Loading Spinner

Jean Frédéric Bazille Sold at Auction Prices

Painter, b. 1841 - d. 1870

See Artist Details

0 Lots

Sort By:

Categories

        Auction Date

        Seller

        Seller Location

        Price Range

        to
        • Frederic Bazille - Summer Scene (Bathers) - 1992 Offset Lithograph 32" x 27.75"
          Feb. 13, 2024

          Frederic Bazille - Summer Scene (Bathers) - 1992 Offset Lithograph 32" x 27.75"

          Est: $60 - $90

          "Summer Scene (Bathers)" by Frederic Bazille, 1992 Unsigned Offset Lithograph. Paper size is 32 x 27.75 inches, with an image size of 25.75 x 25.5 inches. The Offset Lithograph is from an unknown edition size. and is not framed. The condition was rated A-: Near Mint, very light signs of handling. Additional details: Poster created for an exhibit at the Brooklyn Museum.

          DUMBO Auctions
        • Frederic Bazille - Summer Scene (Bathers) - 1992 Offset Lithograph 32" x 27.75"
          Feb. 07, 2023

          Frederic Bazille - Summer Scene (Bathers) - 1992 Offset Lithograph 32" x 27.75"

          Est: $60 - $90

          "Summer Scene (Bathers)" by Frederic Bazille, 1992 Unsigned Offset Lithograph. Paper size is 32 x 27.75 inches, with an image size of 25.75 x 25.5 inches. The Offset Lithograph is from an unknown edition size. and is not framed. The condition was rated A-: Near Mint, very light signs of handling. Additional details: Poster created for an exhibit at the Brooklyn Museum.

          DUMBO Auctions
        • FRÉDÉRIC BAZILLE
          Dec. 02, 2022

          FRÉDÉRIC BAZILLE

          Est: CHF6,000 - CHF8,000

          FRÉDÉRIC BAZILLE (Montpellier 1841–1870 Beaune-la-Rolande) Vendangeuse au chapeau jaune. 1868. Oil on board. Signed lower right: Bazille. 27 × 22 cm. Provenance: - Family Auriol, probably a gift from the artist. - Auction Christie's, London, 8.2.2005, lot 240. - Private collection Europe, acquired at the above auction. - Auction Tajan, Paris, 30.11.2006, lot 12. - Private collection Europe, acquired at the above auction. - Auction Drouot-Richelieu, Paris, 15.10.2021, lot 12. - Private collection Netherlands, acquired at the above auction. Literatur: - Michel Schulman: Frédéric Bazille, 1841–1870. Catalogue raisonné - supplément 1, Paris 1995, p. 18 (with ill.). - Michel Schulman: Frédéric Bazille, 1841–1870. Le catalogue raisonné numérique, MSb-73 (with ill.). --------------- FRÉDÉRIC BAZILLE (Montpellier 1841–1870 Beaune-la-Rolande) Vendangeuse au chapeau jaune. 1868. Öl auf Karton. Unten rechts signiert: Bazille. 27 × 22 cm. Provenienz: - Familie Auriol, wohl als Geschenk vom Künstler erhalten. - Auktion Christie's, London, 8.2.2005, Los 240. - Privatsammlung Europa, an obiger Auktion erworben. - Auktion Tajan, Paris, 30.11.2006, Los 12. - Privatsammlung Europa, an obiger Auktion erworben. - Auktion Drouot-Richelieu, Paris, 15.10.2021, Los 12. - Privatsammlung Niederlande, an obiger Auktion erworben. Literatur: - Michel Schulman: Frédéric Bazille, 1841–1870. Catalogue raisonné - supplément I, Paris 1995, S. 18 (mit Abb.). - Michel Schulman: Frédéric Bazille, 1841–1870. Le catalogue raisonné numérique, MSb-73 (mit Abb.).

          Koller Auctions
        • Frederic Bazille - Summer Scene (Bathers) - 1992 Offset Lithograph 32" x 27.75"
          Nov. 22, 2022

          Frederic Bazille - Summer Scene (Bathers) - 1992 Offset Lithograph 32" x 27.75"

          Est: $200 - $250

          "Summer Scene (Bathers)" by Frederic Bazille, 1992 Unsigned Offset Lithograph. Paper size is 32 x 27.75 inches, with an image size of 25.75 x 25.5 inches. The Offset Lithograph is from an unknown edition size. and is not framed. The condition was rated A-: Near Mint, very light signs of handling. Additional details: Poster created for an exhibit at the Brooklyn Museum.

          DUMBO Auctions
        • JEAN-FREDERIC BAZILLE (1841-1870) Pot de fleurs oil on canvas 39 1/2 x 31 3
          Nov. 17, 2022

          JEAN-FREDERIC BAZILLE (1841-1870) Pot de fleurs oil on canvas 39 1/2 x 31 3

          Est: $5,000,000 - $7,000,000

          JEAN-FREDERIC BAZILLE (1841-1870) Pot de fleurs oil on canvas 39 1/2 x 31 3/4 in. (100.3 x 80.9 cm.)

          Christie's
        • FRÉDÉRIC BAZILLE
          Jul. 01, 2022

          FRÉDÉRIC BAZILLE

          Est: CHF65,000 - CHF75,000

          FRÉDÉRIC BAZILLE (Monpellier 1841–1870 Beaune-la-Rolande) Jeune fille au piano. 1866/67. Oil on canvas. Monogrammed lower right: FB. 40.5 × 32 cm. Provenance: - Thérèse des Hours, artist's cousin. - Henriette Auriol (daughter of above), by descent. - Galerie Blot, Paris. - Collection Horndasch, Munich. - German collection. Literature: - Michel Schulman: Frédéric Bazille (1841–1870), The Digital Catalogue Raisonné, MSb-82 (with ill.). - Michel Schulman: Frédéric Bazille: Catalogue raisonné - Supplément 2, Paris 2016, no. 3 (with ill. p. 6). Regarded as a pioneer of modern painting, Frédéric Bazille was killed at a young age on the battlefield of the Franco-Prussian War. Inspired by his neighbour, the well-known art collector and patron Alfred Bruyas, Bazille discovered his interest in art, and together with Claude Monet and Auguste Renoir, became one of the most important figures of the early Impressionist movement in France. After the artist's early and tragic death, his work was largely forgotten, as Bazille had not sold a single painting during his lifetime and had only exhibited on a few occasions, including at the Paris Salon. It was only through donations from his family and later sales by his heirs that his artistic talent was posthumously recognised. This is also demonstrated by the portrait of a young woman at the piano from 1866/67 presented here. Until it was sold to the Galerie Blot in Paris, it belonged to Thérèse des Hours, Bazille's cousin, and her daughter Henriette Auriol. Michel Schulman also suspects that the person portrayed in the present work is Thérèse des Hours. In addition to painting, Bazille was a devoted music enthusiast, listening to the compositions of Hector Berlioz, Felix Mendelssohn Bartholdy and Giacomo Meyerbeer. In several letters to his parents, he reported on his musical passion and also on a portrait of a young woman at the piano that was, unfortunately, rejected at the Salon of 1866. Michel Schulman, who confirms this painting as a work by the hand of the artist, concludes that it was most likely created in Bazille's studio, as indicated by the painting on the wall above the piano. This work, "Rue de village, Chailly" (Fig. 1.), was painted in 1865 in Chailly-en-Bière near Barbizon and is now in the collection of the Musée Fabre (Schulman, 1995, p. 125, no. 16). --------------- FRÉDÉRIC BAZILLE (Monpellier 1841–1870 Beaune-la-Rolande) Jeune fille au piano. 1866/67. Öl auf Leinwand. Unten rechts monogrammiert: F.B. 40,5 × 32 cm. Provenienz: - Thérèse des Hours, Cousine des Künstlers. - Henriette Auriol, als Tochter von Obiger durch Erbschaft erhalten. - Galerie Blot, Paris. - Sammlung Horndasch, München. - Deutscher Besitz. Literatur: - Michel Schulman: Frédéric Bazille (1841–1870), The Digital Catalogue Raisonné, MSb-82 (mit Abb.). - Michel Schulman: Frédéric Bazille: Catalogue raisonné - Supplément 2, Paris 2016, Nr. 3 (mit Abb. S. 6). Als "Pionier der Moderne" wird der bereits in jungen Jahren auf dem Schlachtfeld des französisch-preussischen Krieges gefallene Frédéric Bazille gehandelt. Inspiriert durch seinen Nachbarn, den bekannten Kunstsammler und Mäzen Alfred Bruyas entdeckt Bazille die Kunst für sich, und zusammen mit Claude Monet und Auguste Renoir zählt er zu den wichtigsten Vertretern der früh impressionistischen Bewegung Frankreichs. Das überschaubare Œuvre gerät nach dem frühen und tragischen Tod des Künstlers zunächst in Vergessenheit, da Bazille zu Lebzeiten kein einziges Gemälde verkauft und nur wenige Arbeiten ausstellt, darunter am Pariser Salon. Erst durch Schenkungen seiner Familie und späteren Verkäufen der Erben kommt es zu einer posthumen Anerkennung seines künstlerischen Talents. Davon zeugt auch das hier zum Verkauf stehende Porträt einer jungen Frau am Klavier von 1866/67, das sich bis zum Verkauf an die Pariser Galerie Blot im Besitz von Thérèse des Hour, der Cousine Bazilles, und ihrer Tochter Henriette Auriol befand. Michel Schulman vermutet zugleich, dass es sich bei der hier Porträtierten um Thérèse des Hour handelt. Neben der Malerei lauscht Bazille als leidenschaftlicher Musikliebhaber den Klängen von Hector Berlioz, Felix Mendelssohn Bartholdy und Giacomo Meyerbeer. In mehreren Briefen an seine Eltern berichtet er von seiner musikalischen Leidenschaft und auch von einem Porträt einer jungen Frau am Klavier, das jedoch auf dem Salon von 1866 abgelehnt wurde. Michel Schulman, der die Eigenhändigkeit dieses Gemäldes bestätigt, vermutet, dass das Gemälde höchstwahrscheinlich in Bazilles Atelier entstanden ist, wovon das Gemälde an der Wand über dem Klavier zeugt. Es handelt sich um dasselbe Gemälde "Rue de village, Chailly" (Abb. 1.), das 1865 in Chailly-en-Bière bei Barbizon entstand und sich heute in der Sammlung des Musée Fabre befindet (Schulman, 1995, S. 125, Nr. 16.).

          Koller Auctions
        • Frédéric BAZILLE (1841-1970) L.A.S (Dimanche (Non datée) à son père);
          Jun. 17, 2021

          Frédéric BAZILLE (1841-1970) L.A.S (Dimanche (Non datée) à son père);

          Est: €600 - €800

          Frédéric BAZILLE (1841-1970) L.A.S (Dimanche (Non datée) à son père); 2 pages in-fol, (bon état) Evoque le Médaillon de BAUSSAN. Parle du quotidien parisien, à l’atelier. « Je vais tous les matins à l’atelier où on ne plaisante pas. Je travaille tout ce que je peux et j’ai vu avec plaisir, qu’il y a des rapins plus faibles que moi. (…) Fais moi plaisir d’envoyer chercher chez BAUSSAN s’il ne m’a pas envoyé deux de mes médaillons. » Bibliographie Michel Schulman, Frédéric BAZILLE , Catalogue raisonné de l’oeuvre peint, Editions de l’Amateur, Paris, 1995 Didier Vatuone, Frédéric BAZILLE , Correspondance, Les Presse du Languedoc, 1992

          Cornette de Saint-Cyr
        • Frédéric BAZILLE (1841-1970) L.A.S (Non datée à son père); 2 pages in-
          Jun. 17, 2021

          Frédéric BAZILLE (1841-1970) L.A.S (Non datée à son père); 2 pages in-

          Est: €600 - €800

          Frédéric BAZILLE (1841-1970) L.A.S (Non datée à son père); 2 pages in-fol, (bon état) Envois divers au Salon. Un tableau de MONET refusé au Salon. « Je ne sais rien de mon envoi au Salon, il est très probable que je serai refusé. MONET qui avait envoyé deux fort belles toiles n’en a qu’une de reçue. »

          Cornette de Saint-Cyr
        • Frédéric BAZILLE (1841-1970) L.A.S sur papier en-tête monogramme « F.B
          Jun. 17, 2021

          Frédéric BAZILLE (1841-1970) L.A.S sur papier en-tête monogramme « F.B

          Est: €800 - €1,000

          Frédéric BAZILLE (1841-1970) Lettre sur papier en-tête monogrammé de l'artiste « F.B » (1er janvier 70 (1870) à son père); 2 pages in-fol, (bon état) Lettre importante. Parle de l’opéra Lohengrin de Wagner qu’il souhaite aller voir. Parle du tableau L’Atelier regroupant tous ses amis peintres et dans lequel MANET réalise son portrait. Parle de son nouvel atelier des Beaux-Arts. « Je viens d’interrompre ma lettre parce que deux peintre viennent d’arriver pour voir mon tableau qui est enfin arrivé hier de rentoilage. Ils me font en ce moment même de grands compliments. Je me suis amusé jusqu’ici à peindre l’intérieur de mon atelier avec mes amis. MANET m’y fait moi-même, je l’enverrai peut-être à l’exposition de Montpellier. »

          Cornette de Saint-Cyr
        • Frédéric BAZILLE (1841-1970) L.A.S (Dimanche (juin 1870) à son père);
          Jun. 17, 2021

          Frédéric BAZILLE (1841-1970) L.A.S (Dimanche (juin 1870) à son père);

          Est: €600 - €800

          Frédéric BAZILLE (1841-1970) L.A.S (Dimanche (juin 1870) à son père); 2 pages in-fol, (bon état) annotée par son père. Parle de son séjour à Méric et d’un paysage qu’il exécute, pendant que son père réalise une tournée dans l’Isère en juin 1870. A reçu un article dans le rappel (quotidien du second empire paru de 1869 à 1933).

          Cornette de Saint-Cyr
        • Frédéric BAZILLE (1841-1970) L.A.S sur papier en-tête monogramme « F.B
          Jun. 17, 2021

          Frédéric BAZILLE (1841-1970) L.A.S sur papier en-tête monogramme « F.B

          Est: €600 - €800

          Frédéric BAZILLE (1841-1970) L.A.S sur papier en-tête monogramme « F.B » (Samedi(1870) à son père); 2 pages in-fol, (bon état) Parle de son tableau (la négresse) dont il est assez content. Espère un succès à l’Exposition prochaine. Ne souhaite pas exposer à Montpellier et parle d’une commande de son père. « Je travaille tous les jours, et tous les jours. Aussi serai-je prêt au moins huit jours avant le 20 mars. Je suis assez content de mon tableau pour le moment, mes amis me font des compliments mais plus que les autres fois. J’avoue que cette fois je serais assez découragé si je n’avais pas un peu de succès à l’exposition. Si cela arrivait j’espère que tu ne me reprocherais pas l’argent que je te demande pas pour mon plaisir. (…) Tu voudrais l’intérieur de mon atelier pour orner ton cabinet si tu le veux je te le donnerais, comme tout ce que je fais du reste, mais soyons logiques, pour arriver à vendre il faut que j’en montre… »

          Cornette de Saint-Cyr
        • Frédéric BAZILLE (1841-1970) Fragment de Lettre sur papier en-tête mon
          Jun. 17, 2021

          Frédéric BAZILLE (1841-1970) Fragment de Lettre sur papier en-tête mon

          Est: €400 - €600

          Frédéric BAZILLE (1841-1970) Fragment de Lettre sur papier en-tête monogramme « F.B » (Mardi (1869) à son père); 2 pages in-fol, (bon état) « De plus je suis dans un moment de découragement profond. Je viens de commencer un tableau que je me promettais de faire avec un vif plaisir. Voilà que je n’ai pas les modèles qu’il me faudrait. »

          Cornette de Saint-Cyr
        • Frédéric BAZILLE (1841-1970) L.A.S sur papier en-tête monogramme « F.B
          Jun. 17, 2021

          Frédéric BAZILLE (1841-1970) L.A.S sur papier en-tête monogramme « F.B

          Est: €600 - €800

          Frédéric BAZILLE (1841-1970) L.A.S sur papier en-tête monogramme « F.B » (Lundi 1869 à son père); 2 pages in-fol, (bon état) Parle du tableau de Suzanne, et du gouvernement. « Je ne perds pas une minute du matin 8h au soir 6h. Je veux que mon tableau de Suzanne soit soigné. Je suis forcé de l’interrompre de temps en temps pour travailler à des dessins qui me seront indispensables cet été. » Bibliographie Michel Schulman, Frédéric BAZILLE , Catalogue raisonné de l’oeuvre peint, Editions de l’Amateur, Paris, 1995 Didier Vatuone, Frédéric BAZILLE , Correspondance, Les Presse du Languedoc, 1992 (Toutes ces lettres sont reproduites dans ces deux ouvrages.) Frédéric BAZILLE , Les Baigneurs, 1869, huile sur toile, 161 x 161 cm, Fogg Art Museum, Harvard University

          Cornette de Saint-Cyr
        • Frédéric BAZILLE (1841-1970) L.A.S ((1868) à son père); 2 pages in-fol
          Jun. 17, 2021

          Frédéric BAZILLE (1841-1970) L.A.S ((1868) à son père); 2 pages in-fol

          Est: €600 - €800

          Frédéric BAZILLE (1841-1970) L.A.S ((1868) à son père); 2 pages in-fol, (bon état) Parle de ses modèles, de son rythme de travail à l’atelier, des réaction de ses amis peintres face à ses diverses études ou tableaux. « Je travaille beaucoup depuis mon arrivée je n’ai pas encore perdu un jour depuis que je me suis mis au travail. Les modèles sont bien chers malheureusement. (…) Mes amis ont été forts contents de mes études surtout de mon homme nu, j’en suis bien aise parce que c’est aussi la toile que je préfèrais. Maman me parle du cadre de mes fleurs pour Teulon, on peut en faire un (?), très bien fait pour 60 à 70 frcs. Le prix dépend de la grandeur. »

          Cornette de Saint-Cyr
        • Frédéric BAZILLE (1841-1970) L.A.S (Jeudi (1868) à son père); 2 pages
          Jun. 17, 2021

          Frédéric BAZILLE (1841-1970) L.A.S (Jeudi (1868) à son père); 2 pages

          Est: €600 - €800

          Frédéric BAZILLE (1841-1970) L.A.S (Jeudi (1868) à son père); 2 pages in-fol, (bon état) Représentation de Ruy Blas. Quotidien dans son atelier parisien. « Ruy Blas sera représenté par le jeune poète Coppée. Je vais mener BLAU pour jouer des utilités. MAÎTRE refuse. Le peintre STEVENS joue aussi. »

          Cornette de Saint-Cyr
        • Frédéric BAZILLE (1841-1970) L.A.S (Mardi soir (1864) à son père); 2 p
          Jun. 17, 2021

          Frédéric BAZILLE (1841-1970) L.A.S (Mardi soir (1864) à son père); 2 p

          Est: €600 - €800

          Frédéric BAZILLE (1841-1970) L.A.S (Mardi soir (1864) à son père); 2 pages in-fol, 1 page (bon état) A joué un rôle de danseuse dans Macbeth à l’atelier, a créé un couplet « plus ou moins spirituel ». Parle de ses études de paysages, il n’en conserve qu’une de Méric. « A la fin de la pièce on a chanté des couplets (…) voici le mien: « Un personnage s’adressant à Macbeth: Tu as eu grand tord à ton âge d’laisser ta femm’te donner l’ton Mais en Ecosse Il est d’usage de n’pas porter le pantalon. » (…) J’ai trouvé mes études de paysage bien mauvaises, je n’en conserverai qu’une, la dernière, que j’ai faite à Méric. »

          Cornette de Saint-Cyr
        • Frédéric BAZILLE (1841-1970) L.A.S (Lundi soir (1864) à son père); 2 pa
          Jun. 17, 2021

          Frédéric BAZILLE (1841-1970) L.A.S (Lundi soir (1864) à son père); 2 pa

          Est: €600 - €800

          Frédéric BAZILLE (1841-1970) L.A.S (Lundi soir (1864) à son père); 2 pages in-fol (bon état) Travaille beaucoup à l’atelier de 8h à 15h. « Il aurait pu te dire que je prends de plus en plus goût à mes travaux de l’atelier, qui feront sinon l’honneur, au moins le bonheur de ma vie.(…) Tu me demandes des études de (Méric?) et je comprends bien que tu veuilles juger par toi-même de ce que je suis capable de faire; mais outre qu’il est très difficile d’envoyer des rouleaux de papier, mes études sont ordinairement peu présentables à la fin de semaine, toutes sales qu’elles sont et couvertes des caricatures qu’y font mes voisins. »

          Cornette de Saint-Cyr
        • Frédéric BAZILLE (1841-1970) L.A.S (Mercredi (1864) à son père); 2 page
          Jun. 17, 2021

          Frédéric BAZILLE (1841-1970) L.A.S (Mercredi (1864) à son père); 2 page

          Est: €400 - €600

          Frédéric BAZILLE (1841-1970) L.A.S (Mercredi (1864) à son père); 2 pages in-fol (bon état) Voyage à Honfleur. Doit faire deux paysages. « Mon voyage à Honfleur ne me découragera en rien, je prendrai le temps de faire deux paysages et d’aller voir les WANNER et les FONTANES. »

          Cornette de Saint-Cyr
        • Frédéric BAZILLE (1841-1970) L.A.S (Vendredi (1864) à son père); 2 page
          Jun. 17, 2021

          Frédéric BAZILLE (1841-1970) L.A.S (Vendredi (1864) à son père); 2 page

          Est: €400 - €600

          Frédéric BAZILLE (1841-1970) L.A.S (Vendredi (1864) à son père); 2 pages in-fol (bon état) Pratique la peinture plus que jamais. A entendu le nouvel opéra de Georges Bizet « Les Pêcheurs de Perle », au Théâtre Lyrique. « Plus que jamais mon cher père, je travaille la peinture, je n’ai pas encore manqué mon atelier un seul jour. Mais les études ne peuvent suffire, il faut absolument que je puisse peindre chez moi ».

          Cornette de Saint-Cyr
        • Frédéric BAZILLE (1841-1970) L.A.S (Dimanche(1864) à son père); 2 pages
          Jun. 17, 2021

          Frédéric BAZILLE (1841-1970) L.A.S (Dimanche(1864) à son père); 2 pages

          Est: €600 - €800

          Frédéric BAZILLE (1841-1970) L.A.S (Dimanche(1864) à son père); 2 pages in-fol et 1 page (bon état) Parle de son nouvel atelier, et de l’atelier GLEYRE. « Je suis entré en possession de mon atelier avec mon ami VILLA, depuis le 15, on le nettoie en ce moment, nous pensons y travailler quelques jours. (…) L’atelier (GLEYRE) lui-même est malade, je veux dire qu’il manque de fonds, les anciens élèves s’occupent en ce moment de leur exposition (…) Si, à cette époque il fallait fermer boutique, j’irais dans une académie libre, on appelle ainsi des ateliers tenus ordinairement par d’anciens modèles » Bibliographie Michel Schulman, Frédéric BAZILLE , Catalogue raisonné de l’oeuvre peint, Editions de l’Amateur, Paris, 1995 Didier Vatuone, Frédéric BAZILLE , Correspondance, Les Presse du Languedoc, 1992 (Toutes ces lettres sont reproduites dans ces deux ouvrages.) Claude Monet, La côte à Sainte-Adresse, huile sur toile, 1864

          Cornette de Saint-Cyr
        • Frédéric BAZILLE (1841-1970) L.A.S (Mercredi (1864) à son père); 2 page
          Jun. 17, 2021

          Frédéric BAZILLE (1841-1970) L.A.S (Mercredi (1864) à son père); 2 page

          Est: €400 - €600

          Frédéric BAZILLE (1841-1970) L.A.S (Mercredi (1864) à son père); 2 pages in-fol (bon état) Est rentré dans le nouvel atelier qu’il partage avec VILA et profite de ses modèles. Va au bal de l’Opéra où se joue La Closerie des Lilas. Parle de la PATTI dans le Somnambule. « Je suis allé dernièrement à l’Opéra, où je me suis fortement ennuyé. Le seul bal un peu gai, où j’aille de temps en temps, c’est la closerie des Lilas ».

          Cornette de Saint-Cyr
        • Frédéric BAZILLE (1841-1970) L.A.S (Samedi (1864) à son père); 2 pages
          Jun. 17, 2021

          Frédéric BAZILLE (1841-1970) L.A.S (Samedi (1864) à son père); 2 pages

          Est: €600 - €800

          Frédéric BAZILLE (1841-1970) L.A.S (Samedi (1864) à son père); 2 pages in-fol (bon état) A acquis un bronze de BARYE pour BAUSSAN. « Je te remercie bien mon cher père (…) j’ai déjà acquis un fort beau lion en bas relief de BARYE, qui fera certainement grand plaisir à BAUSSAN. »

          Cornette de Saint-Cyr
        • Frédéric BAZILLE (1841-1970) L.A.S (Fragment) (1864); 2 pages in-fol (b
          Jun. 17, 2021

          Frédéric BAZILLE (1841-1970) L.A.S (Fragment) (1864); 2 pages in-fol (b

          Est: €600 - €800

          Frédéric BAZILLE (1841-1970) L.A.S (Fragment) (1864); 2 pages in-fol (bon état) . Parle de son travail avec MONET, des tableaux qu’il vend. « Je me suis mis au travail avec beaucoup de plaisir, en ce moment je travaille tous les jours chez MONET à des études de grandeur naturelle. Je vous prie de faire partir dès que vous le pourrez mes deux tableaux et ceux de MONET. MONET surtout me recommande de faire partir ses études au plus tôt, les amateurs de Paris ont été plus généreux que ceux de Montpellier. »

          Cornette de Saint-Cyr
        • Frédéric BAZILLE (1841-1970) L.A.S (Vendredi (1864) à son père); 2 page
          Jun. 17, 2021

          Frédéric BAZILLE (1841-1970) L.A.S (Vendredi (1864) à son père); 2 page

          Est: €600 - €800

          Frédéric BAZILLE (1841-1970) L.A.S (Vendredi (1864) à son père); 2 pages in-fol (bon état) Désire peindre deux petites vues de Paris, une ou deux figures d’ateliers. Compte se rendre à Honfleur pour aller voir MONET. « Dès que j’aurai passé mon examen je ferai deux petites vues de Paris, prises au bord de la Seine sous les quais, j’y joindrai une ancienne figure d’ateliers et je t’enverrai le tout pour te faire juger de mes progrès en peinture (…) je profiterai de la bonne leçon que cela te fera, pour te demander la permission d’aller passer une quinzaine de jours à Honfleur au mois de mai, avec mon ami MONET, celui avec lequel je suis allé l’année dernière à Fontainebleau »

          Cornette de Saint-Cyr
        • Frédéric BAZILLE (1841-1970) L.A.S (Mercredi 3 Juin (1863) à son père);
          Jun. 17, 2021

          Frédéric BAZILLE (1841-1970) L.A.S (Mercredi 3 Juin (1863) à son père);

          Est: €400 - €600

          Frédéric BAZILLE (1841-1970) L.A.S (Mercredi 3 Juin (1863) à son père); 2 pages in-fol (bon état) Parle du Salon. « Je suis allé plus de vingt fois à l’exposition de peinture, je la connais maintenant sur le bout des doigts, mon opinion est qu’il y a bien peu de peintres vivants, vraiment amoureux de leur art »

          Cornette de Saint-Cyr
        • Frédéric BAZILLE (1841-1970) L.A.S (Dimanche(1863) à son père); 2 pages
          Jun. 17, 2021

          Frédéric BAZILLE (1841-1970) L.A.S (Dimanche(1863) à son père); 2 pages

          Est: €800 - €1,000

          Frédéric BAZILLE (1841-1970) L.A.S (Dimanche(1863) à son père); 2 pages in-fol (bon état) Belle lettre. Rencontre du vicomte LEPIC, de MONET à l’atelier. Encourage BAUSSAN à exposer son médaillon de femme. « J’ai fait dernièrement la connaissance de Monsieur le Vicomte LEPIC, fils de l’aide de camp de l’Empereur. Il s’occupe de peinture, et quoique déjà fort, il est entré dans notre atelier pour se perfectionner. (…) Ce jeune homme, et un autre du Havre nommé MONET, qui connaît Mr WANNER, sont mes meilleurs camarades parmi les rapins. » (…) « J’ai écrit deux fois à BAUSSAN la semaine dernière. Je l’engage vivement à exposer son médaillon de femme et le mien s’il le trouve assez bon. »

          Cornette de Saint-Cyr
        • Frédéric BAZILLE (1841-1970) L.A.S (Lundi soir (1863) à son père); 2 p
          Jun. 17, 2021

          Frédéric BAZILLE (1841-1970) L.A.S (Lundi soir (1863) à son père); 2 p

          Est: €400 - €600

          Frédéric BAZILLE (1841-1970) L.A.S (Lundi soir (1863) à son père); 2 pages in-fol (bon état). Parle de l’atelier Gleyre, de VILLA, de son travail et de ses progrès. « La semaine dernière, Mr Gleyre m’a fait des compliments tout haut à l’atelier, ce qui lui arrive rarement. J’avais eu l’idée de dessiner le modèle de grandeur naturelle sur un immense papier, et je l’avais assez réussi. »

          Cornette de Saint-Cyr
        • Frédéric BAZILLE (1841-1970) L.A.S (Dimanche (1863) à son père); 2 page
          Jun. 17, 2021

          Frédéric BAZILLE (1841-1970) L.A.S (Dimanche (1863) à son père); 2 page

          Est: €400 - €600

          Frédéric BAZILLE (1841-1970) L.A.S (Dimanche (1863) à son père); 2 pages in-fol (bon état) Comédie Française. Parle de l’atelier et d’une académie qu’il doit commencer, doit faire des progrès en dessin. Se prépare à la dissection d’un cadavre pour son examen de doctorat de médecine. « Je n’ai encore pas touché à de la couleur, du reste je compte n’en arriver là que quand je dessinerai très bien »

          Cornette de Saint-Cyr
        • Frédéric BAZILLE (1841-1970) L.A.S (Mercredi 4 juin 185… à son père); 2
          Jun. 17, 2021

          Frédéric BAZILLE (1841-1970) L.A.S (Mercredi 4 juin 185… à son père); 2

          Est: €400 - €600

          Frédéric BAZILLE (1841-1970) L.A.S (Mercredi 4 juin 185… à son père); 2 pages in-fol, (bon état) Mort de son oncle Vialars. « Tu vas sans doute t’étonner de recevoir encore une lettre; c’est pour t’annoncer que mon oncle Vialars est bien malade que je t’écris ».

          Cornette de Saint-Cyr
        • Frédéric BAZILLE (1841-1970) L.A.S sur papier en tête monogramme « F.B »
          Jun. 17, 2021

          Frédéric BAZILLE (1841-1970) L.A.S sur papier en tête monogramme « F.B »

          Est: €600 - €800

          Frédéric BAZILLE (1841-1970) L.A.S sur papier en tête monogramme « F.B » (1870) à Marc Bazille son frère); 2 pages in-fol,(bon état) Parle du Salon, des commentaires du jury sur son tableau Les Baigneurs et des tableaux qu’il peint en même temps. « Je fais en ce moment 3 choses à la fois. Des fleurs, un portrait et des dessins. Je suis enchanté de mon exposition, mon tableau est très bien placé, tout le monde le voit et en parle. Beaucoup en disent plus de mal que de bien, mais enfin je suis lancé, et tout ce que j’exposerai dorénavant sera regardé. »

          Cornette de Saint-Cyr
        • Frédéric BAZILLE (1841-1970) L.A.S (Jeudi 8 Jan. à sa mère); 2 pages in-
          Jun. 17, 2021

          Frédéric BAZILLE (1841-1970) L.A.S (Jeudi 8 Jan. à sa mère); 2 pages in-

          Est: €400 - €600

          Frédéric BAZILLE (1841-1970) L.A.S (Jeudi 8 Jan. à sa mère); 2 pages in-fol,(bon état) Parle de l’enterrement du Cardinal. « Je n’ai pu me procurer de place dans l’intérieur de Notre-Dame et n’ai joui que du coup d’oeil intérieur qui était fort beau. »

          Cornette de Saint-Cyr
        • Frédéric BAZILLE (1841-1970) L.A.S (Dimanche à sa mère); 2 pages in-fol,
          Jun. 17, 2021

          Frédéric BAZILLE (1841-1970) L.A.S (Dimanche à sa mère); 2 pages in-fol,

          Est: €400 - €600

          Frédéric BAZILLE (1841-1970) L.A.S (Dimanche à sa mère); 2 pages in-fol,(bon état), avec un envoi d’Alphonse Tissié. Parle de son quotidien parisien. « Nous sommes en ce moment ensemble au café de l’Univers (…). Nous avons mangé une douzaine d’huître, un bifteck et des oeufs au plat.

          Cornette de Saint-Cyr
        • Frédéric BAZILLE (1841-1970) L.A.S (Dimanche à sa mère); 2 pages in-fol,
          Jun. 17, 2021

          Frédéric BAZILLE (1841-1970) L.A.S (Dimanche à sa mère); 2 pages in-fol,

          Est: €400 - €600

          Frédéric BAZILLE (1841-1970) L.A.S (Dimanche à sa mère); 2 pages in-fol,(bon état, manque angle supérieur droit) Parle du quotidien. « J’ai un peu travaillé ma peinture je vais encore l’abandonner pour huit jours. » Carte d’exposant au Salon de 1868. Elle est signée à gauche par Bazille, à droite par le comte de Nieuwerkerke, surintendant des Beaux-Arts. Extrait de la lettre 33 Extrait de la lettre 33

          Cornette de Saint-Cyr
        • Frédéric BAZILLE (1841-1970) L.A.S (Mardi à sa mère); 2 pages in-fol,(bo
          Jun. 17, 2021

          Frédéric BAZILLE (1841-1970) L.A.S (Mardi à sa mère); 2 pages in-fol,(bo

          Est: €600 - €800

          Frédéric BAZILLE (1841-1970) L.A.S (Mardi à sa mère); 2 pages in-fol,(bon état) Vient d’arriver à Paris et compte revoir MAÎTRE. Demande qu’on lui envoie une étude de l’enfant dans l’eau, son matériel. Compte aller voir un DELACROIX pour Louis Bazille. « N’attendez pas pour me l’envoyer de faire partir ma toile. (…) qu’on la roule bien soigneusement sans trop serrer le rouleau, avec la peinture en dedans. Qu’on oublie aucune pièce de châssis- et qu’on ajoute l’étude de l’enfant dans l’eau. Ainsi que tout l’album de dessin. Tout cela m’est indispensable.

          Cornette de Saint-Cyr
        • Frédéric BAZILLE (1841-1970) L.A.S sur papier en tête monogramme « F.B »
          Jun. 17, 2021

          Frédéric BAZILLE (1841-1970) L.A.S sur papier en tête monogramme « F.B »

          Est: €600 - €800

          Frédéric BAZILLE (1841-1970) L.A.S sur papier en tête monogramme « F.B » (Lundi (1870) à sa mère); 2 pages in-fol,(bon état) Belle lettre. Parle de ses tableaux de Salon. « Je travaille comme un nègre depuis le départ de papa. Mon tableau me donne beaucoup de peine, mais cependant j’espère le finir, et pas trop mal, en temps utile: il me faut absolument un peu d’argent. (…) J’ai de la chance il y a trois femmes dans mon tableau et j’ai trouvé trois modèles charmants, dont une négresse superbe. (…) »

          Cornette de Saint-Cyr
        • Frédéric BAZILLE (1841-1970) Lettre monogrammée de l’artiste sur papier e
          Jun. 17, 2021

          Frédéric BAZILLE (1841-1970) Lettre monogrammée de l’artiste sur papier e

          Est: €800 - €1,000

          Frédéric BAZILLE (1841-1970) Lettre monogrammée de l’artiste sur papier en-tête monogrammé « F.B » (Jeudi (1869-1870) à sa mère); 2 pages in-fol,(bon état) Parle de son tableau Les Baigneurs reçu à l’exposition, doit finir son tableau les Fleurs. « Vous vous réjouissiez de ce que mes deux tableaux étaient reçus à l’exposition, et voici que je n’en ai qu’un de reçu - les baigneurs. Il y a eu erreur à ce qu’il paraît et j’étais mal informé. Cela va vous ennuyer, pour moi tu sais ce que je pense du jury depuis longtemps. (…) Il faut que je finisse le tableau que je fais, les fleurs de Suzanne qui sont commencées, et des dessins pour un tableau que je vais faire à Méric, il me serait impossible de trouver là-bas les modèles que j’ai ici. »

          Cornette de Saint-Cyr
        • Frédéric BAZILLE (1841-1970) L.A.S (mardi soir (1869) à sa mère); 2 page
          Jun. 17, 2021

          Frédéric BAZILLE (1841-1970) L.A.S (mardi soir (1869) à sa mère); 2 page

          Est: €600 - €800

          Frédéric BAZILLE (1841-1970) L.A.S (mardi soir (1869) à sa mère); 2 pages in-fol,(bon état) Parle d’un tableau de DELACROIX pour Louis Bazille. « Si tu vois Louis Bazille annonce lui pour bientôt une lettre de moi, j’ai vu pour lui le tableau de DELACROIX, mais je crains que les uns soient trop chers, et les autres pas assez importants. »

          Cornette de Saint-Cyr
        • Frédéric BAZILLE (1841-1970) L.A.S (1er janvier (1869) à sa mère); 2 pag
          Jun. 17, 2021

          Frédéric BAZILLE (1841-1970) L.A.S (1er janvier (1869) à sa mère); 2 pag

          Est: €600 - €800

          Frédéric BAZILLE (1841-1970) L.A.S (1er janvier (1869) à sa mère); 2 pages in-fol,(plis fatigués) Parle de son portrait d’Edmond MAÎTRE, de sa nature morte et de la femme nue. « Je me suis mis à refaire un portrait de MAîTRE, pour remplacer celui que je lui avais donné il y a deux ans, et que je ne trouve pas trop mauvais- Papa a voulu à toute force emporter une nature morte de moi, ce qui m’a été fort désagréable. Je souhaite fort que tu ne l’accroches pas dans un lieu où les étrangers puissent la voir, tu me ferais grand plaisir en la mettant dans la petite antichambre avec la femme nue et Thérèse vue de dos. » Bibliographie Michel Schulman, Frédéric Bazille, Catalogue raisonné de l’oeuvre peint, Editions de l’Amateur, Paris, 1995 Didier Vatuone, Frédéric Bazille, Correspondance, Les Presse du Languedoc, 1992 (Toutes ces lettres sont reproduites dans ces deux ouvrages.) Frédéric Bazille, Portrait d’Edmond Maître, 1869, huile sur toile, 84 x 65 cm, The National Gallery of Art, Washington (Collection of Mr and Mrs Paul Mellon) (Inv.n°1986.64.2)

          Cornette de Saint-Cyr
        • Frédéric BAZILLE (1841-1970) L.A.S ((1868)) à sa mère); 2 pages in-fol,(
          Jun. 17, 2021

          Frédéric BAZILLE (1841-1970) L.A.S ((1868)) à sa mère); 2 pages in-fol,(

          Est: €600 - €800

          Frédéric BAZILLE (1841-1970) L.A.S ((1868)) à sa mère); 2 pages in-fol,(bon état) Parle de son voyage à Dijon, du tombeau des ducs de Bourgogne. A repeint des boiseries avec RENOIR. Entend beaucoup de musiques nouvelles. « J’ai fait tapisser ma chambre avec un petit papier à bon marché avec RENOIR nous avons repeint les portes nous-mêmes, je suis maintenant très bien installé. (…) j’ai entendu des masses de musique nouvelles et ai vu plusieurs compositions de tout pays. »

          Cornette de Saint-Cyr
        • Frédéric BAZILLE (1841-1970) L.A.S ( Jeudi (1868 ou 1869) à sa mère); 2
          Jun. 17, 2021

          Frédéric BAZILLE (1841-1970) L.A.S ( Jeudi (1868 ou 1869) à sa mère); 2

          Est: €600 - €800

          Frédéric BAZILLE (1841-1970) L.A.S ( Jeudi (1868 ou 1869) à sa mère); 2 pages in-fol, (bon état) Parle de son costume de théâtre, des modèles qu’il ne peut prendre faute de moyens et refuse que l’on expose ses toiles à Montpellier. « Ma chère mère, je suis bien en retard, la peinture d’un côté, Ruy Blas de l’autre ont pris absolument tout mon temps (…) mais tout ce mois je ne pourrai prendre de modèle, je m’en vais faire revenir des natures mortes.(…) Je refuse absolument que vous mettiez aucune de mes toiles à l’exposition de Montpellier. Je ne sais pas si je vous l’ai déjà dit mais cela me revient. »

          Cornette de Saint-Cyr
        • Frédéric BAZILLE (1841-1970) L.A.S sur papier en-tête monogrammé « F.B »
          Jun. 17, 2021

          Frédéric BAZILLE (1841-1970) L.A.S sur papier en-tête monogrammé « F.B »

          Est: €800 - €1,000

          Frédéric BAZILLE (1841-1970) L.A.S sur papier en-tête monogrammé « F.B » (Jeudi (1868) à sa mère); 2 pages in-fol,(bon état) Lettre importante. Ses deux toiles, dont La Réunion de famille sont reçues au Salon de 1868, contrairement à MONET. Parle du prix de BLAU au concours d’opéra« (…)Mes deux toiles sont reçues au Salon- Presque tous mes amis sont refusés, MONET entr’autres n’a qu’une toile sur deux d’admise. (…) La famille (La Réunion de famille) figurera à l’exposition, j’espère qu’elle sera vue, et je souhaite qu’elle soit éreintée.(…) Papa a peut-être vu que Blau a eu le prix de trois mille francs au concours de poèmes d’opéra qui a eu lieu cette année(…) »

          Cornette de Saint-Cyr
        • Frédéric BAZILLE (1841-1970) L.A.S sur papier en tête monogramme « F.B »
          Jun. 17, 2021

          Frédéric BAZILLE (1841-1970) L.A.S sur papier en tête monogramme « F.B »

          Est: €600 - €800

          Frédéric BAZILLE (1841-1970) L.A.S sur papier en tête monogramme « F.B »( Samedi (1867) à sa mère); 2 pages in-fol,(plis fatigués) Parle d’une jeune femme qu’il pourrait potentiellement épouser, sur les volontés de sa mère. Joue de la musique avec Edmond MAÎTRE. Travaille sur son portrait dans son tableau La Réunion de Famille. « Je suis préoccupé avec l’idée que vous m’avez plantée dans la tête, elle mérite ce me semble d’être un peu cultivée. (…) Je vais tous les soirs chez MAÎTRE où nous faisons de la musique en masse. (…)Je travaille en ce moment à mon portrait dans le tableau de Méric, il me donne beaucoup de peine. » Bibliographie Michel Schulman, Frédéric Bazille, Catalogue raisonné de l’oeuvre peint, Editions de l’Amateur, Paris, 1995 Didier Vatuone, Frédéric Bazille, Correspondance, Les Presse du Languedoc, 1992 (Toutes ces lettres sont reproduites dans ces deux ouvrages.) Frédéric Bazille, Atelier de la rue Visconti, 1867, 64 x 49 cm, Collection Richmond

          Cornette de Saint-Cyr
        • Frédéric BAZILLE (1841-1970) L.A.S ( Mercredi (1866) à sa mère); 2 pages
          Jun. 17, 2021

          Frédéric BAZILLE (1841-1970) L.A.S ( Mercredi (1866) à sa mère); 2 pages

          Est: €800 - €1,000

          Frédéric BAZILLE (1841-1970) L.A.S ( Mercredi (1866) à sa mère); 2 pages in-fol,(bon état) Belle lettre. Parle des sublimes tableaux de MONET, de la présence de ses deux amis, avec RENOIR, rue Visconti. « Depuis ma dernière lettre il y a du nouveau rue Visconti, MONET m’est tombé du ciel avec une collection de toiles magnifiques qui vont avoir le plus grand succès à l’exposition. Il couchera chez moi. Jusqu’à la fin du mois avec RENOIR, voilà deux peintres de rigueur que je loge. C’est une véritable infirmerie. J’en suis enchanté, j’ai assez de place et ils sont tous les deux fort gais. »

          Cornette de Saint-Cyr
        • Frédéric BAZILLE (1841-1970) Fragment de Lettre sur papier en-tête monogrammé
          Jun. 17, 2021

          Frédéric BAZILLE (1841-1970) Fragment de Lettre sur papier en-tête monogrammé

          Est: €600 - €800

          Frédéric BAZILLE (1841-1970) Fragment de Lettre sur papier en-tête monogrammé « F.B »(Samedi (1867) à sa mère); 1 page (bon état) A beaucoup travaillé pour l’exposition. Parle de RENOIR et d’Edmond MAÎTRE. « Tu ne peux croire toutes les affaires et préoccupations que j’ai eues pour finir mon tableau. Je n’ai pas cessé un jour de travailler jusqu’à la tombée de la nuit, et à cette heure je m’empressais d’aller dîner et de me reposer un peu chez Maître. Enfin j’ai fini, et mes toiles sont parties hier pour l’Exposition. (…) Mon ami RENOIR a fait un excellent tableau qui a étonné tout le monde. J’espère qu’il aura du succès à l’exposition, il en a bien besoin.

          Cornette de Saint-Cyr
        • Frédéric BAZILLE (1841-1970) L.A.S (Lundi (1866) à sa mère); 2 pages in-
          Jun. 17, 2021

          Frédéric BAZILLE (1841-1970) L.A.S (Lundi (1866) à sa mère); 2 pages in-

          Est: €600 - €800

          Frédéric BAZILLE (1841-1970) L.A.S (Lundi (1866) à sa mère); 2 pages in-fol,(bon état) Parle de son tableau éligible au Salon. Doit s’entraîner au nu. « Je suis enchanté de l’effet qu’a produit mon tableau sur les peintres qui l’ont vu, ils m’ont tous fait beaucoup de compliments et m’ont prédit que je le vendrais très probablement à l’exposition, ce qui ne me paraît pas tout à fait sûr. (…) En attendant il faut absolument que je fasse de la figure nue tout cet hiver, mais cela m’est impossible sans un peu d’argent de plus. »

          Cornette de Saint-Cyr
        • Frédéric BAZILLE (1841-1970) L.A.S (Mardi (1865- 1866) à sa mère);
          Jun. 17, 2021

          Frédéric BAZILLE (1841-1970) L.A.S (Mardi (1865- 1866) à sa mère);

          Est: €800 - €1,000

          Frédéric BAZILLE (1841-1970) L.A.S (Mardi (1865- 1866) à sa mère); 2 pages in-fol, (bon état). Parle de sa peinture et d’un tableau inédit. Raconte les compliments de Courbet au sujet de ce tableau. « Je travaille énormément du matin au soir. Mon tableau a deux mètres dans un sens, et 1m50 dans l’autre, il est fort grand comme tu vois, il y a beaucoup à faire, mes deux personnages sont de demi grandeur naturelle et me donnent beaucoup de peine. Un de mes amis a posé pour le jeune homme à demi étendu sur un canapé qui écoute le piano, il est presque terminé. Ce qui est horriblement difficile, c’est la femme, il y a une robe de satin vert, que j’ai louée, et une tête blonde, que j’ai bien peur de ne pas faire aussi bien que possible, quoique Courbet m’en aie fait des compliments lorsque c’était commencé. » Frédéric Bazille, L’Atelier de la rue Furstenberg, 1866, huile sur toile, 80 x 65 cm, Musée Fabre

          Cornette de Saint-Cyr
        • Frédéric BAZILLE (1841-1970) L.A.S (Mardi soir (1865) à sa mère); 2 page
          Jun. 17, 2021

          Frédéric BAZILLE (1841-1970) L.A.S (Mardi soir (1865) à sa mère); 2 page

          Est: €800 - €1,000

          Frédéric BAZILLE (1841-1970) L.A.S (Mardi soir (1865) à sa mère); 2 pages in-fol, (bon état) Belle lettre. A commencé un tableau (inconnu) pour le Salon. Une jeune fille joue au piano et un jeune homme qui l’écoute. Monet a vendu pour un millier de francs de peintures. « J’ai commencé un tableau pour le Salon, c’est un sujet fort simple et qui attirera fort peu les regards s’il est reçu. Une jeune fille joue du piano et un jeune homme l’écoute. (…) MONET est au travail depuis longtemps; son tableau est fort avancé, et fera j’en suis sûr beaucoup d’effet. Il a vendu pour un milliers de francs de peinture ces jours derniers, et il a une ou deux petites commandes, le voilà lancé. »

          Cornette de Saint-Cyr
        • Frédéric BAZILLE (1841-1970) L.A.S (Jeudi,1865 à sa mère); 2 pages in-fo
          Jun. 17, 2021

          Frédéric BAZILLE (1841-1970) L.A.S (Jeudi,1865 à sa mère); 2 pages in-fo

          Est: €600 - €800

          Frédéric BAZILLE (1841-1970) L.A.S (Jeudi,1865 à sa mère); 2 pages in-fol, (bon état) Travaille tous les matins chez MONET à l’atelier de la rue Furstenberg. Le père de MONET a donné de l’argent à son fils et ils ont ainsi loué l’atelier immédiatement. Est déçu des critiques de son père quant à son tableau. Son tableau a été photographié et il désire en cacher les épreuves. « Je travaille tous les matins chez MONET (…) ; Par le plus grand des bonheurs, le père de MONET est revenu à Paris il y a sept ou huit jours où il a donné à son fils 230 francs qui nous ont permis de louer tout de suite (…) Ce que papa m’a écrit sur Huguet Moline »

          Cornette de Saint-Cyr
        Lots Per Page: