The world’s premier auctions
 
 
WELCOME TO INVALUABLE
Be the first to know about
the latest online auctions.
Please enter a valid email address (name@host.com)
Sign Up »
PS: We value your privacy
Thank you!
 
 
Want to learn more
about online auctions?
Take a Quick Tour »
WE'VE CHANGED OUR NAME
is now
 
To celebrate, we’ve enhanced our site with
larger images and browsing by category to help
you easily find what you’re passionate about.
Remember to update your bookmarks.
Get Started »
 
Invaluable cannot guarantee the accuracy of translations through Google Translate and disclaims any responsibility for inaccurate translations.
Show translation options
Auction Description for Artcurial: Books & Manuscripts
Viewing Notes:
8 December, 11am-6pm
9 December, 2pm-6pm
10 to 12 December, 11am-7pm

Artcurial
7 rond-point des Champs-Élysées
75008 Paris
Sale Notes:
Sale: 2188
Location: Artcurial
Date: 13 Dec 2012 14:30
Comments
Auctioneer: François Tajan

Books & Manuscripts

by Artcurial - Briest - Poulain - F. Tajan

Platinum House

441 lots | 440 with images

December 13, 2012

Live Auction

Hôtel Marcel Dassault

7 rond-point des Champs-Élysées

Paris, 75008 France

Phone: +33 (0)1.42.99.20.20

Fax: +33 (0)1.42.99.20.21

Email: bids@artcurial.com

441 Lots
Sort by:
Lots with images first
« Prev
Next »
Per page:
[HETZEL] Jean GEOFFROY, dit GEO  10 dessins à la plume

Lot 104: [HETZEL] Jean GEOFFROY, dit GEO 10 dessins à la plume

Estimated Price: Log in or create account to view price data

Description: [HETZEL] Jean GEOFFROY, dit GEO 10 dessins à la plume Dessins à la plume rehaussés à la gouache, signés. Format 13 x 19 cm. Dessins de Jean Geoffroy (signés Geo) pour des albums Stahl publiés par Hetzel, en particulier Scènes de la vie enfantine (1887) et Kitty et Bo. Tampons humides Hetzel et Cie.

View additional info »
Realized: Log in or create account to view price data
[HETZEL] Félix REGAMEY  9 dessins pour un ouvrage d'André Laurie

Lot 105: [HETZEL] Félix REGAMEY 9 dessins pour un ouvrage d'André Laurie

Estimated Price: Log in or create account to view price data

Description: [HETZEL] Félix REGAMEY 9 dessins pour un ouvrage d'André Laurie Neuf dessins de petit format à la plume, rehaussés, signés. Tous sur le thème de la vie au Japon. Dessins de Félix Regamey (1844-1907) pour illustrer un livre d'André Laurie : Autour d'un lycée japonais, publié par Hetzel en 1886. Tampons humides Hetzel et Cie. Un des dessins a sont coin inf. gauche plié.

View additional info »
Realized: Log in or create account to view price data
[HETZEL - Jules VERNE] George ROUX Dessin pourLe village aérien de Jules Verne Dessin à la plum...

Lot 106: [HETZEL - Jules VERNE] George ROUX Dessin pourLe village aérien de Jules Verne Dessin à la plum...

Estimated Price: Log in or create account to view price data

Description: [HETZEL - Jules VERNE] George ROUX Dessin pourLe village aérien de Jules Verne Dessin à la plume et au lavis sur carte, rehaussé à la gouache, signé. Format 15 x 21,5 cm. Un grand buffle au bord de l'eau dans la forêt africaine, visé par des hommes sur une embarcation. Dessin pour illustrer Le village aérien de Jules Verne, publié par Hetzel. Tampon humide Hetzel.

View additional info »
Realized: Log in or create account to view price data
[HETZEL] George ROUX  Le jeune Wesley au rouet

Lot 107: [HETZEL] George ROUX Le jeune Wesley au rouet

Estimated Price: Log in or create account to view price data

Description: [HETZEL] George ROUX Le jeune Wesley au rouet Dessin à la plume et au lavis sur carte, signé. Format 14,5 x 21,5 cm. Dans un atelier rustique, un jeune garçon fait marcher un rouet. Dessin pour illustrer La rose blanche de Th. Benzon publié dans la Bibliothèque d'éducation et de récréation d'Hetzel. Légendé "Le jeune Wesley au rouet". Tampon humide Hetzel.

View additional info »
Realized: Log in or create account to view price data
[HETZEL] George ROUX Patineurs sur glace Dessin à la plume et au lavis sur carte, rehaussé à la...

Lot 108: [HETZEL] George ROUX Patineurs sur glace Dessin à la plume et au lavis sur carte, rehaussé à la...

Estimated Price: Log in or create account to view price data

Description: [HETZEL] George ROUX Patineurs sur glace Dessin à la plume et au lavis sur carte, rehaussé à la gouache, signé. Format 15 x 21,5 cm. Des patineurs sur glace sur un fleuve gelé, probablement en Russie. Dessin pour illustrer un ouvrage publié dans la Bibliothèque d'éducation et de récréation d'Hetzel, peut-être Mémoires d'un collégien russe d'André Laurie ou Boris et François de J. de Coulomb.

View additional info »
Realized: Log in or create account to view price data
[HETZEL] Jules VERNE Billet a.s. à Monsieur Allion, chez M. Hetzel 1 page in-16. Amiens, le 5 m...

Lot 109: [HETZEL] Jules VERNE Billet a.s. à Monsieur Allion, chez M. Hetzel 1 page in-16. Amiens, le 5 m...

Estimated Price: Log in or create account to view price data

Description: [HETZEL] Jules VERNE Billet a.s. à Monsieur Allion, chez M. Hetzel 1 page in-16. Amiens, le 5 mars 1904. Signé. Allion était un collaborateur de l'éditeur Hetzel. Jules Verne lui demande de bien vouloir adresser un exemplaire du Testament d'un excentrique à la Mairie d'Amiens et un autre à une dame habitant Genève. Enveloppe d'expédition conservée.

View additional info »
Realized: Log in or create account to view price data
[ILLUSTRATIONS] J.L. BEUZON  L'homme qui s'envola

Lot 110: [ILLUSTRATIONS] J.L. BEUZON L'homme qui s'envola

Estimated Price: Log in or create account to view price data

Description: [ILLUSTRATIONS] J.L. BEUZON L'homme qui s'envola Dessin à la plume et au lavis, signé. Format 16 x 25,5 cm. Deux hommes, dont un vieillard, hèlent un cab dans la rue. Dessin original paru dans Le Journal des voyages, année 1910. Légende manuscrite en dessous du dessin : "L'homme qui s'envola / 2e livraison : Le petit homme héla une voiture…"

View additional info »
Realized: Log in or create account to view price data
[ILLUSTRATIONS - HACHETTE]  [Mon premier alphabet]

Lot 111: [ILLUSTRATIONS - HACHETTE] [Mon premier alphabet]

Estimated Price: Log in or create account to view price data

Description: [ILLUSTRATIONS - HACHETTE] [Mon premier alphabet] Dessin gouaché sur carton. Format 19,7 x 25,6 cm. Deux enfants regardent un bestiaire. Dessin original de la couverture d'un album publié par Hachette au début du XXe siècle : Mon premier alphabet, par Mlle H.S. Brès, dans la série " Premières leçons de maman ". Tampon Hachette et Cie. Déchirure dans l'angle supérieur gauche.

View additional info »
Realized: Log in or create account to view price data
[ILLUSTRATIONS] Maurice LELOIR  6 dessins historiques

Lot 112: [ILLUSTRATIONS] Maurice LELOIR 6 dessins historiques

Estimated Price: Log in or create account to view price data

Description: [ILLUSTRATIONS] Maurice LELOIR 6 dessins historiques Six dessins à la plume et au lavis rehaussés (trois sur fond blanc, trois sur fond teinté), signés. Format 16/18 x 23,5/25,5 cm. Dessins pour illustrer un ou des roman(s) historique(s), grande spécialité de l'artiste qui fonda le Musée du costume. (6 dessins, non 5 comme indiqué au catalogue imprimé).

View additional info »
Realized: Log in or create account to view price data
[JOB] P. BILHAUD  Fanfan la Tulipe

Lot 113: [JOB] P. BILHAUD Fanfan la Tulipe

Estimated Price: Log in or create account to view price data

Description: [JOB] P. BILHAUD Fanfan la Tulipe Illustrations par Job. Hachette & Cie, s.d. [1896]. Album in-4 cartonné de l'éditeur, dos toilé orange. Illustration en couleurs sur chaque plat. Premier tirage des illustrations en noir et en couleurs de Job pour mettre en images la destinée guerrière du petit Fanfan, trouvé dans un massif de tulipes, et qui arpentera tous les champs de bataille de la fin du XVIIIe siècle, pour terminer démembré aux Invalides. Joint : - Tirages réalisés par le photograveur des planches en couleurs de l'album : ces planches étaient tirées en noir à partir des dessins de l'illustrateur, puis confiés pour la mise en couleurs avant impression à l'illustrateur lui-même ou à un atelier qui s'en chargeait. Toutes les planches ici ont été mises en couleurs, est-ce par Job ? il est impossible de le dire. Tampon humide du photograveur au verso d'une planche, ; tampons Hachette.

View additional info »
Realized: Log in or create account to view price data
Max JACOB  L.a.s. à un poète, 1925

Lot 114: Max JACOB L.a.s. à un poète, 1925

Estimated Price: Log in or create account to view price data

Description: Max JACOB L.a.s. à un poète, 1925 Saint-Benoît-sur-Loire, 9 nov. 1925. 1 p. in-8, signé Max Jacob. Belle lettre à un poète : "Cher Poète, Vous connaissez l'alliance des mots qui suggère, vous connaissez le résumé par l'image, vous aimez la Beauté et la beauté du verbe. Vous métamorphosez la vie, ce que vous aimez et qui est la vie. Il y a au fond de vous une envie d'aimer et vous êtes donc un poète, un poète moderne et de grande rareté. Pourquoi me demander ce que je pense puisque demain je penserai autrement ? Idées, êtres, choses n'ont que des rapports vagues : tout s'ignore, tout pousse va comme je te pousse vers Dieu. Malentendus, malentendus, allez, la cause est entendue ! le monde est une forêt de malentendus, et rien n'y fait. Au revoir ! Mes Compliments admiratifs et ma grande sympathie. Max Jacob ".

View additional info »
Realized: Log in or create account to view price data
Pierre Jean JOUVE  L.a.s. à Joe Bousquet

Lot 115: Pierre Jean JOUVE L.a.s. à Joe Bousquet

Estimated Price: Log in or create account to view price data

Description: Pierre Jean JOUVE L.a.s. à Joe Bousquet 1 p. in-4. Cannes, Hôtel Martinez, 20 décembre 1940. Signé Pierre-Jean Jouve. " Dans l'épaisse nuit où nous nous maintenons si douloureusement, il faut serrer la main de ses fidèles. [...] J'avais entendu parler de vous avec affection cet été, dans les pires heures, et je sais quel hôte généreux vous fûtes pour ceux qui comme moi étaient chassés de Paris. " Provenance : Joë Bousquet.

View additional info »
Realized: Log in or create account to view price data
[Pierre-Jean JOUVE] André MALRAUX  L.t.s. à Pierre Jean Jouve sur sa Légion d'Honneur

Lot 116: [Pierre-Jean JOUVE] André MALRAUX L.t.s. à Pierre Jean Jouve sur sa Légion d'Honneur

Estimated Price: Log in or create account to view price data

Description: [Pierre-Jean JOUVE] André MALRAUX L.t.s. à Pierre Jean Jouve sur sa Légion d'Honneur In-12 à en-tête du Ministre d'Etat, 6 janvier 1966. Regrette de ne pouvoir lui la remettre, les Ministres n'ont plus le droit s'ils ont signé la proposition. - Pierre-Jean JOUVE : DISCOURS. Tapuscrit ,1 p. in-4, avec signature et date autographes. Discours prononcé lors de sa nomination au titre de Commandeur de la Légion d'Honneur. - Diplôme de Chevalier de la Légion d'honneur de Pierre-Jean Jouve, 14 sept. 1951. -Diplôme de Commandeur de la Légion d'Honneur, 30 déc. 1965. - 5 documents administratifs imprimés concernant la remise.

View additional info »
Realized: Log in or create account to view price data
[Charles-Edouard JEANNERET] dit LE CORBUSIER  L.a.s. à Joe Bousquet, 1940

Lot 117: [Charles-Edouard JEANNERET] dit LE CORBUSIER L.a.s. à Joe Bousquet, 1940

Estimated Price: Log in or create account to view price data

Description: [Charles-Edouard JEANNERET] dit LE CORBUSIER L.a.s. à Joe Bousquet, 1940 Le Corbusier et Vichy en 1940 3 p. in-12. Ozon Par Tournay, Hte. Pyrénées, 5 octobre 1940. Signé Le Corbusier. Lettre concernant la publication de l'ouvrage Sur les Quatre Routes (publié en 1941, chez Gallimard). Le Corbusier prie Joë Bousquet d'intervenir auprès de Gaston Gallimard pour qu'il accélère son édition. Il semble prendre le chemin du pouvoir en place. Il a appris " de Vichy que Jean Paulhan a quitté Carcassonne, emportant certains manuscrits. Il en possédait un de moi : Sur les 4 routes qu'il avait accepté pour la NRF. L'affaire traîne, me semble-t-il, à cause de Gallimard. Un éditeur de Vichy me propose de publier immédiatement mon livre sans délai. Or j'étais heureux d'être à la NRF. Par ailleurs; les thèses de mon bouquin me paraissent devoir être mises maintenant dans l'opinion. J'ai vu à Vichy ceux qu'il fallait voir, et l'élan pourrait être donné si ceux qui devront le déclencher se sentaient quelque peu épaulés par l'opinion. […] Croyez bien toutefois que je ne suis pas un "auteur fébrile" Mais il s'agit d'avancer, ici, un pion, en temps utile. " Nous donnons ici un extrait du livre Sur 4 Routes publié chez Gallimard en 1941, qui éclaire assez objectivement le contenu de sa lettre à Joë Bousquet : " Depuis 1922, très vives réactions nationales contre toutes les influences extérieures, contre celles aussi qui sentaient quelque chose de très particulier, dont l'odeur était véritablement nauséabonde - peintures berlinoises d'entre deux lumières, morbides, interlopes, méritant en fait l'excommunication. Dans ce sévère bouleversement, une lueur de bien : Hitler réclame des matériaux simples et souhaite par ce retour aux traditions, retrouver la robuste santé qui peut se découvrir en toute race quelle qu'elle soit… L'Italie a mis au monde un style fasciste vivant et séduisant. " Provenance : Joë Bousquet.

View additional info »
Realized: Log in or create account to view price data
Marcelle LOUBCHANSKY & Alexandre ALEXEIEFF  6 lettres

Lot 118: Marcelle LOUBCHANSKY & Alexandre ALEXEIEFF 6 lettres

Estimated Price: Log in or create account to view price data

Description: Marcelle LOUBCHANSKY & Alexandre ALEXEIEFF 6 lettres - Marcelle LOUBCHANSKY : 4 L.A.S. 7 p. in-4. Paris 1953. Au sujet d'œuvres envoyées à l'exposition Ex-Libris à Bruxelles, ainsi que ses rapports avec le galeriste Touraou. Elle est en contact avec Piaubert et les Poliakoff. Liste manuscrite des œuvres avec leurs prix et leurs dimensions. - Alexandre ALEXEÏEFF : 2 L.T.S. 2 p. 1950. Au sujet de la sortie et l'exposition du livre "Le Chant du Prince Igor". Joints : 6 lettres de Paul Eynard, éditeur du livre, à M. Touraou. 2 p. du livre avec une gravure en couleurs d'Alexeïeff.

View additional info »
Realized: Log in or create account to view price data
Georges MALKINE L.a.s à Joe Bousquet, 1931 2 p. in-8, page de cahier à carreaux. Signé Georges ...

Lot 119: Georges MALKINE L.a.s à Joe Bousquet, 1931 2 p. in-8, page de cahier à carreaux. Signé Georges ...

Estimated Price: Log in or create account to view price data

Description: Georges MALKINE L.a.s à Joe Bousquet, 1931 2 p. in-8, page de cahier à carreaux. Signé Georges Malkine. Paris, 27 nov. 1931. Par l'intermédiaire de Yves Tanguy, leur ami commun, Malkine veut vendre un ensemble d'oeuvres à Joe Bousquet. Il est dans une grande misère ; il est prêt à accorder une une remise importante, et envoie une liste des oeuvres avec formats et titres : "Sirène, Liqueur et Arbalète, L'amour dans la rue, Le chanteur de rues, Naufrage du poète, Léna et 8 collages". Provenance : Joe Bousquet.

View additional info »
Realized: Log in or create account to view price data
Roger MARTIN DU GARD  3 l.a.s. sur Le Testament du père Leleu

Lot 120: Roger MARTIN DU GARD 3 l.a.s. sur Le Testament du père Leleu

Estimated Price: Log in or create account to view price data

Description: Roger MARTIN DU GARD 3 l.a.s. sur Le Testament du père Leleu 4 p. in-8. 1923-1926. Signées Roger Martin du Gard. Il ne peut donner sa pièce Le Testament du père Leleu : " Copeau m'a demandé de le réserver à sa troupe, qui va de temps en temps le jouer en province et je ne puis autoriser une autre troupe à marcher sur les brisées du Vieux Colombier. " Il vient de perdre son père et n'a guère l'esprit assez libre. Le Testament du père Leleu doit être traduit en flamand mais, sans l'accord de Gallimard, cela n'est pas possible. Il faut donc son autorisation. Le Père Leleu doit maintenant être montée en Allemagne. Il précise deux points : " - Que je lirai d'abord la traduction, avant de donner l'autorisation. - Qu'il sera interdit qu'on la publie en allemand sans de nouveau pour parler avec Gallimard et avec moi. " Joint : - Maurice MARTIN DU GARD : L.A.S. 2 p. in-4. Paris, 7 déc. 1936. Répond à un article sur un de ses livres, son correspondant lui reproche d'être dur envers André Gide, Madame de Noailles, Ch. Maurras... " Il faut être gentil avec les gentils et méchant avec les méchants. "

View additional info »
Realized: Log in or create account to view price data
[Guy de MAUPASSANT, Auguste RODIN, Emile ZOLA, etc.] Félicien CHAMPSAUR  L'amant des danseuses

Lot 121: [Guy de MAUPASSANT, Auguste RODIN, Emile ZOLA, etc.] Félicien CHAMPSAUR L'amant des danseuses

Estimated Price: Log in or create account to view price data

Description: [Guy de MAUPASSANT, Auguste RODIN, Emile ZOLA, etc.] Félicien CHAMPSAUR L'amant des danseuses Exemplaire de l'auteur truffé d'importantes lettres Ferenczi et Fils, 1926. In-12, reliure janséniste en maroquin émeraude, dos à nerfs, titre et auteur or, tête et queue dorées, témoins conservés, filets sur les coupes, encadrement intérieur de filets dorés avec fleurettes mosaïquées dans les angles, gardes de soie moirée rose, doubles gardes de papier marbré, étui doublé (Bernasconi). Couvertures conservées. Dos solarisé. Exemplaire sur Lafuma. Cet exemplaire de la réédition, en 1926, de son roman édité en 1888 chez Dentu, est truffé par l'auteur de lettres des plus grands auteurs qui ont salué la réception de sa première édition en 1888 chez Dentu. " Mais qu'est-ce que cela signifie ? ", demande Champsaur à propos de cette longue série d'éloges, " Rien, si ce n'est que, à son apparition, ce bouquin ne fut pas indifférent à des écrivains demeurés fameux " (in " 40 ans après ", préface de cette seconde édition, p. IX). Que l'on juge, effectivement : - Guy de MAUPASSANT : TRES BELLE L.A.S. Etretat, s.d. [cachet 2 août 1888]. 2 p. in-12, signée Guy de Maupassant. Partie d'enveloppe aut. conservée. " Vaut mieux tard que jamais n'est-ce pas ? Je viens seulement de lire L'Amant des Danseuses et je veux vous dire que votre livre m'a donné l'impression d'une chose bien neuve, bien originale, bien personnelle. On le goûte comme un plat inconnu d'une saveur bizarre et nouvelle, et dont on veut manger encore, après avoir faim. Avec tous mes compliments, recevez une cordiale poignée de mains, et présentez, je vous prie, mes hommages empressés à madame Champsaur ". - Auguste RODIN : L.A.S., s.d. [cachet de 1888] 2 p. in-12, signée Rodin. Enveloppe aut. conservée. " Cher ami, j'ai lu votre livre, j'ai commencé çà et là. Quelle peinture rapide et délirante de la volupté ! Merci des mots de dédicace trop beaux pour l'artiste mais que je sais d'un ami. A vous, Rodin. Mes respectueux hommages à madame Champsaur ". - Emile ZOLA : L.A.S., 2 p. in-8, bas replié, signée Emile Zola. Médan, 3 août 1888. Enveloppe conservée. Zola félicite l'auteur, tout en se montrant incompris par la critique que Champsaur vient de publier sur un de ses propres romans : " j'ai lu votre article ce matin. Il ne saurait m'empêcher de vous complimenter ; mais laissez-moi vous dire que vous êtes d'une injustice absolue, et que vous suivez la commune ornière, en ne voyant chez moi, sans examen, après cent autres, que le peintre des instincts bas ". - Georges RODENBACH: L.A.S., s.d. 2 p. in-12, signée Georges Rodenbach. Enveloppe. Belle analyse du style de l'auteur, qui " évoque avec ses phrases d'une couleur spéciale, ces symboliques bestioles aux élytres vertes, au ventre chatoyant ". - Octave MIRBEAU: L.A.S., 1 p. in-12. Signé Octave Mirbeau. " Je trouve votre livre, L'Amant des Danseuses, fort curieux et très artiste. Vous avez comme personne le sentiment de ce qu'est cette grâce moderne : la danseuse ". - J.H. ROSNY : L.A.S., s.d. [cachet 7 juill. 1988]. 3 p. in-12, signé eJ.H. Rosny. Il apprécie le style et ses " chairs de femme ", mais aime moins le titre. - Théodore de BANVILLE L.A.S., Villa Banville (Nièvre), 4 oct. 1888. 2 p. in-12, signée Théodore de Banville. " Je ne connais pas de plaisir plus compliqué et plus exquis que de savourer en face de la nature ingénue, vos parisianismes exaltés et extasiés. " - Jules MASSENET : P.A.S. et 2 CARTES DE VISITE signées. " Vous me troublez absolument et je suis sous le charme exquis et puissant de ce que vous venez d'écrire sur votre Shéhérazade. " - Jean LORRAIN : 3 L.A.S. (s.d., 5 p. in-12) et 5 poèmes a.s. (5 p. in-12, signés Jean Lor, Lor, Rain, etc.) - Gomez CARILLO : L.A.S., 2 p. in-12, enveloppe. - 3 pages de titres avec dédicaces de : William RITTER, Jean LORRAIN, Edouard DECHARME. En outre, Champsaur a fait monter sur onglets : - les couvertures de l'édition de 1888, chez Dentu ; - le livret Les Etoiles, ballet en 4 actes du même auteur, (E. Dentu, s.d.). - des coupures de journal contrecollées. A voir ce bel ouvrage d'auteur, on comprend qu'il tirait visiblement orgueil de ce que des artistes ou écrivains importants comme Zola, Rodin, Maupassant l'honorassent de leur admiration !

View additional info »
Realized: Log in or create account to view price data
Jean MERMOZ  Carte de membre d'un club d'aviron

Lot 122: Jean MERMOZ Carte de membre d'un club d'aviron

Estimated Price: Log in or create account to view price data

Description: Jean MERMOZ Carte de membre d'un club d'aviron 1929. Petit portefeuille en cuir de " L'Aviron, club de Regatas ". Photo d'identité de Jean Mermoz. Délivré le 31 décembre 1929. Le Club de Regatas L'Aviron est un club sportif privé créé en 1920 à une trentaine de kilomètres de Buenos Aires par des Français, Belges et Suisses résidant en Argentine. L'année de son inscription à L'Aviron, Mermoz acheminait le courrier de Santiago du Chili à Buenos Aires pour la Compagnie Générale Aéropostale.

View additional info »
Realized: Log in or create account to view price data
Jean MERMOZ  Affectueuse l.a.s. à sa mère après sa première traversée de l'Atlantique, 1930

Lot 123: Jean MERMOZ Affectueuse l.a.s. à sa mère après sa première traversée de l'Atlantique, 1930

Estimated Price: Log in or create account to view price data

Description: Jean MERMOZ Affectueuse l.a.s. à sa mère après sa première traversée de l'Atlantique, 1930 " Quand on veut on peut " " L'on se sent tellement protégé par la pensée de sa maman. " 3 p. et demi in-4 à en-tête de l'Hôtel Central de Recife (Brésil), 16 mai 1930. Signé Mermoz. Très émouvante lettre d'un héros : Mermoz vient d'accomplir l'exploit de sa vie et en avertit sa mère, laissée inquiète en France. Les 12 et 13 mai 1930, Mermoz relie d'un vol ininterrompu Saint-Louis (Sénégal) à Natal (Brésil) au terme d'un vol de 21 heures et 10 minutes sur un hydravion Latécoère 28-3, prouvant ainsi que le courrier peut être acheminé d'un continent à l'autre avec le même appareil, alors qu'auparavant il fallait en utiliser plusieurs. Le record de distance en ligne droite pour hydravions est ainsi battu. Cette première lettre qu'il écrit à sa mère après son exploit est particulièrement émouvante. Il relate les périls qu'il a vaincus (une trombe d'eau, une fuite d'huile, une nuit sombre), rassure sa mère sur son moral (" je suis passé par tant d'émotions !! Il faut que mon équilibre moral et physique soit parfait pour ne pas s'en émouvoir "), et l'assure de toute son affection. "Ma petite maman chérie, Ca y est, mon premier grand saut est fait. Tu penses si je suis heureux ! Paris-Buenos Aires… quatre jours ! Tout s'est bien passé, sauf deux émotions un peu violentes : une défaillance heureusement très courte de mon moteur dans une trombe d'eau de nuit à 1800 km de Dakar, et une fuite d'huile à l'arrivée qui me causait une certaine inquiétude. J'ai eu 600 km de mauvais temps, toujours le fameux port au noir de l'Equateur. Une nuit, un peu grise malgré la lune… bref, je n'ai pas eu ce qu'on appelle un beau temps mais quand on veut on peut. Je suis à Pernambuco, invité par la ville. J'y ai eu une gentille réception. Je suis parti à Natal le lendemain de mon arrivée en avion spécial pour être à l'arrivée de Mendoza qui emporte comme tu sais ma petite Gilberte et sa mère vers la France. Tu parles d'une joie de nous retrouver !! Elle en était malade d'émotion surtout après la nuit d'inquiétude qu'elles ont passée me sachant parti. Nous arriverons en France à peu près en même temps. Mon moteur et l'appareil ont été révisés totalement. Le Ministère a envoyé un télégramme aujourd'hui qu'il était préférable que j'attende les premiers jours de la nouvelle lune, ce qui m'oblige à attendre une quinzaine de jours. Quelle poisse ! Moi qui croyais arriver à Dakar pour l'arrivée de Mendoza. Et puis Monsieur [Marcel] Bouilloux-Lafont qui a dû promettre aux Argentins que je viendrais à Buenos-Aires. Alors si je pars demain en courrier spécial, je passerai cinq jours à B[uenos]-Aires puis remonterai avec le patron à Natal pour achever les essais de mise au point de mon taxi. Voilà le programme. Tu sais, où j'ai eu ton télégramme, ma petite maman ? A 1000 km de Dakar en pleine mer. Mon radio qui l'avait capté en vol à St. Louis me l'a apporté au volant. J'en ai eu les larmes aux yeux. Il y a de ces miracles bizarres et l'on se sent tellement protégé par la pensée de sa maman. Vois-tu [c'est] dans ces moments-là qu'on ne doute plus de rien. Je suis un tout petit peu fatigué mais en bonne forme. C'est que depuis un mois j'en ai mis, un tel coup et je suis passé par tant d'émotions !! Il faut que mon équilibre moral et physique soit parfait pour ne pas s'en émouvoir. Tu as dû apprendre la tuile malheureuse que nous venons de subir dernièrement. Pramille le chef d'Exploitation en Amérique du Sud, Mégrin mon remplaçant à Buenos Aires et quatre passagers sont tombés à l'eau près de Montevideo. Ils venaient à Natal pour mon arrivée. Ils ont heurté l'eau dans le mauvais temps de nuit. Un seul, un Brésilien a réussi à se sauver à la nage et rejoindre la côté à 3 kilomètres. L'impression en Amérique a été pénible. C'est notre premier accident depuis 2 ans 1/2, aussi c'est la principale raison pour laquelle je vais à Buenos-Aires où je suis connu et pourrai effacer l'impression produite. Maintenant assez parlé de moi. Es-tu bien remise maintenant. Il va falloir que tu ailles faire ta cure. Surtout, soigne-toi bien et repose-toi. Les premiers jours du mois prochain je rejoindrai Marseille, et puis je me reposerai un instant avant de mettre au point l'autre projet. Ma petite maman bien chérie, je t'embrasse de toute mon âme comme je t'aime. Bons baisers bien tendres de ton Jean. Embrasse bien Lulu et … pour moi. Mermoz. Tu peux m'écrire à Natal. J'aurai le temps juste d'avoir une lettre avant de repartir. " Légères déchirures sans manques, manques au bord gauche du f2, sans manque de texte. Rare et émouvant document. Provenance : Donnée à l'actuel propriétaire par la mère de Mermoz.

View additional info »
Realized: Log in or create account to view price data
Jean MERMOZ L.a.s. à sa

Lot 124: Jean MERMOZ L.a.s. à sa "petite maman", 10 août [1934] Rio de Janeiro, 10 août [1934]. 2 p. in-...

Estimated Price: Log in or create account to view price data

Description: Jean MERMOZ L.a.s. à sa "petite maman", 10 août [1934] Rio de Janeiro, 10 août [1934]. 2 p. in-12 à en-tête "Air France Brasil". Signée Jean. Adressée à sa mère, chez les Saint-Pierre à Besse (Dordogne). Il vient de recevoir la lettre que sa mère lui a adressée à Dakar. "Je t'écris très peu, mais, maman chérie, il ne faut jamais croire que ma tendresse pour toi n'est pas la même que jadis : la vie est un tel engrenage et j'ai tellement plein la tête d'idées que je vis par moments dans une sorte de somnambulisme moral où seules la lumière intérieure et la vision du but demeurent lucides… Il ne faut pas m'en vouloir, ma petite maman" Il part à Buenos Aires, où un grand travail "au point de vue politique générale" l'attend, puis ira à Natal avant de repartir pour Dakar et la France. Il préfère ne pas assister au mariage d'Yvonne, avec laquelle il n'a pas voulu se marier lui-même. "Elle aura ce que je n'aurais certainement pas pu lui donner : un foyer. […] Plus tard elle pensera que je l'aimais beaucoup plus peut-être qu'elle ne l'a pensé ou que je ne le lui ai montré, quand elle sera à même de comparer le sort de nos deux existences.

View additional info »
Realized: Log in or create account to view price data
[MODE]  Histoire du costume

Lot 125: [MODE] Histoire du costume

Estimated Price: Log in or create account to view price data

Description: [MODE] Histoire du costume Manuscrit de 106 p. in-folio relié demi-basanne rouge. Vers 1840. 11 illustrations à pleine page (10 à la mine de plomb, 1 aquarellée en couleurs). Le texte est encadré de frises, grecque, rocailles, St. jacques, etc. Histoire du costume depuis l'Egypte jusqu'à la Restauration. Long travail d'écriture.

View additional info »
Realized: Log in or create account to view price data
Pierre MOLINIER Nus debout : dessins double face à la mine de plomb [c. 1950] Présentés sous ve...

Lot 126: Pierre MOLINIER Nus debout : dessins double face à la mine de plomb [c. 1950] Présentés sous ve...

Estimated Price: Log in or create account to view price data

Description: Pierre MOLINIER Nus debout : dessins double face à la mine de plomb [c. 1950] Présentés sous verre et marie-louise. Signés "P. Molinier" et "P. M." [19,3 x 11 cm. A vue]

View additional info »
Realized: Log in or create account to view price data
Devrim NEJAD  9 l.a.s. au galeriste Touraou

Lot 127: Devrim NEJAD 9 l.a.s. au galeriste Touraou

Estimated Price: Log in or create account to view price data

Description: Devrim NEJAD 9 l.a.s. au galeriste Touraou 14 p. in-4. Paris et New York, 1952-1957. Signés Nejad. Peintre turc, né en 1923, faisant partie de la nouvelle Ecole de Paris, il est le fondateur du Salon d'Octobre : "C'est avec joie que j'organise ma prochaine exposition chez vous. Il ne sera pas si difficile d'emmener les toiles là-bas. Allah est grand." Il propose d'envoyer des extraits de critiques parues en France, ou bien il pourrait demander à un des grands critiques de Paris. La Galerie de France lui refuse les visas pour les toiles qui doivent aller à Bruxelles. "Ca me fait un très grand plaisir de trouver un peu de justice et de compréhension en face de moi." Demande à Touraou d'envoyer une invitation à Dotremont. Dans une lettre envoyée de New York en 1957, il explique le choix des toiles ; il a une vision très belle de la vie à New York : "Les gens sont provincial, les marchands ignares. Les buildings beaux. Les nocturnes fantomatiques et inspirants. Le métro superbe des Expresse d'une vitesse inouïe etc. Et des belles filles des morceaux." Joint : - 2 p. in-4 de Copie manuscrite de critiques de Léon Degand, Charles Estienne, J. Lassaigne... - Liste manuscrite des œuvres avec titres, formats et prix en 1952. 1 p. in-4.

View additional info »
Realized: Log in or create account to view price data
René NELLI - Joe BOUSQUET  3 l.a.s. à Joe Bousquet, 1 manuscrit critique sur L'amour la Poésie d'Eluard

Lot 128: René NELLI - Joe BOUSQUET 3 l.a.s. à Joe Bousquet, 1 manuscrit critique sur L'amour la Poésie d'Eluard

Estimated Price: Log in or create account to view price data

Description: René NELLI - Joe BOUSQUET 3 l.a.s. à Joe Bousquet, 1 manuscrit critique sur L'amour la Poésie d'Eluard 5 p. in-4. L'une à en-tête de la revue Chantiers, une autre à en-tête du Grand Café Crespin à Hyères. Signée Nelli. Fondateur avec Joë Bousquet, François Paul Alibert et Ferdinand Alquié de la célèbre revue littéraire Chantiers à Carcassonne en 1928. Il lui envoie le plan du futur numéro de Chantiers. " 5 ou 6 pages de moi pas sur Eluard. J'ai pas l'esprit à Eluard. " Brouillons de critique sur le livre d'Eluard L'amour la Poésie, quelques ratures. Joint : - Bulletin de souscription à la revue Chantier. 1 p. in-4. - Joë BOUSQUET : L.A.S. 2 p. in-4. 3 février 1945. Signée Joë Bousquet. Adressée à ses chers camarades correspondants d'une revue anglaise, il leur envoie un texte. A projet de fonder une " Société d'Amitié franco-anglaise. [...] Je voudrais établir avec la vie anglaise, un courant perpétuel d'échanges. " Il finit en rendant un grand hommage au précurseur littéraire et artistique Eugène Jolas. Provenance : Joë Bousquet.

View additional info »
Realized: Log in or create account to view price data
Ladislav NOVAK  Le capitaine Nemo

Lot 129: Ladislav NOVAK Le capitaine Nemo

Estimated Price: Log in or create account to view price data

Description: Ladislav NOVAK Le capitaine Nemo Feuille de papier fin (33,2 x 26,5 cm) d'un magazine dont il a chimiquement effacé la photographie imprimée dans l'encadrement central, puis qu'il a froissée et pliée en deux, et ensuite aquarellée, le hasard des pliures dessinant des formes fantomatiques rappelant celles de Rorschach. Certains plis sont rehaussés à l'encre, dessinant un personnage - semblant chaussé de palmes, d'où le titre - une langouste et un poisson inquiétant. Titré en bas à droite Le capitaine Némo, monogrammé en bas à gauche.

View additional info »
Realized: Log in or create account to view price data
Ladislav NOVAK  L'Oeuf & l'Alambic

Lot 130: Ladislav NOVAK L'Oeuf & l'Alambic

Estimated Price: Log in or create account to view price data

Description: Ladislav NOVAK L'Oeuf & l'Alambic Feuille de papier fin (33,2 x 26,5 cm) d'un magazine dont il a chimiquement effacé une partie des photographies imprimées, puis qu'il a froissée et pliée en deux, et ensuite aquarellée, le hasard des pliures dessinant des formes fantomatiques rappelant celles de Rorschach. Certains plis sont rehaussés à l'encre. Annoté en bas L'Œuf et l'Alambic, à gauche Marie la Prophétesse " et, à droite, Nnum est vas (?). Monogrammé en bas au centre.

View additional info »
Realized: Log in or create account to view price data
Marcel PAGNOL L.a.s. à Jean Galtier-Boissière

Lot 131: Marcel PAGNOL L.a.s. à Jean Galtier-Boissière "Plus je vieillis, plus la vie m'intéresse" Cagn...

Estimated Price: Log in or create account to view price data

Description: Marcel PAGNOL L.a.s. à Jean Galtier-Boissière "Plus je vieillis, plus la vie m'intéresse" Cagnes, 15 sept. 1963. 1 p. in-4, signé "Marcel". "Mon beau Galtier, [...] j'ai grande envie de te voir, et de te raconter des choses. Je constate - et j'en suis très inquiet - que plus je vieillis, plus la vie m'intéresse, et je mourrai au sommet de ma curiosité !"

View additional info »
Realized: Log in or create account to view price data
Roger PEYREFITTE  L.a.s. à André Billy

Lot 133: Roger PEYREFITTE L.a.s. à André Billy

Estimated Price: Log in or create account to view price data

Description: Roger PEYREFITTE L.a.s. à André Billy 5 p.in-12 1er avril 1944, Paris. Signé Roger Peyrefitte. Très belle lettre intime et autobiographique. Il remercie André Billy pour sa réponse, après qu'il lui a envoyé son roman Les amitiés particulières : " Il m'est doux d'avoir reçu votre réponse à l'envoi de mon livre puisque c'est celle que j'attendais le plus et elle dépasse tous mes vœux. [...] Le souvenir que j'avais gardé de vos livres - notamment L'Approbaniste et Introïbo. Je ne voulais vous rendre que ce que je vous devais. Les dieux sont bons ! [...] Il n'y aura qu'un grand article sur mon livre, et il sera signé de vous, ou il n y en aura jamais. "

View additional info »
Realized: Log in or create account to view price data
Anton PEVSNER  L.a.s. [au galeriste Eraste Touraou]

Lot 134: Anton PEVSNER L.a.s. [au galeriste Eraste Touraou]

Estimated Price: Log in or create account to view price data

Description: Anton PEVSNER L.a.s. [au galeriste Eraste Touraou] 2 p. in-4. Paris, 12 avril 1956. En russe. Signée Anton Pevsner. Il écrit à un ami (le galeriste Eraste Touraou ?) en relation avec la baronne Boël qui voudrait visiter son atelier afin d'acquérir une sculpture ; le baron René Boël est le fondateur du Musée d'Art Moderne de Bruxelles. " Je souhaitais vous écrire tout ce temps là, mais j'étais occupé par la commande de la ville de Détroit (Michigan), et je n'ai pas eu une minute de libre. [...] Je voulais vous dire que j'ai reçu une lettre très agréable de la part de votre amie la baronne Boël. […] Dans sa lettre elle me demande une permission pour elle-même et son mari de visiter mon atelier, pour qu'elle puisse voir mes constructions et l'objet qu'elle a choisi. Elle écrit aussi qu'ils partent aux États-Unis, mais qu'ils vont être un peu à Paris et vont me tenir au courant à fin de prendre un rendez-vous. Bien sûr, je lui ai répondu immédiatement que je serais ravi de la voir à nouveau dans mon atelier et que ça me ferait plaisir de faire connaissance avec son mari. Je serais très déçu si je ne pouvais les voir. " Joints: - 2 l.a.s. et p.a.s. de sa femme Virginie Pevsner, en russe.

View additional info »
Realized: Log in or create account to view price data
Jean PAULHAN  7 l.a.s. à Joe Bousquet

Lot 135: Jean PAULHAN 7 l.a.s. à Joe Bousquet

Estimated Price: Log in or create account to view price data

Description: Jean PAULHAN 7 l.a.s. à Joe Bousquet 12 p. 1/2 |1940-1941]. In-12 à en-tête NRF et cartes postales, encre bleue turquoise et noire. Signées Jean ou J. ou Jean P. Jean Paulhan le remercie de l'envoi de textes de Maurice Blanchot : " J'ai fait la connaissance de Blanchot qui habite Paris. Curieux garçon, curieusement secret. " Jean Paulhan voit deux sortes d'écrivains : " il y a d'un côté ceux qui traitent la matière (les mots) comme si elle était esprit; de l'autre côté, ceux qui traitent l'esprit comme s'il était mots et matière. " Il a revu Eluard et Jouhandeau qui vont partir de Paris. " Quel calme dans cet été un peu froid. On y voit que ceux que l'on aime. " Toujours à la recherche d'oeuvres pour lui, Bousquet espère acheter des Soutine : Marie Berthe [Aurenche?] lui propose des oeuvres de l'artiste : " J'avais déjà fait un choix du tien et du mien : l'un était une haute allée d'arbres, près d'une rivière ; l'autre un enfant, sous un arbre, qui joue à effrayer les oies. Admirables tous deux et les arbres, d'une profondeur d'une agitation que tu ne peux imaginer. L'enfant plus vague ". Il travaille sur son Fautrier : " j'ai promis la préface du catalogue. Ce sera dans la première galerie de Paris, une très grande exposition avec toutes les toiles récentes et pas mal des anciennes : avec dessins, plâtres, gravures et bronze. " N'est pas assez pris par l'oeuvre de Ernst : " Ecoute, d'Ernst je commence à croire que je n'aime, que je ne puis vraiment aimer, que ses deux poussins. Puis chez toi Le Menhir grandit de tout ce qu'il reçoit de ses voisins. Peut-être je n'aime les Ernst qu'en masse. Pardonne-moi. " Une lettre en forme d'idée courte sur le moment : " Ta lettre a fait du bien à Fautrier. Paul Eluard disparaît : se cache. Mauriac aussi. Noël Arnaud dans les derniers Cahiers surréalistes, appelle Eluard "le vieux singe impitoyable" surnommé "Course aux Tremblay". Allusion je crois au tremblement de sa main. C'est infect. " Provenance : Joë Bousquet.

View additional info »
Realized: Log in or create account to view price data
[Pablo PICASSO] André VERDET  Griffe de Picasso

Lot 136: [Pablo PICASSO] André VERDET Griffe de Picasso

Estimated Price: Log in or create account to view price data

Description: [Pablo PICASSO] André VERDET Griffe de Picasso Editions Parler, s.d. [vers 1964]. In-12. Nombreuses photographies en noir. Dessin originale de Picasso sur la page de garde au pastels, signature autographe en rose, 4 griffes de pastels de couleurs.

View additional info »
Realized: Log in or create account to view price data
Pablo PICASSO  Dessin

Lot 137: Pablo PICASSO Dessin "Regard"

Estimated Price: Log in or create account to view price data

Description: Pablo PICASSO Dessin "Regard" Dessin à la pointe bic, encre verte, dédicacé " Pour René Toutain son ami. Picasso Le 6.8. 71. " Une paire d'yeux obsédants, sur la page de garde du catalogue de la Galerie Louise Leiris, Dessins en noir et en couleurs 15 décembre 1969-12 janvier 1971. In-12 carré broché (16,5 x 16,3) couverture en couleurs. Imprimé par Draeger Frères. René Toutain était le chef d'atelier de l'imprimerie Draeger, il a collectionné et côtoyé de nombreux artistes dont Picasso. Un certificat de Monsieur Claude Picasso sera remis à l'aquéreur.

View additional info »
Realized: Log in or create account to view price data
Emile PICARD  Manuscrit autobiographique scientifique

Lot 138: Emile PICARD Manuscrit autobiographique scientifique

Estimated Price: Log in or create account to view price data

Description: Emile PICARD Manuscrit autobiographique scientifique Manuscrit autographe. 6 pages in-12, paginé de 1 à 6. [Vers 1928]. Non signé. Texte écrit à la première personne ; les faits sont présentés en détail et chronologiquement. Il rappelle ses débuts : " sur les valeurs que peut prendre une fonction d'une variable complexe dans le voisinage d'un point singulier essentiel isolé. Un tel point est un point très curieux d'indétermination pour la fonction. " Après avoir cité de nombreux exemples de ses recherches et publications, il finit par évoquer sa consécration et la présidence du Conseil International de Recherches. Émile Picard fut mathématicien et historien des sciences. Il s'est consacré à l'étude des théories de l'analyse mathématique et des problèmes qui s'y rattachent. Ces travaux de pure analyse ont eu une grande importance pour les progrès de la physique mathématique, de la physique théorique et de la physique quantique. C'est à Émile Picard qu'on doit la première étude systématique des intégrales de différentielles totales étendues à une surface algébrique et il a ainsi créé toute une branche nouvelle de l'analyse. Il a mis au point la méthode de démonstration par approximations successives pour la résolution numérique des équations algébriques et l'a appliquée aux équations différentielles, puis aux équations aux dérivées partielles démontrant ainsi sa puissance. Il étendit également la théorie de Galois aux équations différentielles linéaires. Provenance : Bibliothèque Marcel Prévost au château de La Roche.

View additional info »
Realized: Log in or create account to view price data
Marcel PROUST  Portrait Jacques-Émile Blanche dédicacé à Paul Brach

Lot 139: Marcel PROUST Portrait Jacques-Émile Blanche dédicacé à Paul Brach

Estimated Price: Log in or create account to view price data

Description: Marcel PROUST Portrait Jacques-Émile Blanche dédicacé à Paul Brach Vers 1919-1920, dédicacé en (avril ?) 1921-1922. Portrait par Jacques-Émile Blanche reproduit en héliogravure [14,8 x 9,4, feuille de 30 x 21 cm, à vue], encadré, portant cette belle dédicace de Marcel Proust à son ami : " A Monsieur Paul Brach, cette vilaine héliogravure. Son ami Marcel Proust ". Brach et Proust. Paul Brach (1893-1939) entre dans la vie de Proust à la fin de sa vie, dans cette période où, malade, le " Visiteur du Soir " (Morand) fréquente assidûment le Ritz et découvre le Bœuf sur le toit. Ensemble, ils sortent dans certains cafés interlopes ; le 15 juillet 1922, Brach emmène Proust dans un établissement où il risque de se battre en duel et où le " patron et le personnel avaient pris parti pour les maquereaux et les tapettes ". Poète et romancier, Brach publiera un roman, Gérard et son témoin, chez Gallimard, en octobre 1922, sur la recommandation de Proust, puis mourra prématurément en 1939 après avoir édité la Correspondance générale de Proust avec Robert Proust (1930-1936). Célèbre portrait de Jacques-Émile Blanche, fait en 1892 (Proust a 21 ans), le plus connu et le plus juste de celui qui n'était pas encore l'auteur de La Recherche. Proust conservera ce tableau jusqu'à sa mort, en 1922. Le tableau de 1892 a été reproduit en héliogravure pour l'édition de luxe d'A l'ombre des jeunes filles en fleurs parue en 1920. Pour cette troisième édition, Proust (l'idée ne vient pas de Gallimard, contrairement à une idée reçue) voulut un tirage de luxe particulièrement soigné : limité à seulement 50 exemplaires hors-commerce, réimposés sur un très raffiné papier indian bible, protégés au moyen d'un portefeuille fermant par des rubans en soie, chaque volume étant accompagné de ce portrait en héliogravure et - surtout - de deux " placards ". Ces manuscrits joints au volume en font l'édition proustienne la plus convoitée des bibliophiles. " On intercalerait en effet dans chaque exemplaire plusieurs pages de mon manuscrit (non pas des fac-similés, mon manuscrit original lui-même) et aussi une héliogravure qu'on ferait d'après mon portrait par Jacques-Émile Blanche. Seulement, il coûterait excessivement cher (peut-être cinq cents francs l'exemplaire) parce qu'il faudrait tout réimposer et agrandir le format pour ne pas abîmer le manuscrit ", écrit l'auteur à Violet Schiff (2 juill. 1919, Corr., XVIII, p. 295). Et Pierre Berès de commenter : " C'est la seule édition contemporaine de Proust échappant à la banalité : conçue par l'écrivain dans un format inhabituel et sur un papier précieux, elle apportait aussi pour la première fois son effigie au public ". Mais pourquoi avoir inséré en 1920 une effigie le représentant en 1891, soit près de trente ans plus tôt ? Si l'on se fonde sur ses déclarations, Proust n'aimait pas " cette vilaine héliogravure ", ainsi qu'il la qualifie dans cette dédicace à Brach. Auprès de Sydney Schiff, il dénigre cette " exécrable héliogravure de mon portrait par Blanche " (août 1920, Corr., XIX, p. 419) et regrette encore auprès de Gallimard qu'elle lui donne " l'air d'avoir un nez mou et noirâtre " (26 déc. 1919, Corr., XVIII, p. 566). Ce fut pourtant Proust qui décida de livrer au public son portrait réalisé quelque trente ans plus tôt. Par coquetterie ? Peut-être, mais aussi, sans doute, pour contrer les attaques qui reprochent au jury Goncourt de lui avoir décerné en décembre son prix, normalement destiné à " la jeunesse " autant qu'à " l'originalité du talent ". C'est alors qu'il diffuse une image la plus éloignée possible de celle du " vieillard cacochyme " que la presse donne de lui (Corr., XVIII, p. 573). L'exemplaire de Brach démembré ? En avril 1921, Proust s'inquiète auprès de Gallimard de savoir si la souscription aux exemplaires de luxe des Jeunes filles en fleurs est encore possible : " un jeune homme que je connais un peu désire en souscrire un luxe, […] il payera n'ayez crainte car il est fort honnête et je crois de plus fort riche " (Corr., XX, p. 177). C'est en fait à Brach que, le 16 avril 1921 (idem, p. 184, n. 4), Gallimard fait porter un des 50 exemplaires de luxe, un de ces fameux volumes qui aujourd'hui font rêver les bibliophiles proustiens, en raison surtout des manuscrits qui y étaient insérés. De ces rarissimes exemplaires, seuls quelques-uns sont connus alors que d'autres ont été démembrés pour n'en garder que les " placards " manuscrits. A lire la dédicace du présent portrait, qui se réfère uniquement à l'héliogravure sans faire référence aux Jeunes filles en fleurs, on a, hélas, du mal à imaginer qu'il puisse s'agir de celui qui figurait dans l'exemplaire de luxe du roman ayant appartenu à Brach. Sans doute Proust a-t-il offert un second portrait dédicacé à son ami. Incidemment, notons que Brach possédait un autre portrait, dont la dédicace (" A monsieur Paul Brach, qui a su si bien rendre nouvelle la rime "argentine". Affectueux souvenir, Marcel Proust ", cf. vente Artcurial, 22 avril 2008, lot 443) semble se référer à un échange épistolaire de juin 1922 à propos de rimes (Corr., XXI, p. 252) et, partant, exclure la possibilité qu'il provienne, lui non plus, de l'exemplaire Brach des Jeunes filles. Découvrira-t-on un jour celui-ci ou du moins le portrait qu'il contenait ? Les deux autres portraits que nous venons d'évoquer sont, en tous cas, les seuls apparus sur le marché et constituent, à ce titre, une rareté bibliophilique proustienne. Rousseurs éparses, écriture légèrement passée. Bibliographie : Pyra Wise, " L'édition de luxe et le manuscrit dispersé d'À l'ombre des jeunes filles en fleurs ", in B.I.P., n° 33, 2002/2003, p. 75-98.

View additional info »
Realized: Log in or create account to view price data
Francis PONGE  Poèmes

Lot 140: Francis PONGE Poèmes "Les Mimosas" a.s. et 2 lettres à Joe Bousquet

Estimated Price: Log in or create account to view price data

Description: Francis PONGE Poèmes "Les Mimosas" a.s. et 2 lettres à Joe Bousquet 2 p. in-4, papier jaune paille. Avril et mai 1941. Roanne. Signés Francis Ponge. Titré Les Mimosas, le titre définitif publié dans le recueil La rage de l'expression publié chez Mermod en 1952 sera Le Mimosa. " Floribonds, à tue tête, à démentir leurs plumes Déplorant leur bosquet offensé jusqu'au cœur Par la violente autorité de ta splendeur, Azur, narines bées inspirant leurs oracles ! Piaillent, ils piaillent d'or, les glorieux poussins! Roanne. Avril 1941 " La version reproduite dans les Oeuvres complètes (La Pléiade, I, p. 376) donne " austérité " pour " autorité " ; le point d'exclamation après " oracles " a glissé après " Azur ". Dernier poème de l'ensemble du travail sur Le Mimosa, le texte s'achève sur une ultime mise en forme prosodique. - L.A.S. à Joë Bousquet, s.d. [vers avril 1941]. La lettre accompagnant le poème est significative de l'esprit dans lequel Ponge se trouve : son livre est en attente chez Mermod, qui ne donne pas de réponse ; le texte ne paraîtra en partie qu'en 1946 avec La Guêpe et l'œillet dans la collection le Bouquet (n° 20). " Je viens de terminer le poème que je vous adresse ci-joint pour l'offrir aux Cahiers du Sud, s'ils le veulent. Bien à vous. Francis Ponge ". Hélas les Cahiers du Sud lui refuseront aussi la publication… - 1 L.T.S. à Joë Bousquet, 26 nov. 1949. 2 p. in-4 à en-tête des Cahiers du Sud. Signature manuscrite Francis Ponge. Le relance pour qu'il envoie un texte promis mais le laisse libre de son format. Il tient beaucoup à la collaboration de Bousquet aux Cahiers du Sud. Provenance : Joë Bousquet.

View additional info »
Realized: Log in or create account to view price data
¤ Georges ROUAULT  Souvenirs intimes

Lot 141: ¤ Georges ROUAULT Souvenirs intimes

Estimated Price: Log in or create account to view price data

Description: Georges ROUAULT Souvenirs intimes Galerie des Peintres Graveurs E. Frapier, 1926 (2e éd.). Préface d'André Suarès. Avant le long envoi que Rouault a rédigé sur la page de titre, il en avait apposé un premier sur la page de garde, couvert de larges traits de pinceau ; il s'en explique : " Je vous prie de m'excuser d'un accident ridicule causé par un tiers et comme je ne reviens à Paris que dans un mois au plus tôt, je vous adresse ce livre avec cette affreuse couverture… ". Cet exemplaire est en outre enrichi de 3 pages autographes, largement raturées, concernant Cézanne. Rouault a utilisé les pages laissées blanches en tête du chapitre consacré à Cézanne. Premier plat détaché, manque la lithographie originale.

View additional info »
Realized: Log in or create account to view price data
Auguste RODIN  Manuscrit sur l'Art et Correspondance à Gustave Coquiot

Lot 142: Auguste RODIN Manuscrit sur l'Art et Correspondance à Gustave Coquiot

Estimated Price: Log in or create account to view price data

Description: Auguste RODIN Manuscrit sur l'Art et Correspondance à Gustave Coquiot 1/ Manuscrit, 2 p. in-4, papier vergé filigrané " Impérial Treasury de La Rue ". Très beau texte, qui semble être une esquisse d'un texte sur l'art. Ecriture très lisible. " Sorti dans la vie, le fleuve de la vie, l'air, le soleil, le sentiment de l'Etre, au débordement. L'art d'extrême orient nous apparaît ainsi. Cette ombre va de proche en proche, travailler le chef-d'œuvre, lui donner ce qui charme la morbidesse profonde. Tout à côté, c'est le champ des baisers, non ce qui n'est pas matériel car les choses se pénètrent. Le torse s'élève en gobelet allongé au milieu des pétales, du culot, l'accompagne en passant en haut, au bord de la fleur, du vase grâce aux anses. Ces quelques grands plans qui enferment la forme et le sujet cette syntaxe prend la grandeur même comme sujet avant sujet. Il y a quelque chose de tendre qui a disparu. La tête géométrique parfaite, égalisant les deux yeux a l'intelligence. Torse au fond reculé, plus précieux, plus inoubliable, plus immobile dans l'éloignement, dans l'obscur de l'obscène. Ici le génie antique d'architecture dort. Là, sa volupté l'a déshabillée, au milieu le manteau et ses plis ouverts, Nirvana. Il y a dans la femme toujours une vierge, au sens de la beauté, […], du beau. C'est une merveille que la forme sphérique, seule forme incomparable dans ses dispositions productrices de chefs-d'œuvre. Aujourd'hui, c'est immobile [?] de beauté, dans le bronze. L'imperceptible mouvement de la lumière. L'on sent les muscles immobiles, tous en faisceaux prêts à surgir " 2/ Lettres à Gustave Coquiot, 1911-1919. Gustave Coquiot (1865-1926) fut l'un des secrétaires de Rodin. Ecrivain et critique d'art, il écrivit notamment sur Rodin " Le Vrai Rodin " (1913) et " Rodin à l'Hôtel de Biron et à Meudon " (1917). 34 lettres au total : 10 l.a.s. de Rodin (8 p. in-12 ; 5 enveloppes sont de la main de Rodin), 17 l.s. de Rodin, 15 l. de secrétaires (notamment Mario Meunier, son secrétaire, 1910-1912), 2 cartes de visites écrites des secrétaires, Rodin fixe rendez-vous au " cher Monsieur Coquiot ", notamment pour lui donner un dessin qui illustrera un de ses articles (25 mars 1911) ou, avec un photographe, pour photographier l'Hôtel Biron. Au sujet de l'Hôtel Biron, que Rodin occupe depuis 1908 et dont l'Etat veut se porte acquéreur en 1911 pour y installer des services ministériels : " Le transfert du Ministère de la Justice est chose bien décidée et ils ne me laissent ici que jusqu'au 15 janvier 1912 comme tout le monde. " (3 oct. 1911) ; plus tard, il confirme devoir abandonner l'Hôtel le premier janvier 1912. De Roquebrune où il séjourne, Rodin souhaite aller voir Renoir à Cagne et en demande son adresse. " J'ai écrit à M. Bernheim que je ne puis faire le buste de Renoir ", écrit-il en février 1914, " Le buste se fera, mais plus tard ". Rodin prend des nouvelles de la pièce que Coquiot fait jouer, le remercie pour les photographies qu'il lui envoie de ses voyages : " Je vois que vous faites un charmant voyage et que passez par des émotions divines. Je vous remercie de m'envoyer de ces photos qui m'y font participer " (24 août 1913). Rodin remercie aussi le Prince Poniatowski de lui avoir prêté des photographies pour l'étude qu'il a faite. Une grippe l'accable, à cause d'un courant d'air lors de l'inauguration de son exposition à l'Ecole de médecine ; l'exposition est très belle, et Coquiot pourrait s'y rendre pour la décrire (18 mars 1918). Il prépare un entretien avec la journaliste Judith Cladel. Le Maître réclame la préface que Coquiot doit écrire pour l'extrême Orient et qui " souffre d'attendre ". Coquiot lui ayant fait savoir que deux anges en bois sculpté sont à vendre, il le prie de venir les lui montrer, bien qu'il " n'achète pas beaucoup de ces choses ". " Les Bronzes que j'ai doivent rester au Musée. Et je ne peux faire que de nouvelles fontes. Pour cherches ces modèles, c'est une peine très grande et qui demandera beaucoup de temps " (8 juill. 1914). - 1 photographie : Rodin devant un plâtre.

View additional info »
Realized: Log in or create account to view price data
[Maurice SACHS] Pierre BEARN  Documents sur la mort de Maurice Sachs

Lot 143: [Maurice SACHS] Pierre BEARN Documents sur la mort de Maurice Sachs

Estimated Price: Log in or create account to view price data

Description: [Maurice SACHS] Pierre BEARN Documents sur la mort de Maurice Sachs Tapuscrit du " Mystère Maurice Sachs. L'auteur du Sabbat fut-il un agent-double ? " de Pierre Bearn. 11 p. tapuscrites, avec corrections autographes, ainsi qu'une autre version du texte, " donnée à Nadeau ". Cette étude des mystérieuses circonstances de la mort de Sachs fut publiée dans La Passerelle (n° 6, printemps 71, p. 17-25). Joints : - Divers documents tapuscrits (lettres, interviews, etc.) ayant documenté Bearn dans la rédaction de son livre. - Maurice SACHS : L.A.S. à Pierre Bearn. S.d. (mai 1938 ?). 2 p. in-4, signé Maurice Sachs. A propos d'achats de livres pour décorer la bibliothèque d'un décor de théâtre.

View additional info »
Realized: Log in or create account to view price data
Ernesto SÁBATO  Abaddón el Exterminador. Chapitre inédit

Lot 144: Ernesto SÁBATO Abaddón el Exterminador. Chapitre inédit

Estimated Price: Log in or create account to view price data

Description: Ernesto SÁBATO Abaddón el Exterminador. Chapitre inédit Tapuscrit corrigé d'un chapitre inédit, avec dédicace à Lupe Rumazo sur la couverture. Vers 1974. Cahier de 12 ff. tapuscrits, 1 f. de couverture portant une dédicace à l'écrivain Lupe Rumazo : " A Lupe Rumazo, la primera versión de un capitulo de ABADDON. Con todo afecto y admiración. E. Sabato. S. Lugares, agosto de 1975 ". Corrections manuscrites au stylo à bille. En espagnol. On remarque notamment une hésitation sur le nom du personnage Beba : le tapuscrit donne Beba, une première correction le change en Fina, barré également pour revenir à Beba. Des paragraphes entiers sont barrés d'un trait ; des phrases sont ajoutées. Il s'agit d'un chapitre inédit du troisième et dernier roman de l'écrivain argentin, publié en français sous le titre L'Ange des ténèbres (Seuil). L'écrivain Lupe Rumazo, dédicataire du texte, a analysé ce chapitre ; laissons-lui la parole : "Este capítulo inédito de Abaddon, el Exterminador de Sábato, pieza única en la hemerografía literaria americana, más que una primera versión de alguno o algunos de los otros textos del libro, es un camino nuevo que se bifurca y que si bien trata algunos de los temas fundamentales de la novela ofrece sus propios aportes sustantivos. Hay así una acentuación en el papel del intelectual visto desde la figura controvertida de Sartre; de la impasibilidad del escritor frente a la crueldad de la vida que de todas maneras liquida y mata, aun al niño - tema ya tratado por Dostoievski y asumido por Sartre en su rechazo a La Nausea - ; de la incomprensión del neófito o del a medias enterado de lo que significa un intelectual; de la culpabilidad del propio literato. Es por esto que nombra al escritor como un mártir y testigo de su tiempo " (extrait d'un texte encore inédit).

View additional info »
Realized: Log in or create account to view price data
Antoine de SAINT-EXUPERY  Lettre à Denis de Rougemont sur l'origine du nazisme

Lot 145: Antoine de SAINT-EXUPERY Lettre à Denis de Rougemont sur l'origine du nazisme

Estimated Price: Log in or create account to view price data

Description: Antoine de SAINT-EXUPERY Lettre à Denis de Rougemont sur l'origine du nazisme 5 ff. in-4, papier pelure blanc, au filigrane " Onion Skin. Made in U.S.A. ". S.d. (1941-1942). Long brouillon de lettre, ratures, ajouts. Saint-Exupéry s'adresse à Denis de Rougemont, qu'il a rencontré durant son exil à New York (1941-43). Il revient sur une discussion houleuse qu'il a eue avec lui sur l'origine du nazisme, thème que l'écrivain et philosophe suisse connaissait pleinement puisqu'il a publié en 1938 son Journal d'Allemagne dans lequel il analyse l'origine du national-socialisme. Visiblement, l'échange est orageux : " Je réponds parce que je vous estime et je ne me vexe pas de votre lettre parce que je ne me vexe jamais de rien. Si quelque personne m'est désagréable, je lui tourne le dos avec simplicité. La terre est grande. Comme la vôtre ne m'est pas désagréable je n'ai pas envie de vous tourner le dos. Mais je ne comprends pas à quelle opération elle répond. S'il s'agit de couper entre nous toute relation, il est plus simple de ne plus me voir. Il y a des tas de gens que je ne vois pas tout simplement. Et, à moins qu'ils ne viennent eux-mêmes me les demander, je ne leur donne jamais mes raisons.... " Avant de commencer sa plaidoirie, Saint-Exupéry rappelle l'estime qu'il porte au philosophe : " D'abord que je vous aime bien et regrette fort de vous avoir été désagréable. Je n'aime pas peiner qui j'aime bien […]. Je me sais dans un état de vive irritabilité due à des ennuis matériels proprement insurmontables, qui m'ont fait me coucher après dix jours sans sommeil, contre un travail idiot. Je ne supporte pas le manque de sommeil. Je suis naturellement agressif à la discussion, ayant mauvais caractère, mais je suis tout à fait d'accord sur le fait que j'ai été trop loin dans mes élans… Ca c'est pour la forme. " Puis il en vient au sujet de leur discorde : " En ce qui concerne le fond la seule phrase qui ait pu vous blesser est la suivante : "vous allez nous raconter votre voyage en Allemagne". J'ai regretté vivement la forme qui était en effet hargneuse. Je n'ai regretté en rien le fond. Quand j'ai en effet parlé du nazisme et de l'étonnement ahuri d'une jeunesse forcée à sacrifier sa vie pour un combat si peu satisfaisant, j'ai dit quelque chose qui signifiait : "il est trop facile de donner les causes du succès dans le simple attrait du mal. On meurt par générosité". Or la jeunesse crevait étouffée dans la poussière des valeurs de 1929. Toute mon expérience de la vie et des hommes me l'a enseigné. Je connais la Russie, l'Italie, l'Espagne et l'Allemagne. J'ai discuté des nuits entières avec les communistes, les anarchistes catalans, les fascistes et les nazis (?). Tout ce qui était jeune, sain et pur ou rangé s'était rallié à des mouvements extrêmes pour des raisons affectives et spirituelles rigoureusement identiques ". Il explique alors qu'il aurait pu intervertir les déclarations de Garcia Marquez, de Thomas, de Sieburg et de Tartempion : " La part de critique d'un monde méprisable était identique. Et les jeunes qui ne connaissent que leur appétit spirituel étouffé par la crise (?) de 1929, leur besoin d'air pur, se rangeaient sous l'un ou l'autre de ces drapeaux selon la qualité des agents de recrutement et le hasard de leurs rencontres… " Mais l'auteur n'apprécie pas ces explications : " Là-dessus cher ami vous m'avez répondu qq chose qui signifiait exactement : "Taisez-vous. Le nazisme ça me regarde. Vous n'y connaissez absolument rien. Lorsque j'étais en Allemagne…". " Chaque fois qu'il abordait l'origine du nazisme, Rougemont lui coupait la parole en lui disant : " C'est moi le spécialiste. J'ai vécu en Allemagne". Vous ne l'avez jamais fait méchamment. Je ne vous en ai jamais voulu mais ça ç'a toujours été ainsi. Cette fois-là, une fois de plus, ça m'a agacé. " Ce passage présente une autre version : " Vous me disiez (sans vous en rendre compte) : "-Taisez-vous là-dessus vous n'y connaissez rien, non voyons…" Ca m'était impossible, sans ridicule, de vous répondre en vous citant des références ! "j'ai passé des mois avec tel et tels Tartempions... monsieur !... taisez-vous à votre tour". Renonçant à exprimer les miennes, j'ai envoyé promener vos "références", j'ai dit "au diable cette […] !". Malheureusement c'était peu naïf dans la forme, mais j'étais agacé par l'argument ad hominem et mes nuits blanches m'avaient fait irritable. "

View additional info »
Realized: Log in or create account to view price data
Antoine de SAINT-EXUPERY  Scénario inédit de film

Lot 146: Antoine de SAINT-EXUPERY Scénario inédit de film

Estimated Price: Log in or create account to view price data

Description: Antoine de SAINT-EXUPERY Scénario inédit de film "Huit heures à vivre… ce n'est pas un crime !" Sans titre, vers 1940. 12 ff. in-4 et 1 f. in-12. Papier fin. Ecriture ronde assez lisible, bien horizontale. Peu de ratures. Traces de pliures en quatre, quelques rousseurs. Saint-Exupéry et le cinéma. Bien qu'on sache que Saint-Exupéry n'appréciait guère le cinéma - ou alors en projet, en scénario : la trop évidente réalité de l'image dénaturait l'imaginaire du lecteur -, on lui connaît environ 8 scénarios, la plupart tapuscrits. Celui-ci est manuscrit et inédit. Outre Vol de nuit (1934, réalisation Clarence Brown) et Courrier Sud (1937, scénario de Saint-Exupéry) qui sont deux adaptations de romans publiés, Anne Marie est le seul scénario original (1935, film de Raymond Bernard). On sait qu'en dehors de deux autres non réalisés, Igor et Sonia (1940 ?), Saint-Exupéry en a rédigé d'autres. Celui que nous présentons, inédit, est l'un d'eux. La vision cinématographique de Saint-Exupéry enfant sera encore exacerbée par son métier de pilote, qui lui donne encore plus l'envie de traduire les paysages et le monde en une nouvelle dimension : la vision neuve d'un monde contemplé d'en haut. Le cinéma offrait aux spectateurs cette perception immédiate des distances, de la nuit, des éléments. La violence des effets visuels mettait à la portée d'un public plus nombreux ce que les romans avaient tenté de saisir. Dans ce scenario, l'action se passe également sur un bateau, ici rejoignant Lisbonne, et on rencontre à son bord une exploratrice amoureuse, suicidaire et malade de la peste, son amant malade également, des terroristes auteurs d'un attentat, la peste à bord… Et Felicio, terroriste arrêté par la police du pays qui refuse de livrer ses complices en fuite. La scène commence par l'arrivée de l'exploratrice. Les terroristes veulent aller à terre avant que Felicio parle. Un navire approche du port : " "- Nous buvons à votre retour, à vos fiançailles, mademoiselle." A la conversation, on comprend qu'il est urgent pour eux de descendre dès le prochain arrêt. Ils lisent le dernier radio : "On a arrêté Felicio au moment où il se préparait à disparaître. Il refuse de faire connaître les noms de ceux qui ont organisé l'attentat terroriste du 9 septembre mais on espère que d'ici demain soir il aura parlé." - Il n'y a aucun homme dont on ne pourrait obtenir le silence. Mais il faudrait l'avoir sous la main. Rire sauvage. - Et à quelle heure arrivons-nous ? - A minuit. - Et à quelle heure débarquons-nous ? - A sept heures du matin. - Il faut débarquer à minuit dix même si c'est à la nage. Avant six heures nous aurons un radio… - C'est une question de minutes. Felicio parlera. Hein docteur ? - Oui… - On pourrait détruire le poste radio… - Ca ne servira à rien qu'à nous priver de nouvelles : ce sont les escales qui seront d'abord averties. " L'exploratrice craint de perdre son amant et lui apprend qu'elle a la peste ; elle se suicide. " Après le dîner : - Alors vous aller me quitter ? - Mon Dieu vous savez, en voyage, comme ça… ce sera un beau souvenir. Très beau. (il fume) mais vraiment je ne peux pas vous promettre de vous revoir beaucoup. - Docteur, j'ai peur, ne m'abandonnez pas. - Peur pour? Ah la la… - Oh oui, bien sûr, tant qu'on n'est pas malade on lutte. - Vous vous sentez malade ? - Oui… - Ce n'est pas fort, pour une exploratrice d'avoir le mal de mer. - Ce n'est pas le mal de mer. - C'est le mal d'amour. - Vous êtes cruel. - Nos destinées nous séparent. - Peut-être pas… - Vous savez… je suis arrivée au bateau dix minutes avant le départ. Je venais de traverser à cheval le Cayor en voiture . - Nom de Dieu ! - J'ai dormi là dans un village en attendant qu'on me trouve un réparateur. Dans la [case] de ce noir. Et le lendemain ce noir était mort. - Ah. - De la peste. De cette drôle de maladie. - J'ai compris qu'il y en avait beaucoup, beaucoup qui mouraient ainsi. Je n'ai pas osé en parler en arrivant à Dakar, on ne m'aurait pas laissé embarquer. - Ah… - Maintenant je sais ce que j'ai : j'ai la peste j'ai la peste. - Ah… - Et ça a l'air d'une maladie contagieuse elle me dit que les noirs mouraient. - Et tu as peur. - Pas de la maladie. Tu as vu ça… (il montre ses épaules)… de la quarantaine oui. Pas de la maladie, j'en ai vu d'autres, oui j'en ai vu d'autres. - Mais si on nous immobilise dans un port et seulement quarante huit heures, Felicio aura parlé. Eh, toubib, regardez donc ce qu'elle a ? - Elle ne voudra pas me voir, il y a le toubib du bateau. - On va savoir quand même. " Elle est condamnée et ils le savent : " Le toubib revient. - C'est bien ça. Ca ne sert à rien que je la soigne. Ca n'aidera rien. Elle sera morte demain matin. On ne pourra pas empêcher l'autre de savoir de quoi. - On ne pourra pas. - Il ne faut pas qu'elle meure sur le navire. - Il ne faut pas… - Huit heures à vivre… ce n'est pas un crime ! A minuit chez le commandant : - Et alors ? - A cet instant je l'ai vu enjamber la passerelle, et j'ai crié mais c'était trop tard. - Mais bon Dieu quelle raison avait-elle ? Quelle raison bon Dieu ! - Le docteur Feroux est loyal, monsieur, il peut vous le dire. - Commandant vous savez que mademoiselle X était ma maîtresse. Je serai franc. Je ne pouvais prévoir un tel dénouement mais j'accepte une part de cette responsabilité morale, je lui ai annoncé ce soir… annoncé que j'allais rompre. Et quand le docteur noir a dit qu'elle lui avait semblé fébrile malade, je préfère vous dire pourquoi : je lui avais dit que j'allais rompre. " Passage de la plus grande importance sur le suicide de la femme et sur la culpabilité de l'amant qui veut mettre fin à ses jours : le suicide comme devoir. " - N'est-ce pas, docteur ?, le suicide est une lâcheté. Un suicide par une femme c'est même violent. Est-il responsable de cette mort ? Non bien sûr ! Il n'est responsable de rien. Le suicide ne se comprend… que… que par exemple s'il sauve des compagnons. Alors oui. Que s'il défend une cause. Alors il est même non seulement excusable, mais je dirais même un devoir. N'est-ce pas messieurs ? - Bien sûr… - Mais un suicide pour une miss à moitié folle ! - Je crois que j'ai compris… (le docteur est très étonné de tout cela). Un silence. On donne. - Ah. Bien. Cher ami. A vous de faire le mort. - Je… je vais fumer une cigarette. - A tout de suite n'est-ce pas. - Bien sûr. - Dites donc entre amis. Ce n'est pas sérieux ça, il est malade ? - Il est d'une sensibilité ridicule, d'une sensibilité de jeune fille. Cet accident l'a bouleversé. Il me le répétait tout à l'heure encore : "En plus j'aimais cette femme. J'ai été fou… " alors ça le frappe ? - Vous avez tous été bien imprudents de le laisser sortir. Avec cette hantise on ne sait jamais… Je crains un malheur (il regarde sa montre). - Docteur j'ai le pressentiment d'un grand malheur. (il rentre). - Non non. On ne se suicide pas comme cela. - Je… non. Silence glacial. - Rex, j'ai à te ? parler. - Vous permettez docteur ? Ils sortent. - Alors ? Ils s'en vont le long du bastingage. Le notaire s'appuie à la rambarde, allume une cigarette, puis : - Fais-moi basculer si tu veux. Un silence. - Imbécile. Une main qui se pose sur son épaule, le secoue, puis peu à peu le tapote. - Imbécile… - Tu sais… on s'en tire quelquefois… nous débarquerons demain soir. Demain soir j'aurai du sérum. Je cacherai la maladie. Je te jure que j'aurai la force de le cacher… je me cacherai dans la cabine… tu mettras ça sur le compte de mon chagrin… personne ne saura rien… ou alors pousse moi tout de suite… - Imbécile… - Soigne moi, tu es médecin, mais je ne veux pas disparaître là (il montre le bouillonnement de la mer). Je tiendrai douze heures… - Essayons… L'important c'est que le navire arrive à quai. Enfin la nuit nous débarquerons. Mais si on sait la maladie avant, nous resterons en rade… - J'essaierai de tenir. " Le bateau arrivera à Lisbonne, mis en quarantaine, les terroristes s'enfuiront par la mer.

View additional info »
Realized: Log in or create account to view price data
[MUSIQUE] Camille SAINT-SAENS & Reynaldo HAHN  Lettres à Marcel Prévost

Lot 147: [MUSIQUE] Camille SAINT-SAENS & Reynaldo HAHN Lettres à Marcel Prévost

Estimated Price: Log in or create account to view price data

Description: [MUSIQUE] Camille SAINT-SAENS & Reynaldo HAHN Lettres à Marcel Prévost - Camille SAINT-SAËNS, L.A.S., 4 sept. 1913. 2 p. in-4. En-tête de l'Hôtel Cecil Strand, Londres. Traces de pliures, déchirure médiane sur 5 cm. Petite déchirure en marge, n'affectant pas l'écrit. Il doit préparer l'exécution d'une œuvre pour le festival de Gloucester, puis travailler sur la nouvelle version du " Timbre d'Argent " pour Bruxelles. Regrette de ne pouvoir publier ce qui pourrait choquer les croyants, qu'il trouve intolérants : " Ce n'est qu'après être sorti de tous ces embarras que je pourrai donner suite au projet dont je vous ai parlé. Eviter de heurter les croyances! J'y suis habitué à L'Echo. Mais alors on ne peut plus aborder certaines questions. Les croyants ne se gênent pas, eux, pour heurter la conscience des autres, et dans les croyants j'enferme tous les sectaires, même les anarchistes, on pourrait même dire surtout ceux-ci dont l'intolérance est absolue : toute croyance véritable est nécessairement intolérante, et s'il en est de respectable, c'est une pure convention, car au point de vue de la raison pure elles ne le sont pas plus les unes que les autres. Mais je sais que la raison pure n'est pas d'usage dans la pratique. " Il voudrait aussi faire quelque chose sur la cruauté envers les animaux : " Car la religion chrétienne enseigne que les animaux ont été créés pour l'homme qui peut en disposer à sa fantaisie. " - Reynaldo HAHN : 2 L.A.S. 5 p. s.d. Signé Reynaldo Hahn. Une à en-tête du Casino Municipal de Cannes. Il lui donne son accord pour collaborer à la revue, le remercie d'avoir pensé à lui. Doit partir en Amérique, puis reviendra sans doute à Cannes ou Paris pour écrire les articles. N'ayant pas eu de réponse, il est un peu surpris : " J'ignore ce que vous avez décidé à mon sujet. Je l'approuverai d'avance. Mais votre silence me fait craindre que vous ayez quelques griefs contre moi. J'en serais désolé. Si par hasard vous croyez que votre proposition ne m'a pas touché ni flatté, vous me jugez bien mal. Eclairez-moi je vous prie. " Provenance : Bibliothèque Marcel Prévost au château de La Roche (cachet).

View additional info »
Realized: Log in or create account to view price data
George SAND  Paysage avec dendrites (I)

Lot 148: George SAND Paysage avec dendrites (I)

Estimated Price: Log in or create account to view price data

Description: George SAND Paysage avec dendrites (I) [1874]. Aquarelle avec effets de dendrite et rehauts. 11,3 x 15,4 cm., encadrement sous verre. Dans les années 1860, se passionnant pour la minéralogie, George Sand s'était mise à réaliser des dessins sinueux des pierres brisées qu'elle recueillait. Ces représentations étranges l'amenèrent à mettre au point une technique personnelle pour en inventer de nouvelles, imaginaires : déposant de l'aquarelle sur une feuille, elle y appliquait une seconde feuille ; le retrait de cette dernière produisait un résultat rappelant la beauté des pierres brisées, notamment celles renfermant des feuillages fossiles. George Sand reprit ses travaux de dendrite vers 1873 et ne cessa plus jusqu'à sa mort en 1876. Ayant nommé d'abord sa technique " aquarelle à l'écrasage ", elle employa finalement le terme de " dendrite ", emprunté au vocabulaire minéralogique et désignant, selon Littré, une " pierre arborisée ", c'est-à-dire une pierre portant un motif ressemblant à un arbre, ou le motif lui-même de la pierre arborisée. Ici, les dendrites sont appliquées sur un arrière-plan esquissé par un fin lavis d'aquarelle bleue et délimitent un petit étang. Provenance : Au verso, Aurore Sand, petite-fille, authentifie l'origine de l'aquarelle et la date : " Cette aquarelle a été peinte par ma grand'mère George Sand en 1874. Aurore Sand ".

View additional info »
Realized: Log in or create account to view price data
George SAND  Paysage avec dendrites (II)

Lot 149: George SAND Paysage avec dendrites (II)

Estimated Price: Log in or create account to view price data

Description: George SAND Paysage avec dendrites (II) [1874]. Aquarelle avec effets de dendrite et rehauts. 11,4 x 15,4 cm, encadrement sous verre. Sur les dendrites inventées par George Sand, voir lot précédent. Dans la présente aquarelle, les dendrites dessinent un arbre au premier plan, délimitent un lac et esquissent au loin des montagnes. Une cascade créée par des rehauts de gouache blanche anime le lac de ce paysage onirique. Provenance : Au verso, Aurore Sand, petite fille, authentifie l'origine de l'aquarelle et la date : " Cette aquarelle a été peinte par ma grand'mère George Sand en 1874. Aurore Sand ".

View additional info »
Realized: Log in or create account to view price data
Jean SENNEP  6 dessins politiques

Lot 150: Jean SENNEP 6 dessins politiques

Estimated Price: Log in or create account to view price data

Description: Jean SENNEP 6 dessins politiques Vers 1978-1988. Encre de chine sur papier, certains présentés sous verre. Signés J. Senep. 38 x 28 cm chaque (à vue). Légendés en bas au centre, au crayon. La figure récurrente de Chaban-Delans à l'Assemblée nationale permet de dater ces dessins. " J'ai envie de faire peindre le plafond par Bernard Buffet ", dit Malraux en regardant tristement le plafond de l'Assemblée nationale.

View additional info »
Realized: Log in or create account to view price data
Paul SIGNAC  L.a.s. sur les bateaux

Lot 151: Paul SIGNAC L.a.s. sur les bateaux

Estimated Price: Log in or create account to view price data

Description: Paul SIGNAC L.a.s. sur les bateaux S.d., 2 p. in-12, signées Paul Signac. A son correspondant auquel il demande d'appuyer sa candidature à un concours, il écrit une lettre forte : " je sais ce que c'est qu'un bateau ! Je suis d'ailleurs "Peintre du département de la Marine", - foutre ! Je fais partie du Yacht Club de France, - nom de Dieu -, ai eu 28 bateaux - merde ! Ai gagné plus de médailles en régates que Rochegrosse. Sur les expéditions - que de titres ! Enfin je vois surtout dans cette mission un bon excitant pour me remettre plus courageusement au travail et je mettrai toute mon âme à essayer d'être digne de cette distinction. "

View additional info »
Realized: Log in or create account to view price data
Alex SMADJA  Encre originale et 3 l.a.s. au galeriste Touraou

Lot 152: Alex SMADJA Encre originale et 3 l.a.s. au galeriste Touraou

Estimated Price: Log in or create account to view price data

Description: Alex SMADJA Encre originale et 3 l.a.s. au galeriste Touraou - Frottage d'encre noire sur papier. 1 p. in-4. , pour la bonne année, dédicacée et signée Alex Smadja. - 3 L.A.S. 4 p. in-12. Paris. 1957-1967. Signés A. Smadja. Le remercie de son accueil et de la découverte de Bruxelles. A transmis ses amitiés à Bénézit au banquet et vernissage de Pichette. Donne des nouvelles de sa femme qui a perdu la mémoire. - Divers documents concernant les œuvres encore à la galerie Ex-Libris. - 3 tirages argentiques en noire de peintures dont une annotée par Smadja.

View additional info »
Realized: Log in or create account to view price data
[SURREALISME]  Lettre interne du bureau des recherches, 3 mars 1925 à Joe Bousquet

Lot 153: [SURREALISME] Lettre interne du bureau des recherches, 3 mars 1925 à Joe Bousquet

Estimated Price: Log in or create account to view price data

Description: [SURREALISME] Lettre interne du bureau des recherches, 3 mars 1925 à Joe Bousquet 1 p. in-4 tapuscrite corrigée à la main. Non signée, 6 mots rajoutés manuscrits ou barrés. Importante missive concernant le Bureau des Recherches "La Centrale", dont Antonin Artaud a la direction depuis janvier 1925 et qu'André Breton fermera en avril de la même année. "J'estime qu'il est indispensable que chacun de nous manifeste son attachement pour les idées surréalistes autrement qu'en des conversations qui ne laissent aucune trace fixée. Mon but est de constituer de véritables archives [doctrines] de toutes les idées surréalistes possibles..." "Comme première question à traiter il a été envisagé l'ouverture d'un procès de toutes les tendances restrictives de l'esprit américain." Lettre adressée à chaque surréaliste dont : Péret, Masson, Boiffard, Aragon, Crevel, Leiris, Naville... et donc Joe Bousquet. Rare document interne. joint : - TRACT : "LA REVOLUTION D'ABORD ET TOUJOURS". S.l.n.d. [Paris, Août 1925]. 1 f. in-folio [32,5 x 50 cm.]. Important manifeste politique, rédigé pour les surréalistes par Louis Aragon et pour les membres de "Clarté" par Victor Crastre. Il est cosigné par les rédacteurs de "Philosophie" et de la revue belge "Correspondance". Provenance : Joe Bousquet.

View additional info »
Realized: Log in or create account to view price data
Roland TOPOR  L'inattendue

Lot 154: Roland TOPOR L'inattendue

Estimated Price: Log in or create account to view price data

Description: Roland TOPOR L'inattendue Encre de chine et crayons de couleur. 24,5 x 32 cm. Signée Roland Topor et datée 1977, en bas à droite. Très beau dessin.

View additional info »
Realized: Log in or create account to view price data
Per page:
« Prev
1
2
3
4
5
6
7
8
9
Next »