Loading Spinner

Guillaume Apollinaire (1880 - 1918)

Lot 22: [Guillaume APOLLINAIRE]

Christie's

April 29, 2004
Paris, France

More About this Item


Description

Présence d'Apollinaire

Paris: Galerie René Breteau, décembre 1943 - janvier 1944


In-4, 260 x 195 mm. 36 pages non chiffrées comportant 5 dessins de Chirico, Le Moal, Manessier, Moisset et Toulouse, reproduits en noir à pleine page et 3 reproductions photographiques hors-texte de Picasso, Juan Gris et Gruber; à la fin, sont reliées les 4 pp. n. ch. légèrement plus courtes du catalogue des oeuvres exposées à la galerie Breteau en décembre 1943. Le front de la couverture de papier chiffon à la cuve gris bleu est imprimé en rouge avec le titre en "calligramme" rouge reprenant tous les noms des contributeurs.

RELIURE SIGNÉE DE JEAN-PAUL MIGUET, CIRCA 1970. Dos et encadrement de maroquin rouge, plats de papier imitation bois, dos lisse, titre doré à la chinoise, doublures bordées et gardes de papier gris rose. Tête bleutée. Etui bordé. Rousseurs.

Edition originale de cet hommage collectif auquel est joint le catalogue de l'exposition organisée à la galerie Breteau en décembre 1943 et janvier 1944, publié à l'occasion du vingt-cinquième anniversaire de la mort d'Apollinaire. Tirage non justifié sur papier chiffon à la cuve.

Cet hommage rassemble de nombreux textes et poèmes, ainsi que des témoignages de Marie Laurencin, Albert Gleizes, Pierre Roy et Jacques Villon. La plus émouvante de ces contributions demeurant celle de Max Jacob qui fut arrêté le 24 février 1944 et mourut le 5 mars suivant. Le catalogue de l'exposition, quant à lui, indique parmi les oeuvres exposées des peintures de Gris, Derain, Duchamp, Gontcharova, Laurencin, Picasso, Rouault, Van Dongen ainsi que des objets d'"art nègre".

Notes

Rare collective tribute to Apollinaire, published during the occupation, on the occasion of the 25th anniversary of the poet's death. Contributors included Marie Laurencin, Albert Gleizes, Jacques Villon, Chirico, Picasso, Juan Gris and others, the most moving contribution being that of Apollinaire's close friend and collaborator, Max Jacob, who would die two months later at Drancy transit camp.

Request more information