Loading Spinner

Guillaume Apollinaire (1880 - 1918)

Lot 17: Guillaume APOLLINAIRE

Christie's

April 29, 2004
Paris, France

More About this Item


Description

Le poète assassiné

Paris: Bibliothèque des curieux, 1916


In-16, 191 x 115 mm. 1 f. bl. non ch. et 316 pp. y compris trois feuillets préliminaires, faux-titre avec le portrait au dos, titre avec au verso "du même auteur", second titre et 1 f. bl.

RELIURE SIGNÉE DE COLETTE BRUNIUS, DES ANNÉES 1960. Maroquin très lisse composé de deux parties: l'une vert bronze sur le premier plat, l'autre bordeaux sur le deuxième. Dos bicolore, titre doré. Tête dorée. Gardes et tranche-fil à l'identique de la reliure. Quelques piqûres aux couvertures. Reliure très frottée au mors et au dos. Boîte de protection en demi-maroquin bordeaux par D.-H. Mercher.

Edition originale. Couverture illustrée en couleurs par Cappiello. Portrait de l'auteur par André Rouveyre en frontispice. Envoi autographe sur le premier feuillet blanc: A Tristan Tzara très amical Hommage Guillaume Apollinaire. LA RELIURE A SANS DOUTE éTé RéALISéE POUR TRISTAN TZARA.

Le poète assassiné, recueil de nouvelles poétiques écrites avant-guerre, fut publié en 1916. C'est également en 1916 que fut créée la revue Dada à Zurich succédant au Cabaret Voltaire où plusieurs poèmes d'Apollinaire avaient été publiés.

Une lettre d'Apollinaire du 14 décembre 1916, adressée à Tristan Tzara, atteste de la grande estime de l'auteur d'Alcools pour le poète dadaïste: "j'aime votre talent depuis longtemps et je l'aime d'autant plus que vous m'avez fait l'honneur de le diriger dans une vie où je vous précède mais ne vous dépasse point [...]" Plus loin il ajoute: "Je vous enverrai vendredi des poèmes et si je trouve quelque chose en prose je vous l'enverrai aussi [...] Vous seriez bien gentil aussi de vous occuper de faire demander par les libraires suisses mon Poète assassiné que je vais vous adresser..." Ainsi l'exemplaire qui se trouvait dans la bibliothèque de Tzara avait été envoyé peu après la parution. Tzara et Apollinaire ne se sont connus que par lettres et publications interposées puisque Tzara est arrivé à Paris en 1920, quelques mois après le décès d'Apollinaire. Référence: Correspondance Apollinaire au fonds littéraire J. Doucet, lettre du 14 décembre 1916 adressée à Tristan Tzara à Zürich.

Notes

Très précieux exemplaire dédicacé par Apollinaire à Tristan Tzara

First edition of Apollinaire's important short stories, which contain numerous autobiographical elements. Presentation copy, inscribed by the author to Tristan Tzara, who commissioned the binding.

Request more information