speed, which was way beyond the reach of the normal Fiat Topolino range. Some versions of the Amica has been changed for competition, participating in major Italian races like the Mille Miglia. This convertible is therefore a rare opportunity to acquire a small sports car, which the Italians knew how to produce with much skill and panache.

View additional info »
Realized: Log in or create account to view price data
1980 Alfa Romeo GTV6 2.5 coupé  No reserve

Lot 36: 1980 Alfa Romeo GTV6 2.5 coupé No reserve

Estimated Price: Log in or create account to view price data

Description: 1980 Alfa Romeo GTV6 2.5 coupé No reserve Titre de circulation hollandais Châssis n° ZAR116C00*000016304* - Sans réserve - Moteur superbe - Performances brillantes - Belle présentation La première version du coupé Alfetta GTV avait laissé les amateurs d'Alfa Romeo un peu sur leur faim, mais à la présentation de la version équipée du V6 quatre arbres 2,5 litres, toutes les réserves se sont écroulées et la presse a salué de façon dithyrambique les qualités de ce moteur splendide. On pouvait lire dans Échappement, en mai 1982 (retranscrit dans le bulletin de l'Alfa Classic Club) : "On cherche les mots pour décrire la joie que procure cet extraordinaire 2,5 litres injection, stupéfiant de puissance et de couple, de rage à tous le régimes, de légèreté, de brio, de santé joyeuse. Il a (...) même un bruit de rêve, et les chronos sont significatifs : 216 km/h, 15"9 aux 400 m et 29" aux 1 000 m." Un enthousiasme partagé par ceux qui ont eu la chance d'utiliser cette voiture, à l'époque. La GTV6 que nous proposons a été vendue neuve aux Pays-Bas et, plus récemment, elle est restée dans la même collection pendant une quinzaine d'années. Elle été repeinte une fois, bénéficiant d'un travail de grande qualité. Elle ne présente pas de défauts mécaniques ou électroniques et comporte tous ses accessoires, en état de fonctionnement. De teinte gris foncé métallisé avec intérieur beige, elle offre une excellente présentation et ne demande qu'à faire chanter à nouveau sa mécanique racée. Dutch title Chassis n° ZAR116C00*00002728* - No reserve - Superb engine - Outstanding performance - Beautifully presented The first version of the Alfetta GTV coupé had left Alfa Romeo fans expecting more, but these reservations soon disappeared with the introduction of the 2.5-litre V6 four overhead cam version, and the press were fulsome in their praise for this splendid engine. It was reported in Échappement, in May 1982 (transcribed in the Alfa Classic Club Bulletin): " We are searching for words to describe the joy this extraordinary 2.5-litre fuel injection engine brings. It is the stuff dreams are made of, and the times are impressive: 216 km/h, 15"9 at 400 m and 29" at 1 000 m." This enthusiasm was shared by anyone who had the opportunity to drive this car in period. The GTV6 on offer was sold new in Holland and in more recently has spent fifteen years in the same collection. The car has been repainted once, to a very high standard. It presents no mechanical or electrical faults and comes with all accessories in working order. In dark metallic grey with beige interior, it is in great condition, asking only for someone to bring the sporty engine to life once more.

View additional info »
Realized: Log in or create account to view price data
1966 Alfa Romeo 1600 Spider Duetto

Lot 37: 1966 Alfa Romeo 1600 Spider Duetto

Estimated Price: Log in or create account to view price data

Description: 1966 Alfa Romeo 1600 Spider Duetto Titre de circulation hollandais Châssis n° AR 661789 - Séduisant cabriolet - Superbe présentation d'origine - Moteur double arbre - Encore sous-coté - Seulement trois propriétaires depuis l'origine Après la berline Giulia lancée en 1962, Alfa Romeo se devait de poursuivre sur sa lancée et de décliner les carrosseries sur cette plateforme bien née, dotée du fameux moteur double arbre et conçue par l'ingénieur Orazzio Satta. Ainsi, en 1963, Alfa Romeo lance le coupé dessiné par Giugiaro pour Bertone et, trois ans plus tard, c'est au tour du Spider présenté au mois de mars au Salon de Genève. Il est habillé par Pininfarina, qui a imaginé un dessin original, effilé et presque féminin. Livrée neuve en Hollande par l'importateur Lowman & Parqui comme le montre encore sa plaque d'époque, la voiture que nous présentons a passé toute sa vie dans ce même pays. Elle n'a sans doute jamais connu les rigueurs brumeuses de l'hiver batave tant elle se présente dans un bel état d'origine. Elle n'a connu que trois propriétaires et le compteur affiche 66 575 km, seul la capote a été refaite pour que la voiture soit parfaitement utilisable par tous les temps, tout en conservant son parfum d'origine. Les sièges, tapis et carrosserie sont très bien préservés. De teinte rouge avec intérieur noir, cette voiture représente une opportunité intéressante d'acquérir un sympathique cabriolet portant une marque emblématique dans un état d'origine exceptionnel. Dutch registration Chassis # 661789 AR - A very seductive convertible - In superb original condition - Dual motor shaft - Still underrated - Only three owners from new After the Giulia saloon was launched in 1962, Alfa Romeo had to continue its momentum and thus developed the famous twin cam engine designed by the engineer Orazzio Satta into the Giulia. Thus, in 1963, Alfa Romeo launched the coupe version designed by Giugiaro for Bertone, and three years later it was the turn of the Spider to be launched in March at the Geneva Motor Show. The design was by Pininfarina, which drew a slender and almost feminine form. Delivered new in Holland by importer Lowman & Parqui (as it still shows its plate), the car that we present has spent its entire life in this country. It has probably never experienced the rigours of the misty Batavian winter as it comes in a very good original condition. It has had only three owners since new and the counter shows just 66,575 km. Only the hood has been redesigned so that the car is perfectly usable in all weather conditions, while retaining its original flavour. The seats, carpets and body are very well preserved. Red in colour with black interior, this car represents an interesting opportunity to acquire a really nice convertible from an iconic brand in exceptional original condition.

View additional info »
Realized: Log in or create account to view price data
1992 Alfa Romeo 2L Spider

Lot 38: 1992 Alfa Romeo 2L Spider

Estimated Price: Log in or create account to view price data

Description: 1992 Alfa Romeo 2L Spider Titre de circulation allemand Châssis n° ZAR11500007007192 - État d'origine remarquable - Ultime version du Spider Alfa classique - Confortable et performante Le Spider Alfa Romeo, né en 1966 sous le nom de Duetto, a profité d'une durée de vie exceptionnelle, puisqu'il n'a disparu du catalogue qu'en 1993. Ce n'est pas un hasard : sa mécanique brillante, déclinée en plusieurs cylindrée, était logée dans une belle carrosserie signée Pinin Farina. Elle connaîtra plusieurs évolutions dont la dernière, en 1990, était une des plus réussies car elle redonnait de la fluidité à cet élégant dessin. Le Spider 2000 à injection électronique que nous proposons se présente dans un état incroyablement bien préservé. Il s'agit d'une voiture d'origine allemande, n'ayant quasiment jamais roulé sous la pluie et dont le compteur n'affiche que 30 000 km. Elle paraît même en avoir parcouru encore moins, tant elle est impeccable. La peinture rouge est 100% d'origine et l'intérieur, avec ses sièges en Alcantara noir, est dénué de tout défaut. La voiture est pourvue d'une direction assistée et c'est un des rares exemplaires de 1993, dernière année de production, équipée d'un catalyseur. Reposant sur des jantes de 15 pouces, elle est accompagnée de son carnet d'entretien faisant apparaître une dernière révision le 21 janvier 2013. Cette voiture est donc intéressante par son état rare, allié aux qualités confirmées de ce Spider né plus de vingt ans auparavant. German registration Chassis ZAR11500007007192 - Remarkable state of origin - Ultimate version of the classic Alfa Spider - Comfortable and efficient The Alfa Romeo Spider was unveiled in 1966 with the Duetto name, and the car enjoyed a long lifetime, finally going off the catalogue in 1993. It was not a coincidence: those brilliant mechanicals, available in several engine sizes, was housed in a beautiful body by Pininfarina. The car saw several design and technical developments including the last, in 1990, which was one of the most successful because it 'restored' the flow of the original's elegant design, which safety bumpers in the 1970s and 1980s had messed up. This Spider 2000 with electronic fuel injection that we propose is in an incredibly well preserved state. It is a car of German origin, which was almost never driven in the rain and the odometer shows only 30,000 km. The car looks like it has covered even less as it is in an impeccable state. The red paint is 100 percent original and the interior, with seats in black Alcantara, is devoid of any defect. The car is equipped with power steering and this is one of the few made in 1993 - the last year of production - with a catalyst. With 15-inch wheels, the car comes with its maintenance logbook, showing the last service as 21 January 2013. This car is interesting for its rare condition, combined with the virtues of the legendary Spider born more than twenty years earlier.

View additional info »
Realized: Log in or create account to view price data
1980 Alfa Romeo Alfetta GTV 2000 coupé  No reserve

Lot 39: 1980 Alfa Romeo Alfetta GTV 2000 coupé No reserve

Estimated Price: Log in or create account to view price data

Description: 1980 Alfa Romeo Alfetta GTV 2000 coupé No reserve Titre de circulation hollandais Châssis n° AR116360043325 - Sans réserve - Très belle présentation, travaux récents - Intéressante version 2 litres - Modèle un peu oublié des amateurs Basé sur la plateforme de la berline Alfetta, le coupé GTV en reprenait la configuration mécanique, avec ensemble boîte-pont à l'arrière pour une meilleure répartition du poids. Son profil en coin, très original, était dû à Giorgetto Giugiaro et permettait d'accueillir confortablement quatre personnes. Il recevait lors de son lancement, en 1974, une version 1,8 litres du fameux double arbre. Plus puissant, le 2 litres apparaissait peu de temps après : c'est lui qui équipe la voiture que nous présentons et qui, importée aux Pays-Bas en 1994, est restée plus de 15 ans entre les mains de son dernier propriétaire. Lorsqu'il a acheté cette GTV 2000, il en a assuré une peinture complète ainsi qu'une remise en état du moteur. Étant mécanicien, il a réalisé lui-même ces travaux puis, lorsqu'ils ont été achevés, il est passé à une autre restauration et la voiture est restée entreposée. Très récemment, elle a bénéficié d'une révision ayant permis de détecter des freins défectueux, qui ont été remis en état. De couleur bleu foncé métallisé avec intérieur noir, la voiture ne présente pas de trace de rouille ou d'accident. En bel état tant extérieur qu'intérieur, elle est prête à prendre la route et à enchanter son nouveau propriétaire de ses qualités routières et de sa vivacité mécanique. Il s'agit en effet d'un modèle un peu oublié, qui mérite l'intérêt des amateurs. Dutch title Chassis n° AR116360043325 - No reserve - Excellent presentation, recent work - Interesting 2-litre version - Model rather overlooked by enthusiasts Built on the platform of the Alfretta saloon, the GTV coupé also used the same mechanical configuration, with the transmission housed at the rear for improved weight distribution. Its very original, angular styling by Giorgetto Giugiaro allowed plenty of room for four passengers. There was also a 1.8-litre version with the celebrated twin-cam engine launched in 1974. The more powerful 2-litre version came a little later, which is what equips the car on offer. It was imported into the Netherlands in 1994 and remained in the hands of the previous owner for more than fifteen years. When he bought this GTV 2000, he decided to rebuild the engine and repaint the car. Being a mechanic, he carried out this work himself, moving onto another restoration when he had finished, and so the car remained in storage. It has been serviced very recently, which identified and remedied a problem with the brakes. Presented in dark metallic blue with black interior, the car presents no sign of rust or damage. In good condition inside and out, it is ready to take to the road and delight its new owner with its great handling and dynamic drive. This particular model has perhaps been rather overlooked and now merits the attention of enthusiasts.

View additional info »
Realized: Log in or create account to view price data
1962 Alfa Romeo Giulietta Sprint Veloce

Lot 40: 1962 Alfa Romeo Giulietta Sprint Veloce

Estimated Price: Log in or create account to view price data

Description: 1962 Alfa Romeo Giulietta Sprint Veloce Carte grise française Type : 10106 Châssis n° 159755 Moteur n° AR00106 02602 - Important dossier de facture depuis 1990 - Eligible pour les plus prestigieuses compétitions - Rare version Veloce, matching numbers Véritable chef-d'œuvre esthétique, la Giulietta Sprint n'était pourtant pas une priorité pour Alfa Romeo. Ayant pris du retard sur son projet de berline 1300, la constructeur a décidé de lancer d'abord la version coupé, en 1954 au Salon de Turin, pour faire patienter la clientèle. Un dessin de Bertone a été retenu pour accueillir le moteur 1300 double arbre, inspiré de celui de la 1900. La Giulietta Sprint bénéficiait de 65 ch, puissance remarquable à l'époque pour une si modeste cylindrée, ses 850 kg lui permettant de dépasser 160 km/h. Séduisante, sportive et élégante, elle va attirer les commandes et se révéler un vrai succès. Pour satisfaire les clients sportifs, Alfa présente en 1956 la Sprint Veloce, dotée d'un moteur 80 ch à deux carburateurs, qui passe à 90 ch en 1959. La production de ce modèle exclusif dépassera à peine 3 000 exemplaires, ce qui en fait une voiture rare. Selon l'attestation du Centro Documentazione d'Alfa Romeo, jointe au dossier, la Giulietta Sprint Veloce que nous présentons a été fabriquée le 29 juillet 1961 et vendue le 3 octobre de la même année à Alger. Sa teinte était bleu clair Iseo. En 1978, cette voiture était achetée par M. Emperaire, à Nice et, entre 2003 et 2007 elle était entre les mains de M. Mourrier. Celui-ci la cédait en 2007 à M. Guitton, auprès de qui le propriétaire actuel en a fait l'acquisition en 2012. Un important dossier de factures, depuis 1990, accompagne la voiture et nous suggérons aux acheteurs potentiels de le consulter. Il indique en particulier que la voiture a été restaurée en 1990 par le garage Alfa Romeo Ricord, à Nice, un des spécialistes reconnus à l'époque. Le moteur, la boîte de vitesses et la carrosserie ont fait l'objet d'une remise en état. Plus tard, en 2003, on note une réfection complète du moteur chez VEC Racing, spécialiste Alfa et, en 2005, les freins bénéficiaient d'une réfection avec remplacement des garnitures. En 2007, un alternateur discret prenait la place de la dynamo, et le démarreur était remplacé. Encore habillée de sa jolie teinte bleue, avec un intérieur en velours gris et bleu, équipée de son moteur d'origine ("matching numbers") et certifiée par Alfa Romeo, cette Giulietta Sprint Veloce allie l'élégance de sa carrosserie au brio de son moteur à deux carburateurs. Une voiture rare, exclusive, et une classique reconnue comme telle qui permettra de prendre part aux plus prestigieux événements automobiles. French title Type : 10106 Chassis n° 159755 Engine n° AR00106 02602 - Important file of invoices dating from 1990 - Eligible for the most prestigious competitions - Rare Veloce version, matching numbers An aesthetic masterpiece, the Giulietta Sprint didn't start out a priority for Alfa Romeo, however. Having fallen behind with the 1300 saloon project, the manufacturer decided to launch the coupé version first, at the Turin Motor Show in 1954, to appease the clientèle. A Bertone design was chosen for the twin-cam 1300 engine developed from the1900 version. The Giulietta Sprint produced 65 bhp, remarkable for such a small engine size at that time, and weighing just 850kg, the car could reach speeds of over 160 km/h. Attractive, sporty and elegant, the car proved to be a great success, and orders rolled in. For clients wanting a sporting model, Alfa presented the Sprint Veloce in 1956, sporting an 80 bhp engine with two carburettors that increased to 90 bhp in 1959. Just 3,000 examples of this model were built, making it a rare car. According to the Alfa Romeo Centro Documentazione certificate, included in the file, the Giullietta Sprint Veloce on offer left the factory on 29 July 1961 and was sold to Algiers on 3 October the same year, painted light Iseo blue. In 1978 the car was bought by M. Emperaire from Nice, and between 2003 and 2007 it was owned by M. Mourrier. He sold it to M. Guitton in 2007, and the current owner acquired the car from Guitton in 2012. A comprehensive file of bills, dating back to 1990, comes with the car, and we suggest potential bidders study this. It shows the car was restored in 1990 by the Ricord Alfa Romeo garage in Nice, renowned specialists at that time. The engine, gearbox and bodywork were all refurbished. Some years later, in 2003, a complete engine rebuild is noted in the file, carried out by Alfa specialist VEC Racing. In 2005, the brakes were overhauled and brake linings replaced. In 2007 an alternator discreetly took the place of the dynamo, and the starter motor was replaced. Still presented in charming blue livery, with grey and blue velour interior, original engine (matching numbers), and authenticated by Alfa Romeo, this Giulietta Sprint Veloce offers elegant coachwork combined with the brio of a fantastic engine. This is a rare, exclusive car, and a recognised classic welcomed at the most prestigious motoring events.

View additional info »
Realized: Log in or create account to view price data
1968 Fiat 2300 S coupé Ghia

Lot 41: 1968 Fiat 2300 S coupé Ghia

Estimated Price: Log in or create account to view price data

Description: 1968 Fiat 2300 S coupé Ghia Documents de circulation hollandais Châssis n°114BS208614 - Voiture méconnue - Version 2300 S, la plus évoluée - Performances et aménagements dignes des meilleures GT de son époque Injustement méconnue, cette voiture offre pourtant de nombreuses qualités. D'abord, elle présente une forme élégante créée par Tom Tjaarda pour Ghia, qui se distingue aussi par son originalité et la possibilité de loger deux personnes aux places arrière. Ensuite, elle est équipée d'un moteur six-cylindres conçu par le talentueux Aurelio Lampredi, ancien ingénieur Ferrari. Dans sa version 2300 S, ce moteur avait été amélioré par Abarth, avec un collecteur d'admission équipé de deux carburateurs Weber double corps. Enfin, son aménagement est digne du statut qu'elle revendiquait, celui d'une des GT les plus rapides des années 1960, avec un beau tableau de bord sportif et un volant bois. Disposant de près de 150 ch, cette voiture pouvait dépasser 190 km/h, ce qui en faisait une voiture plus performante qu'une Lancia Flaminia Touring. La Fiat 2300 S que nous proposons a été importée aux Pays-Bas autour de 1997, puis achetée par un musée dans le sud du pays. Vers l'an 2000, elle est passée entre les mains d'un collectionneur allemand, qui l'a ensuite vendue en Belgique. Récemment, une révision complète a été effectuée aux Pays-Bas. Cette voiture élégante et peu commune est un véritable plaisir au volant, grâce aux qualités de son six-cylindres et au raffinement de son habitacle, digne des meilleures GT de l'époque. Dutch registration Chassis # FIAT114BS208619 - Less known car - Version 2300 S, the most advanced - Performance and amenities typical of the best GT of its time Unjustly neglected, this car has many qualities indeed. First, it has an elegant form designed by Tom Tjaarda for Ghia, which is also distinguished by its originality and the ability to accommodate two full size adults in the rear seats. Then, it is equipped with a six-cylinder engine designed by the talented Aurelio Lampredi, former Ferrari engine designer. In its 2300 version of S, the engine was further improved by Abarth, with an intake manifold with two dual twin choke Weber carburetors. Finally, the design is worthy of the status of the car's claim, that of being one of the fastest GTs from the 1960s, with the ad showing a beautiful picture of the car on a sports board and a wooden steering wheel. With nearly 150bhp, this car could easily do over 190 km/h, making it quicker than even a Lancia Flaminia. The Fiat 2300 S we offer was imported into the Netherlands around 1997 and acquired by a museum in the South. Around 2000, it passed into the hands of a German collector, who then sold it in Belgium. Recently, a comprehensive restoration was carried out in the Netherlands. This elegant and unusual car is a real pleasure to drive thanks to the qualities of its six-cylinder engine and the very refined and comfortable interior, worthy of the best GTs of that period.

View additional info »
Realized: Log in or create account to view price data
1959 Alfa Romeo Giulietta Sprint

Lot 42: 1959 Alfa Romeo Giulietta Sprint

Estimated Price: Log in or create account to view price data

Description: 1959 Alfa Romeo Giulietta Sprint Titre de circulation hollandais Châssis n° 6510951 - Belle patine - Dans la même collection depuis une vingtaine d'années - Une classique des sportives italiennes Bertone a réussi un coup de maître : existe-t-il plus pur, sportif et élégant que le coupé Giulietta sprint dévoilé en 1954 au Salon de Turin ? Avec le fameux moteur 1300 double arbre, c'est un cocktail qui ne pouvait que rencontrer le succès. Cette Alfa Romeo Giulietta Sprint a été livrée neuve en 1959, et importée aux Pays-Bas en 1993. L'actuel propriétaire en a fait l'acquisition à la fin des années 1990 et, à cette époque, la voiture présentait la même patine qu'aujourd'hui. Nous supposons donc qu'elle a été restaurée et repeinte dans les années 1970 ou 1980, sachant que c'est une voiture qui ne présente pas de rouille ni de traces d'accident. Ces dernières années, elle a été entretenue par le mécanicien du propriétaire, qui possédait une soixantaine de voitures, principalement italiennes (Alfa Romeo, Maserati, Lamborghini) et anglaises (Jaguar). A cause de son âge, il a décidé de se séparer d'une partie de sa collection. N'ayant pas tourné depuis quelques années, cette Giulietta Sprint a été confié à Jagpoint Soesterberg, aux Pays-Bas, pour une vérification et une mise à niveau. Les freins, la boîte de vitesses et le moteur sont en bon état et la voiture fonctionne très bien, prête à offrir à son nouveau propriétaire la vivacité et l'agilité qui la caractérise, avec le plaisir d'une patine que seules les années et l'histoire peuvent engendrer. Dutch title Chassis n° 6510951. - Wonderful patina - In the same collection for twenty years - A classic Italian sportscar Bertone pulled off a master stroke : what could be more elegant and sporty than the Giulietta sprint coupé unveiled at the Turin Motor Show in 1954 ? Complete with the celebrated 1300 twin overhead cam engine, here was a heady cocktail that could only bring success. This Alfa Romeo Giulietta Sprint was delivered new in 1959, and was imported into the Netherlands in 1993. The current owner bought the car at the end of the 1990s, and it displayed the same patina that it does today. We therefore believe that the car must have been restored and repainted during the 1970s and 1980s, as it shows no signs of rust or damage. In recent years it has been maintained by the owner's mechanic. The owner, a collector with some sixty cars, the majority Italian (Alfa Romeo, Maserati, Lamborghini) and English (Jaguar) has now decided, because of his age, to part with some of his cars. Having not been started for some years, this Giulietta Sprint was taken to Jagpoint Soesterberg in Holland for an inspection and recommissioning. The brakes, gearbox and engine are all in good condition and the car runs very well. It is ready to offer its new owner the agile and lively drive the model is known for, and the pleasure provided by a wonderful patina that only time and history can bring.

View additional info »
Realized: Log in or create account to view price data
1986 Ferrari Testarossa

Lot 43: 1986 Ferrari Testarossa

Estimated Price: Log in or create account to view price data

Description: 1986 Ferrari Testarossa Carte grise française Châssis n°59673 - Rare première série - Entretien régulier - Quel dessin époustouflant ! La Ferrari Testarossa que nous vous présentons est une rare première série avec roues à serrage central avec l'option deuxième rétroviseur placé à mi-hauteur du pare-brise. Elle a été livrée neuve à Bologne en Italie et immatriculée le 1er mars 1986. Nous n'avons pas beaucoup de renseignements avant la grande révision des 40 000 km en 1994 alors qu'elle appartenait déjà à un français à ce moment-là. La voiture est vendue par First Automobiles le 20 septembre 1994 à un collectionneur précautionneux de l'est de la France jusqu'en juin 2011. En 2004, à 58 811 km, la révision générale des 60 000 kms est effectuée au Garage Wirandy Frères à Luxembourg pour 10 000€. En juin 2011, son propriétaire achète toutes les pièces nécessaires à la grosse révision chez Pozzi (facture fournie). Il nous indique que qu'un disque de l'embrayage vient d'être changé à 72 500 kms, la distribution a été changée à 62 000km, en 2011 donc. Son intérieur est tendu de cuir noir en très bon état. Il s'agit d'un très intéressant premier modèle avec 73800 km d'origine. Elle sera livrée avec son manuel du propriétaire, liste du réseau et sa housse en tissu sur mesure. MERCI DE BIEN VOULOIR NOTER QUE CONTRAIREMENT A CE QUI A ETE INDIQUE AU CATALOGUE PAPIER L'EMBRAYAGE COMPLET N'A PAS ETE REFAIT, MAIS SEULEMENT UN DISQUE D'EMBRAYAGE A ETE CHANGE. LES AUTRES ELEMENTS NE NECESSITANT PAS D'INTERVENTION. LES PHOTOS PRESENTANT LA BOITE A OUTILS SUR LE CATALOGUE APPARTIENNENT A LA FERRARI 360 CHALLENGE STRADALE, LOT 44 DE LA VENTE, ET NON A LA VOITURE PRESENTEE. French registration Chassis # 59673 - Rare first series - Regularly maintained - A stunning car! The Ferrari Testarossa that we are offering is a rare first series with central wheel locking and a centrally located second mirror placed at mid-height of the windshield, which was an option. It was delivered new in Bologna, Italy and registered on 1 March 1986. We do not have much information before a major overhaul at 40,000 km in 1994, when the car was already in French hands. The car was sold by the dealer First Automobile on September 20, 1994 to a cautious collector in Eastern France, who owned the car till June 2011. In 2004, at 58,811 km exact, another extensive service - for the 60,000 km one - was carried out by the Wirandy Brothers Garage in Luxembourg for € 10,000. In June 2011, the owner bought all the parts needed for a major service at Pozzi (invoices included). The clutch plate was changed at 72,500 km, and the distributor was changed at 62,000 km in 2011. The interior upholstered in black leather is in very good condition. This Testarossa is a very interesting first model with 73,800 km from new. It will be delivered with the owner's manual, the network list and the custom fabric cover. PLEASE NOTE THAT CONTRARY TO WHAT WAS WRITTEN IN THE PRINTED CATALOG, THE COMPLETE CLUTCH WAS NOTE REBUILT, BUT ONLY A CLUTCH PLATE HAS BEEN CHANGED. THE OTHER ELEMENTS OF THE CLUTCH DID NOT ACTUALLY NEED ANY INTERVENTION. THE PICTURES SHOWING THE TOOLBOX IN THE CATALOG BELONG TO THE FERRARI 360 CHALLENGE STRADALE, LOT NUMBER 44 OF THE SALE AND NOT TO THE CAR PRESENTED HERE.

View additional info »
Realized: Log in or create account to view price data
2004 Ferrari 360 Challenge Stradale

Lot 44: 2004 Ferrari 360 Challenge Stradale

Estimated Price: Log in or create account to view price data

Description: 2004 Ferrari 360 Challenge Stradale Titre de circulation luxembourgeois Châssis n°ZFFDT57B000138341 Moteur n° 85102 - La plus rare et la plus extrême version - Très peu kilométrée - Vendue neuve en France par Pozzi - Seulement 14 300 km d'origine La 360 Modena est lancée par Ferrari en 1999 pour succéder à la 355. Elle est propulsée par un moteur V8 à 90° en position centrale arrière développant 400 chevaux à 8 500 tr/min. La version Challenge Stradale est dérivée de la version course, rabaissée, échappement spécial, suspensions raffermies. Son gain de poids est 110kg. Ce modèle ultra-sportif que nous présentons a été vendu neuf par le concessionnaire Ch. Pozzi SA au premier propriétaire le 25 juin 2004, un certain Monsieur Eric Salle. Son carnet d'entretien nous indique la première révision à 3043 km chez Pozzi et les suivantes chez Team4 Racing à Brétigny sur Orge. La voiture sort d'une expertise complète chez Lecoq pour €3200 certifiant que la voiture ne présentait pas de défauts structurels. Son compteur affiche 14 300 km. L'intérieur est superbe avec ses sièges baquets recouverts de cuir havane et ses contre-portes en carbone. Il s'agit d'une véritable bête de course avec ses freins carbone ultra-efficaces. Immatriculée, elle devient un jouet merveilleux sur la route comme sur les circuits. Elle sera livrée avec ses carnets d'origine, manuels, double de clefs, et sa trousse à outils, complète et d'origine en état neuf. Rare immatriculée, il s'agit d'une belle opportunité pour ce modèle recherché dans cet état. La voiture est enregistrée chez Ferrari comme accidentée, suite à une sortie de route. Luxembourg registration Chassis # ZFFDT57B000138341 Engine No. 85102 - The rarest and most extreme version - Very low mileage - Sold new in France by Pozzi - Only 14,300 km of origin The 360 Modena was launched by Ferrari in 1999 as the successor to the 355. Powered by a 90 ° V8 located amidship the engine developed 400bhp at 8500rpm. The Challenge Stradale version was developed as a special racing version with lowered suspension, a new exhaust system, and suitably strengthened suspension. And weight saving took away 110kg. This ultra-sporty model we are offering was sold new by the dealer Ch Pozzi SA to the car's first owner on June 25, 2004, a certain Mr Eric Hall. Its maintenance log indicates that the car's first service was at 3,043 km by Pozzi and following that by Team4 Racing at Brétigny-sur-Orge. The car comes with a comprehensive expertise by Lecoq at a cost of € 3200, certifying that the car has no structural defaults. The odo shows just 14,300 km since new. The interior is superb with its bucket seats covered in tan leather and door in carbon. It is a true racing machine with its ultra-efficient carbon brakes. Registered, it becomes a wonderful toy for the road and on the racetrack. It will be shipped with its original books, manuals, double keys, and tool kit, complete and in its original almost new condition. Rare in registered form, this is a great opportunity for this much sought after model in this state. The car is registered with an accident at Ferrari, following an "off the road"

View additional info »
Realized: Log in or create account to view price data
1994 Ferrari Mondial T coupé toit ouvrant

Lot 45: 1994 Ferrari Mondial T coupé toit ouvrant

Estimated Price: Log in or create account to view price data

Description: 1994 Ferrari Mondial T coupé toit ouvrant Titre de circulation hollandais Châssis n° ZFFKD32B000084388 - Voiture quasi neuve - Carnets, trousse à outils - La plus désirable des Mondial, moteur 300 ch - Seulement 2 500 km d'origine La Mondial occupe une place particulière dans la gamme Ferrari, puisqu'il s'agit d'une 2+2 à moteur V8 central, offrant un habitacle spacieux. La Mondial T correspond à l'ultime évolution du modèle : il reçoit le V8 de la 348 développant pas moins de 300 ch ! Il est en position longitudinale avec boîte de vitesses transversale (d'où le "T" de l'appellation) et permet à la voiture de dépasser facilement 250 km/h. La Mondial T que nous proposons a été livrée neuve en Hollande à son propriétaire, par l'intermédiaire des établissements Kroymans, au garage Ferrari d'Eindhoven. N'affichant aujourd'hui que 2 500 km, elle est dans un état époustouflant. Sa carrosserie, de couleur rouge, est de toute beauté et son habitacle, avec sa sellerie en cuir noir, paraît neuf. Cette voiture est dans un état d'origine exceptionnel, son kilométrage étant confirmé par son carnet d'entretien qui n'a été tamponné qu'une seule fois en 2009, pour une révision alors que le compteur affichait 2 100 km. A cette occasion, les courroies de distribution ont été remplacées, pour éviter d'éventuels dommages dus au vieillissement. Cette voiture, qui présente en outre l'avantage d'être équipée d'un toit ouvrant, comporte sa trousse à outils d'origine et son manuel d'utilisation et de service. Cette Mondial T représente l'opportunité rare de faire l'acquisition d'une Ferrari quasi neuve au prix d'une berline d'occasion ! Dutch registration Chassis # ZFFKD32B000084388 - Almost new car - Booklets, toolkit - The most desirable version, 300bhp engine - Only 2,500 km origin The Mondial holds a special place in the Ferrari range, since it is a 2 +2 with a V8 engine amidship, offering a spacious interior. The Mondial T is the ultimate evolution of the model: it featured the V8 from the Ferrari 348, developing no less than 300bhp! The engine was positioned longitudinally with a transverse gearbox (hence the "T" in the name) and the car could easily exceed 250 km/h. The Mondial T that we offer was delivered new to its owner in Holland, through Kroymans, the Ferrari garage at Eindhoven. Showing just 2,500 km, it is in an amazing state. The body, red in colour, is beautiful and its interior with its black leather upholstery looks like new. This car is in a state of exceptional origin, its mileage confirmed by the maintenance that has been stamped only once in 2009, for a service when the odometer showed just 100 km. On this occasion, the timing belts were replaced to avoid damage due to aging. This car, which also has the advantage of being equipped with a sunroof, has its original tool kit and service manual. This Mondial T represents a rare opportunity to purchase a nearly new Ferrari for the price of a used saloon!

View additional info »
Realized: Log in or create account to view price data
2003 Ferrari 575M Maranello

Lot 46: 2003 Ferrari 575M Maranello

Estimated Price: Log in or create account to view price data

Description: 2003 Ferrari 575M Maranello Titre de circulation italien Châssis n° ZFFBT55B000132532 - Performances exceptionnelles - Belle présentation - Équipée de la boîte "F1" Maranello : un nom qui fait rêver tous les amateurs, berceau des toutes les Ferrari. Il ne pouvait être attribué qu'à un modèle exceptionnel, et c'est bien le cas de la 550 Maranello dévoilée en 1996. Digne héritière des berlinettes à moteur avant comme la 365 GTB/4 Daytona, elle offrait un V12 de 5,5 litres et 485 ch, sous un dessin mêlant agressivité et élégance, signé Pininfarina. Avec la 575M Maranello, présentée en 2002, Ferrari va plus loin encore et les nombreuses améliorations justifient la lettre "M", pour "modificato". Le moteur passe à 5,75 litres et développe dorénavant plus de 500 ch, ce qui permet de dépasser la barre mythique de 300 km/h. Pour gérer cette impressionnante cavalerie, la voiture est équipée de suspensions actives. De plus, parallèlement à la boîte de vitesses six rapports traditionnelle, Ferrari propose en option, pour la première fois avec un V12, une boîte séquentielle "F1". La voiture que nous proposons, vendue neuve en Allemagne en 2003, est équipée de cette boîte qui répond magnifiquement à la personnalité sportive de la Maranello. Depuis son achat, cette voiture a bénéficié d'un remplacement de l'embrayage et d'un voile de peinture. La dernière révision a été effectuée en janvier 2013, à 33 000 km. A cette occasion, la commande de distribution a été remplacée. La voiture est accompagnée de ses carnets d'entretien partiellement tamponnés. De teinte gris titane avec intérieur cuir noir, cette 575M Maranello est dans un bel état de présentation, prête à faire profiter son nouveau propriétaire de ses performances et de ses qualités routières exceptionnelles. Italian title Chassis n° ZFFBT55B000132532 - Exceptional performance - Superb presentation - Fitted with "F1" gearbox Maranello : a name to inspire every enthusiast and one that is at the heart of all Ferrari. It was only attributed to exceptional models, which is indeed the case with the 550 Maranello unveiled in 1996. A worthy descendant of the front-engined berlinettas such as the 365 GTB/4 Daytona, it had a 485 bhp 5.5-litre V12 engine, clothed in a Pininfarina design that combined elegance with a certain dynamism. With the 575M Maranello, presented in 2002, Ferrari developed the car with numerous improvements justifying the letter " M " for " modificato ". The engine grew to 5.75-litres producing over 500 bhp, which enabled the car to pass the mythical 300 km/h mark. To manage this impressive cavalry, the car is equipped with active suspension. Moreover, alongside the traditional six-speed gearbox, a sequential "F1" gearbox was offered by Ferrari as an option for the first time on a V12. The car on offer, sold new in Germany in 2003, is fitted with the "F1" box that responds beautifully to the Maranello's sporting character. The car has benefitted from a new clutch and some paintwork. The last service was carried out in January 2013, at 33,000 km, at which point the cam-belts were replaced. Presented in titanium grey with black leather interior, this 575M Maranello is presented in superb condition, ready to impress its new owner with exceptional driving qualities and an outstanding performance.

View additional info »
Realized: Log in or create account to view price data
1962 Ferrari 250 GTE

Lot 47: 1962 Ferrari 250 GTE

Estimated Price: Log in or create account to view price data

Description: 1962 Ferrari 250 GTE Carte grise française Châssis n° 3823 GT Moteur n° 3823 GT - Vrai GT sportive et familiale - Importants travaux mécaniques récents - Splendide intérieur d'origine - Livrée neuve en France Avec le moteur 250, Ferrari crée une nouvelle famille de voitures qui va faire progresser l'entreprise de façon significative. Cette gamme s'appuie sur un V12 de 3 litres conçu par Gioacchino Colombo, qui va se révéler flexible et adaptable aussi bien à un usage touristique qu'à la compétition. C'est avec la 250 qu'apparaît pour la première fois le suffixe "GT", pour Gran Turismo et c'est ce moteur qui équipera les fameuses GTO abondamment titrées. Pour les versions route, le coupé PF cède la place en 1960 à une Ferrari qui ouvre une brèche, la 250 GTE. Signée Pinin Farina, elle est la première de la marque à offrir quatre places, dont deux petites à l'arrière. Elle est utilisée comme "pace-car" aux 24 Heures du Mans 1960 avant sa présentation officielle au Salon de Paris, au mois d'octobre. D'emblée, elle rencontre un énorme succès et atteint une production qui frôle le millier d'exemplaires. Pour Ferrari, c'est du jamais vu. Cette voiture, qui plaît aux magnats de l'industrie autant qu'aux acteurs de cinéma ou aux vedettes du show-biz, va largement contribuer au renom de la marque dans le monde entier. La Ferrari 250 GTE que nous présentons arrive chez Franco-Britannic Automobiles, alors importateur de la marque en France, à la fin de l'année 1962. Elle est alors de teinte bleue. Au mois de décembre, elle est vendue par l'intermédiaire de Charles Pozzi à M. Delle Siede et immatriculée 930 HB 51 le 19 décembre. Deux ans plus tard, elle est reprise par le même Charles Pozzi, dont l'établissement est alors situé à Paris, boulevard Gouvion-St-Cyr, qui l'immatricule 1201 QS 75. Elle trouve assez rapidement un nouveau propriétaire et, le 30 novembre 1964, prend la direction de la Marne en portant l'immatriculation 839 JX 51. On retrouve cette belle GT dans les années 1990 : elle est à Lille avec l'immatriculation 870 XT 59 et appartient à un M. Cleton. Entretemps, elle a changé de couleur pour adopter une teinte rouge mais, pour le reste, elle est restée dans son état d'origine, y compris son intérieur en cuir beige. A la fin de l'année 1992, le concessionnaire Ferrari de Lille de l'époque s'en porte acquéreur. Disposant des équipes et des compétences pour le faire, il entreprend une remise à niveau et conserve cette voiture jusqu'en 2006, soit près de quinze ans entre les mêmes mains. Il la cède ensuite à un amateur de la marque, qui est l'actuel propriétaire et qui entreprend entre 2007 et 2013 plusieurs travaux importants: réfection moteur et transmission au Garage V12 Automobiles de l'excellent Jean-Louis Préaubert (un des meilleurs spécialistes de la marque), avec plusieurs factures totalisant 22 800 € ; pose d'une alarme SRA (777 €) ; réfection des jantes Borrani chez Rétro Roadster (3 400 €) ; réfection du pont arrière et remplacement de l'overdrive (10 500 €) ; montage d'un échappement inoxydable Orbisoud ; pose de pneus neufs Pirelli P4000 Supertouring. L'ensemble de ces travaux permet aujourd'hui un fonctionnement satisfaisant, de façon à profiter au mieux des performances du splendide moteur V12. Mais l'autre qualité de cette voiture est d'avoir un passé français et de comporter encore son intérieur d'origine, non restauré et en bel état. C'est lui qui témoigne de l'histoire de cette 250 GTE et en fait autre chose qu'une Ferrari anonyme dont les sièges neufs n'offriraient rien de plus qu'un agréable toucher. Ici, la patine des sièges et des garnitures permet de ressentir la vie de cette automobile, soit 50 ans entre des mains passionnées. Non-concordance des numéros French title Chassis n° 3823 GT Engine n° 3823 GT - True GT, sporting and familial - Major recent mechanical work - Splendid original interior - Delivered new in France With the development of the 250 engine, Ferrari created a new line of cars that allowed the company to grow significantly. This range was fitted with a 3-litre V12 engine designed by Gioacchino Colombo that proved to be resilient and versatile, capable of being used for both leisure and competition. It was on the 250 that the " GT " suffix first appeared, for Gran Turismo, and this was the engine that would equip the celebrated GTOs. For the road-going versions, the PF coupé gave way, in 1960, to a Ferrari that opened up a new avenue: the 250 GTE. Designed by Pinin Farina, it was the marque's first four-seater, with two small rear seats. It was used as a pace car in the 1960 Le Mans 24 Hours before being launched officially at the Paris Motor Show in October. The car was a great success from the outset, with almost a thousand examples being built. This was unheard of for Ferrari. This car, loved by business tycoons, celebrities and film stars alike, was largely responsible for enhancing the reputation of the marque around the world. The Ferrari 250 GTE on offer was delivered to Franco-Britannic Automobiles, French importer for the marque, at the end of 1962, in blue livery. In December that year it was sold through the intermediary Charles Pozzi to M. Delle Siede, and was registered 930 HB 51 on 19 December. Two years later, it returned to Pozzi, whose business was located in Paris, on Boulevard Gouvion-St-Cyr, and the car was registered 1201 QS 75. A new owner was soon found, and on 30 November 1964, it headed towards Marne, this time registered 839 JX 51. This stunning GT then reappeared during the 1990s, in Lille and registered 870 XT 59, belonging to a certain M. Cleton. It had changed its colour to red, but apart from this, it remained in original condition, retaining its beige leather interior. At the end of 1992, the Ferrari dealer in Lille bought the car. With manpower and talent at his disposal, he refurbished and kept the car for almost fifteen years, not parting with it until 2006. It was then sold to the current owner, an enthusiast for the marque. Between 2007 and 2013 he had a great deal of work carried out on the car. This included refurbishment of the engine and transmission by Jean-Louis Préaubert's excellent Garage V12 Automobiles (one of the top marque specialists), with several invoices totalling €22,800 ; the fitting of an SRA alarm (€777) ; refurbishment of the Borrani wheels by Rétro Roadster (€3,400) ; rear axle rebuild and replacement of the overdrive (€10,500) ; fitting of an Orbisoud stainless steel exhaust ; new Pirelli P4000 Supertouring tyres. This work has allowed the car to perform admirably, drawing on the excellent performance of the splendid V12 engine. Another feature of this car is the original, unrestored interior that remains in great condition. Anonymous new seats may feel attractive, but they can't conjure up the French history of this 250 GTE. The rich patina of the seats and trim embody the life of this automobile, some 50 years in the hands of enthusiasts. Mismatch of numbers

View additional info »
Realized: Log in or create account to view price data
1957 Bentley S1 Berline

Lot 48: 1957 Bentley S1 Berline

Estimated Price: Log in or create account to view price data

Description: 1957 Bentley S1 Berline Carte grise française Châssis n° B30LEG - Nombreux frais récents dont les freins - Elégance et originalité - Superbe combinaison de couleur Cette superbe Bentley S1 provient d'une succession. Le père des actuels propriétaires l'avait acheté en 1975 et immatriculé le 20 mai de la même année à Paris. La carte grise nous indique que le propriétaire précédent l'avait acquise en 1972 et roulait dans les Hauts-de-Seine. Il semblerait qu'elle ait eu deux propriétaires auparavant. L'année de son achat en 1975, le propriétaire envoie la voiture pour d'importants travaux de restauration mécanique chez ST. Helier Garage (Spécialiste Rolls Royce et Bentley à l'époque). Fin 1975, la voiture a été confiée à un carrossier normand pour une très longue restauration puisqu'elle sortira en 1999 ! Elle bénéficiera des travaux de remise en état mécanique avec notamment la réfection des freins et sera remisée de 2000 à 2013 sans rouler. En janvier 2013, la voiture est confiée à Americo, spécialiste Bentley/ Rolls Royce, pour une remise en route complète, avec remplacement de l'ensemble du circuit de freinage. Cette superbe Bentley présente une combinaison de couleur très attractive et un intérieur en cuir beige superbement patiné. Son moteur tourne très bien dans un silence absolu. Les rapports de la boîte passent en douceur, sans à-coup. Il s'agit d'une très belle automobile, sur laquelle de nombreux frais ont été réalisés, conduite à gauche et agréablement patinée, ce qui offre lui une grande distinction. French registration Chassis # B30LEG - Many recent expenses - Elegance and originality - Superb colour combination This beautiful Bentley S1 comes from an estate. The father of the current owners had purchased it in 1975 and registered it on May 20 the same year, in Paris. The logbook indicates that the previous owner had acquired the car in 1972 and used it in the Hauts-de-Seine region. It seems the car's had two previous owners. In the year of its purchase in 1975, the owner sent the car for a major mechanical restoration work at St Helier Garage (Rolls-Royce and Bentley specialist at the time). By the end of 1975 the car was given to a Normandy bodybuilder for a very long restoration which was completed in 1999! The car benefitted from a detailed mechanical restoration work including the repair of the brakes and then it was parked in 2000-2013 without being used at all. In January 2013, the car was entrusted to Americo, who are Bentley/Rolls-Royce specialist, for a complete overhaul, and they replaced the entire brake system. This beautiful Bentley has a very attractive combination of colour and beige leather interior, which has beautifully weathered. The engine runs very well in absolute silence. The gear changes of the 'box is very smooth. It is indeed a beautiful car, on which much costs have been made, it's a LHD and has a nice patina, which gives it great distinction.

View additional info »
Realized: Log in or create account to view price data
1956 Austin-Healey 100 M Usine

Lot 49: 1956 Austin-Healey 100 M Usine

Estimated Price: Log in or create account to view price data

Description: 1956 Austin-Healey 100 M Usine Carte grise française Châssis n° BN2-L232315 Moteur n° 1B/232315-M - Modèle rarissime en Europe - Personnalité forte - Plaisir de conduite garanti - Très bel état cosmétique et mécanique Sortie d'usine le 10 mai 1956, cette Austin-Healey est une 100 M officielle, produite sous cette forme par l'usine, et non pas une voiture équipée d'un kit monté ultérieurement. Cette caractéristique est confirmée par le certificat du "British Motor Industry Heritage Trust", qui précise que cette voiture était en conduite à gauche, destinée à l'export et livrée à Paris. Il indique aussi qu'elle était équipée à sa sortie d'usine d'un chauffage, d'un pare-brise en verre feuilleté et d'un capot à "louvres". Elle était blanche et noire, teinte qui a été remplacée ultérieurement par un noir intégral. Rappelons que les versions "M" (pour "Le Mans") se caractérisaient notamment par des modifications apportées au quatre-cylindres 2,7 litres d'origine Austin. C'est d'ailleurs le choix de ce moteur, par Donald Healey, qui avait débouché sur la proposition d'Austin d'associer les deux noms, de produire la voiture dans ses propres usines et d'en assurer la distribution. Les modifications dont bénéficiait la "M" comportaient un collecteur d'admission à deux carburateurs plus gros, une distribution améliorée et des pistons haute compression, la puissance passant alors à 110 ch tout en offrant un couple extrêmement généreux sur toute la plage de régime. C'est d'ailleurs ce qui fait un des charmes de ce modèle, capable de reprendre à bas régime dans un grondement digne d'un avion de chasse des années 1940... Précisons également que les 100 M sont des voitures d'une très grande rareté, car sur les quelques 1 159 exemplaires produits, seuls 58 auraient été exportés vers l'Europe continentale, avec conduite à gauche, la très grande majorité de la production prenant la direction des États-Unis. Le nombre de voitures vendues neuves à Paris se compte donc probablement sur les doigts d'une main, voire deux. L'actuel propriétaire de cette voiture l'a achetée dans la Manche en 2000, auprès d'un mécanicien qui la détenait depuis 35 ans. Il a ensuite procédé à une restauration complète et a confié le moteur au Garage de la Maison-Neuve d'Alain Cassinat, spécialiste bien connu dans le milieu des Austin-Healey et Triumph. Un radiateur en aluminium a été adapté, ainsi qu'un ventilateur additionnel et un alternateur (les pièces d'origine seront livrées avec la voiture). Par ailleurs, un radiateur d'huile a été posé, pour améliorer le refroidissement. Pour l'aspect cosmétique, un tableau de bord en aluminum a été installé de façon à enrichir l'instrumentation de base, mais l'élément d'origine a été conservé et sera fourni avec la voiture. La sellerie a été entièrement refaite en cuir, en reprenant la forme d'origine des sièges baquets, et l'ensemble est en très bel état. La voiture comporte ses équipements de protection contre le mauvais temps : capote, side-screens et couvre-tonneau, tous en bon état, et le capot est fermé par une très sportive sangle en cuir, spécifique au modèle M. Et bien sûr le pare-brise est inclinable. La voiture fonctionne parfaitement bien et son propriétaire n'a pas hésité à couvrir des distances importantes à son volant. Ainsi, les rallyes auxquels il a participé l'ont emmené jusqu'en Norvège ! Le compteur affiche 11 121 km. Cette voiture a fait en 2003 l'objet d'un essai dans Auto Rétro, signé du regretté José Rosinski, pilote et journaliste dont l'autorité en la matière ne souffre d'aucune réserve. C'est ainsi qu'il concluait son article : "La 100 M se montre beaucoup plus homogène au volant [que les Austin Healey six-cylindres] et, avec son look absolument irrésistible, elle s'impose sans conteste comme un des plus désirables roadsters jamais sortis d'un atelier anglais." Que rajouter de plus ? French title Chassis # L232315 - BN2 Engine No. 1B/232315-M - A rare model in Europe - With a strong personality - Guaranteed driving pleasure - In a very nice cosmetic and mechanical condition Having rolled off the production line on May 10, 1956, this Austin -Healey 100 is a genuine M produced in this form by the factory, not a car subsequently refitted to this specification. This feature is confirmed by the certificate of the "British Motor Industry Heritage Trust", which states that this car was left hand drive, for export and shipped to Paris. It also indicates that it was equipped from the factory with heating, a laminated windshield glass and louvred bonnet. The body was white and black, which was later painted just black. It is worth noting that the "M" versions (for "Le Mans") are characterized in particular by changes to the four-cylinder 2.7-liter original Austin engine. This is also the choice of engine, by Donald Healey, which led to the proposal by Austin to combine the two names, to produce the car in its own factory and so be in control of distribution. Changes enjoyed by the "M" included an intake manifold with two bigger carburettors, improved distribution and high compression pistons, with power going up to 110bhp, while offering an extremely generous torque over the entire engine speed range. This is also what makes it one of the charms of this model, which is able to start off at low speed in a roar worthy of a fighter aircraft of the 1940s... Note also that the 100M cars are extremely rare as just 1,159 examples were produced, with only 58 exported to continental Europe, in LHD form, with the vast majority heading to the United States. The number of new cars sold in Paris could therefore probably be counted on the fingers of one hand or possibly two. The current owner bought the car in 2000, from a mechanic who had had the car for 35 years. He then carried out a full restoration giving the engine to Garage de la Maison-Neuve of Alain Cassinat, who is well known as an Austin -Healey and Triumph specialist. An aluminum radiator has been adapted, and an additional fan and alternator too (original parts will come with the car). In addition, an oil cooler was installed to improve cooling. On the cosmetic side, an aluminum dashboard was installed to enhance the basic instrumentation, but the original item has been kept and will be provided with the car. The upholstery was redone in leather, resuming the original shape of the bucket seats, and the whole interior is in very good condition. The car has its weather equipment such as the hood, side-screens and tonneau cover, all in very good condition, and the cover is closed by a very sporty leather strap, a feature specific to the M. And of course it has a fold-down windscreen. The car runs perfectly and the owner did not hesitate to cover large distances at the wheel. Thus, the rallies in which he participated took him to Norway! The odometer shows 11,121 km. This car was in 2003 the subject of an article in Auto Retro, written by the late José Rosinski, a racing driver and journalist whose authority on the subject is without peers. Rosinski concluded his article: "The 100M has a much more homogeneous driving feel (thanks to the six-cylinder Austin Healey engine) and with that irresistible look, it stands out as arguably one of the most desirable roadsters ever produced by an English factory." What more could you ask for?

View additional info »
Realized: Log in or create account to view price data
¤ 1954 Porsche 356 pré-A coupé

Lot 50: ¤ 1954 Porsche 356 pré-A coupé

Estimated Price: Log in or create account to view price data

Description: 1954 Porsche 356 pré-A coupé Documents de circulation suisse Châssis n° 51951 Moteur n° P32692 - Modèle rare et recherché - Moteur d'origine ("matching numbers") - Restauration ultra méticuleuse - Éligible aux plus grands événements internationaux Vendue neuve en Allemagne, la Porsche 356 que nous présentons a été exportée en Californie avant de revenir en Europe. Il s'agit d'une 356 "pré-A" à moteur 1500, certifiée par Porsche et dotée de son moteur d'origine. Elle a bénéficié d'une restauration qui s'est terminée au printemps 2011, juste à temps pour participer à la rétrospective des Mille Miglia où la voiture portait le numéro 208. Vendue en février 2012, elle est passée entre les mains d'un amateur encore plus méticuleux que le précédent, qui a procédé à divers travaux complémentaires pour que cette Porsche 356 soit irréprochable et conforme aux spécifications Porsche d'époque. En voici la liste : moquettes neuves, peinture noire sous le réservoir d'essence, selon les spécifications Porsche, peinture noir et bleu des charnière de capot avant (spécifications Porsche), achat et pose des badges Porsche originaux à l'avant et à l'arrière, réfection complète du circuit de freins, réfection de la commande de contact, avec deux clés Porsche originales, réfection des barillets de portes et fourniture de deux clés, antenne neuve (stock ancien), pose de catadioptres arrière d'origine en verre (pour plus de 1 400 € les deux), verres de phares remplacés par des pièces neuves de stock ancien, réparation d'une fuite d'huile moteur, pose d'une nouvelle crémaillère de direction correspondant à l'année de la voiture, pose d'un radiateur d'huile neuf, correspondant à la voiture, pose d'un échappement correct type Porsche Speedster 1954, révision complète chez Rudi Brack, à Zurich. Pour la sécurité de la mécanique, cette voiture est équipée d'une jauge de pression d'huile avec alarme, et repose sur des jantes de 16 pouces, extrêmement rares et... chères ! Elle est habillée de son beau bleu irisé d'origine, et son pare-brise en V est caractéristique de ces premières versions, réminiscence des tout premiers pare-brise en deux parties. Son intérieur impeccable présente des sièges en cuir bleu, comme à l'origine, et le tableau de bord est équipé d'un autoradio d'époque. Le dossier de la voiture comporte de nombreuses factures, l'album de photos réalisé à l'issue des Mille Miglia, un passeport d'identification FIVA et un manuel d'utilisation (en anglais). Version particulièrement rare de la 356, c'est une voiture facile à conduire, d'un entretien relativement simple et éligible aux événements internationaux les plus prestigieux. Switzerland registration Chassis # 51951 Engine No. P32692 - Rare model and much sought after - Engine of origin ("matching numbers") - Ultra meticulous restoration - Good for the biggest international events Sold new in Germany, this Porsche 356 on offer here was exported to California before returning to Europe. This is a 356 "pre -A" with the 1500 engine, and certified by Porsche with its original engine number. The car received a restoration that was completed in spring 2011, just in time to participate at the Mille Miglia retrospective where the car was number 208. Sold in February 2012, it passed into the hands of an even more meticulous owner than the previous enthusiast, who performed various complementary works for the Porsche 356 that was more appropriate and in compliance with the specifications of Porsches from the period. Here's the list: new carpet, black paint under the fuel tank as specified by Porsche, black and blue paint for the hinges of front cover (specifications Porsche), purchase and installation of original Porsche badges on the front and the rear, complete reconstruction of the brake system, repair of the ignition system, with two Porsche original keys, repairing the barrels and the doors and providing for two new antennas (old stock), rear reflectors original glass (more than 1 400 € for the two), headlamp lenses replaced with new 'old stock' parts, repair of an engine oil leak, putting in a new steering rack as per the year of the car, installation of a new oil cooler corresponding to the car, installation of proper exhausts from the 1954 Porsche Speedster at Rudi Brack, in Zurich. For the safety of the mechanicals, this car is equipped with a dipstick with pressure alarm, and features 16-inch wheels, which are extremely rare... and expensive! The car is in a beautiful blue iridescent colour, which is original and V windshield is characteristic of these early versions, reminiscent of the first windshield in two parts. The impeccable interior features blue leather seats, as originally, and the dashboard is equipped with a radio from that time. The car comes with many bills, a photo album made after the Mille Miglia, a FIVA passport identification and a user manual (in English). A particularly rare version of the 356, this is an easy car to drive, a relatively simple car to maintain that is eligible for the most prestigious of international events.

View additional info »
Realized: Log in or create account to view price data
1956 Jaguar XK 140 MC cabriolet

Lot 51: 1956 Jaguar XK 140 MC cabriolet

Estimated Price: Log in or create account to view price data

Description: 1956 Jaguar XK 140 MC cabriolet Titre de circulation hollandais Châssis n° S818526BW Moteur n° G7508-8S - Somptueuse présentation - Modèle désirable en version "MC" - Matching numbers Le cabriolet Jaguar XK 140 que nous proposons a été livre neuf à Charles Hornburg, premier importateur Jaguar aux États-Unis, basé à Los Angeles. Il a été ensuite vendu à son premier propriétaire, William A. Miller, demeurant à Burbank, (Californie), qui l'a conservé 34 ans avant de le céder à Larry et Linda Berger, de Livermore, également en Californie. Ils ont utilisé la voiture pendant sept ans et l'ont vendue aux Pays-Bas en 1998. Ce cabriolet XK 140 à boîte automatique est aujourd'hui en excellent état de présentation. De teinte noire, qui est sa couleur d'origine, avec une magnifique sellerie en cuir vert, elle se présente dans un état rare pour ce type de modèle. La peinture et les chromes sont impeccables, de même que l'intérieur avec ses sièges superbes et ses bois dont le vernis est sans défaut. S'agissant d'une XK 140 "MC" (l'équivalent de "SE" pour les États-Unis), le moteur d'origine est doté d'une culasse spéciale et de carburateurs SU H8, la puissance atteignant 210 ch et la vitesse de pointe dépassait 190 km/h. Elle recevait aussi des barres de torsion renforcées et un échappement double. Cette mécanique présente la même qualité que le reste, le moteur affichant une très bonne pression d'huile. L'échappement, le circuit électrique et les freins sont neufs, la dernière facture d'entretien, qui date du mois d'avril 2013, s'élevant à 18 150 €. Cette voiture superbe est accompagnée d'un "Heritage Certificate". Très désirable dans cet état, elle procurera à son acquéreur tout le plaisir décalé d'une sportive anglaise des années 1950. Dutch registration Chassis # S818526BW Engine No. G7508-8S - Sumptuous presentation - Very desirable model, version "MC" - Matching numbers This convertible Jaguar XK 140 we are offering was sold new to Charles Hornburg, the first Jaguar importer in the United States, based out of Los Angeles. It was then sold to its first owner, William A. Miller, residing in Burbank (California), who retained the car for 34 years before selling it to Larry and Linda Berger, from Livermore, California. They used the car for seven years before they sold it and the car moved to the Netherlands in 1998. This XK 140 convertible with automatic transmission is in excellent condition. Black in colour, which is its original shade, with beautiful green leather upholstery, it is presented in a rare model for this type of condition. The paint and chrome are flawless, and the interior with its superb seats and wood with paint, is flawless. As an XK 140 "MC" (equivalent to a "SE" for the United States), the original engine has a special tune with SU H8 carburetors, the power going up to 210bhp and the top speed exceeding 190 km/h. The car also received enhanced torsion bars and dual exhausts system. The mechanicals have the same quality as the rest, the engine displaying very good oil pressure. The exhaust, electrical circuit and the brakes are all new, the latest maintenance invoice, dated April 2013 amounting to as much as € 18,150. This stunning car comes with a "Heritage Certificate". Very desirable in this condition, it will provide the purchaser all the pleasures of a1950s English sports car of class and performance.

View additional info »
Realized: Log in or create account to view price data
1
2
Next »