Loading Spinner

Jean-Francois de Troy Sold at Auction Prices

b. 1679 - d. 1752

See Artist Details

0 Lots

Sort By:

Categories

    Auction Date

    Seller

    Seller Location

    Price Range

    to
    • JEAN-FRANÇOIS DE TROY (PARIS 1679-1752 ROME) Judith tenant la tête d’Holoph
      Nov. 15, 2023

      JEAN-FRANÇOIS DE TROY (PARIS 1679-1752 ROME) Judith tenant la tête d’Holoph

      Est: €100,000 - €150,000

      JEAN-FRANÇOIS DE TROY (PARIS 1679-1752 ROME) Judith tenant la tête d’Holopherne huile sur toile 195 x 147 cm. (76 ¾ x 57 7⁄8 in.)

      Christie's
    • JEAN-FRANÇOIS DE TROY (PARIS 1679-1752 ROME) The Reading Party oil on canva
      Dec. 08, 2022

      JEAN-FRANÇOIS DE TROY (PARIS 1679-1752 ROME) The Reading Party oil on canva

      Est: £2,000,000 - £3,000,000

      JEAN-FRANÇOIS DE TROY (PARIS 1679-1752 ROME) The Reading Party oil on canvas 32 1/4 x 25 1/2 in. (81.8 x 64.7 cm.)

      Christie's
    • WORKSHOP OF François de Troy (1645 -1730) - La lecture dans un salon monda…
      Nov. 26, 2021

      WORKSHOP OF François de Troy (1645 -1730) - La lecture dans un salon monda…

      Est: €3,000 - €5,000

      WORKSHOP OF François de Troy (1645 -1730) La lecture dans un salon mondain oil on canvas 45 x 65 cm Provenance: Private collection, France François de Troy, French painter and father of the painter Jean-François de Troy (1679-1752), executed numerous portraits of the court nobility. He was admired for his ability to portray the good manners and the fashion of the nobility and for his capacity to make any woman beautiful. In the 1690s, François de Troy became the main painter at the court of King Jacques II in exile in Saint-Germain-en-Laye. The present painting is probably a workshop version of the original painting by François de Troy « La Collation » [A light meal] 54.5 x 65.5 cm (signed, located and dated: peint à Paris par François / De Troy agé de 82 ans / En 1727) published in D. Brême, François de Troy, Paris, 1997, n° 60, and currently in a private collection. Ladies are portrayed in dresses fashionable in the 1730-s, wearing V-shaped neckline, long robes with edges with a lace-like braids and large cuffs and lace veils at their heads.

      Hermitage Fine Art
    • WORKSHOP OF FRANÇOIS DE TROY (1645 -1730) La lecture dans un salon mondain
      Jun. 17, 2021

      WORKSHOP OF FRANÇOIS DE TROY (1645 -1730) La lecture dans un salon mondain

      Est: €6,000 - €8,000

      Oil on canvas 45 x 65 cm Provenance: Private collection, France François de Troy, French painter and father of the painter Jean-François de Troy (1679-1752), executed numerous portraits of the court nobility. He was admired for his ability to portray the good manners and the fashion of the nobility and for his capacity to make any woman beautiful. In the 1690s, François de Troy became the main painter at the court of King Jacques II in exile in Saint-Germain-en-Laye. The present painting is probably a workshop version of the original painting by François de Troy « La Collation » [A light meal] 54.5 x 65.5 cm (signed, located and dated: peint à Paris par François / De Troy agé de 82 ans / En 1727) published in D. Brême, François de Troy, Paris, 1997, n° 60, and currently in a private collection. Ladies are portrayed in dresses fashionable in the 1730-s, wearing V-shaped neckline, long robes with edges with a lace-like braids and large cuffs and lace veils at their heads.

      Hermitage Fine Art
    • Jean-François de TROY Paris, 1679 - Rome, 1752 La Prudence Huile sur toile, de forme ovale
      Jun. 09, 2021

      Jean-François de TROY Paris, 1679 - Rome, 1752 La Prudence Huile sur toile, de forme ovale

      Est: €20,000 - €30,000

      Jean-François de TROY Paris, 1679 - Rome, 1752 La Prudence Huile sur toile, de forme ovale Signée et datée 'DE TROY 1733.' en bas à gauche, sur le bas du fauteuil (Restaurations) Allegory of Prudence, oil on canvas, signed and dated, by J. F. de Troy h: 89 w: 114 cm Provenance : Peut-être vente de M. de Ooismenu, Paris, 26 août 1779, n° 233 : "La Prudence sous la figure d'une femme par M. de Troy" ; Collection particulière, Paris Bibliographie : Christophe Leribault, 'Jean-François de Troy, 1679-1752', Paris, 2002, p. 330, n° P.213 Commentaire : Les premières décennies du Siècle des Lumières à Paris furent particulièrement importantes pour l'histoire du décor intérieur et son évolution. Architecture, boiseries, miroirs, dorures et peinture, rarement la combinaison des différents arts ne connut un tel degré de raffinement. L'aristocratie et la bourgeoisie parisiennes, soucieuses d'orner leurs demeures au goût du jour, passèrent de nombreuses commandes aux artistes en vogue, au sein desquels Jean-François de Troy figurait en bonne place. Cette toile ovale illustrant la Prudence, reconnaissable au serpent, était probablement conçue pour être placée en hauteur comme dessus-de-porte. Une autre allégorie ovale de mêmes dimensions et également datée de 1733, 'La Peinture', appartenait sans doute au même ensemble (fig. 1, voir Ch. Leribault, 'op. cit.', p. 330, n° P.212). Si les éléments de décor destinés à être accrochés en hauteur sont parfois de qualité inégale, un grand soin a été apporté à la réalisation de notre toile, comme en témoignent les plis largement creusés des étoffes, la justesse et la sobriété du coloris et la richesse de la matière. Estimation 20 000 - 30 000 €

      Artcurial
    • Jean-François de TROY Paris, 1679 - Rome, 1752 L'évanouissement d'Esther Huile sur toile
      Nov. 18, 2020

      Jean-François de TROY Paris, 1679 - Rome, 1752 L'évanouissement d'Esther Huile sur toile

      Est: €80,000 - €120,000

      Jean-François de TROY Paris, 1679 - Rome, 1752 L'évanouissement d'Esther Huile sur toile Signée et datée 'De Troy filius / 1714' en bas à gauche Esther fainting before King Ahasuerus, oil on canvas, signed and dated, by J. F. de Troy h: 80 w: 101,50 cm Provenance : Galerie Maurice Ségoura, Paris et New York, en 1979, n° 4 du catalogue ; Collection Karl Lagerfeld, Paris ; Sa vente, New York, Christie's, 23 mai 2000, n° 68 ; Vente anonyme ; Paris, Christie's, 27 novembre 2002, n° 35 ; Acquis lors de cette vente par les actuels propriétaires ; Collection particulière, Paris Bibliographie : Jean-Luc Bordeaux, " Jean-François de Troy, still an artistic enigma : some observations of his early works ", in 'Artibus et Historiae', 1989, n° 20, p. 145 et repr. p. 148, fig. 8 Christophe Leribault, 'Jean-François de Troy (1679-1752)', Paris, 2002, p.38, repr. coul., p. 229, n° P.41 Commentaire : Héroïne de l'Ancien Testament, Esther occupa une grande place dans l'œuvre de Jean-François de Troy qui employa à de multiples reprises son pinceau à illustrer sa vie. Parmi les épisodes retenus par l'artiste, nous retrouvons dans ce que nous connaissons de son œuvre cinq tableaux consacrés au thème de l'Evanouissement d'Esther : un premier daté par Christophe Leribault vers 1698, un tableau ayant appartenu au prince de Conti, celui que nous présentons daté de 1714, une huile sur toile plus monumentale datant des années 1730 et le grand carton de tapisserie, premier de la série de l'Histoire d'Esther peint à Paris et exposé au Salon de 17371. Relatant l'histoire de la jeune et belle orpheline juive Esther - devenue reine de Perse - et de son oncle Mardochée et comment ceux-ci déjouèrent les plans du vizir Aman, favori du roi Assuérus, qui avait manœuvré pour obtenir la mort de tous les Juifs exilés en Perse, le Livre d'Esther propose un récit riche en narration, en personnages et en descriptions, propre à inspirer les artistes. Plusieurs versions du texte nous sont parvenues, avec des additions dans lesquelles se trouve, au chapitre XV (complétant le plus laconique chapitre V), la scène de l'évanouissement représentée ici par Jean-François de Troy avec une grande fidélité. Le récit se déroule à Suse, à la cour du roi Assuérus qui, après avoir répudié sa première épouse, a faite reine la ravissante Esther, jeune juive adoptée par son oncle Mardochée déporté de Jérusalem sous Nabuchodonosor. Mardochée s'est attiré la fureur du favori du roi Aman, en refusant de s'agenouiller devant lui, faisant naitre chez celui-ci le désir de le tuer ainsi que tous les Juifs de l'empire perse, désir qu'il parvient à défendre devant Assuérus qui lui accorde de disposer de ces derniers comme il l'entend. Ayant appris cela, Mardochée demande à Esther d'intervenir auprès de son époux Assuérus pour empêcher le massacre. Celle-ci accepte, non sans crainte car la mort était donnée à quiconque se présentait devant Assuérus sans y avoir été invité. Bravant l'interdit, Esther se pare " de ses plus riches ornements " et se fait accompagner de " deux de ses filles de chambre ". " … elle se présenta devant le roi au lieu où il était assis sur son trône avec une magnificence royale, étant tout brillant d'or et de pierres précieuses ; et il était terrible à voir. Aussitôt qu'il eut levé la tête et qu'il l'eut aperçue, la fureur dont il était saisi paraissant dans ses yeux étincelants, la reine tomba comme évanouie ; la couleur de son teint se changeant en pâleur, elle laissa tomber sa tête sur la fille qui la soutenait. En même temps, Dieu changea le cœur du roi, et il lui inspira de la douceur. (…)Et voyant qu'elle demeurait toujours dans le silence, il prit son sceptre d'or, et le lui ayant mis sur le cou, il la baisa et lui dit : Pourquoi ne me parlez-vous point ? Esther lui répondit : Seigneur, vous m'avez paru comme un ange de Dieu, et mon cœur a été troublé par la crainte de votre gloire. " De nombreux détails du récit sont ici donnés par Jean-François de Troy sur cette toile d'une grande qualité et dans un bel état de conservation. Datée de 1714, elle fut réalisée par le peintre quelques années après son séjour en Italie, à une période où il collaborait encore avec son père, le portraitiste François de Troy. De son apprentissage auprès de celui-ci témoignent la richesse du mobilier et des merveilleuses étoffes représentées ici, ainsi que la précision de leur rendu, de la brillance des ors à de la douceur des velours en passant par la transparence des voiles. On ne sera pas surpris que notre tableau ait séduit le grand couturier Karl Lagerfeld qui en fit l'acquisition pour sa collection. Le coloris éclatant n'est quant à lui pas sans rappeler le récent séjour vénitien du peintre. Celui-ci commençait également à développer sa manière propre de peintre d'histoire, avec une grande intelligence dans la narration et le placement des figures, laissant augurer l'importante et brillante carrière qui se présentait devant lui. 1. Chr. Leribault, op.cit., cat. P. 3, P. 25, P. 41, P. 186 et P. 254 Estimation 80 000 - 120 000 €

      Artcurial
    • Jean-François de Troy (Paris 1679-1752 Rome) - Paris and Oenone
      Oct. 15, 2020

      Jean-François de Troy (Paris 1679-1752 Rome) - Paris and Oenone

      Est: $400,000 - $600,000

      Jean-François de Troy (Paris 1679-1752 Rome) Paris and Oenone oil on canvas 61 5/8 x 47 7/8 in. (156.5 x 121.5 cm.)

      Christie's
    • ENTOURAGE DE JEAN-FRANCOIS DE TROY (1679-1752)
      Sep. 22, 2020

      ENTOURAGE DE JEAN-FRANCOIS DE TROY (1679-1752)

      Est: €8,000 - €12,000

      ENTOURAGE DE JEAN-FRANCOIS DE TROY (1679-1752) Femme de qualité avec son jeune page huile sur toile 118,5 x 104,5 cm. (46 5/8 x 41 1/8 in.)

      Christie's
    • Jean-François de Troy (Paris 1679-1752 Rome) - Moses Cast into the Nile
      Oct. 29, 2019

      Jean-François de Troy (Paris 1679-1752 Rome) - Moses Cast into the Nile

      Est: $8,000 - $12,000

      Jean-François de Troy (Paris 1679-1752 Rome) Moses Cast into the Nile oil on canvas 29 1/8 x 36 7/8 in. (74.1 x 93.7 cm.)

      Christie's
    • Jean-François de Troy Paris, 1679 - Rome, 1752 Le Christ et la Samaritaine Huile sur toile
      Nov. 13, 2018

      Jean-François de Troy Paris, 1679 - Rome, 1752 Le Christ et la Samaritaine Huile sur toile

      Est: €12,000 - €15,000

      Jean-François de Troy Paris, 1679 - Rome, 1752 Le Christ et la Samaritaine Huile sur toile The Christ and the woman of Samaria, oil on canvas, by J.-F. de Troy h: 80,50 w: 64,60 cm Provenance : Chez Julius H. Weitzner, New York, selon une étiquette au verso ; Collection Joseph McCrindle, selon une étiquette au verso ; Vente anonyme ; New York, Christie's, 4 juin 2009, n° 85 ; Collection particulière, Ile-de-France Commentaire : Jean-François de Troy a peint à plusieurs reprises ce sujet de la Samaritaine rencontrant le Christ au puits. Il en exposa une version à Florence en 1706 dans l'église de la Santissima Annunziata à l'occasion de la Saint Luc et une autre est signalée à Londres en 1921 par une ancienne photographie (voir Chr. Leribault, 'Jean-François de Troy', Paris, 2002, p. 216-217, n° *P.15 et P. 17). Celle que nous présentons, qui peut être datée vers 1710-1715, d'un format plus modeste, constitue un ravissant tableau de dévotion au coloris empreint de douceur. Estimation 12 000 - 15 000 €

      Artcurial
    • Jean-François de TROY (Paris 1679- Rome 1752) (Paris 1679- Rome
      Nov. 25, 2017

      Jean-François de TROY (Paris 1679- Rome 1752) (Paris 1679- Rome

      Est: €20,000 - €30,000

      Jean-François de TROY (Paris 1679- Rome 1752) (Paris 1679- Rome Diane et ses nymphes surprises par Actéon Toile 65 x 81,5 cm Au revers, une étiquette vente comme F. Lemoyne Légère marque blanche verticale à gauche Provenance : France, collection privée. Le thème de Diane et Actéon a été traité à plusieurs reprises par jean François de Troy. Le tableau aujourd’hui conservé à Bâle (Öffentliche Kunstsammlung) semble être le plus grand et le plus riche en figures (Cf. Christophe Leribault : Jean François de Troy (1679 - 1752), Paris, 2002, cat.n° P.224). Considéré comme perdu, le tableau de l’ancienne collection du prince de Conti n’est plus connu qu’au travers d’un dessin de Gabriel de Saint-Aubin réalisé en marge de son exemplaire du catalogue de la vente du prince de 1779 (op.cit., cat.n° 128). La description et l’illustration du dessin de Gabriel de Saint Aubin sont très proches de notre tableau à l’exception d’une figure à droite qui n’apparait pas dans le dessin bien que le catalogue mentionne «…Diane au bain avec cinq de ses nymphes…» (le dessin omet la nymphe située à droite). Les dimensions sont cependant différentes (environ 100 x 81cm). Un autre tableau de ce sujet est mentionné dans la vente Cailard le 2 mai 1809, mais le catalogue mentionne neuf figures et des dimensions très supérieures. Nous serions donc en présence d’une version non répertoriée à ce jour. Elle présente sept figures dans une grotte dont six femmes aux corps voluptueux baignés dans une lumière diaphane, Actéon, à peine éclairé, surgit de la gauche ; dans le coin inférieur gauche deux chiens s’abreuvent et ferment la composition. Le sujet est tiré des Métamorphoses d’Ovide (livre III vers 177 à 181, 189 à 193): Actéon, petit-fils d’Apollon par son père et arrière-petit-fils de Mars par sa mère fut élevé par le centaure Chiron qui lui apprit l’art de la chasse. Un jour, au cours d’une chasse, il s’égara et surprit Diane qui se baignait nue dans une source. Furieuse, la déesse le transforma en cerf et le fit dévorer par les cinquante chiens qui composaient sa meute. Les chiens cherchèrent leur maître en vain et remplirent les bois de leurs gémissements. Leur quête les conduisit dans la caverne du centaure Chiron qui, pour les consoler leur façonna une statue à l’image d’Actéon.

      HVMC - Hôtel des Ventes de Monte-Carlo
    • Jean-François de Troy (Paris 1679-1752 Rome) - Danäe
      Jul. 07, 2017

      Jean-François de Troy (Paris 1679-1752 Rome) - Danäe

      Est: £30,000 - £50,000

      Jean-François de Troy (Paris 1679-1752 Rome) Danäe oil on canvas 35 7/8 x 29 in. (91 x 73.7 cm.)

      Christie's
    • JEAN-FRANÇOIS DE TROY (PARIS 1679-1752) Allegory of Sculpture, with a model
      Mar. 23, 2017

      JEAN-FRANÇOIS DE TROY (PARIS 1679-1752) Allegory of Sculpture, with a model

      Est: £50,000 - £80,000

      JEAN-FRANÇOIS DE TROY (PARIS 1679-1752) Allegory of Sculpture, with a model of Silenus with the infant Dionysus signed and dated ‘DE TROY 1733’ (lower centre) oil on canvas, circular, unframed 33 5/8 x 34 5/8 in. (85.3 x 88 cm.)

      Christie's
    • David S. Diamant (American, 1849-1912)- Oil
      Nov. 06, 2016

      David S. Diamant (American, 1849-1912)- Oil

      Est: $100 - $100,000

      After Jean-Francois de Troy (French, 1679 - 1752), depicting a woman in a red robe drinking tea, signed lower left corner "D.S. Diamant / After De Troy), Image: 13.25" H X 10" W; frame: 15" X 12". The image is painted on an old canvas with stretcher marks and repairs to the reverse; the surface with small chips of paint loss and craquelure.

      Auctions at Showplace
    • Jean-François de Troy Paris, 1679 - Rome, 1752 Erigone Huile sur toile
      Mar. 31, 2016

      Jean-François de Troy Paris, 1679 - Rome, 1752 Erigone Huile sur toile

      Est: €15,000 - €20,000

      Jean-François de Troy Paris, 1679 - Rome, 1752 Erigone Huile sur toile Signée et datée 'DeTroy. 1721.' en bas à droite 'ERIGONE', OIL ON CANVAS, SIGNED AND DATED, BY J.-F. DE TROY h: 81 w: 65,50 cm Provenance : Collection R. Spreng, Bâle, en 1928 ; Collection Alfred Hoffman, Familie Hoffmann- La Roche, Bâle ; Puis par descendance ; Vente anonyme ; Zürich, Koller, 18 mars 2008, n° 3089 ; Vente anonyme ; Paris, Hôtel Drouot, Me Aguttes, 11 juin 2012, n° 36 ; Collection particulière Expositions : 'Ausstellung von Kunstwerken des 15. -18. Jahrhunderts aus Basler Privatbesitz', Bâle, Kunstverein, 1928, n° 109 Bibliographie : Otto Fischer, "Kunstwerke des 15.- 18. Jahrhunderts aus Basler Privatbesitz", in 'Pantheon', I, janvier - juin 1928, p. 305, fig. 310 (comme "Junon") Christophe Leribault, 'Jean-Francois de Troy 1679 - 1752', Paris, 2002, p. 254, n° P.91, repr.

      Artcurial
    • Jean-François de Troy Paris, 1679 - Rome, 1752 Vénus et l'Amour Toile
      Nov. 13, 2015

      Jean-François de Troy Paris, 1679 - Rome, 1752 Vénus et l'Amour Toile

      Est: €30,000 - €40,000

      Jean-François de Troy Paris, 1679 - Rome, 1752 Vénus et l'Amour Toile Sans cadre 'VENUS AND CUPID', OIL ON CANVAS, BY J.-F. DE TROY h: 111 w: 144 cm Commentaire : Les premières décennies du Siècle des Lumières à Paris furent particulièrement importantes pour l'histoire du décor intérieur et son évolution. Architecture, boiseries, miroirs, dorures et peinture, rarement la combinaison des différents arts ne connut un tel degré de raffinement. L'aristocratie et la bourgeoisie parisiennes, soucieuses d'orner leurs demeures au goût du jour, passèrent de nombreuses commandes aux artistes en vogue, qui, délaissant peu à peu la sobriété classique du Grand Siècle, lui préférèrent les lignes courbes et l'asymétrie, donnant ainsi naissance à l'art rocaille. Inédite dans le corpus de l'artiste, cette toile illustrant la déesse de la beauté jouant avec l'Amour était à l'origine chantournée et conçue pour être placée en hauteur comme dessus-de-porte. Au début du XVIIIe siècle, ces éléments de décor souvent intégrés dans des boiseries furent particulièrement appréciés par l'aristocratie C'est ainsi que Jean-François de Troy se vit confier la réalisation de 35 dessus-de-porte pour l'hôtel de François-Christophe de Lalive, rue Neuve-du-Luxembourg, achevé en 1725, et que d'autres commandes similaires ont pu être identifiées pour les années 1725-1730 (voir Christophe Leribault, Jean-François de Troy, Paris, 2002, p. 292 à 301). Les inventaires anciens ne détaillent que rarement les sujets de ces toiles, souvent tirés de la mythologie, et la provenance de notre tableau n'a pu être précisée. Si les éléments de décors destinés à être accrochés en hauteur sont parfois de qualité inégale, un grand soin a été apporté à la réalisation de ce dessus-de-porte. L'Amour est représenté comme dans un écrin, déposé sur un épais drap blanc dans sur berceau en bois sculpté et entouré de velours aux plis voluptueux. Sa mère, la déesse Vénus, se penche vers lui et lui présente une rose. Le thème bien connu de Vénus châtiant l'Amour avec un bouquet de roses est ici revisité par Jean-François de Troy qui nous transmet à la place une délicate illustration de la tendresse maternelle. La matière épaisse et travaillée et l'harmonie de la palette témoignent de l'admiration de l'artiste pour la peinture de Rembrandt qui commençait à être appréciée des collectionneurs parisiens et à se répandre dans leurs cabinets. Mais notre tableau est également révélateur du goût du peintre pour la peinture vénitienne qu'il avait pu admirer lors d'un séjour italien entre 1699 et 1706. Cette sensibilité fut renforcée à son retour en France par la fréquentation de l'hôtel Crozat, où le riche banquier exposait les Titien de sa collection et abritait notamment Sebastiano Ricci et Rosalba Carriera. Les plis largement creusés des étoffes, la volupté des carnations et l'épaisse chevelure rousse de Vénus, la richesse du coloris et de la matière témoignent de ce goût vénitien, visible également dans la subtilité de la diffusion de la lumière sur la toile.

      Artcurial
    • Jean-François de TROY (1679-1752) d'après
      Feb. 28, 2015

      Jean-François de TROY (1679-1752) d'après

      Est: €200 - €300

      Jean-François de TROY (1679-1752) d'après La peste dans la ville de Marseille en 1720 Gravure sur papier 68 x 99 cm

      Carvajal SVV
    • ATTRIBUÉ À JEAN-FRANÇOIS DE TROY (PARIS 1679 - ROME 1752) AUTOPORTRAIT DE L’ARTISTE Toile 64,5 X 51,5 CM Inscription peinte en bas ...
      Mar. 28, 2014

      ATTRIBUÉ À JEAN-FRANÇOIS DE TROY (PARIS 1679 - ROME 1752) AUTOPORTRAIT DE L’ARTISTE Toile 64,5 X 51,5 CM Inscription peinte en bas ...

      Est: €3,000 - €5,000

      ATTRIBUÉ À JEAN-FRANÇOIS DE TROY (PARIS 1679 - ROME 1752) AUTOPORTRAIT DE L’ARTISTE Toile 64,5 X 51,5 CM Inscription peinte en bas dans un cartouche : DE Troy / MDCCX... Restaurations anciennes Dans un cadre en bois sculpté et doré, travail italien vers 1700

      Tajan
    • Jean-François de Troy Frankrike 1679-1752 Efter,
      Jun. 13, 2013

      Jean-François de Troy Frankrike 1679-1752 Efter,

      Est: kr15,000 - kr20,000

      Jean-François de Troy Frankrike 1679-1752 Efter, 1700-tal. Maria himladrottningen. Olja på uppfodrad duk, 74 x 53 Follower of, 18th century. Oil on relined canvas, 74 x 53 cm. I fransk förgylld 1700-talsram

      Auktionskammare Uppsala
    • Attribué à Jean-François de Troy (Paris 1679 - rome 1752) AUTOPORTRAIT DE L’ARTISTE Toile 64,5 X 51,5 CM Inscription peinte en bas ...
      Apr. 10, 2013

      Attribué à Jean-François de Troy (Paris 1679 - rome 1752) AUTOPORTRAIT DE L’ARTISTE Toile 64,5 X 51,5 CM Inscription peinte en bas ...

      Est: €8,000 - €12,000

      Attribué à Jean-François de Troy (Paris 1679 - rome 1752) AUTOPORTRAIT DE L'ARTISTE Toile 64,5 X 51,5 CM Inscription peinte en bas dans un cartouche : DE Troy / MDCCX... Restaurations anciennes Dans un cadre en bois sculpté et doré, travail italien vers 1700

      Tajan
    • François de Troy (Toulouse 1645-1730 Paris) and Jean-François de Troy (Paris 1679-1752)
      Dec. 04, 2012

      François de Troy (Toulouse 1645-1730 Paris) and Jean-François de Troy (Paris 1679-1752)

      Est: £150,000 - £200,000

      François de Troy (Toulouse 1645-1730 Paris) and Jean-François de Troy (Paris 1679-1752) Allegory of Peace and Abundance oil on canvas 78 7/8 x 76 7/8 in. (200.3 x 195.7 cm.)

      Christie's
    • Circle of Jean-François de Troy (Paris 1679-1752 Rome)
      Mar. 16, 2012

      Circle of Jean-François de Troy (Paris 1679-1752 Rome)

      Est: £1,500 - £2,000

      Circle of Jean-François de Troy (Paris 1679-1752 Rome) Portrait of Louis de France, duc de Bourgogne (1682-1712), half-length, in a richly embroidered red coat with the Sash of the Order of the Saint-Esprit oil on canvas 29 1/8 x 23 5/8 in. (74 x 60 cm.)

      Christie's
    • JEAN-FRANÇOIS DE TROY
      Jun. 23, 2011

      JEAN-FRANÇOIS DE TROY

      Est: €80,000 - €120,000

      JEAN-FRANÇOIS DE TROY PARIS 1679 - 1752 ROME SCÈNE ORIENTALE OU LE BANQUET D'ESTHER Huile sur toile Jean François de Troy ; Oriental scene or Esther's banquet ; Oil on canvas 49,5 x 55,5 cm ; 19 1/2 by 22 in

      Sotheby's
    • JEAN-FRANÇOIS DE TROY
      Jun. 23, 2011

      JEAN-FRANÇOIS DE TROY

      Est: €200,000 - €300,000

      JEAN-FRANÇOIS DE TROY PARIS 1679 - 1752 ROME L'EVANOUISSEMENT D'ESTHER Quantity: 2 Porte une ancienne étiquette aposée sur la couche picturale dans le coin inférieur gauche avec le numéro 33 Huile sur toile Une gravure encadrée de la composition sera remise à l'acquéreur. Jean-François de Troy ; The fainting of Esther ; Oil on canvas ; Bears an old label stamped with the number 33 on the lower left corner ; The present lot will be sold with the framed engraving of the composition. 56 x 80 cm ; 22 by 31 1/2 in

      Sotheby's
    • JEAN-FRANÇOIS DE TROY
      Jun. 23, 2011

      JEAN-FRANÇOIS DE TROY

      Est: €200,000 - €300,000

      JEAN-FRANÇOIS DE TROY PARIS 1679 - 1752 ROME LE DEDAIN DE MARDOCHÉE Quantity: 2 Huile sur toile Une gravure encadrée de la composition sera remise à l'acquéreur. Jean François de Troy ; Mordecai's disdain ; Oil on canvas ; The present lot will be sold with the framed engraving of the composition 56 x 80,5 cm ; 22 by 31 3/4 in

      Sotheby's
    • JEAN-FRANÇOIS DE TROY
      Jun. 23, 2011

      JEAN-FRANÇOIS DE TROY

      Est: €200,000 - €300,000

      JEAN-FRANÇOIS DE TROY PARIS 1679 - 1752 ROME LA TOILETTE D'ESTHER Quantity: 2 Huile sur toile Une gravure encadrée de la composition sera remise à l'acquéreur. Jean-François de Troy ; Esther at her toilet ; Oil on canvas ; The present lot will be sold with the framed engraving of the composition. 57 x 51 cm ; 22 1/2 by 20 in

      Sotheby's
    • JEAN-FRANÇOIS DE TROY
      Dec. 09, 2010

      JEAN-FRANÇOIS DE TROY

      Est: £15,000 - £20,000

      JEAN-FRANÇOIS DE TROY PARIS 1679 - 1752 ROME PORTRAIT OF PRINCESS LUISA MARIA THERESA STUART (1692-1712) inscribed, verso: Fait a S Germain / Par f de Troy / En 1700 oil on canvas, in a painted oval 70 by 58 cm.; 27 1/2 by 23 in.

      Sotheby's
    • Jean-François de TROY  (1679-1752) d'après  La peste à Marseille en 1720.  Gravure du XIXème siècle.  62 x 94 cm.
      Oct. 16, 2010

      Jean-François de TROY  (1679-1752) d'après  La peste à Marseille en 1720.  Gravure du XIXème siècle.  62 x 94 cm.

      Est: €500 - €600

      Jean-François de TROY (1679-1752) d'après La peste à Marseille en 1720. Gravure du XIXème siècle. 62 x 94 cm.

      Leclere - Maison de ventes
    • ECOLE FRANCAISE, XVIIIEME SIECLE, D'APRES JEAN-FRANCOIS DE TROY (1679 - 1752)
      Sep. 29, 2010

      ECOLE FRANCAISE, XVIIIEME SIECLE, D'APRES JEAN-FRANCOIS DE TROY (1679 - 1752)

      Est: €600 - €700

      ECOLE FRANCAISE, XVIIIEME SIECLE, D'APRES JEAN-FRANCOIS DE TROY (1679 - 1752) Salmace enlassant Hermaphrodite au bain dans un paysage pierre noire, craie blanche, sur papier anciennement bleu 28 x 40,5 cm.

      Christie's
    • D'APRES JEAN-FRANCOIS DE TROY (1679-1752)
      Apr. 30, 2009

      D'APRES JEAN-FRANCOIS DE TROY (1679-1752)

      Est: -

      D'APRES JEAN-FRANCOIS DE TROY (1679-1752) Histoire d'Esther, trois planches par Jacques Firmin Beauvarlet Ensemble de trois burins d'une suite de sept planches, 2ème et dernier état, avec la lettre (3)

      Christie's
    • Jean-François de Troy Paris 1679-1752 Rome
      Jan. 28, 2009

      Jean-François de Troy Paris 1679-1752 Rome

      Est: $40,000 - $60,000

      Jean-François de Troy Paris 1679-1752 Rome Diana and her Nymphs at the bath; and Venus and Cupid oil on canvas 28¾ x 36 1/8 in. 73 x 92.1 cm. each a pair

      Christie's
    • Jean-François de TROY Paris, 1679 - 1752 Le bain de Diane Huile sur panneau
      Dec. 18, 2008

      Jean-François de TROY Paris, 1679 - 1752 Le bain de Diane Huile sur panneau

      Est: €8,000 - €12,000

      Jean-François de TROY Paris, 1679 - 1752 Le bain de Diane Huile sur panneau signé et daté 'DE TROY / Fils / 1718.' à droite au milieu sur un tronc d'arbre (Restaurations, reprise à la signature) h: 53 w: 82 cm Provenance : Galerie Heim, Londres, 1977 Collection particulière, Uzès Expositions : 1977, Londres, Galerie Heim, n° 8, ill. Bibliographie : J.L. Bordeaux, 'Jean François de Troy, still an artistic enigma : some observations on his early work', Artibus et Historiae, n°20, 1989, p. 143-169, p. 152, ill. Levine, catalogue 'Les Amours des Dieux', Paris-Philadelphie, Fort Worth, 1991-1992, p. LXXXII-LXXXIV, ill ; Bailey ; ibid, p. 134-135, ill. p. 137 Ch. Leribault, 'Jean-François de Troy 1679-1752', Paris, 2002, p. 240, n° P.67, ill. Commentaire : Selon l'auteur du catalogue raisonné, si la composition générale revient bien à l'artiste, l'étendue des repeints rend difficile à déterminer le degré d'autographie du tableau.

      Artcurial
    • * JEAN-FRANÇOIS DE TROY PARIS BAPT 1679 - ROME 1752
      Jan. 22, 2004

      * JEAN-FRANÇOIS DE TROY PARIS BAPT 1679 - ROME 1752

      Est: $25,000 - $35,000

      MOSES CAST INTO THE NILE

      Sotheby's
    Lots Per Page: